Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland"Hier à 20:52HocineVolcan Popocatépetl : Encore un Ovni !Hier à 14:13Polyèdre57Le GEIPAN est-il encore d'utilité publique ? (Pétition à envisager sérieusement)Hier à 10:19Nanou Ti1998: Une forme noire triangulaire, silencieuse et immobile dans le ciel (77)Hier à 09:33Polyèdre57(2017) Harran Daniel, Les Ovnis et le nucléaire - Le choc d'une réalité ignoréeSam 20 Juil 2019, 21:43Polyèdre57Eclipse lunaire et centaines, voir milliers de boules lumineuses à la RéunionSam 20 Juil 2019, 17:15malaoRève ou abduction Réél ?Sam 20 Juil 2019, 14:53malaoLe GEIPAN et son traitement du phénomène OvniSam 20 Juil 2019, 12:08Polyèdre57Benjamin Castaldi aurait vu un ovni triangulaireSam 20 Juil 2019, 00:28Roland62Ovnis, les dossiers européensVen 19 Juil 2019, 22:25Polyèdre57Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington PostVen 19 Juil 2019, 20:29Polyèdre572016: le 05/05 à 13h30 - Ballon ? - Ittenheim -Bas-Rhin (dép.67)Ven 19 Juil 2019, 13:52Polyèdre57Un peu de "nuke" BelgeJeu 18 Juil 2019, 21:54Roland62Ondes DAB, 5G et autres...Jeu 18 Juil 2019, 17:30malaoSujet de l'été pour le Science & Vie de juilletJeu 18 Juil 2019, 13:48Sylvain VellaAutres hypothèses que les engins "tôles et boulons"Jeu 18 Juil 2019, 09:21Yvon CédricFrancisco Cándido Xavier (Médium Brésilien)Jeu 18 Juil 2019, 00:06Polyèdre57Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).Mer 17 Juil 2019, 20:55Roland62Lorraine: les membres de cette régionMer 17 Juil 2019, 18:25Polyèdre57"Une hantise de boule lumineuses" Par Fernand LagardeMer 17 Juil 2019, 12:02Polyèdre572019: le 12/04 à 21h33 - Lumière étrange dans le ciel - MAINVILLIERS -Eure-et-Loir (dép.28)Mar 16 Juil 2019, 17:14Polyèdre57Communiquer à l'infini grace à l'intrication quantiqueMar 16 Juil 2019, 12:45anakinDeux conférences exceptionnelles aux Repas Ufologiques de Paris en 2012Lun 15 Juil 2019, 23:38Polyèdre57Révélation Forêt de Rendlesham (27 et 28.12.1980)Lun 15 Juil 2019, 23:15Polyèdre57Mariam Baouardy (Apparition Mariale)Lun 15 Juil 2019, 19:10Polyèdre57Les gouvernements et les militaires gardent-ils le secret sur les ovnis?Lun 15 Juil 2019, 19:05Polyèdre57Ovni aéroport: Les aéroports et les survols d'ovnisLun 15 Juil 2019, 12:26Polyèdre57(1919) "Le livre des damnés" Charles FortDim 14 Juil 2019, 22:26Polyèdre57Etranges nuages à Voronesh (Russie)Dim 14 Juil 2019, 22:10anakinQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesDim 14 Juil 2019, 21:04anakin
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Julien.B
Julien.B
Administrateur
Administrateur
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 4643
Inscription : 16/08/2010
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Diverses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 10235
https://www.forum-ovni-ufologie.com

Ovnis Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Sam 31 Jan 2015, 11:17
Rappel du premier message :

Voici un excellent documentaire récent et sérieux que nous recommandons à chacun de visionner.

fhd




Bon visionnage !

_______________________________________
Avant de participer, merci de bien vouloir prendre connaissance du règlement du forum :
https://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Pour les débutants, voici la marche à suivre pour poster une image sur le forum

Sylvain Vella
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Masculin Age : 44
Nombre de messages : 3188
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8158

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Jeu 05 Fév 2015, 13:13
@Galactus a écrit:Je me suis toujours demandé si dans le milieu ufologique, Jimmy Guieu était considéré comme quelqu'un de sérieux, ou "fou" (sans vouloir manquer de respect à sa mémoire et sa famille)...
Je me souviens de ses apparitions dans les émissions de Dechavanne où ce dernier le tournait en dérision (semble-t-il pour faire de l'audimat, et non dans une logique de désinformation).
Il était sérieux dans ce qu'il entreprenait et dans sa passion mais néanmoins ces théories sont tendancieuses (avis personnel)non pas par les faits qu'il collectait mais par ses conclusions , il a souvent fauté (affaire de cergy pontoise par exemple) par excès d'enthousiasme ou de naïveté , ses théories le rendait malléable par des farfelus mal intentionné.

Néanmoins il avait un sacré carnet d'adresse et n'hésitait pas à se déplacer à travers la France et le monde pour nous faire découvrir des affaires, en plus d'être un très bon et prolifique romancier.

J'ai toujours eu une tendresse particulière pour le bonhomme parce qu'il m'a fait rêvé par ses romans , livres et émission et par son charisme à l'ancienne, c'était un sacré personnage on ne peut pas dire le contraire.

_______________________________________
"On fait la sciences avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierre n'est une maison."

"C'est avec la logique que nous prouvons et avec l'intuition que nous trouvons. "
avatar
MichelB
Equipe du forum
Equipe du forum
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Masculin Age : 69
Nombre de messages : 287
Inscription : 18/02/2012
Localisation : Nord
Emploi : retraité
Passions : Photo argentique Radiotransmissions électronique art peinture voyage musique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3357

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Jeu 05 Fév 2015, 13:20
Ok Sylvain ...

même position envers J Guieu ...qu'on aurait aimé néanmoins avoir comme ami :-) (Je crois que je cite un vieux post de Sylvain)

Galactus il faut l'écouter avec distance mais sans le ridiculiser comme c'était le cas souvent dans les médias...

Un excellent raconteur d'histoires ..niveau Pierre Bellemare :-)

J'ai revu la vidéo avec le gamin ...c'est bien ça ....

Il y a des qualités techniques  différentes sur youtube pour le même film faire attention ..là la VHS était bien plissée :-)

MB
Galactus
Galactus
Equipe du forum
Equipe du forum
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 366
Inscription : 19/10/2014
Localisation : Charente
Emploi : -
Passions : -
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2484

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Jeu 05 Fév 2015, 13:22
Oui il a été un des premiers à parler des "petits gris", mais je ne comprenais pas s'il considérait ses romans comme des fictions ou des documentaires... Et il semblait souffrir d'une réelle paranoïa, justifiée ou pas... (Je me souviens qu'il avait diffusé un message de menace sur son répondeur).

_______________________________________
« Doutez de tout et surtout de ce que je vais vous dire. »

Le Bouddha
avatar
MichelB
Equipe du forum
Equipe du forum
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Masculin Age : 69
Nombre de messages : 287
Inscription : 18/02/2012
Localisation : Nord
Emploi : retraité
Passions : Photo argentique Radiotransmissions électronique art peinture voyage musique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3357

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Jeu 05 Fév 2015, 13:30
je pense que certains de ses romans  étaient une façon pour lui de populariser ses idées.
Il a aussi publié des livres "documentaires" ..il se faisait un plaisir de rappeler "tel titre" publié en 90 épuisé puis republié en 92 "à nouveau épuisé " :-))
Mais il s'est fourvoyé dans des trucs louches (Cergy, affaire Pantel etc ...)
Mais "qui ne fait rien ne casse rien "

MB
Sylvain Vella
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Masculin Age : 44
Nombre de messages : 3188
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8158

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Jeu 05 Fév 2015, 13:30
@Galactus a écrit:Oui il a été un des premiers à parler des "petits gris", mais je ne comprenais pas s'il considérait ses romans comme des fictions ou des documentaires... Et il semblait souffrir d'une réelle paranoïa, justifiée ou pas... (Je me souviens qu'il avait diffusé un message de menace sur son répondeur).


Il les appellaient EBE  Wink et ses romans sont fictionnels sauf pour quelques uns ou il a utilisé ses théories pour les mettre en scène :
E.B.E Alerte rouge et E.B.E l'entité noire d'Andamooka (en 2 tomes) entre autres

_______________________________________
"On fait la sciences avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierre n'est une maison."

"C'est avec la logique que nous prouvons et avec l'intuition que nous trouvons. "
Galactus
Galactus
Equipe du forum
Equipe du forum
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 366
Inscription : 19/10/2014
Localisation : Charente
Emploi : -
Passions : -
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2484

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Jeu 05 Fév 2015, 13:36
@sylvain vella a écrit:


Il les appellaient EBE  Wink et ses romans sont fictionnels sauf pour quelques uns ou il a utilisé ses théories pour les mettre en scène :
E.B.E Alerte rouge et E.B.E l'entité noire d'Andamooka (en 2 tomes) entre autres

Oui je sais, les "Entités Biologiques Extraterrestres", terme apparaissant dans les "documents Majestic 12". Il y avait les gentils et les méchants EBE (les petits gris, donc)...
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Ven 06 Fév 2015, 13:58
Je vous avoue être très très sceptique sur la vidéo de l'astronaute ainsi que celle de Wayne Hale.

Elles sont COMPLETEMENT décontextualisées, on ne sait rien de ce qu'ils disaient avant.

"These Things" pourraient très bien signifier "ces débris spatiaux", détail coupé au montage.

Pareil pour l'astronaute Shyn-Piper, aucun moyen de trouver sa déclaration non coupée, quant à sa dernière phrase avant de s'évanouir "i saw these lights", moi j'entends plutôt quelqu'un qui marmonne, on n'entend rien. Ensuite elle s'évanouit, ce qui peut très bien être causé par l'habituation à la gravité.

Je pense que les gens qui montent ce genre de vidéo sur youtube sont très orientés. Je vais encore tenter de chercher des extraits plus longs.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Ven 06 Fév 2015, 14:11
Tenez j'ai la version complète de Wayne Hale. Je suis pas très bon en anglais mais il montre une photo très étrange de l'objet. Il dit que ça pourrait être de la glace, ou un sac plastique. Il dit également qu'ils ne savent pas quelle taille a l'objet. C'est donc un extrait de 20 secondes totalement extrait de son contexte !

http://www.c-span.org/video/?194367-1/space-shuttle-atlantis-landing-delay-news-conference


Dans cette vidéo on a L'astronaute Shyn-Piper qui reprend ses esprits, qui dit "bon ce que j'allais dire", puis la vidéo est encore coupée.

https://www.youtube.com/watch?v=tK40WwEe1Qc

Donc finalement comme tous les montages coupent ce qu'elle avait l'intention de dire (probablement des informations moins croustillantes), j'en déduis que ce sont des tentatives de manipulation !

Du coup je trouve ce reportage de moins en moins honnête puisqu'il n'arrive pas à ces conclusions et se contente lui-même de mettre cet extrait de manière complètement décontextualisée.

Ca n'est pas encore pour tout de suite qu'on aura une déclaration implicite du phénomène...
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Ven 06 Fév 2015, 14:16
Ici je vous copie colle l'extrait de l'article Wikipedia traduit en français (google trad excusez-moi) parlant de cet incident ainsi que la photo prise par les caméras de surveillance.

Dans la matinée du 11 jours, les astronautes Jett & Ferguson testés Atlantis les propulseurs de contrôle de réaction et pratiquées pour l'atterrissage en utilisant les ordinateurs de bord. Les propulseurs seront utilisés pour positionner la navette lors de la rentrée.
L'équipage a également pris un certain temps pour des entrevues avec les médias Ferguson dire que tout le monde à bord était impatient à l'atterrissage. "Je pense que nous avons tous, à ce jour, sens plutôt bien sur le travail que nous avons fait", a déclaré Ferguson. "Nous nous réjouissons à une réinsertion réussie et à l'atterrissage la journée de demain."
Après les entrevues, l'équipage a poursuivi leurs préparatifs pour la rentrée en arrimant l'équipement nécessaire et d'autres tâches avant l'atterrissage. Toutefois, l'équipage a informé la Mission Control Center plus tard dans la journée que, suite à l'essai du système de contrôle de la réaction, un objet a été vu se déplaçant dans un chemin de co-orbital avec l'orbiteur. Les astronautes ont repéré l'objet à l'aide d'une caméra embarquée TV, mais malheureusement, la résolution des images ne était pas suffisamment élevé pour identifier l'objet.
Les images ont été envoyés vers le MCC pour une analyse ultérieure par les contrôleurs de vol, qui étaient préoccupés par la possibilité que l'objet peut-être venu hors Atlantis , et à ce titre souhaité pour identifier l'objet. Le scénario le plus probable est que l'objet était bénigne, comme de la glace ou un morceau de Shimstock (observée plus tôt dans le vol dépassant du bouclier thermique) qui peuvent avoir secoués. [ 39 ] Cependant, la possibilité demeure que l'objet peut être d'une importance critique, tel qu'un carreau de système de protection thermique de l'orbiteur.
En tant que tel, le Mission Control Center a demandé à l'équipage d'Atlantis pour alimenter le bras robotique de la navette prête à réinspecter l'orbiteur et a élaboré des plans pour une série de tests qui ont eu lieu le jour du vol de 12 pour déterminer si oui ou non la navette était sûr pour la rentrée. Cette inspection supplémentaire, ajouté à mauvaises prévisions météorologiques prévues pour le site d'atterrissage de navette pour le mercredi, signifiait que l'orbite de brûler et d'atterrissage a été retardée par un jour.


Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 STS-115_UFO_enlarged
M51M51
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Masculin Age : 42
Nombre de messages : 252
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4636

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Ven 06 Fév 2015, 19:53
Pour répondre à m51m51 sur la prééminence de l'HET sur les autres, en terme d'économie de logique, je voudrais dire que les séismes n'excluent pas les éruptions volcaniques, et que les séismes et les éruptions n'excluent pas les tsunamis et les aurores boréales. Je veux dire bien évidemment que le phénomène ufologique peut très bien avoir plusieurs facettes, plusieurs visages même, qui ne s'excluent pas mutuellement, mais s'expliquent différemment.
C'est à dire, pour être très clair, que l'HET peut en côtoyer d'autres, ce qui complique d'autant la compréhension du phénomène, et même, expliquerait sa potentielle et apparente complexité, pour les profanes que nous sommes quelque part tous, face à cet inconnu.
Merci Nycolas pour votre réponse, mais je me demande si votre exemple est vraiment bien choisi dans la mesure où tous les phénomènes que vous citez pourraient fort bien être « connectés » aux acteurs principaux de notre devenir (ce qui n’exclut d’ailleurs pas la responsabilité de l’humanité dans le suicide collectif dans lequel elle s’est engagée à travers notamment les modes de pensée et les mèmes délétères de l’économie libérale et de la finance), j’entends le soleil et son environnement. La vision actuelle de notre espace proche et des corps qui l’habitent se rapproche d’un formidable jeu  d’interactions et de rétroactions bien loin de la sphère des fixes et des corps célestes autarciques du passé ! Pour s’en convaincre, il suffit d’observer ce que le complexe militaro industriel a investi dans la connaissance de notre milieu interplanétaire et du soleil.
L’hypothèse HET est un outil (rien de plus) pour aborder la complexité du phénomène OVNI, ce qui permet de se projeter de façon scientifique sur ses implications afin d’établir des connaissances par le jeu d’enquêtes pragmatiques, d’observables et de prédictions, c’est pour cela que je faisais notamment référence à John Dewey (Theory of inquiry) et Pierce. La démarche sceptique et cartésienne (doute hyperbolique) est à éviter, voir à rejeter dans ces affaires non pas par idéologie ou par préférence mais tout simplement parce qu’elle ne produit rien en matière de connaissance sur le sujet, et je ne parle même pas de la secte des pseudo sceptiques qui passent leurs temps à polluer le débat et à nous enfumer avec leurs âneries, en bref nous faire prendre des vessies pour des lanternes (Thaï).

Irvinquester :
Aujourd'hui, il est très facile de transformer un Normand de souche en égorgeur islamiste. Et si cette "démocratisation" de ce savoir risquait de s'avérer finalement comme étant un danger mortel pour nos sociétés hyper-fragiles et déboussolées ?

Ce point rejoint le sujet que j’ai ouvert sur la dimension politique du phénomène OVNI. Le phénomène OVNI est à considérer non pas comme un risque mais bien plutôt comme une opportunité afin de nous défaire de ces sociétés cimetières (cf Jaulin) et de leurs expressions barbares. Et si la démocratisation de ce savoir nuisait en fait aux pathocrates qui nous dirigent, d’où l’omerta ?
https://www.forum-ovni-ufologie.com/t18684p75-phenomene-ovni-et-dimension-politique#191777

Merci Tarragnat, je fais mon possible pour montrer que ce sujet loin de la réputation sulfureuse dont il jouit est un fantastique outil pour penser le monde et se projeter dans l’univers des possibles. Quelles que soient les disciplines,  les questions et les problèmes posés sont au top niveau de la science,  de ce qui se fait de mieux aujourd’hui dans les labos de recherche.
S’intéresser aux OVNI n’est donc pas une lubie de quelques allumés qui seraient un peu débiles et croiraient encore à Santa Claus mais bien au contraire un formidable outil pour penser notre être au monde,  appréhender notre réalité en faisant appel à ce que l’humanité dispose de mieux dans ses disciplines de recherche de la connaissance pour appréhender le monde. Un exemple peut-être :

Des statistiques qui ne se réduisent pas à zéro !
On se demande parfois quelle cécité habite nos chercheurs qui font littéralement abstraction du phénomène OVNI et de sa manifestation dans notre monde, qui, nous l’avons vu à travers le reportage récent du précédent billet marque notre réalité d’une empreinte indélébile et bien formelle. Certes, on ne comprend pas bien de quoi il s’agit mais de là  à en faire totalement abstraction et de clamer à plusieurs reprises qu’il n’y a pas à ce jour de manifestation de quelques civilisations avancées, c’est un peu léger… pour une démarche qui devrait rechercher la vérité. Mais assez blablater et prenons connaissance de cette publication récente qui a le mérite d’évaluer une probabilité haute de visite de notre bonne Terre par une civilisation avancée et figurez-vous que , dans le cadre de cette étude, elle n’est pas nulle ! Alors on ne va pas cracher dans la soupe et essayons plutôt de faire simplement un résumé objectif de ce travail que l’on pourra mettre en relation avec la publication déjà ancienne de Richard C.Henry qui évoquait « l’ouverture d’esprit inhibée » qui semblait prédominer parmi les chercheurs et hauts responsables de la NASA que j’ai citée précédemment. Les choses semblent évoluer lentement mais surement.

http://arxiv.org/pdf/1501.05904v1.pdf
Upper limits on the probability of an interstellar civilization arising in the local Solar neighborhood-Daniel Cartin∗
Naval Academy Preparatory School, 440 Meyerkord Avenue, Newport, Rhode Island 02841-1519 (Dated: January 26, 2015)


L’introduction commence avec un postulat de base qui me semble loin d’être démontré de façon formelle et qui nous sera répété d’une façon ou d’une autre pas moins de 7 fois ou plus tout au long de la publication [0] :

Après quelques décennies d’exploration de l’espace, il semble qu’il n’y ait pas eu de visiteurs provenant d’autres systèmes stellaires dans le système solaire. C’est en contraste aigu avec la vue (peut –être naïve) selon laquelle, avec des centaines de milliards d’étoiles de la galaxie, la probabilité de trouver des planètes habitables autour de ces étoiles, et la possibilité que la vie émerge sur une bonne proportion de ces planètes – comme prouvé par l’apparent développement rapide de la vie sur la jeune Terre- il devrait exister un grand nombre de civilisations technologiques, et au moins une de celles-ci aurait dû développer des vaisseaux spatiaux capables d’atteindre le système solaire . L’écart entre cette supposition et le manque de preuve concernant ces visites  est connu comme le paradoxe de Fermi.

L’auteur évoque ensuite les modèles théoriques qui ont permis une meilleure connaissance du paradoxe. Il fait alors référence au modèle développé par Landis du processus de colonisation extraterrestre à partir d’un modèle de percolation où chaque système établi a une probabilité p de coloniser tous les systèmes voisins. Les premières simulations se basèrent sur un maillage théorique cubique qui donnait à chaque système 6 possibilités de conquête. Le modèle fut ensuite amélioré par Hair et Hedman qui donnèrent la possibilité d’utiliser les connexions diagonales dans le maillage ce qui fit passer le nombre de voisins colonisables par système à 26 et la probabilité p était la probabilité de chaque système voisin (et non celle de tous) d’être colonisé. Cependant aucun des modèles n’utilisait la vraie géographie des systèmes stellaires. C’est Cartin, l’auteur du papier, qui l’a introduite dans le modèle en conservant le principe de percolation mais plutôt que d’utiliser un maillage théorique, il utilisa les positions de toutes les étoiles connues dans une sphère de 40 parsecs (soit environ 130 années-lumière) de rayon autour du système solaire. C’est donc une modélisation plus proche de la réalité bien que nous ayons une connaissance limitée de toutes ces étoiles par justement la présence de gaz et de poussières dans le secteur, un point que nous avait d’ailleurs signalé les ummites. Ceci nous empêche d’avoir une connaissance exhaustive, précise et fiable à 100 % de notre environnement !
Cartin se posa alors la question suivante : En supposant que chaque système stellaire est le point d’origine d’une civilisation maitrisant le voyage interstellaire avec une motivation sociologique donnée et des prouesses technologiques effectives, combien d’entre elles pourraient atteindre le système solaire selon leur processus de colonisation ?
Pour codifier cette question, les deux paramètres du modèle furent la probabilité p qu’un système établi donné colonise un système stellaire voisin particulier (« la motivation sociologique ») et la distance maximum Dmax que ses vaisseaux spatiaux sont capables de parcourir qui détermine la proximité (« la prouesse technologique »). Des simulations par la technique de Monte Carlo de ces processus de percolation permirent le calcul du nombre de systèmes développant des programmes de colonisation qui pourraient atteindre le système solaire comme une fonction  phi (p, Dmax).  En d’autres termes phi(p,Dmax) est une fonction de corrélation reflétant si le système solaire et tout autre système stellaire donné sont dans le même ensemble de systèmes colonisés par une civilisation interstellaire donnée.
La publication pose alors une question différente : « Pour cette fonction phi(p,Dmax) et l’absence évidente (selon l’auteur) de visiteurs du système solaire , quelles sont les limites hautes de la  probabilité qu’une civilisation maitrisant le voyage dans l’espace apparaissant sur une planète habitable donnée visite notre système, comme une fonction de p et Dmax ? Le nombre de civilisations interstellaires atteignant le système solaire doit être le nombre des sites d’origine stellaire dont les efforts de colonisation pourraient possiblement nous atteindre, multiplié par la probabilité d’une civilisation galactique atteignant chaque système stellaire. L’auteur s’inspire alors de l’équation de Drake pour estimer la possibilité d’un contact direct avec une civilisation alien dans une formulation approchante. Spécifiquement de telles visites sont seulement possibles si :
1 : une civilisation ayant développé le voyage interstellaire atteint un autre système stellaire, et
2 : cette civilisation a la volonté et la technologie pour atteindre le système solaire, après avoir possiblement colonisé un ou plusieurs systèmes stellaires en chemin.

Il est alors possible de faire des prévisions sur la probabilité du premier point. Le résultat de ce calcul est une variable Nk comprise entre 0 et 1 pour un système k où Nk signifie la probabilité pour une civilisation interstellaire d’atteindre le système stellaire k. Notez que l’auteur utilise le terme « système » ici, dans la mesure où il inclut la possibilité qu’une civilisation galactique puisse apparaître dans un système stellaire multiple ! Le deuxième terme est issu du modèle de percolation développé dans la publication précédente [1].  Les résultats calculés dans ce papier donnent implicitement une fonction de corrélation entre le système solaire et les autres systèmes en question, c’est à dire, la problématique selon laquelle le système solaire et d’autres systèmes donnés font partie du même ensemble de colonisation, basé sur un choix d’une probabilité de colonisation p et de distance maximum de voyage Dmax. Pour un système stellaire k, cette probabilité de corrélation est notée phik(p,Dmax). Alors, le nombre N attendu de civilisations visitant le système solaire est donné par
N= Somme des k (Nk*phik(p,Dmax))
N peut alors être paramétré de la même façon que l’équation de Drake pour obtenir :
N=somme des k(fpk*nhk*flk*fSk*phik(p,Dmax)) où l’on retrouve les symboles suivants :
fp : Fraction des étoiles avec des planètes.
nh : Nombre de ces planètes qui sont dans la zone habitable de leur système stellaire.
fl : La fraction des planètes dans la zone habitable qui développe la vie.
fS :La fraction des planètes abritant la vie et développant une civilisation galactique.

Théoriquement, au moins, les propriétés astrophysiques de chaque système stellaire à l’intérieur du volume de 40 parsecs sont connues ou du moins approchées. C’est à dire le nombre de planètes dans chaque système,  le nombre de celles-ci à l’intérieur de la zone habitable de ce système-Ces propriétés pourraient-être mesurées directement, ou au moins estimées en se basant sur l’âge, le type spectral, et la métallicité de chaque étoile présente dans le système. Cependant,  mêmes si des projets comme le satellite Kepler ont rassemblé une importante quantité d’informations sur les exoplanètes, l’étude des autres mondes est encore jeune et seuls les contours grossiers peuvent être aperçus aujourd‘hui. Donc, pour coller avec les connaissances actuelles, le nombre de civilisations nous visitant, N, est décomposé en trois catégories, selon que chaque système correspond à une étoile simple brillante (de classe spectrale K ou précédente, catégorie b), une étoile simple faible (étoile de type spectral M ou autre objet non stellaire, catégorie d), ou enfin un système d’étoiles multiples (catégorie m).
Enfin, Il y a deux paramètres qui sont plus du domaine de l’astrobiologie que de l’astronomie, fl et fS. La fraction fl des mondes de la zone habitable où la vie évolue  est inconnue pour le moment, bien que celle-ci pourrait être bornée par les missions spatiales prochaines, comme les vaisseaux explorant Mars, ou les missions possibles vers Europe, Titan ou Encelade. D’un autre côté, la fraction fS de mondes habités où une civilisation interstellaire se développe est totalement inconnu, et jusqu’à présent de ce que nous en connaissons, la réponse est 0 (selon l’auteur). Compte tenu de l’ignorance de ces deux derniers facteurs fl et fS et  pour simplifier, l’auteur fait l’hypothèse que le produit fl*fS est le même pour tous les types de systèmes stellaires, les autres paramètres restants sont quant à eux considérés comme identiques pour un sous type de système donné (b, d, m).
L’auteur réaménage alors l’équation du nombre N de civilisations visitant le système solaire mettant d’un côté tous les paramètres que la science nous permet d’approcher avec plus ou moins de précision et considérant que le système solaire n’a pas été encore visité (N est donc inférieur à un), il établit la limite haute pour le produit des deux paramètres inconnus fl*fS en obtenant :
fl*fS < 1/(somme a((fp*nh)a*(Na(p,Dmax)))
la somme se faisant sur a, c’est à dire sur l’ensemble des différents types stellaires b, d, m.

Côté droit le paramètre fp nous est fourni par les probabilités tirées de la recherche sur les exoplanètes, le paramètre nh est obtenu à partir des modèles climatiques pour ces mondes et le paramètre Na est quant à lui issu des calculs via le modèle de percolation (publication antérieure [1]).

Eh bien figurez vous que procédant de la sorte, cette limite supérieure pour le produit des paramètres fl*fS  est non nulle, voir le graphe suivant !

Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Ob_9c2c5c_capture-d-ecran-2015-02-05-a-19-20
Graphe des probabilités conjuguées fl*fS maximum d’une civilisation interstellaire apparaissant sur une planète comme la Terre dans un autre système stellaire dont un vaisseau provenant de cette civilisation atteint le système solaire. Les paramètres fp*nh utilisés pour établir ce graphe sont les suivants pour les différents types de systèmes :
-Etoile simple brillante de type spectral K ou type spectral précédent : 0,0232.
-Etoile simple  et faible de type spectral M : 0,309.
-Etoile multiple : 0,0174.

Les deux points remarquables ici sont que cette simulation considère avec raison :
-une proportion plus importante de planètes propres à la vie dans les systèmes d’étoiles de type spectral M (près de 31% car elles sont les plus nombreuses de la galaxie!)
http://www.wired.com/2015/01/alien-life-m-dwarf-planets/

-mais aussi et surtout que l’on prend la dimension de la multiplicité des solutions qu’offre la vie si je puis m’exprimer ainsi en tenant compte des systèmes multiples ! Et encore si l’on était tatillon, on pourrait dire qu’il faudrait aussi prendre en compte le cas des satellites abritant la vie et orbitant autour d’une planète d’un des trois systèmes évoqués précédemment…ce qui devrait renforcer encore les statistiques, l’auteur le mentionne d’ailleurs juste avant la conclusion de façon générale en précisant que les valeurs limites pour une probabilité p donnée et une distance Dmax donnée seront affectées de façon significative par le nombre de planètes habitables par système stellaire.

Il en tire alors les conclusions suivantes :

1 Les civilisations interstellaires capables de faire de longs trajets entre les systèmes stellaires (Dmax) et dont la probabilité de commencer ces voyages est la plus grande (p important) ont de grandes chances d’atteindre le système solaire (je me demande si La Palice n’aurait pas pu en dire autant).

2 En particulier, la distance maximum pour les colonisateurs interstellaires prise en compte dans cette publication est de 7 parsecs (soit un peu moins de 23 années lumière). Si une telle civilisation colonisait toujours ses voisins (p=1) alors la limite supérieure de la probabilité qu’une telle espèce apparaissant dans une biosphère à moins de 40 parsecs du système solaire le visite est fl*fS=<0,171 %. En d’autres mots, une planète toutes les 585 planètes habitables à l’intérieur du voisinage du système solaire (les fameux 40 parsecs) pourrait abriter un civilisation interstellaire et c’est compatible avec le fait que nous n’ayons pas eu encore de preuve que leurs vaisseaux aient atteint le système solaire.
Notez bien que si vous prenez en compte le phénomène OVNI (ce que ne fait pas l’auteur) comme une manifestation de ces civilisations extraterrestres (et au vue du dossier OVNI on est en droit de faire cette hypothèse), vous pouvez alors inverser le raisonnement.  En effet, vous pouvez faire l’hypothèse suivante : Parmi toutes les manifestations du phénomène OVNI qu’a connu cette planète depuis des temps immémoriaux mais aussi et surtout depuis le siècle dernier, au moins une de ces manifestations correspond à une visite d’une civilisation extraterrestre. Donc, la Terre aurait été visité au moins 1 fois, soit N >=1, la probabilité de visite devient 1 dans ce cas puisque cela s'est déjà produit mais l'on peut réinterpréter la limite comme étant non plus une limite haute  mais bien plutôt une limite basse pour l'échantillon d'étoiles et de systèmes  sélectionnés dans la simulation! BINGO surtout qu’une des limitations de l’étude est l’environnement de référence (40 parsecs, 130 années lumière) alors que des civilisations pourraient venir de beaucoup, beaucoup plus loin…d’ailleurs l’auteur en est conscient et propose une généralisation de ce modèle à l’échelle galactique en tenant compte de la variabilité de la densité stellaire dans la galaxie, ce qui devrait permettre de déterminer la probabilité critique pc d’un cluster galactique en expansion (mais on oublierait encore les civilisations extragalactiques potentielles)! L’auteur mentionne une autre faiblesse de son travail qui est de ne pas avoir tenu compte de la vitesse propre des étoiles dans la simulation, ce qui pour une extrapolation à l’échelle galactique devrait être le cas (la sphère des fixes du passé ne correspond effectivement pas à la vision actuelle d’un univers dynamique avec des étoiles en mouvement ce qui doit d’ailleurs poser quelques problèmes subtils de cartographie pour les visiteurs…)

3 Il y a un ensemble de probabilités de colonisation p et de distances maximums Dmax où les civilisations interstellaires pourraient ne jamais atteindre le système solaire, même si  des civilisations technologiques capables du voyage entre les étoiles apparaissaient sur chaque planète ressemblant à la Terre dans le voisinage du soleil. Voilà donc une réponse possible au paradoxe de Fermi  (mais bien entendu ce n’est pas la seule)! L’auteur précise d’ailleurs dans la conclusion qu’une distance Dmax de 3 parsecs soit un peu moins de 10 années lumière est suffisante pour permettre des voyages interstellaires, en passant par des étoiles intermédiaires et la phrase qui devrait nous faire réfléchir :
L’humanité elle même n’a pas encore pris ce chemin, mais c’est à chacun de nous d’évaluer la probabilité que cela arrive lorsque la technologie aura atteint le point où cette question deviendra pertinente. »[2]
L’auteur souligne d’ailleurs qu’une amélioration du modèle pourrait être de prendre en compte le temps nécessaire pour une civilisation interstellaire, une fois un monde colonisé, de repartir vers de nouveaux horizons. Des améliorations du modèle en perspective. Voilà, à plus pour de nouvelles aventures sidérantes et sidérales où M Cartin nous accompagnera sans aucun doute, un gars de la marine « interstellaire ? »

[0]
Page 1 :
« and the lack of any basis for believing the Solar System has ever been visited by an extraterrestrial colonization effort. »

« The variance between this supposition, and the lack of evidence for any visitations, is known as the Fermi paradox »

« for this calculated function φ(p,Dmax) and the evident lack of visitors to the Solar System, what are the upper limits on the likelihood of spacefaring life originating on a given habitable planet, as a function of p and Dmax? »

Pas si évident que cela si l’on tient compte du phénomène OVNI. Notez le glissement sémantique, puisque nous sommes passés d’une probabilité à une évidence… et plus loin :
« From the self-evident lack of visitors – meaning the number of colonizing efforts reaching the Solar System is less than one – … »
Page 3
« On the other hand, the fraction fS of inhabited worlds where an interstellar civilization arises is completely unknown, since as far as we know, the answer is zero. »
« However, the only observable fact that can be used in this discussion – namely, the complete lack of evidence that the Solar System has been visited by extraterrestrial spacecraft – does serve to constrain the product fl*fS. »
Page 4
« Thus, the empirical fact that visiting spacecraft of this type are not observed places stronger limits on flfS, and so the upper limit of this product de- creases in size as we move towards the upper-right hand corner of Figure. »
Page 5
Dans la conclusion.
« since there is currently no observational data on these issues. »
« However, having a relatively low value of pc would imply that the upper limits on flfS would be very small, or else a galactic civilization would have arisen and easily reached out Solar System, contrary to observation. »
[1]
Quantifying the Fermi paradox in the local Solar neighborhood
http://arxiv.org/abs/1404.0204

[2]
http://spiraledelagrandeourse.over-blog.com/2014/02/le-voyage-interstellaire-une-chimère.html
M51M51
M51M51
Equipe du forum
Equipe du forum
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Masculin Age : 42
Nombre de messages : 252
Inscription : 11/11/2007
Localisation : Paris
Emploi : Divers
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4636

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Ven 06 Fév 2015, 21:51
Le graphique manquant:
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Ob_9c2c5c_capture-d-ecran-2015-02-05-a-19-20
kath95
kath95
Ufologue
Ufologue
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Féminin Age : 63
Nombre de messages : 33
Inscription : 09/09/2009
Localisation : val d'Oise
Emploi : libéral
Passions : UFO
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3642

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Sam 07 Fév 2015, 14:43
Une vidéo qui en dit long. A voir ou à revoir :

https://www.youtube.com/watch?v=HEJRBSiW4w4

CC
avatar
xavier79
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Masculin Age : 40
Nombre de messages : 22
Inscription : 15/11/2014
Localisation : IDF
Emploi : droit
Passions : internet,droit,famille, cinéma, voyages
Règlement : Règlement
Points de Participation : 1754

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Ven 13 Fév 2015, 23:07
Après avoir vu ce reportage qui fait mention de l'intérêt que portait le Général de Gaulle aux ovnis, j'ai cherché dans les archives en ligne de l'Assemblée nationale et j'ai pu lire un extrait très intéressant de la séance du 25 octobre 1974 que j'aimerais faire partager avec vous. Les députés débattaient des crédits à allouer pour 1975 à des services du premier ministre, dont faisait partie la délégation générale à l'information. Voici ci-après reproduit cet extrait :

"M . le président . Nous abordons l'examen des crédits concernant l'information, inscrits à la section I des services du Premier ministre. La parole est à M . Robert-André Vivien, rapporteur spécial de la commission des finances, de l'économie générale et du Plan, pour l'information

M. Robert-André Vivien,rapporteur spécial (...) En annexe de mon rapport figure également, aux pages 22 et 23, une liste très impressionnante des dossiers établis par la délégation générale, qui a été dressée à l'intention des journalistes. J'ai donc procédé à une enquête, et il m'est apparu qu'il devait y avoir un hiatus quelque part : beaucoup de journalistes auraient été intéressés par ces dossiers, mais ils ignoraient leur existence. J'ai alors fait au délégué général, dans le cadre de mes fonctions, des observations sur la nécessité d'établir une meilleure liaison entre la délégation générale à l'information et les journalistes.

Je me suis contenté, mesdames, messieurs, de faire imprimer le document qui m'a été envoyé . Comme vous pouvez le constater le dossier sur les objets volants non identifiés ne fait pas partie de la liste . Il avait pourtant, paraît-il, été préparé au mois de juillet par la délégation générale à l'information. Je croyais à un canular, mais j'ai appris que certains journalistes savaient qu'en s'adressant à la délégation générale ils pouvaient obtenir un dossier très complet sur ce serpent de mer moderne que sont les O . V . N . L

Dans l ' esprit du délégué général et de ses collaborateurs — la note dont j'ai parlé en fait état — la délégation générale à l'information doit assumer quatre missions qui constituent les lignes directrices de son action : elle doit promouvoir la diffusion des interventions intéressant l'action des pouvoirs publics, assurer la coordination nécessaire entre les différentes administrations et les grands établissements publics intéressés, apporter au Gouvernement des avis et des conseils techniques, enfin, mettre à la disposition des journalistes un service de presse permanent. C'est très louable !

http://archives.assemblee-nationale.fr/5/cri/1974-1975-ordinaire1/022.pdf
O.E.149
O.E.149
Equipe du forum
Equipe du forum
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Masculin Age : 53
Nombre de messages : 135
Inscription : 15/01/2014
Localisation : CENTRE
Emploi : PUBLIC
Passions : ART, SCIENCES, ESPACE
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2304

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Mar 17 Fév 2015, 22:09
Tiens ça me rappelle cela :
COMMISSION NATIONALE DE RECHERCHES 
Sur les objets volants non identifiés 
JORF du 29/08/1975  
"(ATP) A la demande d’un certain nombre de parlementaires s’intéressant au problème, la « Commission nationale de recherches sur les objets volants non-identifiés », a rédigé une brève note d’information résumant à l’intention de nos députés et sénateurs, l’essentiel des données de ce mystérieux et pourtant célèbre dossier. Selon ce document, M. Raymond BARRE aurait reçu dès 1978 un volumineux rapport de près de 1000 pages du Centre National d’Etudes Spatiales, lequel serait réputé n’être accessible ni aux journalistes, ni mêmes aux chercheurs. Cette note rappelle aussi la création du GEPAN en 1977, ainsi que la décision prise par M. Galley, alors Ministre des Armées, d’étendre les compétences dévolues à la Gendarmerie à des enquêtes spécialisées sur le terrain, chaque fois qu’un ou plusieurs témoins révèlent avoir rencontre un objet spatial insolite. Précisons qu’aux dires de la Direction de la Gendarmerie nationale, lesdits rapports d’enquête sont, eux aussi réputés incommunicables…avant 60 ans ! L’une des conclusions rédigée par la CNROVNI(S) est qu’il existe bien en France, en effet, tout comme d’ailleurs aux Etats-Unis, un véritable « Black-out », qui gêne le travail des chercheurs et enquêteurs privés, et ne peut qu’irriter un public de plus en plus concerné, et surtout, très désireux d’en savoir plus. ses rédacteurs suggèrent enfin la création en France d’une commission parlementaire d’enquête permanente, à l’instar de ce qui existe déjà au Parlement britannique. »

source : https://area51blog.wordpress.com/2012/04/24/achives-cnrovnis-note-a-lattention-de-messieurs-les-parlementaires/
avatar
Lambert77
Equipe du forum
Equipe du forum
Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir" - Page 5 Empty

Masculin Age : 46
Nombre de messages : 378
Inscription : 09/10/2012
Localisation : 54
Emploi : eleveur
Passions : pêche lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3007

Ovnis Re: Dossier Paranormal : "Les ovnis et le pouvoir"

le Ven 20 Fév 2015, 08:19
Les commentaires de Jospin, confirment mon hypothèse sur l'attitude des politiciens à l'égard des OVNI.
Ils savent qu'ils existent mais n'en parlent pas, par peur du ridicule et surtout pour éviter de montrer qu'ils sont en face d'un phénomène qui les dépassent, ce qui conduirait à les montrer tel qu'ils sont des humains ordinaires et non tel qu'ils veulent paraître des êtres de pouvoir dotés d'une pseudo supériorité.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum