Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Les mystères des Ovnis - Ufologie et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Vu sur Youtube à PertuisAujourd'hui à 18:33Pierre.BLumières rouges oranges vives (mes photos).Aujourd'hui à 10:29Roland89(1994) Vidéo ovni centre d'essai de la base Nellis de l'US Air ForceHier à 13:44XPDavyLe Rover Persévérance et son hélicoptère.Hier à 13:21XPDavyNous ne vivrons pas sur Mars ni ailleursJeu 22 Juil 2021, 22:23XPDavySommes-nous seuls dans l'Univers ?Jeu 22 Juil 2021, 20:20martinPrésentation Jeu 22 Juil 2021, 19:02freethinkerAutour de la question : comment cultiver l'esprit critique ?Mer 21 Juil 2021, 20:12Jean-Marc WatArticles sur le sujet ovniMer 21 Juil 2021, 18:35martinBen, c'est encore moi...Mer 21 Juil 2021, 10:22Roland89Une initiative Européenne pour recueillir et analyser les OvnisMer 21 Juil 2021, 00:39jean-lucLUSA FAA près de 10.000 cas en accès libre (2014-2020)Dim 18 Juil 2021, 11:52Jean-Marc WatMon départDim 18 Juil 2021, 00:08LogikConcevoir une coprésence ?Sam 17 Juil 2021, 18:26TychoeBrahePANIQUE CHEZ LES PSEUDO SCEPTIQUESJeu 15 Juil 2021, 12:44freethinkerLa politique du forum : buts, remarques importantes et objectifsMer 14 Juil 2021, 21:32nicosJacques Vallée en live le 29 juinMer 14 Juil 2021, 14:21NOT-ALONEIls testaient la fiabilité des sites UFODim 11 Juil 2021, 22:38Sorensir2012: le 28/06 à 15h13 - Un phénomène ovni insolite - Rouen-Petit-Couronne - Seine-Maritime (dép.76)Dim 11 Juil 2021, 18:59Hector01Des traces de vie sur Encelade?Dim 11 Juil 2021, 09:53Julien.BLe voyage temporel est-il possible?Sam 10 Juil 2021, 20:52Hocine"LE TEMPS DES OVNIS" nouveau docu par Georges CombesVen 09 Juil 2021, 20:21udje5403 Déclaration de l'astronaute Bill NelsonVen 09 Juil 2021, 15:50LorelineInterdit d'interdire, une émission de Frédéric TaddeïJeu 08 Juil 2021, 10:54OVNI-LanguedocVidéo d ovni trouvé sur facebookMer 07 Juil 2021, 21:48Pascal_WesternOvnis et "extraterrestres" dans l'art antique (peintures, gravures et statuettes)Mer 07 Juil 2021, 19:48HocineRapport du Pentagone sur les ovnisSam 03 Juil 2021, 18:37Jab76Déclarations récentes d'officiels Américains sur les OvnisVen 02 Juil 2021, 13:34martinÉmission sur le rapport du PentagoneJeu 01 Juil 2021, 23:30Jab76Sondage : Quel est le cas le plus intrigantJeu 01 Juil 2021, 09:56Hocine
Annonce
-45%
Le deal à ne pas rater :
Clé USB 3.0 SanDisk Ultra 128 Go (vitesse de lecture jusqu’à ...
18.56 € 33.99 €
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 691
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4446
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Mer 09 Jan 2013, 13:35
Rappel du premier message :

Bonjour à tous,

Un concept qui ressort assez souvent dans nos diverses discussions qui est, "la représentation et le degré de civilisation"; que nous pourrions avoir pour une espèce plus évoluée de plusieurs centaines voire millions d'années sur la notre.

C'est d'ailleurs souvent ce qu'il ressort de nos interrogations quant à la non intervention d'une espèce bien plus évoluée et leur subtile façon d'apparaitre furtivement. Ce qui a pour conclusion, pourquoi l'humanité reste sans manifestation officielle d'une civilisation avancée ?

Cependant, la question intrinsèque, reste, que représente l'humanité pour une civilisation ayant plusieurs siècles ou millénaires d'avance philosophique/technologique/sociologique ?

Il y a réellement matière à discuter !

Amicalement.

moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 691
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4446
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Lun 14 Jan 2013, 10:35
Suite :

Toujours dans le chapitre 1

La quarantaine galactique :

C'est une hypothèse où les civilisations extraterrestres attendraient avant de contacter l'humanité qu'elle atteigne un certain niveau technologique ou évite l'autodestruction.



John A. Ball, En tant que radioastronome affecté au Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, avança très sérieusement l'idée que la Terre était un zoo et que des extraterrestres étaient chez nous, déjà occupés à nous observer. Ball ajouta aussi : « Dans le zoo parfait — zone sauvage ou sanctuaire — la faune qui s'y trouve ne doit pas avoir de liens directs avec les gardiens du zoo, ni avoir conscience de leur existence ». Ball fut tourné en dérision par de nombreux scientifiques pour sa théorie, parce qu'elle impliquait l'existence d'extraterrestres vivant parmi nous. »

En anglais zoo hypothesis est une hypothèse avancée en 1973 en réponse au paradoxe de Fermi au sujet de l'apparente absence de preuves de l'existence d'une vie extraterrestre. Selon cette hypothèse, les extra-terrestres existeraient et seraient assez avancés technologiquement pour pouvoir communiquer avec les terriens. Ils observeraient la Terre et l'humanité à distance, sans essayer d'interagir, à la façon de chercheurs qui observeraient des animaux primitifs à distance, évitant d'entrer en contact afin de ne pas les perturber. Un développement de cette hypothèse est celle de la quarantaine galactique où les civilisations extraterrestres attendraient avant de contacter l'humanité qu'elle atteigne un certain niveau technologique ou évite l'autodestruction.

Pour l'astrophysicien Peter Ulmschneider, cette hypothèse est logique quand on voit dans l'histoire humaine l'impact catastrophique d'une civilisation évoluée technologiquement sur une civilisation moins évoluée, comme ce fut le cas pour les Amérindiens à la suite de l'arrivée de Christophe Colomb ou de Hernán Cortés. Pour lui, une civilisation extra-terrestre bien plus évoluée et ancienne que la nôtre ne prendrait pas un tel risque et resterait à l'écart, permettant à l'humanité de poursuivre un développement original, sans influence culturelles ou technologique étrangère.


Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 E19

Une hypothèse parallèle développée par l'astronome Michael Papagiannis est celle de la quarantaine galactique : plutôt que de considérer l'humanité comme un zoo, la ou les civilisations extraterrestres attendraient avant de la contacter qu'elle atteigne un certain niveau technologique ou évite l'auto-destruction. Pour Papagiannis, seul le passage de ce test hypothétique, c'est-à-dire éviter une disparition due à une guerre nucléaire, à la surpopulation ou à une catastrophe environnementale, permettrait que les civilisations extra-terrestre prennent contact avec l'humanité. Pour lui, résoudre les problèmes de l'humanité serait un moyen plus sûr d'entrer en contact qu'une recherche active comme avec le SETI.

Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 Capture30-1

Ball précise lui-même que sa théorie n'est pas démontrable ni vérifiable « parce qu'ils (les extra-terrestres) ne veulent pas être découverts et qu'ils ont la capacité technologique de s'en assurer ». En cela, on peut la rapprocher de l'exemple de la théière de Russel.

L'hypothèse du zoo de Ball est entièrement spéculative et ne repose sur aucun fait concret. Elle peut être d'ailleurs considérée comme assez anthropomorphique, mais à l'opposé de tout anthropocentrisme, attribuant à des extraterrestres des intentions finalement assez humaines. Il s'agit d'une hypothèse ad hoc, utilisée pour préserver une vision de l'univers où les civilisations abondent, et ce malgré l'absence d'éléments empiriques allant dans ce sens. Cependant, les adeptes d'ufologie prétendent que les ovnis seraient justement la preuve des inévitables dérapages de nos gardiens, sans compter le soupçon de complicité des gouvernements

Pour le cosmologue John D Barrow et le physicien Frank Tipler, l'hypothèse du zoo est peu probable. Même s'ils proposent, pour vérifier l'hypothèse, de détecter les émissions radio éventuelles entre les veilleurs extra-terrestres présents dans notre système solaire et leur étoile d'origine comme envisagé par les scientifiques Kuiper et Morris, ou de détecter le rayonnement infrarouge de la construction de sondes auto-réplicantes comme imaginé par Freeman Dyson d'après les travaux de John Von Neumann, ils pensent que s'il existait de nombreuses civilisations extraterrestres avancées et capables d'entrer en contact avec l'humanité comme l'équation de Drake pourrait le faire croire, il n'est pas certain que toutes respecteraient à la lettre cette règle de non-ingérence. De plus, même si cette règle était respectée à l'échelle d'une civilisation, la possibilité existerait qu'un individu ou un groupe d'individus extraterrestres la transgresse sciemment ou accidentellement. Pour Barrow et Tipler, aucun système policier avancé extra-terrestre ne pourrait empêcher absolument tout contact.

Une hypothèse pour répondre à ces controverses est qu'il suffirait que le système solaire « appartienne » intégralement au territoire d'une civilisation extraterrestre, au sein d'un univers composé, comme sur Terre, de divers États souverains, pour que l'hypothèse du zoo soit beaucoup plus plausible. Néanmoins, la théorie impliquera toujours une parfaite infaillibilité des extraterrestres dans leur travail d'observation et de protection.

Il est tout à fait sensé de supposer que les extraterrestres considèrent notre planète comme une réserve naturelle, remplie d’espèces animales et végétales, le système solaire ne constituant rien qu’une petite « province » à l’intérieur de leur vaste territoire. Sommes-nous englobés sans le savoir dans une civilisation plus avancée, davantage que les gorilles sont englobés dans la nôtre ?

Mais pour le Prof. Stephen Hawking Une rencontre avec une autre civilisation extra planétaire serait une catastrophe

« Le choc des civilisations dans l’histoire de l’humanité a eu des retombées négatives pour les plus faibles or là il s’agissait d’une même espèce. Je crois que ce serait un désastre pour l’humanité, car ces extraterrestres seraient très en avance sur nous. »

Images et sources repris de : http://la-cosmologie.e-monsite.com/

Nous allons pouvoir entrer dans le deuxième et dernier chapitre de la conclusion de cette synthèse.

L'interventionnisme Alien à travers les âges en remontant du pré-cambrien à aujourd'hui. La probabilité, les études, les divers questionnements sur nos connaissances actuelles.

_______________________________________

avatar
Membre Confirmé
Membre Confirmé
Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 24
Nombre de messages : 14
Inscription : 11/01/2013
Localisation : France
Emploi : ...
Passions : ...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3136
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Mar 15 Jan 2013, 16:44
Je pense qu'il est plus que probable que des extraterrestres aient influencé notre passé d'une manière ou d'une autre, quant à savoir ce que nous pourrions représenter pour eux, ça serait difficile à déterminer, cependant considérant leur avance sur nous j'imagine qu'ils n'entrent pas en contact car ils nous estiment trop primitifs aussi bien en terme de technologie qu'en terme de "mentalité" dans la mesure où malgré le fait qu'on soit une seule et même espèce, nous sommes obligés d'avoir recours au nucléaire comme puissance de dissuasion, alors comment une espèce qui pourrait s'autodétruire dans la seconde pourrait-elle être apte à communiquer avec des êtres interplanétaires plus avancés ?

Quant à l'interventionnisme extraterrestre dans le passé de l'humanité, il ne faut pas perdre de vue que de nombreux textes antiques parlent d'évènements étranges, je pense par exemple au Mahâbhârata, un antique texte sanskrit qui parlent de batailles entre Vimanas, d'armes ayant des effets similaires à des armes atomiques (le Brahmastra), ou encore des flèches enflammées capable de poursuivre une cible.. quand on entend ce genre de choses et qu'on constate que ces textes remontent parfois au IVè siècle avant J.C, on peut se demander comment des individus d'une époque aussi reculée pouvaient, par exemple, décrire précisément des symptômes issus d'un empoisonnement par radiations..
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 691
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4446
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Ven 18 Jan 2013, 01:36
@BrennusLodbrok a écrit:Je pense qu'il est plus que probable que des extraterrestres aient influencé notre passé d'une manière ou d'une autre, quant à savoir ce que nous pourrions représenter pour eux, ça serait difficile à déterminer, cependant considérant leur avance sur nous j'imagine qu'ils n'entrent pas en contact car ils nous estiment trop primitifs aussi bien en terme de technologie qu'en terme de "mentalité" dans la mesure où malgré le fait qu'on soit une seule et même espèce, nous sommes obligés d'avoir recours au nucléaire comme puissance de dissuasion, alors comment une espèce qui pourrait s'autodétruire dans la seconde pourrait-elle être apte à communiquer avec des êtres interplanétaires plus avancés ?

Quant à l'interventionnisme extraterrestre dans le passé de l'humanité, il ne faut pas perdre de vue que de nombreux textes antiques parlent d'évènements étranges, je pense par exemple au Mahâbhârata, un antique texte sanskrit qui parlent de batailles entre Vimanas, d'armes ayant des effets similaires à des armes atomiques (le Brahmastra), ou encore des flèches enflammées capable de poursuivre une cible.. quand on entend ce genre de choses et qu'on constate que ces textes remontent parfois au IVè siècle avant J.C, on peut se demander comment des individus d'une époque aussi reculée pouvaient, par exemple, décrire précisément des symptômes issus d'un empoisonnement par radiations..


Bonsoir BrennusLodbrok,

Il y a encore beaucoup a développer !

Je n'ai pas le temps actuellement de finir l'ensemble des théories que je souhaite vous faire partager. C'est un travail de compilation de textes qui me prend du temps et le temps, c'est bien ce qui nous manque dans notre civilisation.

A bientôt !

_______________________________________

avatar
Légende du forum
Légende du forum
Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 55
Inscription : 14/01/2011
Localisation : COLOMBES
Emploi : Consultant SAP
Passions : video
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3942
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Ven 18 Jan 2013, 09:30
Bonjour Moghelon,

Très belle étude ,bravo.

quelques infos et remarques :
j'ai lu dans un sciences et vie de 2012 que 30% de notre ADN ne vient pas de nos ancêtres mais des virus.
Les virus seraient donc un vecteur de propagation de code génétique pouvant être utilisés pour nous faire évoluer lentement dans le sens qu'ILS veulent.

Je ne pense pas que notre civilisation soit primitive pour eux, je dirais que l'on a passé le stade embryonnaire ,on est au stade bébé qui apprend à connaitre le monde.Puis viendra le stade enfant ou l'on s'établira sur d'autres planètes du système et enfin le stade adulte où l'on sortira du système solaire.J'aime bien la comparaison de notre planète à un œuf.Ils nous ont fécondé mais on n'a pas encore vu notre mère.

dernière remarque, je pense qu'il y a matière à chercher du côté spirituel et philosophique.
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 691
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4446
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Sam 19 Jan 2013, 09:31
@thierry54 a écrit:
dernière remarque, je pense qu'il y a matière à chercher du côté spirituel et philosophique.

Bonjour Thierry,

Je partage votre analyse, nous sommes effectivement une espèce très jeune sur l'échelle de l'évolution des espèces rien que sur notre planète par exemple, et c'est encore un autre palier à l'échelle galactique et ainsi de suite...

Je ne suis pas contre le côté spirituel et philosophique, au contraire, mais j'aimerai que vous précisiez votre pensée et même que vous me donniez des voies à étudier ?

_______________________________________

moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 691
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4446
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Dim 20 Jan 2013, 17:23
Bonsoir à tous,

L'interventionnisme, son rôle, ses causes ?

Thierry, j'ai attendu votre réponse. Elle n'est pas venue, aussi, je passe à la suite.

Nul besoin de rappeler à quel point nous sommes l'espèce la plus dangereuse parmi les millions qui cohabitent sur notre astre. Quel est l'impact de notre développement ?

Une introduction sur l'impact de la technologie et nos valeurs culturelles.

Technologie et valeurs culturelles

Édition anglaise : International social science journal (ISSN 0020-8701).
Unesco, Paris (France).


http://unesdoc.unesco.org/images/0004/000460/046009fo.pdf

Citation pour un début de réflexion, mais pour les plus intéressés, lire le PDF en entier.

Le choix de l'innovation technologique Werner Ackermann

Le choix de l'innovation technologique :

Nous considérons ici la technologie au sens large, de façon à y inclure une grande variété de façons de faire, qu'il s'agisse de produire des aliments, de régler des
litiges, de communiquer, de faire la guerre, etc.

Toutes les sociétés élaborent leurs procédures spécifiques à cet effet et, dans toutes les sociétés, la technologie a toujours été sujette au changement. O n
a mis au point de nouveaux moyens de production agricole (par exemple, des systèmes d'irrigation très perfectionnés à Sri Lanka), de nouvelles formes d'administration
publique (par exemple, le système de gouvernement des Mayas), la presse à imprimer est apparue en Europe et en Chine, et le téléphone aux États-
Unis.

Ce dernier exemple représente sans doute un bond en avant de la technologie,mais les changements sont en général graduels (par exemple, l'élaboration du code
romain), tout en n'en étant pas moins des changements.

L'innovation technologique est une forme de changement, mais elle s'accompagne aussi d'autres changements dans la vie sociale, économique et politique.

Un système agricole axé sur la production d'aliments et d'autres biens de consommation nécessaires crée des relations de travail différentes de celles de l'économie pastorale; une communauté largement fondée sur des échanges commerciaux s'organise de façon encore différente. Lorsqu'une société cesse d'être essentiellement
pastorale pour devenir essentiellement agricole, par exemple, de nouveaux rapports sociaux se forment et l'institution sociale appelée « famille » se modifie
aussi de façon appréciable.

L'introduction du métier à tisser mécanique dans l'industrie textile d'Europe occidentale et¿ plus généralement, la technologie nouvelle associée à la révolution
industrielle ont causé de profonds changements non seulement dans la structure sociale des relations de travail, mais aussi dans la plupart des autres relations
sociales. Ce long processus de changement a donné naissance, entre autres, au mouvement syndicaliste moderne et à l'économie politique en tant que moyen
d'analyse de ce processus.

Pour notre étude, nous ferons la distinction suivante : de nombreuses innovations technologiques, dans le passé c o m m e de nos jours, ont été introduites
par le mécanisme de marché, comme le montre fort bien l'histoire relativement récente du téléphone (voir Pool et al., 1978). L'introduction massive de la technologie
de traitement électronique des données dans le secteur bancaire et celui des assurances, par exemple, ainsi que l'utilisation de procédés électroniques dans la
restauration rapide et le commerce de détail, en sont des exemples contemporains.

Par contraste, l'adoption de technologies nouvelles peut résulter aussi de décisions délibérées de gouvernements ou d'autres organismes politiques. D e telles décisions
concernent notamment la construction de barrages hydro-électriques ou d'aciéries, la création de nouveaux systèmes de transport, le lancement de programmes
spatiaux ou nucléaires. E n m ê m e temps, dans les pays où de telles décisions sont prises, le mécanisme de marché continue de fonctionner et introduit d'autres
types de technologie. Parfois, les secteurs public et privé se partagent les responsabilités, appliquant une division du travail.

Le rôle important assumé par les gouvernements dans l'introduction de technologies nouvelles est un phénomène relativement récent. Dans une perspective
historique, on constate que, pour un certain nombre de choix, la structure de décision a changé. L'appareil technocratique gouvernemental intervient de
plus en plus entre producteurs et vendeurs de la nouvelle technologie et les secteurs de la population qui, d'une manière ou d'une autre, seront associés à son application.
Une caractéristique de ce phénomène est qu'une double tension est apparue en liaison avec l'adoption de l'innovation technologique, notamment, mais non
exclusivement, dans les pays non occidentaux.

Il y a d'abord la tension entre l'appareil technocratique gouvernemental et les organes politiques de décision, d'une part, et le secteur « civil », beaucoup plus
vaste, d'autre part. Ce secteur comprend deux groupes importants ...

Opinions sur les sciences, les techniques et la société A. Rahman.

Cependant, ces espoirs ne se sont pas réalisés et chacune des propositions qui précèdent soulève une série de questions. U n grand nombre d'autres propositions sont avancées aujourd'hui, par exemple les thèses marxistes ont subi une profonde modification depuis l'époque de J. D . Bernai et autres auteurs des années trente.

Les premiers marxistes considéraient la science c o m m e une force positive, dont les aberrations et les abus étaient imputés au système capitaliste. Pour remédier à ses
inconvénients, il suffisait de la soumettre à un contrôle politique. Certains marxistes contemporains — c o m m e Gary Wersky, David Dixon, Hillary Rose et autres représentants de divers mouvements de gauche — ont avancé différentes thèses idéologiques.

Pour Dixon, par exemple, « la conception scientifique du monde est une représentation idéologique, voire une légitimation, du monde bourgeois, mais... en tant qu'outil intellectuel utilisé par les capitalistes pour organiser, planifier et contrôler le processus du travail, c'est, en fait, u n élément constitutif de notre monde. Et... la nécessité de cet outil n'est pas déterminée par le seul besoin d'améliorer 1' "efficacité" • de la production, au sens neutre; elle résulte aussi de la nécessité pour le capital d'imposer cette organisation, ce contrôle et cette planification au travail, afin d'assurer la production puis l'appropriation de la valeur ajoutée ».

L'autre réaction à la science et à la technique vient des humanistes; elle a été bien exprimée par Morazé1 :« Elle ["la moitié du genre humain"] n'a obtenu de la science ni les moyens de survivre ni ceux qui donneraient un sens aux peines vécues et à la mort... les nouveaux savoirs et savoir-faire ont été mis au service des privilégiés au détriment d'autrui...» La science.:, a relégué l'humain au-delà de ses objectifs propres, cela dans l'assurance qu'il suffirait de résoudre ces problèmes matériels pour que les autres — spirituels, psychologiques, sociaux ou culturels — trouvent d'eux-mêmes leur réponse au bout de la synthèse attendue...» ... faute de s'être donné d'abord l'humanité pour objectif, elle a contribué à rendre vaines les promesses de liberté, d'égalité et de fraternité. »...

En outre, Morazé souligne que, si l'esprit analytique a conduit à abandonner les valeurs suprêmes et la synthèse humanitaire, la préoccupation de la guerre a amené la civilisation à perdre son authenticité. L'ambition des entrepreneurs, des sociétés, des classes, des nations et des États a eu pour résultat la production et la vente d'objets qui ont dévalorisé les cultures. Enfin, l'approche analytique a engendré un langage ésotérique, ce qui fait que les populations ne sont pas à même de comprendre l'évolution récente et ses implications.

Elles ne peuvent donc pas participer au processus de prise de décision ni influencer l'orientation de la croissance ou l'objectif en vue duquel elle est utilisée. La science est donc devenue une chasse gardée et u n instrument dans les mains de ceux qui sont au pouvoir. Cette situation est analogue à celle où les prêtres utilisaient l'invention
de l'écriture c o m m e un instrument pour contrôler la connaissance et l'utiliser pour promouvoir une société de classe.

Ces propositions, faites à différents moments de l'histoire de la culture européenne, révèlent la dualité de l'impact du développement de la science et des techniques sur la société et la nature des réactions qu'elles ont provoquées à diverses époques. Ces réactions, c o m m e on peut le. voir d'après les commentaires de

Dixon et de Morazé, sont aussi l'effet des conceptions nouvelles résultant d'espoirs suscités et non satisfaits, des nouveaux problèmes et de la quête par l'homme de
fins nouvelles. Ces conceptions sont à la fois sociales, axées sur l'égalité et la justice; technologiques, fondées sur une évaluation de l'impact des nouvelles
techniques; environnementales, en réaction contre la pollution et la détérioration de l'équilibre écologique. Ce sont enfin des jugements moraux et éthiques
inspirés par le détournement des ressources et des énergies créatrices à des fins de destructions.

A côté de l'interaction de la science et de la société dans la culture européenne, l'interaction de l'Europe et de l'Asie a pris une dimension importante pendant la période de développement de la science et de la technique. Pour deux raisons, l'étude de cet aspect est essentielle si l'on veut comprendre le problème.
D'abord, les ressources pour le développement des sciences et des techniques et leur application à la production industrielle étaient fournies par les pays d'Asie
devenus des colonies ou des semi-colonies. Plus les ressources étaient grandes, plus grand était le développement de l'industrie, donnant lieu à une demande accrue de connaissances nouvelles. Les progrès résultant de la science et des techniques ne faisaient qu'aggraver l'exploitation des colonies et semi-colonies. Deuxièmement, lorsque, après la deuxième guerre mondiale, ces colonies eurent obtenu leur indépendance politique, elles s'efforcèrent d'atteindre aussi à l'indépendance économique et de réaliser certains objectifs sociaux. Ce faisant, elles eurent tendance à remettre en question la civilisation européenne, sa culture et ses valeurs et ne manquèrent pas de réexaminer aussi leur culture, leur histoire et leur civilisation propres. Elles pensaient pouvoir éviter ainsi les embûches des cultures et des traditions européennes et surmonter leurs propres limitations...

Nous rentrons maintenant dans une étude bien plus complexe. Il est certain qu'une minorité seulement voudra suivre cette synthèse jusqu'à sa conclusion.

A bientôt !

_______________________________________

avatar
Equipe du forum
Equipe du forum
Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 69
Nombre de messages : 2715
Inscription : 30/07/2008
Localisation : aigrefeuille
Emploi : educateur sportif retraité
Passions : sport
Règlement : Règlement
Points de Participation : 9527
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Dim 20 Jan 2013, 19:24
Bonsoir,

Ne pensez surtout pas que l'évolution d'une éspéce soit liée a longevité, je suis intimement persuadé que, si des civilisations intelligentes ont vue le jour dans notre galaxie, leur évolution n'est absolument conditioné par son âge mais pas sa capacté a évoluer, en effet la vie des éspéces étant lié a la durée de vie de leur étoile 10 milliards d'années, la vie sur ces planétes suppose une évolution tres rapide pour trouver le moyen de voyager a travers la galaxie.
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 691
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4446
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Lun 21 Jan 2013, 08:06
@martin a écrit:Bonsoir,

Ne pensez surtout pas que l'évolution d'une éspéce soit liée a longevité, je suis intimement persuadé que, si des civilisations intelligentes ont vue le jour dans notre galaxie, leur évolution n'est absolument conditioné par son âge mais pas sa capacté a évoluer, en effet la vie des éspéces étant lié a la durée de vie de leur étoile 10 milliards d'années, la vie sur ces planétes suppose une évolution tres rapide pour trouver le moyen de voyager a travers la galaxie.

Bonjour Martin,

Je livre une réflexion brut que je n'ai pas réellement travaillée encore, car il y a énormément de thèmes que je veux aborder. Je compilerai à la fin...il y a du boulot, mais ça me fait plaisir.

Je trouve réellement vos propos très intéressant, (l'adaptation) pourriez vous développer un peu plus, je pourrai surement en faire un chapitre complet ?

Merci d'avoir passé du temps à me lire Wink

A bientôt !

_______________________________________

avatar
Légende du forum
Légende du forum
Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 49
Nombre de messages : 55
Inscription : 14/01/2011
Localisation : COLOMBES
Emploi : Consultant SAP
Passions : video
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3942
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Lun 21 Jan 2013, 09:15
Bonjour Moghelon,

Voila en vrac des points communs qui me viennent à l'esprit.Je n'ai pas encore restructuré ma pensée.

D'un premier abord,on ne voit rien de commun entre les ovnis et le monde spirituel.
Cependant il y a des points communs.

D'un côté on recherche la vie extraterrestre,de l'autre on recherche la vie après la mort.
Des 2 côtés,on a des témoins qui ont vu ou vécut des expériences hors du commun et qui ont changé leur vie.
L'Intelligentia utilise les mêmes techniques pour les décrédibiliser.On fait peur aux enfants avec des histoires de fantômes et d'hommes verts mais sans y prêter sérieux.Un médecin qui étudie les NDE est ridiculisé par ses pairs.Heureusement,cela évolue.
Ces 2 domaines ont en commun leur lien au divin.D'un côté l'âme qui serait d'essence divine et de l'autre des phénomènes ovniens trés anciens qui auraient influencés nos religions.(Je parle de phénomènes ovniens pour ne pas entrer dans l'hypothèse ET)
Nous avons des témoignages de personnes ayant vu des ovnis et ayant l'impression qu'ils lisaient leurs pensées car l'ovni se comportait comme le témoin voulait qu'il se comporte.
La vitesse et les accélérations fulgurantes des ovnis sont un fait également.
Dans le domaine des NDE,certains médecins rassemblent des expériences de NDE comme le Dr. Raymond Moody.Lors de sortie extracorporelle, des témoins affirment avoir pu lire les pensées et être aller voir un proche à de grandes distances et cela presque instantanément par la pensée.Nous avons donc 2 facultés communes aux 2 domaines :télépathie et vitesse supraluminique.

Nous nous demandons pourquoi les ovnis si supérieurs à nous technologiquement ,ne se révèlent pas à la face du monde et l'on suppose que l'on attend de nous un bond technologique.Ils nous disent,vous voyez, on arrive à faire cela,essayer de le faire aussi.
Nous nous demandons pourquoi l'on est sur Terre et certains pensent que notre âme acquiert de l'expérience et évolue.On ne peut accéder au niveau supérieur sans avoir atteint un certain stade.Dans le bouddhisme,le but est d'atteindre est l'illumination afin de rompre le cycle des réincarnations.

Désolé si c'est confu.
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
Que représentons nous pour une civilisation avancée ? - Page 3 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 691
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4446
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Lun 21 Jan 2013, 09:56
@thierry54 a écrit:Bonjour Moghelon,

Voila en vrac des points communs qui me viennent à l'esprit.Je n'ai pas encore restructuré ma pensée.

D'un premier abord,on ne voit rien de commun entre les ovnis et le monde spirituel.
Cependant il y a des points communs.

D'un côté on recherche la vie extraterrestre,de l'autre on recherche la vie après la mort.
Des 2 côtés,on a des témoins qui ont vu ou vécut des expériences hors du commun et qui ont changé leur vie.
L'Intelligentia utilise les mêmes techniques pour les décrédibiliser.On fait peur aux enfants avec des histoires de fantômes et d'hommes verts mais sans y prêter sérieux.Un médecin qui étudie les NDE est ridiculisé par ses pairs.Heureusement,cela évolue.
Ces 2 domaines ont en commun leur lien au divin.D'un côté l'âme qui serait d'essence divine et de l'autre des phénomènes ovniens trés anciens qui auraient influencés nos religions.(Je parle de phénomènes ovniens pour ne pas entrer dans l'hypothèse ET)
Nous avons des témoignages de personnes ayant vu des ovnis et ayant l'impression qu'ils lisaient leurs pensées car l'ovni se comportait comme le témoin voulait qu'il se comporte.
La vitesse et les accélérations fulgurantes des ovnis sont un fait également.
Dans le domaine des NDE,certains médecins rassemblent des expériences de NDE comme le Dr. Raymond Moody.Lors de sortie extracorporelle, des témoins affirment avoir pu lire les pensées et être aller voir un proche à de grandes distances et cela presque instantanément par la pensée.Nous avons donc 2 facultés communes aux 2 domaines :télépathie et vitesse supraluminique.

Nous nous demandons pourquoi les ovnis si supérieurs à nous technologiquement ,ne se révèlent pas à la face du monde et l'on suppose que l'on attend de nous un bond technologique.Ils nous disent,vous voyez, on arrive à faire cela,essayer de le faire aussi.
Nous nous demandons pourquoi l'on est sur Terre et certains pensent que notre âme acquiert de l'expérience et évolue.On ne peut accéder au niveau supérieur sans avoir atteint un certain stade.Dans le bouddhisme,le but est d'atteindre est l'illumination afin de rompre le cycle des réincarnations.

Désolé si c'est confu.

Bonjour Thierry,

Heureux de vous relire !

Oui, effectivement il y a un mélange des genres, mais je pense comprendre et même adhérer à votre cheminement de pensée. La, je suis pris par la boulot et je ne peux pas faire une réponse plus détaillée.

Je reviens vers vous bientôt !

Mon constat est qu'avec l'ensemble des réflexions sur les divers thèmes qui titillent notre curiosité, nous pouvons écrire une sorte de manuel universel quant à une projection humaine de ce que serait une rencontre avec une civilisation moins avancée sur une autre planète. Et, bien évidemment faire le parallèle sur l'hypothèse ET et comment ils pourraient nous appréhender en tant que civilisation naissante.

Ce sera long, mais, l'ensemble des sujets à aborder et des théories de chacun est véritablement passionnant.

Amicalement,

_______________________________________

Contenu sponsorisé

Ovnis Re: Que représentons nous pour une civilisation avancée ?

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum