Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
"Le Temps d'un Bivouac" (France Inter) : A la recherche d'une civilisation extraterrestreHier à 20:34Polyèdre57Que pensez-vous des arguments des sceptiques?Hier à 20:33Polyèdre57Conquête spatiale (Topic général)Hier à 18:36LorelineAutres hypothèses que les engins "tôles et boulons"Hier à 18:00Polyèdre57OVNI(s) : du réalisateur Antony Cordier - La nouvelle série de Canal+Hier à 17:45Polyèdre57 Les Aliens sont-ils des autres comme les Autres? par Thibaut GressHier à 13:19LorelineQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesHier à 11:56Polyèdre57M.A.J : Entretien avec l'ufologue Bernard Dupi par O.D.H.TvHier à 07:42Loreline Jacques VALLEE conférence, interview, échantillonsHier à 07:35LorelineOvnis sur la France des années 1940 à nos jours (Manuel Wiroth)Jeu 22 Aoû 2019, 22:38Polyèdre57Un coup de main?? Age de la Galaxie, existence, Ovni...Jeu 22 Aoû 2019, 21:10eric12Les Belges du forumJeu 22 Aoû 2019, 17:40Polyèdre57[SUJET UNIQUE] HessdalenJeu 22 Aoû 2019, 17:09Nanou TiComment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington PostJeu 22 Aoû 2019, 12:00Polyèdre57Voici à quoi la Terre pourrait ressembler pour les extraterrestresMer 21 Aoû 2019, 22:24Polyèdre57L'odyssée interstellaire #1 : la vie existe-t-elle ailleurs ? | ARTEMer 21 Aoû 2019, 21:17LorelineLa vérite dans les sciences 1/2 par Aurélien BarrauMer 21 Aoû 2019, 21:14LorelineX° Congrès ufologique d'OVNI-Languedoc dimanche 8 septembre 2019Mer 21 Aoû 2019, 17:18Polyèdre57De grosses galaxies précocesMer 21 Aoû 2019, 16:57eric12Les trous de ver un espoir pour des voyages interstellaires Mer 21 Aoû 2019, 14:03LorelineÎle-de-France: les membres de cette régionMer 21 Aoû 2019, 13:13cris78300Illusions et technologiesMar 20 Aoû 2019, 03:55eric12Cas d'Ypsilanti, Michigan, USA 29.07.2019Lun 19 Aoû 2019, 04:57Thierry-BTriangle noir en 1561 ?Dim 18 Aoû 2019, 23:12StarfullDes nouvelles de SIGMA2Dim 18 Aoû 2019, 21:20Polyèdre57Les films sur le thème ovni et extraterrestresDim 18 Aoû 2019, 19:27Nanou TiMystérieux sursauts radio rapides FRBDim 18 Aoû 2019, 17:27LorelineSondage Ovnis, créationDim 18 Aoû 2019, 17:17eric1214 Février 2019 : Des pilotes déconcertés en voyant des OVNIs au-dessus du GloucestershireDim 18 Aoû 2019, 17:16Polyèdre57Champ magnétique ou autres rayonnements.Dim 18 Aoû 2019, 17:10Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
(Gregory BENFORD) Chercher les réponses ensemble  - Page 3 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20066
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis (Gregory BENFORD) Chercher les réponses ensemble

le Mar 25 Déc 2007, 20:21
Rappel du premier message :

Chercher les réponses ensemble

Gregory BENFORD
Astrophysicien et écrivain de science-fiction

Il s’agit d’un article paru dans la revue américaine Omni, automne 1995. La traduction a été assurée par Pierre Lagrange.

Les amateurs d’ovnis détestent les scientifiques qui le leur rendent bien. C’est du moins ce qui semble à la lecture des échanges venimeux qu’ils entretiennent, en personne ou sur le net. J’en retire l’impression claire d’avoir affaire à des gens colériques qui hurlent les uns après les autres pour un résultat quasi nul.
Il y a de bonnes raisons pour motiver cette impression, dont la moindre n’est pas le simple scepticisme scientifique. En tant que physicien, j’éprouve de la sympathie pour l’argument qui consiste à dire que près d’un demi-siècle après la première « vague de soucoupes volantes », nous n’avons toujours aucune preuve solide, physique, sur laquelle on puisse se mettre d’accord. Les études sur les fantômes posent le même problème. Pas de données, pas de science.

Personnellement, je pense que le fait d’expliquer par les visiteurs extraterrestres ces observations rapportées un peu partout a peu de chance d’être valable — mais aussi qu’elle n’est prouvée ni fausse ni impossible, et c’est toute la nuance. En science, on doit vérifier et re-vérifier les hypothèses. Les scientifiques parlent de “falsifier” les hypothèses, et non de les prouver, car aucune preuve n’est jamais déterminante. La valeur d’une théorie se mesure toujours à sa capacité à résister face à la réalité.

La théorie ufologique des visiteurs extraterrestres a beau n’avoir pas été falsifiée, elle possède peu d’avocats parmi les scientifiques, et peut–être même aucun — et surtout ils n’effectuent aucune recherche à ce sujet. Aussi le sujet se limite à ce qu’on en dit dans X-Files ou dans le National Inquirer.

Et si au lieu de ce combat de coqs à grand renfort de décibels on se mettait au travail sérieusement ? Si l’explication par les visiteurs extraterrestres a quelque valeur, alors leurs visites fréquentes implique la présence d’une base quelque part dans le système solaire (je pars du principe qu’il n’ont pas la possibilité de voyager plus vite que la lumière, du genre : je serai à l’heure pour le dîner même si je dois traverser la galaxie). À l’évidence, ils rendent aux scientifiques la vie difficile lorsqu’il s’agit de dénicher des preuves de leur présence. Pourquoi ? Allez savoir : les extraterrestres ont plus d’un tour dans leur sac.

Mais ils ne peuvent pas effacer toutes les traces de leur passage, et un amateur d’ovni sérieux devrait être capable de retrouver leur trace. C’est ici que les scientifiques entrent en scène.

Pour être pris au sérieux par les scientifiques, je crois que les amateurs d’ovnis devraient soutenir — y compris en apportant des financements — une recherche susceptible de mettre à jour les preuves convaincantes. Les ufologues y gagneraient à la fois de la crédibilité et peut-être quelques solides arguments.

Ils devraient également essayer de penser comme des scientifiques. Les extraterrestres peuvent faire n’importe quoi mais ils ont besoin d’un endroit pour dormir, se réunir, faire le plein. Où se trouve cet endroit ?

Il existe différents endroits envisageables où les ovnis pourraient établir des bases convenables pratiques. À l’évidence, la Lune — sans doute sa face cachée, pour plus de tranquillité. Les chercher implique une analyse soigneuse des données cartographiques à haute résolution acquises en 1994 par la sonde Clémentine. Un tel examen est en cours actuellement [l’auteur écrit son article en 1995 - NdT], mais pas dans le but de chercher des bases d’ovnis. Pour des sommes modestes, un simple ordinateur équipé d’un programme d’analyse de données pourrait porter un regard neuf sur ces données et détecter des anomalies. Il y en a certainement.

Allons plus loin. Il existe des endroits bien pratiques pour garer un vaisseau spatial dans le voisinage. Les points lunaires de Lagrange constituent des zones stables, devançant et remorquant la Lune sur son orbite. Une base placée à cet endroit ne risquerait pas de dériver avec les marées solaires. Est-ce que des ovnis se cachent par là-bas ?

Au début des années quatre-vingt, deux astronomes ont cherché s’il n’y avait pas de petits objets reflétant la lumière du Soleil aux points de Lagrange. Ils n’ont rien trouvé aux limites de résolution de quelques mètres (voir Icarus, vol. 55, page 453). Ils ont entrepris cette recherche sans intention de trouver des ovnis. Si la communauté ufologique avait fourni les quelques milliers de dollars qu’a coûté la recherche, ils auraient au moins acquis quelque reconnaissance, un peu de respect.

Et pourquoi ne pas chercher plus loin ? Tout au long des années quatre-vingt, Michael Papagiannis de l’Université de Boston a défendu, dans des journaux scientifiques, l’idée que des extraterrestres explorant d’autres étoiles pourraient utiliser la ceinture d’astéroïdes comme une zone résidentielle pratique et comme une source de matières premières.

Il proposa de les chercher en détectant leur dépense de chaleur ; tout ce qui utilise de l’énergie génère obligatoirement une signature infrarouge. La plupart des astéroïdes ont une température de 200 degrés Celsius en dessous du point de congélation, ce qui fait ressortir toute trace de chaleur. La proposition était techniquement fondée. Pourtant, Papiagannis ne réussit pas à obtenir de financement de la NASA ou de la NSF (National Science Foundation).

C’est ici que les ufologues entrent en scène. Une fondation dédiée à une recherche réelle et sérieuse à propos des ovnis pourrait financer la recherche infrarouge de Papagiannis, ou d’autres idées similaires. La fondation pourrait faire progresser de vraies recherches scientifiques, serait citée dans les publications et permettrait d’établir une passerelle avec une communauté scientifique en majorité sceptique.

Il y a bien entendu le risque de ne rien trouver. Chose qui arrive tout le temps en science. Mais le simple fait de chercher est noble, facteur de progrès et serait susceptible de surprendre tout le monde. J’incite donc vivement la communauté ufologique à se diriger dans cette voie. Une institution sérieuse serait accueillie avec bien plus de respect que ne l’est l’actuel échange de coups bas.

Commentaire de Pierre LAGRANGE

Dix ans ont passé depuis la publication de ce petit article de l’astrophysicien et écrivain de science-fiction Gregory Benford dans le magazine futuriste américain Omni. Enseignant à l’Université de Californie, Benford est un chercheur respectable et respecté. Malheureusement, alors que cet article a été largement diffusé aux États-Unis, et malgré la tentative louable de Peter Sturrock de rapprocher ufologues et scientifiques lors du colloque de Pocantico, rien n’a changé entretemps. Les ufologues évitent toujours le dialogue avec les scientifiques, préférant la confrontation avec des rationalistes dont le but avoué n’est pas de faire de la science mais de s’opposer à la montée des fausses sciences (débattre avec les rationalistes signifie donc qu’on accepte d’occuper la position d’« antiscientifique », de « renégat »).

Rationalistes et ufologues s’affrontent dans de faux débats qui n’apportent rien. Et ceux qui seraient susceptibles de faire progresser la vision de l’ufologie se démobilisent ou s’isolent. L’idée de Benford est toujours d’actualité. Il ne s’agit pas nécessairement de la prendre au pied de la lettre mais d’en saisir l’esprit, à savoir la nécessité de construire des passerelles entre les questions que se posent les scientifiques et celles que se posent les ufologues. Sans un terrain commun permettant autre chose que des engueulades stériles, l’ufologie est promise aux oubliettes.

En 1990, j’avais rencontré Michael Papagiannis au congrès de bioastronomie de Val-Cenis organisé par le regretté Jean Heidmann. J’avais avec moi son article d’Icarus à propos de l’hypothèse d’une présence extraterrestre dans la ceinture d’astéroïdes et même une réponse à son article dont il ignorait l’existence. Nous avions discuté de sa proposition de recherche et je m’étais aperçu qu’il n’était absolument pas hostile à l’idée des soucoupes. Il avait lu et même rencontré l’astronome J. Allen Hynek (ancien conseiller de l’U.S. Air Force pour la question des ovnis et fondateur du Center for UFO Studies), il connaissait la littérature sur les ovnis et n’était pas opposé à la construction d’un pont entre les deux communautés. De plus, du simple point de vue logique, il était conscient que le projet SETI devait envisager l’idée qu’il puisse y avoir une présence extraterrestre dans le système solaire. Le bon vieux paradoxe de Fermi : statistiquement ils existent, ils devraient être ici, mais nous ne les voyons pas, où sont-ils donc ?

Pourtant les ufologues n’ont pas prêté attention à ce genre de recherche. Je suis même certain que la plupart d’entre eux n’en ont jamais entendu parler (il y a eu pourtant toute une série d’articles sur la recherche de civilisations ET dans Inforespace à la fin des années soixante-dix, cela vaudrait la peine de les relire). Autant pour la curiosité scientifique des ufologues ! Au lieu de cela, ils discutent sans fin d’idées qui n’intéressent personne — pas même les autres ufologues !

Car qu’on ne s’y trompe pas, même lorsqu’ils discutent enlèvements ou secrets d’État, les ufologues ne se préoccupent pas d’être crédibles sur le plan de la psychologie ou des questions de Renseignement. C’est trop bas pour eux ! Ils vous affirment des choses mutuellement illogiques du style : une soucoupe capable de traverser la galaxie vient se crasher sur le premier groupe de cactus du Nouveau-Mexique. C’est incohérent mais croyez-nous sur parole car le fait que dans les hautes sphères on ne nous réponde pas prouve qu’on nous cache la vérité ! Pourquoi se donner la peine de bâtir des raisonnements un tant soit peu exigeants si le premier propos scabreux permet de passer pour un ufologue ? Qu’on ne vienne pas dire après ça que l’isolement est dû à une absence d’écoute. On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre, ni les scientifiques avec des théories aussi bancales.

D’autant plus que des questions et des hypothèses bien formulées sur les ovnis pourraient aussi intéresser des non-ufologues. Les enlèvements pourraient mobiliser des psychologues et les questions de secret intéresser des spécialistes des Renseignements. Mais ils ont de l’ufologie une telle image qu’ils ne veulent surtout pas prendre le risque de se voir assimilés à ce milieu. Et ils ont raison. Un exemple : le fameux secret. Je n’ai rien lu, je dis bien rien, en français qui présente une réflexion un peu élaborée de ce genre de question. Encore et toujours on nous rebat de l’idée qu’il y a d’un côté les méchants militaires US qui cachent la vérité et de l’autre les gentils ufologues maintenus dans l’ignorance. Ce faisant, la seule chose concrète que certains ufologues réussissent à faire, c’est de valider le modèle rationaliste de société séparé entre des « savants » et des « ignorants », une théorie aussi bête que celle du « Grand Secret ».

Bref, les rationalistes gagnent sans même avoir à combattre, leurs adversaires leur servant la défense de leurs thèses sur un plateau. Ils n’en demandaient pas tant. Au lieu d’analyser finement l’histoire des rapports avec les militaires et de montrer qu’il est important de participer ensemble à l’analyse des données, les ufologues se contentent de demander qu’on leur dise la vérité.

Mais la vérité, ça n’existe pas, il n’y a pas un hangar ni un coffre-fort quelque part bien caché avec un dossier et dessus en gros, les mots « vérité : à surtout ne pas ouvrir ». Il faut se sortir cette fable de la tête. La vérité ça se construit collectivement, ça ne se décide pas dans le secret d’un bureau militaire. Mais non, les ufologues grands amateurs de psychologie rationaliste à trois francs six sous, avalent l’idée qu’il y a un fossé large comme la galaxie et que de l’autre côté, certains « savent ».

En tenant de tels propos, l’excuse pour ne rien faire est toute trouvée. Mais ce n’est qu’une excuse et elle ne pourra pas éternellement faire illusion.

http://www.sobeps.org/articles/chercher_ensemble.html

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici

Hannibal
Hannibal
Administrateur
Administrateur
(Gregory BENFORD) Chercher les réponses ensemble  - Page 3 Empty

Masculin Age : 46
Nombre de messages : 3121
Inscription : 16/06/2010
Localisation : foix 09
Emploi : batteur d'armures
Passions : histoire medievale
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8373

Ovnis Re: (Gregory BENFORD) Chercher les réponses ensemble

le Jeu 02 Fév 2017, 10:19
Non bien sur je ne me permettrais pas de vous cataloguer trop vite, mais je soulève des ambiguïtés de vos déclarations. Wink

_______________________________________
Vélasco fan club (Gregory BENFORD) Chercher les réponses ensemble  - Page 3 844794
Mufon France
Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum