Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
OVNI une affaire d' Etats Aujourd'hui à 04:18Thierry-BVague d'Ovnis au Mexique dans les années 1990Hier à 23:13LorelineQue valent les affirmations de Thierry Jamin?Hier à 21:06Pascal_WesternL'idée d'un protocole de contact avec une éventuelle civilisation extraterrestre refait surfaceHier à 19:21HocineUne sphère vibrante qui change de couleurs Hier à 11:03Lorelinespacex launchHier à 01:04martinLe phénomène ovni et la foi chretienneJeu 28 Mai 2020, 23:46martinLe GEIPAN et son traitement du phénomène OvniJeu 28 Mai 2020, 20:58LorelineSalut c'est cameoJeu 28 Mai 2020, 13:24LorelinePrésentation Pat40Jeu 28 Mai 2020, 13:22LorelineLe prince et l'ovniMer 27 Mai 2020, 11:46LorelineLes ovnis vus par les AdosMar 26 Mai 2020, 01:22HocineProchains rendez-vous Thibaut CanutiLun 25 Mai 2020, 19:43Loreline(1979) L'affaire Ovni de Cergy-PontoiseLun 25 Mai 2020, 19:15udje5403 (1947) L'observation d'ovni de Kenneth ArnoldDim 24 Mai 2020, 23:24anakin111Lumières rouges oranges vives (22/04/2017)Dim 24 Mai 2020, 22:29Roland62Petit nouveauDim 24 Mai 2020, 13:38Pascal_WesternPrise de conscience du phénomène ovni Dim 24 Mai 2020, 13:17LorelineLe Pentagone a étudié les Ovnis dans le plus grand secret (New York Times, AATIP, TTSA, affaire Tic Tac etc...)Dim 24 Mai 2020, 12:11anakin111Pourquoi y a t-il différents types d'ovnis ?Dim 24 Mai 2020, 11:19HocineLes nouvelles armes LasersDim 24 Mai 2020, 09:18R-MèsLumières étranges dans le ciel près de Château-ThierrySam 23 Mai 2020, 17:55martinPrésentation d'un nouveau membreSam 23 Mai 2020, 17:17LorelineSondage : Quel est le cas le plus intrigantSam 23 Mai 2020, 12:39HocineOvni a Magé, Brésil en mai ?Sam 23 Mai 2020, 09:10LogikPrésentation GabrielVen 22 Mai 2020, 18:51Loreline Livre "CONTACTS OVNIS EN ITALIE (1907-1978)" de Roberto PinottiVen 22 Mai 2020, 09:07R-MèsBonjour a tous et petite présentationJeu 21 Mai 2020, 11:38LorelinePrésentation enjoyJeu 21 Mai 2020, 09:18LorelinePrésentationJeu 21 Mai 2020, 09:17Loreline
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cosmos
Cosmos
Equipe du forum
Equipe du forum
2013, une année astronomique ... - Page 2 Empty

Masculin Age : 77
Nombre de messages : 1718
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6764

Ovnis 2013, une année astronomique ...

le Lun 07 Jan 2013, 01:48
Rappel du premier message :

fleur


2013, une année astronomique pour les amateurs d'astéroïdes et de comètes.

..............................................................................................................


L'année 2013 sera celle des astronomes, qui pourront frissonner en admirant
pas moins de deux astéroïdes et deux comètes passer au voisinage de la Terre.

Dès la semaine prochaine, c'est l'astéroïde 99942 Apophis, baptisé du nom
d'une divinité égyptienne du mal et des ténèbres, qui viendra nous saluer.
Avec quelque 270 mètres de diamètre et une masse capable de dégager
autant d'énergie que 25.000 bombardements atomiques d'Hiroshima
s'il heurtait la Terre, ce rocher cosmique porte bien son surnom.

En 2004, lorsqu'il a été repéré pour la première fois, Apophis avait donné
des sueurs froides aux spécialistes qui scrutent le ciel à la recherche
de ces menaces surgissant du fin fond de l'espace. Les premiers calculs
indiquaient une probabilité de 2,7% pour qu'il percute la Terre de plein fouet en 2029...

Tout risque de catastrophe a depuis été écarté par des calculs plus précis.
Mais "il y a encore un minuscule risque d'impact" le 13 avril 2036,
moins d'une chance sur 250.000, selon la Nasa.

La principale inconnue demeure "l'Effet Yarkovsky", un phénomène découvert
par un ingénieur russe au début du XXe siècle. Lorsqu'un corps céleste en rotation
s'approche du Soleil, il s'échauffe d'un côté avant de se refroidir lorsqu'il a tourné
sur lui-même. Or ces changements de température peuvent provoquer
dans certaines circonstances un léger mouvement de l'astéroïde
et dévier sa trajectoire, donc peut-être vers la Terre...

Les radars de la Nasa seront donc braqués sur Apophis
lorsqu'il passera le 9 janvier à environ 14,5 millions de kilomètres...

A l'aide de ces observations, les experts pensent pouvoir réduire
encore la marge d'erreur de leurs calculs, et pourquoi pas exclure
définitivement tout risque d'impact.

L'astéroïde 2012 DA14 est plus petit qu'Apophis (57 mètres de diamètre)
mais il va passer bien plus près de nous le 15 février: 34.500 km d'altitude,
ce qui signifie qu'il va traverser l'orbite des satellites géostationnaires.

"Il s'agira du plus proche survol d'astéroïde qui ait été prédit",
explique Mark Bailey, directeur de l'Observatoire d'Armagh, en Irlande du Nord.

"Il va passer tellement près que même les astronomes amateurs
pourront l'observer, peut-être même avec de simples jumelles", précise-t-il.

A l'oeil nu:

Si les astéroïdes sont essentiellement constitués de roche et de métaux,
les comètes, elles, sont composées de glace et de poussière.
Ces voyageurs solitaires se sont formés à la naissance du système solaire
et tournent autour du Soleil avec des fréquences très variables,
de quelques années à plusieurs millions.

Lorsqu'elles s'approchent de notre étoile, la chaleur est telle
qu'elles rejettent des gaz et une traînée de poussières qui se reflètent
dans la lumière du Soleil.
C'est ce phénomène que nous percevons comme la "queue" des comètes.

La première qui nous rendra visite cette année s'appelle 2011 L4,
surnommée "PANSTARRS" en raison du télescope
de l'Université de Hawaii qui l'a détectée en 2011.

PANSTARRS devrait atteindre son point le plus brillant entre le 8 et le 12 mars,
d'après le spécialiste américain des comètes Gary Kronk.

Mais c'est encore la comète ISON (International Scientific Optical Network)
qui devrait remporter le plus de succès auprès du grand public.

D'après certains calculs, ISON pourrait être visible à l'oeil nu juste
après la tombée de la nuit à la fin du mois de novembre,
un phénomène très rare qui devrait se prolonger pendant plusieurs mois.

ISON est d'autant plus rare que son dernier passage aux abords de notre planète
remonte à au moins 10 millions d'années, indique Mark Bailey.

"C'est une +nouvelle comète+ provenant de la région du système solaire
que nous appelons le nuage d'Oort", s'étendant bien au-delà de l'orbite
des planètes et qui marquerait la frontière du système solaire.

Ref:"La Dépêche".

Cordialement.
A+

_______________________________________
"Toute technologie suffisamment élaborée, sera considérée
comme de la magie par le primitif"... Arthur C.Clarke.

"C'est une erreur de croire nécessairement faux
ce que l'on ne comprend pas." (MAHATMA GANDHI).


moghelon
moghelon
Equipe du forum
Equipe du forum
2013, une année astronomique ... - Page 2 Empty

Masculin Age : 50
Nombre de messages : 702
Inscription : 11/11/2012
Localisation : Rueil malmaison
Emploi : Informatique
Passions : Moto/sciences/musique (guitariste/bassiste)/ufologie/littérature moderne/informatique etc...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4059

Ovnis Re: 2013, une année astronomique ...

le Lun 28 Jan 2013, 11:10
Sur la continuité des annonces 2013 !

Par Rémy Decourt, Futura-Sciences.


En 2013, l'Esa promet des résultats astronomiques extraordinaires.

Des résultats astronomiques inédits. C’est en ces termes que Jean-Jacques Dordain, le directeur général de l'Agence spatiale européenne, a promis de dévoiler des avancées tout au long de l’année concernant les missions Planck, Herschel et Mars Express.

Lors de ses vœux à la presse, Jean-Jacques Dordain, le directeur général de l'Agence spatiale européenne, a annoncé vouloir à l’avenir « mieux et plus communiquer sur les résultats scientifiques des missions de l’Esa » et promis pour 2013 des « résultats uniques et inédits » des missions Planck, Herschel et Mars Express. Il a également donné son feu vert à deux « manœuvres risquées au-dessus de Phobos et Venus ».

Un des résultats les plus attendus concerne la mission Planck. Depuis que ce satellite, lancé en 2009 en même temps qu’Herschel, a tracé une carte du rayonnement fossile, on attendait beaucoup de son interprétation. De cette lumière, la plus ancienne de l'univers, les cosmologistes ont tiré de nouvelles informations significatives et inédites sur l’origine, l’âge et l’évolution de l’univers.


2013, une année astronomique ... - Page 2 RTEmagicP_VenusExpress_nov2005_esa_txdam34742_6b0107


Lancée en novembre 2005 et en orbite depuis avril 2006, Venus Express a depuis rempli ses objectifs scientifiques, notamment sur la connaissance de son atmosphère. L'Esa peut bien tenter une manœuvre délicate d'aérofreinage pour baisser son orbite. © Esa

En juin, l’Esa dévoilera la carte globale de la minéralogie de la planète Mars, en particulier des minéraux hydratés qui sont un très bon indicateur de l’histoire de l’eau. Cette carte servira pour « sélectionner les sites d’atterrissage des missions ExoMars 2016 et 2018 ». Quant à Herschel, l’équipe scientifique présentera des informations inédites sur la façon dont se forment les étoiles et dévoilera la carte complète du plan galactique.

Pilotage risqué pour Mars Express et Venus Express

L’année 2013 se terminera de façon spectaculaire avec un survol très rapproché de Phobos, un des deux satellites naturels de Mars. S’il ne s’agit pas du premier survol de Phobos, c'est celui qui s'en approchera le plus. La sonde Mars Express le survolera à seulement 47 km de la surface lors d’une manœuvre assez risquée, car cette escapade n’était pas prévue. Pour le coup, l'Esa réalise des manœuvres « qu’on n’imaginait pas faire au début de la mission, en 2003 ». Le feu vert a été donné en raison du fait que la sonde a « rempli depuis bien longtemps ses objectifs ».

Autre pilotage risqué, celui de la sonde Venus Express, lancée en novembre 2005. L’Esa va abaisser son orbite à l’aide de manœuvres dites d’aérofreinage, qui consistent à utiliser l’atmosphère de la planète pour réduire la vitesse de la sonde, et donc son altitude. L’intérêt de cette manœuvre, utilisée par la Nasa pour mettre en orbite certaines de ces sondes martiennes, est la faible consommation de carburant. Cependant, la sonde risque de chauffer plus que la normale, voire d’être sérieusement secouée.

Enfin, l’année 2013 est celle du maximum d’activité du Soleil dans son cycle de 11 ans. L’Esa compte en tirer profit pour pouvoir comparer ses effets sur les trois planètes autour desquelles elle possède des sondes en activités (Vénus, la Terre et Mars).

Bonne journée à tous !

Amicalement,


_______________________________________

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum