Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Lorraine: les membres de cette régionAujourd'hui à 17:44Polyèdre57Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?Aujourd'hui à 12:53Roland62Les médias et leur traitement du sujetAujourd'hui à 11:54Polyèdre57Bourgogne: les membres de cette régionHier à 18:08Polyèdre57Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington PostHier à 17:58Polyèdre57Ovni dans l'histoire avec Thomas MargoutHier à 17:28Polyèdre572019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Hier à 16:32udje5403Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Hier à 11:56Polyèdre57(2006) Extraterrestres l'enquête par Stephane AllixMar 03 Déc 2019, 23:49martinLes trous de ver un espoir pour des voyages interstellaires Mar 03 Déc 2019, 22:18XPDavyLes Mystères des OvnisMar 03 Déc 2019, 20:46Polyèdre57 "Rendez-vous" d'ODHTv!Mar 03 Déc 2019, 18:44Polyèdre57Lumières étranges non identifié en Sarthe mai 2016Mar 03 Déc 2019, 17:25Polyèdre57M.A.J. Languedoc-Roussillon: les membres de cette régionLun 02 Déc 2019, 19:55Polyèdre57Conquête spatiale (Topic général)Lun 02 Déc 2019, 14:20XPDavyLa vague d'observation belge de 1990: quand les ovnis étaient parmi nousLun 02 Déc 2019, 11:42Polyèdre57Midi-Pyrénées: les membres de cette régionLun 02 Déc 2019, 06:40HannibalMIB (Men In Black) la stratégie de l’absurde ? Dim 01 Déc 2019, 20:47Polyèdre57La Psychologie des Étrangers venus de l'espaceDim 01 Déc 2019, 16:40LorelineNous ne sommes pas seuls (Présentation Georges D)Dim 01 Déc 2019, 14:05LorelineDivulgation AllemandeSam 30 Nov 2019, 14:10Polyèdre57Les mutilations de bétail une explication ufologique?Sam 30 Nov 2019, 13:33Polyèdre572019: le 08/11 à entre 19h30 et 19h35 - Un phénomène surprenant - Ville d'environ 10 000 habitants -Nord (dép.59)Sam 30 Nov 2019, 09:07TikoDivulgation : Des arguments présentés par Stephen BassettSam 30 Nov 2019, 06:56Hocine2012: le 10/07 à 4h30 - Une soucoupe volante - Essey les Nancy - Meurthe-et-Moselle (dép.54)Ven 29 Nov 2019, 20:45Roland62Chapelet de satellites Starlink: des enseignementsVen 29 Nov 2019, 18:18Polyèdre57Aéronef gigantesque dans le ciel nocturne de CourbevoieVen 29 Nov 2019, 17:49Polyèdre57Merci de l'acceptation (Nathalie V.)Ven 29 Nov 2019, 15:53LorelineLes projets et systèmes de détection d'ovnisVen 29 Nov 2019, 12:29Polyèdre57Les O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiquesMer 27 Nov 2019, 21:25Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20169
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Dim 01 Avr 2007, 19:36
Rappel du premier message :

Légende des Crânes de Cristal

Le mystère de la prophétie des Mayas

Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Cskull

Présentation du mystère:

Les crânes de cristal apparus sur le marché européen à la fin du 19e siècle ont suscité bien des spéculations. Un crâne de cristal appartient au British Museum, un autre crâne à la Smithsonian Institution de Washington. De nombreux particuliers sont également détenteurs de crânes en cristal. Ce mystère a surtout fait l’objet d’une enquête passionnante par deux journalistes de la BBC voici quelques années. Preuves scientifiques et témoignages des descendants des peuples amérindiens nous amènent à nous interroger sur le passé de l’humanité et son avenir. Cette étrange affaire nous ramène au calendrier Maya et à cette fameuse date du 21 décembre 2012 mais également à la mythique cité de l’Atlantide.

Selon une prophétie Maya, les crânes leur ont été transmis par les Atlantes qui les tenaient des Initiateurs
venus du ciel. Lorsque les treize crânes seront réunis, ils révèleront le secret de la vie, en 2012 de notre ère.

Selon la légende, ils détiennent des pouvoirs de divination, de guérison et médiumnique. Les Mayas pensent que ces crânes contiennent de grandes informations sur l’histoire des humains et des anciennes civilisations. Ces cinq crânes ont été étudiés (entre autre) en 1996 par le British Muséum qui en possède un.
En 1924, Anna Le Guillon Mitchell-Hedges agée alors de 17 et son père adoptif, l'explorateur anglais Frederick Albert Mitchell-Hedges, découvrent un crâne en cristal de roche dans les ruines d'un temple de la cité Maya " des pierres tombées " à Lubaantùn, au Belize.

En dehors de l'absence des sutures crâniennes, c'est une reproduction quasi parfaite d'un crâne humain féminin, pèse 5 kg et est composé de deux morceaux, la mâchoire inférieure s'ajustant exactement à la partie supérieure.

le crâne possède des propriétés optiques étonnantes : Eclairé par le dessous, la lumière jaillit par les orbites. Frappé à l'arrière par les rayons du soleil, un faisceau lumineux intense ( susceptible de mettre le feu ) jaillit des orbites, du nez et de la bouche.

L’énigme posée par ces crânes tient au fait que, selon les experts, seuls des outils du 20e siècle, notamment des mèches recouvertes de diamant, ont pu attaquer un matériau aussi dur que le cristal de quartz. Or, les crânes authentifiés datent d’une période très antérieure à la conquête espagnole. On sait que les peuples amérindiens n’utilisaient pas d’outils pour façonner leurs objets. C’est tout le problème qui se pose aux scientifiques.

Une équipe de scientifiques de la société Hewlet-Packard spécialisés dans la cristallographie ont examinés le crâne et en voici les conclusions après examens :

Il est constitué d'un quartz naturel extrêmement pur, du dioxyde de silicium "piézo-électrique" anisotrope lui procurant une grande stabilité physique, chimique et thermique. Il possède une polarité, réagit à la lumière et à l'électricité, directe ou par pression physique, son axe piézo-électrique est vertical et ses propriétés sont différentes dans chaque direction ; matériau utilisé comme oscillateur ou résonateur, en électronique et en informatique.

Les deux morceaux sont taillés dans le même bloc de cristal de roche. Selon son axe de symétrie moléculaire, ce qui lui confère ces étonnantes propriétés optiques. Aucune trace d'instrument, ni marque microscopique quelconque. Si les sculpteurs ont lentement et méticuleusement poli l'objet à la main avec un mélange de sable et d'eau, il aurait fallu plusieurs générations d'ouvriers et 300 années pour arriver à ce résultat !

Sans trace d'usinage, il est impossible de dater sa fabrication (il ne vieillit pas).

Avec une technologie moderne au diamant il faudrait un an de travail pour obtenir l'aspect extérieur ( mais avec des traces d'usinage), quant aux effets prismatiques, leur reproductibilité est encore plus difficile.

Les crânes de cristal détiendraient des pouvoirs magiques qui permettraient l’élévation spirituelle des humains, la production spontanée d’images holographiques et des bruits sonores étranges. Il paraît que les crânes de cristal peuvent parler ou chanter et certains auraient des propriétés de guérison et de clairvoyance.

Il existe dans le monde d'autres crânes de cristal, dont la découverte ou l'acquisition ne sont également jamais clairement établies :

Nick Nocerino, propriétaire d'un crâne de cristal baptisé "Sha-Na-Ra" a fondé un institut de recherche parapsychologique afin d'étudier leurs propriétés psy. Jo Ann Parks est détentrice du crâne baptisé "Max" et Norma Redo est la propriétaire du crâne "à la croix du reliquaire" (les espagnols ont percé le crâne afin d'y inserer une croix). Le Smithonian Institute et le British Muséeum possèdent également un crâne de cristal.

Ces cinq crânes ont été étudiés en 1996 pa le British Muséum dont voci les conclusions : Le crâne du British Muséum et celui du Smithonian Institute portent des traces d'usinage. Pour le crâne à la croix reliquaire, les dents ont été retouchées ainsi qu'évidemment le trou que les espagnols ont percé pour y introduire la croix. Pour les deux autres crânes le British Muséum refuse obstinément de livrer ses conclusions mais également de dire exactement pourquoi!

Cependant, il y eu des résultats transmis oralement aux journalistes et aux propriétaires des crânes testés:

Le crâne du British Muséum

Le crâne du British Muséum comporte des traces de meules. Il est donc considéré comme "post-colombien".
Le crâne Sha-Na-Ra de la Smithsonian Institution porte lui aussi des traces de meules.

Ces deux crânes exposés ne sont donc pas si anciens et peuvent être considérés comme des "faux ".

Par contre, le crâne dit "à la croix reliquaire" a bien été fait à la main. Il a du être taillé quelques temps avant ou peu après la conquête espagnole. RIen ne prouve que le crâne de Anna Mitchell-Hedges soit un faux. Concernant les deux derniers crânes, le porte parole du British Muséum a déclaré : "j’ai peur que nous ne soyons pas en mesure de faire des commentaires sur les deux autres crânes" et l’équipe a reçu pour consigne de ne pas faire de commentaires, le British Muséum nie même avoir réalisé ces analyses!

Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Crystal

Le crâne de cristal de Mitchell-hedges

Cet objet, taillé dans du quartz transparent, composé de deux parties articulées, avait pratiquement les mêmes proportions que celle d'un crâne humain. Les spécialistes découvrirent que le créateur du crâne avait totalement négligé la texture naturelle du quartz, en le sculptant malgré les règles habituelles. Ainsi le crâne semblait disposer d'un système interne élaboré de lentilles et de prismes qui permettait à la lumière de se réfléchir et de se réfracter lorsqu'elle passait au travers. Il va sans dire que le cristal de quartz ne présente pas, à l'état naturel, de telles propriétés. Bien que de nombreux sculpteurs contemporains affirment pouvoir aujourd'hui reproduire la forme externe du "crâne de Mitchell-hedges", aucun n'a pu sculpter une pièce capable de recrée l'étrange phénomène constaté sur la pièce originale.

la suite ici:

http://www.zeblog.com/admin-benzemas-147199


Dernière édition par Benjamin.d le Mer 09 Mar 2011, 13:26, édité 1 fois

Lucas1
Lucas1
Equipe du forum
Equipe du forum
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 24
Nombre de messages : 130
Inscription : 02/04/2008
Localisation : France, Aquitaine, Gironde
Emploi : collégien
Passions : télévision, lecture, ordinateur, tir à l'arc.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4261

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Mer 21 Mai 2008, 16:53
En regardant la bande-annonce de Indiana Jones 4 attentivement,on peut voir une boîte où il est marqué Roswell,nouveau-mexique.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Mer 21 Mai 2008, 17:35
Ce qu'il y a d'étonnant, c'est que le cristal composant ces crânes est pur à 100% et que leur fabrication est impossible à faire même aujourd'hui, en tout cas avec autant de précisions que les authentiques! De plus ces crânes se sont trouvés dispersés dans pas mal de région bien diffréntes du globe il y a des milliers d'années...c'est assez incroyable du fait que l'amérique n'était pas encore découverte!
Bref, un des mystères les plus inexpliqués, et même les scientifiques ne veulent pas en dire plus à ce sujet tellement que ça les laisse perplexe!
majestic54
majestic54
Légende du forum
Légende du forum
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 29
Nombre de messages : 53
Inscription : 20/09/2007
Localisation : Nancy
Emploi : lyceen
Passions : sports politiques ufologie de base histoire
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4459
http://wecanchange.zeblog.com/

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Ven 23 Mai 2008, 20:52
passionnant comme sujet un de mystere de l'humanité
Arnaud36
Arnaud36
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 42
Nombre de messages : 20
Inscription : 23/05/2008
Localisation : argeton sur creuse( france)
Emploi : fonction publique
Passions : ufologie, botanique, mésoamériques
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4222

Ovnis quelques précisions

le Ven 23 Mai 2008, 22:17
@thefly a écrit:extrait du blog de benzemas : un important site archéologique aurait été mis à jour en 2001 à Gizeh, puis immédiatement classifié "top-secret" et entouré d’un périmètre de sécurité par l’armée égyptienne en raison de pressions de la CIA. Ce site apporterait en effet des preuves irréfutables, non seulement de l’existence de l’Atlantide mais aussi des raisons de la fin tragique de la civilisation atlante
quelqu'un aurait il des infos sur ce "important site", j'ai chercher quelques infos sur la toile, mais en vain.
Merci.

je suis intrigué par ce que tu avances. as tu quelques précisions sur ce site. ancien étudiant en archéologie, mon maitre de conférence a travaillé beaucoup au moyen orient et il n'est pas impossible que je puisse la cuisiner sur ce sujet. mais il me faut des pistes: lieu de fouille, ville voisine, bref une trace meme minime.
thefly
thefly
Equipe du forum
Equipe du forum
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 53
Nombre de messages : 573
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4710

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Sam 24 Mai 2008, 10:20
Je suis tout aussi intrigué que toi helios. Cette affirmation sur ce site découvert en 2001 à Gizeh a ete emise par Barbara Marciniak auteur de « Messagers de l’Aube », et de « Famille de Lumière ».
Autant dire qu'il faut le prendre avec des pincettes.
Salutations.
avatar
realphil
Légende du forum
Légende du forum
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 57
Inscription : 03/01/2008
Localisation : lp
Emploi : Technicien Auto
Passions : parapente
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4438

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Dim 25 Mai 2008, 01:52
Un peu de lecture, mais c'est le robot babelfish qui traduit...

Étude de deux grands crânes en cristal dans les collections de British Museum et de l'établissement Smithsonien

Crâne de British Museum

Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Profile Le découpage grandeur nature d'un crâne humain dans la collection de
British Museum a été fait à partir d'un bloc simple du cristal de
quartz (une variété sans couleur claire de quartz connue sous le nom de
cristal de roche). Selon des disques de musée, le crâne a été acquis en
1897 de Tiffany et de Cie., New York, par M. George Frederick Kunz.
Dans une de ses nombreuses publications, Kunz réclame que le crâne a
été apporté du Mexique par un dirigeant espagnol avant le métier
français (1.
Voir les références en bas de la page). Elle a été vendue à un
collecteur anglais et acquise à sa mort par Eugène Boban, un marchand
français d'antiquités, plus tard devenant la propriété de Tiffany et de
la Cie.
À ce moment-là des crânes humains et le langage figuré de crâne ont
été connus pour avoir comporté en art et iconographie aztèques au
Mexique quand le premier contact avec l'Espagnol a été établi dans
l'ANNONCE 1519. Ils ont été travaillés à côté d'Aztec, de Mixtec et
même de lapidaires de Maya, et un crâne humain couvert de mosaïque de turquoise et de lignite est montré dans la chambre 27 : Le Mexique Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Reg%20card de British Museum (2).
Ils ont été également découpés dans le soulagement en basalte ou
pierre à chaux en tant qu'éléments architecturaux, comme peut être vu
dans un grand soulagement en pierre shield-shaped découvert au maire aztèque de Templo dans ce qui est maintenant Mexico.
Cependant, l'authenticité des crânes faits en cristal de quartz est
bientôt venue pour être remise en cause. Bien que certains serait des
exemples d'art mexicain colonial pour l'usage dans les églises,
peut-être comme bases pour des crucifix, ils peuvent être parmi les
grandes quantités de contrefaçons produits pendant la deuxième moitié
du 19ème siècle, quand l'intérêt en rassemblant les objets façonnés
antiques du Mexique était à sa taille les Etats-Unis et en Europe.
Certains de ces morceaux ont transformé leur manière en musée et
collections privées.
Le personnel dans le département de la recherche scientifique chez
British Museum a examiné le crâne de British Museum plusieurs fois
entre 1950 et 1990 (3).
Les observations faites avec un microscope binoculaire ont suggéré que
les techniques du découpage aient été probablement atypiques des
périodes précolombiennes. En outre, on a pensé le grand morceau de
cristal de roche utilisé pour le crâne pour être venu du Brésil, un
secteur lointain en dehors du réseau commercial antique du Mexique. Crâne de Smithsonien


Un nombre croissant de grands et petits crânes de quartz sont devenus notoire, en particulier en dernières décennies Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Smithsonian1 . Aucun n'a été jamais rapporté des excavations archéologiques officielles bien documentées.
En 1992, presque un siècle après que le crâne en cristal ait été
acquis par British Museum, un crâne particulièrement grand de quartz
blanc (ou laiteux) avec un crâne creux (droit) a été envoyé anonyme à l'établissement Smithsonien,
DC de Washington. Une note d'accompagnement a indiqué que l'objet a été
acheté à Mexico en 1960. Le découpage, comme le crâne de British
Museum, est stylistiquement quelque peu anormal en comparaison avec des
descriptions Mesoamerican antiques. Par exemple sur les deux crânes, la
linéarité rigide des dispositifs représentant des dents diffère de
l'exécution plus précise des dents sur les objets façonnés
précolombiens.
L'arrivée du crâne blanc de quartz mené à une étude des documents
archivistiques concernés par l'histoire des débuts et l'acquisition de
plusieurs crânes en cristal dans des collections de musée. Il est
devenu évident que non seulement eu le revendeur, Eugène Boban, a
possédé le crâne de British Museum (comme fait référence à ci-dessus),
il avait été précédemment également impliqué dans la vente de trois
autres ceux de crânes de cristal de roche un qui est environ 11 cm de
haut et deux petits, (qui est moins de cinq cm de haut), actuellement
dans Musée du Quai Branly, Paris (4.5.6.7). Étude de collaboration


Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Ms%20testing%20skull
En 1996, un programme de collaboration des études d'authenticité a
été installé entre British Museum, l'établissement Smithsonien et le
département des sciences de la terre et de la géographie à l'université
de Kingston, Surrey.
Les petits crânes découpés du cristal de roche ont peut-être attiré
moins d'attention du public que de plus grands exemples, et les
investigations ont été concentrées sur l'origine des grands crânes dans
les deux Musées Nationaux. Puisque des objets en pierre ne peuvent pas
être datés d'une manière satisfaisante par aujourd'hui disponible de
techniques, le but du projet était de répondre à trois questions. Comment
les crânes ont-ils été découpés ? D'où est-ce que les grands morceaux
de quartz ont provenu ? Qu'est connu au sujet de l'histoire des débuts oLégende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Crystal%20mixtec%20goblet f les crânes ?

Un certain nombre d'autres objets façonnés de cristal de roche
d'origine incontestée sont également connus, y compris des perles et
des figures zoomorphic. L'occasion a été saisie de comparer les deux
grands crânes à plusieurs autres objets de cristal de roche des
excavations bien documentées à Mexico et à Oaxaca, Mexique, y compris
le gobelet montré ici, ce qui est 8.8 cm grands et est le plus grand
objet façonné documenté de cristal de roche avoir été excavé à un
emplacement précolombien et est maintenant dans la collection de Museo de las Culturas De Oaxaca.
Une approche développée tôt dans les années 90 dans British Museum
pour des méthodes de découpage de investigation a été adoptée pour
l'étude des crânes. Ceci permet l'utilisation des outils et des
techniques à bLégende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Sem e identifié du détail fin des dispositifs ou des marques découpés d'outil de `préservées sur les objets durs de pierre (8).
Dans la recherche sur les crânes, les marques faibles d'outil restant
allumées la surface fortement polie du crâne de British Museum et la
surface mate piquée du crâne de Smithsonien ont été examinées sous un
microscope. Des moules ont été également faits de ces marques d'outil
utilisant le wax dentaire de `de silicone spécial et ceux-ci ont été
examinés au rapport optique élevé dans un microscope à balayage
électronique (les PSEM).
Les marques d'outil sur les crânes ont été comparées aux objets
pré-Colombiens véritables restants allumés de cristal de roche de
marques d'outil. Les caractéristiques régulières vues sur les deux
crânes ont montré qu'elles Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Teeth_red_v_Variation_1 ont
été principalement travaillées avec les roues rotatoires en même temps
que les abrasifs très durs. Dans l'image des PSEM montrée ci-dessous,
la courbure le long des expositions moulées de dents elles ont été
coupées utilisant une roue.
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Teeth
Les caractéristiques ont différé de ceux vues sur les morceaux
précolombiens, qui ont été découpés avec les outils tenus dans la main,
comme peuvent être vues sur le codex aztèque Mendoza dans la collection
de la bibliothèque de Bodleian, Oxford.
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Goblet%20irregular%20grooves
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Sem%20striations
Des roues rotatoires de découpage n'ont pas été présentées en
Amériques jusqu'à après la conquête espagnole du Mexique en 1521. Les
crânes ne peuvent pas donc être de fabrication aztèque. Le matériel de
quartz blanc du crâne de Smithsonien est d'occurrence relativement
commune, mais le grand cristal de quartz clair utilisé pour le crâne de
British Museum aurait été obtenu à partir d'une source spéciale. La
spectroscopie de Raman (ci-dessous, parti) a été employée pour
confirmer que le crâne a été découpé du cristal de roche.
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Skull%20and%20raman
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Spec%201%20red%20blue
Puisque les caractéristiques des inclusions en quartz clair peuvent
indiquer les conditions géologiques dans lesquelles le cristal original
formé (9.10),
la composition minérale et le détail fin des inclusions dans le cristal
clair du crâne de British Museum ont été étudiés pour fournir des
informations sur la provenance de la source.
Pour adresser l'histoire du crâne de British Museum, la recherche archivistique fait een égalementLégende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Skull_microscope b
effectué. Ces résultats et ceux des études techniques des deux crânes
seront disponibles sous peu comme `commun de publication les origines de deux crânes en cristal mexicains soi-disant précolombiens par le saxo de M., J.M. Walsh, le pierre de taille d'I.C., A.H. Rankin et N.D. mortifie dans le journal de la Science archéologique, permettant à des descriptions détaillées d'être faites d'origines de ces deux grands découpages.
Celui qui leur origine, l'aspect spectaculaire des crânes en cristal
continue à fasciner autant que quand ils sont apparus la première fois
pendant la deuxième moitié du 19ème siècle. Cet intérêt continue
aujourd'hui - le nouveau film Indiana Jones et le royaume du crâne en
cristal explore d'autres voies de leur histoire. Le saxo de
Margaret (British Museum), la Jane M. Walsh (établissement
Smithsonien), le pierre de taille d'Ian C. (université de Cardiff),
l'Andrew H. Rankin (université de Kingston) et Nigel D. mortifie
(British Museum)




Plus d'informations sur le crâne de cristal de British Museum Références



1. Kunz, G.F., gemmes et pierres précieuses de l'Amérique du Nord. New York, Pp. 285-286, 1890.

2. McEwan, C.,
Middleton, p.a., Cartwright, C. et Stacey, R., mosaïques de turquoise
du Mexique. Londres, presse de British Museum, 2006.

3. Jones M., « les
limites de l'expertise », dans : Article truqué ? L'art de la
déception. Londres, publications de British Museum, Pp. 296-297, 1990.

4. Walsh, J.M., « crânes
en cristal et d'autres problèmes », dans : Exposition des dilemmes :
Issues de représentation au Smithsonien, à l'A. Henderson et à l'A.L.
Kaeppler (eds.). Washington et Londres, presse d'établissement
Smithsonien, Pp. 116-139, 1997.

5. Walsh, J.M.,
« historia de La de Falsificando, prehispánicos d'objetos de falsos de
visibilité directe », Archaeologia Mexicana vol. XIV (82), 2006.

6. Walsh, J.M., « légendes du crâne en cristal. Pourquoi l'Indiana Jones pourrait vouloir repenser le sien magazine d'archéologie de la dernière recherche », mai le juin 2008

7. Smith, D., `avec un microscope de pointe, scientifique expose le canular du cristal « antique » skulls',
à l'intérieur de la recherche de Smithsonien, le bulletin trimestriel
sur la Science, l'histoire et les arts, le numéro 9, l'été 2005

8. Le saxo, M., N.D.
mortifie, et D. Collon., « l'introduction de la gravure lapidaire
roulent dedans Mésopotamie », l'antiquité 74 (284), Pp. 380-387, 2000.

9. Rankin, A.H.,
« inclusions liquides ; un nouveau regard aux fluides antiques dans les
cristaux ». Géologie aujourd'hui vol. 5, Pp. 21-24, 1989.

10. Rankin, A.H.,
« inclusions liquides - outils pour des investigations géologiques »,
dans : Encyclopédie de géologie, de R.C Selley, de robinets et d'I.
Plimer (eds de R.). La Science d'Elsevier, chapitre 9, Pp. 253-260,
2005.

avatar
realphil
Légende du forum
Légende du forum
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 57
Inscription : 03/01/2008
Localisation : lp
Emploi : Technicien Auto
Passions : parapente
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4438

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Dim 25 Mai 2008, 02:06
Étude de deux grands crânes en cristal dans les collections de British Museum et de l'établissement Smithsonien

Crâne de British Museum


Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 An20720_m

Le découpage grandeur nature d'un crâne humain
dans la collection de British Museum a été fait à partir d'un bloc
simple du cristal de roche (une variété sans couleur claire de
quartz). Selon des disques de musée, le crâne a été acquis en 1897 de
Tiffany et de Cie., New York, par M. George Frederick Kunz. Dans une de
ses nombreuses publications, Kunz déclare que le crâne a été apporté du
Mexique par un dirigeant espagnol avant le métier français. Il a été
vendu à un collecteur anglais et acquis à sa mort par Eugène Boban, un
marchand français d'antiquités, plus tard devenant la propriété de
Tiffany et de la Cie.

Des crânes humains et le langage figuré de crâne
ont été connus pour avoir comporté en art et iconographie aztèques au
Mexique à l'heure du premier contact avec l'Espagnol dans l'ANNONCE
1519. Ils ont été travaillés à côté d'Aztec, de Mixtec et même de
lapidaires maya, et un crâne humain couvert de mosaïque de turquoise et
de lignite est montré dans la galerie mexicaine (pièce 27) de British
Museum. Cependant, ils ont été habituellement découpés dansLégende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 An20718_m
le soulagement en basalte ou pierre à chaux en tant qu'éléments architecturaux.

L'authenticité des crânes faits en cristal de
quartz est bientôt venue pour être remise en cause. Bien que certains
serait des exemples d'art mexicain colonial pour l'usage dans les
églises, peut-être comme bases pour des crucifix, ils peuvent être
parmi les grandes quantités de contrefaçons produits pendant la
deuxième moitié du 19ème siècle, quand l'intérêt en rassemblant les
objets façonnés antiques du Mexique était à sa taille les Etats-Unis et
en Europe.

Certains de ces morceaux ont transformé leur
manière en musée et collections privées. Les scientifiques chez British
Museum ont examiné le crâne de British Museum plusieurs fois entre 1950
et 1990. Les observations faites avec un microscope binoculaire ont
suggéré que les techniques du découpage aient été probablement
atypiques des périodes précolombiennes. En outre, on a pensé le grand
morceau de cristal de roche utilisé pour le crâne pour être venu du
Brésil, un secteur lointain en dehors du réseau commercial antique du
Mexique. Crâne de Smithsonien



Un nombre croissant de grands et petits crânes de
quartz sont devenus notoire, en particulier en dernières
décennies. Aucun n'a été jamais rapporté des excavations archéologiques
officielles bien documentées. En 1992, presque un siècle après que le
crâne en cristal ait été acquis par British Museum, un crâne
particulièrement grand de quartz blanc (ou laiteux) avec un crâne creux
a été envoyé anonyme à l'établissement Smithsonien, DC de
Washington. Une note d'accompagnement a indiqué que l'objet a été
acheté à Mexico en 1960. Le découpage, comme le crâne de British
Museum, est stylistiquement quelque peu anormal en comparaison avec des
descriptions Mesoamerican antiques. Par exemple sur les deux crânes,
la linéarité rigide des dispositifs représentant des dents diffère de
l'exécution plus précise des dents sur les objets façonnés
précolombiens. L'arrivée du crâne blanc de quartz a mené à une étude
des documents archivistiques concernés par l'histoire des débuts et
l'acquisition de plusieurs crânes en cristal dans des collections de
musée. Il est devenu évident que non seulement eu le revendeur, Eugène
Boban, a possédé le crâne de British Museum (comme fait référence à
ci-dessus), il avait été précédemment également impliqué dans la vente
de trois autres crânes de cristal de roche, d'un environ 11 cm de haut
et de deux petits ceux (moins de 5 cm de haut), actuellement dans Musée
du Quai Branly, Paris. Étude de collaboration


Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Skull_detail

En 1996, un programme de collaboration des études
d'authenticité a été installé entre British Museum, l'établissement
Smithsonien et également le département des sciences de la terre et de
la géographie à l'université de Kingston, Londres. Les petits crânes
ont découpé du cristal de roche ont peut-être attiré moins d'attention
du public que de plus grands exemples, et les investigations ont été
concentrées sur l'origine des grands crânes dans les deux Musées
Nationaux. Puisque des objets en pierre ne peuvent pas être datés d'une
manière satisfaisante par aujourd'hui disponible de techniques, le but
du projet était de répondre à trois questions. Comment les crânes ont-ils été découpés ? D'où est-ce que les grands morceaux de quartz ont provenu ? Qu'est connu au sujet de l'histoire des débuts des crânes ?

L'approche développée pendant les années 90 dans
British Museum pour des méthodes de découpage de investigation a été
adoptée pour l'étude des crânes. Ceci permet habituellement
l'utilisation des outils et des techniques d'être identifié du détail
fin des dispositifs ou des marques découpés d'outil de `préservées sur
les objets en pierre durs. Dans la recherche sur les crânes, les
marques faibles d'outil restant allumées la surface fortement polie du
crâne de British Museum et la surface mate piquée du crâne de
Smithsonien ont été examinées sous un microscope et dans un microscope
à balayage électronique. Elles étaient edLégende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 An20719_m compar
aux marques d'outil restant allumées plusieurs objets de cristal de
roche des excavations bien documentées à Mexico et Oaxaca, Mexique. Les
caractéristiques régulières vues sur les deux crânes ont montré
qu'elles ont été principalement travaillées avec les roues rotatoires
en même temps que les abrasifs très durs. Les caractéristiques ont
différé de ceux vues sur les découpages précolombiens, qui ont été
découpés avec les outils tenus dans la main.

Le matériel de quartz blanc du crâne de
Smithsonien est d'occurrence relativement commune, mais le grand
cristal de quartz clair utilisé pour le crâne de British Museum aurait
été obtenu à partir d'une source spéciale. Puisque les caractéristiques
des inclusions en quartz clair peuvent indiquer les conditions
géologiques dans lesquelles le cristal original formé, la composition
minérale et le détail fin des inclusions dans le cristal clair du crâne
de British Museum ont été étudiés. Ces investigations continues
fournissent des informations sur la provenance de la source.

Pour adresser l'histoire du crâne de British
Museum, davantage de recherche archivistique est en cours. Quand
complet l'information qui est obtenue sera combinée avec les résultats
de l'examen des crânes, permettant à des descriptions détaillées d'être
faites d'origines de ces deux grands découpages, qui formeront le noyau
d'une publication commune.
Kysma
Kysma
Equipe du forum
Equipe du forum
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 38
Nombre de messages : 173
Inscription : 14/05/2008
Localisation : nord
Emploi : eduk
Passions : histoire, philo, geopolitik
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4219

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Lun 26 Mai 2008, 14:37
Himotep a écrit:bonjours a tous.
un site a voir. le site officiel des cranes de christal .

http://www.officialskull.com/fr/index_1.php?id=50

il est un peu isotérique ce cite non?

sujet passionnant, il n'y a vraiment pas moyen d'avoir accès aux analyses des laboratoires? enfin pour le British de maniere plus détaillées avec hypotheses avérées.

en recherchant des info sur l'authenticité des premiers cranes j'ai touvé ceci http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/crystalskull.html

_______________________________________
http://educ-spe.forums1.net/index.htm
« Il faut une infinie patience pour attendre toujours ce qui n'arrive jamais. »
Pierre Dac
http://dzka.labrute.fr
Oserez vous m'affronter?
Fred
Fred
Membre Confirmé
Membre Confirmé
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 52
Nombre de messages : 7
Inscription : 29/08/2008
Localisation : Marrakech - Maroc
Emploi : gérant de société
Passions : voyages - cinéma - plongée sous-marine
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4115

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Sam 20 Sep 2008, 00:03
Salut à tous.

Dernière info en date :
Crânes de cristal: ceux des musées de washington et londres sont également faux


PARIS (AFP) - Les crânes de cristal de roche dits aztèques ou mayas du British Museum à Londres et de la Smithsonian Institution à Washington sont des faux, comme celui du musée du Quai Branly à Paris, selon une étude publiée mercredi dans la revue Journal of Archaeological Science.
"Les crânes (de Londres et Washington) ne sont pas pré-colombiens. Ils doivent être considérés comme étant de manufacture relativement moderne", selon les auteurs de l'article qui estiment qu'ils ont "probablement été réalisés moins d'une décennie avant leur première mise en vente" au XIXe siècle.
Les scientifiques qui ont analysé les crânes ont conclu qu'ils avaient été taillés et polis par des outils datant de l'ère industrielle.
Il existe dans le monde 12 "crânes de cristal" répertoriés, dits aztèques ou mayas, apparus sur le marché des antiquités à la fin du XIXe siècle. Neuf d'entre eux appartiennent à des personnes privées.
Celui du Quai Branly, qui présente "des traces d'abrasion et de polissage effectuées avec des outils modernes", date "du XIXe siècle, et vraisemblablement de sa seconde moitié", avaient conclu il y a trois mois les scientifiques qui l'avaient examiné.
Le crâne de Londres, de 15 cm de haut, acheté par le British Museum en 1897, a été travaillé avec des tours pour lui donner son aspect, et avec une foreuse pour les orbites et les narines. Du diamant et du corindon ont par ailleurs été appliqués avec des outils en fer et en acier pour lisser sa surface, a révélé son examen avec un microscope électronique.
La Smithonian Institution a acquis son crâne de cristal, haut de 25,5 cm, en 1992. Des "légères traces" d'outils, comme des meules - des outils qui n'existaient pas en Amérique Latine avant l'arrivée des Européens -, ont été notées à sa surface. Par ailleurs, du carbure de silicone - un composé trouvé uniquement dans des météorites et utilisé dans les abrasifs modernes - a été décelé dans une petite cavité.
Enfin, des petites irrégularités dans le quartz montrent que celui du crâne de Londres provenait des Alpes, du Brésil ou de Madagascar, et celui de Washington peut avoir "de nombreuses sources potentielles", dont le Mexique et les Etats-Unis.
Le crâne du British Museum était passé au XIXe siècle, comme celui du Quai Branly, entre les mains d'un marchand très controversé, Eugène Boban, soupçonné de supercherie.
Le premier achat connu pour celui de la Smithonian Institution remonte à Mexico en 1960, et les scientifiques pensent qu'il avait "probablement été usiné peu de temps avant son acquisition".
Les 12 crânes de cristal ont toujours été entourés de mystère. Ils auraient été apportés sur terre par un peuple venu de la mythique Atlantide, pour faire don de leurs connaissances aux hommes, puis gardés dans une grande pyramide par les Olmèques, les Mayas, puis les Aztèques qui les auraient dispersés.
Les crânes pouvaient manger ou parler et bénéficiaient de multiples pouvoirs une fois réunis. Et si on les aligne le dernier jour du calendrier maya - le 21 décembre 2012 - la Terre ne pourra pas basculer, raconte encore la légende.

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080709/tsc-sciences--archeologie-cult ure-arts-c2ff8aa.html



Attention au "Debuncking" et soyons vigilants.

Fred.
Chris.A
Chris.A
Equipe du forum
Equipe du forum
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 4541
Inscription : 03/08/2007
Localisation : tarn et garonne
Emploi : monteur telecom
Passions : internet
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8519

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Sam 20 Sep 2008, 10:03
A ce sujet là, je suis en train de lire un livre.

Le fait de démontrer que les crânes de cristal sont de manufacture moderne dont leur conception sont à l'aide du meule en acier me fais sourire.

Quand ils ont annoncés que les crânes de cristal étaient des faux, je me suis de suite penché sur leurs preuves et une petite incohérence (juste une toute petite,hein, pas grand chose).

Invention de la meuleuse en acier : 1880 en Allemagne
Découverte du premier crâne de cristal et de leur échange: 1898, ou le musée de Londres l'a acheter a un mercenaire espagnol qui l'a ramené du Mexique (écrit dans les archives du musée).

Je doute que les crâne soit bien de manufacture contemporaine, surtout comment on va expliqué 2 siècles de recherche et arrivé en 2007 pour enfin expliquer leur provenance douteuse.
Sachant que beaucoup de scientifiques ce sont penchés sur leur étude, que le quartz n'est pas un élément datable et enfin que ces musées ce ventant de savoir leur origines exacte garde en secret le résultat de leur études dessus.

Il y a un peu trop de contradictions venant des mêmes sources, on en vient même à ce demander si ils ne veulent pas en inventant n'importe qu'elle explication pour expliquer l'inexplicable.

Même les grands organismes ont peur de l'inconnu et voir un légende maya qui a des preuves matérielle les effraient horriblement.

Pour moi le mystère reste entier.

Pour en savoir plus sur ces crânes, a lire avec attention ce livre reportage : Le mystère des crânes de cristal par Chris Morton et Ceri Louise Thomas au éditions j'ai lu
Iann1971
Iann1971
Légende du forum
Légende du forum
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 48
Nombre de messages : 64
Inscription : 14/09/2008
Localisation : Oise 60
Emploi : Informaticien
Passions : Nature, montagne, internet...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4100
http://www.easyshopdiscountzone.com/netovni/

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Sam 20 Sep 2008, 11:39
Bonjour,

on a parlé d'Indiana Jones, mais personnellement cette histoire des cranes de cristal me rappellent la série TV "Brisco County". Dans cette série il est question de "globes" mystérieux (qui ressemblent à des grosses boules de 40 cm en or), qui ont été trouvés dans une mine, et qui détiennent d'étranges pouvoirs et secrets. En fait ces globes provenaient du futur, et accordaient un grand pouvoir à ceux qui les possèdent. C'est pourquoi des hommes du futur se rendirent au temps du farwest pour les récupérer.

C'est une série un peu loufoque, mais on peut comparer le parcours des cranes dans la réalité, et celui des globes dans la série TV.

Amitiés.

_______________________________________
Iann - NETOVNI
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Sam 20 Sep 2008, 14:02
Si les crânes de cristal fascinent, aujourd'hui, certaines personnes, c'est parce qu'elles leur supposent une origine extraterrestre. Si l'on pensait qu'ils sont l'œuvre d'humains, ils présenteraient, certes, encore de l'intérêt, mais pas plus qu'un objet d'archéologie récente comme il s'en trouve dans les musées spécialisés. Et encore, à condition d'être « authentiques »!

Mais qu'est-ce qui peut autoriser à penser que ces artefacts ont été ouvragés dans un cristal de silice, que l'on rencontre à l'état naturel sur Terre, par des êtres dont la technologie est d'un niveau tel qu'elle leur permet de voyager facilement dans l'espace ? Alors qu'ils auraient pu utiliser une substance artificielle plus commode et plus « inimitable »!
Et pourquoi, diable, y auraient-ils taillé une reproduction d'une partie du squelette humain, laquelle symbolise la mort pour toute l'humanité, avant de l'offrir aux « intéressés » ... en signe d'amitié ? Quand pendant l'Occupation, les résistants envoyaient, par la poste, des cercueils miniatures aux collabos, ce n'était pas par sympathie! Et pourquoi les crânes sont-ils de facture si différente, s'ils proviennent du même atelier E.T.?
Quand, comment, ces remises de « présents » se seraient-elles faites? De tel événements fabuleux auraient dû laisser des traces dans les mémoires de ceux qui furent témoins de ces remises de « cadeaux » ... et un récit, une légende, parmi les descendants!
Pourquoi ne s'intéresser, pour des intelligences qui peuvent survoler la totalité de la planète bleue en quelques minutes, qu'à des peuplades qui n'en sont qu'au néolithique alors que la civilisation chinoise, la civilisation arabe, l'Empire romain d'orient autour de Constantinople, l'Europe des cathédrales, le Cambodge des temples d'Angkor, l'Inde du grand Moghol etc. sont infiniment plus impressionnants pour un « ethnologue » E.T.?
La civilisation maya, cela n'a jamais été qu'un « confetti » sur la mappemonde, limitée à la petite presqu'île du Yucatan au Mexique.
Les escaliers des pyramides mayas, que foulent parfois religieusement certains touristes « illuminés », étaient noirs du sang coagulé des sacrifiés et des millions de mouches qui se nourrissaient là, dans une atroce puanteur? Combien de jours restaient les cadavres, précipités ensuite du haut des marches, des malheureux dont on avait, au sommet de l'édifice, ouvert la poitrine à vif avec un silex tranchant, pour en arracher le cœur encore palpitant?

Je pose la question à chacun: si vous deviez guider des ET sur la Terre, entre 200 et 1500 de notre ère, (nous voyageons dans le temps bien sûr!) pour leur montrer LA civilisation des hommes, est-ce là que vous les auriez dirigés?

Le seul argument qu'on peut présenter pour justifier cette origine extraordinaire des crânes, est que les populations, dont elles sont censées être issues, étaient incapables de produire un tel objet, au vu de leurs techniques primitives. Mais pour cela il faut supposer que la date de leur fabrication et leur origine sont certaines.
Notons en passant que si les crânes ont été fabriqués par des ET, le cristal de roche devrait provenir, logiquement, de leur planète! Or, celui qui a servi à la fabrication des sculptures funèbres provient de gisements terrestres identifiés. En effet, depuis un trentaine d'années, les techniques d'analyse de la diffraction des rayons X permettent de déceler dans toute roche et même toute céramique, des atomes constituant des impuretés dont la proportion « signe », avec certitude, leur origine géographique.

L'argument ultime en faveur de l'authenticité, qui consiste à soutenir que même les Européens n'auraient pas pu tailler ces crânes dans un délai raisonnable, ne tient pas: on savait déjà tailler des diamants en Inde au XIIe siècle pour les princes de là-bas et la technique était parfaitement au point dans l'Europe du XVIIIe siècle, même pour d'aussi grosses pierres que « le Régent », baptisée ainsi en l'honneur de Philippe d'Orléans, régent de Louis XV. En Chine, on savait tailler depuis des temps immémoriaux de la jade. Or diamant, rubis, émeraude et jade sont bien plus durs que le cristal de roche.
La technique, toujours en usage, de polissage du diamant, le corps naturel le plus dur, consistait à coller de la poudre de diamant sur un disque entraîné mécaniquement et de tenir adroitement la pièce pour qu'elle frotte la meule mouillée en mouvement.
Pour percer le trou des orbites et pour les parties concaves, on pouvait coller de la poudre de diamant sur une cylindre (de bois éventuellement) lui aussi entraîné mécaniquement ou fixer un diamant affûté, sans valeur de joaillerie (diamant noir), au bout d'une tige, pour effectuer dans cette roche le trou désiré. Les rainures comme celles qui séparent les dents des crânes devaient se faire à la main, d'un mouvement alternatif, avec un diamant pointu fixé à l'extrémité d'une tige. Déjà au XVIIe on on atteignait une précision suffisante dans les ajustages pour obtenir une mandibule inférieure s'articulant sur le crâne... à partir d'un crâne réel, servant de modèle! Il suffit d'avoir vu les statues constituées de deux roches différentes, visibles dans les salons du château de Versailles.
Quand au polissage finale de la sculpture, il s'effectuait avec de la poudre de corindon ultrafine et du minium. Le résultat effaçait complètement les rayures de meule ... sauf aux endroits oubliés par l'artisan! L'objet était ensuite lavé à grande eau pour effacer les traces, sauf celles, microscopiques, que nous pouvons détecter aujourd'hui!
La confection de ces sculptures a demandé du travail à un ou des habiles artisans du XIXe siècle, taillant vraisemblablement un énorme cristal de roche, redescendu des Alpes par un cristallier, un de ces hommes qui escaladaient la montagne pour y arracher de quoi vivre. Les fatigues endurées, les risques énormes pris par ce travailleur indépendant précaire alimentait une petite industrie, dans cette Savoie encore pauvre, en revendant sa récolte à un autre travailleur humble, un patient -et bon marché!- artisan de la vallée, qui, à l'image de ce qu'on fait aujourd'hui en Asie à partir de l'ivoire des éléphants, fabriquait avec ce matériau des objets d'arts vendus aux premiers touristes. Il est vraisemblable que ce soit un « petit malin », venu de la ville, qui lui a commandé la fabrication d'un ou des crânes.
On imagine sa tête quand il a vu le modèle!
boule de neige
boule de neige
Membre Confirmé
Membre Confirmé
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 53
Nombre de messages : 5
Inscription : 18/09/2008
Localisation : Chicago
Emploi : Instructeur
Passions : Lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4095

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Sam 20 Sep 2008, 16:45
Cher Alain02,

Décidement, la lecture de vos messages me donne des frissons, malheuresement ce ne sont pas des frissons d'entousiasme.
Je vais me contenter de ne reprendre qu'une de vos phrases, car je n'ai malheureusement pas le temps de corriger toutes vos perles.

Vous avez écrit :

Pourquoi ne s'intéresser, pour des intelligences qui peuvent survoler la totalité de la planète bleue en quelques minutes, qu'à des peuplades qui n'en sont qu'au néolithique alors que la civilisation chinoise, la civilisation arabe, l'Empire romain d'orient autour de Constantinople, l'Europe des cathédrales, le Cambodge des temples d'Angkor, l'Inde du grand Moghol etc. sont infiniment plus impressionnants pour un « ethnologue » E.T.?

Comment une personne telle que vous, avec une prose si agréable, peut il dire une bêtise pareille.

Comment savoir ce qui intéresse un ethnologue E.T. ? Les avez vous fréquentés personnellement pour connaître leur objet d'étude ainsi que leurs postulats ?

Considérer que, plus une civilisation est avancée, plus elle est interressante à étudier, pour un ethnologue, tient du mythe du darwinisme social. D'ailleurs, quelle échelle utilisez-vous pour connaître le degré d'avancement d'une civilisation ?

Votre analyse pseudo scientifique est une réponse typique d'un scientifique de comptoir. Je suis étonné de trouver ce raisonnement sur ce site qui semble ma foi fort sérieux malgré vos écarts. C'est à croire que votre seul atout est votre prose.

Amicalement, boule de neige.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Sam 20 Sep 2008, 18:35
L'expérience montre bien que répondre à un message comme celui de boule de neige ne conduit qu'à une polémique stérile. Cependant, comme il n'est membre de notre forum que depuis deux jours et que l'agressivité qu'il manifeste, « ad hominem », contre ma personne même, qu'il ne connaît pas, traduit un réel malaise, je crois qu'il faut s'intéresser, une fois, à son cas, pour l'aider à ouvrir les yeux.
En donnant des arguments forts pour démolir la thèse d'une origine extraterrestre des crânes de cristal, j'ai donc provoqué une réaction émotionnelle incontrôlée chez lui. Pourquoi ? Quand les gens réagissent-ils aussi violemment? Quand on attaque leurs croyances, leurs convictions, leur foi, qu'il s'agisse de religion, de politique, de l'être aimé. « boule de neige » est un CROYANT dont je bouscule la croyance avec des arguments rationnels.
Mais que croit-il donc? Entre autres que les Mayas constituaient, comme on l'a supposé un temps, faute d'indices, un peuple pacifique. On a découvert ensuite qu'ils ne l'étaient pas davantage que leurs lointains voisins Aztèques. Il croit aussi, comme dans certain milieu « parascientifique initié » que le peuple maya avait été « élu » en quelque sorte par des extraterrestres bienveillants, comme d'autres croient que le peuple d'Israël était élu de Dieu. Quoi de plus naturel, pour sceller cette élection, que les E.T. leur communiquent une parcelle de leur pouvoir par le don de ces crânes aux pouvoirs magiques ? Malheureusement, la science a maintenant les moyens d'établir que ces crânes sont des faux. Alors, faut de pouvoir supprimer la mauvaise nouvelle, on s'attaque au messager. Classique.
Me traiter de « scientifique de comptoir », moi qui ne bois pas, ça ferait franchement rigoler des amis à qui je me garderai bien, cependant, de rapporter le propos dans son contexte, par sympathie pour le forum ...
Si vous, vous étiez un véritable scientifique, habitué aux joutes universitaires, cher boule de neige, vous vous seriez donné le plaisir de citer minutieusement toutes mes « perles » en démontrant clairement la vacuité de mes propos.
En prêtant des intentions et des préférences aux ET qui nous visitent, je m'appuie sur les témoignages et sur l'universalisme. L'universalisme est certes un postulat. Mais je ne suis pas le seul, loin de là, à le partager. Il considère que, à l'image de ce qui se constate pour la physique et la chimie, toutes les intelligences de l'univers, qu'elles soient biologiques ou non, partagent des caractéristiques communes. En premier lieu, la rationalité bien entendu. Mais aussi la capacité de mesurer la complexité, la quantité d'information relative à ce qui fait l'objet de l'étude. Enfin le « goût » de l'étude et de la compréhension.
Ce qui aurait été intéressant pour les autres membres du forum, c'eût été de développer des arguments pour nier ce postulat, le remplacer par un autre.
Car si l'on accepte les propositions ci-dessus, il est clair que la civilisation chinoise, par exemple, était infiniment plus riche et plus complexe, avec ses écrits millénaires et sa grande variété sociale, que la civilisation néolithique minuscule des Mayas. Il y avait nettement plus à apprendre et comprendre avec les Chinois qu'avec les Mayas. Donc, dans le cadre de l'universalisme, des esprits rationnels et avides de connaissances nouvelles se seraient intéressés davantage aux premiers qu'aux seconds. CQFD.
Voyez-vous, Monsieur, je ne sais pas pourquoi vous avez choisi ce pseudo « boule de neige » mais, comme vous écrivez de Chicago, j'ai envie de vous dire, en conclusion définitive pour l'avenir: « Keep cool! ».
Chris.A
Chris.A
Equipe du forum
Equipe du forum
Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas - Page 2 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 4541
Inscription : 03/08/2007
Localisation : tarn et garonne
Emploi : monteur telecom
Passions : internet
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8519

Ovnis Re: Légende des Crânes de Cristal: le mystère de la prophétie des Mayas

le Sam 20 Sep 2008, 18:53
En effet je rejoint boule de neige et je souligne que malgré mes indication dans mon premier post, nous n'avons toujours pas élucider le mystère des "seulement" deux siècles d'étude, de prélèvement, d'expérience dans divers procéder pour essayer d'expliquer leur origine et leur fabrication.

Je doute que les experts scientifiques soient si méticuleux dans leur travail pour ce contredirent dans leurs résultats, en arriver a cacher certains de leur résultats aux public et pour prouver ceci, vous n'avez qu'a vous déplacer au musée et demandez de vous montrez les différents examens et résultats pour en avoir la preuve car il ne veulent pas détailler et simplement vous disent : "je vous assure ces crânes sont du début du siècle, c'est tout ce que vous devez savoir !"

Pour une explication si logique, si rudimentaire et tellement simple, je me répète, je trouve que c'est un peu long, deux siècles d'étude.

Mais surtout ne pas oublier aussi, leur trop grande similitude d'une légende avant même la découverte du premier crâne.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum