Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
BLUE BOOK PROJECT - Série produite par Robert Zemeckis - History ChannelAujourd'hui à 05:11XPDavyMétamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiquesAujourd'hui à 00:16Polyèdre57"Un ballon-sonde ou un drone, oublie ça !" dit l'ufologue Canadien Jean CasaultHier à 21:37martinDocuments ItaliensHier à 18:06anakin23Nouveau membre (Cléophée)Hier à 17:34Polyèdre57Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesHier à 17:12Polyèdre575ème Congrès ufologique international de Montréal 27 et 28 octobre 2018Hier à 14:06snotgobblerNord-Pas-de-Calais: les membres de cette régionHier à 13:53Buckaroo_BanzaiMichel a filmé un OVNI dans les Vosges (INA).Hier à 11:56Polyèdre57L'affaire UMMO: Alerte aux "envahisseurs" ummites la fin du cirque!Hier à 09:55snotgobblerAstroglaciologieHier à 09:16Hector01Le GEIPAN et son traitement du phénomène OvniLun 21 Oct 2019, 17:52Polyèdre57(Bertrand Méheust) Un phénomène installé dans la durée Lun 21 Oct 2019, 11:57Polyèdre57Les scientifiques et les Ovnis, frustration ou mépris?Lun 21 Oct 2019, 10:09Roland62(2017) J-P Petit & J-C Bourret : Ovnis, l'extraordinaire découverte.Lun 21 Oct 2019, 10:01martin(2018) Contacts cosmiques : Jusqu'où peut-on penser trop loin ? Jean-Claude Bourret Lun 21 Oct 2019, 09:19Hector01Qui connait le devenir du magazine "Lumieres Dans La Nuit" (LDLN) ?Dim 20 Oct 2019, 21:57Polyèdre57Documentaire Unaknowledged avec Steven GreerDim 20 Oct 2019, 21:37Polyèdre57Présentation PrédatorDim 20 Oct 2019, 20:44LorelineSi les extraterrestres existent, pourquoi aucun contact?Dim 20 Oct 2019, 20:14HocineLa face cachée de la LuneDim 20 Oct 2019, 19:09LorelineDocumentaires et films sur le sujet OVNIDim 20 Oct 2019, 14:03Polyèdre57(1880) La vague d'US airships de 1878 à 1897Dim 20 Oct 2019, 10:25LorelinePays de la Loire: les membres de cette régionDim 20 Oct 2019, 00:33SirromBourgogne: les membres de cette régionSam 19 Oct 2019, 19:19Polyèdre57presentationSam 19 Oct 2019, 00:21anakin23Le nouveau Directeur du GEIPANVen 18 Oct 2019, 21:06anakin23RAPPORT MILITAIRE DE 1954 : L'OVNI QUI ACCREDITE UNE RR3 ?Ven 18 Oct 2019, 21:02anakin23Sondage : Quel est le cas le plus intrigantVen 18 Oct 2019, 20:50HocineLe Crash Ovni de Roswell qu'en pensez-vous?Ven 18 Oct 2019, 17:34snotgobbler
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sébastien.
Equipe du forum
Equipe du forum
Un drone qui pourra apprendre par lui-même Empty

Masculin Age : 38
Nombre de messages : 429
Inscription : 07/02/2009
Localisation : Tarn
Emploi : IT
Passions : Ornithologie - Informatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4577

Ovnis Un drone qui pourra apprendre par lui-même

le Dim 23 Nov 2014, 18:00
http://www.usine-digitale.fr/article/des-neurones-dans-un-drone.N298266

Équipe d’une puce électronique constituée de neurones en silicium, un drone pourrait faire son propre apprentissage en assimilant les caractéristiques d’un lieu ou d’un paysage lors d’un premier survol.
C’est ce que tente de faire des chercheurs des laboratoires HRL (détenus par GM et Boeing), financés par la Darpa.

Les puces électroniques neuromorphiques sont des circuits intégrés qui miment la structure et le fonctionnement du cerveau : les connexions entre les unités de base - les neurones - s’établissent en réponse aux stimuli reçus via des canaux visuels, auditifs ou autres.
Les réseaux de neurones, biologiques ou artificiels, sont en particulier doués pour reconnaître et identifier des formes ou des signaux, après un apprentissage sur le terrain.
Une équipe des laboratoires HRL, un centre de recherche conjoint de GM et Boeing, a décidé de tester cette technologie au profit des drones. Ils ont donc embarqué une puce de 576 neurones sur un drone spécialement conçu par le fabricant californien Aerovironment.
Un engin ultra léger : 93 grammes, batterie comprise. La puce, elle, ne pèse que 18 grammes.
Et surtout, elle fonctionne avec seulement 50 milliwatts de puissance. Car c’est un autre avantage des puces neuromorphiques de savoir réaliser des tâches complexes en consommant peu d’énergie. La puce embarquée reçoit et traite des données fournies par des capteurs optiques, infra-rouge ou à ultrasons.
Les premiers essais, assurent les chercheurs de HRL, ont confirmé qu’un tel système était capable d’apprentissage en vol. Les tests ont été financés par l’agence de la défense américaine, la Darpa, dans le cadre du projet Synapse sur les circuits électroniques neuromorphiques, auquel participe notamment IBM.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum