Marque-page social
Marque-page social yahoo  Marque-page social google      



Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Couleur thématique dInternet es catégories vos avisAujourd'hui à 06:41Pierre.BBoules oranges dans le LubéronAujourd'hui à 04:00Gg12Les Canadiens du forumAujourd'hui à 00:35Polyèdre572016: le 18/06 à 23h10 - Boules lumineuses oranges - Ovnis à Saint-Avold - Moselle (dép.57)Aujourd'hui à 00:27Polyèdre57Devene redacteur/redactrice: proposer des publications pour le blogHier à 22:55Julien.BOvni: Les témoins en live !Hier à 21:45Polyèdre57Que pensez-vous du crash de Roswell?Hier à 21:36HocineCartes des témoignages déposés sur le forum depuis 2013Hier à 09:35LorelineOvnis: l'image du jourHier à 07:42Benjamin.dOvnis et humour: les dessins humoristiques sur l'ufologieHier à 07:07Benjamin.dQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesMar 16 Jan 2018, 23:05irvingquesterL`Écosse, destination favorite des OVNIsMar 16 Jan 2018, 22:40Polyèdre57Débat général sur l'hypothèse extraterrestreMar 16 Jan 2018, 22:20TikoSurvols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Mar 16 Jan 2018, 21:54irvingquester2017: le 19/08 à 3h - ovni en forme de boomerang, + boule - Ovnis à Lieurey - Eure (dép.27)Mar 16 Jan 2018, 21:40Alain.MQue représente votre avatar du moment ?Mar 16 Jan 2018, 19:52AndromaqueDétection de micro-ondes servant à ioniser l’atmosphère Mar 16 Jan 2018, 11:26XPDavyOvnis et nucléaire: Des ovnis luminescents observés à maintes reprises par plusieurs pilotes iraniens en 2004-2005Mar 16 Jan 2018, 01:27irvingquesterSEXTANT : utiliser les rayons X pour naviguer dans l'espace profondLun 15 Jan 2018, 22:15mac.nivolsIllusions d'optiqueLun 15 Jan 2018, 20:49TikoMon pote ET et moi dans le maraisLun 15 Jan 2018, 19:53Loreline2001: le 07/09 à 19h45 - boules lumineuses reliées par un rayon lumineux - Lesconil -Finistère (dép.29)Lun 15 Jan 2018, 16:19Alain.M2017: le 30/08 à 14H30 - objet brillant stationnaireDisques lumineux - Ovnis à Epinay sur Orge -Essonne (dép.91)Lun 15 Jan 2018, 14:59LorelineBallons gonflés à l'HéliumLun 15 Jan 2018, 12:30Polyèdre57Une plongée en 3D à l’intérieur de la grande nébuleuse d’OrionLun 15 Jan 2018, 11:28Loreline(1966) La poursuite ovni de Portage County Lun 15 Jan 2018, 07:08Benjamin.d(Velasco Jean-Jacques) Lettre ouverte aux sceptiques Lun 15 Jan 2018, 00:56anakinneo2018MAGAZINE '' NOSTRA ''Lun 15 Jan 2018, 00:52Polyèdre57Le modèle JANUS de JPPLun 15 Jan 2018, 00:27anakinneo20182017: le 25/12 à 22h14 - Boules lumineuses - Ovnis à la balme de sillingy -Haute-Savoie (dép.74)Dim 14 Jan 2018, 07:23Lorelinema présentationSam 13 Jan 2018, 23:12dede07Créer votre avatar personnaliséSam 13 Jan 2018, 22:42Benjamin.d2018: le 01/01 à 6h18 - Un phénomène surprenant - nemours -Seine-et-Marne (dép.77)Sam 13 Jan 2018, 21:26LorelinePrésentationSam 13 Jan 2018, 20:51Loreline2009: triangle de feu - Grenoble - (38)Sam 13 Jan 2018, 20:39Benjamin.d2016: le 24/09 à 01h35 - Lumière étrange dans le ciel - Ovnis à beauvais - Oise (dép.60)Sam 13 Jan 2018, 20:35Benjamin.dremerciementsSam 13 Jan 2018, 20:32Benjamin.d[Topic unique] Le robot Curiosity sur Mars Sam 13 Jan 2018, 19:55Didier.BLes ovnis sont-ils des engins, prototypes militaires secrets?Sam 13 Jan 2018, 12:40Frederic74Comment avez-vous trouvé le forum?Ven 12 Jan 2018, 19:45PAT56Trop de rubriques sur le forum?Ven 12 Jan 2018, 18:50micladDéclassification CIAVen 12 Jan 2018, 16:51Yvon Cédrictémoignage du pilote Jack Krine : Qu'en pensez-vous ?Ven 12 Jan 2018, 12:42mac.nivolsQue savons nous des OVNIs en Chine ? Ven 12 Jan 2018, 11:49Polyèdre57La tête au carré France interVen 12 Jan 2018, 11:47Polyèdre57Provence-Alpes-Côte d'Azur: les membres de cette régionJeu 11 Jan 2018, 19:27Polyèdre57Ovnis à Brive: ils ont vu des ovnis et ils le font savoirJeu 11 Jan 2018, 19:27OrionisLa commission 3AF-SigmaJeu 11 Jan 2018, 18:15irvingquesterHarran Daniel, Les Ovnis et le nucléaire - Le choc d'une réalité ignorée, 2017Jeu 11 Jan 2018, 09:08martin[Nouveauté] un tchat pour le forumMer 10 Jan 2018, 21:24Elodie Mi2018 avec ODH Tv Mer 10 Jan 2018, 12:35Polyèdre57Le succès grandissant des « théories ésotérico-complotistes »Mer 10 Jan 2018, 00:28anakinneo2018Crash de Rien et Cas Jumeaux par Joël Mesnard Mar 09 Jan 2018, 23:32anakinneo2018Problèmes constatés sur le forumMar 09 Jan 2018, 21:15mac.nivolsÉmission sur les ovnisMar 09 Jan 2018, 11:50Polyèdre57L'oxygénation de la Terre il y a 2.4 milliards d'annéesMar 09 Jan 2018, 00:46irvingquesterLes Belges du forumLun 08 Jan 2018, 23:41Polyèdre57L'étude de la vague belge (20 ans après)par Frank BoitteLun 08 Jan 2018, 22:38TikoAvec le Français qui veut prouver l'existence des ovnis.Dim 07 Jan 2018, 22:57TikoNouvelle version du forum vos avisDim 07 Jan 2018, 22:17Tiko
Derniers articles du Blog

Annonce
Flux RSS
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Louis591
Equipe du forum
Equipe du forum


Masculin Age : 48
Nombre de messages : 555
Inscription : 15/06/2010
Localisation : Nord
Emploi : Juridique
Passions : Plusieurs.
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?

le Jeu 17 Mar 2016, 13:06
Le débat n'est (à mon sens) pas de déterminer si Brandebourg à ou non raison...

Le CV du Monsieur inspire quant même un minimum de crédit. C'est grâce à ce crédit que l'on parle de son histoire de science fiction..

La question du Xenon est intéressante jusqu'au moment ou un autre chercheur (à ce jour il semble ne pas y en avoir) propose une théorie moins exotique pour expliquer l'anomalie...

Le constat qui devrait TOUS nous réjouir, c'est de simplement constater qu'un véritable chercheur reconnu au niveau international n'hésite pas à proposer une théorie " exotique " (j'ai failli écrire délirante...).

Pourquoi se priver d'une démonstration scientifique sur ce sujet exotique (mars guerre nucléaire) ?

Car c'est quant même un comble de lire sur toutes les files de ce forum qu'aucun scientifique "digne de ce nom" ne parle du sujet des ovnis (Brandebourg)....pour constater que lorsqu'il y en a un...il faut que sa théorie ne nous heurte " pas trop "....sinon c'est le procès du sorcier.

C'est vraiment dommage.

Cordialement,
Louis.
avatar
Franck.b
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 45
Nombre de messages : 518
Inscription : 02/02/2011
Localisation : Région Parisienne
Emploi : Sans
Passions : Cinéma,guitarre basse, informatique
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?

le Sam 19 Mar 2016, 01:18
Beaucoup d'interventions intéressantes et instructives.
S'il était possible d'augmenter la police de caractères des citations dépassant les 10 ou 20 lignes, la lecture en deviendrait plus confortable.

Certaines réactions devraient se faire par messages privés selon moi.
M51M51 et Tiko, vous valez beaucoup mieux que cela.
Hocine
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 73
Nombre de messages : 1202
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?

le Dim 27 Mar 2016, 21:18
L'Eldorado des ovnis ça doit être la terre, c’est la planète du système solaire qui elle a le plus d’ambiance , je ne pense pas une triste planète comme Mars attirera des visiteurs d’une autre galaxie , il faut du tout pour faire un monde et c’est la terre !!
avatar
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 252
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?

le Mer 21 Déc 2016, 18:26
Une question d’ontologie?
https://www.youtube.com/watch?v=zd6xa5VivaE
Dr John Brandburg at the Secret Space Program Conference, 2015
Dans nos constructions de la réalité quelles sont les parts des “vérités” qu’il faut attribuer à des faits quantifiables, vérifiables et éventuellement reproductibles [0] et celles qui tiennent plus lieu d’une construction sociale? Comment faire en sorte que ces dernières ne viennent pas masquer notre vision du monde et nous induire en erreurs? Deux villages défendent chacun leur interprétation de la réalité, d’un phénomène, ou plutôt disons une ville (la science “officielle”) et un village modeste. Chacun défend son interprétation avec un avantage certain pour la ville qui grâce aux moyens dont elle dispose peut imposer sa vision. Mais est-elle plus juste pour autant? Et que dire lorsque le village met sur la place publique une thèse, une interprétation qui mérite le détour. Que dire lorsque la ville dénie toute “existence” au village et dans une morgue non justifiée n’accepte même pas de débattre dans l’agora de ces interprétations, considérant les siennes comme des dogmes de rationalité/vérité intangibles, des statuts de cire de “Lénine” indéboulonnables…
Ce ne sont certainement pas Jean Pierre Petit qui s’évertue depuis des années à essayer d’attirer les projecteurs sur son modèle Janus qui mériterait autre chose que de l’indifférence, ou le bon docteur John Brandburg qui me contrediront.
Eh bien, l’histoire semble se répéter et les théories alternatives ont du mal à émerger. On se souviendra de la “dérive des continents”, théorie prémonitoire qui montrait le chemin difficile de l’alternatif dans la science et la société. Et pourtant, c’est une position au-delà des partis pris qui permettrait d’y voir plus clair tout en identifiant les mécanismes sociaux qui consistent à nous convaincre qu’une voie est plus “fiable” qu’une autre, que les données sur lesquelles nous travaillons ne sont peut-être pas des données brutes mais sont, elles aussi, des constructions sociales et qu’il faudrait révéler notamment dans ces données “objectives” la part sociale de leur construction. Ceci nous permettrait de mesurer nos certitudes à l’aune d’une analyse ethno méthodologique et de construire une autre science, peut-être moins certaine mais bien plus effective! Il y a urgence.
Quels “villages” faut-il privilégier? Aucun, tous? Le chemin de la vérité ne se trouve-t-il pas dans ces bourgades éloignées où il est important de lire et d’écouter pour mieux partager et faire émerger?
A ce propos et en lien avec le sujet évoqué sur Mars, vous trouverez ci-joint une conférence du docteur John Brandburg qui mérite le détour. Il reprend les thèmes abordés dans ce fil. Que l’on ne vienne pas me dire ici qu’il s’agit encore de vendre du bouquin et que tout ceci pourrait se réduire à la portion congrue du néant par nos champions “de la navaja de afeitar de Occam” [1] et de la paréidolie omniprésente. Je trouve cette conférence des plus intéressante et compte tenu du parcours scientifique de John qui ne cache pas son lien avec le complexe militaro industriel, on nous dit quelque chose.
2 mn: Rappel du paradoxe de Fermi et de son histoire.
6mn55: “There is no coming to consciousness without pain.” Carl Jung.
La science-fiction est plus précise que la science.
7mn40: Mars et son océan passé. Paléo océan.
7mn58: Analogie de la science et du basket. Où l’on retrouve le “syndrome Jean Pierre Petit auquel s’est aussi confronté John.
9 mn00: Viking, analyse de l’atmosphère et boum! Concentration en Xénon tout à fait inhabituelle en comparaison de tout ce que l’on connait, si bien que l’origine martienne des météorite est déterminée par la concentration en Xénon!
12:00  Courbes de concentration en Xénon.
13:00 Concentration en Xénon signature d’une arme!
14:39: Xénon isotope 129 significatif de la production de plutonium! La présence de Xénon 129 peut-être corrélée avec la quantité de plutonium produite! Un marqueur pour la Terre et de constater que l'on a fabriqué des quantités astronomiques de plutonium, bien plus que toutes les histoires que l'on nous raconte!
16:00 L’atmosphère martienne porte la signature d’une gigantesque explosion nucléaire!
18:00: Mars présente la signature de l’utilisation d’une arme nucléaire confirmée aussi par les ratios Kr80/Kr84 et le fait que de grandes étendues de Mars ont été irradiées par des neutrons de forte énergie.
Les sondes qui orbitent autour de mars captent aussi des émissions de rayonnement gamma et que la surface de Mars est recouverte d’une fine couche d’Uranium et de Thorium.
20:00 Le lieu des explosions qui se produisirent dans l’atmosphère. Pas de cratère.
Présence de Trinite caractéristique des résidus d’explosion nucléaire.
21.57: Le syndrome JPP raconté par John. Il participe à une conférence où il présente ses résultats. Il s’attendait à être pris à parti et que quelqu’un l’interpellerait “Brandburg, tout est faux, vous ne savez pas ce que vous racontez!” mais à la place ce fut le silence total.
Finalement quelqu’un dans l’assistance posa la question: “L’on-t-il-fait eux même ou quelqu’un l’a-t-il fait pour eux?” et c’est maintenant la grande question.
Ces explosions sur Mars ne furent pas naturelles et il n’y a aucun phénomène naturel qui produit ces effets.
25.00: A propos des Rovers. Vous noterez qu’ils se sont tous posés très loin des lieux des explosions. “Nous ne voulons pas prendre des photos qui pourraient poser problème”.
26:00: La face sur Mars, certaines photos et les retouches du JPL…
27:00: “Vous présentez une photo d’un buffle et vous jurez qu’il s’agit d’un chien…”
28.00: Le lien avec Hollywood.
29.00: Relations tendues entre la NASA et le JPL.
30.00: Rapprochement du visage de Mars avec les vestiges trouvés au Mexique.
32.00: On savait déjà? Kirby Comics en 1958! L’âge spatial démarrait à peine…
38.00: Les ruines d’une cité martienne et le signe d’un massacre planétaire nucléaire, éradication d’une civilisation émergente (équivalente au Maya) par d’autres acteurs.
John demande au Pentagone l’autorisation de publier. Il obtient le feu vert.
43:00: Nous reconnaissons quelques uns de nos vieux amis ici.
Blague: Recrutement du conducteur du rover du JPL
56:00 Absolute Secrecy Creates Absolute Power.
Voilà, à la fin de sa conférence, John présente un livre qu’il a écrit sous le pseudonyme de Victor Norgarde. Le bouquin se présente comme un roman de science fiction mais ce qu’il y a de plus surprenant, c’est qu’Il s’agit d’une brique de plus de 600 pages écrites en petit caractères où vous constatez que le docteur John Brandburg dispose d’une culture ufologique à couper le souffle et que vous vous demandez si vous êtes dans un roman d’anticipation ou le journal d’évènements à venir. Cela commence par des astéroïdes…
On ne peut s’empêcher de faire aussi le parallèle avec deux romans de Jimmy Guieu, E.B.E. Alerte rouge (1990), E.B.E. 2 L'entité noire d'Andamooka (1991) tant la trame de l’histoire se rejoint, avec un côté bien plus réaliste toutefois chez John!
Quels “villages” de la réalité faut-il privilégier?

[0]
Eventuellement effectivement car en réfléchissant bien et de façon absolue on pourrait considérer qu’un évènement n’est jamais reproductible (il s’insère dans un flux, l’image de la rivière qui coule, si bien qu’il s’agit d’une nouvelle expérience à chaque fois) et que ce que l’on fait expérimentalement n’est qu’une approximation grossière d’une situation que l’on quantifie selon un nombre restreints de paramètres que l’on tient pour représentatifs.
 
[1]
  J’aime bien l’expression espagnole qui est empreinte d’exotisme, car le rasoir d’Occam ne peut constituer aucunement une justification à cette tyrannie de la preuve et à cette théologie de la vérité qui habitent les fondements de la pensée pseudo sceptique dans les constructions débiles et fragiles, châteaux de cartes explicatifs valant pour « vérités vraies indiscutables » ou contes de fées rationalistes, qu’ils produisent.  Et finalement quelles sont les conditions même du doute sceptique? Ne serait-il pas opportun de les établir au plus vite pour déterminer si le scepticisme est utile à l’acquisition de la connaissance, point essentiel, n’est-il, pas lorsque vous devez affronter l’inconnu?
avatar
freefighter
Bonne participation
Bonne participation


Masculin Age : 36
Nombre de messages : 83
Inscription : 25/11/2014
Localisation : terre
Emploi : perso
Passions : la connaissance
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?

le Ven 23 Déc 2016, 16:16
Bonjour,
Quel sujet intéressant !!

Franchement M51, tu me fera toujours halluciner, quelle somme de recherche de ta part, tu fais parti des rares contributeurs en mesure d'appuyer chacune des/de ses hypothèses par des arguments, des références que l'on aurait beaucoup de mal à trouver soi-même, ou alors si, en squattant sur le net pendant des plombes, tout en travaillant à devenir bilingue.
Je constate que quelques uns veulent "se la raconter un peu avec toi", je suppose que tu déploie un trésor de patience pour ne pas arrêter tes contributions surtout quand en face, il n'y a véritablement pas d'approfondissement, simplement des critiques non-argumentées (trop de travail que d'argumenter ! on laisse faire les autres et on se la raconte un peu en inspecteur des travaux finis !)...
Bref, c'est juste une façon de te dire sincèrement MERCI pour tes contributions, t'es vraiment balaise dans ton genre (t'es un peu le pendant, version "pro", de Nablator sur US, et ce n'est pas une insulte !), j'ai pour projet d'un jour compulser tous ce que tu a écris sur le forum, et tout lire en profondeur.
"Mode fayot off".


Sur ce sujet, on ne peut pas forcément allez contre les arguments et donc les faits que donne ce chercheur en appui de sa théorie des explosions nucléaires sur mars, à moins d'être ultra calé et de passer un professorat éclair !
Cependant je rejoins un peu Robert (de mémoire !) quand il dit qu'il pense que cela va loin quand ce scientifique parle de traces d'anciennes civilisations..

En effet sur ces faits là, il est difficile de conclure, àmha, notamment lorsqu'il fait référence aux visages sur Mars ou des traces de constructions, je ne dis pas que cela est faux, mais que bon...On sait très bien que des images sont interprétable de moultes façons, mais admettons....

Car j'ai l'impression que tu induit en disant cela

Pourquoi un savant de ce calibre, avec les références qui sont les siennes se risquerait-il dans un sujet aussi glissant quant à ce passé de Mars et ces hypothétiques bombes atomiques, sujets nuisant à sa notoriété et à sa carrière dans la « conformité ambiante »? Peut-être faut-il considérer son parcours professionnel et ses origines comme la possible explication et notamment son parcours qui fait de lui un acteur issu du complexe militaro industriel. On ne rentre pas comme cela au Lawrence Livermore National Laboratory et il est, comment dire, connecté. D’ailleurs dans les réponses qu’il a données dans les échanges sur le blog sceptique et que j’ai traduites dans le paragraphe concordance des temps, un point m’a particulièrement  interpelé, sa référence à plusieurs reprises au département d’états américains et au Pentagone, mentionnant bien qu’il avait publié ses travaux sur son hypothèse des bombes nucléaires en ayant au préalable demandé au Pentagone une autorisation qu’il reçut.
 

que ce gars sait des choses que, comme tu dis, le commun des mortels ne sait pas ! Encore une fois je ne met pas en doute ses compétences, mais...
En fait est ce que tu peux développer sur ces traces de civilisations sur cette planète, car in fine le gars affirme que ces traces existent, mais là..pas de liens, de références...



Ensuite, il y a en référence le AAG, si je ne me trompe pas c'est le antigravityassoc... Cela me fais furieusement penser à GREER à l'époque du disclosure, avec l'énergie du point zéro et tout le tremblement, époque de discrédit à mes yeux !! Pour le coup cette référence est si je ne me trompe pas...moyenne, voir étrange pour un gars de son calibre...



Puis dans un de tes posts tu fais référence à la comète LR9, qui serait une explosion d'anti-matière développée par l'US, alors encore une fois cette hypothèse se défends (par l'élypse de la comète, et différents soucis techniques sur des sondes, entre autre), mais c'est du lourd quand même..


Et bien justement est ce que les US n'auraient pas testé des bombes sur mars ??? Ha ha ! ( nan là j'déconnes !).

Bref sujet intéressant, mais je suis comme Robert, je suis un peu plus négatif sur ces fameuse traces de civilisations, si l'étendue de ce qu'il y avait à détruire à impliqué une bombe énorme alors cette planète devait être densément peuplée, les traces des restes serait bien plus visible, àmha !!

Tchuss !
Et encore merci M51 !

Respectueusemnt
Tony
avatar
freefighter
Bonne participation
Bonne participation


Masculin Age : 36
Nombre de messages : 83
Inscription : 25/11/2014
Localisation : terre
Emploi : perso
Passions : la connaissance
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?

le Ven 23 Déc 2016, 17:38
J'oubliais,
Il y a quelque chose d'autre qui me turlupine un peu...

J'ai toujours entendus dans plusieurs reportages, articles, etc que s'il y avait eu un changement climatique, il était certainement du à la "mort" géomagnétique de mars, en somme le géomagnétisme qui protège des rayonnements extérieurs et qui protégeait donc l'atmosphère martienne..

Le scientifique, ici ne parle pas de ce géomagnétisme passé, il parle de changements climatiques drastiques dus aux explosions nuc...... hjy-t 

cordialement!
avatar
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 252
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement

Ovnis Re: Mars, l'Eldorado des OVNIs?

le Jeu 28 Déc 2017, 21:08
Merci et bonsoir à toutes et à tous en vous souhaitant de bonnes fêtes. Un cadeau de Noël avec un peu de retard, mais Santa Claus veille…
 
Des nouvelles de Mars et du bon docteur ? Cela faisait un petit moment que ce sujet était resté en jachère, alors autant profiter de cette fin d’année pour le compléter, d’autant plus que le bon docteur a donné une interview le 22/12/2017 qui est particulièrement intéressante notamment pour ceux qui s’intéressent à la question extraterrestre, au SSP (Secret Space Program) et aux autres « divulgations » de ce cercle infernal de la vérité/mensonge qui circule sur le net. Mais attention, je vous invite à développer votre sens critique et à éviter de tomber dans les travers des brigades de l’ânerie, qui sans vraiment réfléchir, vous estampillent toute étrangeté du tampon « fake ». Il est vrai que c’est beaucoup plus simple et cela évite de réfléchir [0]. Mais bon, prenons ici le parti inverse et découvrons ce que nous dit le docteur Brandenburg. Histoire de faire un bras d’honneur à nos champions en zèteânerie, commençons par un argument d’autorité en parcourant rapidement le parcours professionnel de John et de sa théorie martienne :
John E. Brandenburg, Docteur en physique des plasmas travaillant à la société privé MAPI [1] (Madison Wisconsin), a présenté lors de la conférence de l’institut américain d’Astronautique et d’Aéronautique (AIAA) qui s’est tenue à Long Beach en 2016 et où participait tout le gratin civil et militaire de l’espace US (Astronautes, responsables de la Nasa, des sociétés Boeing, Northrop Grumman et autres responsables de sociétés astronautiques, etc.) le résultat de ses travaux accumulant des données qui étayent son hypothèse selon laquelle il s’est produit il y a une éternité deux explosions aériennes de bombes thermonucléaires à hydrogène au-dessus de Cydonia Mensae et de Galaxias Chaos dans l’hémisphère nord de Mars. Allons tout de suite à l’interview qui se trouve ici :
https://www.earthfiles.com/news.php?ID=2590&category=Science
en anglais mais que j’ai traduit rapidement, merci de votre indulgence :
 
Linda Moulton Howe :
John, parlez-moi des réactions que vous avez eu face à vos déclarations.
John Brandenbourg :
Bien, c’est vraiment conforme à ce que je comprends. Vous devez vous rappeler que la NASA et en particulier le JPL, qui réalise de nombreux travaux classifiés dans le domaine de la défense, ils sont vus comme faisant partie des fondations des services de renseignements de la défense. L’idée qu’il s’agit d’agences spatiales civiles, c’est juste une fable qu’ils ont fabriqué pour endormir le public.
Linda Moulton Howe :
En effet.
John Brandenbourg :
Ils font vraiment partie du département de la défense pour la communauté du renseignement. Et ils doivent s’attendre à suivre les ordres. Presque tous les astronautes sont soit des militaires en activité, soit des anciens militaires. Et ils considèrent juste que cela fait partie de leur travail d’éviter toute réaction publique négative. C’est dans le rapport Rand qui est vraiment l’ADN fondateur de la NASA. Ce fut découvert par Don Ecker, du magazine UFO. Et ils s’attendirent à découvrir une civilisation éteinte sur Mars.
 
Les OVNIs---Objets volants non identifiés, ou soucoupes volantes comme ils sont souvent appelés—ont été dans l’esprit du public pendant au moins les 22 dernières années. Pour un certain nombre de raisons, nous en savons un peu plus aujourd’hui qu’au début. Il y a beaucoup de désinformation concernant le phénomène non seulement dans l’esprit du public, mais aussi parmi les groupes de personnes éduquées comme les scientifiques. C’est l’objet de cette série de notes afin de décrire les divers aspects du phénomène, éclaircir les préjugés et leurs raisons, et suggérer un moyen de rendre compte de ce problème intéressant et très significatif. Extrait du document Rand « les Ovnis : Que faire ? » par George Kocher du 27 Novembre 1968. Pour l’utilisation de la Rand seulement.
 
Linda Moulton Howe :
Pourquoi ?
John Brandenbourg :
Eh bien, ils espèrent trouver des preuves de visites extraterrestre sur la planète, disent-ils.
Linda Moulton Howe :
Quand dirent-ils cela ?
John Brandenbourg :
Ce fut aux environs de 1968, c’était un rapport de la RAND, et j’en parle dans mon livre, « Mort sur Mars ». Et aussi, ce qu’ils en disent est que si nous trouvons quelque chose- une preuve d’une civilisation extraterrestre ou un passage extraterrestre- nous allons alors le cacher car cela conduira à une réaction publique négative. Vous devez vous souvenir que, la plupart de ces gens, et en particulier au début des années 1960, furent formés pendant la deuxième guerre mondiale et pendant la guerre de Corée où les bonnes mœurs consistaient en grande partie à soutenir l’effort de guerre. Aussi, ils ont donc protégé la morale publique aussi bien que les parties physiques du pays.
Linda Moulton Howe :
Xenon-129 une anomalie sur Venus, aussi ? Mais John, pour couvrir quelque chose ayant autant d’impact que de savoir qu’il y a eu de la vie sur Mars et l’implication que votre propre travail réaffirme, qu’il y a eu des sortes d’explosions Thermonucléaires sur Mars, et puis cette nouveauté à propos de Vénus. Le saviez vous ?
John Brandenbourg :
Bien, Venus est un cas curieux parce que les données concernant le Xenon-129 de Mars furent publiées immédiatement, ce qui vous savez, montre cette signature nucléaire à ceux qui sont initiés. Cependant, pour Venus, ils continuèrent à dire que les données du Xénon étaient brouillées. Aussi (le témoignage d’Amy) si c’est correct, alors ceci signifie aussi que la NASA et le JPL trouvèrent la même signature d’armes nucléaires sur Venus. Vous ne pouvez trouver les données sur le Xénon-129 de Venus malgré le fait que nous ayons posé une sonde là-bas. Ils ont dit que les données du Xénon étaient brouillées.
Linda Moulton Howe :
Encore un autre mensonge, une autre dissimulation.
John Brandenbourg :
Eh oui, j’ai bien peur que oui. Pour eux, dissimuler les choses, c’est un réflexe, en particulier s’il y a un quelconque lien avec la défense, ce qui dans un sens, fait que Mars et apparemment Venus devinrent aussi une partie dans la dissimulation des OVNIs.
Linda Moulton Howe :
Deux bombes à hydrogène au-dessus de la Cydonia Martienne ?
 

 
Photo de l’orbiter de Viking image 35A72 de la région « Cydonia » dans l’hémisphère nord de Mars où la fameuse face et la ville et la pyramide D&M furent nommés après leurs découvertes par Vincent Di Pietro et Gregory Molenaar, qui étaient tous les deux des ingénieurs en informatique au centre des vols spatiaux de Goddard de la Nasa dans le Maryland.
Votre hypothèse sur Mars, deux bombes à hydrogène sur l’hémisphère nord au-dessus de la région de Cydonia.
 
John Brandenbourg :
Au-dessus de la région de l’Utopie aussi.
 
Linda Moulton Howe :
Oui. Pouvez-vous décrire votre hypothèse maintenant avec ces nouvelles données émanant d’un contrôleur de vol à la retraite du JPL selon lesquelles Venus aussi aurait la même sorte de signature ? Que supposeriez-vous alors qu’il se soit passé dans ce système solaire ?
 
John Brandenbourg :
Si cela était vrai, c’est comme si quelqu’un était juste venu dans le système solaire et aurait liquidé chaque planète qui accueillait la vie qu’ils découvrirent. Maintenant, il y eut une extinction de masse énorme. La Terre devint pratiquement comme Mars il y a environ un quart de milliards d’années (252 millions) dans ce qui est appelé la Grande Extinction Permienne. Il y a des anomalies isotopiques qui sont associées avec cela. Dans mon livre, j’invitais les gens qui, s’ils étaient au courant des anomalies isotopiques, qu’ils devraient les publier.
Note de l’éditeur : L’événement de l’extinction du Permien-Triassique ou la grande faucheuse, se produisit il y a environ 252 millions d’années, formant la frontière entre le Permien et les périodes géologiques du Triassique, ainsi que les ères Paléozoïques et Mésozoïques. C’est l’extinction connue la plus sévère qu’ait connu la Terre avec jusqu’à 96 % de toutes les espèces marines et 70 % des espèces de vertébrés terrestres qui furent éteintes. C’est la seule extinction de masse connue des insectes. Quelques 57 % de toutes les familles et 83 % de tous les genres disparurent. Parce que tant de biodiversité fut perdu, le rétablissement de la vie sur Terre prit beaucoup plus longtemps qu’après toutes les autres extinctions, probablement plus de 10 millions d’années.
 
Linda Moulton Howe :
Votre insinuation est que la chronologie pourrait avoir été il y a un quart de milliards d’années lorsque se produisit l’extinction du permien, et il peut avoir eu la même chronologie.
 
John Brandenbourg :
Oui. Il se peut que ce fut le même genre d’événement. Quelqu’un peut avoir lancé une très grande arme nucléaire sur la Terre, à cette période, de façon à tuer toute la vie sur Terre. Parce que, je pense que 90 % cent de la vie dans l’océan a disparu.
 
Linda Moulton Howe :
Oui. Et que si c’était au même moment que Venus et Mars qui eurent ces bombes à Hydrogène supposées qui ont explosé, quelqu’un a t’il fait l’hypothèse de quels auraient été les acteurs qui voulaient retirer la vie dans ce système solaire ?
 
John Brandenbourg :
Non. Les rapports que j’ai entendus, c’est qu’il y a beaucoup d’espèces là dehors, comme vous pourriez vous attendre. Il y a beaucoup d’espèces intelligentes là dehors, et quelques-unes d’entre elles, elles pourraient marcher à côté de vous dans la rue, et vous ne penseriez pas qu’ils seraient d’une autre planète [3]. Ils semblent absolument humains, et en fait, sont apparemment membres de notre famille. Nous en faisons partie, vous savez, c’est une chose dans la bible, dans la genèse, où quelqu’un est venue ici et s’est marié avec nous.
 
Linda Moulton Howe :
Pourquoi n’y a-t-il pas de Xénon-129 atmosphérique dans les données de Venus ? Vous pourriez me dire quelque chose à propos de la dissimulation sur Mars/Venus.
 
John Brandenbourg :
La NASA a publié les données sur Mars du Xénon-129, qui étaient vraiment remarquables. Aussi ce fut révélé de façon similaire en 1976. Et il est possible qu’ils ne s’aperçussent pas au début de sa signification lorsqu’elles furent publiées. Voilà, c’est ma compréhension, qu’ils envoyèrent une sonde dans l’atmosphère de Venus, et c’est où les analyses de Xenon échouèrent, alors même qu’ils obtinrent le Krypton et les gaz plus légers. La NASA a dit apparamment, « Oh, nous ne pouvons obtenir aucune bonne donnée des distributions de Xénon. » Ainsi aucune anomalie de Xenon-129 sur Venus-soit qu’ils ne purent la détecter, soit qu’elle est classifiée.
 
Linda Moulton Howe :
Quel est votre idée ?
 
John Brandenbourg :
J’imagine qu’ils ont gardé le silence parce que les russes se posèrent plusieurs fois sur Venus, et ils ne rapportèrent rien sur le gaz Xénon, même si cela aurait été très facile pour eux de le faire. Les russes, croyez-le ou pas, c’est une des rares choses où les américains et les russes tombèrent d’accord, c’ est de garder le silence sur ces choses. Ce n’est dans l’intérêt d’aucun de ces pays de parler de la possibilité d’existence d’extraterrestres hostiles là dehors.
 
Linda Moulton Howe :
Mais John, en gardant cette information secrète avec une politique de deni, cela ne change pas la vérité qui est là.
 
John Brandenbourg :
Non
 
Linda Moulton Howe :
Qu’apparemment il y a eu des explosions thermonucléaires sur Mars, Venus et peut-être la Terre.
 
John Brandenbourg :
Bien, je peux être certain qu’elles eurent lieu sur Mars. Il y a des preuves à cause de la chronologie de la grande Extinction du Permien. A ce propos, il n’y a pas d’explication pour l’extinction du permien. C’est un mystère complet. L’ensemble de l’océan mourut. Et cela indiquerait qu’une grande quantité de radioactivité s’est probablement déposée dans les océans et a tué tout le plancton.
Toutes les autres extinctions de masse sur Terre furent beaucoup moins sévères, et les océans aidèrent en gros à repeupler la Terre, alors que pour l’Extinction du Permien, les océans s’éteignirent. Aussi c’est un grand et profond mystère, et c’est environ au même moment que cet événement peut avoir eu lieu sur Mars (il y a 252 millions d’années).
 
Venus- Je vais garder l’esprit ouvert sur cela. Les atterrissages russes sur Venus ne se produisirent pas avant les années 1970, et les atterrissages américains sur Venus ne se produisirent pas avant les années 1970. Ce fut à la fin des années 1970 que la sonde Pioneer se posa sur Venus, et c’est alors qu’ils donnèrent l’histoire que, de façon surprenante ils ne purent obtenir aucune données sur le Xénon, même si ils obtinrent des données sur les autres gaz inertes.
J’ai essayé d’imaginer ce qu’est un taux normal de Xénon pour une planète qui est la même que la Terre, et c’est un équilibre presque parfait entre le Xénon-129 et le Xénon-132. Partout dans le système solaire c’est vrai. Même sur Jupiter [4]
Mais je me suis toujours questionné à propos de Venus car la NASA n’avait aucune donnée, dirent-ils et que cela me surprenait parce que tout le reste de la mission se déroula parfaitement. Et les russes eux-mêmes se posèrent sur Venus avec succès. Aussi, vous auriez pensé qu’ils auraient mesuré des choses comme cela, mais ils furent vraiment très discrets à ce propos. Nous n’avons pas de données sur le Xenon des missions russes sur Venus.
 
Linda Moulton Howe :
Aussi ce controleur de vol du JPL à la retraite, parlant avec cet adolescent pendant l’été 1990, ne fournit-il pas une pièce du puzzle qui colle et aussi renforce votre propre hypothèse ?
 
John Brandenbourg :
Oui, oui, je le dirais aussi. Et je l’ai entendu d’un autre scientifique impliqué de près dans la recherche sur Mars qu’il y a vraiment une dissimulation sur Mars. Je suis allé à de nombreuses réunions scientifiques sur Mars, et je me suis lié d’amitié avec des personnes qui sont dans le cercle intérieur de la NASA aussi loin que Mars. Et une d’elle me confirma qu’il y avait une dissimulation en cours sur Mars.
 
Linda Moulton Howe :
Avez-vous discuté avec elle des détails ?
 
John Brandenbourg :
Non, elle m’a dit quelque chose de vraiment intéressant, imaginez. Elle a dit, « Vous devriez lire les travaux de William K.Hartmann. » William K.Harmann n’est pas seulement un spécialiste de Mars ; Il est un spécialiste du système solaire. Il est probablement un des pontes de l’exploration planétaire. Aussi cette personne m’a dit, « Vous devriez lire son livre si vous voulez savoir ce qu’il se passe vraiment en ce qui concerne Mars. » Aussi, j’ai cherché ses livres, et il y a un livre appelé « Mars Underground », qui parle d’une base secrète gouvernementale de Mars parce qu’ils ont trouvé une civilisation morte sur Mars [5].
 

 
« Mars sous Terre » publié originellement le 15 Juin, 1997 par William Kenneth Hartmann, docteur, conseiller scientifique planétaire de la mission Mars Global Surveyor de la NASA est considéré comme un expert de la planète rouge comme personne sur Terre aujourd’hui.
 
Mars sous terre fut écrit en 1997, et puis le livre suivant qu’il écrivit fut appelé « les cités d’or ». Il fut écrit en 2002. Et là se trouve la chose intéressante. William K.Hartmann n’est pas seulement le grand spécialiste de l’exploration planétaire- La Lune, Mars, Venus, Jupiter, et tout le reste- il fit aussi partie de l’étude Condon[6]
 
Note de l’éditeur : Edward Condon fut un physicien de l’Université de Colorado que l’U.S Air Force avait mandaté et financé pour réaliser une étude sur les OVNIs entre 1966 et 1968. Le comité a produit un « Rapport Définitif » qui racontait que l’étude des OVNIs était fort peu propice à produire des découvertes scientifiques majeures. Mais d’autres scientifiques tels que le physicien estimé James Mc Donald conclurent que le rapport était « inapproprié » et biaisé dans son examination de seulement une faible portion des rapports d’OVNI les plus stupéfiants.
Linda Moulton Howe :
Sans blague !
John Brandenbourg :
Oui, il en faisait partie. La personne qui me l’a dit, elle ne dira jamais rien à ce sujet, mais ils me dirent que c’était une sorte de savoir parmi le cercle intérieur que ces deux romans étaient à propos de la réalité sur Mars. »
 
Bon, voilà, personnellement et si cela devait se révéler exact, je trouve cela bien plus percutant que cette histoire de « Tic-Tac » du Nimitz avec en plus un certain nombre d’observables à vérifier comme par exemple les rapports Xénon-129 / Xénon-132 sur Venus, les rapports isotopiques des couches contemporaines de l’extinction du Triassique/Permien, les rapports sur Uranus, etc. Juste une question de faits qui ne demandent qu’à être étudiés, complétés. Quant aux implications, si tout ceci devait se confirmer, alors ce serait une toute autre paire de manches dont il faudrait peut-être demander à Mac Tonnies et aux cryptoterrestres quelques tuyaux…Je m’égare, il est vrai qu’il vaut mieux ne pas trop plaisanter avec ces sujets.
 
[0]
Il est intéressant à ce propos de comparer les démarches qui prétendent nous amener à la connaissance. Pour le pseudoscepticisme, celle-ci est intégralement basé sur le système du jugement au détriment des faits. Il faut impérativement statuer sur une affaire qui en bonne logique du tiers exclu ne peut se réduire qu’à une méprise, une confusion, une hallucination etc vous connaissez la musique et le témoin, au mieux c’est quelqu’un qui se trompe, au pire un faussaire et tout cela à la lumière « naturelle de la vérité pseudosceptique » qui serait garante de la démarche scientifique. En fait, on patauge en plein paradoxe dans une démarche à la fois contraire à la démarche sceptique et à la science.  On a passé son temps à juger à partir d’un système de croyances limité sans vraiment s’interesser aux faits si ce n’est pour les tordre ou les modifier afin de les faire rentrer dans la boîte normalisée du « c’est expliqué selon le système de croyances», une mécanique bien pratique en matière de désinformation. Cependant, le château de cartes s’effondre dès lors la science apporte elle-même une autre lumière sur les faits…
 
[1] MAPI :
http://morningstarapi.com/
Une société curieuse où il est question de nouvelles technologies, Tesla, etc. Cryptoscience ?
 
[2]
https://space.aiaa.org/SPACE2016Archive/
Voir le programme et ceux qui contribuent à l’événement.
 
[3]
Comme par exemple le dossier Ummo. N’est ce pas en substance ce que nous disent les ummites qui nonobstant leurs différences physiologiques peuvent se balader parmi les humains, tout au moins les « caucasiens » en toute sérénité ?
 
[4]
Mais est-ce aussi vrai sur Uranus ? A vérifier.
 
[5] Une civilisation martienne antique, des extraterrestres, des problèmes de mémoire, d’implants et de mutants…Voyons voir, un coup de Hollywood et de cinéma et boum « Total Recall ».
 
[6]
http://files.ncas.org/condon/text/appndx-x.htm
WILLIAM K. HARTMANN (Section III, Chapter 2; Section VI, Chapter 2) is assistant professor at the University of Arizona's Lunar and Planetary Laboratory. He was named co-winner of the 1964-65 Ninninger Meteorite Award. The previous year he had acted as consultant to North American Aviation for LESA studies (NASA). He was also a member of Geosciences Panel to recommend post-Apollo lunar research. He has made lunar and planetary photoanalyses in Mexico, Hawaii and Arizona volcanic fields. His Ph.D. (Ariz.) is in astronomy.
 
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum