Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Les mystères des Ovnis - Ufologie et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Articles sur le sujet ovniAujourd'hui à 10:16Hector01Les OVNIS : le rapport du Pentagone - EclairagesAujourd'hui à 07:24martin(1994) Vidéo ovni centre d'essai de la base Nellis de l'US Air ForceAujourd'hui à 06:13HannibalLumières rouges oranges vives (mes photos).Aujourd'hui à 00:18Roland89Discussions autour de divers sujets concernant l'ufologie.Hier à 19:41udje5403Rapport du Pentagone sur les ovnisHier à 19:19udje5403Nous ne vivrons pas sur Mars ni ailleursDim 25 Juil 2021, 09:30LorelineVu sur Youtube à PertuisDim 25 Juil 2021, 06:09HannibalLe Rover Persévérance et son hélicoptère.Ven 23 Juil 2021, 13:21XPDavySommes-nous seuls dans l'Univers ?Jeu 22 Juil 2021, 20:20martinPrésentation Jeu 22 Juil 2021, 19:02freethinkerAutour de la question : comment cultiver l'esprit critique ?Mer 21 Juil 2021, 20:12Jean-Marc WatBen, c'est encore moi...Mer 21 Juil 2021, 10:22Roland89Une initiative Européenne pour recueillir et analyser les OvnisMer 21 Juil 2021, 00:39jean-lucLUSA FAA près de 10.000 cas en accès libre (2014-2020)Dim 18 Juil 2021, 11:52Jean-Marc WatMon départDim 18 Juil 2021, 00:08LogikConcevoir une coprésence ?Sam 17 Juil 2021, 18:26TychoeBrahePANIQUE CHEZ LES PSEUDO SCEPTIQUESJeu 15 Juil 2021, 12:44freethinkerLa politique du forum : buts, remarques importantes et objectifsMer 14 Juil 2021, 21:32nicosJacques Vallée en live le 29 juinMer 14 Juil 2021, 14:21NOT-ALONEIls testaient la fiabilité des sites UFODim 11 Juil 2021, 22:38Sorensir2012: le 28/06 à 15h13 - Un phénomène ovni insolite - Rouen-Petit-Couronne - Seine-Maritime (dép.76)Dim 11 Juil 2021, 18:59Hector01Des traces de vie sur Encelade?Dim 11 Juil 2021, 09:53Julien.BLe voyage temporel est-il possible?Sam 10 Juil 2021, 20:52Hocine"LE TEMPS DES OVNIS" nouveau docu par Georges CombesVen 09 Juil 2021, 20:21udje5403 Déclaration de l'astronaute Bill NelsonVen 09 Juil 2021, 15:50LorelineInterdit d'interdire, une émission de Frédéric TaddeïJeu 08 Juil 2021, 10:54OVNI-LanguedocVidéo d ovni trouvé sur facebookMer 07 Juil 2021, 21:48Pascal_WesternOvnis et "extraterrestres" dans l'art antique (peintures, gravures et statuettes)Mer 07 Juil 2021, 19:48HocineDéclarations récentes d'officiels Américains sur les OvnisVen 02 Juil 2021, 13:34martin
Annonce
Le Deal du moment : -42%
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 ...
Voir le deal
14.36 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
[Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko - Page 14 Empty

Masculin Age : 46
Nombre de messages : 3160
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8810
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis [Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko

Ven 18 Avr 2014, 10:53
Rappel du premier message :

Philae: le robot de la sonde Rosetta va se poser sur une comète


Le 11 novembre, le petit robot se posera sur une comète, composée à 80% de glace. Il mourra de chaleur quatre mois après son atterrissage. Philae a déjà envoyé sur Terre une photo de la sonde spatiale Rosetta, depuis un lieu situé entre la ceinture d'astéroïdes et Jupiter.

[Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko - Page 14 1146395

Les caméras de Philae fonctionnent, la foreuse et le spectromètre ne sont pas grippés par le froid cosmique: tout est en ordre de marche sur le petit robot de la sonde spatiale Rosetta qui doit bientôt se poser sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko.
    
Philippe Gaudon, chef du projet au Cnes (Agence spatiale française) sur la mission européenne Rosetta, et ses équipes ont testé lundi soir la plupart des 10 instruments scientifiques installés à bord du petit robot Philae qui sera largué par Rosetta pour se poser le 11 novembre sur la comète.

"On sait peu de choses sur ces comètes composées à 80% de glace d'eau, mais on a découvert qu'elles renfermaient du carbone sous forme de macromolécules extrêmement noires datant de la naissance du système solaire", explique Jean-Pierre Bibring l'un des responsables scientifiques français. "Leur analyse peut permettre de comprendre les processus d'où la vie a pu découler", ajoute-t-il.
    
Après 10 ans de voyage, dont plus de trois ans d'hibernation des instruments, le premier autoportrait de Rosetta pris par une caméra de Philae est arrivé dans la nuit au SONC (Science Operation and Navigation Center) du Cnes à Toulouse.

Une foreuse creusera dans le sol de la comète

Envoyée de plus de 600 millions de kilomètres de la Terre, quelque part entre la ceinture d'astéroïdes et Jupiter, la photo a mis 30 minutes pour parvenir sur Terre. Le "selfie" n'est guère impressionnant, mais il symbolise le réveil des instruments de Philae.
    
"On a aussi actionné sur quelques millimètres la foreuse qui creusera dans le sol de la comète, l'appareil qui mesurera le magnétisme, tout est en ordre", déclare Jean-François Fronton, l'un des ingénieurs de bord. Rosetta a parcouru 6 milliards de kilomètres en 10 ans pour rejoindre la comète. Rosetta puis Philae ont été réveillés ces dernières semaines à l'approche de leur objectif.
    
L'ensemble des tests de fonctionnement de ses 10 outils scientifiques français et allemands devraient être terminés dans 10 jours. Le freinage devrait commencer en juin et les premières informations scientifiques sont prévues en juillet.

Un atterrissage méticuleux

Rosetta devrait ensuite se rapprocher de la comète tout doucement et se placer le 6 août en orbite autour du noyau de la comète, aussi appelée 67P à une altitude de 30 kilomètres environ.
   
Le centre de Toulouse présélectionnera alors cinq sites possibles d'atterrissage avant de choisir le site définitif en octobre. "On ignore la densité exacte, la structure du sol", le site d'atterrissage sera capital, explique Jean-Pierre Bibring. Si Philae, lourd de 100 kilos, "s'enfonce de plus de 70 centimètres, ce sera foutu", ajoute M. Bibring. "Le pire serait un sol en crème catalane avec une fine croute surmontant une crème légère" lance-t-il.
    
Le CNES ne se concentre pas sur ce scénario catastrophe mais plutôt sur les 18 expériences à mener dans les deux premiers jours sur la comète.  Avant de mourir de chaleur sur la trajectoire conduisant P67 près du soleil, il restera quatre mois à Philae pour mener à bien sa mission, mieux comprendre ces témoins de l'origine du système solaire que sont les comètes.

Source:http://www.bfmtv.com/planete/philae-robot-francais-va-se-poser-une-comete-756713.html


Dernière édition par Loreline le Sam 06 Mar 2021, 16:24, édité 4 fois (Raison : Titre pour création sujet unique)

Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
[Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko - Page 14 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 4539
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement
Points de Participation : 11069
Voir le profil de l'utilisateurhttp://didier.isabellebraud@orange.fr

Ovnis Re: [Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko

Dim 26 Mar 2017, 06:47
Bonjour,

L'émission d'Arte sur la mission Rosetta était excellente et très complète. J'ai trouver la fin très touchante avec, entre autre, la découverte in-extremis de Philae sur une photo prise par Rosetta.

Cdt, Didier

_______________________________________
- https://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  https://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: https://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
XPDavy
Equipe du forum
Equipe du forum
[Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko - Page 14 Empty

Masculin Age : 61
Nombre de messages : 1065
Inscription : 29/10/2014
Localisation : Belgique
Emploi : Formateur - enseignant
Passions : La nature, les étoiles, les images.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4225
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: [Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko

Dim 26 Mar 2017, 09:50
Bonjour, 

Bonjour Loreline, Didier, fhd

Oui, très bien fait ce doc. 
Le second aussi je l'ai trouvé très intéressant,  
sur la recherche de la matière noire. 
Bonne vulgarisation, récent et fidèle à l'actualité des dernières découvertes 
sur la recherche des particules élémentaires au sein du cosmos.
Le troisième m'était déjà connu. 
Mais dans l'ensemble de très bons documentaires. 

Belle journée, 
Davy

Edit: J'ai trouvé le lien sur " L'odyssée Rosetta ", 
pour ceux qui l'auraient raté. 

http://www.arte.tv/guide/fr/061652-000-A/l-odyssee-rosetta 

Et la dernière image de Philae prise par Rosetta avant son crash. Wink 

[Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko - Page 14 Derniy10 

Cdt.

_______________________________________
L'ennemi est con, il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui.
Loreline
Modératrice
Modératrice
[Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko - Page 14 Empty

Féminin Age : 72
Nombre de messages : 10183
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite studieuse
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 18941
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: [Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko

Lun 12 Juin 2017, 20:05
Bonjour

Un entretien intéressant concernant les résultats de la défunte Rosetta :

https://rosetta.cnes.fr/fr/entretien-de-la-poussiere-de-comete-dans-latmosphere-de-la-terre

De la poussière de comète dans l’atmosphère de la Terre.

Les résultats de la défunte sonde Rosetta continuent de nous en apprendre davantage sur la comète Tchouri. Bernard Marty du Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques (CNRS et Université de Lorraine) et ses collègues du consortium ROSINA (PI: K. Altwegg) ont publié ce 9 juin dans le journal Science, des résultats qui établissent un lien quantitatif entre les comètes et l'atmosphère de notre planète.

S’attendait-on à faire des découvertes sur notre atmosphère en étudiant la comète Tchouri ?

BM : C’était l’un des grands enjeux de cette mission cométaire. Déjà savoir d’où viennent les comètes, si elles viennent du système solaire ou d’ailleurs. On savait déjà qu’elles étaient très riches en eau, en carbone, en acides aminés, la question était de savoir dans quelle mesure elles avaient participé à la formation de la Terre, et aux conditions qui ont permis l’apparition de la vie.

On pense que beaucoup d’éléments volatils ont été amenés par des météorites riches en gaz, appelées chondrites carbonées. Ces météorites, qui proviennent d'astéroïdes situés entre Mars et Jupiter, sont donc plutôt issues du système solaire interne.

Les comètes sont l’autre source potentielle pour notre planète, donc il fallait savoir notamment si ces dernières avaient participé à la formation des océans terrestres. Mais ce n’est pas le cas, les analyses précédentes donnent un rapport deutérium (isotope lourd de l’hydrogène) sur hydrogène (isotope léger) trop élevé dans les comètes. Il ne correspond pas, les comètes sont deux à trois fois plus enrichies en deutérium que les océans.

En revanche c’est positif pour l’atmosphère. Nos analyses ont montré que le rapport isotopique d’un autre élément des comètes, le xénon, a une signature spécifique que l’on retrouve dans le xénon de notre atmosphère. Établissant ainsi pour la première fois un lien qualitatif et quantitatif entre les comètes et notre atmosphère, de l’ordre de 20%.

Pourquoi le xénon ? Qu’a-t-il de particulier pour identifier l’origine de notre atmosphère ?

BM : Le xénon est un gaz rare, ses isotopes ont été fabriqués en fin de vie de différents types d’étoiles. Et à chaque fois, à chacune de ces origines, le xénon hérite d’une signature particulière. Il peut avoir plus ou moins de neutrons, ce qui ne change pas ses propriétés chimiques mais le rend facilement identifiable. Les isotopes plus légers 124Xe et 126Xe sont produits par les explosions de supernovæ, mais n’ont pas pu être évalués dans la comète parce qu’ils étaient en trop faible quantité.

En revanche les isotopes moyens, de 128Xe à 132Xe, ont très bien été détectés. Ils sont des produits lents de la fin vie des étoiles légères et moyennes de 0,6 à 10 fois la masse de notre Soleil. Et les isotopes lourds 134Xe et 136Xe, également détectes dans Tchouri, sont exclusivement produits lors de la collision brutale de deux étoiles à neutrons. Or justement, le xénon de Tchouri est appauvri en isotopes lourds 134Xe et 136Xe par rapport à celui que l’on trouve couramment dans notre système solaire.

Il semble donc que la glace des comètes a piégé du xénon qui ne provient pas du système solaire, impliquant une origine exotique au système solaire. Cet appauvrissement est unique, et on ne le retrouve, à un degré moindre, que dans le xénon de l’atmosphère terrestre. C’est ce xénon cométaire qui permet d’établir un lien de parenté entre les comètes et notre atmosphère, à hauteur d’un cinquième : 20% de comètes, 80% d’astéroïdes.

Comment la sonde Rosetta s’y est-elle prise pour obtenir ces résultats ?


BM : Non sans risque. Les gaz rares sont en faible abondance, même dans les gaz cométaires. Donc le signal est très faible, Rosetta le détectait mal. Il fallait s’approcher au plus près de la comète, entre 5 et 8 kilomètres de la surface pour avoir un signal analysable. Et rester suffisamment longtemps pour obtenir un résultat significatif.  

La responsable de l'analyseur ROSINA, Kathrin Altwegg, astrophysicienne à l’université de Berne a réussi à négocier et à obtenir 3 semaines d’observations. Mais c’était dangereux, avec des problèmes de stabilité et un risque de crash. Parce qu’à cause de la distance, lorsque la Terre envoyait un ordre, il y avait 30 minutes de délai pour que Rosetta le reçoive. La sonde devait donc être autonome sur sa trajectoire, pour la corriger en permanence, et pour ça elle utilisait un système de repérage par triangulation des étoiles lointaines (star-tracker). Sauf que les particules éjectées par Tchouri pouvaient être prises pour des étoiles, et désorienter la sonde. Et c’est ce qui s’est passé, pendant la phase de rapprochement en mai 2016, nous avons perdu le contrôle de la sonde pendant quelques heures. Mais tout est rapidement rentré dans l’ordre : en plus du xénon, ROSINA a analysé plusieurs éléments clés constituant la comète, tels que les éléments présents, le rapport isotopique de l'hydrogène, du silicium, des acides aminés.

   « Ce fut l’instrument le plus productif de la mission en termes de résultats scientifiques » conclut Francis Rocard, responsable du programme Système Solaire au CNES.

Il serait étonnant que nous soyons les seuls êtres vivants intelligents et bricoleurs de la planète !

Bonne  soirée  Wink

_______________________________________
CONDITIONS D'UTILISATION DU FORUM ►ICI
GLOSSAIRE > ICI
►Ovnis en Bretagne
Didier.B
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
[Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko - Page 14 Empty

Masculin Age : 59
Nombre de messages : 4539
Inscription : 15/01/2009
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Privé
Règlement : Règlement
Points de Participation : 11069
Voir le profil de l'utilisateurhttp://didier.isabellebraud@orange.fr

Ovnis Re: [Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko

Ven 16 Juin 2017, 19:56
Bonjour,

Avec un peu de retard, merci Loreline pour ce lien.

Cdlt, Didier

_______________________________________
- https://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Et n'oubliez pas le lien pour vos témoignages:  https://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni
Important: avant de poster votre témoignage, consultez cette rubrique: https://www.forum-ovni-ufologie.com/f53-les-meprises-courantes

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors, ils l'ont fait. (Mark Twain)
XPDavy
Equipe du forum
Equipe du forum
[Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko - Page 14 Empty

Masculin Age : 61
Nombre de messages : 1065
Inscription : 29/10/2014
Localisation : Belgique
Emploi : Formateur - enseignant
Passions : La nature, les étoiles, les images.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4225
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: [Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko

Sam 17 Juin 2017, 12:58
Bonjour, 

Comme Didier fhd, merci Loreline pour le lien et les infos.

Juste que je ne comprends pas trop ta conclusion; 

Il serait étonnant que nous soyons les seuls êtres vivants intelligents et bricoleurs de la planète ! " 

Ne serait-ce pas de l'univers ou de notre galaxie dont tu parles ?  iloç_u 

Bel après-midi, 
Davy

_______________________________________
L'ennemi est con, il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui.
Loreline
Modératrice
Modératrice
[Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko - Page 14 Empty

Féminin Age : 72
Nombre de messages : 10183
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite studieuse
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 18941
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: [Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko

Sam 17 Juin 2017, 13:01
@XPDavy a écrit:Bonjour, 

Comme Didier fhd, merci Loreline pour le lien et les infos.

Juste que je ne comprends pas trop ta conclusion; 

Il serait étonnant que nous soyons les seuls êtres vivants intelligents et bricoleurs de la planète ! " 

Ne serait-ce pas de l'univers ou de notre galaxie dont tu parles ?  iloç_u 

Bel après-midi, 
Davy
Mais oui ! biens sûr de l'Univers et je n'ai même pas fait attention car je me suis focalisée sur l'article

Merci Davy de rectifier  Wink

_______________________________________
CONDITIONS D'UTILISATION DU FORUM ►ICI
GLOSSAIRE > ICI
►Ovnis en Bretagne
Loreline
Modératrice
Modératrice
[Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko - Page 14 Empty

Féminin Age : 72
Nombre de messages : 10183
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite studieuse
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 18941
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: [Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko

Sam 09 Sep 2017, 23:58
Bonjour
Des nouvelles des retombées de la mission Rosetta
Grâce à la mission Rosetta ayant observé en long et en large la comète Churyumov-Gerasimenko ("Tchouri" pour les intimes), on en sait même désormais un peu plus sur le détail du scénario de leur formation. Les comètes sont issues de la simple agrégation des petits grains interstellaires, formant alors des grains plus gros, puis des galets, et ainsi de suite jusqu'à leur taille actuelle. C'est ce qu'on appelle une "formation hiérarchique non violente". D'autre part, la composition des poussières de la comète montre que celle-ci est composée de 40% de matière organique, sous forme de molécules très complexes.
Mais une nouvelle étude publiée le 31 août 2017 dans MNRAS, la revue de la société royale d'astronomie britannique, imagine une nouvelle possibilité dans ce scénario. Deux chercheurs français du Laboratoire atmosphères, milieux, observations spatiales de (Université Versailles–Saint-Quentin-en-Yvelines) et du laboratoire Galaxies, étoiles, physique et instrumentation (Observatoire de Paris) y affirment que la matière organique qui compose les comètes serait plus ancienne que notre système solaire. Elle ne se serait pas formée au moment de la constitution du système solaire, mais bien avant, dans le milieu interstellaire, avant qu'un nuage interstellaire ne se contracte et ne donne naissance à des systèmes d'étoiles et de planètes gravitant autour.
De mystérieuses bandes sombres
Plusieurs éléments étayent cette hypothèse. "De nombreuses molécules organiques bien identifiées sont observées grâce à leur émission dans le domaine radio et sub-millimétrique" explique Rosine Lallement, chercheuse à l'Observatoire de Paris et co-auteur de l'étude. "Par ailleurs, des molécules organiques complexes de plus grande taille sont tenues pour responsables d'un phénomène observé depuis plus de 70 ans, les Diffuse interstellar bands" (DIBs)" poursuit la chercheuse.
Les composants de cette matière sont en effet détectés lorsque l'on observe la lumière émise par les étoiles, car ils en filtrent une partie et absorbent donc la lumière à des longueurs d'ondes bien précises. Mais savoir à quelle molécule correspond chaque bande d'absorption revient à chercher une aiguille dans une botte de foin. "On est pratiquement sûr qu'il s'agit de grosses molécules organiques avec au moins une ou plusieurs dizaines d'atomes de carbone" poursuit Jean-Loup Bertaux. "Mais sur les 500 bandes d'absorption diffuses, seules deux d'entre elles ont été identifiées avec une quasi certitude".
CARBONE. Ce dont on est certain, en revanche, c'est que la quantité de ces DIB diminue grandement lorsque l'on sonde les régions les plus denses des nébuleuses proto-solaires. Autrement dit, dans ces zones où la matière est très dense, les molécules organiques semblent être paradoxalement moins nombreuses. "La raison en est sans doute que cette matière organique s'agrège peu à peu, ce qui modifie ses capacités d'absorption" poursuit le chercheur. C'est donc sans doute doute là qu'elles contribuent à l'accroissement de la taille des grains interstellaires contenant beaucoup de matière organique, qui finiront, au moment de la formation du système solaire, par former les comètes, par accumulation lente et progressive de matière. Dans ce scénario, la matière organique qui compose des comètes telles que "Tchouri" pourrait être de même nature que celle que l'on retrouve dans le milieu interstellaire.
Dans la comète ont en effet été trouvées de grosses molécules comportant plusieurs dizaines d'atomes de carbone. "C'est ce qu'a montré l'expérience COSIMA sur la sonde Rosetta développe Jean-Loup Bertaux. Cette expérience qui a consisté à capturer des poussières arrachées à la comète puis à en analyser la composition par spectrométrie de masse, a permis de repérer des fragments de molécules trop grosses pour que l'on puisse en déduire précisément la composition". Quant aux bandes d'absorption diffuses "sur les 500 (environ) que l'on a observé, on sait aujourd'hui avec une quasi certitude que deux d'entre elles correspondent au spectre d'absorption du fullerène, une grosse molécule sphérique composée de 60 atomes de carbone, et en forme de ballon de football" précise le chercheur.
"Enfin, les nouveaux modèles de formation de la comète Tchouri plaident aujourd'hui plutôt pour une formation lente par accrétion" avance Jean-Loup Bertaux qui conclut : "de ce fait, rien ne s'oppose à la validité de notre scénario selon lequel la matière organique que l'on trouve dans le milieu interstellaire est la même que celle qui compose les comètes". Une hypothèse qui rend d'autant plus intéressante une éventuelle nouvelle mission de retours d'échantillons depuis une comète. Car l'analyse de ces échantillons pourrait nous renseigner non seulement sur la composition précise de ces voyageurs spatiaux, mais aussi sur la nature exacte de ce qui compose le milieu interstellaire. Jusqu'à présent, seule la mission américaine Stardust avait permis, en 2006, de ramener sur Terre quelques milligrammes de matière issus de la queue d'une comète (comète 81P/Wild). Mais pas assez pour lever le mystère de la composition de ces bandes d'absorption diffuses. 
Par Erwan Lecomte le 08.09.2017 à 07h00  ¨Pour Science et Avenir
Source : https://fr.news.yahoo.com/com%C3%A8te-tchouri-contiendrait-mati%C3%A8re-organique-050000208.html

Bien cordialement

_______________________________________
CONDITIONS D'UTILISATION DU FORUM ►ICI
GLOSSAIRE > ICI
►Ovnis en Bretagne
Loreline
Modératrice
Modératrice
[Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko - Page 14 Empty

Féminin Age : 72
Nombre de messages : 10183
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite studieuse
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 18941
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: [Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko

Ven 17 Jan 2020, 20:33
Bonjour

Oui, Davy je voulais dire  : il serait étonnant que nous soyons les seuls être intelligents et bricoleurs de l'Univers

Un nouvel article du 15/01/2020  du journaliste Laurent Sacco sur Futura Science ►ICI nous révèle que  grâce au  téléscope Alma et ce que nous a apporté la défunte  sonde spatiale Rosetta nous apprenons l'origine probable du phosphore de l'ADN

Présent au sein de notre ADN et de nos membranes cellulaires, le phosphore est un élément essentiel à la vie. Toutefois, les modalités de son arrivée sur la Terre primitive demeurent inconnues. Les astronomes sont parvenus à retracer le parcours du phosphore depuis les régions de formation stellaire jusqu’aux comètes en combinant les données acquises par le réseau Alma et la sonde Rosetta de l’Agence spatiale européenne. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © European Southern Observatory (ESO)

Si on comprend bien, la terre est l'atelier idéal pour recombiner tout ça ...peut-on envisager qu'elle soit la seule ? Ou qu'elle ne soit pas la seule.. iloç_u

Cordialement
Loreline

_______________________________________
CONDITIONS D'UTILISATION DU FORUM ►ICI
GLOSSAIRE > ICI
►Ovnis en Bretagne
Contenu sponsorisé

Ovnis Re: [Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum