Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Vidéo d'un OVNI filmé le 3 juin 2019 à AuxerreAujourd'hui à 18:33Polyèdre57Le GEIPAN et son traitement du phénomène OvniAujourd'hui à 18:24Polyèdre57OVNI à Wichita au KansasAujourd'hui à 16:21GenuineUFOsQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesAujourd'hui à 07:08R-MèsPourquoi les Ovni s'interessent-ils au Nucléaire?Hier à 23:28martin[Speculations] vol mh370 intriguantHier à 22:25GenuineUFOsFaire de faux Crop circles, c'est facile! (Arnaud Thiry)Hier à 18:55GenuineUFOsLes Rencontres du troisième type RR3 (discussion et étude)Hier à 17:31HocineSi les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?Hier à 10:58William W.Ovni Haïti, Port-au-Prince 1er juin 2019Dim 16 Juin 2019, 22:15Polyèdre57 Woltersum, Groningen, Pays-Bas 15 juin 2019Dim 16 Juin 2019, 22:04Polyèdre57(Topic unique): Etude des méprises vos documents et expériencesDim 16 Juin 2019, 17:59GenuineUFOsDes bases Ovni souterraines dans l’Himalaya?Dim 16 Juin 2019, 14:23martinPrésentationDim 16 Juin 2019, 01:53LorelinePrésentation rayaboxDim 16 Juin 2019, 01:47LorelinePrésentation bis repetitaDim 16 Juin 2019, 01:37LorelineQuand cinq pilotes de l'US Navy décrivent des rencontres récentes faites grâce à un nouveau radar embarquéSam 15 Juin 2019, 20:05Buckaroo_BanzaiLa thèse de doctorat de Jean-Michel Abrassart sur les ovnis: fadaises pseudo-sceptiques et bêtises anti-scientifiquesSam 15 Juin 2019, 17:37Polyèdre57Archives OVNI en FranceSam 15 Juin 2019, 00:26Polyèdre57Scepticisme et MIBVen 14 Juin 2019, 18:55anakinTaches de JupiterVen 14 Juin 2019, 14:06anakinCrop Circles et Ovnis messages ou arnaques?Ven 14 Juin 2019, 12:07Polyèdre57(2007) L'observation d'Ovni de Ray Bowyer à Guernsey Jeu 13 Juin 2019, 18:05GenuineUFOsSujet unique: Les pyramides dans le mondeJeu 13 Juin 2019, 13:55LorelineQui connait le MUFON France ?Mer 12 Juin 2019, 19:04martinL'US Air Force prend au sérieux elle aussi les (vrais) ovnisMer 12 Juin 2019, 12:32LorelineVoulez-vous baptiser une exoplanète et son étoile ?Mer 12 Juin 2019, 12:01LorelineAutres hypothèses que les engins "tôles et boulons"Mar 11 Juin 2019, 21:37Nanou TiSurvols de centrales nucléaires: ovni ou drones?Mar 11 Juin 2019, 13:42Polyèdre57Les observations d'ovnis triangulaires analysées par la SCULun 10 Juin 2019, 21:11Nanou Ti
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Sam 16 Déc 2017, 20:03
Rappel du premier message :

Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret.

En parcourant le NYT d'aujourdhui, je suis tombé sur cet article très intéressant sur les ovnis.

https://www.nytimes.com/2017/12/16/us/politics/pentagon-program-ufo-harry-reid.html

Et il semble bien que les militaires américains arrivent à la conclusion: "il y a bien quelque chose".

Cordialement,

Julien

PS: Pour que le NYT publie un article "sérieux" sur les ovnis, il faut vraiment croire qu'on pourrait avoir franchi une barrière psychologique réputée comme infranchissable: "il y a bien quelque chose qui n'est pas explicable dans le cadre du paradigme scientifique actuel".

Polyèdre57
Polyèdre57
Administrateur
Administrateur
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 48
Nombre de messages : 7788
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 14597
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Mar 14 Mai 2019, 17:30
Encore une petite bombe à rajouter au dossier : Cliquez ici oui

Source : l'Académie d'Ufologie

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
GenuineUFOs
GenuineUFOs
Equipe du forum
Equipe du forum
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 362
Inscription : 03/12/2018
Localisation : Terre
Emploi : Permanent
Passions : Trop nombreuses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 815

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Mar 14 Mai 2019, 19:19
À prendre avec des pincettes...


Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 20190510

La soucoupe volante "nazie", ce n'est pas très sérieux....
Polyèdre57
Polyèdre57
Administrateur
Administrateur
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 48
Nombre de messages : 7788
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 14597
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Mar 14 Mai 2019, 19:29
Oui, bien sur, si l'on ne retient que cet argument, mais et notre devoir est de démystifier toutes ces histoires de soucoupes Nazies (voir le topic dédié).

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
avatar
R-Mès
Légende du forum
Légende du forum
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 59
Inscription : 04/02/2014
Localisation : France
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2076

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Mar 14 Mai 2019, 22:36
Si je comprends ce monsieur aurait été en contact avec des scientifiques qui eux mêmes auraient vu les dossiers de Tesla (G.Trump) ou travaillé sur l'anti gravité (Cook). Les constructions autour des "secrets" de Tesla me laissent aussi froid que la photo de maquette Revell sur l'article. Et Nick Cook... un article de l'excellent Patrick Gross lui tort bien le cou. https://ufologie.patrickgross.org/htm/naziufocookf.htm
Mais bon, wait and see.
GenuineUFOs
GenuineUFOs
Equipe du forum
Equipe du forum
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 362
Inscription : 03/12/2018
Localisation : Terre
Emploi : Permanent
Passions : Trop nombreuses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 815

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Dim 19 Mai 2019, 18:26
Nouvel article de Christopher Mellon très instructif sur la dynamique très positive en cours:

En anglais:
https://thehill.com/opinion/national-security/444422-friend-foe-or-unknown-force-flying-overhead-congress-should-find?fbclid=IwAR1PDd_ZDunTepifLA0Ro_SIh4HpfbWUrjOeoww-ZnElJdZ5Nna253THubY

Spoiler:
Since 2015, dozens of Navy F-18 fighter jets have encountered Unidentified Aerial Phenomenon (UAPs) — once commonly referred to as UFOs — off the East Coast of the United States, some not far from the nation’s capital. Encounters have been reported by other military aircraft and civilian airliners elsewhere in the U.S. and abroad, too, including videos shot by airline passengers.
What these UAPs were and who was flying them — whether friends, foes or unknown forces — remains a mystery. Yet careful examination of the data inevitably leads to one possible, disturbing conclusion: A potential adversary of the United States has mastered technologies we do not yet understand, to achieve capabilities we cannot yet match.
It is long past time for Congress to discover the answers to those questions, and to share at least some of its conclusions with the public.
The U.S. government came a large step closer to confirming the reality of UAPs when the U.S. Navy acknowledged in late April that “There have been a number of reports of unauthorized and/or unidentified aircraft entering various military-controlled ranges and designated airspace in recent years.”   
But first, members of Congress and the public need to become familiar with the facts.
Unfortunately, it is impossible to gauge the overall level of UAP activity, since military personnel rarely report their encounters for fear of damage to their careers. Even when reports are filed, the information generally is ignored because nobody “owns” the UAP issue, and the various commands and agencies involved have not shared information on UAPs.
It remains to be seen whether the Navy’s new UAP reporting process will be emulated throughout our massive, almost feudal security apparatus in which the barons sometimes spend more time protecting bureaucratic turf from rivals than protecting U.S. territory from adversaries. Thus, any genuine solution to the UAP issue must address the issue of interagency coordination and collaboration.
The good news is that America already possesses vast sensor networks, ranging from the depths of the oceans to the harsh bleakness of space, capable of collecting the requisite information. All that Congress need do at this juncture is to require the Secretary of Defense and the Director of National Intelligence to review the UAP issue and deliver a report providing a comprehensive assessment. This report should include not only an estimate of the situation but a description of the structure and processes required to ensure effective collection and analysis going forward.  
The Trump administration should be free to provide the report at whatever level of classification it deems appropriate. One entity with which I am involved — To the Stars Academy (TTSA), an organization of former U.S. intelligence and national security experts analyzing the UAP phenomenon — has placed notional legislative language on its website to facilitate this discussion. While some modest manpower costs might be incurred, the TTSA proposal does not require new Defense Department funding. It also averts the spectacle of public hearings and the attendant risk of injecting partisanship or grandstanding into the process.
Why should Congress act? In the first instance because it is Congress’s job to raise, organize and fund the military. It can hardly do so without being fully aware of the threats we face. Indeed, that is why we have a law requiring written notice to Congress of serious intelligence failures. Most Americans would no doubt agree that our inability to identify scores of mysterious aircraft repeatedly violating restricted U.S. military airspace in recent years is a shocking failure. But there is no need to wrangle over compliance with intelligence oversight laws. The Navy’s recent admissions regarding UAP intrusions provide more than adequate grounds for requiring a written report to Congress.  
Perhaps we’ll learn that Russian President Vladimir Putin was not idly boasting when he bragged, more than a decade ago, that Russia’s “newest technical systems will be capable of destroying targets at an intercontinental distance with hypersonic speed and extreme maneuverability.” While it seems unlikely that Russia — or China — has pulled that far ahead of the U.S., there is no reason to leave this to chance. And while the Navy’s announcement seems to eliminate the prospect that these vehicles are secret U.S. military aircraft, perhaps we’ll find that Elon Musk has some amazing new toys.
It is not just that the UAPs which military pilots are encountering are strange — no paint, rivets, wings, antenna, safety lights, transponders or exhaust — they sometimes are so fast and maneuverable that they defy our understanding of physics. For example, some of these vehicles appear to withstand forces of acceleration far greater than maximum design limits of any man-made aircraft. No wonder some military witnesses — often, pilots who are scientists or engineers themselves — actually lean towards the hypothesis that they are not from this world. Like all good scientists, these pilots recognize that our theories must adjust to facts and new information, however daunting, not the other way around.
If our best minds were brought to bear to study the technology confronting us, much as the Japanese did in the 1850s when confronted by Admiral Perry’s fleet, then unprecedented technological breakthroughs could occur in short order. For example, the fact that these craft do not seem to produce exhaust, yet fly vast distances at immense speeds, could provide technical solutions to our energy crisis.
Some of America’s finest aviators and air defense personnel are trying to get our attention. They are not panicked — but they are right to be concerned. It seems clear the facts demand further action. In light of the facts, a mere report requirement seems a very modest response to potentially disturbing new national security information.
If UAPs turn out to be toys of Elon Musk’s making, we’ll all breathe a sigh of relief. If they are Russian, we’ll be glad we took action now rather than kicking the can down the road. If we learn that someone else’s more advanced version of our Voyager spacecraft has reached Earth, then this humble measure will forever transform our understanding of the universe and man’s place within it.  
By any measure, the effort required to prepare a report for Congress seems to be a bargain.
Christopher Mellon served 20 years in the federal government and was deputy assistant Defense secretary for intelligence from 1999 to 2002, and for security and information operations from 1998 to 1999. From 2002 to 2004, he was minority staff director of the Senate Select Committee on Intelligence under Sen. John Rockefeller IV (D-W.Va.). He is a national security affairs adviser for To the Stars Academy of Arts and Science and a consultant to HISTORY’s nonfiction series, “Unidentified: Inside America’s UFO Investigation,” which premieres May 31.

Traduction avec Deepl:



Depuis 2015, des dizaines d'avions de chasse F-18 de la Marine ont rencontré des phénomènes aériens non identifiés (UAP) - autrefois communément appelés OVNI - au large de la côte Est des États-Unis, certains non loin de la capitale nationale. Des rencontres ont été signalées par d'autres avions militaires et des avions de ligne civils ailleurs aux États-Unis et à l'étranger, y compris des vidéos tournées par des passagers aériens.

Ce qu'étaient ces UAP et qui les pilotait - qu'il s'agisse d'amis, d'ennemis ou de forces inconnues - reste un mystère. Pourtant, un examen attentif des données mène inévitablement à une conclusion possible et troublante : Un adversaire potentiel des États-Unis a maîtrisé des technologies que nous ne comprenons pas encore, pour atteindre des capacités que nous ne pouvons pas encore égaler.

Il est grand temps que le Congrès découvre les réponses à ces questions et qu'il partage au moins certaines de ses conclusions avec le public.

Le gouvernement des États-Unis a fait un grand pas vers la confirmation de la réalité des UAP lorsque la marine américaine a reconnu à la fin d'avril que " des aéronefs non autorisés et/ou non identifiés sont entrés ces dernières années dans divers secteurs et espaces aériens contrôlés par l'armée ".  

Mais d'abord, les membres du Congrès et le public doivent se familiariser avec les faits.

Malheureusement, il est impossible d'évaluer le niveau global d'activité de l'UAP, car les militaires signalent rarement leurs rencontres par crainte de voir leur carrière compromise. Même lorsque des rapports sont déposés, l'information est généralement ignorée parce que personne n'est " propriétaire " de la question des UAP et que les divers commandements et organismes concernés n'ont pas partagé l'information sur les UAP.

Il reste à voir si le nouveau processus de présentation de rapports de l'UAP de la Marine sera imité par notre appareil de sécurité massif, presque féodal, dans lequel les barons passent parfois plus de temps à protéger le territoire bureaucratique contre leurs rivaux qu'à protéger le territoire américain contre leurs adversaires. Par conséquent, toute véritable solution à la question des UAP doit aborder la question de la coordination et de la collaboration interinstitutions.

La bonne nouvelle, c'est que l'Amérique possède déjà de vastes réseaux de capteurs, allant des profondeurs des océans à la dure morosité de l'espace, capables de recueillir les informations nécessaires. Tout ce que le Congrès doit faire à ce stade est d'exiger que le Secrétaire à la Défense et le Directeur du Renseignement National examinent la question de l'UAP et présentent un rapport fournissant une évaluation complète. Ce rapport devrait comprendre non seulement une estimation de la situation, mais aussi une description de la structure et des processus nécessaires pour assurer une collecte et une analyse efficaces à l'avenir.  

L'administration de l'atout devrait être libre de fournir le rapport au niveau de classification qu'elle juge approprié. Une entité à laquelle je participe - To the Stars Academy (TTSA), une organisation d'anciens spécialistes américains du renseignement et de la sécurité nationale qui analysent le phénomène UAP - a affiché un langage législatif théorique sur son site Web pour faciliter cette discussion. Bien que certains coûts de main-d'œuvre modestes puissent être engagés, la proposition de la TTSA n'exige pas de nouveau financement du ministère de la Défense. Elle évite également le spectacle des audiences publiques et le risque connexe d'injecter de la partisanerie ou de la démagogie dans le processus.

Pourquoi le Congrès devrait-il agir ? D'abord parce que c'est au Congrès qu'il incombe de lever, d'organiser et de financer les forces armées. Elle peut difficilement le faire sans être pleinement consciente des menaces auxquelles nous sommes confrontés. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous avons une loi qui exige que le Congrès soit avisé par écrit des défaillances graves en matière de renseignement. La plupart des Américains conviendront sans doute que notre incapacité à identifier des dizaines d'aéronefs mystérieux qui ont violé de façon répétée l'espace aérien militaire restreint des États-Unis au cours des dernières années est un échec scandaleux. Mais il n'est pas nécessaire de se disputer au sujet du respect des lois sur la surveillance du renseignement. Les récentes admissions de la Marine au sujet des intrusions de l'UAP fournissent des motifs plus que suffisants pour exiger un rapport écrit au Congrès.  

Nous apprendrons peut-être que le président russe Vladimir Poutine ne se vantait pas de se vanter, il y a plus d'une décennie, que " les systèmes techniques les plus récents de la Russie seront capables de détruire des cibles à une distance intercontinentale avec une vitesse hypersonique et une extrême maniabilité ". Bien qu'il semble peu probable que la Russie - ou la Chine - ait pris une telle avance sur les États-Unis, il n'y a aucune raison de laisser cela au hasard. Et bien que l'annonce de la Marine semble éliminer la perspective que ces véhicules soient des avions secrets de l'armée américaine, nous découvrirons peut-être qu'Elon Musk a de nouveaux jouets incroyables.

Il n'est pas étonnant que certains témoins militaires - souvent des pilotes qui sont eux-mêmes des scientifiques ou des ingénieurs - penchent en fait vers l'hypothèse qu'ils ne sont pas de ce monde. Comme tous les bons scientifiques, ces pilotes reconnaissent que nos théories doivent s'adapter aux faits et aux nouvelles informations, même si elles sont intimidantes, et non l'inverse.

Si nos meilleurs cerveaux étaient amenés à étudier la technologie à laquelle nous sommes confrontés, tout comme les Japonais l'ont fait dans les années 1850 lorsque la flotte de l'amiral Perry a été confrontée, alors des percées technologiques sans précédent pourraient survenir rapidement. Par exemple, le fait que ces embarcations ne semblent pas produire de gaz d'échappement, mais qu'elles volent sur de grandes distances à des vitesses immenses, pourrait apporter des solutions techniques à notre crise énergétique.

Certains des meilleurs aviateurs et membres du personnel de la défense aérienne américains essaient d'attirer notre attention. Ils ne paniquent pas, mais ils ont raison de s'inquiéter. Il semble clair que les faits exigent d'autres mesures. À la lumière des faits, une simple exigence de rapport semble une réponse très modeste à de nouvelles informations potentiellement inquiétantes en matière de sécurité nationale.

Si les UAP s'avèrent être des jouets de la fabrication d'Elon Musk, nous poussons tous un soupir de soulagement. S'il s'agit de Russes, nous serons heureux d'avoir pris des mesures dès maintenant plutôt que de donner un coup de pied dans la poubelle. Si nous apprenons que la version la plus avancée de notre vaisseau spatial Voyager a atteint la Terre, alors cette humble mesure transformera à jamais notre compréhension de l'univers et de la place de l'homme en lui.  

D'une certaine façon, l'effort requis pour préparer un rapport pour le Congrès semble être une aubaine.

Christopher Mellon a servi pendant 20 ans au sein du gouvernement fédéral et a été sous-secrétaire adjoint à la Défense pour le renseignement de 1999 à 2002, et pour les opérations de sécurité et d'information de 1998 à 1999. De 2002 à 2004, il a été directeur d'état-major minoritaire du Comité spécial du Sénat sur le renseignement sous la direction du sénateur John Rockefeller IV (D-W.Va.). Il est conseiller en matière de sécurité nationale pour To the Stars Academy of Arts and Science et consultant pour la série documentaire "Unidentified : Inside America's UFO Investigation ", qui sera présenté en première le 31 mai.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator
Polyèdre57
Polyèdre57
Administrateur
Administrateur
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 48
Nombre de messages : 7788
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 14597
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Dim 19 Mai 2019, 19:07
S'il s'agissait des Russes, ils prendraient vraiment de gros risques à venir les chatouiller sur leur propre terrain de jeu. Cette solution me semble vraiment à écarter au risque de développer un nouveau conflit de guerre froide bis, totalement ridicule. Pour autant, nous n'avons toujours pas clairement connaissance de l'armement développé par ces derniers. JPP s'est pris au jeu, mais n'est-il pas lui, aussi hors sujet concernant ces rencontres fortuites ?

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
GenuineUFOs
GenuineUFOs
Equipe du forum
Equipe du forum
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 362
Inscription : 03/12/2018
Localisation : Terre
Emploi : Permanent
Passions : Trop nombreuses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 815

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Dim 19 Mai 2019, 19:24
@Polyèdre57 a écrit:S'il s'agissait des Russes, ils prendraient vraiment de gros risques à venir les chatouiller sur leur propre terrain de jeu. Cette solution me semble vraiment à écarter au risque de développer un nouveau conflit de guerre froide bis, totalement ridicule.
Cette hypothèse de travail n'est effectivement pas étayée  ni très solide car pour qu'elle s'avère valide, il faut accepter le fait que les Russes disposaient déjà de ces "joujous" extraordinaires (qui seraient capables d'aller aussi dans l'espace et au fond des océans pour faire leur acrobaties impossibles) depuis 1945...C'est que les caractéristiques observées étaient déjà extraordinaires depuis le début de phénomène...

Cette tendance à attribuer ces objets prodigieux à l'ennemi (ou à un inventeur génial qui) remonte loin dans le temps. On a en effet tenté d'attribuer une origine allemande (des Zeppelins)  aux objets et lumières des vagues d'airships du début du XXème siècle... Et ceci s'est fait aussi en Nouvelle-Zélande, au Canada ou en Afrique du Sud...
 
Idem pour les Foo fighters de la Seconde Guerre Mondiale, les missiles fantômes de 1945 et 1946 et avions fantômes de 1934 en Scandinavie...

Il ne faut pas non plus oublier que les Russes ont longtemps fait de même en attribuant aux Américains l'origine de ces drôles de bidules...

Julien
Polyèdre57
Polyèdre57
Administrateur
Administrateur
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 48
Nombre de messages : 7788
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 14597
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Dim 19 Mai 2019, 20:05
C'est une certaine logique qui parle. Les autorités ont assez de recul pour observer que ces "bidules" sont aujourd'hui en tout point similaires, en tout cas dans leur mode de déplacement à ce que décrivaient les observateurs d'hier.

Le second point important, c'est que ces trucs ne se produisent pas n'importe ou, ils ont visiblement des missions dont le sens nous échappe pour le moment. Nous ne pouvons qu'émettre des hypothèses de travail à partir des remontées d'informations venant du terrain.

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
elisalise
elisalise
Equipe du forum
Equipe du forum
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Féminin Age : 52
Nombre de messages : 221
Inscription : 23/01/2016
Localisation : RP
Emploi : autre
Passions : rando, animaux, sport
Règlement : Règlement
Points de Participation : 1608

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Dim 19 Mai 2019, 20:28
Bonsoir,
Merci pour cet article! Ca bouge de l'autre côté de l'Atlantique!! A défaut de chez nous…. No
Qu'en dit la population? Est-elle réactive? 
crdlt
GenuineUFOs
GenuineUFOs
Equipe du forum
Equipe du forum
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 362
Inscription : 03/12/2018
Localisation : Terre
Emploi : Permanent
Passions : Trop nombreuses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 815

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Dim 19 Mai 2019, 20:33
Bonsoir,

@Polyèdre57 a écrit:Le second point important, c'est que ces trucs ne se produisent pas n'importe ou, ils ont visiblement des missions dont le sens nous échappe pour le moment.
Effectivement.

Kenneth Arnold n'a pas fait son observation n'importe où.

Les pilotes (et les radaristes et marins) du Nimitz non plus.

Ni ceux du vol JAL 1628.

Les autres témoins d'observations crédibles non plus.
@elisalise a écrit:Ca bouge de l'autre côté de l'Atlantique!! A défaut de chez nous…. Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Kopfschuettel 
Qu'en dit la population? Est-elle réactive? 
La quasi-totalité des êtres humains sur cette planète s'en fout comme de l'an 40 de ces phénomènes. 

de Gaulle disait des Français qu'ils étaient des veaux. Les Américains (et accessoirement les Canadiens) sont des bœufs  qui ne pensent qu'à leur panse.  

Et je pense que c'est tant mieux comme ça... 

Bon w-e!


Julien
GenuineUFOs
GenuineUFOs
Equipe du forum
Equipe du forum
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 362
Inscription : 03/12/2018
Localisation : Terre
Emploi : Permanent
Passions : Trop nombreuses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 815

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Dim 19 Mai 2019, 20:47
@GenuineUFOs a écrit:
Il ne faut pas non plus oublier que les Russes ont longtemps fait de même en attribuant aux Américains l'origine de ces drôles de bidules...

Un cas russe potentiellement très intéressant. Celui qui s'est produit la nuit du 21 mars 1990 au dessus de la région de Pereslavi-Zalesskiy

Igor Maltsev était le chef d'état-major de la défense aérienne.

Les Russes non plus n'étaient pas dupes... en raison des caractéristiques hors du commun de ces trucs.



plus ici: http://www.openminds.tv/ufo-encounters-ussr-pt2-220

et ici: http://www.openminds.tv/airplane-ufo-ussr-08181/4878

Julien

PS: Le sceptique de service dans le dernier article (remarquez qu'ils ont tous cette tronche antipathique ), c'est Jim Oberg. Ne faites pas attention à ses ''arguments''. Je me suis vite rendu compte que ce qu'il dit était du vent. Marc Hallet (qui n'est pas un tenant de l'hypothèse exotique) non plus. Il le considère comme étant un menteur.
Polyèdre57
Polyèdre57
Administrateur
Administrateur
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 48
Nombre de messages : 7788
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 14597
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Lun 20 Mai 2019, 18:17
Les X-Files Révélées: Les racines paranormales du programme OVNI du Pentagone

Pour mieux comprendre le cheminement et la mise en place de tous ces programmes.

Source: Académie d'Ufologie

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
GenuineUFOs
GenuineUFOs
Equipe du forum
Equipe du forum
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 362
Inscription : 03/12/2018
Localisation : Terre
Emploi : Permanent
Passions : Trop nombreuses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 815

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Lun 20 Mai 2019, 19:08
Aux yeux de la quasi-totalité de ceux qui s'intéressent à ces sujets, ce lien entre ufologie et "paranormal" peut paraître comme un élément les décrédibilisant totalement.

Mais dans ces domaines, la réalité dépasse la fiction.

Si je devais m'asseoir avec un fermier de l'Alabama qui ne s'est jamais intéressé à autre chose qu'à ses champs de coton et si je devais lui exposer les bizarreries de la PQ, j'obtiendrais exactement cette réaction d'incrédulité...

Mais il vaut mieux pour tout le monde que la majorité continue à ignorer ces choses.

Julien
Loreline
Loreline
Administratrice en charge du blog
Administratrice en charge du blog
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Féminin Age : 69
Nombre de messages : 8252
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 14853

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Lun 20 Mai 2019, 19:17
@GenuineUFOs a écrit:Aux yeux de la quasi-totalité de ceux qui s'intéressent à ces sujets, ce lien entre ufologie et "paranormal" peut paraître comme un élément les décrédibilisant totalement.

Mais dans ces domaines, la réalité dépasse la fiction.

Si je devais m'asseoir avec un fermier de l'Alabama qui ne s'est jamais intéressé à autre chose qu'à ses champs de coton et si je devais lui exposer les bizarreries de la PQ, j'obtiendrais exactement cette réaction d'incrédulité...

Mais il vaut mieux pour tout le monde que la majorité continue à ignorer ces choses.

Julien
Bonsoir Julien

Normalement, le fermier de l'Alabama est très pieux  et il possède de ce fait une dimension spiriturelle très importante et dont les bizarreries rivalisent honorablement avec la physique quantique...

Bon après midi à vous Wink
Polyèdre57
Polyèdre57
Administrateur
Administrateur
Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times - Page 37 Empty

Masculin Age : 48
Nombre de messages : 7788
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 14597
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York Times

le Lun 20 Mai 2019, 19:37
On ne le répétera jamais assez, la PQ équivaut pour ceux d'en face à du papier utilisé dans les toilettes. Ils n'ont aucune vocation à la comprendre, ni même à l'approcher ne serait-ce qu'un peu. Résultat des courses, ils n'ont aucun argument valable pour la dézinguer.

C'est également la même chose avec tous les aspects bizarroïdes rencontrés, qu'ils fassent partie de l'ufologie ou du paranormal. Il y a ceux qui font l'effort de triturer leurs méninges en remontant de l'information, qui expérimentent et ceux qui rejettent tout d'un bloc sans se poser de questions. Leur réflexe matérialiste a réponse à tout.

Concernant le sujet ici présent, ils s'en moquent comme de leur slip de fin de semaine, il en aura fallu de peu pour qu'ils zappent complètement l'info, sauf que l'un des leurs a osé aborder TTSA et le programme du Pentagone. Et la suite du fil en question me direz-vous ? Eh bien c'est un déferlement de suspicions envers Elizondo, DeLonge et consorts. Cette attitude est foncièrement dégueulasse. Ils ne sont aucunement respectueux et cela se permet encore de nous donner des leçons au quotidien...

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum