Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Quel pourrait être le rôle des Ovnis ? !Aujourd'hui à 17:51Hector01"Un ballon-sonde ou un drone, oublie ça !" dit l'ufologue Canadien Jean CasaultAujourd'hui à 15:27Polyèdre57Jacques Vallée et l'hypothèse extraterrestre (Gildas Bourdais)Aujourd'hui à 14:19Polyèdre57Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?Aujourd'hui à 14:08LorelinePrésentation sommaire nouveau membre (skippy5335)Aujourd'hui à 14:06Loreline(2006) Extraterrestres l'enquête par Stephane AllixAujourd'hui à 10:42Polyèdre57Lorraine: les membres de cette régionHier à 23:49Polyèdre57(1995) L'incident de Ilha do Major, São Vicente (Brésil)Hier à 19:13Roland62Bonjour à tousHier à 15:31Polyèdre572017: L'ère des robots après l'ère des humainsHier à 11:48Polyèdre572019: Le 06/12 à ValensoleHier à 10:13Polyèdre57La pollution lumineuseHier à 10:10Polyèdre57Des photos célèbres difficilement contestablesVen 06 Déc 2019, 22:02Polyèdre57La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)Ven 06 Déc 2019, 18:44Polyèdre57La recherche d'extraterrestres "est bien plus crédible qu'auparavant" Ven 06 Déc 2019, 12:12LorelineLe mystère de la photo du petit rechain élucidé : "Une supercherie"Ven 06 Déc 2019, 11:25Polyèdre57MIB (Men In Black) la stratégie de l’absurde ? Ven 06 Déc 2019, 11:10HocineAURELIEN BARRAUJeu 05 Déc 2019, 22:39Polyèdre57Les médias et leur traitement du sujetJeu 05 Déc 2019, 10:54Polyèdre57Bourgogne: les membres de cette régionMer 04 Déc 2019, 17:08Polyèdre57Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington PostMer 04 Déc 2019, 16:58Polyèdre57Ovni dans l'histoire avec Thomas MargoutMer 04 Déc 2019, 16:28Polyèdre57Survols de centrales nucléaires : ovni ou drones?Mer 04 Déc 2019, 10:56Polyèdre57Les trous de ver un espoir pour des voyages interstellaires Mar 03 Déc 2019, 21:18XPDavyLes Mystères des OvnisMar 03 Déc 2019, 19:46Polyèdre57 "Rendez-vous" d'ODHTv!Mar 03 Déc 2019, 17:44Polyèdre57Lumières étranges non identifié en Sarthe mai 2016Mar 03 Déc 2019, 16:25Polyèdre57M.A.J. Languedoc-Roussillon: les membres de cette régionLun 02 Déc 2019, 18:55Polyèdre57Conquête spatiale (Topic général)Lun 02 Déc 2019, 13:20XPDavyLa vague d'observation belge de 1990: quand les ovnis étaient parmi nousLun 02 Déc 2019, 10:42Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sébastien.
Equipe du forum
Equipe du forum
Un drone qui pourra apprendre par lui-même Empty

Masculin Age : 38
Nombre de messages : 429
Inscription : 06/02/2009
Localisation : Tarn
Emploi : IT
Passions : Ornithologie - Informatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4623

Ovnis Un drone qui pourra apprendre par lui-même

le Dim 23 Nov 2014, 17:00
http://www.usine-digitale.fr/article/des-neurones-dans-un-drone.N298266

Équipe d’une puce électronique constituée de neurones en silicium, un drone pourrait faire son propre apprentissage en assimilant les caractéristiques d’un lieu ou d’un paysage lors d’un premier survol.
C’est ce que tente de faire des chercheurs des laboratoires HRL (détenus par GM et Boeing), financés par la Darpa.

Les puces électroniques neuromorphiques sont des circuits intégrés qui miment la structure et le fonctionnement du cerveau : les connexions entre les unités de base - les neurones - s’établissent en réponse aux stimuli reçus via des canaux visuels, auditifs ou autres.
Les réseaux de neurones, biologiques ou artificiels, sont en particulier doués pour reconnaître et identifier des formes ou des signaux, après un apprentissage sur le terrain.
Une équipe des laboratoires HRL, un centre de recherche conjoint de GM et Boeing, a décidé de tester cette technologie au profit des drones. Ils ont donc embarqué une puce de 576 neurones sur un drone spécialement conçu par le fabricant californien Aerovironment.
Un engin ultra léger : 93 grammes, batterie comprise. La puce, elle, ne pèse que 18 grammes.
Et surtout, elle fonctionne avec seulement 50 milliwatts de puissance. Car c’est un autre avantage des puces neuromorphiques de savoir réaliser des tâches complexes en consommant peu d’énergie. La puce embarquée reçoit et traite des données fournies par des capteurs optiques, infra-rouge ou à ultrasons.
Les premiers essais, assurent les chercheurs de HRL, ont confirmé qu’un tel système était capable d’apprentissage en vol. Les tests ont été financés par l’agence de la défense américaine, la Darpa, dans le cadre du projet Synapse sur les circuits électroniques neuromorphiques, auquel participe notamment IBM.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum