Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
2019 le 11/11 à 18h proche de Viennes, Isère (38)Aujourd'hui à 22:06Damien.DPrésence alien sur la planete Aujourd'hui à 18:44DoomzDiscussion sur l'entretien cognitifAujourd'hui à 17:33Polyèdre57Présentation IHouliezAujourd'hui à 17:25Polyèdre57Quand cinq pilotes de l'US Navy décrivent des rencontres récentes faites grâce à un nouveau radar embarquéAujourd'hui à 15:23snotgobblerPrésentation BoutemelpoAujourd'hui à 12:01Polyèdre57Interview audio Franck Marie, Thierry GarnierHier à 17:28Polyèdre57Présentation Christophe1354Hier à 00:09Polyèdre57Les observations ovni en BretagneLun 18 Nov 2019, 22:16Loreline(1995) L'incident de Ilha do Major, São Vicente (Brésil)Lun 18 Nov 2019, 21:50Roland62Archives OVNI en FranceLun 18 Nov 2019, 19:27R-MèsPrésentation Thalassa2008Lun 18 Nov 2019, 19:22Thalassa2008Rapport militaire de 1954 : L'Ovni qui accrédite une RR3 ?Lun 18 Nov 2019, 17:32Polyèdre57Présentation ScarlettohLun 18 Nov 2019, 12:59LorelinePrésentation Agamvark33Lun 18 Nov 2019, 12:56LorelineMAJ : JT Ovni en France - Novembre 2019 - par O.D.H.TvLun 18 Nov 2019, 11:54Polyèdre57L'affaire du crash de Roswell ufo crash (1947)Dim 17 Nov 2019, 21:48snotgobblerEnregistrement par E. Campagnac d'un Ovni sur Colmar en 1954Dim 17 Nov 2019, 21:00Polyèdre57Lecture du momentDim 17 Nov 2019, 20:41Polyèdre57Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiquesDim 17 Nov 2019, 18:37Hocine(1997) Lumières ovni au-dessus de PhoenixDim 17 Nov 2019, 12:21Polyèdre57BLUE BOOK PROJECT - Série produite par Robert Zemeckis - History ChannelDim 17 Nov 2019, 07:15Franck.lLe nouveau Directeur du GEIPANSam 16 Nov 2019, 20:49Roland62(1967) La rencontre trop rapprochée de Steven Michalak à Falcon LakeSam 16 Nov 2019, 16:43Polyèdre572019: le 06/10 à minuit-1heure - Un phénomène insolite - Vlessart -Sam 16 Nov 2019, 11:06handuhanLa recherche d'extraterrestres "est bien plus crédible qu'auparavant" Sam 16 Nov 2019, 09:28Cho2019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Ven 15 Nov 2019, 21:55udje5403Les Observations du 5 novembre 1990 un étage de fusée et des Ovnis?Ven 15 Nov 2019, 21:23Polyèdre57Mexique 11.07.1991Ven 15 Nov 2019, 21:13Polyèdre57Partager ma passionJeu 14 Nov 2019, 22:56Loreline
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
XPDavy
XPDavy
Equipe du forum
Equipe du forum
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 805
Inscription : 29/10/2014
Localisation : Belgique
Emploi : Formateur - enseignant
Passions : La nature, les étoiles, les images.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3162

Ovnis Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Lun 06 Juil 2015, 17:55
Rappel du premier message :

Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?
 
Bonjour,
 
Cette question est depuis un siècle, par manque de preuves concrètes, sur le point de devenir 
une théorie avérée au fur et à mesure des avancés des sciences; mathématiques, 
astronomiques, astrophysiques et cosmologiques. 
Le bon de la technologie informatique de ces dernières décennies accélérant les calculs, 
les statistiques et les modélisations virtuelles, ces derniers complètent cette progression vers une 
définition exacte et étayée du phénomène Big Bang. 
Avant d’aller plus loin, une petite chronologie non exhaustive des quelques principaux 
acteurs à l’origine de la théorie du Big Bang :
 
Max Planck: 1858 - 1947. Physicien allemand. Prix Nobel de physique de 1918 pour 
ses travaux en théorie des quanta. Fondateurs de la mécanique quantique. 
De ces travaux fut conceptualisé l'ère de Planck, période de l'histoire de l'Univers au cours 
de laquelle les quatre interactions fondamentales étaient unifiées. 
(Ce sont l'interaction nucléaire forte, l'interaction électromagnétique, l'interaction nucléaire faible 
et la gravitation). (Ndlr: Termes également utilisés en ufologie. Wink )

Albert Einstein: 1879 - 1955. Physicien théoricien allemand, et 
helvético-américain (1940). 
Il publie sa théorie de la relativité restreinte en 1905, et sa théorie de la gravitation
 dite relativité générale en 1915. Il contribue largement au développement de la 
mécanique quantique et de la cosmologie. 
Prix Nobel de physique en 1921 pour son explication de l’effet photoélectrique. 
Son travail est notamment connu du grand public pour l’équation E=mc2, qui établit 
une équivalence entre la matière et l’énergie d’un système. 
Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands scientifiques de l'histoire, 
et sa renommée dépasse largement le milieu scientifique. 

Mileva Marić - épouse Einstein: 1875 - 1948.  Physicienne Serbe, a collaboré étroitement 
avec son mari Albert Einstein à l'élaboration de la théorie de la relativité restreinte et a 
participé très activement, surtout au niveau mathématique à l'équation célèbre 
(E=mc2) sur le déplacement de la lumière.


Edwin Powell Hubble: 1889 - 1953. Astronome américain. Il a permis d'améliorer 
la compréhension de la nature de l'Univers en démontrant l'existence d'autres galaxies 
en dehors de notre Voie lactée. En observant un décalage vers le rouge du spectre 
de plusieurs galaxies, il a montré que celles-ci s'éloignaient les unes des autres 
à une vitesse proportionnelle à leur distance. 
Cette théorie, connue sous le nom de « loi de Hubble » avait néanmoins été découverte
 précédemment par Mgr Georges Lemaître, un prêtre et astronome belge qui avait publié son 
travail dans un journal bien moins visible. Il y a toujours une grande controverse à ce propos et 
beaucoup suggèrent que cette théorie devrait plutôt s'appeler la « loi de Lemaître », 
bien que ce changement n'ait pas retenu l'attention au sein de la communauté astronomique. 
La loi de Hubble est une des théories clé expliquant l'expansion de l'Univers. 

Georges Lemaître: 1894 – 1966 est un chanoine catholique belge, astronome et 
physicien, professeur à Université catholique de Louvain. Sa « théorie de l'atome primitif », 
visant à expliquer l'origine de l'univers, constitue le fondement de la théorie du Big Bang.
 
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Univer10

Selon le modèle du Big Bang, l’Univers actuel a émergé d’un état extrêmement dense et chaud 
il y a un peu plus de 13 milliards et demi d’années.
L’avant Big Bang: À l'origine, l'univers est une boule hyper chaude, incroyablement dense,
 au sein de laquelle les notions d'espace et de temps n'existent pas. Un état que nos lois 
de la physique sont incapables d'expliquer. Ce noyau du futur univers ne contient rien 
que nous puissions reconnaître aujourd'hui. Le plus bref de ces moments est connu sous 
le nom d'ère de Planck. Du faisceau d'énergie originel émerge une soupe chaude 
de « plasma » de quelque 10 milliards de trillons de trillons de degrés Celsius et contenant 
des particules et des antiparticules fondamentales. Il n'y a pas de photon donc pas de lumière.
Le Big Bang : Par traduction (venant de l’anglais: Grand Boum) n’est autre que la 
gigantesque explosion de cette fameuse boule chaude et dense et l’origine de l’expansion 
de l’univers.
L’après Big Bang: L'univers commence brutalement son expansion partout en même 
temps. Sa taille grandit d'un trillion de fois en un trillionième de seconde. La température 
chute alors à dix millions de degrés Celsius en moins d'un millionième de seconde. 
Les réactions qui se produisirent entre particules et antiparticules donnent naissance aux 
premiers protons, neutrons et autres particules plus lourdes. En 100 secondes, alors que 
l'univers visible atteint une largeur de plusieurs centaines d'années-lumière, les noyaux de 
presque tous les atomes d'hydrogène et d'hélium se forment. 
S'ensuit une période de plusieurs milliers d'années durant lesquelles l'univers poursuit son 
expansion et se refroidit de facto. Mais l'ensemble est trop chargé en énergie pour que les 
particules aient pu s'associer pendant suffisamment longtemps afin de produire les atomes. 
La matière, élaborée dans les énormes chaudrons que sont les étoiles, apparaît bien plus tard. 
Je conçois que le sujet est assez vulgarisé, mais suffisamment, je pense, explicite pour la 
majorité des lecteurs du forum. 
Les critiques sont bienvenues, les avis et compléments d’information eux sont indispensables 
pour compléter et enrichir ce sujet.
Bonne lecture,

Davy 
Sources:
-        Wikipédia,
-        http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosbig/
 
Lien fournit par OR-NEEL :
Bonjour,
Si la demande d'un échange sur le sujet du Big bang est sérieuse…voilà
ce que j'ai trouvé…
C'est Hubert Reeves qui parle du Big Bang…!
https://youtu.be/-bEjR6M3wKs
Bonne écoute…


Dernière édition par XPDavy le Mar 07 Juil 2015, 09:01, édité 7 fois

Mr Belette
Mr Belette
Equipe du forum
Equipe du forum
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 205
Inscription : 12/02/2009
Localisation : Lille
Emploi : informaticien
Passions : tricot, cuisine et sciences
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4202

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Mer 08 Juil 2015, 17:48
Bonjour à tous !

@Nomade : je crains que que vous ne confondiez pas mal de choses...
* L'espace est le contenant alors que notre univers est le contenu, a partir de là je crains que votre commentaire est un peu bancal, un contenant ne pouvant être assimilé au contenu. De plus si aux frontières de l'univers, les galaxies se déplaçaient plus vite que la lumière, alors nous ne pourrions pas les voir, et encore moins constater leur accélération physique.

@Open UR Brain : Nassim Haramein décrit aussi l'univers dans une géométrie non euclidienne,  malheureusement, il implique Dieu et Steven Grier dans sa recherche. Les travaux de Haramein servent de base pour le disclosure project et ce projet, à part remmener énormément d'argent pour ses voitures, sa carte de muscu et sa cocaïne, n'a jamais servi à autre chose, comme élaborer un laboratoire d'études sur l'énergie propre ou mieux, sur l'énergie continue et diffuse. J'aimerais me tromper, vraiment, le temps nous le dira, mais entre nous, je vous invite à étudier l'histoire de Steven Grier, vous comprendrez par vous même. Ce n'est pas contre vous, attention, mais je suspecte volontiers une secte New Age derrière tout ceci. Faites attention aux scientifiques bornés, certes, mais redoublez d'effort lorsque des histoires d'argent font apparition (bonjour Mr Grimault !)

@Painde2 : Vous avez trouvé une procédure mathématique qui a l'air de ressembler à la sommation de Ramanujan, vieux physicien du début du siècle dernier. C'est une technique, parmi d'autres, pour arriver à ce résultat. La sommation de Ramanujan a quand même un sacré mérite par rapport aux autres démonstrations, elle est accessible intellectuellement à pratiquement l'ensemble de la population mondiale, sans avoir à connaître des principes mathématiques complexes.

@ Franck.b : Voici le squelette crénelé en 3d d'un tore dit à collier nul:
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Tore
Dans le cadre de cette théorie non-euclidienne, l'univers est soit un tore magnétique gigantesque, soit simplement sur ce même tore, çà je ne peux pas en dire plus tout simplement parce que je n'en sais strictement rien. L'idée que l'univers soit une partie visible de ce tore magnétique gigantesque me plait assez, j'avoue. Mais mon avis, ce n'est pas de la science. Pour ne pas troller et se remettre sur les rails du big bang, observez donc les pôles de ce tore (l'hyperbole interne) puis le Cône de lumière qui n'a pas encore été cité dans ce fil. hjy-t
Quant à votre dernière question, voilà ce que j'écrivais rapidement sur l'étude des mobiles, avant que ce fil ne soit créé :

Je crois qu'il faut rester très sages avec l'astro-physique qui ne fait que spéculer en fait sur des bases concrètes qu'elle connait. Pour exemple, dans un système {observateur, clocher, horizon}, c'est les corps astraux qui bougent alors que dans un système {soleil, terre, étoile}, c'est la terre et d'autres corps austraux qui bougent autour du soleil. Dans un système {galaxie, galaxie, galaxie} aucune étude sérieuse n'a été menée jusqu'au bout à ma connaissance, et là vous parlez de l'univers comme si on en connaissait les moindres aspects. En fait, pour étudier la physique de masse, tout dépend du système que l'on prend pour base. Et je ne suis pas sur que le système {Soleil, Hubble, étoile} soit adéquat pour démontrer les forces en présence dans l'univers.

Source: https://www.forum-ovni-ufologie.com/t18565p250-dieu-vs-alien#ixzz3fJUCjFuZ

En fait, l’accélération physique d'un mobile, qu'elle soit positive ou négative, dépend uniquement du système dans lequel on l'observe. Prenons Venus, l'étoile du Berger. De votre fenêtre, tous les soirs, si vous inscrivez son placement dans le ciel, vous finirez par obtenir un lacet courbe et ryhtmée, une suite de l inversé. Du Soleil, tous les soirs, après avoir mis votre crème solaire bien sûr, faites la même expérience et le déplacement de Venus sera rectiligne et constant. Du centre de la Voie lactée, heu, je ne sais, mais ce qui est sur, c'est que le mouvement de Venus sera alors différent. Pourquoi ? Parce que l'observateur bouge aussi sans s'en apercevoir yckjgc Il reste cependant judicieux de parler d'expansion de l'univers dans un système d'étude {Soleil, Hubble, étoile} puisque nous le constatons et que ce mouvement, même si d'autres mouvements étaient en cause, ne remet pas en cause (ahaha) l'expansion constatée à ce niveau d'étude. A un niveau supérieur, si l'univers se déplace, ce qui est différent du fait qu'il s'étale, c'est une autre histoire, mais compatible avec les autres...

Dans un univers euclidien satisfaisant le big-bang, c'est Dieu puisque la physique, la chimie et les mathématiques sont obsolètes et que les constatations deviennent "aberrantes", "magiques", "extraordinaires", hors de notre compréhension. Avec le Big-Bang, il y a alors la science qui est reproductible partout sauf sur l'univers. Mais l'univers n'est pas français, et je ne connais aucun dogme scientifique qui accepte ceci : l'exception universelle confirme la règle scientifique.
Dans un univers non euclidien, ne satisfaisant pas le big-bang, tout reste simple et banal, comme la science. L'univers est alors un champ magnétique non bridé et prend la forme naturelle d'un tore. Comme nous pouvons le constater sur des bobines de Helmhotz, la ceinture de Van Allen ou plus simplement, le constat magnétique des êtres vivants. L'univers est alors un tore qui fabrique des tores (galaxies) qui fabriquent des tores magnétiques (systèmes solaires) qui fabriquent des tores (planètes) qui fabriquent des tores (matière : homme, chauves-souris, glaçons, i-phone 6,...) qui fabriquent des tores (cellules), etc...
Franck.b
Franck.b
Equipe du forum
Equipe du forum
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 518
Inscription : 02/02/2011
Localisation : Région Parisienne
Emploi : Sans
Passions : Cinéma,guitarre basse, informatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4151

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Mer 08 Juil 2015, 23:08
Bazinga !

Super, merci.
Bon je ne vous cache pas que je me casse un peu la tête avec le cône de lumière mais c'est très intéressant.
Mr Belette
Mr Belette
Equipe du forum
Equipe du forum
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 205
Inscription : 12/02/2009
Localisation : Lille
Emploi : informaticien
Passions : tricot, cuisine et sciences
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4202

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Mer 08 Juil 2015, 23:52
C'est juste une piste, comme les univers gémellaires :) L'important, c'est que j'ai réussi à placer des termes récurrents à l'Univers (le cône, le fond diffus, l'étude des mobiles, etc...) qui n'avaient pas été donnés et qui méritent, à défaut d'étude concrète, une bonne visibilité pour vous donner des clés et des pistes de recherche. J'ai de la chance d'être en vacances cet été et d'avoir le temps pour écrire ici. Et vues les questions que vous posez, bah je suis content de voir que ça intéresse Wink


Mais trêve de digression, place à la star de ce fil, le Big Bang :)
Franck.b
Franck.b
Equipe du forum
Equipe du forum
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 518
Inscription : 02/02/2011
Localisation : Région Parisienne
Emploi : Sans
Passions : Cinéma,guitarre basse, informatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4151

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Jeu 09 Juil 2015, 00:01
Je passerai lire de temps en temps.
Pour le moment, je suis ISS qui approche de l'Inde je crois.
Le message Stand by, the HDEV is either switching cameras or blablabla va bientôt disparaitre, j’espère.

A défaut de big bang, je vais tenter de regarder notre bonne vielle Terre.
Open UR Brain
Open UR Brain
Equipe du forum
Equipe du forum
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 33
Nombre de messages : 140
Inscription : 20/05/2013
Localisation : auxerre
Emploi : manager
Passions : mythologie, esotherisme, univers, pêche
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2569

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Jeu 09 Juil 2015, 06:29
@Mr Belette a écrit:
@Open UR Brain : Nassim Haramein décrit aussi l'univers dans une géométrie non euclidienne,  malheureusement, il implique Dieu et Steven Grier dans sa recherche. Les travaux de Haramein servent de base pour le disclosure project et ce projet, à part remmener énormément d'argent pour ses voitures, sa carte de muscu et sa cocaïne, n'a jamais servi à autre chose, comme élaborer un laboratoire d'études sur l'énergie propre ou mieux, sur l'énergie continue et diffuse. J'aimerais me tromper, vraiment, le temps nous le dira, mais entre nous, je vous invite à étudier l'histoire de Steven Grier, vous comprendrez par vous même. Ce n'est pas contre vous, attention, mais je suspecte volontiers une secte New Age derrière tout ceci. Faites attention aux scientifiques bornés, certes, mais redoublez d'effort lorsque des histoires d'argent font apparition (bonjour Mr Grimault !)

km:ml*$ Je ne savais pas que Nassim et Greer étaient de mèche, j’avoue être un peu déçu ! Alors avec dieu n'en parlons pas :) !
Il aura au moins eu le mérite de me faire découvrir ce qu'était la géométrie non euclidienne. Quels sont les travaux se rapprochant le plus de Nassim selon vous, tout en excluant les apparitions divines et les gourous ?

Très cordialement

_______________________________________
Ce n'est pas avec la foie ou la mauvaise foie que l'on comprendra quelque chose à ce quelque chose qui existe indéniablement.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Jeu 09 Juil 2015, 10:40
@Mr Belette a écrit:... De plus si aux frontières de l'univers, les galaxies se déplaçaient plus vite que la lumière, alors nous ne pourrions pas les voir, et encore moins constater leur accélération physique ...

Aux "frontières de l'Univers" on ne "voit" plus les galaxies, on ne capte plus que des ondes radio à fréquences très faibles ...
Un peu plus loin, on ne capte plus rien du tout mais cela ne veut absolument pas dire qu'il n'y a plus de galaxies présentes.
C'est cet "aplatissement" des ondes électromagnétiques qui permet justement de calculer les vitesses "d'éloignement" des galaxies lointaines (spectrographie : déplacement des raies caractéristiques).

...
Painde2
Painde2
Equipe du forum
Equipe du forum
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 374
Inscription : 25/06/2012
Localisation : Lorient
Emploi : Contrôleur de travaux finis
Passions : Kinderophiliste
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3165

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Jeu 09 Juil 2015, 11:20
Bonjour à tous,
 
Le questionnement de Nomade est légitime. Selon les observations cette notion d’expansion n’est pas forcément facile à appréhender.
Il faut par exemple s’imaginer une fourmi se déplaçant sur un ballon de baudruche. Si on le gonfle, deux points pris en référence sur sa surface vont s’éloigner l’un de l’autre. Plus la distance initiale entre ces deux points est grande, plus la vitesse d’éloignement va être importante. Si cette dernière est supérieure à la vitesse de déplacement de la fourmi, celle-ci ne pourra pas atteindre le deuxième point. La fourmi ne peut donc atteindre que les points locaux.
Il semble en être de même avec notre univers en expansion et comme le dit Wacapou, ce n’est pas parce que on ne voit rien, qu’il n’y a plus rien.
 
A+
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Jeu 09 Juil 2015, 13:17
La théorie du Bing-bang pose en hypothèse que le point de départ est un point infiniment petit (une "singularité") bourré d'énergie (de quoi est constituée cette énergie ?). Pour la singularité je n'y crois pas trop, il doit y avoir un point d'équilibre dans la concentration d'énergie et une expansion se produire lorsque ce point est "dépassé".
Forme de notre univers actuel : pourquoi se casser la tête ? Un point en expansion va nous donner une sphère grandissant sans cesse. Une partie de l'énergie de départ se transforme en matière dotée de "masse", l'autre partie continue à agir, à la fois sur elle-même (expansion) et à la fois sur la matière "massique" de manière inverse (contraction --> gravitation).
Une énergie (à définir, à prouver) entraîne l'expansion tandis qu'une autre (gravitation) entraîne la contraction. Si cela se trouve il s'agit de la même qui opère différemment suivant les conditions d'environnement.
La matière de notre univers pourrait n'être que de l'énergie condensée (e = mc²).
La chose est vérifiable à chaque essai du LHC. Deux protons se percutent de face --> transformation de la masse des protons (masse au repos + incrémentation masse due à leurs vitesses) en énergie --> apparition d'une myriade de particules éphémères de masses énormes --> en finale on retombe sur nos particules "stables" bien connues (stables entre guillemets car la plupart de ces particules disparaissent au bout d'un certain temps lorsqu'elles sont isolées. Exception : le proton dont on continue à chercher la durée de vie).
Et là on retombe sur le sujet d'un autre fil traitant du Bing-bang sur ce même site : passé une certaine limite est-ce qu'un trou noir ne va pas entrer en expansion ?  Par exemple lorsque la pression extérieure de l'univers (quantité d'énergie) tombe à un niveau trop bas absorbé par la matière et/ou extrêmement "dilué" ?
Si nous sommes issus d'un trou noir entré en expansion, est-il stupide de penser que d'autres trous noirs distincts aient pu faire la même chose et que finalement il n'y aurait pas "un univers" mais une multitude ?
...
nomade
nomade
Equipe du forum
Equipe du forum
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 56
Nombre de messages : 355
Inscription : 22/07/2013
Localisation : SETE - Très beau port méditerranéen
Emploi : Quand mes rêves deviennent réalité...
Passions : LITTERATURES - ECRITURE D'UN LIVRE - ARTS - REVES PREMONITOIRES
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3006

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Jeu 09 Juil 2015, 14:14
Merci , j'avais donc bien entendu ce que j'avais entendu : "plus vite que la vitesse de la lumière" : c'est étrange que personne n'est relevé cette "impossibilité"... Que ce soit de l'espace pure ou autre chose, ça va ( le fameux "ballon") plus vite que la vitesse de la lumière : ça n'est pas en contradiction avec certaine(s) théories ?
Si on part du principe que notre big-bang est le résultat du "pêt" d'un énorme ( ou petit mais puissant" trou noir...
Il y aurait la possibilité qu'un tas d'univers se créent ou se soient créés : peut-être faut-il aussi "les bonnes conditions" pour qu'un trou noir ( si c'est le cas ) face naître ( de l'autre "côté" de préférence ? Parce que sinon il y aurait alors déjà un tas d'univers qui interpénètreraient le nôtre !!! ) un autre univers...
Mais une question se poserait toujours ? Y aurait-il eu un premier trou noir à l'origine de tous les univers ? Ou bien un "cosmos éternel" ( sans début ni fin ) qui fabriquerait des univers à la pelle ( qui auraient eux-même la possibilité "offerte" d'en engendrer d'autres grâce aux trous noirs ?

_______________________________________
J'imagine notre univers comme un être vivant. Né d'un big-bang, il grandirait à son rythme... Mais comme nous il arriverait un jour ( ou une nuit ) à l'âge adulte. Il arrêterait alors de croître et se stabiliserait. Comme nous... Sa durée de vie serait programmée pour être limitée...
Painde2
Painde2
Equipe du forum
Equipe du forum
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 374
Inscription : 25/06/2012
Localisation : Lorient
Emploi : Contrôleur de travaux finis
Passions : Kinderophiliste
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3165

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Jeu 09 Juil 2015, 15:30
Bonjour à tous,
 
La vitesse de propagation d’une ombre peut également aller plus vite que la vitesse de la lumière...
Y aurait-il moyen d’en conclure que l’absence de photons génère plus d’énergie que les photons ? uy
 
A+
XPDavy
XPDavy
Equipe du forum
Equipe du forum
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 805
Inscription : 29/10/2014
Localisation : Belgique
Emploi : Formateur - enseignant
Passions : La nature, les étoiles, les images.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3162

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Jeu 09 Juil 2015, 17:27
Bonjour,

Je me permets de mettre cette nouvelle sur ce fil, le rapport 
Big Bang incluant de près ou de loin l’existence des trous noirs 
n'étant plus hypothétique.

Des astronomes observent pour la première fois un trou noir en formation.

Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Trou_n10

http://www.levif.be/actualite/sciences/des-astronomes-observent-pour-la-premiere-fois-un-trou-noir-en-formation/article-normal-404809.html 

Enfin une image ! Very Happy 

Belle soirée,
Davy
Mr Belette
Mr Belette
Equipe du forum
Equipe du forum
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 205
Inscription : 12/02/2009
Localisation : Lille
Emploi : informaticien
Passions : tricot, cuisine et sciences
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4202

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Ven 10 Juil 2015, 00:09
@Open UR Brain : contrairement à ce qu'on pourrait penser quand on connaît mon aversion pour les théories d'univers plats, je ne peux que respecter l'ensemble des travaux menés à ce jour et vous inviter à en faire de même. Même ceux d'Albert Einstein ou de Nassim Haramein. Tous convergent vers l'idée de courbes, même si la plupart sont trop frileux à l'idée de l'évoquer clairement. Mais il n'y a pas de mauvais ou de bons chercheurs, et vous le dîtes vous-mêmes, Nassim Haramein vous a permis d'approcher des concepts qui vous étaient étrangers. Par contre, oubliez Igor et Grishka, ils ont déjà du mal à faire la différence entre un noyau nucléaire et un atome d'hydrogène Very Happy
En fait tous les points de vue, et donc les recherches, sont intéressants. Qu'ils soient faux ou avérées, ces dogmes permettent d'aller de l'avant et de comprendre de mieux en mieux ce qui nous entourent, l'Univers. Donc pour répondre à votre question, tout est bon à prendre, du bon grain à l'ivraie Wink

@Wacapou : Excusez moi , j'ai oublié quelques adjectifs et la notion de big rip. Au moment même ou la vitesse d'expansion de l'univers atteindra ou dépassera la vitesse de la lumière, alors le big rip se constatera et nous ne serons plus là... Ni nous, ni l'univers... A ce niveau, on ne parle plus d'explosion mais de déchirement instantané.
je connaissais la distance de luminosité qui s'obtient en comparant les magnitudes absolues et apparentes d'un corps lumineux, j'avoue en revanche être complètement étranger aux études radio-télescopiques de mesure spatiale :) Si vous vouliez bien me donner quelques clés de recherche, je suis preneur !

@Nomade : J'aimerais beaucoup avoir le nom de la mission scientifique qui a démontré ce que vous avez l'air de tenir pour acquis et qui a l'air de vous tenir à coeur. A l'heure actuelle, on se sert de la "constante" dite de Hubble qui est la suivante pour 2013 : 67.8km/s/Mpc, soit en français : 67.8 kilomètres par seconde par Mégaparsec. A distance très très éloignée, vous le comprendrez alors aisément, cette vitesse spéculée dépasse largement la vitesse de la lumière mais pose les soucis suivants :
- ce n'est pas un constat mais le produit d'une théorie qui s'avère correct quand on l'expérimente avec notre système solaire. (Tout comme les lois de Newton, la relativité restreinte, etc...)
- le ballon de baudruche, ses deux fourmis se déplaçant à 10cm/s et le gonfleur de ballons, tend à démontrer que bien que la vitesse des fourmis observée dépasse celle de leur limite physique à se déplacer, a été vaincue par la distorsion du ballon (expansion de l'univers). Encore une fois, c'est une question de référentiel, ou de système d'étude, mais j'insiste vraiment sur le fait que tout est question de système d'étude. Ce qui est vrai dans un référentiel est surement faux dans un autre; d'ailleurs, le ballon de baudruche révèle une loi essentielle, celle de l'addition des forces, ou encore la relativité galiléenne.
-les calculs s'appuient sur une mathémathique euclidienne qui ne prend pas en compte l'effondrement de la "nappe spatiale" sur chaque corps massif dans un univers euclidien décrit par Einstein et encore moins toutes les forces en présence situées entre le point lumineux éloigné étudié et l'observateur qui dévient, déforment et altèrent le signal lumineux ;
-tout comme le dépassement du mur du son, le dépassement du mur de la lumière doit provoquer un bang superlumineux et une onde de choc. Pour mieux le comprendre, je vous invite à lire les travaux de Feinberg sur les tachyons ainsi que la véracité des travaux de Valilov et Tcherenkov à ce sujet. Un tel effet se propagerait dans toutes les directions et affecterait la banlieue cosmique de l'épicentre du phénomène par un flash surpuissant. Nous devrions alors pouvoir voir observer le résultat, ce qui n'est pas le cas. J'aimerais beaucoup que vous compreniez que le jour où nous constaterons véritablement le dépassement de c, qui exprime la célérité de la lumière dans le vide, alors tous nos dogmes physiques et chimiques tomberont alors un à un et que l'ensemble des journaux et de la presse en parleront avec autant de verve que lors d'attentats ou la veille des soldes d'été, ce qui n'est pas le cas.

Quant aux trous noirs, beaucoup trop de choses on été dites à leur sujet alors qu'aucune étude concrète n'a encore vu le jour. (Ce qui ne devrait pas tarder, cependant, avec la future mission Event Horizon Telescope et son étude de SgrA ). C'est juste une théorie et la singularité théorique qui en serait responsable n'a jamais été observée ni prédite, uniquement présagée grâce à la théorie du Big Bang. Voici donc une théorie qui se base sur une autre théorie, qui, à mesure que le temps passe, démontre qu'elle est fausse et non avenue. A retenir que Einstein ne croyait pas aux trous noirs tels qu'on les idéalise à l'heure actuelle. Tout est possible, en fait, c'est formidable :)

@Painde2 : vous venez de donner essence à la matière noire ou encore à l'énergie fantôme avec votre interrogation. A suivre, certainement dans 1000 ans Very Happy
Thierry-B
Thierry-B
Equipe du forum
Equipe du forum
Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Empty

Masculin Age : 62
Nombre de messages : 273
Inscription : 14/03/2015
Localisation : Charente
Emploi : cessation d'activite
Passions : bricolage - electronique - divers- et tout ce qui n'est pas une contrainte
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2176

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Ven 10 Juil 2015, 04:46
Ce qui finit un peu par m'agacer ce sont ces representations "artistiques" de trous noirs qui finissent par passer pour des images réelles

XPDavy nous dit : << Enfin une image ! Very Happy >>

M’énerve aussi l'emploi, sans avertissement, de ce genre d'expression : <> Ce qui tendrait à faire croire que ces singularités sont visibles directement et non uniquement par leurs effets ( On m'aurait menti ?)
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Ven 10 Juil 2015, 11:20
@Mr Belette a écrit:... je connaissais la distance de luminosité qui s'obtient en comparant les magnitudes absolues et apparentes d'un corps lumineux ...

Impossible de connaître la distance à laquelle se trouve une étoile avec les seules magnitudes.
Il faut :

- Disposer de plusieurs "chandelles de référence" créées par des supernovas de type Ia, très particulières car leurs spectres ne contiennent pas d'hélium mais du silicium. leurs "explosions" sont déclenchées par la capture de matière d'une étoile "compagnon". La quantité d'énergie émise est donc parfaitement connue et nous pouvons estimer la distance par la comparaison des magnitudes.
- Une fois cette information acquise (distance entre nous et la supernova de type Ia) nous récupérons le spectre de la lumière reçue. Exemple silicium :

Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ? - Page 2 Silici10

Le décalage des fréquences des raies nous permet de connaître la vitesse "d'éloignement" de la "chandelle".
Avec les vitesses d'éloignements de plusieurs chandelles nous sommes à même d'élaborer une loi d'expansion en fonction des décalages mesurés.
Nous enregistrons le spectre d'une étoile dans une galaxie lointaine.
Nous mesurons son décalage spectral, cette fois nous utiliserons un spectre beaucoup plus commun comme l'hydrogène ou l'hélium. Nous connaissons alors la vitesse à laquelle elle "s'éloigne" de nous et par la loi précédemment élaborée nous sommes à même de connaître la distance réelle à laquelle elle se trouvait à l'instant "t".
...
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Big Bang: Hypothèse ou théorie avérée ?

le Ven 10 Juil 2015, 11:28
@Thierry-B a écrit:Ce qui finit un peu par m'agacer ce sont ces representations "artistiques" de trous noirs qui finissent par passer pour des images réelles
XPDavy nous dit : << Enfin une image ! Very Happy >>
M’énerve aussi l'emploi, sans avertissement, de ce genre d'expression : <> Ce qui tendrait à faire croire que ces singularités sont visibles directement et non uniquement par leurs effets ( On m'aurait menti ?)

Totalement impossible de "voir" un trou noir.
Ce que nous pouvons observer c'est l'effet sur la matière de son environnement (lorsqu'il y en a ...).
La matière s'échauffe en s'accélérant dans sa chute et émet un rayonnement de fréquences de plus en plus élevées. C'est l'émission de ce rayonnement qui nous permet de soupçonner la présence d'un trou noir au centre du tourbillon.
Maintenant ... lorsqu'il n'y a pas de matière à avaler ou trop peu ... on ne voit rien du tout, on pense que le trou noir est "dormant", un peu comme ceux présents au centre de certaines galaxies dont la notre.
...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum