Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Deux conférences exceptionnelles aux Repas Ufologiques de Paris en 2012Hier à 23:38Polyèdre57Révélation Forêt de Rendlesham (27 et 28.12.1980)Hier à 23:15Polyèdre57Communiquer à l'infini grace à l'intrication quantiqueHier à 21:38Polyèdre57Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland"Hier à 19:52Julien.BMariam Baouardy (Apparition Mariale)Hier à 19:10Polyèdre57Les gouvernements et les militaires gardent-ils le secret sur les ovnis?Hier à 19:05Polyèdre57Ovni aéroport: Les aéroports et les survols d'ovnisHier à 12:26Polyèdre57(1919) "Le livre des damnés" Charles FortDim 14 Juil 2019, 22:26Polyèdre57Etranges nuages à Voronesh (Russie)Dim 14 Juil 2019, 22:10anakinFrancisco Cándido Xavier (Médium Brésilien)Dim 14 Juil 2019, 22:06anakinQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesDim 14 Juil 2019, 21:04anakinSérie To The Stars Academy (Unidentified: Inside America’s UFO Investigation)Dim 14 Juil 2019, 12:38Guillaume84Benjamin Castaldi aurait vu un ovni triangulaireDim 14 Juil 2019, 11:00Polyèdre57Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?Sam 13 Juil 2019, 20:52Hocine Le cliché du trou noir M87* enfin révéléSam 13 Juil 2019, 20:35HocineLes pires arguments de certains sceptiques pour vous?Sam 13 Juil 2019, 19:49Nanou TiOVNIs en Australie - Divulgation en 2012 des archives gouvernementales. Sam 13 Juil 2019, 19:25Roland62J'ai filmé un ovni le 05/07/2019 Sam 13 Juil 2019, 17:53Polyèdre57- Le crash d’Aztec (Nouveau Mexique) 1948Sam 13 Juil 2019, 17:26martin(1994) Atterrissage d'un Ovni devant une école au Zimbabwe.Sam 13 Juil 2019, 11:50XPDavyVoulez-vous savoir s’il existe une vie extraterrestre ?Sam 13 Juil 2019, 08:55manu03Le GEIPAN est-il encore d'utilité publique ? (Pétition à envisager sérieusement)Ven 12 Juil 2019, 21:49Nanou TiCrop Circles et Ovnis messages ou arnaques?Ven 12 Juil 2019, 19:36Roland62L’hypothèse de l’univers parallèle (HUP)Ven 12 Juil 2019, 17:46Roland62Débat: Jean Pierre Petit et ses théoriesVen 12 Juil 2019, 17:44Polyèdre57Bonjour à toutes et à tousVen 12 Juil 2019, 15:39Roland62Technologie des radars, Tutoriel radarVen 12 Juil 2019, 11:48Polyèdre57Les Canadiens du forumJeu 11 Juil 2019, 12:19Polyèdre57Deux exoplanètes très semblables à la TerreJeu 11 Juil 2019, 08:20martinPrésentationMer 10 Juil 2019, 23:00Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sébastien.
Equipe du forum
Equipe du forum
Un drone qui pourra apprendre par lui-même Empty

Masculin Age : 37
Nombre de messages : 429
Inscription : 07/02/2009
Localisation : Tarn
Emploi : IT
Passions : Ornithologie - Informatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4477

Ovnis Un drone qui pourra apprendre par lui-même

le Dim 23 Nov 2014, 18:00
http://www.usine-digitale.fr/article/des-neurones-dans-un-drone.N298266

Équipe d’une puce électronique constituée de neurones en silicium, un drone pourrait faire son propre apprentissage en assimilant les caractéristiques d’un lieu ou d’un paysage lors d’un premier survol.
C’est ce que tente de faire des chercheurs des laboratoires HRL (détenus par GM et Boeing), financés par la Darpa.

Les puces électroniques neuromorphiques sont des circuits intégrés qui miment la structure et le fonctionnement du cerveau : les connexions entre les unités de base - les neurones - s’établissent en réponse aux stimuli reçus via des canaux visuels, auditifs ou autres.
Les réseaux de neurones, biologiques ou artificiels, sont en particulier doués pour reconnaître et identifier des formes ou des signaux, après un apprentissage sur le terrain.
Une équipe des laboratoires HRL, un centre de recherche conjoint de GM et Boeing, a décidé de tester cette technologie au profit des drones. Ils ont donc embarqué une puce de 576 neurones sur un drone spécialement conçu par le fabricant californien Aerovironment.
Un engin ultra léger : 93 grammes, batterie comprise. La puce, elle, ne pèse que 18 grammes.
Et surtout, elle fonctionne avec seulement 50 milliwatts de puissance. Car c’est un autre avantage des puces neuromorphiques de savoir réaliser des tâches complexes en consommant peu d’énergie. La puce embarquée reçoit et traite des données fournies par des capteurs optiques, infra-rouge ou à ultrasons.
Les premiers essais, assurent les chercheurs de HRL, ont confirmé qu’un tel système était capable d’apprentissage en vol. Les tests ont été financés par l’agence de la défense américaine, la Darpa, dans le cadre du projet Synapse sur les circuits électroniques neuromorphiques, auquel participe notamment IBM.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum