Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Les mutilations de bétail une explication ufologique?Aujourd'hui à 18:56R-MèsObservations de "drones" dans le Colorado et au NebraskaAujourd'hui à 18:04Hannibal(1981) Ovni ufo: Le cas des amarantes Laxou / NancyAujourd'hui à 17:34Polyèdre57Présentation Aujourd'hui à 17:29Polyèdre57Découverte de vie multicellulaire sans oxygène Aujourd'hui à 09:16Roland62La révolution de l'Ufologie.Hier à 23:30Polyèdre57(1993) La fausse RR3 de Filiberto Caponi (Italie) Hier à 15:34Hocine(2016) Passeport pour le cosmos : Transformation humaine et rencontre alien de John E. MackHier à 05:58Hannibal(1997) Lumières ovni au-dessus de PhoenixMar 25 Fév 2020, 21:09Polyèdre57Salutations de la planète TerreMar 25 Fév 2020, 21:01XPDavyInformations et réflexions sérieuses, est ce possible ?Mar 25 Fév 2020, 18:13freethinkerX° Congrès ufologique d'OVNI-Languedoc dimanche 8 septembre 2019Mar 25 Fév 2020, 18:06Polyèdre57Les Canadiens du forumMar 25 Fév 2020, 18:03Polyèdre57Les Rencontres du troisième type RR3 (discussion et étude)Lun 24 Fév 2020, 18:19Polyèdre57Construction d'un dossier sur les ovnis triangulairesLun 24 Fév 2020, 17:57Polyèdre57Bételgeuse... Bételgeuse... Bételgeuse !!!Lun 24 Fév 2020, 07:40Robert04Le projet Breakthrough Listen : nouvelle batterie de donnéesLun 24 Fév 2020, 04:22Thierry-BJ'ai besoin de vousDim 23 Fév 2020, 22:34noteasy60Présentation nouvel adhérent (Melis)Dim 23 Fév 2020, 20:32Jab76La pollution lumineuseDim 23 Fév 2020, 20:29alrishaNouvel adhérentDim 23 Fév 2020, 18:28LorelineDocumentaires et films sur le sujet OVNIDim 23 Fév 2020, 13:57Polyèdre57(1956) La poursuite d'OVNIS de Bentwaters LakenheathDim 23 Fév 2020, 13:13Jab76Autres hypothèses que les engins "tôles et boulons"Dim 23 Fév 2020, 11:58LorelineLe Pentagone a étudié les Ovnis dans le plus grand secret (New York Times, AATIP, TTSA, affaire Tic Tac etc...)Sam 22 Fév 2020, 23:28Polyèdre57La fin des haricots (Aurelien Barrau)Sam 22 Fév 2020, 18:39LorelineQui connait le MUFON France ?Sam 22 Fév 2020, 15:39freethinkerSondage : Quel est le cas le plus intrigantVen 21 Fév 2020, 17:35Hocineun nouveau signal radio extraterrestre intrigue les scientifiques-Ven 21 Fév 2020, 11:48snotgobblerDyatlov - OVNI ou affaire militaire?Ven 21 Fév 2020, 05:08Thierry-B
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sylvain Vella
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
Mais que se passe-t-il sur Jupiter ? Empty

Masculin Age : 45
Nombre de messages : 3168
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8318

Ovnis Mais que se passe-t-il sur Jupiter ?

le Dim 18 Mai 2014, 12:13
Mais que se passe-t-il sur Jupiter ? La grande tâche rouge de la planète géante diminue et laisse les astronomes perplexes

Selon les dernières observations du télescope spatial Hubble, la tâche rouge de Jupiter mesure désormais 16 500 km de diamètre, soit 24 500 kilomètres de moins qu'au 19ème siècle.

Mais que se passe-t-il sur Jupiter ? Atlantico-yahoo-1565571

La caractéristique la plus connue de Jupiter, sa tâche rouge semble rétrécir de jour en jour.
Elle mesure désormais 16 500 km de diamètre, selon les observations du télescope spatial Hubble, rendues publiques ce jeudi. Cette tâche rouge est une zone de haute pression située au-dessus de la ceinture équatoriale de Jupiter.
Pris en étaux entre deux masses de gaz qui se déplacent en sens inverse, cet anticyclone géant de forme elliptique tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

Lors des observations des astronomes au 19ème siècle, la tâche mesurait 41 000 km de diamètre, soit trois fois plus que la Terre. Lorsque la sonde Voyager a été envoyée en 1979 et 1980, la tâche ne faisait plus que 23 335 km. Ce phénomène de rétrécissement s'est considérablement accéléré depuis deux ans, selon l'association d'astronomes amateurs : la British Astronomical Association (BAA). Par ailleurs, ces astronomes ont remarqué que la tâche était de plus en plus ronde et tournait de plus en plus vite sur elle-même.

Dans les années 80, la sonde Voyager avait calculé que la période de rotation de la tâche était de 6 à 8 jours. Désormais, elle est de moins de 4 jours. Certains scientifiques mettent en cause les vents qui entourent la tâche. "Ils sont 70% plus violent qu'ils ne l'étaient du temps des observations de la sonde Voyager" chiffre le site skyandtelescope. 

Selon Aymeric Spiga, chercheur au Laboratoire de Métérologie Dynamique, spécialiste de Jupiter, interrogé par Atlantico : "La grande tâche rouge de Jupiter est un tourbillon qui se maintient depuis probablement plusieurs siècles (et observé depuis 1665) mais son apparence peut changer légèrement au cours du temps.
Sa position en latitude peut par exemple légèrement varier (+/- 0.5°) donc son interaction avec le vent environnant (les courants-jets) également. Des variations de l'apparence de la grande tâche rouge sont donc assez fréquentes." Et le scientifique d'ajouter qu'il est :"difficile de savoir si la diminution est une tendance au long terme, ou si elle correspond à un cycle sur plusieurs dizaines d'années. Il faut continuer à accumuler les observations pour le savoir." "L'évolution de la grande tâche rouge est par nature chaotique et très complexe car elle est contrôlée par de la turbulence qui a lieu aux petites échelles et aux grandes échelles. De plus la grande tâche rouge "fusionne" parfois avec des tourbillons plus petits, ce qui fait varier son étendue, sa position et sa force au cours du temps."
Mais que se passe-t-il sur Jupiter ? Jupiter

Par ailleurs, au cours d'un entretien accordé à Sciences et Avenir, Pierre Drossart, directeur du Laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique (LESIA) à Meudon, appelle à nuancer les observations des astronomes de la BAA.
 "La tache de Jupiter est extrêmement difficile à mesurer depuis la Terre", dit-il, ajoutant qu'en fonction de la brume présente dans la haute atmosphère de Jupiter, les bords de sa tâche sont parfois difficiles à distinguer.
 Par conséquent cela peut engendrer une mauvaise estimation de sa vitesse de rotation. Un avis partagé par Aymeric Spiga : "J'ajoute le fait que l'on ne sait toujours pas avec précision les mécanismes qui contrôlent la couleur rouge de la grande tâche rouge. D'ailleurs, les couleurs en son sein peuvent varier du rouge foncé à une couleur très pale, quasi blanche. Il est donc difficile de savoir si ce sont les contours du tourbillon qui changent, ou si ce sont simplement des variations de couleur aux frontières du tourbillon".


Enfin, pour Aymeric Spiga, le rétrécissement de la tâche rouge n'est pas forcément avant-coureur de sa disparition : "Il faudrait observer sur de bien plus longues échelles de temps pour en être éventuellement certain. On a néanmoins pu analyser la disparition d'autres phénomènes comme les White Ovals, qui ont pu être expliqués par les interactions entre diverses ondes atmosphériques. Si la grande tâche rouge venait à disparaître, ce ne serait pas le signe d'un changement climatique majeur sur Jupiter, mais donnerait plutôt des informations sur la façon dont les ondes interagissent dans son atmosphère.
Savoir pourquoi la grande tâche rouge se maintient si longtemps au cours du temps reste d'ailleurs une énigme scientifique !".

SOURCE: http://www.atlantico.fr/pourquoi-retrecissement-grande-tache-rouge-jupiter-est-pas-synonyme-disparition-long-terme-1565571.html#50phzzkg0P87W4Wk.99

_______________________________________
"On fait la sciences avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierre n'est une maison."

"C'est avec la logique que nous prouvons et avec l'intuition que nous trouvons. "
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum