Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Les Belges du forumHier à 23:17Polyèdre57Question sur les météorites.Hier à 22:11Polyèdre57Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesHier à 21:38HocineTo be or not to be.Hier à 19:26JamalM.A.J : JT Ovnis en France du mois de mars 2019 par O.D.H.TvHier à 10:23Loreline(2010) Ovni le 25/07/ dans le 56Dim 24 Mar 2019, 22:50LorelineLorsque certains ufologues s'aventurent dans le domaine du paranormal Dim 24 Mar 2019, 22:11Loreline1970/1974/1996/1997/1998: 5 Observations (le sud de la France)Dim 24 Mar 2019, 16:25StarfullLe METI : Où sont les extraterrestres ?Dim 24 Mar 2019, 13:43elisaliseProjet Camelot / Stargate / Remote viewingDim 24 Mar 2019, 13:25elisaliseNouveau membreDim 24 Mar 2019, 11:09Polyèdre57PrésentationDim 24 Mar 2019, 10:34Polyèdre57Message télépathique et Technologies (1973)Dim 24 Mar 2019, 09:37TikoLe gouvernement Français et le secret sur les OVNIs. Dim 24 Mar 2019, 00:45Polyèdre57(2009) j'ai vu un OVNI triangulaireDim 24 Mar 2019, 00:42angelo85observation du 5 juillet 2002Sam 23 Mar 2019, 23:11StarfullSondage : Quel est le cas le plus intrigantSam 23 Mar 2019, 14:47Polyèdre57Bonjour tout le mondeSam 23 Mar 2019, 14:43Polyèdre57Qu'est-ce que réfléchir sur le sujet OVNI ?Sam 23 Mar 2019, 14:20Nanou TiLe voyage temporel est-il possible?Sam 23 Mar 2019, 05:25Hunuinuile bureau des OVNI britannique nous révèle tout enfin presqueVen 22 Mar 2019, 18:06R-Mès2018: le 13/12 à 18h12 - 2 points lumineux - -Saône-et-Loire (dép.71)Jeu 21 Mar 2019, 23:00Polyèdre57Lumières rouges oranges très vives (22/04/2017-21h32 à 21h47)Mer 20 Mar 2019, 23:28StarfullNouveau venu dans la communautéMer 20 Mar 2019, 23:23Starfull2019: le 14/01 à 19h00 - Lumière étrange dans le ciel - Charneux -Non préciséMer 20 Mar 2019, 11:56Polyèdre57nouvelle venue dans le forumMar 19 Mar 2019, 11:54Polyèdre57La lueur des OVNIs.Lun 18 Mar 2019, 22:19moimoi(2008) le 01/08/08 Triangle noir à 0H15 (prés d'Orleans)Dim 17 Mar 2019, 21:27Polyèdre57Les descriptions de triangles tentative de synthèseDim 17 Mar 2019, 16:11Polyèdre57(2018) "Les apparitions mondiales d'humanoïdes" d'Eric ZURCHERDim 17 Mar 2019, 00:29Loreline
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Le paradox de Enrico Fermi,votre avis?

49 - 7%
79 - 11%
28 - 4%
7 - 1%
15 - 2%
25 - 4%
15 - 2%
419 - 61%
53 - 8%
 
Total des votes: 690
mica
mica
Pillier du Forum
Pillier du Forum


Masculin Age : 32
Nombre de messages : 48
Inscription : 22/02/2008
Localisation : suisse
Emploi : peintre en bâtiment
Passions : art et culture asiatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4053
Réputation : 0

loupe Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Dim 24 Fév 2008, 23:52
Rappel du premier message :

Bonjour, après avoir vu une rediffusion d'une émission sur les ovnis, je me suis documenté sur le fameux paradoxe de fermi.

J'ai trouver ce débat très intéressant et apparemment il serais encore d'actualité.

Résumé du paradoxe

Sommes-nous la seule civilisation intelligente et technologiquement avancée de l'Univers ? L'équation de Drake tente de quantifier leur nombre en faisant intervenir de nombreuses variables par ailleurs toutes inconnues sauf une. Enrico Fermi a fait la supposition de l'existence d'une seule civilisation extra-terrestre capable du voyage intersidéral (à une vitesse toutefois inférieure à la vitesse de la lumière).

Il a supposé cette civilisation intéressée à la conquête de la Galaxie
(quels qu'en soient les buts) et qu'elle progressait par bonds, colonisant une planète pendant quelques centaines ou milliers d'années, puis envoyant des dizaines de vaisseaux vers de nouvelles conquêtes.

Le problème est que - après seulement quelques centaines de milliers d'années – l'ensemble de la Galaxie est sous l'emprise de cette civilisation extra-terrestre (la faible vitesse de déplacement des vaisseaux est largement compensée par l'augmentation exponentielle du nombre de vaisseaux de colonisation). Enrico Fermi demande donc :

« si les extraterrestres existent, mais où sont-ils donc ? ». Pourquoi n'avons-nous vu aucune trace d'une vie intelligente extraterrestre, par exemple des sondes, des vaisseaux ou des transmissions radios ?

pour ceux qui voudraient avoir plus de détails voici un lien avec plus d'info
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_de_Fermi

Personnellement je dirais que nous avons sous les yeux les preuves de cette vie extraterrestre mais, pourquoi aucun contact officiel?. quel est votre point de vu sur le sujet?


Dernière édition par Benzemas le Mar 26 Fév 2008, 11:48, édité 1 fois

avatar
sheridan
Equipe du forum
Equipe du forum


Masculin Age : 52
Nombre de messages : 121
Inscription : 26/07/2009
Localisation : auvergne
Emploi : micro entreprise espace-vert
Passions : la lune,les ovni et le poker
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3671
Réputation : 3

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Sam 22 Aoû 2009, 23:07
Il nous visites , il nous observes , ils se montrent aussi de temps en temps , pas de contact. Et si nous étions pour eux, une sorte de zoo . Un zoo ou ils se serviraient pour implanter la vie ailleur dans l'univers. Et dans ce cas la ,ils n'ont pas d'intérets au contact. C'est une hypothese,je vous la soumet ,vous en pensez quoi ?
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique


Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6286
Réputation : 19

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Dim 23 Aoû 2009, 04:42
Bonjour toutes et tous,

Le doute scientifique est au cours d’une phase temporaire une méthode rationnelle radicale dans le but de se dégager du doute (du doute "tout court", "philosophique") et de le faire évoluer de manière constructive afin de tendre vers la connaissance.

>>> Le doute scientifique, partie prenante de la méthode expérimentale, s’applique donc aux choses démontrables pour lesquelles nous ne pouvons pas trouver une réponse immédiatement vérifiable.

Les francophones qui s’intéressent au dossier du phénomène ovni connaissent probablement les analyses de cas d’Eric Maillot ou de Marc Hallet, par exemple.
Or étymologiquement, éthiquement et déontologiquement, tout zététicien digne de ce nom cherche avec doute scientifique, sans a priori, ni dans un sens, ni dans l’autre, de manière constructive et non pas à sens unique, systématiquement destructeur comme le font les adeptes du "Mouvement Sceptique Contemporain" qui au lieu d’examiner l’ensemble des données, sélectionnent quelques bribes, les arrangent à leur manière et suggèrent par une généralisation larvée qu’il n’y a vraiment rien de valable dans le cas d’observation analysé, et qu’il en est ainsi du phénomène ovni dans sa globalité..

Mais ont-ils analysé le cas du "Paradoxe de Fermi" sur lequel tant de pseudo-zététiciens et pseudo-sceptiques s’appuient pour rejeter l’HET ?

Voyons ce qu’il en est de ce fameux "Paradoxe de Fermi", et nous allons constater que les analyses du Cercle Zététique sont "de la petite bière" en regard !

Tout d'abord le "Paradoxe de Fermi"ne devrait pas se rapporter à Enrico Fermi mais à Michael H. Hart, du Trinity College, ... voire au médiatique Carl Sagan puisque c’est ce dernier, en fin communicateur, qui en 1976 inventa et colporta l’expression "Paradoxe de Fermi".

C’est en effet en 1975 que l’astrophysicien Michael Hart a soutenu que le voyage interstellaire était possible à une civilisation technologiquement avancée et que sa migration devait gagner toute la Galaxie en quelques millions d'années. Ce laps de temps étant faible comparé à l'âge de la Voie Lactée, Hart a alors conclu que l'absence de colonisation de la Terre et de preuve d’exoprojets d'ingénierie dans le système solaire, signifiaient qu'il n'y a aucun extraterrestre.
(référence : M.H. Hart, Quarterly Journal of the Royal Astronomical Society, 1975, #16, p.128-135).
Mais qui connaissait et connaît Michael Hart ? ... alors qu’Enrico Fermi fut en 1938 auréolé d’un prix Nobel pour ses travaux en physique nucléaire !

C’est grâce à l’enquête réalisée en 1984 par Eric M. Jones, astronome au Los Alamos National Laboratory, que nous savons dans quelle circonstance Enrico Fermi prononça en 1950 son « Where Is Everybody? » que Carl Sagan baptisa de "Paradoxe de Fermi" en 1976.
Les témoignages, écrits et signés (dont copies sont disponibles pour qui les voudrait), sont de première main puisqu’ils émanent de Emil Konopinski, Edward Teller et Herbert York qui déjeunèrent à la même table que Fermi dans la cafétéria du laboratoire de Los Alamos et commentèrent un dessin humoristique d’Alan Dunn paru dans un journal américain, le New Yorker, le 20 mai 1950 :


Pour expliquer de mystérieux vols de poubelles qui venaient de se produire à New York, l'artiste avait représenté sur leur planète des extraterrestres tirant hors d'une soucoupe volante les objets du délit étiquetés DSNY (Department of Sanitation of New York).
C’est dans cette ambiance, que nous aurions qualifiée de gauloise si la scène s’était déroulée en France, que Fermi s'exclama en 1950 « Mais où sont-ils ? » qui déclencha un fou rire général.
Carl Sagan, membre éminent du "Mouvement Sceptique Contemporain", l'un des fondateurs, en 1976, d'un des groupes sceptiques aux Etats-unis, le CSICOP, l’utilisa pour inventer, en 1976, puis colporter l’expression "Paradoxe de Fermi" alors qu’il devenait de plus en plus "skeptic" (qui n’a pas la même acception que le terme "sceptique" français) quant à l’HET au fur et à mesure qu'il vieillissait pour s’éteindre prématurément en 1996.
Cette invention, avec l’utilisation de l’image du nobélisé Enrico Fermi, décédé en 1954, constitue le type même de l'"argument d’autorité" … pourtant si décrié par ceux qui se réclament du "Mouvement Sceptique Contemporain" !

Voila ce que se gardent bien de dire les pseudo-zétéciens et pseudo-sceptiques au doute orienté à sens unique : le "Paradoxe de Fermi" est une invention du médiatique Carl Sagan, en 1976, issue d’une plaisanterie d’Enrico Fermi en 1950 dans l’ambiance détendue d’une cafétéria autour d’un dessin humoristique.

Imaginons maintenant un seul instant que l’origine d’un "argument fort" allant dans le sens de l’HET soit un dessin humoristique tel que celui ci-dessus d’Alan Dunn … !!! bounce

Plus sérieusement, comment expliquer que des exocivilisations qui visiteraient la Terre ne prendraient pas officiellement contact avec notre espèce humaine ?

Il est raisonnable d’accorder un niveau "suprahumain" de conscience collective aux exocivilisations qui viendraient nous visiter dès lors qu’elles ne se sont pas autodétruites et entredétruites … puisque l’hypothèse est qu’elles viennent nous visiter.

N’ayant pas encore un niveau de conscience suffisant, nous, qui parlons de "conquête spatiale", ne pouvons pas concevoir que leur dessein soit "supérieur" au nôtre qui n’en avons même pas un de planétaire, le leur pouvant être galactique avec devoir d’ingérence minimale et absence de contact officiel tant que déstabilisant et destructeur.
Leur « jeu de cache-cache » et l’absence de contact officiel au grand jour pourraient en effet consister à et résulter de :
- nous faire prendre conscience que nous ne sommes pas seuls dans l’univers afin de faire évoluer cette conscience et notre culture de l’individuel – avec tous les risques que ce stade comporte et comporte de plus en plus – au collectif, planétaire
- nous ne sommes pas prêts à subir le choc culturel et conceptuel qu’engendrerait un contact officiel, au grand jour, avec une exocivilisation sur notre planète : nos autorités, quelle qu'en soit la nature, gouvernementale, politique, militaire, judiciaire, policière, religieuse, sociale, économique, industrielle, financière, médicale, scientifique, enseignante, etc., et les équilibres précaires, qu’elles confèrent, ne seraient plus. Nous connaîtrions l’écroulement de nos valeurs, de nos concepts, de nos cultures et de nos organisations.

Imaginons qu’engin extraterrestre se pose sur l’esplanade du siège new-yorkais de l'ONU et que ses passagers prennent contact avec nous : tous les équilibres précaires que confèrent nos organisations et leurs autorités, dans quel que domaine que se soit, seraient rompus et nous connaîtrions l’anarchie, le chaos.

Prenons un exemple simple à comprendre avec celui des personnes atteintes, hélas, de maladies incurables par notre médecine actuelle : toutes n’auraient, et moi le premier pour moi-même et les êtres que je chéris, de cesse d’entrer en contact avec les représentants d’une civilisation dont les connaissances médicales redonneraient l’espoir sinon la certitude d’une guérison. Notre corps médical n’aurait plus aucune crédibilité, autorité, les amphithéâtres se videraient de leurs étudiants dans nos facultés de médecine, de pharmacie, etc., l’organisation de santé publique, les hôpitaux, les organismes d’assurance maladie, de sécurité sociale, l’industrie pharmaceutique et de la chimie fine, etc., etc., seraient, euphémisme, en déliquescence.
Les valeurs boursières de l’industrie pharmaceutique et de la chimie fine seraient réduites à néant, celles des activités connexes également, et par effet domino un krach sans précédent affecterait toutes les Bourses mondiales, engendrant une crise économique profonde elle aussi sans précédent.

Un modèle scientifique relatif au phénomène ovni quant à ses "aspects tôle et boulons" est à la portée de notre intelligence, laquelle n’est pas intrinsèquement forcément inférieure à la leur, dont il me faudra trouver le temps pour le présenter ici de manière vulgarisée.

Par contre une théorie explicative en terme d’intentions sociologiques des auteurs de ces visites est plus difficile à concevoir en raison de la disparité de niveau de consciences respectives.

Néanmoins une hypothèse à prendre en compte est que les passagers de ces engins nous observent, stimulent nos performances intellectuelles avec un problème qui n'excède que de peu nos capacités – leur "jeu de cache-cache" a permis le développement du modèle cosmologique du bivers (2 univers imbriqués l’un dans l’autre constituant un cosmos bi-mètrique, bi-gravifique, plus généralement qualifié de gémellaire), et qui, je pense, se développera au détriment du modèle cosmologique standard vraiment fissuré – et n’entreront effectivement en contact, développeront officiellement des relations ouvertes avec nous que lorsque nous serons en mesure de l’assimiler sans déstabilisation de nos organisations.

Ce bivers, que j’ai évoqué dans quelques uns de mes posts, permettrait le voyage interstellaire aller-retour de manière beaucoup plus simple que nous le pensons, puisque nous le croyons impossible, et de manière beaucoup plus rapide que ne le donne à croire notre modèle cosmologique standard actuel.

P.S. : Je n’ai pas répondu au sondage, aucune de ses propositions ne collant avec nos observations corroborées depuis 6 décennies maintenant par nos instruments de détection et de mesure.

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
avatar
Bobby
Légende du forum
Légende du forum


Masculin Age : 45
Nombre de messages : 91
Inscription : 01/08/2009
Localisation : X
Emploi : X
Passions : X
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3620
Réputation : 0

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Dim 23 Aoû 2009, 09:48
Ce qui est le plus étrange dans tout ça, c'est de traiter les autres de "pseudo-machin" pour avancer ensuite une théorie sortie tout droit d'un mauvais space opera.

Je comprend maintenant pourquoi les extra-terrestres on peur de se montrer Rolling Eyes
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique


Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6286
Réputation : 19

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Dim 23 Aoû 2009, 23:21
Bonsoir Bobby,

Merci de nous avoir fait part de votre "feeling" : « étrange », « mauvais », « peur ».

Au sujet du « space opera », vous en connaissez probablement "livret et partition" puisque vous le qualifiez de « mauvais ». Disposant certainement du bagage nécessaire le permettant, il serait intéressant de connaître quelques arguments scientifiques étayant ce rapide "feeling" à l’emporte-pièce quant à sa mauvaise qualité.
Contrairement aux dogmes, incontestables, intangibles, une théorie scientifique est réfutable. Vous ne devriez donc pas rencontrer de difficulté particulière pour le faire.

Afin de vous aider, rappelons que le piler de cette théorie du cosmos bi-métrique, comportant 2 univers U et U* imbriqués l’un dans l’autre et mutuellement inobservables géométriquement (de l’un, on ne peut pas observer l’autre car les photons de l’un ne peuvent géométriquement pas se déplacer dans l’autre) est constitué par le système de 2 équations de champ conjuguées (voir Relativité Générale d’Einstein) :



S, T, S* et T* sont des tenseurs.
S représente la courbure locale de notre univers observable U
T représente le contenu local en énergie-matière de notre univers observable U
S* représente la courbure locale de l’univers inobservable U*
T* représente le contenu local en énergie-matière de l’univers inobservable U*
χ est une constante de couplage

L’idée maîtresse de ce modèle : de nos observations, l’antimatière primordiale créée lors du big-bang se révèle la grande absente du modèle cosmologique standard.

En 1967 Andreï Sakharov, physicien et cosmologiste qui je pense n’est pas à vous présenter, lança le premier l’idée que cette dissymétrie cosmique puisse impliquer l’existence d’une "gémellité de l’univers". Selon lui, dans un "univers jumeau" (U*), l’antimatière aurait pris le pas sur la matière, du fait d’une "violation inverse du principe de parité".
(- 1967 : A.Sakharov : "CP violation and baryonic asymmetry of the Universe". ZhETF Pis'ma 5 : 32-35 (1967) : Traduction JETP Lett. 5 : 24-27 (1967)
- 1970 : A.Sakharov : "A multisheet Cosmological Model" Preprint Institute of Applied Mathematics, Moscow 1970
- 1972 : A.Sakharov : "Topological structure of elementary particles and CPT asymmetry" in "problems in theoretical physics", dedicated to the memory of I.E.Tamm, Nauka, Moscow 1972 pp. 243-247
- 1980 : A.Sakharov : "Cosmological Model of the Universe with a time-vector inversion". ZhETF 79 : 689-693 (1980) : Traduction in Sov. Phys. JETP 52 : 349-351 (1980) )

En 1975 Jean-Pierre Petit, qu’il n’est je pense pas non plus nécessaire de vous présenter, entreprit des travaux relatifs au modèle gémellaire au sujet desquels plusieurs publications ont été réalisées.
(- 1977 : J.P.Petit : Univers énantiomorphes à flèches du temps opposées (Enantiomorphic universes with opposite time arrows). Comptes rendus de l’Académie des Sciences de Paris, t. pp. 1977
- 1988 : J.P.Petit : An interpretation of cosmological model with variable light velocity. Modern Physics Letters A, Vol. 3, n°16, nov 1988, p.1527
- 1988 : J.P.Petit : Cosmological model with variable light velocity: the interpretation of red shifts. Modern Physics Letters A, Vol.3 , n° 18, dec. 1988, p.1733
- 1989 : J.P.Petit & Maurice Viton : Gauge cosmological model with variable light velocity. Comparison with QSO observational data. Modern Physics Letters A Vol.4 , n°23 (1989) pp. 2201-2210
- 1994 : J.P.Petit : The missing mass effect. Il Nuovo Cimento, B , vol. 109, july 1994, pp. 697-710
- 1995 : J.P.Petit, Twin Universe Cosmology. Astrophysics and Space Science. Astr. And Sp. Sc. 226 : 273-307, 1995
- 1999 : P.Midy & J.P.Petit : Scale Invariant Cosmology. The international Journal of Modern Physics D, Vol.8 June 1999 pp.271-280
- 2007 : J.P.Petit & Gilles d'Agostini, Bigravity as an interpretation of the cosmic acceleration. General Physics. arXiv:0712.0067v2
- 2008 : J.P.Petit & Gilles d'Agostini, Bigravity : A bimetric model of the Universe. Positive and negative gravitational lensings. General Physics. arXiv:0801.1477v1
- - 2008 : J.P.Petit & Gilles d'Agostini, Bigravity: a bimetric model of the Universe with variable constants, inluding VSL (variable speed of light). General Physics. arXiv:0803.1362v2)

Le modèle E8 x E8 (prononcé E8 croix E8, voir théorie des groupes) de Green, Schwarz et du prix Nobel Abdus Salam est également gémellaire : deux univers imbriqués qui ne peuvent échanger de photons et qui ne communiquent que par la gravitation. Ce sont d’ailleurs eux qui ont proposé l’expression de "shadow-universe" (univers-ombre) en opposition à la "dark-matter" du modèle cosmologique standard ("dark-matter" = matière-sombre … inobservée malgré toutes nos recherches !).
(Réf. : M.B. Green, J.H. Schwarz, Nucl. Phys., B, 181, 502-530 (1981) ; B, 198, 225-268 (1982) ; B, 441-461 (1982) ; Phys. Lett., B, 444-448 (1992))

Sabine Hossenfelder a publié en août 2008 dans Physical Review D (particle physics, field theory, gravitation, and cosmology) un article Bimetric theory with exchange symmetry (Phys. Rev. D 78, 044015 (2008)) sur un modèle bimétrique, gémellaire d'univers. Lisez au moins l’abstract.

D’autres publications pourraient être citées, qui témoignent de ce que de plus en plus de physiciens travaillent dans le sens d’une "matière gémellaire" répulsive de la nôtre et "logée" dans un univers qui, bien qu’imbriqué dans le nôtre, est inobservable depuis le nôtre.

Il est à préciser que ces revues scientifiques n’ont rien de commun avec celles de vulgarisation, tel Science & Vie par exemple, que l’on peut trouver dans un kiosque à journaux.
Ce sont des revues à haut niveau comportant un comité scientifique de lecture n’autorisant, après de nombreux et parfois longs échanges avec les chercheurs, que la publication d’articles de qualité.

Espérant que votre intervention ci-dessus ne constitue pas un simple "troll" comme l’on en rencontre tant sur l’Internet, il sera intéressant de lire votre argumentaire scientifique. Wink

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
avatar
Bobby
Légende du forum
Légende du forum


Masculin Age : 45
Nombre de messages : 91
Inscription : 01/08/2009
Localisation : X
Emploi : X
Passions : X
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3620
Réputation : 0

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Lun 24 Aoû 2009, 01:39
@Jean Curnonix a écrit:En 1975 Jean-Pierre Petit, qu’il n’est je pense pas non plus nécessaire de vous présenter...
.
C'est bien pour ça que je ne perdrais pas mon temps.

J'ai juste réagi sur les termes pseudo-"machin" qui essayent de décrédibiliser ceux qui se donnent la peine de comprendre pour ensuite balancer une théorie de JP Petit... Et pas besoin d'avoir lu ses ouvrages pour connaitre le personnage.

A part ça je n'ai pas la prétention de pouvoir répondre à la question du sujet, désolé... Les Ummites ne doivent pas avoir mon adresse.
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique


Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6286
Réputation : 19

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Lun 24 Aoû 2009, 05:15
Bonjour Bobby,

Avez-vous remarqué que Andreï Sakharov (voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Andre%C3%AF_Sakharov ) publia ses premiers travaux sur la théorie des univers jumeaux en 1967 :
Réf. : A.Sakharov : "CP violation and baryonic asymmetry of the Universe". ZhETF Pis'ma 5 : 32-35 (1967) : Traduction JETP Lett. 5 : 24-27 (1967)

Pensez-vous que les « Ummites » disposaient de son adresse ?

Avez-vous remarqué que, outre Jean-Pierre Petit et indépendamment, d’autres chercheurs dans le monde entier s’intéressent également à cette théorie :
- l’anglais Michael Boris Green (voir: http://en.wikipedia.org/wiki/Michael_Green_(physicist)_ )
- l’américain John Henry Schwarz (voir: http://en.wikipedia.org/wiki/John_Henry_Schwarz )
- le pakistanais Abdus Salam, Nobel de physique en 1979 (voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Abdus_Salam )
- le français Gabriel Chardin (voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gabriel_Chardin )
- la canadienne Sabine Hossenfelder (voir: http://www.perimeterinstitute.ca/index.php?option=com_content&task=view&id=30&Itemid=72&pi=4967 )
- etc., etc.

Pensez-vous que les « Ummites » disposaient ou disposent de leurs adresses ?

En astrophysique, la matière noire (ou matière sombre), traduction de l’anglais dark matter, désigne la matière apparemment indétectable, invoquée pour rendre compte d’effets inattendus, notamment au sujet des galaxies. Différentes hypothèses ont été émises et explorées sur la composition de cette hypothétique matière noire : gaz moléculaire, étoiles mortes, naines brunes en grand nombre, trous noirs, etc., etc.
Cette matière noire représenterait une abondance au moins cinq fois plus importante que la matière ordinaire (baryonique), pour constituer de 83 % à 90 % de la densité totale de l’univers observable, selon les modèles de formation et d’évolution des galaxies, ainsi que les modèles cosmologiques.

« Ummites » ou pas, face à l’inobservation de cette matière noire, nombreux, et de plus en plus, sont les physiciens qui collent de la "matière gémellaire" répulsive de la nôtre et "logée" dans un univers qui, bien qu’imbriqué dans le nôtre, est inobservable depuis le nôtre.

En Science, aucun sujet ne doit être tabou si l’on désire comprendre, sans a priori ni dans un sens ni dans l’autre ni dans aucun, et accroître nos connaissances.

P.S. 1 : Je ne suis par certain que vous ayez compris le distinguo à faire entre les sceptiques ou les zététiciens qui doutent et cherchent sans a priori, et les pseudo-sceptiques et pseudo-zététiciens du Mouvement Sceptique Contemporain qui "doutent" et "cherchent" à sens unique au sein d’un paradigme érigé en dogme. Votre expression « pseudo-"machin" » donne même à penser que vous n’avez pas compris … en comprenant l’inverse de ce que je formule dans mon post ci-dessus du Dim 23 Aoû 2009, 04:42
P.S. 2 : S’ils existent, je ne sais pas si les « Ummites » disposent de mon adresse !

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
Rodolphe
Rodolphe
Spécialiste Photo
Spécialiste Photo


Masculin Age : 50
Nombre de messages : 769
Inscription : 06/05/2009
Localisation : Douai
Emploi : Infographiste
Passions : Photographie, cuisine Italienne, science, astronomie.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4770
Réputation : 1

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Lun 24 Aoû 2009, 10:06
Bonjour a tous,

On peut se demander d’une façon générale si les visiteurs
sont parmi nous habitent cette Terre ou s’ils considèrent simplement comme un lieu de passage.

Imaginons un instant que l’Univers étant bien plus complexe que nous le savons, il soit nécessaire, pour arriver d’un certain endroit de l’Univers à un autre endroit, de traverser la Terre.

Il est certain que si le grand public savait que la Terre est visitée, une atmosphère de haine aveugle se manifesterait et peut-être les détruirait s’ils sont plus sensible encore que les paranoïaques humains normaux. Par conséquent, leur existence reste cachée.




_______________________________________________________
L’Univers est non seulement plus étrange que nous imaginons,
il est plus étrange que tout ce que nous pouvons imaginer. J.B.S Haldane
avatar
Bobby
Légende du forum
Légende du forum


Masculin Age : 45
Nombre de messages : 91
Inscription : 01/08/2009
Localisation : X
Emploi : X
Passions : X
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3620
Réputation : 0

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Lun 24 Aoû 2009, 12:04
Merci pour les explications Mr Jean Pierre Petit, mais moi aussi j'ai accès à Wikipédia, et à internet dans son ensemble Rolling Eyes

L’avatar de JPP intervient sous le pseudonyme de Jean Curnonix (jeu de mot pour latinistes !) etc...
http://forums.futura-sciences.com/actualites/70718-cnes-geipan-quen-pensez.html

Evidement ce n'est pas la seule source... et j'ai la politesse de ne pas mettre l'intégralité du message dont seul l'auteur est responsable. Je ne parlerais pas non plus de vos autres théories qui n'ont pas leur place ici...

Je n'ai rien contre vous, chacun est libre de défendre ses propres idées. Mais je vous avoues que je ne suis pas physiciens et qu'à part les bases de la physique quantique et de la relativité générale je suis complètement dépassé, je laisse les gens bien plus compétents que moi (et avec bien plus de temps) dialoguer avec vous. Mon esprit critique fera le reste.

Bonne journée Wink

PS : Evidement, connaissant maintenant le "sérieux" des membres de ce forum, ce sera ma dernière contribution. bonne continuation.
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique


Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6286
Réputation : 19

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Lun 24 Aoû 2009, 14:02
Re-bonjour Bobby,

Merci pour votre réponse, même si vous n’avez pas l’amabilité de répondre aux questions soulevées quant aux adresses postales et/ou géographiques des scientifiques énumérés dans mon post précédent.

Je ne suis pas Jean-Pierre Petit.
Soyons « "sérieux" » (sic) ! Pensez-vous que Jean-Pierre Petit s’embarasserait d’un pseudonyme pour s’exprimer sur un forum ?

On peut ne pas partager les analyses et prises de positions du citoyen Jean-Pierre Petit sur des faits de société, mais, quant à moi, ce sont principalement les travaux du scientifique qui m’intéressent.

Je n’ai pas la prétention de vous donner un ou des conseils et vous êtes évidemment libre de vous « donner la peine de comprendre » de la manière dont vous le souhaitez.
J’émettrai néanmoins la suggestion de se méfier des prises de décision "au feeling" et des réactions épidermiques, qui souvent se révèlent piètres conseillères.

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
Rodolphe
Rodolphe
Spécialiste Photo
Spécialiste Photo


Masculin Age : 50
Nombre de messages : 769
Inscription : 06/05/2009
Localisation : Douai
Emploi : Infographiste
Passions : Photographie, cuisine Italienne, science, astronomie.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4770
Réputation : 1

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Lun 24 Aoû 2009, 15:09
Je vois une petite discordance entre Bobby et Jean Cornunix, Bobby affirme que l’avatar
de JP. Petit intervient sous le pseudonyme de Jean Cornunix, là franchement peu importe surtout que cette
affirmation vient du forum de Futura Science plutôt très septique à l’ufologie.

Il serait très courtois de respecter l’anonymat de chacun,
pour Jean qui est de culture scientifique ou scientifique de profession pas
importance, j’aime lire Jean car il m’apporte souvent des réponses à des
questions par le biais de ce forum, je ne possède pas les connaissances mathématiques
nécessaires pour comprendre, mais j’apprécie sa contribution !

Jean Pierre Petit, astrophysiciens qui a une conception de
la cosmologie, les Univers jumeaux, le MHD etc. qui irrite quelques
fonctionnaires de la science à esprit étroit qui prétendent représenter la science
en France.

Il ne faut pas oublier que nous avons également eu Flammarion,
un savant à l’esprit le plus large dans l’histoire de la science qui fut violement
attaqué par ses contemporains.


Bien Amicalement
Rodolphe
avatar
Bobby
Légende du forum
Légende du forum


Masculin Age : 45
Nombre de messages : 91
Inscription : 01/08/2009
Localisation : X
Emploi : X
Passions : X
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3620
Réputation : 0

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Lun 24 Aoû 2009, 16:37
@Jean Curnonix a écrit:Je ne suis pas Jean-Pierre Petit.
Soyons « "sérieux" » (sic) ! Pensez-vous que Jean-Pierre Petit s’embarasserait d’un pseudonyme pour s’exprimer sur un forum ?
Celui qui fera une petite recherche sur Google trouvera des dizaines et des dizaines (et des dizaines...) de messages de Jean Curnonix ventant et adulant les théories de Jean-Pierre Petit. Si ce n'est pas vous c'est du pur fanatisme. Et ce qui est étonnant, c'est qu'avec une connaissance aussi affûtée que la votre (en dehors des copier/coller de Wikipédia) on vous retrouve uniquement sur des forums de vulgarisation, d'ufologie, mais sur aucun forum reconnu "scientifique". Difficile de ne pas se poser des questions. Mais ce n'est pas important.

Dans un deuxième temps je ne m'attaquerais pas à cette théorie pour 2 raisons.
Premièrement car je n'ai pas les connaissances pour argumenter, je suis une proie bien trop facile pour qui maîtrise sa propre théorie. D'ailleurs je n'ai malheureusement pas le temps de m'y plonger sérieusement...
Deuxièmement parce que tout ce que vous dites n'est pas prouvable, et que mon imagination me permet de douter (et oui) qu'un évènement extra-terrestre soit prouvable. Ce qui veut dire que j'ai l'esprit assez ouvert pour accepter votre théorie, sans toutefois l'approuver (merci d'ailleurs pour ces infos). Car il faut rester lucide, n'importe qui, même le plus idiot de la Terre, peut tenter d'expliquer avec quelques equations spéctaculaires ce que nos connaissances actuelles ne peuvent prouver (matière noire ou OVNI par exemple).

La seule chose qui m'a fait réagir dans votre message est une phrase que j'ai sûrement mal interprété à propos des "pseudo-machin" (cf. "le distinguo à faire entre les sceptiques ou les zététiciens qui doutent et cherchent sans a priori, et les pseudo-sceptiques et pseudo-zététiciens du Mouvement Sceptique Contemporain qui "doutent" et "cherchent" à sens unique au sein d’un paradigme érigé en dogme."). Merci d'avoir apporté une précision.

Après réflexion, en participant à ce forum je pensais avoir des réponses précises sur les PAN et les OVNI, et en apprendre plus sur les mécanismes de notre univers. Au jour d'aujourd'hui je vois qu'il existe autant de théories (car JPP n'est pas tout seul) que de phénomènes, et j'ai appris que le nombre et le sérieux (au premier abord) des intervenants n'étaient pas gage d'exactitude. Ce qui me fait penser que le scepticisme est peut être l'arme imparable pour appréhender ce genre de sujet sans perdre son temps (et son intégrité mentale).

Et pour répondre à votre question : je ne suis pas adepte de ce que les Zététiciens appellent l'effet panurge, ce n'est pas parce qu'il y a 20 chercheurs qui approuvent une théorie qu'elle est juste. Surtout que la balance n'est pas en votre faveur. Et noyer une explication avec de multiples références ne m'impressionne pas particulièrement.

Je pense avoir tout dit. Et soyez certain que j'espère de tout coeur que votre théorie se réalise, ce serait si... extraordinaire.

Cordialement.
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique


Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6286
Réputation : 19

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Lun 24 Aoû 2009, 19:58
Bonsoir Bobby,

Merci pour votre réponse mesurée et réfléchie, sauf que vous semblez la faire à Jean-Pierre Petit, et je formule à nouveau ne pas être Jean-Pierre Petit dont vous imaginerez bien, une fois encore, qu’il ne s’embarrasserait pas à utiliser un pseudonyme pour participer à un forum de discussions.
L’un des participants d’un autre forum lui avait par mail posé la question de savoir si Jean Curnonix ne serait-il pas Jean-Pierre Petit. Celui-ci lui avait répondu, par écrit, qu’il ne connaît pas ce « zigoto » (sic).

Au-delà des personnes, ce sont leurs idées qui sont intéressantes et peuvent être commentées à l’aide d’arguments rationnels. Peu importe que l’auteur d’une idée, d’une théorie, d’un modèle soit grand et maigre, ou petit et gros, chauve ou frisé, etc., etc.
Hélas, bien souvent, faute d’argument, l’ironie, la raillerie, l’attaque sur la personne sont utilisées qui dérivent vers la polémique toujours stérile sinon destructrice.

Jean-Pierre Petit est l’un des rares scientifiques francophones qui, alors qu’en activité et non à la retraite, a eu la naïveté, ou le culot, ou les deux à la fois, de prendre la liberté d’étudier au grand jour des notions en rapport avec le phénomène ovni : le déplacement d’un objet matériel à vitesse supersonique dans l’atmosphère dense avec annihilation des ondes de choc, et une géométrie du cosmos permettant d’expliquer :
- l’inobservé : le trou noir est un objet mathématique qui n’a jamais été observé, malgré toutes nos recherches et tout ce que l’on en dit, écrit, dessine et anime
- l’observé : la rotation des galaxies spirales, les galaxies irrégulières, les red-shifts anormaux, les quasars, la structure lacunaire à grande échelle de l’univers observable (VLS), etc., etc., ainsi que des engins aux déplacements intelligemment effectués dont nous ne savions pas et ne savons toujours pas reproduire la cinématique.

Lorsque l’on s’intéresse à ces engins dont les observations sont depuis 6 décennies maintenant corroborées par des détections et des mesures réalisées par différents instruments fonctionnant suivant différents principes physiques, l’hypothèse de leur origine extraterrestre est la seule à raisonnablement retenir en l’état actuel de nos connaissances.

Le doute scientifique dont a fait preuve Jean-Pierre Petit est tout à son honneur au sein d’un paradigme qui induit la quasi-impossibilité du voyage interstellaire. Ce doute scientifique est, comme je l’écrivais quelques posts ci avant, partie prenante de la méthode expérimentale. Il s’applique donc aux choses démontrables pour lesquelles nous ne pouvons pas trouver une réponse immédiatement vérifiable.

Les réponses qu’il a ainsi apportées sont de possibles solutions – qui restent à vérifier, mais il faut le vouloir et le budgéter – quant aux déplacements atmosphériques supersoniques sans ondes de choc (ses travaux sur la MHD) d’une part, et d’autre part quant à la possibilité du voyage interstellaire, intragalactique, via transfert hyperspatial entre 2 univers conjugués (ses travaux en cosmologie).

Il a ainsi avancé une compréhension de ce que nous observons, détectons, mesurons, lorsque d’autres s’ingénient à nier ce que nous observons, détectons, mesurons, parce qu’ils sont campés sur leurs certitudes, leurs connaissances du moment, celles acquises d’un paradigme au sein duquel des hypothèses ont été arbitrairement érigées en lois.

Voila pourquoi avec calme, hors polémique stérile, je m’efforce d’utiliser mes maigres loisirs à communiquer cette compréhension auprès de personnes ayant l’esprit suffisamment ouvert pour y réfléchir et sur un forum qui offre de le faire dans la sérénité.

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 13006
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 19911
Réputation : 85
http://ovni-extraterrestre.com/

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Lun 24 Aoû 2009, 20:08
Bobby vous doutez de Jean Curmonix mais moi je doute plutôt de votre age qui est de 19 ans sur votre profil. Cela me semble douteux tout de même. Revenons au paradoxe de Fermi svp, le reste on peut en parler par Mp.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
martin
Equipe du forum
Equipe du forum


Masculin Age : 67
Nombre de messages : 2150
Inscription : 30/07/2008
Localisation : aigrefeuille
Emploi : educateur sportif retraité
Passions : sport
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7582
Réputation : 60

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Lun 24 Aoû 2009, 22:16
Bonsoir,A la question posée,s'ils existent ou sont-ils, et de savoir pourquoi nous ne sommes pas dèja en contact avec une autre civilisation:

La réponse est la suivante:nous avons dans un passé lointain été en contact avec cette civilisation ou ces civilisations,notre histoire l'atteste et les dernieres découvertes en archéologie tendent a le prouver de maniére incontestatable.

Nous sommes en faite le produit de cette communication,notre génétique notre ADN a dans des temps reculés subie des modifications pour arriver au resultat final de l'homo-sapiens,tous les textes depuis les Sumériens en passant par la bible,mentionnent de maniére tres précise la présence de groupes d'êtres n'aillant pas de racine terrestre et ayant influencés et modifiés la destinée de l'homo-sapiens.
Jean Curnonix
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique


Masculin Age : 59
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6286
Réputation : 19

loupe Re: Si les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?

le Lun 24 Aoû 2009, 23:18
Bonsoir Benjamin.D, bonsoir toutes et tous,

Pour en revenir effectivement au "Paradoxe de Fermi", il s’agit d’une invention du médiatique Carl Sagan, en 1976, qu’il colporta en fin communicateur avec le résultat qu’il s’agit aujourd’hui d’une légende urbaine.

Reprenons l’essentiel de l’histoire.

Tout d'abord le "Paradoxe de Fermi" ne devrait pas se rapporter à Enrico Fermi, alors qu’il aurait pu être attribué à Michael H. Hart, du Trinity College.
C’est en effet en 1975 que l’astrophysicien Michael Hart a soutenu que le voyage interstellaire était possible à une civilisation technologiquement avancée et que sa migration devait gagner toute la Galaxie en quelques millions d'années. Ce laps de temps étant faible comparé à l'âge de la Voie Lactée, Hart a alors conclu que l'absence de colonisation de la Terre et de preuve d’exoprojets d'ingénierie dans le système solaire, signifiaient qu'il n'y a aucun extraterrestre dans la Galaxie.
(Réf. : M.H. Hart, Quarterly Journal of the Royal Astronomical Society, 1975, #16, p.128-135).
Mais qui connaissait et connaît Michael Hart ? ... alors qu’Enrico Fermi fut en 1938 auréolé d’un prix Nobel pour ses travaux en physique nucléaire !

C’est grâce à l’enquête réalisée en 1984 par Eric M. Jones, astronome au Los Alamos National Laboratory, que nous savons dans quelle circonstance Enrico Fermi prononça en 1950 son « Where Is Everybody? » que Carl Sagan baptisa de "Paradoxe de Fermi" en 1976.
Lire ici , en anglais, le scan d’un résumé du résultat de cette enquête.

Les témoignages, écrits et signés sont de première main puisqu’ils émanent de Emil Konopinski, Edward Teller et Herbert York qui déjeunèrent à la même table que Fermi dans la cafétéria du laboratoire de Los Alamos et commentèrent un dessin humoristique d’Alan Dunn paru dans un journal américain, le New Yorker, le 20 mai 1950 :

Pour expliquer de mystérieux vols de poubelles qui venaient de se produire à New York, l'artiste avait représenté sur leur planète des extraterrestres tirant hors d'une soucoupe volante les objets du délit étiquetés DSNY (Department of Sanitation of New York).
C’est dans cette ambiance, que nous aurions qualifiée de gauloise si la scène s’était déroulée en France, que Fermi s'exclama en 1950 « Mais où sont-ils ? » qui déclencha un fou rire général.
Carl Sagan, membre éminent du "Mouvement Sceptique Contemporain", l'un des fondateurs, en 1976, d'un des groupes sceptiques aux Etats-unis, le CSICOP, l’utilisa pour inventer, en 1976, puis colporter l’expression "Paradoxe de Fermi" alors qu’il devenait de plus en plus "skeptic" (qui n’a pas la même acception que le terme "sceptique" français) quant à l’HET au fur et à mesure qu'il vieillissait pour s’éteindre prématurément en 1996.
Cette invention en 1976, avec l’utilisation de l’image du nobélisé Enrico Fermi, décédé en 1954, constitue l’exemple même de l'"argument d’autorité" pourtant si décrié par ceux qui se réclament du "Mouvement Sceptique Contemporain" !

En résumé :
Le "Paradoxe de Fermi" est une invention du médiatique Carl Sagan, en 1976, issue d’une plaisanterie d’Enrico Fermi en 1950 dans l’ambiance détendue d’une cafétéria autour d’un dessin humoristique.
L’art consommé de la communication de Carl Sagan, utilisant l’image et la notoriété du nobélisé Enrico Fermi, a permis de faire de cette expression un "argument d’autorité" et une "légende urbaine".

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum