Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
"Le Temps d'un Bivouac" (France Inter) : A la recherche d'une civilisation extraterrestreAujourd'hui à 08:56Hector01Ovnis, francs maçons, illusions (Théorie de Jean-Michel Lesage)Hier à 23:58eric12M.A.J : Entretien avec l'ufologue Bernard Dupi par O.D.H.TvHier à 21:32OVNI-LanguedocRecherche de membresHier à 18:49max66Europa Clipper Hier à 16:38XPDavyChercheuses d'étoilesHier à 13:46LorelineConquête spatiale (Topic général)Hier à 12:58LorelineUn coup de main?? Age de la Galaxie, existence, Ovni...Hier à 12:22Hector01La zézétique, une définition ?Hier à 10:52Polyèdre57Que pensez-vous des arguments des sceptiques?Ven 23 Aoû 2019, 20:33Polyèdre57Autres hypothèses que les engins "tôles et boulons"Ven 23 Aoû 2019, 18:00Polyèdre57OVNI(s) : du réalisateur Antony Cordier - La nouvelle série de Canal+Ven 23 Aoû 2019, 17:45Polyèdre57 Les Aliens sont-ils des autres comme les Autres? par Thibaut GressVen 23 Aoû 2019, 13:19LorelineQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesVen 23 Aoû 2019, 11:56Polyèdre57 Jacques VALLEE conférence, interview, échantillonsVen 23 Aoû 2019, 07:35LorelineOvnis sur la France des années 1940 à nos jours (Manuel Wiroth)Jeu 22 Aoû 2019, 22:38Polyèdre57Les Belges du forumJeu 22 Aoû 2019, 17:40Polyèdre57[SUJET UNIQUE] HessdalenJeu 22 Aoû 2019, 17:09Nanou TiComment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington PostJeu 22 Aoû 2019, 12:00Polyèdre57Voici à quoi la Terre pourrait ressembler pour les extraterrestresMer 21 Aoû 2019, 22:24Polyèdre57L'odyssée interstellaire #1 : la vie existe-t-elle ailleurs ? | ARTEMer 21 Aoû 2019, 21:17LorelineLa vérite dans les sciences 1/2 par Aurélien BarrauMer 21 Aoû 2019, 21:14LorelineX° Congrès ufologique d'OVNI-Languedoc dimanche 8 septembre 2019Mer 21 Aoû 2019, 17:18Polyèdre57De grosses galaxies précocesMer 21 Aoû 2019, 16:57eric12Les trous de ver un espoir pour des voyages interstellaires Mer 21 Aoû 2019, 14:03LorelineÎle-de-France: les membres de cette régionMer 21 Aoû 2019, 13:13cris78300Illusions et technologiesMar 20 Aoû 2019, 03:55eric12Cas d'Ypsilanti, Michigan, USA 29.07.2019Lun 19 Aoû 2019, 04:57Thierry-BTriangle noir en 1561 ?Dim 18 Aoû 2019, 23:12StarfullDes nouvelles de SIGMA2Dim 18 Aoû 2019, 21:20Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Montagnes du Sud, Printemps 1950 Usa Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20067
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Montagnes du Sud, Printemps 1950 Usa

le Mer 09 Jan 2008, 19:22
Montagnes du Sud, Printemps 1950

Enquêteurs: Low, staff

Home > Rapport Condon > Sommaire > Etudes de cas
RésuméUn météorologue professionnel a vu un objet non-identifié volant au dessous des nuages. Il a pensé que l'objet était un appareil propulsé de 3 à 5 pieds [1 à 1.5 m] de diamètre. Une identification catégorique ne peut être faite, bien que la possibilité que l'objet ait été de simples débris terrestres soit suggérée.

ContexteUne observation d'ovni depuis le sol d'un observatoire a attiré l'attention parce que l'observation a été faite par un météorologue professionnel hautement considéré dans la communauté scientifique. Le météorologue a écrit le compte-rendu suivant dans l'heure qui a suivi son observation :

J'ai vu l'objet entre 12 h 15 et 12 h 20 ............depuis le sol de ........l'Observatoire. Il se déplaçait du Sud-Est vers le Nord Ouest. Il était particulièrement saillant et était remarquable à l'œil nu, c'est à dire, que ce n'était pas qu'une simple tête d'épingle. Durant la dernière moitié de sa visibilité, je l'ai observé avec une paire de jumelles 4X. A première vue on aurait dit un parachute incliné selon un angle par rapport à la verticale, mais ce même effet aurait pu être produit par une sphère partiellement éclairée par le Soleil et partiellement ombragée, ou tout aussi bien par un objet en forme de disque. Il y a probablement d'autres configurations qui donneraient la même impression sous une inclinaison et un éclairage adéquats. Je l'ai vu suffisamment bien pour être sûr qu'il ne s'agissait ni d'un avion (pas de propulsion ni d'ailes n'étaient apparentes) ni d'un oiseau. Je n'ai vu aucun indice de gaz d'échappement ni aucunes marques sur l'objet.

Fort heureusement l'objet est passé entre moi et un petit cumulus brillant au Nord-Ouest. Donc il devait se trouver à la même altitude ou en dessous du niveau des nuages. Quelques secondes plus tard il a disparu, apparemment dans le nuage.

Devant le ciel il était très brillant mais devant le nuage il était sombre. Ceci pourrait être produit par un corps gris qui serait brillant sur un ciel relativement sombre, mais sombre devant les nuages lumineux. Alternativement, si l'objet était à moitié dans la lumière du Soleil et à moitié ombragé la partie illuminée n'aurait pas eu de contraste remarquable par rapport au nuage tandis que la partie ombragée apparaissait sombre.

J'ai immédiatement téléphoné au Bureau Météo US (2-3 miles au Sud-Ouest de l'observatoire). Ils estimaient le nuage situé à 6000 pieds au dessus du sol. Maintenant l'estimation de l'altitude des nuages est plutôt délicate, donc j'ai obtenu leurs relevés de température et de point de rosée, et à partir des taux d'erreur de ces quantités dans une atmosphère convective, ai calculé la base du nuage comme étant à 12000 pieds. Je pense ces derniers chiffres être les plus précis parce que plus tard dans l'après-midi les nuages cumulus se sont épaissis mais toujours en restant au-dessus du sommet des montagnes avoisinantes. Ces dernières culminent à 6000 pieds au-dessus de nous.

Ainsi, en ayant une idée de l'élévation de l'objet et de son diamètre angulaire au travers des jumelles (à peu près équivalent à une dime vue à 50 pieds à l'oeil nu), j'ai calculé sa taille comme étant 3 à 5 pieds pour une alitude de 6000 à 12000 pieds, et un angle de zenith de 45 ° environ. Cette taille pourrait facilement être erronée d'un facteur de 2, mais je suis sûr qu'il s'agissait d'un petit objet.

Les nuages dérivaient du Sud-Ouest vers le Nord-Est à angles droits du mouvement de l'objet. Par conséquent, il devait être propulsé d'une manière ou d'une autre. Je ne l'ai pas chronométré mais pour cette altitude j'estimerai sa sa vitesse à environ 100 miles/h, peut-être jusqu'à 200 miles/h. Ceci implique aussi un appareil propulsé. Cependant, je n'ai pu entendre aucun bruit de moteur.

EnquêteLe météorologue qui a rapporté cette observation a été interrogé. Il n'a pu donner aucun détail supplémentaire au rapport rédigé 17 ans plus tôt. Dans une correspondance précédente avec le personnel du projet, cependant, il a fourni des copies de lettres échangées en 1961 avec un autre scientifique intéressé qui a suggéré des explications alternatives de son observation.

Le point crucial en question était l'altitude de l'objet, couplée avec la direction du vent à cette altitude. L'objet a-t-il disparu dans un nuage, indiquant alors qu'il volait à cette altitude, ou était-ce une disparition soudaine due à une ré-orientation de l'objet par rapport à l'observateur, comme tourner une feuille de papier sur la tranche pour l'observateur, ou le passage d'un objet réfléchissant dans l'ombre d'un nuage ? Dans quelque de ces derniers cas, l'objet observé aurait pu être bien plus bas que le niveau des nuages et dans ce cas son mouvement pourrait être expliqué par les vents, et la nécessité d'une propulsion-propre ne serait plus nécessaire.

Loren W. Crow, Consultant Météorologue Certifié, fut commis pour analyser les enregistrements météo relatifs à cette observation. Il a étudié les relevés météo de surface, et les vents parmi toutes les données de la région de South Mountains. D'après son rapport, les vents était légers et variables à toutes les stations. Il a présenté un profil vertical de la nébulosité et les preuves suivantes d'un fort mélange vertical (La Figure n°4 de Crow ne figure pas dans cet extrait de son rapport).

Des extraits ont été faits des observations détaillées de surface aux 3 stations. Il est intéressant de noter qu'à approximativement 12 h 30 (les observations ayant en fait été réalisées avant ces relevés)... [2 stations] ont porté une note dans les remarques selon laquelle des dust-devils avaient été remarqués. Selon le Dictionnaire de Météorologie, un dust-devil est défini comme un tourbillon de poussière bien développé. Ce qui suit est un extrait supplémentaire de cette définition.

"…Une colonne d'air tournant rapidement au dessus d'une zone sèche et poussièreuse ou sableuse, transportant de la poussière, des feuilles et d'autres matières légères soulevées du sol. Quand il est bien développé, il est appelé dust-devil. Ces tourbillons de poussière se forment, typiquement, suite à une forte convection pendant les après-midis ensoleillées, chaudes et calmes de l'Eté. Ce type a généralement plusieurs m de diamètre à la base, se rétrécissant sur une courte distance vers le haut puis s'étendant à nouveau, comme 2 cônes pointe à pointe. Leur hauteur varie, normalement elle est seulement de 100 à 300 pieds, mais dans les régions chaudes et désertiques elle peut atteindre jusqu'à 2000 pieds…"

La véritable baisse de température entre 12 h 30 et 13 h 30 à... [l'aéroport A] indique qu'un fort mélange vertical a eu lieu durant cette heure. Cela aurait pu débuter au voisinage de... [ville A], particulièrement au-dessus des portions les plus chaudes des surfaces locales absorbant la chaleur, quelques minutes ou 1 h plus tôt.

L'écart entre la bulle sèche et la bulle humide était comparable dans chacune des 3 stations, indiquant qu'elles se trouvaient dans la même masse d'air. Cet écart était légèrement inférieur à l'[aéroport A] qu'aux [villes B ou C]. Les taux d'écart des températures super-adiabatiques auraient été dominantes près de la surface dans les dernières heures de la matinée.

Les conditions au sol étaient plutôt sèches. La plus récente pluie enregistrée à la fois à [la ville A et l'aéroport A] est intervenue le 4 Mai, 16 jours plus tôt. Les quantités d'eau recueillies étaient de 0,34 pouce à... [la ville A] et de 0,35 pouce à [l'aéroport A]. Les températures maximales étaient très au-dessus de la normale mensuelle le 20 mai. Le maximum de 830 à... [la ville C] fut le premier maximum de ce genre enregistré en 1950. Une seule température maximum plus chaud à été enregistrée auparavant à... [la ville A].

Le profil vertical du vent ne montre que des vents légers régnant au niveau de l'observation. La direction du flux aérien au niveau de l'observation telle qu'indiquée par les relevés de pressions serait partie du Nord-Est. La vitesse aurait été de moins de 10 miles/h et aurait pu être dépassée par l'activité convective locale ou par l'influence de quelque développement nuageux particulièrement grand.

L'opinion de l'auteur est que dans l'heure précédant l'observation un fort mélange vertical dans les premiers 3000 pieds au dessus de la surface aurait présenté la condition typique d'un déplacement d'air à proximité de l'observation. Le déplacement d'air horizontal aurait été limité à des vitesses n'excédant pas 10 miles/h. La visibilité a du être excellente.

En plus de ce rapport, Crow a exprimé l'opinion que quelques matériaux légers, de faible densité ont dû être emportés par un tourbillon de poussière non loin de l'observateur. Il a suggéré qu'au moment de l'observation le mouvement vertical ne s'appliquait plus et que l'objet dérivait lentement suivant une trajectoire horizontale du Nord-Est vers le Nord-Ouest. Bien que le témoin ait signalé un mouvement de nuages, Crow suggère que cette observation pourrait avoir été le résultat du mouvement de l'objet combiné à un très léger déplacement de nuage, produisant l'impression que le nuage dérivait plus vite qu'il ne l'a fait en réalité. Un ballon d'enfant sous-gonflé ou une feuille de papier, de papier carbone, ou de plastique à une altitude de 1500 à 3000 pieds aurait pu causer une observation semblable à celle signalée.

ConclusionsIl n'y a aucun moyen d'établir l'altitude de l'objet signalé. Il n'est pas certain que l'objet était à l'altitude des nuages. Il y a d'autres explications acceptables à la soudaine disparition d'un tel l'objet. Donc, l'objet aurait pu être beaucoup plus près du témoin que ce dernier ne l'a supposé, et aurait put être des débris aériens.

http://rr0.org/data/1/9/6/8/CondonReport/s4/c1/case01.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum