Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Création du Commandement Interarmées de l'EspaceAujourd'hui à 10:27Hector01Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?Aujourd'hui à 07:41HannibalLumières rouges oranges très vives (22/04/2017-21h32 à 21h47)Hier à 22:39Roland62EMI témoignages, recherches scientifiques sur le sujetHier à 20:18Hector01Sur Mars, de la glace d'eau à quelques centimètres de la surfaceHier à 19:18martin2016: le 21/05 entre 23 h 15 et 0 h 20 - Formes ovales orange et opaques - Lumières étranges dans le ciel - Luché Pringé - Sarthe (dép.72)Hier à 17:17Polyèdre572008: le /07 à 23h30 - Ovni en forme de disque - Ovnis à VILLIERS - Vienne (dép.86)Hier à 13:28Polyèdre57Lorraine: les membres de cette régionHier à 13:22Polyèdre57(1967) La rencontre trop rapprochée de Steven Michalak à Falcon LakeHier à 11:13Polyèdre57Bruit inexpliqué dans le ciel de Bretagne (Nuit du 10 au 11 décembre 2019)Jeu 12 Déc 2019, 21:35Hocine27.09.1989 - RR3 Voronesh (Russie)Jeu 12 Déc 2019, 17:38Polyèdre57La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)Jeu 12 Déc 2019, 00:09LorelineLes lignes de Nazca (Pérou)Mer 11 Déc 2019, 09:38martinQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesMar 10 Déc 2019, 22:11micladChapelet de satellites Starlink: des enseignementsMar 10 Déc 2019, 12:31Polyèdre57Le nouveau Directeur du GEIPANLun 09 Déc 2019, 17:49Polyèdre57Présentation regulusLun 09 Déc 2019, 17:46Polyèdre57Les trous de ver un espoir pour des voyages interstellaires Lun 09 Déc 2019, 11:57CbercylaiseISS : Station Spatiale Internationale. Outils pour la repérer.Lun 09 Déc 2019, 11:51Polyèdre57Jacques Vallée et l'hypothèse extraterrestre (Gildas Bourdais)Lun 09 Déc 2019, 11:43LorelinePrésentation universLun 09 Déc 2019, 11:34Loreline"Un ballon-sonde ou un drone, oublie ça !" dit l'ufologue Canadien Jean CasaultDim 08 Déc 2019, 21:49Polyèdre57Quel pourrait être le rôle des Ovnis ? !Dim 08 Déc 2019, 19:40nicosPrésentation sommaire nouveau membre (skippy5335)Dim 08 Déc 2019, 15:06Loreline(2006) Extraterrestres l'enquête par Stephane AllixDim 08 Déc 2019, 11:42Polyèdre57(1995) L'incident de Ilha do Major, São Vicente (Brésil)Sam 07 Déc 2019, 20:13Roland62Bonjour à tousSam 07 Déc 2019, 16:31Polyèdre572017: L'ère des robots après l'ère des humainsSam 07 Déc 2019, 12:48Polyèdre572019: Le 06/12 à ValensoleSam 07 Déc 2019, 11:13Polyèdre57La pollution lumineuseSam 07 Déc 2019, 11:10Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20178
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Lun 24 Nov 2014, 22:02
Rappel du premier message :

Revue de presse: survols des centrales

Sur ce sujet vous pouvez poster les articles publiés dans la presse.


Dernière édition par Benjamin.d le Mar 25 Nov 2014, 09:14, édité 1 fois

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici

Loreline
Loreline
Administratrice en charge du blog
Administratrice en charge du blog
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Féminin Age : 70
Nombre de messages : 8700
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite studieuse
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 15816

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Jeu 29 Jan 2015, 18:46
Merci Arcadya Wink


Je me creusais justement la tête pour essayer de comprendre ce geste
Cordialement



A voir aussi sur le Télégramme : http://www.letelegramme.fr/finistere/crozon/drone-a-l-ile-longue-les-zones-d-ombre-29-01-2015-10509394.php

Article ici sur Ouest France

Drone à l’Île Longue. Patricia Adam : « Il y a comme une coïncidence »
Crozon  -  29 Janvier  
écouter    

  • Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Patricia-adam-il-y-comme-une-coincidence  Patricia Adam, députée Parti Socialiste du Finistère, réagit à l'affaire du drone à l’Île Longue. | Ouest-France/Sébastien Panou  



  • Achetez votre journal numérique


La députée Parti Socialiste du Finistère Patricia Adam a réagi ce jeudi matin après le survol de plusieurs drones sur l’Île Longue dans la nuit de lundi à mardi.

La présidente de la commission de la défense Patricia Adam a réagi ce jeudi matin après le survol de plusieurs drones sur l’Île Longue dans la nuit de lundi à mardi. « Il y a comme une coïncidence. Hier, mercredi, en commission de la défense, nous avons travaillé sur le survol et la sécurité des centrales nucléaires et des sites militaires. Ces petits drones ne peuvent pas porter de charges importantes aujourd’hui. Notre interprétation est de dire que ce sont des outils de communication, qui veulent montrer que nos sites sont vulnérables : ce n’est pas le cas. »
LIRE. Île Longue. La Marine nationale a détecté des drones à proximité

« Des renforts législatifs »

La députée Parti Socialiste du Finistère élargit cette question : « Sans parler des sites sensibles, beaucoup de personnes utilisent des drones qui sont dans l’intrusion de domicile, par exemple, quand ils survolent un jardin. »
Elle revient également sur le travail législatif : « Demain, nous aurons des renforts au niveau législatif afin de préserver ces sites sensibles. On peut légitimement penser que des associations ou des organisations veulent communiquer sur la sensibilité de ces sites. » Et donc par exemple, survoler l’Île Longue alors que la commission de la défense aborde la question de la sécurité des centrales nucléaires et des sites militaires.
Arcadya
Arcadya
Equipe du forum
Equipe du forum
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Masculin Age : 40
Nombre de messages : 232
Inscription : 26/05/2010
Localisation : 44
Emploi : monteur
Passions : passionné
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3921

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Ven 30 Jan 2015, 10:20

Drone à l'Ile-Longue. Les zones d'ombre

29 janvier 2015 à 20h03 / Hervé Chambonnière

Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Photo-archives-le-telegramme_2239119_609x405
Selon plusieurs sources différentes, malgré ce que soutient la préfecture maritime de l'Atlantique, un drone a bel et bien survolé la base militaire de l'Ile-Longue (et non ses abords), lundi soir et mardi dernier. Et l'une de ces intrusions s'est bien produite alors qu'un sous-marin était en train de quitter la base.

Mercredi soir, la préfecture maritime de l'Atlantique a pris les devants du Télégramme qui l'avait contactée, quelques heures plus tôt. Et publiait dans l'urgence un communiqué annonçant "la détection de drones à proximité d'un site militaire". Il s'agissait "de ne pas donner l'impression que la préfecture militaire ait voulu cacher quelque chose".

Coïncidence ?
Ce jeudi midi, lors d'une conférence de presse, les autorités militaires ont également voulu délivrer un autre message : le dispositif a parfaitement fonctionné. C'est vrai. En grande partie. Selon nos sources, multiples et concordantes, la première alerte a été donnée par un fusilier-marin présent dans un mirador de l'Ile-Longue. Coïncidence ou acte prémédité ? L'un des survols s'est produit au moment où un sous-marin nucléaire quittait la base, et "à proximité" de celui-ci. La seconde hypothèse supposerait un bon niveau d'information, car les mouvements de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) sont secrets (sauf les mouvements "techniques" en rade, annoncés le jour-même). Ce mardi-là, il ne s'agissait pas d'un mouvement technique, contrairement à celui annoncé le lendemain, mercredi, entre 10h30 et 13h30.

Détecté, pas intercepté

Tous les témoignages que nous avons recueillis confirment un impressionnant et très réactif déploiement de forces : hélicoptères évoluant pendant plusieurs heures à basse altitude, fusiliers-marins, gendarmes-maritimes, contrôles et fouilles de véhicules... Le ou le(s) drone(s) ont bien été détectés et mis en fuite. Mais il n'a pas été intercepté. Et ce, alors qu'un important dispositif était à ses trousses, et qu'il a été "vu" à au moins six reprises en une dizaine d'heures.

Hi-tech ?
"Le dispositif de surveillance et de protection des sites de la Marine permet de garantir leur sécurité et prend bien en compte les potentialités ouvertes par les nouvelles technologies". Voilà pour la communication officielle de la préfecture maritime. La réalité est beaucoup plus nuancée. Alors qu'il existe des drones chasseurs de drones, des dispositifs pour intercepter et neutraliser d'éventuels intrus aérien, force est de constater que l'Ile-Longue n'en bénéficie pas. Autre alternative : des brouilleurs d'ondes, parade idéale puisque tous les drones civils fonctionneraient sur la même gamme de fréquences. Pour l'Ile-Longue : deux hypothèses : soit la base n'en est pas équipée. Soit le drone a été spécialement configuré pour échapper à un brouilleur classique. Ce qui n'est guère plus rassurant : cela impliquerait que l'opération a été mûrement préparée et réfléchie. Une hypothèse confortée par la facilité avec laquelle le pilote a pu échapper au lourd dispositif mis en place.

Ordre de tir
Selon nos sources, un ordre de tir a été donné, mais "tardivement", dans la matinée de mardi. Cela signifie que la procédure n'avait pas été anticipée, puisqu'elle a, semble-t-il, posé "des problèmes techniques et juridiques". Sans parler de l'armement pas adapté à cette menace. Même remarque pour la prise en compte des capacités techniques des drones (rayon d'action, etc.) et des possibles zones d'envol et de décollage sur la presqu'île de Crozon qui, selon nos informations, n'avaient pas été étudiées. Cet incident intervient enfin alors que des intrusions sur des sites sensibles en France se multiplient depuis le mois d'octobre. Le risque que l'Ile-Longue, coeur stratégique de la dissuasion nucléaire française, soit prise pour cible était très probable. Selon nos informations, depuis le mois d'octobre, les forces de protection sont sensibilisées à ce risque (reconnaissance et identification des engins, etc.).

© Le Télégramme
http://www.letelegramme.fr/finistere/crozon/drone-a-l-ile-longue-les-zones-d-ombre-29-01-2015-10509394.php

_______________________________________
Tableaux récap' de l'affaire des "Drones" (voir les onglets en bas)
Loreline
Loreline
Administratrice en charge du blog
Administratrice en charge du blog
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Féminin Age : 70
Nombre de messages : 8700
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite studieuse
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 15816

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Ven 30 Jan 2015, 10:56
La base a-t-elle été survolée ?Il est intéressant d'écouter l'auditeur qui a été témoin du déploiement des forces de l'ordre
 
France Bleu
 http://www.francebleu.fr/justice/drones-l%E2%80%99ile-longue-une-enquete-militaire-ouverte-2106917
    Ecouter la radio
    Réécouter
 

En ce moment
Retrouvez votre direct. Indiquez votre locale.


Une demi-douzaine de vols de drone ont été détectés en début de semaine autour de L’ile Longue, le site militaire qui abrite les sous-marins nucléaire dans la rade de Brest. Une première sur un site militaire français.

Un sous-marin nucléaire lanceur d’engin Marine nationale / Alain Monot © Marine nationale / Alain Monot

Les vols ont été détectés entre lundi soir et mardi midi. Le Préfet maritime explique que les survols de L’ile Longue ne sont pas avérés, les engins ont été repérés à proximité du site militaire, pas au dessus.

La Marine reste très discrète sur les moyens enclenchés, mais un riverain évoque un dispositif impressionnant : « Des hélicos qui tournaient et surtout, à chaque carrefour, les personnels militaires et les gendarmes maritimes, avec des armes lourdes. C’était particulier, ce n’est pas courant de voir ça à ce point là », il ajoute : « ils arrêtaient les voitures, ils inspectaient, y’a des gens à qui ils ont ouvert le coffre ».

Selon des spécialistes que nous avons contacté, les drones que l'on trouve dans le commerce ont une portée d'1km au maximum. En revanche, il existe - et on peut se les procurer - des drones qui peuvent être pilotés de beaucoup plus loin, mais il est interdit de les faire voler en France.

La Préfecture maritime précise que la Marine nationale a depuis longtemps  adapté ses moyens de sécurité aux nouvelles technologies. Plusieurs sociétés ont développé des derniers mois des systèmes de protection basés sur des lasers et capable d'abattre ces engins. Il existe aussi des brouilleurs anti-drones et des systèmes de repérage, mais on ne connaît pas le degré d’équipement du site militaire brestois. On peut supposer que l'ile longue est équipée de système de brouillage qui empêche un drone de transmettre des données.
Ce qui est sur, c’est qu’une enquête militaire est en cours, elle ne sera suivi d'une enquête judiciaire que si la pénétration de la zone P 112 est avérée, autrement dit, si un drone a survolé la rade de Brest. Ce survol est une première sur un site militaire, mais 26 procédures judiciaires sont engagés en ce moment en France pour des survols de site nucléaires civils.

Un riverain impressionné par le dispositif déployé en début de semaine (il répond à Bertrand Queneutte)
Pierre.B
Pierre.B
Administrateur
Administrateur
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Masculin Age : 37
Nombre de messages : 4348
Inscription : 30/08/2008
Localisation : Vendée,France
Emploi : Electrotechnicien R&D
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement
Points de Participation : 10024

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Lun 02 Fév 2015, 21:20
France 3 Haute-Normandie ( http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/2015/02/02/centrale-nucleaire-de-penly-un-bilan-2014-satisfaisant-le-mystere-des-passages-de-drones-demeure-645733.html )

Centrale nucléaire de Penly : un bilan 2014 satisfaisant, le mystère des passages de drones demeure


18 incidents de niveau 0 et 1. C'est l'un des chiffres à retenir du bilan d'activité et de sécurité rendu public. La centrale de Seine-Maritime a produit 3,7% de l'énergie nucléaire en France en 2014

Par Sylvie Callier Publié le 02/02/2015 | 08:48, mis à jour le 02/02/2015 | 08:48

La centrale nucléaire de Penly a produit moins d'énergie en 2014 (15 milliards de kwh au lieu de 19 milliards). Des maintenances sur les deux réacteurs expliquent cette diminution.

Côté sécurité, la direction de la centrale a recensé 18 écarts ou incidents (selon la terminologie d'ERDF) en 2014. C'est le même nombre qu'en 2013. Les accidents du travail ont été divisés par 2 : quatre accidents déclarés pour 1 million d'heures travaillées.

Les deux passages de drones dans le secteur de la centrale nucléaire en octobre et novembre 2014 restent inexpliqués.  Ils ont déclenché de nouvelles mesures de sécurité.

Les survols au-dessus de centrales françaises se sont succédés en octobre. Plusieurs survols mystérieux ont repris en début d'année sur des sites sensibles comme la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine et le site de sous-marins nucléaires de Brest

Reportage de F. Nicolas et O. Flavien

Intervenant :
Alban Verbecke, directeur de la centrale nucléaire de Penly


_______________________________________
"L’océan et l’espace, deux dimensions encore largement inconnues, sont à la fois nos origines et notre futur»
Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA
Arcadya
Arcadya
Equipe du forum
Equipe du forum
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Masculin Age : 40
Nombre de messages : 232
Inscription : 26/05/2010
Localisation : 44
Emploi : monteur
Passions : passionné
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3921

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Jeu 12 Fév 2015, 08:37
Drone. Les Verts pointent l'impréparation à l'Île-Longue
12 février 2015
Le survol de l'Île-Longue, à plusieurs reprises, par un ou plusieurs drones, dans la nuit du 26 au 27 janvier, a suscité le débat et un certain nombre d'interrogations. « Réaction immédiate, pas de problème de sécurité sur la base des sous-marins nucléaires », déclarait la préfecture maritime, deux jours après les faits. Le groupe brestois d'Europe-Écologie-Les Verts (EELV) estime, quant à lui, que « les autorités ne semblent pas avoir pris la mesure de leur impréparation face à ce nouveau mode d'activisme ou de loisir. Lors du survol de l'Île-Longue, le flou entretenu par les services de communication de la Marine laisse la place à de nombreuses hypothèses et entretient un climat anxiogène ». La préfecture maritime affirme que « ces vols n'ont pas présenté de menace caractérisée sur la sûreté des installations ».

« Criminaliser les lanceurs d'alerte »
« Mais lorsque, dans le même temps, l'Assemblée nationale examinait, le 5 février dernier, la proposition de loi déposée par Claude de Ganay, député du Loiret, visant à sanctionner l'intrusion de militants pacifistes sur des sites nucléaires en 2013, on a le sentiment que le lobby militaro-industriel du nucléaire a décidé d'ignorer les failles sérieuses de sa sécurité pour uniquement criminaliser les lanceurs d'alerte ». Le groupe EELV de Brest rappelle que « le seul moyen de mettre totalement la population en sécurité est d'arrêter le nucléaire civil et militaire, le plus rapidement possible. Le vote de lois répressives ne nous protégera pas. La fermeture des réacteurs nucléaires, l'abandon de la force de frappe et l'investissement pour une transition énergétique sont les seules voies raisonnables ».

© Le Télégramme
http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/drone-les-verts-pointent-l-impreparation-a-l-ile-longue-12-02-2015-10524367.php

_______________________________________
Tableaux récap' de l'affaire des "Drones" (voir les onglets en bas)
Polyèdre57
Polyèdre57
Administrateur
Administrateur
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 9091
Inscription : 16/08/2012
Localisation : Moselle, Metz city
Emploi : Vaguemestre
Passions : Pêche sportive, histoire régionale, patrimoine défensif et religieux, musiques non conventionnelles
Règlement : Règlement
Points de Participation : 17045
http://ovnipanlorraine.blogspot.fr/

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Ven 20 Fév 2015, 17:16
Petit article paru le 19 février dans les Dernières Nouvelles d'Alsace...

Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Dscf0510

@+

_______________________________________
ASPICIS UMBRA FUGAX NOSTRAS UT TEMPERET ORAS UMBRAS UMBRA REGIT PULIUS ET UMBRA SUMUS.
Traduction : "Vois comment l'ombre fuyante indique les heures, l'ombre régit les heures, nous ne sommes que poussières et ombres".

Carte Google Maps PAN/OVNI en Lorraine, Alsace, Sarre, Luxembourg et Sud Belgique

Blog OVNI/PAN Lorraine
Loreline
Loreline
Administratrice en charge du blog
Administratrice en charge du blog
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Féminin Age : 70
Nombre de messages : 8700
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite studieuse
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 15816

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Mar 24 Fév 2015, 13:53
Drones : « On cherche à tester les services de renseignement français »

  • Home ACTUALITE Société

    • Par Julien Licourt
    • Mis à jour le 24/02/2015 à 12:29
    • Publié  le 24/02/2015 à 12:15



Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 PHOd5b62154-bc15-11e4-a832-03b7cc36ab76-805x453
INTERVIEW - Selon le criminologue Christophe Naudin, spécialiste des questions de sûreté aérienne, une « organisation structurée » est sans doute derrière les multiples survols de Paris par des drones dans la nuit de lundi à mardi.



Après les centrales nucléaires en fin d'années 2014, la base militaire de l'Île-Longue en janvier, c'est au tour de Paris d'être survolé par des drones. Faut-il s'inquiéter de ce phénomène?
On a tort de s'inquiéter à propos des survols de centrales nucléaires: les drones n'ont aucune capacité pour entraîner un sinistre de type radiologique. On a, au contraire, toutes les raisons de s'inquiéter lorsque les drones volent au-dessus de l'espace public. Ces derniers peuvent tomber sur les passants. Si cet évènement survenait, les conséquences dépendent de la taille de l'engin. Si c'est un drone thermique, pesant de 2,5 à 50 kg, il peut aisément tuer quelqu'un ou provoquer un accident de la circulation. Au-dessus de la campagne, cela ne gêne personne, cela peut tout au plus agacer les propriétaires d'un lieu. Au-dessus d'une foule ou d'un rassemblement, c'est irresponsable.
Peut-on s'en servir pour faire du renseignement au-dessus de Paris?
Avec n'importe quelle image satellite, on obtiendrait la même image que celle prise par un drone. Paris est une ville dont on sait déjà tout. J'exclue toute utilisation de ces drones pour des motifs d'espionnage. Nous sommes sans doute face à une organisation qui cherche à tester les moyens du renseignement français. La coordination des survols ne laisse aucun doute à propos d'un acte calculé et évacue l'hypothèse du plaisantin. Nous avons cinq lieux survolés au-dessus de Paris. Tout comme fin 2014, cinq centrales étaient survolées simultanément. Cela ne m'étonnerait pas que les auteurs soient les mêmes. Nous sommes sans doute face à une organisation très structurée et suffisamment financée pour arriver à de tels résultats. Peut-être un groupe écolo-terroriste. Ces derniers ont pour coutume de négliger le droit afin de faire valoir leur argumentation.
Les forces de l'ordre n'ont pas réussi à attraper les pilotes des drones. Quel peut être leur mode opératoire?
Il est très difficile d'attraper les auteurs de ce type de survol en milieu urbain. Il n'est pas pensable que les drones aient été lancés de la rue. Les personnes qui ont fait cela étaient très certainement situées dans la cour d'un immeuble de bureau, souvent vide à ces heures ou, encore plus pratique pour eux, sur un toit. Une fois les drones lancés, leurs trajectoires étaient sans doute programmées sans personne pour les guider, et donc se faire attraper.
Que faire face à ce phénomène?
Il faudrait avoir trouvé d'ici 2020 une réponse adéquate, avant que des personnes malveillantes n'aient trouvé une application criminelle aux drones. Ces cinq années sont sans doute le délai nécessaire pour mettre au point une réglementation et des solutions qui tiennent la route. Faut-il développer des lasers capables de faire fondre l'électronique du drone? Des outils pour reprendre en main les drones? Des drones mangeurs de drones? Chaque technique possède ses avantages et ses inconvénients.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/02/24/01016-20150224ARTFIG00125-drones-on-cherche-a-tester-les-services-de-renseignement-francais.php#xtor=AL-201
stagef
stagef
Equipe du forum
Equipe du forum
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Masculin Age : 42
Nombre de messages : 184
Inscription : 07/09/2008
Localisation : mauguio
Emploi : Community Manager
Passions : internet
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4398

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Mar 24 Fév 2015, 16:21
bonjour,

http://rt.com/uk/234759-terror-drone-strikes-nuclear/#.VOxQoAfaTSs.twitter

16 Réacteurs nucléaires vulnérables à des attaques de drones terroristes "- UK gouv conseiller

Didier.B
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Masculin Age : 58
Nombre de messages : 4583
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement
Points de Participation : 10608
http://didier.isabellebraud@orange.fr

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Mer 25 Fév 2015, 17:35
Bonjour,

http://www.20minutes.fr/paris/1548819-20150225-video-cinq-nouveaux-survols-nocturnes-drones-reperes-paris

_______________________________________
- https://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  https://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: https://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
stagef
stagef
Equipe du forum
Equipe du forum
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Masculin Age : 42
Nombre de messages : 184
Inscription : 07/09/2008
Localisation : mauguio
Emploi : Community Manager
Passions : internet
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4398

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Jeu 26 Fév 2015, 20:47
Bonsoir,

Alors que plusieurs drones ont survolé Paris cette semaine, la question se pose de nouveau : ces engins sont-ils une menace pour les centrales nucléaires ?

http://www.courrierinternational.com/article/2015/02/26/face-a-la-menace-des-drones-de-nombreuses-centrales-francaises-doivent-etre-ferme
halika
halika
Equipe du forum
Equipe du forum
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Féminin Age : 63
Nombre de messages : 297
Inscription : 22/10/2010
Localisation : Ile de La réunion
Emploi : retraitée
Passions : 974, astronomie, baleines, mer, nature, video HD, informatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3814

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Sam 28 Fév 2015, 17:11
L'hypothèse OVNI plane sur les centrales
Source Paris Match 26 fevrier 2015
de: David Ramasseul
@DavidRamasseul



Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 J82utD
Des drones ont survolé Paris deux nuits consécutives, planant au-dessus de zones sensibles ou touristiques dont la Tour Eiffel, les Invalides et l'ambassade américaine. Le 20 janvier dernier, un autre engin avait été aperçu au dessus de l'Elysée. Cette mini vague de drones sur la capitale survient après celle plus inquiétante de survols du parc nucléaire français par des appareils non identifiés. Alors qu'aucun responsable de ces intrusions n'a été interpellé, certains témoignages concernant le survol des centrales nucléaires de ces derniers mois laissent entrevoir une toute autre histoire : et si ces drones avaient une origine beaucoup plus énigmatique 

En quatre mois, les deux tiers des 19 centrales nucléaires françaises ont été survolés à une ou à plusieurs reprises. Et les centrales ne sont pas les seules visées par ces inquiétantes tournées d'inspection aériennes: dans la nuit du 26 et 27 janvier, le site militaire de l'île Longue, dans la rade de Brest, où sont abrités les quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins français a aussi été visité.
Dans la seule soirée du 31 octobre 2014, pas moins de six sites ont été visités entre 18 heures et 22 heures : les centrales de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher), Dampierre en Burly (Loiret), Belleville-sur-Loire (Cher), Fessenheim (Haut-Rhin), Flamanville (Manche) et Penly (Seine-Maritime).

Une telle simultanéité sur une vaste étendue de territoire suppose une organisation et une logistique sans faille, guère à la portée d'une bande de plaisantins équipée de drones vendus dans le commerce.

«Le survol des centrales nucléaires est interdit dans un périmètre de cinq kilomètres et de 1.000 mètres d'altitude autour des sites. L'espace aérien au-dessus des centrales nucléaires est surveillé par l'armée de l'air, dans le cadre d'un protocole avec EDF», rappelle l'AFP.

Pourtant, après trois mois de survols qui remettent en cause la sécurité du parc nucléaire français, aucune arrestation n'a été effectuée, aucun drone n'a été abattu et aucune piste sérieuse n'est envisagée, du moins publiquement. On ignore même quels types d'appareils sont utilisés : «Les témoignages de gendarmes recueillis sur le site de Crès-Malville parlent de survols dans des conditions météo de vents de 70 km/h et avec de la pluie. On a des hélicoptères à Golfech qui suivent pendant 9 km ces drones. On a un drone qui circule entre Flamanville et la Hague sur 18 km. La thèse des petits drones que l’on pilote le nez sur la clôture ne tient pas» résume pour Science et Avenir Yannick Rousselet, en charge de la campagne sur le nucléaire chez Greenpeace.

"L’armée se trouve confrontée à une stratégie soutenue par une technologie 'exogène'"

Pour l'instant, les drones qui survolent les centrales françaises sont donc au sens le plus littéral du terme des OVNIS, des Objets Volants Non Identifiés. De fait, la communauté française des spécialistes des OVNIS n'a pas tardé à s'emparer du sujet : l'ufologue Claude Levat a écrit le 6 décembre une «lettre ouverte au ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian» qu'il interpelle en ces termes :

«L’armée se trouve confrontée à une stratégie soutenue par une technologie "exogène". La même méthodologie peut nous faire craindre une poursuite aggravée de ces manifestations avec démonstrations ostensibles vis à vis d’un public non "préparé". En conséquence en tant que citoyens concernés par la défense du territoire, nous avons l’honneur de vous demander votre opinion concernant cette question.»

Une technologie «exogène», autrement dit non terrestre sous-entend Claude Lavat...

Le Geipan (groupe d'études et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés), l'organisme officiel dépendant du CNES en charge de l'étude des PANS (Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés, la terminologie scientifique désormais en vigueur pour désigner les OVNIs) a aussi été saisi par l'ufologue Jacky Kozan, de l'association «l'Académie d'ufologie» : «Vous avez certainement pris connaissance par les média nationaux et étrangers du fait que nos installations nucléaires civiles et militaires sont depuis plusieurs semaines survolées par des “engins non identifiés”. Ces nouvelles ont été confirmées fin octobre 2014 par un directeur national d’EDF s’exprimant sur les chaînes de télévision, en utilisant l’expression “engins volants non identifiés”. En conséquence et sans information provenant du GEIPAN, nous vous demandons de nous faire connaître les résultats d’une enquête qui a certainement été diligentée par le GEIPAN.»

Contrairement au ministère de la Défense, Xavier Passot, responsable du GEIPAN nommé en 2011 n'a pas tardé à répondre :
«Pour votre information, le GEIPAN n’a pas été sollicité sur cette affaire récente de survol de centrales nucléaires. (…) Le GEIPAN, qui n’a été sollicité ni par EDF, ni par la gendarmerie, ni par aucun témoin sur cette affaire, n’a aucune activité sur ce sujet, si ce n’est la veille sur les informations de la presse. Et vous savez que nous n’avons pas mission d’aller chercher des observations inexpliquées. Nous sommes bien sûr très curieux de l’origine précise de ces engins volants, mais étant donné le lourd dispositif déjà déployé par la gendarmerie sur le sujet, l’apport du GEIPAN sur cette affaire serait bien maigre.»

Interrogé sur France Culture à propos de ces survols, Xavier Passot confirme mais laisse transparaître quelques doutes sur la version officielle : «Je n'ai pas reçu personnellement de témoignages. Tous les témoins de ces survols sont des employés des centrales nucléaires. Mais je sais qu'une personne a vu quelque chose près de Golfech et a contacté les gendarmes. L'observation a été classée drone (…) Je ne sais même pas sur quels critères tous ces objets ont été identifiés comme des drones. J'espère que c'est sur de bons critères mais je n'en suis pas absolument certain.»

"Nous savons qu’un témoin a déposé à la gendarmerie un témoignage d’observation à Sistel"


Xavier Passot évoque aussi dans sa réponse à Jacky Kozan cette observation d'un PAN près de la centrale de Golfech, le jour d'un survol de drone, le 30 novembre 2014 : «Nous savons toutefois par les forums qu’un témoin a déposé à la gendarmerie un témoignage d’observation à Sistel. Comme d’autres témoins ont observé un drone survolant la centrale de Golfech ce jour-là, ce témoignage a rejoint le dossier de l’enquête judiciaire en cours sur le survol des centrales nucléaires par des drones.»

Ce témoignage, publié sur le forum Mystères des Ovnis est le seul à notre connaissance dans lequel un témoin extérieur à EDF corrobore le survol d'une centrale nucléaire et fournit une description précise de l'objet impliqué, à supposer qu'il s'agit du même objet que celui signalé par la direction de la centrale. Or, le récit du témoin, Marc T., ajoute encore au trouble concernant la nature exacte de cet engin volant:

«Observation du 30 Octobre 2014, entre 20h50 et 21h00. La maison où je me trouvais se situe en hauteur, sur l'un des coteaux de la commune... Avec une vue dégagée sur la Centrale de Golfech. (…)
On ne voyait qu'un gros point lumineux de couleur blanche (sans couleur) à l'horizon direction Nord Est vers Donzac (au dessus de Donzac pour être plus précis). A environs 4 à 5 kilomètres de nous et à une altitude de 200 m environ (pas beaucoup plus haut que les tours de la centrale elle-même). (…)
Puis il a commencé à bouger lentement à très faible vitesse. Tout en pivotant sur lui-même comme pour amorcer un virage. A ce moment là, j'ai pu voir aux jumelles (et mon ami à l’œil nu) une seconde lumière de type flash. Comme un stroboscope. (...)
Puis, il a commencé à se déplacer de plus en plus vite, à la vitesse d'un petit avion de type Cessna. Il se dirige maintenant plus vers St Loup, pour ensuite effectuer un virage assez serré se dirigeant alors dans notre direction. A mesure qu'il s'est rapproché de nous, j'ai pu voir aux jumelles un point rouge assez distinctement, assez brillant lui aussi. (…)

A environ 300 m de nous, de face, toujours avec son gros spot blanc, il reste presque immobile environ 15 à 20 secondes. J'ai alors eu le temps, mon ami aussi, de voir sa forme de face. C'est à ce moment là qu'il est le plus prêt de nous. Il a alors une forme "d'avion". Il ne faisait aucun bruit... rien du tout. On pouvait entendre la moissonneuse-batteuse sur le coteau d'à côté (à notre droite) mais rien pour cet objet. J'ai donc pu voir deux ailes. Son envergure faisait bien 6 à 7 m.



"J'ai observé un ovni triangulaire, noir mat avec trois lumières clignotante"



(…) Toujours aux jumelles, maintenant à 500 m de moi, mais cette fois de profil, j'ai été très surpris car j'avais beau le suivre (il n'avançait pas très vite) je n'arrivais pas à lui donner une forme précise. J'avais bien vu ces ailes juste avant, mais cette fois pratiquement de profil, je ne voyais pas bien les contours de l'objet. Ça faisait un peu l'effet d'un mirage dans le dessert.»

Résumons : un gros objet de six à sept mètres d'envergure, des lumières clignotantes, une forme floue «comme un mirage», une vitesse variable allant du sur-place à celle d'un avion de tourisme, aucun bruit, des «flashs stroboscopiques» que le témoin a interprété comme les flashs d'un appareil photographique... Il est clair que ce type de «drone» ne se trouve pas au supermarché du coin. Ci-dessous, une reconstitution de l'objet vu par les témoins :



Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 YGSVhI



Mais il y a plus étonnant encore. Le témoin a rapporté son observation aux gendarmes qui lui auraient confié avoir eux aussi vu quelque chose : «En discutant avec les gendarmes qui ont été très à l'écoute, ils m’ont dit avoir vu plus tard dans la soirée vers 21h50, près de l'un des ponts de la Garonne (…), quelque chose d’encore plus gros, bien plus imposant, presque comme un avion de ligne mais de forme carrée...»

Ce n’est pas la première fois que la centrale de Golfech est survolée par un engin mystérieux. En 2010, deux employés de la centrale ont observé et filmé un objet pour le moins insolite si l’on en croit cette description qui figure dans une enquête réalisée par l’ufologue Christophe Albiero: «Cela s'est déroulé le 6 octobre 2010 entre 20h15 et 20h17 à la centrale nucléaire de Golfech, à quelques mètres du bâtiment de sécurité du site. Il faisait très beau, le ciel est très clair, pas de vent, pas de nuages, visibilité parfaite, pas d'arbres vue complètement dégagée. J'ai observé un ovni triangulaire, noir mat avec trois lumières clignotantes blanches à chaque extrémité, et une rouge clignotante au centre. L'objet volait à basse altitude, j'ai pu le voir de très près. Il était assez grand et se déplaçait très lentement. J'ai pu le suivre a pied en marchant parallèlement à sa trajectoire. A un moment donné je me suis retrouvé pratiquement sous l'objet.



"L’objet est donc passé très près des deux réacteurs nucléaire"



Celui-ci ne faisait aucun bruit (moteur, sifflement etc), il n'y avait pas de souffle, pas d’odeur. L'objet a continué sa route en silence puis à environ trente mètres de moi sur ma gauche, il a pivoté sur sa droite puis est parti toujours lentement en prenant de l'altitude se dirigeant vers une colline. (…)

Je travaille à la centrale nucléaire de Golfech. L’objet était si bas que pour nous il n'était pas au dessus de la centrale mais bien à l'intérieur aussi haut que les cheminées de la centrale d’environ 150/200 m. L’objet est donc passé très près des deux réacteurs nucléaire. Il a survolé l'allée centrale, le bâtiment sécurité du site sans déclencher d'alarme à notre grand étonnement.»

Les deux témoins, Pascal et Sofiane, âgés de 44 et 20 ans à l’époque, ont contacté le GEIPAN mais ils sont en désaccord complet avec la conclusion assez lapidaire du rapport de l’organisme public: «Observation probable d’un avion».

Les OVNIS et les centrales nucléaires semblent entretenir un rapport complexe depuis des décennies en France et dans le monde. Au point d’inquiéter les autorités responsables ? Peut-être, du moins si l’on en croit cet article du Canard Enchaîné consacré à une affaire de piratage informatique mené à l’encontre d’un militant de Greenpeace paru le 8 avril 2009.



Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 TZeCHx
L’hebdomadaire révèle que des enquêteurs du groupe Geos, chargés d’un audit de la sécurité de la tour EDF de La Défense «ont mis la main sur un rapport confidentiel de 260 pages consacré aux… extraterrestres.» 
Que penser enfin de cette confidence de Pascal Pezzani, directeur de la centrale nucléaire du Blayais, elle aussi survolée le 13 octobre dernier ?
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 SE_inside_right_content_pm_v8
Lors de la «présentation des résultats 2014 et des perspectives de la centrale nucléaire» Pascal Pezzani, rapporte «Sud-Ouest» a «minimisé» les problèmes de sécurité:  «Ici, on n'a pas vu de drone. On a vu un ovni et il n'y a eu aucun impact sur la sûreté de nos sites.»
Loreline
Loreline
Administratrice en charge du blog
Administratrice en charge du blog
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Féminin Age : 70
Nombre de messages : 8700
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite studieuse
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 15816

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Ven 06 Mar 2015, 11:48
Vols de drone au-dessus de la centrale nucléaire de Saint-Alban en Isère
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 14eca712-19d5-45eb-86b9-d35e755faa6f_logo_afpPar AFP | AFP – il y a 4 minutes 50 secondes

  • [url=https://www.facebook.com/sharer.php?u=https%3A%2F%2Ffr.news.yahoo.com%2Fvols-drone-au-dessus-centrale-nucl%C3%A9aire-saint-alban-103826332.html&t=Vols de drone au-dessus de la centrale nucl%C3%A9aire de Saint-Alban en Is%C3%A8re - Yahoo Actualit%C3%A9s France][/url]



  • Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Efeec4f88b686b2dd3fd621992c4fc905a613874

    AFP/AFP/Archives - La centrale nucléaire de Saint-Alban (Isère), le 28 août 1992


La centrale nucléaire de Saint-Alban (Isère) a été survolée par un ou plusieurs drones, jeudi soir, a-t-on appris auprès de la gendarmerie et du parquet de Vienne, confirmant une information du Dauphiné Libéré.
Un premier survol a eu lieu vers 21H00 et trois autres entre 22H00 et 23H00. Un hélicoptère de la gendarmerie a été dépêché sur place pour tenter d'intercepter le drone ou son pilote, sans succès.
La brigade de recherche de la compagnie de gendarmerie de Vienne et de la brigade des transports aériens ont été saisis de l'enquête.
Il n'y a "aucun élément permettant d'orienter les recherches en l'état", a indiqué à l'AFP Matthieu Bourrette, procureur de la République à Vienne.
La centrale de Saint-Alban avait déjà été survolée par un drone début novembre 2014. La direction de la centrale avait déposé plainte.


Dernière édition par Loreline le Ven 06 Mar 2015, 14:53, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Ven 06 Mar 2015, 14:52
Fourni par stagef

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/la-centrale-de-saint-alban-a-nouveau-survolee-par-des-drones-8575101.html



[size=32]Drones : la centrale nucléaire de Saint-Alban à nouveau survolée[/size]
Edité par C.S. avec AFP
le 06 mars 2015 à 12h40

 
Faits divers Jeudi soir, la centrale nucléaire de Saint-Alban, dans l'Isère, a été survolée par un ou plusieurs drones. C'est la deuxième fois depuis novembre.
Le bal des drones continue. Jeudi soir, la centrale nucléaire de Saint-Alban, dans l'Isère, a été survolée par un ou plusieurs de ces engins volants. Un premier survol a eu lieu vers 21h et trois autres entre 22h et 23h. Un hélicoptère de la gendarmerie a été dépêché sur place pour tenter d'intercepter le drone ou son pilote, sans succès. La brigade de recherche de la compagnie de gendarmerie de Vienne et de la brigade des transports aériens ont été saisis de l'enquête.
Mais le dossier est particulièrement difficile. Il n'y a "aucun élément permettant d'orienter les recherches en l'état", a indiqué Matthieu Bourrette, procureur de la République à Vienne.
La centrale de Saint-Alban avait déjà été survolée par un drone début novembre 2014. La direction de la centrale avait déposé plainte. Le mystère de ces drones, contre lesquels il semble difficile de lutter, reste entier.
...
stagef
stagef
Equipe du forum
Equipe du forum
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Masculin Age : 42
Nombre de messages : 184
Inscription : 07/09/2008
Localisation : mauguio
Emploi : Community Manager
Passions : internet
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4398

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Ven 06 Mar 2015, 16:11
Bonjour,
il y a aussi cet article

http://www.ledauphine.com/isere-nord/2015/03/06/la-centrale-nucleaire-survolee-par-des-drones#commenter

Plusieurs drones ont survolé la centrale nucléaire de Saint-Maurice/Saint-Alban ce jeudi soir, plusieurs observations ont été effectuées notamment par des gendarmes.

Le premier survol, à faible altitude, est intervenu vers 21 h 15, lorsque deux drones sont entrés dans l'aire protégée de la centrale avant de disparaitre, l'un en direction de Chavanay (Loire), le second se dirigeant vers Roussillon.

Deux heures plus tard, deux autres drones ont été obervés dans le ciel de la centrale nucléaire.

Une enquête a été ouverte, l'hélicoptère de la section de la gendarmerie de Bron, a été engagé sur les lieux. Selon nos informations, les appareils étaient équipés de lumières clignotantes rouges et vertes. Cependant, les "pilotes de drone" n'ont pas été retrouvés.

Pour mémoire, cette centrale, tout comme celle de Creys-Malville, a été survolée a plusieurs reprises l'automne dernier.
Loreline
Loreline
Administratrice en charge du blog
Administratrice en charge du blog
Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Empty

Féminin Age : 70
Nombre de messages : 8700
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite studieuse
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 15816

Ovnis Re: Revue de presse: survols des centrales (sans discussions)

le Sam 07 Mar 2015, 08:19
Paris : quatre journalistes allemands interpellés alors qu'ils s'apprêtaient à faire voler un drone

Ils souhaitaient illustrer un reportage sur le phénomène des drones en France quand ils ont été interceptés par les pocliers vendredi. 


Bonjour
Les journalistes ne peuvent-ils pas demander une autorisation de survol en bonne et due forme ?
***********************
Un drone vole au desuss de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), près de Paris, le 27 février 205. (DOMINIQUE FAGET / AFP)Revue de presse: survols des centrales (sans discussions) - Page 7 Francetv.info Par Francetv info

Mis à jour le 06/03/2015 | 21:05 , publié le 06/03/2015 | 20:50

Face à la multiplication de survols de Paris par des drones, les autorités sont sur les dents. Quatre journalistes allemands ont été interpellés, dans la capitale, à proximité de la porte de la Villette, vendredi 6 mars, rapporte France Info. Ils ont été visiblement arrêtés alors qu'ils "s'apprêtaient à faire voler un drone pour les besoins (...) d'un reportage", précise le site de la radio. 

Le drone retrouvé dans le coffre de leur voiture

Selon Le Parisien, l'engin se trouvait dans le coffre de leur voiture. Les journalistes allemands ont été conduits au commissariat du 19e arrondissement, en vue d'éventuelles poursuites. Le survol de Paris sans autorisation est interdit, qu'il s'agisse de drones, d'hélicoptères ou de tout autre aéronef.
Mardi, un journaliste d'Al Jazeera a été condamné pour avoir fait voler un drone à Paris en pleine journée. Il a plaidé coupable et le drone a été saisi. Le journaliste a été condamné à une amende de 1 000 euros, assortie de la confiscation de son appareil, selon Le Parisien.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum