Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Conquête spatiale (Topic général)Aujourd'hui à 10:05XPDavyQue valent les affirmations de Thierry Jamin?Aujourd'hui à 09:09davidgagOVNI une affaire d' Etats Aujourd'hui à 07:43R-MèsVague d'Ovnis au Mexique dans les années 1990Hier à 21:13LorelineL'idée d'un protocole de contact avec une éventuelle civilisation extraterrestre refait surfaceHier à 17:21HocineUne sphère vibrante qui change de couleurs Hier à 09:03Lorelinespacex launchJeu 28 Mai 2020, 23:04martinLe phénomène ovni et la foi chretienneJeu 28 Mai 2020, 21:46martinLe GEIPAN et son traitement du phénomène OvniJeu 28 Mai 2020, 18:58LorelineSalut c'est cameoJeu 28 Mai 2020, 11:24LorelinePrésentation Pat40Jeu 28 Mai 2020, 11:22LorelineLe prince et l'ovniMer 27 Mai 2020, 09:46LorelineLes ovnis vus par les AdosLun 25 Mai 2020, 23:22HocineProchains rendez-vous Thibaut CanutiLun 25 Mai 2020, 17:43Loreline(1979) L'affaire Ovni de Cergy-PontoiseLun 25 Mai 2020, 17:15udje5403 (1947) L'observation d'ovni de Kenneth ArnoldDim 24 Mai 2020, 21:24anakin111Lumières rouges oranges vives (22/04/2017)Dim 24 Mai 2020, 20:29Roland62Petit nouveauDim 24 Mai 2020, 11:38Pascal_WesternPrise de conscience du phénomène ovni Dim 24 Mai 2020, 11:17LorelineLe Pentagone a étudié les Ovnis dans le plus grand secret (New York Times, AATIP, TTSA, affaire Tic Tac etc...)Dim 24 Mai 2020, 10:11anakin111Pourquoi y a t-il différents types d'ovnis ?Dim 24 Mai 2020, 09:19HocineLes nouvelles armes LasersDim 24 Mai 2020, 07:18R-MèsLumières étranges dans le ciel près de Château-ThierrySam 23 Mai 2020, 15:55martinPrésentation d'un nouveau membreSam 23 Mai 2020, 15:17LorelineSondage : Quel est le cas le plus intrigantSam 23 Mai 2020, 10:39HocineOvni a Magé, Brésil en mai ?Sam 23 Mai 2020, 07:10LogikPrésentation GabrielVen 22 Mai 2020, 16:51Loreline Livre "CONTACTS OVNIS EN ITALIE (1907-1978)" de Roberto PinottiVen 22 Mai 2020, 07:07R-MèsBonjour a tous et petite présentationJeu 21 Mai 2020, 09:38LorelinePrésentation enjoyJeu 21 Mai 2020, 07:18Loreline
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Julien.B
Julien.B
Administrateur
Administrateur
Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Empty

Masculin Age : 40
Nombre de messages : 4598
Inscription : 16/08/2010
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Diverses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 10379
https://www.forum-ovni-ufologie.com

Ovnis Discussion sur l'entretien cognitif

le Jeu 12 Sep 2013, 10:47
Rappel du premier message :

Bonjour à tous,


Merci à chacun d'avoir pris le temps de donner son opinion sur le témoignage publié par Melmika. Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 21698 
Dans le cadre de l'amélioration du processus de traitement des témoignages, je pense que certaines petites choses (qui ne sont pas des détails) doivent être notées. Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Icon_wink

- Comme dans chaque enquête, il me semble important d'éviter les questions "orientées". Il y en a eu dans ce fil et je crois que cela ne permet pas au témoin de s'exprimer et de répondre aux questions importantes en totale objectivité.

- Aussi, rassurer le témoin et le préserver de certains dangers que nous connaissons tous est primordial. Autrement-dit, je crois qu'en l'état, il n'est pas important de savoir pourquoi le témoin a observé un phénomène qu'il ne parvient pas à identifier, mais plutôt de se concentrer sur la nature de celui-ci. Certaines phrases peuvent être déstabilisantes pour lui. Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Icon_wink

Tout cela est dit sans aucune animosité mais je préférais le mentionner.

Par ailleurs, je vais m'atteler à la lecture d'un document que l'on retrouve chez nos voisins un peu plus sceptiques et qui peut être intéressant pour ceux qui, à l'avenir, désirent prolonger ce rôle d'enquêteur. Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 58745 

Il s'agit de l'entretien cognitif qui peut donner des pistes intéressantes sur ce qui est bien de faire mais aussi ce qui l'est moins en présence du témoin.

http://clle-ltc.univ-tlse2.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1297444374090&ID_FICHE=30211

Très cordialement,
Julien


Dernière édition par Julien.B le Ven 13 Sep 2013, 08:33, édité 1 fois

_______________________________________
Avant de participer, merci de bien vouloir prendre connaissance du règlement du forum :
https://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Pour les débutants, voici la marche à suivre pour poster une image sur le forum

avatar
Hocine
Equipe du forum
Equipe du forum
Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1750
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7890

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Dim 15 Sep 2013, 20:39

Je pense que dans un témoignage sur un ovni il y a une partie intéressante et une autre partie ou le témoin pourra  être un peu mitigé ou influer  sur une partie de son témoignage par ce qui la vue de prés , un exemple nous étions une dizaine de témoins devant une apparition d’un ovni triangulaire qui passait très lentement à quelques dizaines de mètres au dessus de nos têtes , passer la surprise et l’émotion devant cette apparition , j’ai demandé aux autres qu’elle est cette chose ? La plupart  m’ont répondu ça doit être un vaisseau du diable et nous devrons pas parler de cette apparition dans le ciel , un seul témoin si je me rappelle bien me disait peut être c’est un engin inconnu d’un pays étranger qui venait de nous survoler , j’étais le seul à croire que c’est un engin d’un autre monde et que nous sommes visité par une autre civilisation , nous étions tous étaient d’accord pour la forme et la vitesse  mais pas sur l’origine de l’ovni et le temps de l’observation , chacun était différend sur le temps de passage de cet engin dans le ciel .

J’ai essayé de reparler de cet ovni avec ces témoins plusieurs années après mais il y avait un refus de leurs parts de me parler de cette affaire , ils m’ont même conseillé d’oublier cette affaire de cet ovni triangulaire , l’un des témoins de cette affaire ( un femme ma grand-mère paternelle , elle était elle même face à un apparition  vers la fin des années 30 d’une créature à tête et des yeux immenses et d’un corps huileux , elle travaillait à l’époque dans une ferme d’un colon avec son fils ( mon père) dans cette ferme appelée «  la ferme Landau » elle aussi elle refusait que je parlais de cet ovni ou de parler d’une civilisation extraterrestre ,pour elle aussi c’était un vaisseau du diable ) c’était dans les années 60 .

Là ou le témoin pourra se mêler les « pinceaux » c’est lorsque il se trouve devant une observation très rapprochée ou il ne pourra pas contrôler  facilement ses sens  là je pense qu’il faudra démêler ou remettre à l’ordre les mots à leurs places de son témoignage on évitant de le « brusquer »

 Il se peut aussi qu’il y a une sorte de contrainte ou le témoin ne peut y aller à fond dans son témoignage, par exemple le témoin  d’une affaire qui a un lien avec les ovnis,  par exemple si le témoin était dans un endroit par exemple  genre zone 51, doit il allait à fond de parler de son témoignage ? Il n’y aurait il pas par là des « éléments » qui rentrent on compte et bloque le témoin à aller à tout raconter ? Bon ce n’est là qu’un exemple si  un témoin n’a dévoilé qu’une partie de son affaire on ne va pas lui faire un entretien cognitif pour lui faire dévoiler la totale si ce témoin sait que s’il va très loin  cette affaire elle peut lui retomber sur la tête.



 
avatar
Alien buster
Légende du forum
Légende du forum
Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Empty

Masculin Age : 70
Nombre de messages : 68
Inscription : 30/08/2013
Localisation : localisation
Emploi : emploi
Passions : passions
Règlement : Règlement
Points de Participation : 2575

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Dim 15 Sep 2013, 20:49
Bonsoir Hocine,

Quand il n'y a pas de support visuel, de preuve matérielle, il n'y a que la qualité de l'anamnèse qui est déterminante à mon avis.

si la personne bloque à un moment ou à un autre pour des raisons X, que reste-t-il?

Lui proposer une Hypnose?
Abandonner, classer?
On ne peut décemment forcer quelqu'un...quel bénéfice?

Toujours le même problème, tant qu'il n'y a pas "mort d'homme", les moyens d'investigations seront en deça de ce qu'on souhaiterait, donc ascientifiques, juste un boulot de bénévoles, pas toujours objectif, autant dire "pas grand chose de consistant".

Je crains que ton observation reste à ce stade définitivement et qu'il faille passer à autre chose...

Cordialement.

_______________________________________
"Il faut  regarder le ciel non pas par le prisme de sa conviction mais par la convexité du prisme".

"quand les aliens nous mettront des implants capillaires, ce sera au poil"

"Si vous percevez un minuscule ovni en forme de v, c'est probablement un V sommaire"

De l'injustice des abductions: "Certains craignent une abduction  extraterrestre pendant leur sommeil, mais  ce faisant ils n'imaginent pas un seul instant  que leur belle-mère puisse en être victime". 
Léon ASHESBURGER, UFauxLOGUE émé(téo)rite.Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 242405
avatar
Hocine
Equipe du forum
Equipe du forum
Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1750
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7890

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Lun 16 Sep 2013, 16:21

Bonsoir  Alien Buster ,

J’ai témoigné  sur des observations d’ovnis avec tous les détails possibles mais une autre affaire qui a un lien avec ces ovnis  il m’est impossible de la décrire  ou de la détailler  ,c’est comme si je parlerai  de cette affaire  je me sentirai  que je risquerai de mettre le doigt dans un engrenage , quelque fois j’ai parlé sans aller à fond  sur des détails  les plus important  et je pense  que si même avec des méthodes d’entretiens  cognitifs ,je m’arrêterai là , je ne pourrai y aller plus loin là ou  commence  les choses sérieuses  .

Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Mar 07 Nov 2017, 13:27
Il est peut-être nécessaire de réactiver ce topic...

L'entretien cognitif semble être une solution pour les uns, une abomination pour les autres et entre les deux, qu'avons-nous ?

Certains enquêteurs l'on peut-être pratiqué en le survolant sans le savoir...

Beaucoup d'erreurs ont étés commises par le passé, c'est un peu moins le cas de nos jours, le phénomène a aussi évolué, les enquêteurs, sont peut-être également moins nombreux et la plupart affiliés au GEIPAN ont étés formés à cette méthode. C'est aussi la méthode privilégiée des sceptiques.

Mais dans ce cas, comment aborder un témoin afin de ne pas l'influencer avec des questions trop orientées ? C'est très simple... Il faut synthétiser au maximum le questionnaire en ne gardant que l'essentiel. Le reste est jugé au ressenti de l'enquêteur (fiable, manipulateur, fuyant, affabulateur etc...), donc faire preuve d'un peu de psychologie, il faut savoir être observateur.

Lorsque je vois certains rapports de témoignages, je les trouvent encore bien trop lourds avec des paramètres qui nous sont d'aucune utilité.

En réalité, de quoi avons nous besoin ? Identité du témoin (sous couvert d'anonymat), un moyen pour le joindre, sa profession est secondaire.

Le cas proprement dit: Un lieu précis, celui ou se tenait le témoin au moment des faits, la date, l'heure, lui proposer de raconter son histoire du début à la fin, le laisser parler, terminer son récit sans l'interrompre. Ensuite seulement viendront quelques questions et suggestions en fonction de ce qui a été observé, c'est à dire l'aspect général de la "vision","l'objet" ou "PAN" les mots "soucoupe/OVNI" sont à bannir du vocabulaire, le témoin peut les employer mais il tient à vous de ne pas en tenir compte.

Viennent ensuite la forme, la ou les couleurs, les performances aéronautiques, les conditions dans lesquelles le PAN est apparu, a disparu. Vous proposez au témoin de vous faire un croquis de "l'objet" qu'il a vu. L'enquêteur complète par des clichés sur le lieu même de l'observation, prends les mesures angulaires, azimut etc...

Le reste se fait "à la maison" en fonction de ce qui a été rapporté (vérification du trafic aérien, logiciels astronomiques, archives météorologiques et autres bricoles au besoin).

Au final, vous n'avez que l'essentiel à remettre dans l'ordre, un document clean sans aucune orientation pro E.T. On pourra juste relever quelques points dans l'environnement susceptibles d'être à l'origine d'un phénomène inconnu transitoire.

La conclusion s'établira comme étant résolue (ou probablement résolue), et ou déterminera au contraire une origine inconnue en fonction de ce qui sera vérifiable avec les outils dont nous disposons aujourd'hui, point barre. Un événement ultérieur pourra être susceptible de relancer l'enquête au besoin pour la clôturer ou pas.

Vous en faites part au témoin et lui laissant une copie s'il le désire et surtout vous lui proposez de rester en contact si jamais celui-ci est amené à voir autre chose.

@+
avatar
Jean-Marc Wat
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Empty

Masculin Age : 55
Nombre de messages : 243
Inscription : 22/12/2009
Localisation : Belgique
Emploi : Enseignant
Passions : Ufologie, SF, Sciences
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4221
http://www.cobeps.org

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Mer 08 Nov 2017, 13:27
Bonjour

L'entretien cognitif n'est pas toute l'enquête mais une méthode d'interview qui vise à maximiser les souvenirs et minimiser l'influence de l'interviewer sur l'interviewé et le récit. Je vois que le lien qui était proposé n'est plus disponible. Voici le manuel des enquêteurs du COBEPS, la fiche sur l'entretien cognitif se trouve de la page 11 à 15 : https://drive.google.com/file/d/0Byx92XaC6h1KTHhzVEFZdmc0bzQ/view?usp=sharing. Cette technique se base sur les travaux de l'équipe du Professeur Pie à Toulouse. Cette fiche dans le manuel COBEPS se base sur la technique précise décrite par Demarchy en collaboration avec Pie. Les publications peuvent être trouvées sur Internet.

J'utilise l'entretien cognitif qui nécessite des exercices de mise en pratique avant d'être expérimentée dans une enquête. Il faut un minimum de "qualités de comédien" en début d'entretien. Il faut aussi demander au témoin de s'y prêter sans trop la détailler pour ne pas perdre son efficacité. Certains témoins y sont d'emblée allergiques. Il faut alors pouvoir "rebondir". A l'enquêteur de "sentir" (avec l'expérience) si le témoin est susceptible de fonctionner avec cette méthode. Ne vous étonnez pas si cette technique ne donne pas beaucoup de résultats avec certains témoins et j'ai remarqué que c'est plus difficile pour les enfants (en général on interroge des enfants à partir de 10 ans). Alors un questionnaire plus ordinaire peut servir. Il faut veiller à poser des questions ouvertes courtes du style quelle était la forme? La couleur? Comment pouvez vous décrire les mouvements de "la lumière, la forme, l'objet (en utilisant le terme utilisé par le témoin)".

A+
PS: cette technique n'a rien à voir avec ce qu'on en montre dans "Esprit criminel", la série américaine.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Mer 08 Nov 2017, 13:56
"Comédien !"

Si maintenant les enquêteurs ont besoin d'enfiler un costume de clown Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Clown2 pour interroger les témoins, ou vas t-on ?  rire

On voit bien ici que l'on s'expose à des blocages avec des témoins peu réceptifs, en d'autres termes, cette méthode risque d'apporter plus d'entraves que de résultats, elle n'est pas donnée à tout le monde. Si l'enquêteur l'à maîtrise parfaitement et sait l'interpréter par la suite, alors ok, je m'incline.

Bref, je ne suis toujours pas convaincu par la méthode pour parvenir à des résultats semblables à un interrogatoire minimaliste traditionnel sans influence de la part de l'enquêteur pour n'en retenir que l'essentiel, cela demande juste un petit effort sur soi.

Je sais que l'on demande parfois aux témoins de raconter leur récit de la fin jusqu'au début et inversement ensuite, uniquement dans le but de détecter un élément contradictoire, mais cet élément s'il existe est délibérément produit à la demande de l'enquêteur. Parmis les deux façons de retenir le récit, laquelle garde t-on au final ? On en fait un mix en se triturant à son tour les neurones pour comprendre ce qui cloche ? Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Dj-20060614

Concrètement, qu'obtient-on en plus ?  iloç_u

@+
avatar
Jean-Marc Wat
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Empty

Masculin Age : 55
Nombre de messages : 243
Inscription : 22/12/2009
Localisation : Belgique
Emploi : Enseignant
Passions : Ufologie, SF, Sciences
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4221
http://www.cobeps.org

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Mer 08 Nov 2017, 16:14
Salut Polyèdre

"Comédien" entre guillemets. Oui ce sont des techniques pour la voix: il faut adopter un ton plus grave, bien marquer les pauses. C'est bien pourquoi je dis que ce n'est pas à faire sans préparation et ce n'est pas adapté ni a tous les enquêteurs, ni à tous les témoins. Vous pouvez vous déguiser en clown si cela vous convient mais ce n'est pas absolument indispensable ^ùù^ù

A priori, le témoin n'est pas "coupable" de vouloir nous tromper. Il vient vers nous pour nous raconter ce qu'il a vu et vécu. Le récit inversé n'a pas pour but de vérifier que le témoin se contredit mais bien de "casser" la logique d'un récit chronologique. L'objectif est de perturber, de contraindre le témoin à réfléchir autrement, à construire autrement le récit pour faire apparaître des éléments supplémentaires. Cela ne fonctionne pas toujours. Le troisième récit avec "arrêt sur image" vise à faire également apparaître spontanément des détails sans qu'ils soient sollicités par une question de l'enquêteur.

D'expérience cela apporte un plus une fois sur trois. Avec la prise de note en 3 colonnes, une par récit, on voit bien apparaître toute une série de détails. On peut bien entendu obtenir aussi des détails en suivant un questionnaire mais globalement il y a probablement plus de risques d'induction "de réponses" par l'enquêteur, surtout débutant.

Les interviews doivent normalement être donnés dans le rapport (ou ses annexes) dans leur intégralité (il n'y a pas de raison de se substituer aux dires du témoin). Le résumé du cas et les conclusions sont une reconstruction faite par le/les enquêteurs sur base des interviews, de la reconstitution et relevés du terrain, des éléments de contexte, des vérifications entreprises par les enquêteurs et je dirais même plus d'une explicitation de la position épistémologique et par rapport au phénomène ovni de la part de/des enquêteurs. Le meilleure exemple depuis que nous utilisons cette technique se trouve ici: http://www.cobeps.org/pdf/Tournai_20150305.pdf

Je ne fais que vous transmettre une expérience personnelle avec la volonté de faire un travail le plus qualitatif possible (volonté partagée par mes collègues). Ce n'est pas la seule méthode et certainement pas la meilleure. On fait son possible. Etant donné que la retranscription intégrale est une très longue tâche, je dois confesser que beaucoup d'interviews ne sont pas retranscrites et que l'on se contente d'un résumé (c'est signalé) ou de ne retranscrire que le premier récit chronologique et de signaler ce que les deux autres récits ont apporté par exemple dans ce rapport: http://www.cobeps.org/pdf/BraineLeComte_20150712.pdf.

Bonne soirée
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Mer 08 Nov 2017, 16:40
Merci Jean-Marc, on y voit un peu plus clair sans le nez rouge Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Clown

@+
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Lun 18 Nov 2019, 18:07
Lu par ailleurs sur l'EC et autres choses liées au GEIPAN...

"Le gros progrès en Ufologie nous le devons au GEIPAN, n'en déplaise à ceux qui voudrait le remplacer sans le dire, en voulant faire une pétition ridicule en l'état car non étayée à minima. Ce progrès est l'application pour le recueil du témoignage de l'entretien cognitif - pas encore compris de beaucoup hélas. C'est donc en effet les sciences cognitives qui y gagnent... pour le moment, mais pas pour démolir les cas, pour les rendre plus "véridique".

Note perso : je sais que je suis scruté et que mes messages sont repris ailleurs, je précise donc que je ne lis pas les commentaires que l'on m'envoie en Mp avec les captures d'écrans qui vont avec qui serait des réponses, donc inutile de s'énerver. J'échange ici et pas ailleurs. C'est fou quand même."


Repris en effet, mais que voulez-vous, vous nous tendez la perche...

Donc il n'est point question de taper sur qui que ce soit ici (enfin si un peu, voir plus loin); nous sommes en démocratie et sommes en droit d'apporter une nuance au discours qui se veut officiel (la voie du GEIPAN et tout ceux qui bénéficient de sa bénédiction).

Il n'est pas de votre faute si vous avez une vision très superficielle des éléments qui vous sont remontés. Si vous preniez plus de soin de nous lire à travers le topic que vous montrez du doigt, vous verriez qu'il y a quelques arguments avancés. Je vous invite également à parcourir tous les topics allégués au GEIPAN, Dieu sait s'ils sont nombreux ! Nous sommes en droit de critiquer les méthodes ou ces orientations que cela vous plaise ou pas. Il me semble avoir déjà expliqué que d'autres organismes français ou étrangers n'avaient strictement rien à envier au GEIPAN et que ces derniers poussent les analyses sur des cas dits majeurs, c'est à dire avec un véritable potentiel concernant les informations de qualité qu'ils contiennent.

Concernant l'EC, il est discuté ici même, vous n'avez qu'à le lire. Maintenant veuillez nous démontrer que son emploi est justifié pour toutes les enquêtes. Concrètement, apporte t-il véritablement plus d'éléments que dans un entretien classique ? Permettez-moi encore d'en douter... Cette méthode est employée dans le cadre des affaires judiciaires ou il y a toujours un mobile, une victime et un coupable, comment voulez-vous que cela puisse fonctionner convenablement avec les PAN ? L'EC n'est qu'une méthode parmi d'autres ayant été choisie par défaut pour donner un semblant de protocole scientifique. Il faut être réaliste, même si la méthode fait émerger des éléments non obtenus par un entretien classique, elle ne résoudra jamais le problème en profondeur, autrement dit le coupable court toujours dans la nature...

Maintenant, il serait souhaitable pour tout le monde que vous coupiez les ponts avec les petits roquets agressifs que nous hébergeons à notre insu sur le forum. Ils se connectent uniquement dans le but de nuire à notre image. Ils ne ne postent plus rien depuis bien longtemps même pour contre-argumenter un débat ou apporter de l'information de qualité, de plus, ils n'ont pas le courage d'affronter les administrateurs. Ce sont des lâches, leur place n'est plus ici.

Comprenez, vous êtes sur un autre mode de fonctionnement que le nôtre, chacun est libre de choisir sa voie tant que le problème n'est pas définitivement résolu. Tout le monde est bien conscient qu'il existe des oppositions de part et d'autre, c'est idem dans bien des domaines, mais il est intolérable de continuer à subir des salves quasi quotidiennes à cause de parasites à l'ego démesuré.

@+
Roland62
Roland62
Equipe du forum
Equipe du forum
Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Empty

Masculin Age : 52
Nombre de messages : 522
Inscription : 30/05/2019
Localisation : France
Emploi : FPE
Passions : Sciences & technologie.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 1413

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Lun 18 Nov 2019, 20:22
Bonjour,


  Un point lumineux (PAN) vu de loin reste un point lumineux (même photographié avec un portable).  Après on peut y coller tout ce qu'on veut (Sirius, Vénus, Aldébaran, Beltégeuse, Antares, Capella...); les gens ne sont pas habitués à observer le ciel la nuit, de toute façon. Le GEIPAN a encore de beau jour devant lui.

  Je ne vois pas en quoi un "entretien cognitif" y changera quelque chose; face à un type qui croit dur comme fer à ce qu'il a vu; après un examen psychiatrique semblerait plus approprié; mais nos psychologues ne sont pas docteurs en médecine (beaucoup de jalousie de ce côté là...); il faut bien qu'ils inventent des concepts de ce genre pour exister.

  Un sceptique restera de toute façon sceptique (toute sa vie). Il n'avalera pas ces histoires de bonnes femmes (une réplique dans le film "The thing", 1982).  Il ne faut pas chercher à les convaincre (une pure perte de temps et d'énergie).

 
  Salutations.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Lun 18 Nov 2019, 21:57
Exactement ! oui

Je suppose qu'il n'y a jamais eu d'entretiens cognitifs effectués avec des témoins confrontés à des RR2 (traces au sol, objet vu de prêt), RR3 (objet posé au sol avec présence d'une ou plusieurs entités), RR4 (ou rencontres en chambre). Tout simplement parce que pour le GEIPAN et ces alliés ceci fait désormais partie du passé, ils ne sont plus confrontés au problème (hors canulars bien entendu !), ce qui vous en conviendrez, est très arrangeant pour rendre leurs conclusions.

L'EC est principalement utilisé pour les RR1 : objets lointains (aéronefs, lanternes, montgolfières etc...), petites lueurs fixes (étoiles, planètes, satellites géostationnaires), ou se déplaçant lentement (encore aéronefs), ou à l'inverse, ultra rapide = satellites, météorites ou bolides). Il devient ainsi très facile grâce aux outils dont-ils disposent d'être très précis pour mener une enquête rapidement. Ces cas étant majoritairement des méprises, on se demande bien pourquoi la mise en ligne des comptes-rendus soit si longs. Ok, ils sont peu nombreux et ne peuvent se couper en quatre, mais finalement peu importe ces conclusions, ce n'est pas le plus important.

Je pense sincèrement que nous ne sommes pas sur le même mode de prospection sur les PAN. Mieux vaut travailler sur des cas de RR2/RR3 (les RR4 demandant d'autres niveaux de compétences), que de se fixer sur des RR1 sans grand intérêt et facilement négociables par les procédés idoines utilisés par le GEIPAN et consorts. D'autres organismes d'états, privés ou enquêteurs à titre individuel ont bien compris cela depuis longtemps, ramasser les miettes est pure perte de temps, aussi combien de temps encore le GEIPAN survivra t-il à cette désertification de cas probants ?

@+
Loreline
Loreline
Administratrice
Administratrice
Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Empty

Féminin Nombre de messages : 9391
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite studieuse
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 17046

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Lun 18 Nov 2019, 22:49
J"ai l'impression qu'on parle des témoins comme des criminels  que l'on doit soumettre à la torture....ils relatent ce qu'ils ont vu et c'est suffisant puisqu'on a trouvé 95 % de méprises...

Les soumettre à la "question psychologique" pour les 5% non expliqués est absolument ridicule.

Peut-être pour les enquêteurs  iloç_u
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Lun 18 Nov 2019, 22:59
Il faut se mettre à la place des témoins, ils ne savent pas à quelle sauce ils peuvent être mangés. Cela pourra leur sembler curieux, sans que cela soit perturbant en soi, de se soumettre à ce type d'interrogatoire. Mais si on leur annonce que ceci est utilisé dans le milieu judiciaire, ils commenceront peut-être à se poser quelques questions non liées avec l'observation elle-même rire

Après il y a tous les aspects liés au profil psychologique (et antécédents médicaux) des individus... La prise de médicaments ou le port de lunette pour un strabisme vas poser problème (enfin un avantage certain à l'issue de l'enquête).Bref, l'attention est mise à 100% sur les témoins, les PAN sont secondaires puisqu'en phase d'être identifiés dans un laps de temps relativement réduit dans la plupart des cas (méprises simples à identifier à partir du moment ou l'on a la notion de temps, et la situation dans l'espace). Ensuite c'est un jeu d'enfant...

@+
Loreline
Loreline
Administratrice
Administratrice
Discussion sur l'entretien cognitif - Page 2 Empty

Féminin Nombre de messages : 9391
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : Retraite studieuse
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement
Points de Participation : 17046

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Mar 19 Nov 2019, 10:23
C'est d'autant plus paradoxale que si on revisionne la vidéo de la passation de pouvoir entre Xavier Passot et Jean Paul Aguttes on entend le premier dire que durant son passage au Geipan il ne lui est parvenu rien d'extraordinaire et ensuite voir le second présenter un programme basé sur l'étude de la psychologie du témoin...
Se préoccuper de l'état psychologique d'un témoin qui voit une soucoupe volante se poser devant lui peut sembler légitime mais introduire la psychologie lorsqu'on on a vu un disque lumineux dans le lointain..c'est un peu exagéré
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Discussion sur l'entretien cognitif

le Mar 19 Nov 2019, 11:39
C'est tout simplement la méthodologie qu'ils ont décider de renforcer sur des cas rencontrés très couramment au détriment du reste et c'est justement ce qui pose problème. Ils ne savent pas tirer partie des cas les plus représentatifs (souvent anciens) qui ne sont guère revalorisés et ré-étudiés à la loupe des sciences dures. Alors bien évidemment les PAN D depuis quelques temps sont passés à la broyeuse sceptique sur la base des PV recueillis pour être ré-évalués (rétrogradés devrais-je dire), nous voyons rarement l'inverse. Mais parmi ces PAN D pouvant dater de 15,20 ans ou d'avantage, a t-on essayer de recontacter les témoins afin de les soumettre à l'EC ? A l'époque ceci n'était pas pratiqué. Je conçois que le temps efface la mémoire et que l'EC peut se monter inefficace dans le cas précis.

Il existe un cas Mosellan récent (toujours classé PAN D), avec deux témoins, il est bien évident ici que l'EC a eu lieu, mais finalement que faut-il retenir sur sa pertinence ? L'EC nous montre ici ces limites et dénote bien que l'aspect socio-psycho reste très réducteur dans la recherche des PAN. Il faut faire appel à d'autres domaines de compétences qui ne semblent pas outre mesure intéresser le GEIPAN (hors expertises supports images = IPACO).

On nous prône l'EC comme étant une sorte de Graal, c'est ainsi qu'il est perçu de l'extérieur, il est regrettable que tout repose sur lui en plus des aspects évoqués plus haut, lesquels il faudrait également développer pour bien comprendre la manière avec laquelle travaillent les enquêteurs bénévoles pour le GEIPAN.

@+
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum