Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Salut à tousHier à 23:12LorelineLe Pentagone a étudié les Ovnis dans le plus grand secret (New York Times, AATIP, TTSA, affaire Tic Tac etc...)Hier à 23:05LorelineAutres hypothèses que les engins "tôles et boulons"Hier à 23:04LorelineSondage : Quel est le cas le plus intrigantHier à 20:08HocineLe gouvernement Français et le secret sur les OVNIs. Hier à 18:35Polyèdre57Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?Hier à 15:11Hocineun nouveau signal radio extraterrestre intrigue les scientifiques-Hier à 13:44XPDavyLes mutilations de bétail une explication ufologique?Hier à 10:42freethinkerCommuniquer à l'infini grace à l'intrication quantiqueHier à 00:00freethinkerM.A.J. Histoire des méprises avec ODHTvMer 19 Fév 2020, 20:53LorelineLes gouvernements et les militaires gardent-ils le secret sur les ovnis?Mer 19 Fév 2020, 20:49Polyèdre57J'ai besoin de vousMer 19 Fév 2020, 15:11FionaLDocumentaires et films sur le sujet OVNIMer 19 Fév 2020, 13:39XPDavy2017: le 02/02 à 01h00 environ - 1 ovale blanc lumineux intense, creux au milieuBoules lumineuses - Castrie -Hérault (dép.34)Mar 18 Fév 2020, 22:52LorelineA la rencontre d'un vaisseau extraterrestre -Thriller inspiré par le signal "Wow"Mar 18 Fév 2020, 22:40LorelineLe nouveau Directeur du GEIPANMar 18 Fév 2020, 19:37udje5403JUNG et les OVNIS - FEAMar 18 Fév 2020, 12:45LorelineLa Méthode de travail dans l'Académie d'UfologieLun 17 Fév 2020, 22:58LorelineLes enlèvements extraterrestres RR4 que peut-on penser? Lun 17 Fév 2020, 21:30freethinker(1994) Atterrissage d'un Ovni devant une école au Zimbabwe.Lun 17 Fév 2020, 18:14Polyèdre57Vos lectures ufologiques du moment presentation et discussionsLun 17 Fév 2020, 10:17HannibalLes Canadiens du forumDim 16 Fév 2020, 16:57Polyèdre57Qui connait le MUFON France ?Dim 16 Fév 2020, 16:12Polyèdre57(Bertrand Méheust) Un phénomène installé dans la durée Dim 16 Fév 2020, 15:51Polyèdre572019: le 04/12 à 08h35 - sphère argentée - Metz -Moselle (dép.57)Dim 16 Fév 2020, 12:12Roland62Bonjour, je me présente.Sam 15 Fév 2020, 23:45udje5403Des lumières rouges dans le ciel samedi soir (témoignage audio)Sam 15 Fév 2020, 22:41Roland62Manifestation en Sicile en 2004, Tests militaires secrets ou autre?Sam 15 Fév 2020, 13:44Polyèdre57CIAO A TUTTIVen 14 Fév 2020, 09:58extraterrestre-universOVNI(s) : du réalisateur Antony Cordier - La nouvelle série de Canal+Ven 14 Fév 2020, 08:00Franck.l
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Dim 01 Juil 2018, 13:19
Rappel du premier message :

Un documentaire de grande qualité. Une narration que j'adore, un travail de recherche précis et dans l'exactitude... 

Une hypothèse que je retiens est l'hypothèse des Infrasons..... la plus cohérente. 

La question : ces infrasons seraient ils d'une origine naturelle, humaine, autre......  



Dernière édition par Nanou Ti le Dim 01 Juil 2018, 13:39, édité 2 fois

Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Mar 24 Juil 2018, 22:20
Bonsoir Robert


Le moins que je puisse dire c'est que vous ne me facilitez pas la tâche avec vos questionnements judicieux, et intéressants.... Je vais donc essayer de répondre à vos remarques du mieux que je peux. Wink


Pour les blessures de Kolevatov elles étaient très graves. Il semble être mort avant Zolotarev figé dans une posture de « portage de charge » (j'ai pas trouvé de synonyme... désolée pour cette horrible formulation) ce qui pourrait montrer qu'il portait Kolevatov, trouvé juste à côté de lui collé à son corps, inconscient ou mort.


Thibaut-Brignolle n'est pas mort le dernier des 4 car il avait pris la montre d'un de ces compagnons de galère pour la remettre à ses parents.


Sur l'acte d'enquête, feuillet 352 il est indiqué concernant le corps de Thibaut-Brignolle qu'il portait deux montres :


Une indiquant 8h14min24 s et l'autre 8h39min.


Rien ne précise qui était le propriétaire de la deuxième montre.... 


La montre de Dyatlov marquait 5h31 minutes... certes ! Cela indique que cette montre mécanique à continué à scander les heures et s'est arrêtée naturellement faute de « remontage ». Elle ne marque pas l'heure de la mort à mon avis.


Dubinina  avait les blessures les plus graves qui lui laissaient que quelques minutes à vivre, est sûrement morte la première des 4.....


Effectivement, il y avait les vêtements de Doroshenko et de Krivonishenko à proximité et sur eux....


Mais pour autant, peut-on en déduire que les deux près du cèdre à côté d'un feu qui les réchauffait, n'ont pas pu, par solidarité céder quelques vêtements à ceux qui étaient plus bas, dans le froid, diminués par des fractures et des traumatismes physiques ? Car ils avaient des blessures moins graves et un feu pour se réchauffer? Cela ne me paraît absolument pas délirant.


La position en haut, plus près de la tente était plus sécure. Un ou plusieurs dyatlovites « du haut » les moins amochés, ont surement essayé de porter secours aux 4 autres très grièvement blessés ?


Par ailleurs, on pourrait se demander pourquoi, le groupe des 4 aient souhaité remonter près du cèdre, où ils pouvaient se chauffer et être plus près de la tente, pour redescendre après, près d'une ravine où ils ont trouvés, eux aussi la mort, juste pour prendre les vêtement des deux ? Dans l'état physique où ils étaient en plus ? 


Quel intérêt de faire comme ça ? Remonter prendre les vêtements de Doroshenko et Krovonichenko, puis redescendre ???? Pourquoi faire ?


Les plus costauds, Zolotarev (qui avait le manteau de Dubinina morte en premier) Zina et Rustem ont surement oeuvrés, descendus les 75 m pour sortir leurs amis de là où ils étaient ?


En vain.... apparemment....


Les « planchers de branches » étaient faits pour tenter de les remonter et/ou de les protéger du froid..... »


Il faut s'imaginer que dans une telle situation, sous – 26° la survie est une question de minutes (1h, 1h30 max).... il fallait tenter le tout pour le tout et surtout s'unir.... l'union est le seul salut dans ces cas là... mais cela ne suffit pas toujours, la preuve.


Pour ce qui est du cèdre, il est franchement difficile de s'imaginer que des personnes atteintes corporellement comme ils l'étaient, dans un froid glacial, sans gants pour se protéger aient pu avoir l'idée saugrenue est complètement folle de monter à 5 mètres de hauteur pour aller couper des branches alors qu'ils avaient de jeunes cèdres avec leurs branches à portée de mains.......


Qu'ils aient été 7 ou je ne sais combien me semble être une spéculation très hasardeuse....


De plus, ils étaient 5 au départ, avant que 3 décident de retourner à la tente et finissent par mourir sur le chemin.... Donc, ce n'est pas une horde de je ne sais combien qui se serait attaquée à un cèdre à ce point là.


Pour la 33ème photo.


Tout d'abord les relevés météo ont indiqué que le 1er et 2 février 1959 dans cette zone, il n'y avait pas du tout de tempête. Le temps était calme, il y avait, comme toujours à cet endroit là un léger blizzard...


Nul ne sait ce que représente réellement la 33ème photo.


L'hypothèse proposée, pour cette prise, à laquelle j'adhère pour le moment est la suivante :


Un dyatlovite, probablement Thibaut-Brignolle, d'après certains, perso je pencherais plus pour Dubinina qui était seule à avoir un manteau en fausse fourrure..... mais bon... il ou elle sort pour satisfaire un besoin naturel. Il/elle voit au loin une lueur étrange qu'il/elle prend en photo. Il/elle remet l'appareil dans la tente et s'exécute à ce qu'il/elle avait prévu de faire en sortant (près de la tente, quelqu'un a uriné juste avant le drame). Puis, tout s'est enchaîné très vite.... L'onde de choc commençait à se faire sentir, la neige poudreuse était soulevée, il/elle a crié « avalanche ».... tout le monde est sorti en urgence en tailladant la toile de tente, solution plus rapide pour échapper d'où venait le danger (risque d'obstruction par la neige de la sortie de la tente, par exemple)....


Pour les relevés des sismographes et les ondes de choc électriques voici le lien contenant tous les renvois nécessaires pour aller plus loin :


http://www.kometa-vozmezdie.ru/277-gruppa-dyatlova.html


Cordialement


Nanou
Tiko
Tiko
Equipe du forum
Equipe du forum
Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Empty

Masculin Age : 45
Nombre de messages : 2215
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : Double
Passions : Le monde !!
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5597

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Mar 24 Juil 2018, 22:30
@Hocine a écrit:
Je crois toujours à une agression par plusieurs individus contre ces randonneurs, il me semble, que devant une menace imminente, ils se sont éparpillés dans le désordre, ils ont abandonné leur camp, surement la menace a débutée par une attaque directement sur leur campement, il y avait des morts violentes, surement, ils ont été poursuivi par leurs agresseurs, et ils les ont battu au sol à coup de matraque, massue ou par d’autres objets contondants.

Je pense, que des « supers » enquêteurs ont réglé cette affaire à leur manière, et ils ont mis cette affaire sous scellés pour trois ans, je ne crois pas, que c’est pour une cause d’une onde de choc qui elle était passée par là.


Bonsoir Hocine

Vous savez, une bagarre provoque des blessures typiques, qui ne seraient pas passées inaperçues...

Parce qu'on peut dire ce qu'on veut de l'enquête elle même ! On dit d'ailleurs souvent qu'ils nous auraient caché des choses. Mais on oublie bien vite les difficultés qu'ils ont eu pour mener une enquête exhaustive sur zone ! Du coup, l'enquête c'est énormément concentrée sur les autopsies. Et on le voit, les rapports paraissent détaillés et sérieux.

En même temps, la médecine légale n'étant pas ce qu'elle est maintenant, on peut aussi se questionner sur certains points (comme le froid qui aurait pu interférer etc..). Mais dans l'ensemble, je ne pense pas qu'on puisse en douter.



@OR-NELL a écrit:Bonjour,

Je crois que l'hypothèse de l'avalanche ne tient plus…


Bonsoir

Mais qu’il s’en produise ou non là bas, on ne peut pas rejeter l'hypothèse de l'avalanche ! Du moins, on peut légitimement le penser... Parce que pour le faire, bien il faudrait déjà savoir exactement ce qui leur est arrivé ! Ou que le lieu de l’accident soit sans neige et pente (à la plage quoi^^). Donc si aucune hypothèse n'est pour l'instant retenue, toutes se valent, à quelque chose près... Enfin quand même, certaines bien plus que d'autres ! Puisqu’en montagne, on est plus souvent confronté aux avalanches, qu’aux yétis ou autres ovnis...  

Surtout, entre le drame et le sauvetage, il s’est passé pas mal de temps. Donc pas sûr que les enquêteurs aient pu relever les traces d’une avalanche. Et en partant de ce principe, on peut supposer qu’une coulée ait pu se produire, juste au dessus du campement mais sans l’atteindre vraiment (elle se serait arrêtée avant). Ou comme avancé aussi, ils auraient pu être victime d’une avalanche, hors de la zone où on les a retrouvé (ils s’en seraient sortis et remis mais ça aurait pu en fragiliser certains et contribuer à les mener au drame que l’on connait).


Justement, même sans faire intervenir une avalanche, c’est possiblement là que se trouve la solution ! Parce qu’on fait peut être bien la même erreur que les enquêteurs... Et ça se comprend !

Car d’abord, on essaie de trouver une seule et même cause, à un drame qui ne peut se réduire simplement à un évènement ! Puisque la position des corps, leur état etc... montre bien que tout est plus complexe qu’il n’y parait.  

Et on essaie ensuite, de comprendre le déroulement de ce même drame, à partir d’un seul et même fait, celui de la déchirure, alors que celui ci pourrait être tout relatif ! Puisque bien des évènements auraient pu y conduire...

Sans parler des faits extraordinaires, qui demandent bien évidemment des preuves extraordinaires, l’humain a toujours tendance à vouloir simplifier par un fait extraordinaire, ce qui peut être expliqué quelque peu difficilement par des faits ordinaires. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu là, un évènement extraordinaire ! Mais pour que la probabilité qu’il y en ait eu un augmente, il nous faudrait des faits un peu plus marqués (ce qu’on n’a pas là, on a que des trucs un petit peu étranges, car difficile à lier, et un rapport flou et temporaire, où était inscrit “force irrésistible inconnue”, en attendant mieux).


Je veux dire qu’il y a de grande chance que ce ne soit pas la cause qui pourrait être complexe mais bien le déroulement des faits ! Et ça, parce qu’on ne peut pas essayer de comprendre ce qu’ils ont vécu, après avoir déchiré leur tente, sans prendre en compte, ce qu’ils auraient pu vivre auparavant. La déchirure pourrait donc ne pas être au centre de cet évènement, ni même au début ! Justement, il faut peut être la voir comme un fait parmi tant d’autres, se trouvant bien plus certainement, sur la fin d’un scénario déjà bien alambiqué. Bref, une cause simple et ordinaire (la montagne), avec un déroulement complexe (climat, égaré, danger, stress, erreurs, aller/retour, multiples incidents et drames etc..). Plutôt qu’une cause extraordinaire et complexe (fusée Proton égarée ayant énervé un yéti), avec un déroulement simple (tous meurent un à un rattrapés par le yéti).

Parce qu’on s’en remet à certains faits paraissant très importants, alors qu’ils ne le sont peut être pas vraiment... Comme il parait y avoir des faits contradictoires, alors qu’ils ne font peut être pas partie d’un même évènement... Du moins, tout ça peut nous induire en erreur (comme la torche, le piolet etc.. on ne sait pas à quel moment ils les ont mis là). On se fait donc peut être simplement avoir ! Possible d’ailleurs qu’on ne puisse jamais reconstituer le déroulement des faits, puisque comme je le fais remarquer, tout a pu commencer “bien avant” cette nuit là. C’est même ce qui parait transpirer, puisque pour arriver à cette nuit tragique, ils ont sûrement dû subir de douloureuses déconvenues. Enfin si on ne peut pas le faire, on peut au moins essayer d’établir un scénario se tenant à peu près...  Et le mieux pour ça, c’est une nouvelle approche des faits.  

D’ailleurs quand je fais allusion à une avalanche, c’est en tant que cause possible, dans un scénario bien plus complexe ! Et comme dans ces endroits il n'y a pas que les avalanches qui tuent, bien c'est un fait parmi tant d'autres, qui peut donc tout à fait en être exclue. Déjà parce qu’on connait tous les dangers de la montagne... Elle ne pardonne rien ! Et on sait à quel point les conditions climatiques peuvent être changeantes et clairement défavorables sur certains secteurs (et encore une fois le nom de la zone en question en dit long sur sa dangerosité). D’ailleurs ça peut parfois être très localisés ! Du coup, le col a pu subir des vents extrêmement violents et froids... Et comme précédemment évoqué, un drame s’est peut être produit à la ravine et une suite d’évènements, difficile à retracer, a ensuite fini d’attaquer l’intégrité du reste du groupe (peut être en voulant secourir les autres). Donc sur place et pendant une longue période, les conditions météos pourraient avoir été insurmontables et donnant l’impossibilité de pouvoir vraiment dedans s’y repérer (les déchirures pourraient avoir été faites pour gagner du temps et parce que le côté porte donnait sur un vent violent). Après ça, une enquête difficile à mener et sans cause définitive, a fait le reste...

Car si les enquêteurs avaient juste pointé du doigt la montagne, c’était bien évidemment une cause probable (plus que probable même) mais ça aurait été bien insuffisant et pas assez précis. Puis il devait être très compliqué pour eux, de classer l'affaire en prétextant l’avalanche. D’abord parce qu’on comprend d’entrée, et comme je le fais remarquer, qu’il ne peut y avoir une seule et même cause (même si on fait intervenir un fait extraordinaire d’ailleurs). Puis l'affaire avait déjà pas mal fait parler d'elle à l'époque. Donc même si tout n'avait pas été déclassifié, il y avait les photos du campement, des lieux, etc... Sans compter les nombreux témoignages de toutes les personnes étant venues prêter main forte pour la recherche. Bref, on peut supposer que les familles -qui pour certaines n’étaient pas n’importe qui- ne l'auraient sûrement pas acceptées ! Et ça parce qu'il n'y avait pas de traces directes d'avalanche sur le campement et parce que certains membres ne paraissent pas en avoir été victimes. Donc de là à dire qu’il y a eu des pressions ou que l’affaire a été bâclée, il n’y a qu’un pas... Après, ces zones sont difficiles d’accès, déjà rien que quand il est question d’y aller pour sauver quelqu’un ! Alors quand il est question d’enquêter... Il faut donc aussi se dire qu’il est possible qu’on n’ait pas tous les éléments en main. C’est un paramètre à prendre en compte, puisqu’en amont, des faits ont pu ne pas être relevés et rapportés, ce qui aurait tendance à embrumer et complexifier l’affaire à l’arrivée. Comme quoi, il faut aussi remettre les choses dans leur contexte.





PS: Pour ce qui est de l'hypothèse onde de choc, il me semble mais c'est à vérifier, qu'en plus de provoquer des fractures, elles ont aussi tendance à créer certaines lésions bien spécifiques sur les tissus mous, même à les réduire en bouilli parfois. Donc c'est quelque chose qui aurait dû apparaitre aussi normalement à l'autopsie. Et de toute façon, une onde capable de tels dégâts sur des corps humains, aurait aussi laissé des traces un peu plus marquées sur l’environnement. Enfin logiquement...

_______________________________________
Ne croire en rien et être ouvert à tout !
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Mer 25 Juil 2018, 20:24

Les dyatlovites sont tous sortis indemnes de la tente. Aucune trace de sang n'y a été relevée.



Aucune trace d'avalanche n'a été relevée. Il n'y avait pas de tempête de neige le 1er et 2 février 1959, et la tente à été posée dans les règles de l'art.


Les objets fragiles dans la tente étaient intacts. Les traces de pas au sortir de la tente étaient visibles ne s'effaçant qu'à 500 mètres de la tente...


Ivanov n'a pas retenu l'hypothèse de l'avalanche pour la cause du départ précipité de la tente et de la mort des dyatlovites.


Maintenant, cela ne veut pas dire qu'eux, n'ont pas cru, l'espace d'un instant, qu'ils avaient affaire avec une avalanche.


Mais le contexte de ce qui s'est passé aurait dû leur faire très vite rendre compte de leur erreur. Cela n'a pas été le cas.


Une onde de choc ?


Voici la réponse du médecin légiste à la demande de l'enquêteur en raison de blessures: « Je crois que la nature des dommages dans Dubinin et Zolotarev - plusieurs côtes fracturées: dans Dubinina bilatérale et symétrique, de Zolotarev face, et des saignements dans le muscle cardiaque comme Dubinina et à Zolotarev avec hémorragie dans la cavité pleurale indiquent leurs prizhienennosti et sont le résultat d'une grande force d'environ pour ce qui a été appliqué par rapport à Thibault. Ces lésions ... très similaires à la blessure causée par l' onde de choc de l' air " .

Dommages corporels dus aux ondes de choc et à l'effet Blast  (liste de lien non exhaustive)


https://slideplayer.fr/slide/10173861/    Diaporama instructif 


http://urgencetaysir.over-blog.com/article-differents-types-de-lesions-par-explosion-66765511.html


https://slideplayer.fr/slide/1140551/ en bas du CR on peut comprendre pourquoi Ludmila est morte à genoux....


https://www.formationambulancier.fr/1_cours/112_traumato/1128_Trauma_05_polytraumatise.htm
Robert04
Robert04
Equipe du forum
Equipe du forum
Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Empty

Masculin Age : 61
Nombre de messages : 1939
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6408

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Jeu 26 Juil 2018, 12:08
Bonjour Nanou

Il me semble que vous suivez à la ligne prés ce qu'il est écrit sur le site du lien que vous avez donnée plus haut. Mais il faut aussi savoir faire la part des choses, et faire des recherches de votre coté pour voir s'il n'y à pas des incohérences ou des oublis volontaires ou pas!

Sur ce, vous me dites que la montre de Dyatlov s'est arrêtée à 5H30 faute de remontage.Mais celà ne veut pas dire qu'il est mort plus tard.

Le hic, avec la théorie qui dit que lui et plusieurs autres membres soit morts vers 8h00,8h30, c'est les autopsies, et les examens du bol digestif qui dit qu'ils avait pris un repas entre 6 et 8 heures avant leur mort. Donc, je pense pas qu'ils aient mangé entre minuit et deux heures du matin.

Pour la météo, relevée à la station d'Ivdel située à 100 mètres d'altitude et distante de 130Kms de la montagne, elle ne fait que relever ses propres paramètres locaux, pas ceux présents en montagne. Il suffit de comparer les relevés du journal de Dyatlov et ceux de la station pour s'en rendre compte.

https://sites.google.com/site/hibinaud/home/kopia-dnevnika-gruppy-datlova

https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/31/janvier/1959/ivdel/23921.html

D'ailleurs, à l'installation de la tente on voit trés bien que le temps est au beau fixe.    Laughing

Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 0_143210
  


Ensuite, pour les relevés du sismographe, j'ai pas bien compris pourquoi, après que les scientifiques aient dit que la seule trace pour la journée du 2 Février 1959 qui correspondait à un seisme en indonésie, à plus de 9000 km , ils aient fait le rapprochement avec une onde de choc sur le campement!!! J'ai pas saisi la subtilité de la manoeuvre.

Cher Mikhail Dmitrievich!
A votre demande , en date du 19 Mars, rapport 2013 que les spécialistes Levé géophysique RAS a analysé la station sismique sismogrammes « Sverdlovsk» (SVE) pour 1 et 2 Février 1959 . Deux types de sismomètres ont été installés à la station à cette époque: Golitsyn (SG, longue période) et Harin (CX, courte période). Les sismogrammes pour l'analyse ont été choisis en tenant compte de la différence d'heure et d'heure locale selon le temps moyen de Greenwich, qui est utilisé en sismologie (pour Sverdlovsk, la différence était de +5 heures).
Sur les sismogrammes du dispositif SG, de 00 heures au 1er février à 24 heures le 2 février 1959 (Greenwich Mean Time), les événements sismiques n'ont pas été détectés .
Lors de l'analyse des sismogrammes de l'appareil CX (EW) le 2 février 1959 à 0400 heures. 07 min. 54secondes selon Greenwich Mean Time (09 heures 07 minutes 54 secondes heure locale) l'enregistrement de l'événement sismique, exprimé dans un train d'oscillations avec la période de la phase maximale T = 1,8 secondes, a été noté.
Selon notre interprétation, ces fluctuations sont le début d'un enregistrement d'un séisme profond à distance survenu le 2 février 1959 dans la région de la mer de Banda (Indonésie). Le bulletin sismologique de l'USGS (National Earthquake Information Center, États-Unis) a publié une solution pour ce tremblement de terre. La distance de l'épicentre à la station de Sverdlovsk est de 82 ° (plus de 9 100 km) et la profondeur de l'axe est de 150 km. Trois phases distinctes sont identifiées sur le sismogramme du tremblement de terre indiqué - l' onde longitudinale P à 04:07:54, la phase profonde sP à 04:08:54, la double réflexion du noyau PP à 04:11:14.
Tableau Les paramètres du séisme du 2 février 1959, selon le NEIS Center (USA)




Heure de l'événement
(heure, minute, seconde),
profondeur de l'âtre
Coordonnées
épicentre
Heure estimée de la première entrée à la station SVE le 2 février 1959.
0 = 03: 56: 12
h = 150 km
6.5 ° S 126 ° E
Tp = 04:08:16
Les enregistrements d'autres événements sismiques sur les sismogrammes CX du 1er au 2 février 1959 n'ont pas été trouvés.
Une copie électronique du sismogramme scanné du dispositif CX du 1er au 2 février 1959 est jointe.
Notez que la station "Sverdlovsk" est retirée de la montagne Kholat-Sahyl pour 550 km.
Directeur GS GS RAS
Membre correspondant de l'Académie russe des sciences AA. Malovichko
Ex. L.S. Chepkunas
A cette réponse, le sismogramme de l'explosion elle-même était joint:
Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 1367683887_seysmogramma_sve_sh_ew_02-0
cliquez sur le sismogramme pour agrandir l'image
C'est-à-dire, dans cette réponse, des preuves objectives d'une explosion d'étiologie inconnue et d'une interprétation humaine subjective de cette explosion sont données .
En attendant, la réponse reçue, à mon avis, est une preuve objective et irréprochable du fait de l'explosion spatiale sur le mont Holat Sahyl. Mais cela nécessite une petite explication supplémentaire.


Quant à ' l'onde de choc à décharge électrique ' j'ai rien trouvé qui ressemble à cette définition sur le net.






Cdt


Robert

_______________________________________
Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité.

Albert Einstein
Mathématicien, Physicien, Scientifique (1879 - 1955)
avatar
Hocine
Equipe du forum
Equipe du forum
Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1678
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7666

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Jeu 26 Juil 2018, 20:10
« Ensuite, pour les relevés du sismographe, j'ai pas bien compris pourquoi, après que les scientifiques aient dit que la seule trace pour la journée du 2 Février 1959 qui correspondait à un seisme en indonésie, à plus de 9000 km , ils aient fait le rapprochement avec une onde de choc sur le campement!!! J'ai pas saisi la subtilité de la manœuvre ».

Oui, comment une onde de choc d’un tremblement de terre en Indonésie à 9000 km du camp de Dyatlov peut il causer la mort des 9 alpinistes à cette distance là ? Si c’était cela, et si c‘était un méga tremblement de terre, ça aurait du créer d’immense dégâts aux autres pays tout au tour de l’épicentre du tremblement de terre, et créer aussi des tsunamis, cela n’aurait pas été passé inaperçu en 1959 avec cette affaire de Dyatlov .

Je me rappelle des forts tremblements de terre qui ont causé des dégâts humain et matériel, ça a débuté avec un roulement d’un bruit  comme si c’était un train de marchandise, qui allait surgir du sous sol, oui, c’était une onde de choc , qui surgie du sous sol suivi du tremblement de terre.

On dit qu’un tremblement de terre se traduit en surface par des vibrations du sol, qui pourra créer des forts dégâts, mais il me semble, que son onde du choc, elle n’est pas « brutale » ou douloureuse, comme une onde de choc d’un bang supersonique, qui proviendra d’un avion de chasse qui dépasse le mur de son, ou d’un objet cosmique qui traverse le ciel avec une vitesse extraordinaire, ou d’une explosion d’une arme à forte puissance.   
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Jeu 26 Juil 2018, 22:20
Bonsoir Robert

Il vous semble que je suis, à la ligne près, la théorie en question. Vous vous leurrez, comme sur d'autres points qu'on va examiner après.  Wink

Des recherches longues et fastidieuses sur les sites russes j'en ai fait, vous pouvez me faire confiance, au moins tout autant que vous, voire plus.... C'est justement après avoir recueilli tout un tas d'éléments que je suis arrivée sur cette hypothèse que je trouve très pertinente. D'ailleurs, c'est le compte rendu et les réflexions du rapport d'enquête qui m'ont mises sur la voie de l'onde de choc. Et je suis arrivée après beaucoup de péripéties sur le site en question..... Donc les choses seraient plutôt dans le sens inverse où vous les appréhendez. 

Par ailleurs, bien que d'accord avec cette possibilité d'onde de choc, je ne suis pas d'accord avec tout car pour moi, Dorochenko et Krivonishenko sont morts après les 4 de la ravines..... Comme quoi, je n'adoube pas tout et garde mon esprit critique malgré tout.  pùmp!

Pour la photo postée accompagnée d'une petite pointe d'humour  yckjgc vous savez, il faut faire beaucoup de recherches pour affiner son point de vue, comme vous me le suggérez. Les photos reproduites à plusieurs milliers d'exemplaires, de plus des photos anciennes et en argentique c'est pas très net, c'est pas très sûr.

Je vous propose la mienne, moins..... comment dire..... sujette à pareidolie :Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Instal10


Bon j'espère que vous verrez assez bien nos chers dyatlovites à travers cette averse épaisse de flocons...   Very Happy

Par ailleurs, même sur votre photo de mauvaise qualité, je ne vois point de tempête.... Vous savez, au mois de février, dans l'Oural, à un peu plus de 1000 mètres d'altitude, il est normal de voir des flocons de neige et un peu de blizzard. Pas de quoi fouetter un chat ! 
De plus, s'il y avait eu une tempête de neige, j'aurais bien aimé voir la photo...... j'imagine très bien ce que cela peut donner. Et vous ? Vous vous imaginez prendre une photo dans une tempête de neige, alors que votre soucis premier est de monter une tente au plus vite..... Croyez vous sincèrement que nous aurions eu ce genre d'image ?

Dans le journal trouvé des Dyatlovites, avez-vous vu indiqué qu'il y avait une tempête de neige ? Si oui, pouvez-vous me fournir le lien  exact? Dans celui que vous avez posté je ne vois rien qui l'indique ?????
De plus c'est pour le jour du 31 janvier 1959.... et il est noté : "Le vent est faible dans la neige de 1,2 à 2 m d'épaisseur"......  Je vois pas la logique là....  drunken

Par ailleurs, vous vous êtes aussi trompé de date sur le site météo que vous avez trouvé. Vous avez indiqué dans la recherche le 30 janvier 1959 alors que la tente a été installée le 1er février 1959..... 2 jours d'écart. Le temps change vite dans l'Oural.... Au 1er février 1959 il montre un temps et une vitesse de vent normaux par ailleurs.
Les Russes ont interrogés la stations du district d'Ivdelsky... pour connaître le temps qu'il faisait ce jour là. De plus, il vous suffit de lire les témoignages des locaux pour savoir qu'il n'y avait pas de tempête de neige ce jour là et que cela confirme les données météo.


Pour l'heure de leur repas :

Le groupe à commencé à excaver la neige pour planter la tente vers 17h00. Excaver la neige prend beaucoup de temps. Puis il faut monter la tente, monter le poêle qui leur a donné de la chaleur..... puis s'installer tranquillement, discuter. On peut imaginer que ce groupe de jeunes personnes en pleine forme avait pris un bon 4 heure en cours de route, et que le travail jusqu'à la fin leur a pris 3/4 heures de temps (et encore plus dans le cas d'une « tempête » Lol ! On arrive à minima à 20h/21h.... Après ils s'installent tranquillement, écrivent dans leur journal, discutent et mangent après. Cela ne me choque absolument pas....
Ce n'était pas des résidents de maisons de retraite qui mangent à 18h30!  affraid Minuit ne me semble pas une heure déraisonnable pour des jeunes de cet âge! 

De toute façon, ce n'est pas l'argument de choix, car personne ne saura jamais à quelle heure ils ont mangé. Ce n'est pas la peine de perdre du temps avec ça, à mon avis, ce n'est pas là qu'est le point nodal de l'histoire.


@ Hocine @ Robert Pour le relevé sismique et le lien fait avec le col Dyatlov, il n'y a aucune manœuvre pour faire coller l'explication à la théorie.... Il suffit d'être attentif à l'explication. Vous avez tronqué le déroulé de l'analyse et donc vous ne pouvez pas comprendre ce que dit l'auteur.


Vous pouvez, pour éviter de vous creuser trop la tête aller directement à la conclusion.... mais bon, c'est un peu dommage car la démarche a suivi un déroulé précis et intéressant dans le résultat de la recherche.

« C'est-à-dire que vous pouvez déterminer la direction du rayon sismique de l'onde longitudinale et, en y repoussant la distance épicentrale, déterminer l'endroit de l'explosion. Mais nous devons faire une petite explication. La direction du rayon sismique peut vraiment montrer même une station sismique, mais pour préciser l'emplacement de l'explosion sismique dans la direction (0 degrés -180) nécessairement besoin d' une deuxième station sismique .
Et un peu en avance, je dois dire que la sensibilité sismographes année 1959, disponible sur la station sismique « Sverdlovsk », ne permet pas de fixer tremblement de terre midget, situé à une distance de 9100 kilomètres .

Ce qui veut dire que le sismographe n'avait pas une sensibilité suffisante pour détecter un séisme situé à 9100 Km, donc le rapport de cause à effet est erroné.  Il a détecté une onde de choc beaucoup plus proche, et c'est le déroulé des faits, l'ensemble des composantes de cette histoire qui y donnent le vrai sens.


Pour les "ondes de choc électriques" c'est pareil. Faites vos recherches personnelles pour comprendre « de quoi ça cause » et faites des recherches avec l'expression suivante  :  explosion cosmique à décharge électrique..... c'est plus adapté!   gj,;yjh;

Pour finir, j'aimerais comprendre pourquoi tous les témoignages concernant les sphères dans le secteur, avant, pendant et après l'événement, ne vous interpellent pas?????? Cela est un mystère de plus à résoudre pour moi. Lol!
Robert04
Robert04
Equipe du forum
Equipe du forum
Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Empty

Masculin Age : 61
Nombre de messages : 1939
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6408

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Dim 29 Juil 2018, 13:02
@Nanou Ti a écrit:

@ Hocine @ Robert Pour le relevé sismique et le lien fait avec le col Dyatlov, il n'y a aucune manœuvre pour faire coller l'explication à la théorie.... Il suffit d'être attentif à l'explication. Vous avez tronqué le déroulé de l'analyse et donc vous ne pouvez pas comprendre ce que dit l'auteur.


Vous pouvez, pour éviter de vous creuser trop la tête aller directement à la conclusion.... mais bon, c'est un peu dommage car la démarche a suivi un déroulé précis et intéressant dans le résultat de la recherche.

« C'est-à-dire que vous pouvez déterminer la direction du rayon sismique de l'onde longitudinale et, en y repoussant la distance épicentrale, déterminer l'endroit de l'explosion. Mais nous devons faire une petite explication. La direction du rayon sismique peut vraiment montrer même une station sismique, mais pour préciser l'emplacement de l'explosion sismique dans la direction (0 degrés -180) nécessairement besoin d' une deuxième station sismique .
Et un peu en avance, je dois dire que la sensibilité sismographes année 1959, disponible sur la station sismique « Sverdlovsk », ne permet pas de fixer tremblement de terre midget, situé à une distance de 9100 kilomètres .

Ce qui veut dire que le sismographe n'avait pas une sensibilité suffisante pour détecter un séisme situé à 9100 Km, donc le rapport de cause à effet est erroné.  Il a détecté une onde de choc beaucoup plus proche, et c'est le déroulé des faits, l'ensemble des composantes de cette histoire qui y donnent le vrai sens.

Bonjour Nanou

C'est gentil à vous d'essayer de me donner des cours de Géophysique, mais il ne suffit pas de me copier/coller ce que j'avais d'ailleurs déjà lu, pour mettre en avant ce que dit l'auteur qui là, un peu comme vous, ne sait pas trop de quoi il parle, et essaye par tout les moyens de faire coller ses hypothétiques ondes de choc avec des relevés sismiques.

S'il avait cherché, et vous aussi, vous sauriez que cette station n'à pas été bien sur la seule à avoir enregistrer le seisme de la mer de Banda.

   -           http://storing.ingv.it/bulletins/ISC-GEM/pdf/Seism_Bull_1959_Manila.pdf


               http://storing.ingv.it/bulletins/ISC-GEM/pdf/Seism_Bull_1959_Matsushiro.pdf


               http://storing.ingv.it/bulletins/ISC-GEM/pdf/Seism_Bull_1959_Pakistan.pdf


               http://storing.ingv.it/bulletins/ISC-GEM/pdf/Seism_Bull_1959_Strasbourg.pdf


               http://storing.ingv.it/bulletins/ISC-GEM/pdf/Seism_Bull_1959_Tamanrasset.pdf


               http://storing.ingv.it/bulletins/ISC-GEM/pdf/Seism_Bull_1959_Uppsala.pdf


               http://storing.ingv.it/bulletins/ISC-GEM/pdf/Seism_Bull_1959_Adelaide.pdf


               http://storing.ingv.it/bulletins/ISC-GEM/pdf/Seism_Bull_1959_Australia.pdf


               http://storing.ingv.it/bulletins/ISC-GEM/pdf/Seism_Bull_1959_Canada.pdf


               http://storing.ingv.it/bulletins/ISC-GEM/pdf/Seism_Bull_1959_China.pdf



    Juste pour dire que les stations Canadiennes d'Ottawa, de Seven falls et de Shauwinigan falls sont situées à plus de 15000 kms de la mer de Banda, on est loin des 9200 kms de Sverdlovsk.

Je reviendrait vers vous pour d'autres parties de vos réponses, mais là vous aurez un peu de temps pour analyser les relevés des stations, qui ne devrait être qu'un jeu d'enfant pour vous.

Cdt

Robert

_______________________________________
Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité.

Albert Einstein
Mathématicien, Physicien, Scientifique (1879 - 1955)
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Lun 30 Juil 2018, 19:24
@Robert04 a écrit:


    Juste pour dire que les stations Canadiennes d'Ottawa, de Seven falls et de Shauwinigan falls sont situées à plus de 15000 kms de la mer de Banda, on est loin des 9200 kms de Sverdlovsk.

Je reviendrait vers vous pour d'autres parties de vos réponses, mais là vous aurez un peu de temps pour analyser les relevés des stations, qui ne devrait être qu'un jeu d'enfant pour vous.

Cdt

Robert

Bonsoir Robert

Quelle mouche vous a donc piqué pour penser que je voulais vous donner des cours de géophysique?????

Je n'y connais absolument rien. J'ai juste fait remarquer que l'auteur de l'hypothèse des ondes de choc et de l'effet de blast, dont aurait pu être victime les Dyatlovites, à demandé un relevé sismique du 1er et 2 février 1959 par curiosité et pour voir si son opinion était réaliste. Il a expliqué en détail pourquoi il a fait le rapprochement, calculs à l'appui. Je ne vous ai pas copié son explication complète, vous l'avez déjà lu me direz-vous. 

Je suis toujours ravie d'enrichir mes connaissances avec les personnes compétentes là où je ne le suis pas.

Et je vois là que vous en connaissez un rayon sur le sujet. Tant mieux! Comme ça vous allez d'abord m'expliquer ce que je ne comprends pas, et ensuite, pouvoir me motiver en détail et avec force d'arguments techniques précis, pourquoi le monsieur est dans l'erreur. Si je comprends mieux les données techniques, il me sera plus aisé d'avoir un esprit critique dans ce cas. Et si je suis convaincue par votre argumentation,  je n'hésiterais pas à revenir sur mon point de vue, je vous le garantis.

Je vais donc vous posez pour commencer une question, sur ce que je ne comprends pas dans ces relevés sismiques à longue distance de l'épicentre et notamment sur celui du Canada....


Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Relevz10
 
Sur ce relevé, pour le 2 février 1959, je ne vois inscrit que les données transmises par l'USCGS (Institut d'études géologiques des Etats-Unis)....... concernant le séisme de Banda Sea qui a eu lieu à 3h56m12s et dont la profondeur était de 150Kms.

Où voyez vous sur ce relevé les données enregistrées liée à ce séisme émanant de la station d'Ottawa? Je ne vois rien pour ma part.... et j'aimerais en connaître la raison.

Cordialement

Nanou
Robert04
Robert04
Equipe du forum
Equipe du forum
Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Empty

Masculin Age : 61
Nombre de messages : 1939
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6408

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Mar 31 Juil 2018, 19:00
@Nanou Ti a écrit:
Je vais donc vous posez pour commencer une question, sur ce que je ne comprends pas dans ces relevés sismiques à longue distance de l'épicentre et notamment sur celui du Canada....


Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Relevz10
 
Sur ce relevé, pour le 2 février 1959, je ne vois inscrit que les données transmises par l'USCGS (Institut d'études géologiques des Etats-Unis)....... concernant le séisme de Banda Sea qui a eu lieu à 3h56m12s et dont la profondeur était de 150Kms.

Où voyez vous sur ce relevé les données enregistrées liée à ce séisme émanant de la station d'Ottawa? Je ne vois rien pour ma part.... et j'aimerais en connaître la raison.

Cordialement

Nanou

 Bonjour Nanou

Alors, pour ce relevé Canadien, vous avez trouvée les données de l'USCGS, vous descendez quelques lignes et vous avez les données reçues par les 3 stations canadiennes, Ottawa, Seven Falls, et Shauwinigan Falls avec les heures d'arrivée et d'enregistrement des ondes, et devant les heures le type d'onde reçue. Quand les enregistrements commencent, les stations n'ont encore aucune donnée de l'USCGS, mais les différents types d'ondes reçues et leur horodatage leur permettent de localiser en degrés la provenance des ondes et aussi la distance de l'hypocentre du seisme.

Je vous joint un PDF avec quelques explications sur les différents types d'ondes, et à quoi correspondent les lettres devant les heures, les P, PP, S, SKP, ISKP, etc....

http://musee-sismologie.unistra.fr/fileadmin/upload/Sismologie/PedagogieSismologie/Documents/Ondes_sismiques.pdf

Cdt

Robert

_______________________________________
Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité.

Albert Einstein
Mathématicien, Physicien, Scientifique (1879 - 1955)
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Mar 31 Juil 2018, 19:40
Merci beaucoup Robert  gfhnerj

Je vais regarder ça en détail. Mais à l'arrache, comme ça, il me semble que les lignes du bas concernent le 3 février 1959  le lendemain de l'événement (??????)! Y a t-il une raison logique? Sachant que les ondes les plus fortes d'un séisme distant de 9716 Kms (de Tokyo à Paris par exemple, bon de nos jours....) mettent à peu près 12 minutes pour arriver sur un sismogramme.  hjy-t

C'est très compliqué à comprendre pour moi tout ça!  Crying or Very sad Vous allez avoir du pain sur la planche pour me mettre à niveau. Désolée.

Très cordialement

Nanou


Dernière édition par Nanou Ti le Mar 31 Juil 2018, 20:05, édité 1 fois
Robert04
Robert04
Equipe du forum
Equipe du forum
Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Empty

Masculin Age : 61
Nombre de messages : 1939
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6408

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Mar 31 Juil 2018, 19:59
J'ai souligné les 3 stations 

Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 <a href=Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Canada11


Cdt

Robert

_______________________________________
Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité.

Albert Einstein
Mathématicien, Physicien, Scientifique (1879 - 1955)
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Mar 31 Juil 2018, 20:05
@Robert04 a écrit:J'ai souligné les 3 stations 


Merci beaucoup. Je vous ai répondu au dessus..... 

Nanou
OR-NELL
OR-NELL
Equipe du forum
Equipe du forum
Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Empty

Féminin Age : 59
Nombre de messages : 780
Inscription : 31/01/2012
Localisation : Montpellier
Emploi : *******
Passions : Ufologie-Astronomie-Assyriologie-Philosophie-SF
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4209

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Mar 31 Juil 2018, 20:13
Bonsoir à vous,

Je constate que chacun à fait son possible pour éclaircir la situation…
Merci à vous tous pour avoir cherché à résoudre ce mystère…!
j'ai trouvé ces comptes rendus très intéressants…

Mais hélas nous n'aurons jamais la réponse…
Au plaisir de vous rencontrer sur un autre forum…

Bonne soirée à vous…

fleur

_______________________________________
L'Important est de n'avoir cesse de questionner(Albert Einstein)

La distance rend toute chose infiniment plus précieuse…(Arthur C. Clarke)
Robert04
Robert04
Equipe du forum
Equipe du forum
Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Empty

Masculin Age : 61
Nombre de messages : 1939
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6408

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Mer 01 Aoû 2018, 11:09
Bonjour

On va continuer un peu sur nos ondes sismiques, et comme l'hypothèse de la mort du groupe de Dyatlov serait due à l'explosion d'un train de comètes, "fil de perle" comme dit l'auteur, on va se pencher sur une référence en la matère d'onde de choc (blast), la météorite de Tchéliabinsk du 15 Février 2013.

On va voir les conséquences de ce blast sur les sismomètres de différentes stations et on aura aussi une référence en seisme, car presque en même temps les sismomètres ont reçus les ondes d'un seisme aux iles Tonga.

Jai fait une traduction Google du PDF qui suit:

 https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/action/downloadSupplement?doi=10.1002%2Fgrl.50683&file=supplementary_material.pdf


                   Figure S1 

                   Sismogrammes des composantes verticales des stations situées à moins de 2000 km de
ville de Chekyabinsk. Comme dans la figure 1 de l'article, l'heure d'origine est l'heure
proposé pour l'explosion du météore principal et la distance de l'éclatement signalé
le point est donné le long de l'axe Y. Nous ajoutons les noms des stations à gauche sur le
sismogrammes. Les ondes de corps du séisme de Tonga sont indiquées en bleu
points. Les courbes en gris délimitent les ondes de Rayleigh déduites associées au
Chelyabinsk météore. Ces courbes correspondent à l'arrivée à 3,5 et 2,7 km / s
vitesse apparente. Temps de trajet prévu pour P, S, ondes de surface et choc
les ondes (SW) induites par l'événement météore sont indiquées par des points rouges. Prise
enregistrements plus longs, l'onde de choc peut être suivie au-delà de 10 000 km
région source.

                  Figure S2

                  (a) Sismogrammes synthétiques calculés dans le modèle de vitesse de la Terre 3D
S362ANI1 pour le tremblement de terre de Tonga. Synthétique des composants verticaux
les sismogrammes sont affichés pour les stations situées dans un rayon de 4000 km de la ville
de Tcheliabinsk. Comme sur la figure 1 de l'article, les sismogrammes sont des bandes passantes
filtré entre 20 et 60 s, aligné sur l'heure d'origine 03:20:36 UTC et
triés en augmentant la distance par rapport à l'emplacement de l'événement signalé (54,82 ° N;
61,24 ° E). Notez que la distance n'augmente pas linéairement le long de l'axe Y. Corps
les vagues du séisme de Tonga sont indiquées par des points bleus. Le gris
les courbes et les points rouges indiquent les temps de parcours théoriques pour P, S et Rayleighwaves
associé au météore de Chelyabinsk. Les synthétiques 3D ne le font pas
modéliser le train d'ondes observé qui est encadré par les courbes grises de la figure 1 de
l'article, suggérant que cette observation n'est pas produite par les Tonga
tremblement de terre. (b) Nous comparons les sismogrammes 3D synthétiques et observés pour
station TLY à 25 ° (~ 2800 km) de distance de Tcheliabinsk. Les sismogrammes
sont filtrés par bande passante entre 20 et 100 s périodes. Le observé
sismogramme montre un paquet d'ondes claires associées au météore induit
Rayleigh vagues. Comme prévu, ce paquet d'ondes n'est pas prédit par le
synthétique.

                Figure S3

                a) Une sélection de sismogrammes verticaux observés pour les stations
situé à moins de 4000 km de Tcheliabinsk. Les sismogrammes sont filtrés
entre 20 et 100 s. L'heure initiale est 03:20:36 UTC. Les données sont triées
le long de l'axe Y sur la gauche en augmentant la distance de la Tonga
tremblement de terre. Chelyabinsk est indiqué avec une étoile rouge. La distance de
Chelyabinsk est indiqué le long de l'axe Y à droite. Notez que la distance ne
augmenter linéairement le long de l'axe Y. (b) Même que dans (a) sauf que
temps de parcours théoriques pour les ondes sismiques émises par le séisme de Tonga
(bleu) et le météore (rouge) sont superposés. Les croix rouges indiquent les temps d'arrivée
pour les ondes de surface se propageant depuis Chelyabinsk à 3,5 km / s. C'est clair
de (a) et (b) que les arrivées associées aux ondes de surface des météores ont
des temps de parcours qui ne sont pas linéairement proportionnels à la distance des Tonga. Surface
vagues de Tonga et le météore interfèrent à 10 079 km de Tonga et
3908 km de Chelyabinsk (premier sismogramme en (a)).

             Figure S4

             (a) Les formes d'onde (noir) et leurs enveloppes (rouge) pour un échantillon de 20 s filtré
sismogrammes de composantes verticales enregistrées dans des stations situées dans un rayon de 4000
km de Chelyabinsk. (b) Identique à (a) mais pour les données filtrées à la période de 40 s.
Notez que la distance n'augmente pas linéairement le long de l'axe Y. Le Sdiff
l'arrivée du séisme de Tonga est indiquée par des points bleus. Le temps le long
l'axe X est réduit avec p = 1 / v et v = 3,5 km / s. La ligne verticale grise à t
= 0 correspond donc à une arrivée à une vitesse apparente de 3,5 km / s
correspondent approximativement à la vitesse du groupe à la période de 40 s. (c) Vertical (gauche) et
mouvements horizontaux (à droite) des particules pour les arrivées dans la fenêtre temporelle
correspondant au signal sismique induit par un météore. Trois exemples de
les mouvements de particules sont représentés, correspondant à des distances de 228 km (en bas)
2192 km (au centre) et 3949 km (en haut). Le mouvement au sol, essentiellement dans le
plan vertical et elliptique rétrograde, est typique des ondes de Rayleigh.

             Figure S5

             (Estimation du biais d'amplitude dû aux interférences avec les ondes sismiques de
le tremblement de terre des Tonga. Nous filtrons chaque synthétique de la figure supplémentaire 1a
avec un filtre gaussien centré à 20 s période et nous mesurons le maximum
amplitude dans la fenêtre de vitesse entre 3,5 et 2,7 km / s où nous
observé des ondes de Rayleigh associées au météore (courbes grises sur la figure 1
de l'article). Ces amplitudes synthétiques maximales dépassent rarement 20% du
les amplitudes mesurées des ondes de Rayleigh induites par les météores. Nous utilisons ces synthétiques
les amplitudes en tant que corrections pour l'estimation de la magnitude Ms de la
événement météoritique.

              Figure S10

              (Tracé de la forme d'onde résiduelle (différence entre observé et synthétique
formes d'onde calculées pour un modèle 3D1
) pour les stations les plus proches de
Chelyabinsk. Les points rouges indiquent les temps théoriques du P, S et Rayleigh
ondes initiées par le couplage de l'onde de pression avec le sol. le
L'onde de Rayleigh (Ray) du météore est très claire. Les faibles arrivées
observé avant que les ondes de Rayleigh peuvent être associés au P et S
ondes initiées par le couplage.


---  Si on étudie les relevés de la station de Sverdlovsk on peut voir des différences avec un blast d'objet céleste tel celui de Tchéliabinsk:

                Trois phases distinctes sont identifiées sur le sismogramme du tremblement de terre, il. indique - l' onde longitudinale P à 04:07:54, la phase profonde sP à 04:08:54, la double réflexion du noyau PP à 04:11:14. 

                Uniquement des ondes de volume ont été détectées, pas d'ondes de surface, de type Rayleigh, qui auraient été présentes entre 1mn30 et 2mn aprés la première onde P enregistrée. La phase profonde sP aurait été S car uniquement émise dans le manteau supérieur, et la phase PP réflection noyau n'existerait pas, car seuls les seismes profonds peuvent émettre de telles ondes, les blasts sont reconnaissables surtout par leurs ondes  Rayleigh, qui sont ici absentes.


Cdt

Robert

_______________________________________
Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité.

Albert Einstein
Mathématicien, Physicien, Scientifique (1879 - 1955)
Robert04
Robert04
Equipe du forum
Equipe du forum
Dyatlov - OVNI ou affaire militaire? - Page 10 Empty

Masculin Age : 61
Nombre de messages : 1939
Inscription : 16/02/2011
Localisation : PACA
Emploi : +++++
Passions : +++++
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6408

Ovnis Re: Dyatlov - OVNI ou affaire militaire?

le Jeu 02 Aoû 2018, 17:48
@Nanou Ti a écrit:

Pour les "ondes de choc électriques" c'est pareil. Faites vos recherches personnelles pour comprendre « de quoi ça cause » et faites des recherches avec l'expression suivante  :  explosion cosmique à décharge électrique..... c'est plus adapté!   gj,;yjh;

Bonjour

Il fallait me le dire, que ça existait que chez les Russes, et que seul leur moteur de recherche Yandex m'y emmènerait!
                    
Théorie de l'explosion de décharge électrique
Alexander Nevsky.

http://kometa-vozmezdie.ru/269-teoriya-elektrorazryadnogo-vzryva-nevskogo.html

Je vais un peu étudier ça

Cdt

Robert

_______________________________________
Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité.

Albert Einstein
Mathématicien, Physicien, Scientifique (1879 - 1955)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum