Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Les mystères des Ovnis - Ufologie et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Articles sur le sujet ovniHier à 14:07Buckaroo_BanzaiPrésentation Mar 14 Sep 2021, 08:16Michel 1957Le Rover Persévérance et son hélicoptère.Lun 13 Sep 2021, 21:54XPDavyTémoignage ovni triangulaireLun 13 Sep 2021, 12:14RonaldinhoJrLes Rendez-vous d'ODHTvLun 13 Sep 2021, 10:10LorelineLe James Webb Spatial Telescope est prêt :-)Dim 12 Sep 2021, 23:01XPDavyUn puissant flash lumineux et un grand bruitDim 12 Sep 2021, 12:34HocineNous ne vivrons pas sur Mars ni ailleursSam 11 Sep 2021, 20:24XPDavyMa chaîne Youtube :"Raconte moi un ovni"Ven 10 Sep 2021, 16:46Jean-FrancisPrésentation Louis Mer 08 Sep 2021, 23:37OvniNantesla réponse est peut-être dans le futur Mer 08 Sep 2021, 09:57XPDavyLa Voie lactée n’est pas inhabituelle, selon les astronomesMer 08 Sep 2021, 09:27Lorelineovni cigare aout 2007Mar 07 Sep 2021, 21:51martinIncidence des aurores boréales sur le reseau electriqueMar 07 Sep 2021, 21:07Huguette1954Les mutilations de bétail une explication ufologique?Lun 06 Sep 2021, 17:31martinOn a trouvé une trace de vie sur Mars !Dim 05 Sep 2021, 16:32Hector01Science et Avenir de SeptembreSam 04 Sep 2021, 12:55LorelineFormation d'ovni(s) en V - 14/08/2021 - VesoulMer 01 Sep 2021, 17:52Loreline rectangle rouge orangé - La Marche -Nièvre (dép.58)Mer 01 Sep 2021, 17:50LorelineBonjour à tousMer 01 Sep 2021, 06:51Lorelinej'ai vu ce que j'ai vuLun 30 Aoû 2021, 08:42Hector01Huge UFO Soaring Over Las VegasDim 29 Aoû 2021, 11:04Invitéimpact-debris-spatial-satelliteSam 28 Aoû 2021, 14:39Huguette1954Groupe de partage sur l'exopolitiqueSam 28 Aoû 2021, 10:22Romz82Docteur LEIRSam 28 Aoû 2021, 08:13William1963UFO: DOSSIER ECUADOR DECLASSIFIEDVen 27 Aoû 2021, 14:28XPDavyPrésentation Jeu 26 Aoû 2021, 23:28Sang-mêlé972020: le 25/12 à 20h30 - Engin triangulaire volant - la machine -Nièvre (dép.58)Jeu 26 Aoû 2021, 13:13Hocine2012: le 21/12 à 19h - Un phénomène surprenant -Martinique (972)Mer 25 Aoû 2021, 22:23Sang-mêlé972011: le / à 22h30 - rectangle de couleur rouge orangé Mar 24 Aoû 2021, 18:15DUFOUR
Annonce
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD 1080p/30ips
59.91 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
Energie alternative/gratuite/libre. - Page 8 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 691
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4502
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Energie alternative/gratuite/libre.

Lun 18 Fév 2013, 12:50
Rappel du premier message :

Bonjour à tous,

Un sujet vaste et intéressant initié par Larico Wink

Pour commencer une citation !

"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

Article, sur les énergies alternatives :

Hors des circuits des médias traditionnels, de nombreuses technologies futuristes de l’énergie sont en train d’émerger pour changer le cours de la civilisation humaine. Ces innovations technologiques sont porteurs d’un fantastique espoir pour le futur où la pénurie énergétique ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

Hank Mills, Nouvelles concernant les Systèmes d’Energie Pure (PESN).

Une ère d’énergie libre s’ouvre. Au moment où nous vous parlons, de nombreuses entreprises sont en train de développer les technologies qui rendront l’énergie à produire abondante, abordable et peu coûteuse. Les plus originales de ces technologies mettront fin à l’ère du combustible fossile et ce en permettant à l’énergie d’être produite de façon totalement novatrice. Tout cela se déroule actuellement, sans la moindre couverture médiatique. Elles arrivent sans bruit et très peu de gens y prêtent attention.

Au cours des 10 dernières années, nous, au sein de PESN, avons suivi la piste et le développement de ces innovations qui vont changer la face du monde ; nous avons fait des reportages au fur et à mesure où elles arrivaient sur le marché. Nous avons établi une liste des 5 meilleures et plus prometteuses d’entre elles que nous avons suivi avec attention. En ce soir du 21 janvier 2012, Allan Sterling (fondateur de PESN) présente les toutes dernières versions de ces technologies aux millions d’auditeurs de ce programme radio.

De toutes les technologies émergeantes dont le public devrait être au courant, les 5 énumérées ci-dessous sont considérées comme la « crème de la crème” et méritent une attention particulière. De notre point de vue, ces technologies sont celles qui se développeront le mieux et qui auront un impact durable sur notre civilisation. Dans la suite de cet article, nous les présenteront dans le détail et nous expliquerons pourquoi les personnes désireuses de voir se produire une révolution énergétique devraient suivre au plus près leur évolution et leur arrivée sur le marché.

1. Le catalyseur d’énergie d’Andrea Rossi (Andrea Rossi’s E-Cat “Energy Catalyzer”)

Le catalyseur d’énergie d’Andrea Rossi est peut être le dispositif technologique le plus connu de cette liste. Il utilise la « fusion à froid » ou « faibles réactions d’énergie nucléaire (LENR) ». Par des procédés nucléaires novateurs, il permet le dégagement de grandes quantités de chaleur, entre une poudre de nickel ordinaire et de l’hydrogène sous sa forme gazeuse.

Il est de petite taille mais est capable de produire une grande quantité d’énergie. D’ordinaire, il se compose d’un petit tube en métal (bien que d’autres formes soient également utilisées) qui agit comme le cœur d’un réacteur. Une fois scellé, de la poudre de nickel spécialement traitée, de l’hydrogène sous forme gazeuse et un catalyseur breveté sont introduits dans ce tube. Soumis à une combinaison de pression et de chaleur, un surplus d’énergie thermique se dégage. Un volume d’eau ou de tout autre liquide refroidissant circule autour du cœur du réacteur et en extrait la chaleur, tout en refroidissant en même temps le cœur même de ce réacteur.

A partir d’un petit système qui tient sur une table, on peut générer beaucoup de kilowatts d’énergie thermique. Après des tests effectués en laboratoire, il s’est avéré qu’un cœur de réacteur de la taille d’une pile peut produire en toute sécurité 10 kW de chaleur. Cette énergie thermique est produite sans l’aide d’aucun matériel radioactive, elle ne génère aucun déchet nucléaire et n’émet aucune radiation néfaste pour l’environnement, ne relâchant aucune pollution dans l’atmosphère.

Aussi, cette technologie peut être considérée comme un moyen sûr et propre de produire de l’énergie nucléaire, sans rencontrer aucun des inconvénients que représente la fission nucléaire telle que nous la pratiquons de nos jours. Même dans le pire des cas, comme celui d’une catastrophe naturelle, le catalyseur d’énergie d’A. Rossi ne peut pas entrer en fusion et ainsi produire une situation dangereuse. Dans le cas où un catalyseur se mettrait à surchauffer à cause d’un dégât matériel ou d’une fuite du liquide de refroidissement, la poudre de nickel se solidifiera en un bloc et le procédé nucléaire s’arrêtera de fait.

Le 28 octobre dernier, A. Rossi a permis à son premier client de tester une usine d’un mégawatt implantée à Bologne, en Italie. Ce fût un succès. En effet, pendant un peu plus de 5 heures et demi, le système a produit de façon constant un peu moins d’un demi mégawatt de chaleur, sans aucun apport d’énergie. Le client a tout de suite été conquis par le procédé et l’a acheté.

En ce moment, A. Rossi travaille avec son premier client, ainsi qu’avec l’entreprise assez connue la National Instruments, pour développer des contrôles électroniques plus complexes pour ses systèmes. Bien que l’usine soit toujours implantée à Bologne, en Italie, les consommateurs devraient les voir arriver sur le marché d’ici 2 à 3 mois.

Récemment, il a également annoncé qu’il espérait pouvoir bientôt produire une quantité d’un million de catalyseurs de 10 kW pour une utilisation domestique. Ces unités fourniraient à la fois du chauffage pour la maison et de l’eau chaude. Pour produire de façon efficace un million de ces procédés au prix de vente le plus bas, il a conçu une usine automatisée en se servant de la technologie robotique. Il espère pouvoir mettre son catalyseur sur le marché d’ici la fin de l’année, début de 2013, au prix de 500 dollars l’unité. Il espère aussi être en mesure d’offrir des kits qui pourraient améliorer ces systèmes afin de produire de l’électricité, en plus de la chaleur.

Si l’utilisation de ce procédé se répand rapidement, cette technologie aurait la capacité de réduire dramatiquement, voire même de faire disparaitre, notre besoin en combustible fossile. Pour toutes ces raisons, nous en avons fait notre numéro 1 de cette liste.

2. Le générateur d’état solide ou “ générateur de champ électrique sans fin”

Le numéro 2 de notre liste peut être décrit comme un “générateur d’état solide”; nous lui avons également donné le surnom de “générateur de champ électrique sans fin”. L’entreprise qui assure son développement souhaite pour l’instant rester anonyme. Elle a déjà développé de nombreuses technologies et compte sur un portefeuille important de brevets.

Cette technologie repose sur la production d’un champ électrique permanent (le contraire d’un champ magnétique permanent dans un aimant permanent) qui ne s’arrête jamais et qui génère un flux constant d’électricité. Actuellement, la production de ces prototypes reste assez modeste, car ils ne sont capables que d’alimenter une lampe ou une autre petite charge similaire. Cependant, l’entreprise est en train d’essayer d’introduire des nouvelles méthodes afin d’augmenter la superficie de l’appareil et ainsi générer un courant plus important (la tension est déjà présente). Un associé de confiance, Mark DANSIE, s’est rendu sur place et en a conclu que la technologie est réelle et qu’elle fonctionne bien.

Le potentiel à venir de cette technologie est stupéfiant. En effet, selon les fabricants, qui souhaitent la faire évoluer encore plus, un appareil de la taille d’un timbre poste sera alors en mesure de produire environ un watt de puissance électrique constante (ce qui est assez pour faire fonctionner un téléphone portable) et ce pendant une période de 20 ans, voire peut être plus, sans consommer aucune sorte de combustible. De plus, ces appareils sont construits avec des matériaux non toxiques et ne sont pas dangereux même s’ils venaient à être ingérés.

Finalement, cette technologie pourrait être adaptée pour produire de l’électricité pour n’importe quelle application: des téléphones portables, des voitures électriques, des maisons, etc.

La recherche continue et nous espérons prochainement vous faire part des ses avancées. Lorsque cette technologie arrivera sur le marché, d’ici 18 à 20 mois, elle deviendra très certainement notre numéro 1 de la liste.

3. Le moteur à gaz noble de PlasmERG.

PlasmERG est une entreprise qui est en train de construire un moteur révolutionnaire, qui n’utilise que de petites quantités de gaz noble inerte comme combustible. John ROHNER, le fondateur de l’entreprise, soutient que le moteur sera capable de produire un rendement constant de plus de 100 chevaux, et ce pendant des mois et des mois, en n’utilisant que pour quelques dollars de carburant.

De plus, il ne rejette aucune pollution dans l’atmosphère, ne fait aucun bruit et ne nécessite aucun système de refroidissement. Il peut servir pour les voitures et permettre aux générateurs de produire de l’électricité. Il pourrait aussi remplacer les moteurs électriques dans beaucoup d’applications. Du fait de sa simplicité, il nécessite beaucoup moins de composants qu’un moteur à combustion interne et, de fait, moins d’entretien. Avec ce moteur dans une voiture, les vidanges d’huile, les surchauffes de radiateur et les replacements de filtre à huile ne seraient plus qu’un souvenir … ainsi que les pleins d’essence à la pompe !

L’inspiration de ce « procédé de transmission plasmique » provient du “moteur Papp”. Joseph PAPP, son inventeur, était un immigré qui a maintes fois essayé de commercialiser son moteur à gaz noble. Cette histoire s’est déroulée sur plusieurs décennies et a connu beaucoup drames. Bien qu’il n’ait jamais réussi à le commercialiser et qu’il soit mort sans avoir vu son invention sur le marché, il semblerait que PlasmERG (et son partenaire, l’entreprise Inteligentry) soit bientôt prêt, dans un futur assez proche, à lancer sur le marché une version améliorée du moteur, sans doute au cours du premier trimestre de cette année 2012.

Une fois le moteur testé (fabriqué avec des pièces conçues sur mesure) et capable de fonctionner comme promis, il pourrait bien aussi devenir le numéro 1 de cette liste.

4. De l’énergie à partir du CO2 et de cendre industrielle.

Les nouveautés technologiques offertes par l’entreprise MP BioMass sont clairement un peu moins ‘exotiques’ que celles présentées dans cette liste ; cependant, elles sont suffisamment significatives pour que nous en bénéficions à plusieurs niveaux dans un avenir proche. En effet, celles-ci ont la capacité de gérer les déchets produits par la fumée de charbon, empêcher les émanations de CO2 et, en même temps, produire du combustible et de l’énergie.

Une solution technologique offerte par MP BioMass consiste à retenir le dioxyde de carbone contenu dans les gaz effluents, afin d’éliminer totalement les émanations de CO2. Cela est accompli avec un procédé breveté au niveau mondial qui, selon les dires de l’entreprise, reproduit une forme de photosynthèse artificielle.

Le procédé de ‘pyro gazification de la nano membrane’ n’extrait pas seulement le dioxyde de carbone contenu dans les gaz effluents mais empêche également les autres polluants de s’échapper dans l’atmosphère. Le procédé retient aussi l’oxygène (niveau 5) et isole l’hydrogène de ces gaz. Ce qui permet la production de méthanol et d’électricité, dont une infime partie est réutilisée pour faire fonctionner le système. La quantité produite de méthanol est impressionnante : 2085 litres (551 gallons) produits à partir de chaque tonne de dioxyde carbone capturée.

Le méthanol produit par cette technologie aurait un taux de cétane de 60 ou plus, ce qui équivaut à un taux élevé de supercarburant sans plomb ; il pourrait faire fonctionner n’importe quel véhicule sans avoir besoin de procéder à des modifications.

Une autre technologie offerte par l’entreprise est celle d’une meilleure gestion des quantités énormes de gaz effluents renvoyés dans l’atmosphère par les usines fonctionnant au charbon. En effet, elle est capable d’extraire l’énergie restante contenue dans ces gaz ainsi que les métaux ferreux et non ferreux de valeur. Elle en retire également les toxines et réduirait de beaucoup la quantité de ces déchets déversés dans les décharges.

Cette technologie a été prouvée et est actuellement utilisée, l’étape du prototype étant largement dépassée. Des millions et des millions de dollars ont déjà été dépensés dans son développement et une usine a été construite en Serbie en 2003. L’entreprise possède également 3 autres usines plus petites en Italie. Une usine de 10 mégawatt est en prévision dans le nord de l’état de New York et une autre de 2 gigawatt a été achetée et sera construite en Arabie Saoudite ; elle sera achevée en 2015.

Même si l’entreprise MP BioMass ne propose pas une technologie qui fasse voler en éclats les lois de la physique ou qui fasse disparaitre notre besoin en énergie fossile, elles est tout de même capable de nous offrir de nombreux bénéfices. Je pense qu’elle pourrait nous permettre de progresser en tant que civilisation et nous faire patienter avant que de nouvelles technologies n’émergent.

Beaucoup d’usines qui fonctionnent encore au charbon, et qui s’apprêtent à fermer car elles ne peuvent s’offrir d’effectuer les modifications pour être en règle avec les nouvelles normes d’émission, pourraient ne pas

fermer et même tirer profit de ces émissions tout en assainissant l’environnement.

5. Defkalion

Defkalion est une entreprise grecque qui était associée à A. Rossi avant que celui ci ne mette fin à leur partenariat au cours de l’année 2011. Ils avaient l’intention de développer et de lancer sur le marché mondial sauf en Amérique la technologie de fission à froid révolutionnaire de Rossi.L’entreprise affirme maintenant qu’elle a développé sa propre technologie autour du nickel et de l’hydrogène qui est censé ne pas utiliser les secrets industriels de Rossi.

Contrairement à la technologie mise au point par ce dernier, qui a été testée de nombreuses fois –et qui a à chaque fois démontré une production importante de surplus énergétique- ils n’ont jamais permis un essai public de leur procédé. Pour l’instant, tout est maintenu secret.

S’ils pouvaient produire la preuve qu’ils possèdent une technologie autour du nickel et de l’hydrogène qui soit robuste et efficace, ils pourraient se rapprocher de la première position, dans notre liste. Même s’ils vont concurrencer A.Rossi, il reste de la place sur le marché pour une autre technologie de fusion à froid. Dit simplement, ils pourraient tous les deux développer leur appareil pendant des années et ne même pas être en mesure de répondre alors à la demande.

Leur principal argument est de dire que leur technologie ‘Hyperion’ est supérieur à celle d’A. Rossi. Cela peut être ou non le cas et seul le temps nous dira s’ils pourront apporter la preuve de ce qu’ils disent. Ceux qui ont visité les locaux de l’entreprise Defkalion (même s’ils n’ont pas eu la preuve que cela fonctionnait réellement) ont mentionné l’existence d’un laboratoire dernier cri, d’ingénieurs professionnels et d’une quantité importante de matériel très coûteux.

Il reste cependant un point d’inquiétude pour certains : la possibilité (non confirmée) qu’ils utilisent une partie de la technologie d’A. Rossi sans sa permission. Nous ne savons pas si cela est le cas mais pour l’instant, nous n’avons pas d’autre choix que d’espérer qu’il s’agisse de personnes parfaitement honnêtes. Cependant, s’ils pouvaient fournir une explication sur la différence qu’il existe entre leur procédé et celui de Rossi (par exemple, les catalyseurs utilisés), cela permettrait de nous rassurer.

Espérons que tous leurs arguments soient fondés. En effet, un monde disposant de 2 technologies de fusion à froid serait bien meilleur qu’avec une seule.

http://pesn.com/

Traduit par Delphine Alemany tradanglesp@hotmail.fr pour LaPresseGalactique.com



Article originale : http://pesn.com/2012/01/21/9602018_Top_5_Free_Energy_Technologies_Unfolding_Now/

Combien de temps allons nous être esclave de cette hérésie que sont les énergies fossiles et qui rapportent des milliards pour certains cartels qu'il soient bancaires ou industriels et en début de chaîne, pétroliers ?

Sans parler de la pollution Wink

La voiture qui fonctionne à l'eau au japon :


La voiture qui fonctionne a l'eau au japon par enis452




Il est évident qu'il y a un réel problème autant qu'un certain obscurantisme sur les voies à prendre pour notre futur...

A quand un éveil ?

Amicalement,

_______________________________________


Larico
Equipe du forum
Equipe du forum
Energie alternative/gratuite/libre. - Page 8 Empty

Masculin Age : 45
Nombre de messages : 259
Inscription : 19/12/2012
Localisation : France
Emploi : Divers
Passions : Autres
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3676
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Energie alternative/gratuite/libre.

Dim 24 Fév 2013, 13:00
Oxymore a écrit:@ Larico je ne comprends pas du tout en quoi c'est une réponse à mes arguments. Je n'ai jamais parlé d'effondrement d'un système par la divulgation, je parlais de diffusion de l'information.


C'est moi qui vous en parle. Evidemment, les bases du système actuel s'effondreront le jour où l'énergie sera librement et gratuitement accessible à tous.
Et ça, croyez le bien, aucune industrie et aucun Etat occidental ne veut en entendre parler, et ils feront ce qu'il faut pour que toute information dans ce domaine soit recalée, supprimée, moquée.
avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Energie alternative/gratuite/libre. - Page 8 Empty

Masculin Age : 75
Nombre de messages : 334
Inscription : 25/01/2012
Localisation : Indre et Loire
Emploi : prof. retraité
Passions : sciences; insolite
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4182
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Energie alternative/gratuite/libre.

Dim 24 Fév 2013, 22:11
@moghelon a écrit:
Je dis juste qu'on sait comment le catalyser certes mais aussi comment exploiter l'hydrogène sur un moteur thermique et avec le même rendement qu'un diesel...sans la pollution en prime. Et les applications sont tellement vastes et ne concerne pas que l'automobile, que c'est hallucinant de ne pas exploiter cette technologie.

http://www.cnetfrance.fr/cartech/bmw-hydrogene-moteur-diesel-39387831.htm

Si vous me dites que c'est une farce de bmw après trente ans d'études et de développement, la, je ne peux plus rien faire pour vous Wink

Bref, il y a des solutions autres que les énergies fossiles, seulement comme l'explique clairement garoliv et larico, il y a une verrouillage sur des technologies avant gardistes qui briseraient un système oligarchique, qu'il soit énergétique ou financier. C'est étonnant que vous pensiez vivre dans un monde sans lobbying ?

Si Bmw mise depuis 30 ans sur l'hydrogène sans y mettre toute son énergie, sans démarche commerciale, sans grande déclaration médiatique, c'est qu'ils sont bien conscients que le pétrole à de beaux jours devant lui, mais a aussi ses limites temporelles en tant que ressource...donc en constructeur intelligent, ils savent ou se trouve la solution du futur et ils y travaillent sans mettre de gros moyens, puisque le marché du pétrole est encore florissant et les technologies sur les énergies alternatives complètement verrouillées.


Bien sûr qu'il ya des des solutions autres que les énergies fossiles pour faire fonctionner une voiture, il y a par exemple le moteur à air comprimé (mis au point par Guy Negre) mais qui a effectivement beaucoup de mal à être commercialisé, il serait pourtant bien préférable au gaz hydrogène qui est extrèmement dangereux à stocker et à manipuler, des voitures fonctionnant avec des réservoirs à dihydrogène seraient de véritables bombes en cas d'accident !
Par contre les performances avec l'air comprimé sont-elles vraiment ce que prétend Guy Negre, on peut se poser la question, qu'advient-il de la puissance motrice réelle quand le réservoir d'air comprimé est à moitié vide, à mon avis, elle doit décroitre pas mal !
De toute façon, là encore c'est un procédé qui aurait l'intérêt d'être propre pour les véhicules urbains, mais ce n'est pas une énergie nouvelle ! Ce n'est qu'un procédé de stockage et rien d'autre, car pour comprimer l'air dans le réservoir il faut consommer une autre énergie (qui en fin de compte est d'origine fossile ou nucléaire !)

Et restons quand même réalistes, ce n'est pas parce qu'il a "un vérouillage sur des technologies avant gardistes" que des systèmes impossibles peuvent miraculeusement devenir fonctionnels !
Miclad
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Energie alternative/gratuite/libre.

Dim 24 Fév 2013, 23:14
@ moghelon : votre lien http://fr.wikipedia.org/wiki/Dihydrog%C3%A8ne#R.C3.A9actions_de_base_de_la_production_de_dihydrog.C3.A8ne confirme bien ce que j'affirme : mis à part l'utilisation d'énergies renouvelables pour la production de dihydrogène, celle-ci dépense plus d'énergie qu'elle n'en dispense.
Et quand vous me répondez "Et même en s'appuyant sur la catalyse on pourrait obtenir de l'hydrogène à faible coût" vous montrez que vous n'avez encore toujours pas compris que faible coût ou non, le ratio énergie dispensée/énergie dépensée ne peut être supérieur à 100% selon le premier principe de la thermodynamique. Le dihydrogène n'est donc pas une source d'énergie mais un vecteur d'énergie : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vecteur_%C3%A9nerg%C3%A9tique

Le rendement inférieur à 100% des technologies hydrogène n'est pas une faiblesse comme vous semblez persister à croire, mais une résultante même des principes énoncés ci-dessus. En résumé :
Vous ne pourrez pas utiliser un moteur à hydrogène permettant de créer plus de dihydrogène qu'il lui en faut pour s'entretenir lui-même. Donc le système perd de l'énergie, donc votre dihydrogène n'est pas une source "gratuite et illimitée d'énergie" puisqu'il faudra apporter une forme d'énergie primaire (comme le nucléaire, le pétrole ou une énergie renouvelable) pour la produire. Je ne vois pas ce qu'il y a de si compliqué à comprendre.

_______________


@ garoliv : d'accord, soit. Ce que vous dites est crédible, mais pas en ce qui concerne les supercheries énoncées plus haut.
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
Energie alternative/gratuite/libre. - Page 8 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 691
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4502
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Energie alternative/gratuite/libre.

Lun 25 Fév 2013, 07:13
@miclad a écrit:

Bien sûr qu'il ya des des solutions autres que les énergies fossiles pour faire fonctionner une voiture

Bonjour Miclad,

C'est effectivement ce que nous avançons, pas plus Wink

Le problème, c'est que ces concepts n'ont pas leur place dans notre système de fonctionnement actuel et qu'on ne met pas les moyens pour les developper, pour les raisons citées plus haut.

Amitiés,

@Oxymore, visiblement, vous n'avez rien compris au moteur thermique à hydrogène, ou vous voulez absolument avoir raison, ou vous le faites exprès...je ne sais pas ?

Je suis gentil, je vais vous expliquer une dernière fois le principe du moteur thermique à hydrogène, puisque vous ne lisez pas les liens qu'on vous donne. Le but n'est pas de créer de l’hydrogène avec ce type de moteur et si vous aviez lu, vous l'auriez compris. Simplement ce servir de cette énergie (l'hydrogène) qui est la plus grande ressource dans notre univers au lieu de perdurer dans les énergies fossiles, avec le rendement des moteurs à énergie fossile d'aujourd'hui. C'est non polluant et la ressource est abondante. C'est une excellente solution alternative au pétrole et les applications sont multiples et ne concernent pas que l’automobile.

Le moteur thermique à hydrogène développé par BMW n'a pas vocation à créer son propre carburant et ce n'est pas une pile à combustible (c'est un moteur thermique). Il faut lire les liens qu'on vous donne.

J'arrête ici cette discussion de sourd avec vous Oxymore, car ça ne mène à rien, vous voulez absolument avoir raison et c'est fatiguant d'être obligé de se répéter, parce que vous ne lisez même pas les données qu'on vous livre. Vous avez un peu trop la tête dans le guidon et de nombreuses informations vous échappent, au final, vos propos n'ont plus aucun sens puisque votre unique objectif est de me mettre en défaut.

Je préfère arrêter la, avant que cela ne devienne complètement stérile et absurde Wink

Sachez que je ne répondrai plus à aucune de vos interventions, c'est bien plus simple pour tous les membres qui n'ont pas a subir votre vendetta personnelle tout autant que pour vous et moi.

Cordialement,

Je continue le débat avec les autres membres !

Moteur à hydrogène développé par l'Esa pour un avion hypersonique. La société britannique Reaction Engines est aussi de la partie.

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/aeronautique-1/d/lavion-hypersonique-a2-deux-fois-plus-rapide-que-le-concorde_14523/



Energie alternative/gratuite/libre. - Page 8 RTEmagicC_scimitar-2.jpg

Le réacteur Scimitar. A l'avant, en rouge, juste derrière le cône, l'échangeur de chaleur chargé de faire passer l'air de +1.000 °C à -140 °C. En jaune, la turbine principale (Main Turbine) et, derrière, la turbine annulaire (Bypass Fan & Hub Turbine). La tuyère interne (Core Nozzle) peut s'élargir jusqu'à fermer le flux annulaire (Bypass Nozzle). ©️ Reaction Engines

Moteur Sabre au stade de démonstration et mise en application de l’échangeur de chaleur en 2012.

Energie alternative/gratuite/libre. - Page 8 Sabre-le-racteur-hypersonique-0

Energie alternative/gratuite/libre. - Page 8 Sabre-le-racteur-hypersonique-3

L'échangeur de chaleur mis au point par Reaction Engines. L'air chaud (Hot Air, en rouge) pénètre dans un réseau de tubules métalliques d'un millimètre de diamètre parcourus par de l'hélium liquide (Coolant Flow, flux refroidisseur, en vert). L'air sortant est froid (Cold Air, en bleu) et peut pénétrer dans la turbine où il rencontrera l'hydrogène (froid), avec lequel il réagira. ©️ Reaction Engines

L'hydrogène est vraiment l'énergie du futur, à cause de son abondance et d'une pollution minimale, il est dommage que le développement soit freiné par des budgets ridicules. Mais on sait tous pourquoi Wink

étonnement la mise en service de ce type de moteur est prévue pour 2040. Alors que si on y mettait les moyens ?

Boeing travaille aussi sur le concept !

_______________________________________

Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Energie alternative/gratuite/libre.

Lun 25 Fév 2013, 11:14
Non en fait c'est vous moghelon qui ne me lisez pas !!!

J'ai très bien compris à quoi servait un moteur à hydrogène, c'est un moteur, c'est fait pour entraîner un mouvement mécanique, comme dans une voiture. Le problème réside simplement dans le fait que quand vous dites que l'hydrogène est une grande ressource dans notre univers, c'est à la fois vrai parce qu'en effet il y en a partout dans l'univers, à la fois faux parce que je cite :
L'hydrogène est l'élément le plus abondant de l'Univers : 75 % en masse et 92 % en nombre d'atomes. Il est présent en grande quantité dans les étoiles et les planètes gazeuses ; il est également le composant principal des nébuleuses et du gaz interstellaire.
Dans la croûte terrestre, l'hydrogène ne représente que 0,22 % des atomes, loin derrière l'oxygène (47 %) et le silicium (27 %)6. Il est rare également dans l'atmosphère terrestre, puisque le dihydrogène ne représente en volume que 0,55 ppm des gaz atmosphériques. Sur Terre, la source la plus commune d'hydrogène est l'eau, dont la molécule est constituée de deux atomes d'hydrogène et d'un atome d'oxygène ; l'hydrogène est surtout le principal constituant (en nombre d'atomes) de toute matière vivante, associé au carbone dans tous les composés organiques. Par exemple, l'hydrogène représente 63 % des atomes du corps humain.
Le dihydrogène n'est pas une énergie primaire : il n'est pas disponible sous forme brute dans la nature mais a besoin d'être synthétisé. Avec la technologie d'aujourd'hui, il serait plus polluant d'utiliser massivement des moteurs à hydrogène en remplacement des moteurs à pétrole, si l'on tient compte de l'énergie nécessaire à la synthèse. En effet et à moins d'utiliser l'énergie géothermique, le nucléaire ou la houille blanche, cette synthèse utiliserait du pétrole ou du charbon comme source d'énergie, ce qui ne ferait que déplacer le problème de la non-utilisation des énergies fossiles et augmenterait leur consommation par rapport à une utilisation directe de ces énergies dans les moteurs.

Donc en étant très très très très très patient, je vous répète : utiliser du dihydrogène pour faire tourner les moteurs, ça marche. Mais comme le dihydrogène n'est pas une source abondante sur Terre il faut le synthétiser. Donc vous faites un transfert d'énergie, c'est-à-dire que vous apportez de l'énergie pour synthétiser le dihydrogène pour l'utiliser comme carburant. Sauf que vous apportez nécessairement plus d'énergie pour synthétiser l'hydrogène que l'énergie qu'il dispense dans un moteur. C'est pourquoi l'hydrogène n'est pas une source d'énergie primaire mais un vecteur d'énergie.


______________________________


Mais je vous l'accorde. Le jour où l'on fera des voyages intergalactiques, dans l'espace où le dihydrogène est présent naturellement et en grande quantité dans des nuages, on pourra utiliser le dihydrogène comme source d'énergie libre, ce qui serait un formidable potentiel énergétique. Mais sur Terre ça n'est pas possible puisqu'il y en a peu à cause du fait que c'est un gaz léger que la gravité terrestre ne peut pas retenir.

Ce qui nous amène au sujet premier du débat : il est possible que les OVNIS extraterrestres utilisent du dihydrogène pour trouver l'énergie nécessaire, car ils pourraient "siphonner" les nuages d'hydrogène dans l'espace de la même manière que nous le faisons pour les gaz fossiles dans la croûte terrestre. Mais tant que l'humanité n'aura pas cette ressource trouvée à l'état naturel il sera irrémédiablement plus coûteux d'en produire que d'en utiliser.
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
Energie alternative/gratuite/libre. - Page 8 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 691
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4502
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Energie alternative/gratuite/libre.

Lun 25 Fév 2013, 11:42
Bien, je vois que vous avancez...

Cependant !

Oxymore a écrit:Non en fait c'est vous moghelon qui ne me lisez pas !!!

J'ai très bien compris à quoi servait un moteur à hydrogène, c'est un moteur, c'est fait pour entraîner un mouvement mécanique, comme dans une voiture.

Ah bon, vous l'aviez compris et vous me tenez ces propos ?

Oxymore a écrit:@ moghelon : votre lien http://fr.wikipedia.org/wiki/Dihydrog%C3%A8ne#R.C3.A9actions_de_base_de_la_production_de_dihydrog.C3.A8ne confirme bien ce que j'affirme : mis à part l'utilisation d'énergies renouvelables pour la production de dihydrogène, celle-ci dépense plus d'énergie qu'elle n'en dispense.
Et quand vous me répondez "Et même en s'appuyant sur la catalyse on pourrait obtenir de l'hydrogène à faible coût" vous montrez que vous n'avez encore toujours pas compris que faible coût ou non, le ratio énergie dispensée/énergie dépensée ne peut être supérieur à 100% selon le premier principe de la thermodynamique. Le dihydrogène n'est donc pas une source d'énergie mais un vecteur d'énergie : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vecteur_%C3%A9nerg%C3%A9tique

Le rendement inférieur à 100% des technologies hydrogène n'est pas une faiblesse comme vous semblez persister à croire, mais une résultante même des principes énoncés ci-dessus. En résumé :
Vous ne pourrez pas utiliser un moteur à hydrogène permettant de créer plus de dihydrogène qu'il lui en faut pour s'entretenir lui-même. Donc le système perd de l'énergie, donc votre dihydrogène n'est pas une source "gratuite et illimitée d'énergie" puisqu'il faudra apporter une forme d'énergie primaire (comme le nucléaire, le pétrole ou une énergie renouvelable) pour la produire. Je ne vois pas ce qu'il y a de si compliqué à comprendre.

Vous aviez compris que je parlais de moteur thermique, mais vous me parlez de moteur à hydrogène permettant de créer plus de dihydrogène...il n'y a pas ici un peu de mauvaise foi ?

Vous êtes un peu en inadéquation avec vos propos non ?

Ensuite !

Oxymore a écrit:
L'hydrogène est l'élément le plus abondant de l'Univers : 75 % en masse et 92 % en nombre d'atomes. Il est présent en grande quantité dans les étoiles et les planètes gazeuses ; il est également le composant principal des nébuleuses et du gaz interstellaire.
Dans la croûte terrestre, l'hydrogène ne représente que 0,22 % des atomes, loin derrière l'oxygène (47 %) et le silicium (27 %)6. Il est rare également dans l'atmosphère terrestre, puisque le dihydrogène ne représente en volume que 0,55 ppm des gaz atmosphériques. Sur Terre, la source la plus commune d'hydrogène est l'eau, dont la molécule est constituée de deux atomes d'hydrogène et d'un atome d'oxygène ; l'hydrogène est surtout le principal constituant (en nombre d'atomes) de toute matière vivante, associé au carbone dans tous les composés organiques. Par exemple, l'hydrogène représente 63 % des atomes du corps humain.

Bon, je n'ai pas les sources, mais peu importe, je suis d'accord !


Oxymore a écrit:Le dihydrogène n'est pas une énergie primaire : il n'est pas disponible sous forme brute dans la nature mais a besoin d'être synthétisé. Avec la technologie d'aujourd'hui, il serait plus polluant d'utiliser massivement des moteurs à hydrogène en remplacement des moteurs à pétrole, si l'on tient compte de l'énergie nécessaire à la synthèse. En effet et à moins d'utiliser l'énergie géothermique, le nucléaire ou la houille blanche, cette synthèse utiliserait du pétrole ou du charbon comme source d'énergie, ce qui ne ferait que déplacer le problème de la non-utilisation des énergies fossiles et augmenterait leur consommation par rapport à une utilisation directe de ces énergies dans les moteurs.

C'est faux !

Je vous ai posté ceci : http://www2.cnrs.fr/presse/communique/2847.htm

Et je vais aussi vous poster ceci : http://www.enerzine.com/603/9561+un-virus-modifie-pour-extraire-lhydrogene-de-leau+.html

Avec ceci : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70301.htm

Je vous le dis plus haut, l'extraction de l'hydrogène n'est pas un problème, juste une idée reçue, avec un peu de moyens on serait déjà beaucoup plus avancé, sans s'appuyer sur des installations pétrolières ou des extractions polluantes...mais je vous en parle bien avant !

C'est toujours une question de moyens et quand on vous explique que les lobbys financiers et pétroliers, bloquent ces innovations (cf : garoliv, Larico, myrtille et moi même), ce n'est pas pour rien Wink

Oxymore a écrit:
Donc en étant très très très très très patient

C'est une blague ?

J'ai été très patient, voire pédagogue, ne serait ce que pour vous faire comprendre que je parlais de moteur thermique à hydrogène Wink

Oxymore a écrit:
utiliser du dihydrogène pour faire tourner les moteurs, ça marche. Mais comme le dihydrogène n'est pas une source abondante sur Terre il faut le synthétiser. Donc vous faites un transfert d'énergie, c'est-à-dire que vous apportez de l'énergie pour synthétiser le dihydrogène pour l'utiliser comme carburant. Sauf que vous apportez nécessairement plus d'énergie pour synthétiser l'hydrogène que l'énergie qu'il dispense dans un moteur. C'est pourquoi l'hydrogène n'est pas une source d'énergie primaire mais un vecteur d'énergie.

Lire mes liens plus haut !

Vous vous accrochez à l'idée que ce n'est pas réalisable, alors que des constructeurs automobiles et aussi dans le secteur de l'aviation et de l'aérospatiale, ils s'y accrochent, ça ne vous surprend pas ?

Tout est lié, l'hydrogène est l'énergie du futur, mais cette énergie et les technologies qui l'accompagnent ne doivent pas arriver trop vite, car le pétrole à encore de beaux jours, c'est juste un énorme gâchis de temps, tout ça pour satisfaire la soif de profits d'une oligarchie.

Oxymore a écrit:
Mais je vous l'accorde. Le jour où l'on fera des voyages intergalactiques, dans l'espace où le dihydrogène est présent naturellement et en grande quantité dans des nuages, on pourra utiliser le dihydrogène comme source d'énergie libre, ce qui serait un formidable potentiel énergétique. Mais sur Terre ça n'est pas possible puisqu'il y en a peu à cause du fait que c'est un gaz léger que la gravité terrestre ne peut pas retenir.

Ce qui nous amène au sujet premier du débat : il est possible que les OVNIS extraterrestres utilisent du dihydrogène pour trouver l'énergie nécessaire, car ils pourraient "siphonner" les nuages d'hydrogène dans l'espace de la même manière que nous le faisons pour les gaz fossiles dans la croûte terrestre. Mais tant que l'humanité n'aura pas cette ressource trouvée à l'état naturel il sera irrémédiablement plus coûteux d'en produire que d'en utiliser.

C'est une hypothèse de travail et je suis heureux de vous lire...

Je n'ai pas pu résister à vous répondre car sincèrement autant de mauvaise foi ne pouvait pas rester sans réponse, cependant, j'aimerai qu'on arrête la Wink

Pour ma part, je n'y reviendrai plus !

Cordialement,

_______________________________________

Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Energie alternative/gratuite/libre.

Lun 25 Fév 2013, 13:19
Je ne me suis pas bien fait comprendre concernant un moteur qui produirait du dihydrogène. Je voulais juste démontrer que le moteur à dihydrogène ne peut pas être vu comme un moteur à mouvement perpétuel à cause de la conservation de l'énergie etc.

Les sources c'est Wikipedia sur l'hydrogène, le dihydrogène, et le moteur à hydrogène.


_______________________


Concernant le communiqué du CNRS on parle de technologie similaires à Sun Catalytix représenté par Daniel Nocera du MIT, que j'ai évoqué quelques posts avant. Vos articles (fort intéressants au demeurant) parlent de technologies utilisant l'énergie solaire via un complexe de chimie organique (MIT) ou de chimie inorganique (les chercheurs du CNRS).
Ces technologies se servent de l'énergie solaire dispensée généreusement sur Terre pour produire du dihydrogène. C'est pourquoi on dit que le dihydrogène est un vecteur d'énergie et non une source principale d'énergie (comme le soleil). Car, que l'on utilise l'énergie du soleil directement ou des panneaux photovoltaïques (via un autre vecteur qu'est l'électricité) pour créer une électrolyse, le principe est toujours le même : on stocke l'énergie du soleil par le biais d'un vecteur qui est le dihydrogène. Ce dernier n'est pas une source primaire d'énergie, dans tous les cas c'est le soleil qui joue le rôle d'énergie inépuisable. Voilà où je veux en venir depuis le début.

Mais je pense qu'on est d'accord pour dire que ces technologies sont prometteuses et que l'on espère tous qu'elle permettra à l'humanité de s'émanciper.


On est d'accord ? Very Happy
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
Energie alternative/gratuite/libre. - Page 8 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 691
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4502
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Energie alternative/gratuite/libre.

Lun 25 Fév 2013, 13:33
Oxymore a écrit:
Mais je pense qu'on est d'accord pour dire que ces technologies sont prometteuses et que l'on espère tous qu'elle permettra à l'humanité de s'émanciper.


On est d'accord ? Very Happy

C'est avec le plus grand plaisir que je le dis...

Tout à fait Wink

_______________________________________

Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Energie alternative/gratuite/libre.

Lun 25 Fév 2013, 13:43
J'en suis ému Shocked
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
Energie alternative/gratuite/libre. - Page 8 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 691
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4502
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Energie alternative/gratuite/libre.

Mar 26 Fév 2013, 15:48
Bonjour à tous,

Il y a véritablement un élan. Un article instructif !



La XL1 de Volkswagen : 0,9 l aux 100 km

Au salon de l’automobile de Genève, Volkswagen montrera la XL1, petite biplace à moteur Diesel hybride, donnée pour moins d’un litre aux cent kilomètres. Plus qu’un concept car, elle devrait être construite d’abord en présérie, à un prix inconnu.

Volkswagen va présenter à Genève, au salon de l'automobile, la version définitive de la XL1, un véhicule hybride affichant une consommation record de 0,9 L/100 km. Grâce à son système hybride rechargeable, cette petite voiture biplace peut parcourir jusqu'à 50 km en mode tout électrique. Ce qui n'était jusqu'alors qu'un concept de véhicule économique prend aujourd'hui la forme d'une voiture de série, plus proche d'un modèle conventionnel que l'Aptera.

Hors normes, la XL1 se présente sous l'aspect d'une sportive très légère (795 kg), particulièrement aérodynamique : le Cx (coefficient de traînée) annoncé est de 0,189 contre un peu moins de 0,30 pour les meilleures voitures. Le centre de gravité est surbaissé. La hauteur de la voiture n’est en effet que de 1,15 m, pour une largeur de 1,67 m et une longueur de 3,90 m.

Energie alternative/gratuite/libre. - Page 8 RTEmagicP_Volkswagen_xl1_txdam35308_4d40ce
La XL1 roule. Surbaissée (1,15 m de hauteur), elle est propulsée (ce n'est pas une traction) par un moteur placé à l'arrière. Hybride, la motorisation est composée d'un bicylindre Diesel de 0,8 L de cylindrée et d'un moteur électrique de 20 kW, dont les batteries sont situées à l'avant. ©️ Volkswagen

La XL1 peut filer à 160 km/h

Pour sa motorisation hybride, la XL1 embarque un moteur Diesel bicylindre TDI de 48 ch (c’est une moitié de 1,6 L TDI) couplé à un moteur électrique de 27,2 ch alimenté par une batterie lithium-ion installée à l'avant. Ce couplage, la légèreté et l’aérodynamisme réduisent la consommation standardisée à moins de 1 L aux 100 km, l'équivalent de 21 g/km d'émissions de CO2. Il s’agit là d’une mesure de référence effectuée dans des conditions expérimentales bien précises, le « cycle européen » ou NEDC (New European Driving Cycle). Intéressant pour les comparaisons (puisque tous les constructeurs l’utilisent), il ne donne pas une garantie pour une utilisation quelconque.

Côté performances, Volkswagen annonce une vitesse de pointe de 160 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en 12,7 s. La XL1 devrait dans un premier temps être produite en très petite quantité et préfigure, peut-être, la voiture du futur.

Bonne lecture Wink

_______________________________________

Contenu sponsorisé

Ovnis Re: Energie alternative/gratuite/libre.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum