Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiquesAujourd'hui à 19:29Polyèdre57Mexique 11.07.1991Aujourd'hui à 18:55Polyèdre572019: le 06/10 à minuit-1heure - Un phénomène insolite - Vlessart -Aujourd'hui à 17:28LorelineLes Observations du 5 novembre 1990 un étage de fusée et des Ovnis?Aujourd'hui à 17:04ArthurCLe nouveau Directeur du GEIPANAujourd'hui à 16:43ArthurC2019 le 11/11 à 18h proche de Viennes, Isère (38)Aujourd'hui à 07:34Roland62Partager ma passionHier à 22:56LorelineQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesHier à 20:17elisaliseQue fera l’humanité en cas de détection d’une civilisation extraterrestre ?Hier à 18:30Cho(2018) "Les Apparitions Mondiales d'Humanoïdes" d'Eric ZURCHERHier à 18:23Polyèdre57Quand cinq pilotes de l'US Navy décrivent des rencontres récentes faites grâce à un nouveau radar embarquéHier à 18:17Polyèdre572019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Hier à 17:58udje5403PresentationHier à 12:07Polyèdre57Mentions d'observations d'ovnis dans les archives de la Nouvelle-ZélandeHier à 00:18Polyèdre57[Topic unique] Le robot Curiosity sur Mars Hier à 00:11Polyèdre57Carte des PANs en forme de Triangle (Delta Initiative)Mer 13 Nov 2019, 22:57Polyèdre57 "Rendez-vous" d'ODHTv!Mer 13 Nov 2019, 22:14Polyèdre57Rediffusions "Enquêtes Paranormales" sur C8 Mer 13 Nov 2019, 17:56Polyèdre57Mufon UFO JournalMer 13 Nov 2019, 17:51Polyèdre572019: le 08/11 à entre 19h30 et 19h35 - Un phénomène surprenant - Ville d'environ 10 000 habitants -Nord (dép.59)Mer 13 Nov 2019, 13:22IsabelleGOvni: Les témoins en live !Mer 13 Nov 2019, 09:00Hector01Peut-on être "croyant" et sceptique à la fois (juste milieu), ou pas?Mar 12 Nov 2019, 22:32Polyèdre57Bretagne: les membres de cette régionMar 12 Nov 2019, 22:19Polyèdre57" The Nimitz Encounters " vidéo vostMar 12 Nov 2019, 21:28Polyèdre57Inscription à votre forum.Mar 12 Nov 2019, 20:47IsabelleGLe GEIPAN et son traitement du phénomène OvniMar 12 Nov 2019, 19:45Buckaroo_BanzaiQu'est-ce que le réel ?Mar 12 Nov 2019, 15:08OR-NELLPrésentation nouveau membreMar 12 Nov 2019, 13:30LorelineÎle-de-France: les membres de cette régionMar 12 Nov 2019, 12:23Polyèdre57Rhône-Alpes: les membres de cette régionMar 12 Nov 2019, 12:20Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 19:42
OVNIS LE LONG DE LA VOIE FERREE, ASTRALIE, 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Australian, le 2 Janvier 2003.

La voie ferrée attire les OVNIS
Par Paul Dyer

La capitale OVNI du Territoire Nordique s'attend à une augmentation des observations quand la voie ferrée s'étendant de Alice Springs à Darwin sera à nouveau en service la semaine prochaine.

Wycliffe Well, un petit arrêt de bord de route aux environs de 1100 km au Sud de Darwin sur la route Stuart, est célèbre pour ses fréquentes observations d'OVNIS.

La pose de la voie ADrail progressera vers le Sud de Tennant Creek lundi, avec un camp situé près de Wycliffe Well.

Le directeur de magasin Lew Farkas de Wycliffe Well a dit qu'il s'attendait à ce que les observations d'OVNIS augmentent quand le travail commencera.

"En milieu de l'année nous obtenons beaucoup plus d'observations simplement parce qu'il y a beaucoup plus de gens dehors aux alentours la nuit," a-t-il dit.

"Mais cet été maintenant il y a quasiment personne aux alentours. Avec les ouvriers ici, c'est une question d'avoir plus de gens aux alentours qui augmente les chances de voir des choses."

M. Farkas dit que quand les ouvriers d'ADrail étaient dans les environs en Mars dernier les observations se sont accrues considérablement. M. Farkas, qui vit à Wycliffe Well depuis 18 ans, a dit que des observations d'OVNIS par le personnel et les touristes étaient courantes.

"J'avais justement une équipage de TV japonaise ici il y a quelques jours," a-t-il dit.

"Ils ont eu une observation donc ils sont rentrés contents."

UN OBJET MYSTERIEUX TOMBE A PORTO RICO, JANVIER 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien El Mundo, Porto Rico, le 6 Janvier 2003.

UN OBJET MYSTERIEUX TOMBE A PORTO RICO

Un objet d'origine inconnue s'est écrasé contre les feuilles d'un palmier Jeudi dernier et a brûlé presque un mètre d'herbe dans l'arrière-cour d'une résidence de San Juan, selon des fonctionnaires de la police de Porto Rico.

Selon le rapport, une forte odeur de soufre a envahie le site peu de temps après que la chute se soit produite, dans un logement de famille à Carolina, la municipalité voisine de San Juan. La propriété est possédée par Matmari et Martin Rodriguez Carrasquillo.

Le couple a informé les autorités de l'incident quelques jours après qu'il se soit produits. La police a avisé l'observatoire d'Arecibo au Nord de Porto Rico de l'événement. Les fonctionnaires de l'observatoire et le conseil environnemental de qualité (JCA) ont effectué un test de radiations, qui a donné comme résultats que l'objet est venu de au delà de l'atmosphère terrestre, selon le rapport de police.

Translation © 2003 Scott Corrales, Institute of Hispanic Ufology. Special thanks to Guillermo Gimenez.


OVNIS RAPPORTES A LA POLICE, PAPOUASIE NOUVELLE GUINEE, JANVIER 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Post Courier, Papouasie Nouvelle Guinée, le 7 Janvier 2003, et sur leur site web en http://www.postcourier.com.pg/20030107/news08

OVNIS rapportés à la police

La police a reçu des rapports fréquents "d'objets volants non identifiés" (OVNIS) et de sous-marins dans la province occidentale.

Le commandant de la région méridionale de la police John Marru dit qu'il y a eu de nombreux rapports d'observations d'engins volants non identifiés, principalement dans les régions de South Fly et Middle Fly, depuis 2000.

M. Marru a dit que la police a enquêté sur l'affaire mais ils n'ont établi aucun fait.

Il a dit qu'ils n'étaient pas sûrs que les objets de volants soit de vrais engins volants.

"Nous avons également reçu un rapport de renseignement sur l'observation d'un sous-marin dans le même secteur," a dit M. Marru.

Il a dit que les engins colants observés allaient habituellement dans la même direction que le sous-marin.

M. Marru dit que les rapports ont été transmis à la Police Fédérale Australienne, à l'Organisation Nationale du Renseignement et au Renseignement de la Défense mais la police locale n'a reçu aucune réponse.

Il a écarté des suggestions que c'était des avions qui sont liées au commerce des armes et de la drogue entre les frontières de l'Australie et de la Papouasie Nouvelle Guinée.

OVNI ORANGE PLANANT AU-DESSUS DE PRETORIA, JANVIER 2003:[/b]

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Citizen, Afrique du Sud, le 8 Janvier 2003, en pages 1 and 2.

Un OVNI orange plane au-dessus de Pretoria
Un objet volant non identifié a été aperçu au-dessus de Pretoria, selon plusieurs habitants de la ville qui affirment avoir été tous témoins du même objet dans la lundi de nuit.

L'une de plusieurs personnes ayant téléphoné au Citizen hier a indiqué qu'ils avaient vu un OVNI voler au-dessus des régions de Brooklyn et de Waterkloof entre 20:30 et 21:15.

Les gens interviewés ont affirmé que l'objet, qui n'a fait aucun bruit, était rond et de couleur orange clair.

"C'était une lumière orange brillante qui se déplaçait du Nord vers la direction du sud pendant que j'approchais le Brooklyn Circle. Il se déplaçait lentement à environ 500 mètres au-dessus de la terre avant de s'arrêté, commutant ses lumières en marche et en arrêt. Il a disparu derrière une colline dans Waterkloof," a dit Moncilo Radovanovic.

Le directeur d'un fast-food local, Mike Vermeulen, a dit qu'il a vu l'objet orange planer au-dessus d'une colline avant de s'écarter à grande vitesse.

"D'abord j'ai pensé que c'était un avion, un hélicoptère ou un de ces dirigeables, mais j'ai réalisé que ce n'était rien que j'aurais déjà vu avant. Il n'a fait aucun bruit et se déplaçait silencieusement. C'était très intéressant à observer," a dit Vermeulen, "ce n'était certainement pas simplement une lumière brillante normale. "

Mais l'observation n'a pas pu être officiellement confirmée. Le directeur général du trafic aérien et des services de navigation Arthur Bradshaw a dit, "nous n'avons pas reçu de rapports de quoi que ce soit."

Une réponse semblable a été reçue de l'Armée de l'Air, de la police et des aéroports à proximité.

[b]LE PRESENTATEUR TV A UNE RENCONTRE RAPPROCHEE DANS LES GRAMPIANS, JANVIER 2003:


L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Highland News, de Inverness, Ecosse, le 9 Janvier, 2003.

Le présentateur TV a une rencontre rapprochée

Le présentateur TV des Grampians Chris Harvey a eu une rencontre rapprochée en personne quand il a passé une nuit sous les étoiles de Wester Ross avec l'observateur d'OVNI Derek Lauder.

Derek avait employé sa torche pour faire des signaux vers le ciel dans l'espoir d'une réponse, et c'est justement ce que le duo a obtenu.

Chris à dit: "Mes poils se dressaient vers le haut sur le dos sur mon cou quand quelque chose a fait un flash en réponse. J'étais vraiment terrifié. Je n'ai jamais vu n'importe quoi de pareil dans ma vie."

Chris a rencontré Derek à sa caravane dans le village reculé d'Aultbea dans les montagnes occidentales et a bientôt découvert sa fascination pour le ciel nocturne. Derek passe chaque soirée claire a regarder vers le haut pour voir des OVNIS et affirme qu'il peut établir le contact avec les OVNIS en utilisant une torche lumineuse.

"J'aimerais aller sur un de ces engins et voyager vers d'autres endroits et rencontrer d'autres êtres.

"Je pense qu'il y a des gens d'autres planètes ici maintenant, qu'ils marchent parmi nous et nous ressemblent," dit-il.

Derek, qui garde secret son code de signalisation spécial, tenait une liste de toutes ses observations, mais ne s'embête plus à le faire parce qu'il dit qu'ils sont désormais maintenant là toutes les nuits.

"Si quiconque va rencontrer les extraterrestres, c'est Derek," prévoit Chris.

Egalement, sur la première émission de la nouvelle saison de The People's Show, il y a la fille de Perth qui veut devenir championne du monde de fléchettes, et le jeune pianiste de Forfar dont on dite qu'il va devenir le prochain Bobby Crush. (etc...)

AVIONS, OVNIS, ET LA CRAINTE DU RIDICULE:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The San Francisco Chronicle le 12 Janvier 2003.

Les parties entre crochets sont mes commentaires et ne figurent pas dans l'article original.

Combattre le facteur de la crainte
Des scientifiques locaux travaillent tranquillement pour accorder à des observations d'OVNI un regard serein et pour accorder une légitimité à ceux qui les repèrent

Rick Del Vecchio

C'était un vol courant de San Francisco vers Boston. Le DC-10 était sur pilote automatique, avec le vétéran de combat de la deuxième guerre mondiale Neil Daniels dans le siège du capitaine.

Soudainement, le Jumbo a viré vers la gauche. Daniels a regardé hors de la vitre et a vu quelque chose de bizarre au-dessus des sommets des nuages d'hiver.

Il ne l'a pas identifié, et 25 ans après, l'habitant de Los Altos ne peut toujours pas se figurer ce que cela avait été.

"Il y avait cette lumière brillante, brillante, de l'intensité d'un flash," dit Daniels.

C'était rond, comme un quart de dollar tenu à la longueur du bras. Comme le contrôle au sol demandait un rapport sur son écart non planifié, le copilote de Daniel a pris les commandes. L'avion a repris son cours et le vagabond a filé au loin en un angle légèrement ascendant.

"Il a perturbé les boussoles de l'avion, donc c'était une force magnétique d'une certaine intensité," dit Daniels.

C'était, il n'y a pas d'autre mot, un OVNI.

Peu de pilotes en ces jours là osaient dire qu'ils ont vu un. Que les objets volants non identifiés n'étaient pas mentionnables était presque la politique nationale. Cette attitude venait des craintes de la guerre froide en Amérique et du pragmatisme terre à terre: si ce n'est pas carré, ça doit être des idioties.

Le patron de Daniel l'a découragé de rapporter le machin. Les deux autres membres de l'équipage de vol sont restés muets.

Daniels avait survécu à 29 missions de bombardement au-dessus de l'Allemagne et avait accumulé 30.000 heures de vol dans sa carrière. Il a vu beaucoup de choses, mais rien comme ceci. Il a bientôt découvert qu'il n'était pas le seul.

D'autres pilotes lui ont indiqué qu'eux aussi avaient croisé le chemin d'un OVNI. Il y avait tant d'histoires comme la sienne que Daniels s'est demandé qui cachait quoi et pourquoi. "Il y a eu une énorme dissimulation," a-t-il dit.

Maintenant le pilote retraité joue un petit rôle dans un effort national de mettre fin a l'OVNIphobie de l'Amérique.

L'histoire de sa rencontre de 1977 au sud de Syracuse, N.Y., a fait son chemin dans les dossiers de cas d'un panel mesuré de recherches appelé National Aviation Reporting Center on Anomalous Phenomena. [plus sur le NARCAP]

Dirigé par l'ancien scientifique de la NASA, Richard Haines, de Los Altos, le groupe d'un an est l'un de plusieurs organismes privés indiquant que les OVNIS méritent une attention mesurée et scientifique. Avec l'aide de chercheurs dans tout le pays, c'est un pannel d'apparence discrète pour des professionnels dans le domaine tabou de l'aviation.

Haines se concentre sur l'aide que l'on peut apporter aux équipages d'avions et au personnel au sol pour gérer sans risque quelque chose que beaucoup ont vécu mais dont peu ont parlé. "Tout le monde est tellement effrayé de tout," a dit Daniels.

Des curiosités sans ailes, silencieuses, d'apparence métallique ou lumineuses qui interagissent avec les avions [Voir ici] sont rapporté depuis l'époque à laquelle Daniels volait en B-17s au-dessus de l'Allemagne. Dans leur carrière moderne de 60 ans, ils ont suivi des avions en vol, ont fait des virages et des plongeons, plané, zigzagué, rebondi, pulsé, foncé et rompu les contraintes de l'aéronautique. [Voir ici] Haines a mesuré la durée moyenne du contact avion - bizarrerie comme étant de presque six minutes.

"Comment fait la science traite-t-elle rationnellement d'un phénomène qui reste avec un avion de ligne à altitude élevée et à grande vitesse pendant 20 minutes?" a-t-il demandé. "Cela élimine automatiquement une longue liste de phénomènes triviaux."

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 19:44
Le groupe de Haines a rassemblé 1.300 rapports de pilotes et en recueille plus du gouvernement et de sources privées dans beaucoup de pays. "C'est une sorte d'effet boule de neige," a dit Ted Roe de Vallejo, directeur exécutif du groupe. "Tout d'abord, nous apprenons que le phénomène est globalement distribué."

Les témoins, souvent vraiment secoués, notent le style de vol et la vitesse exotique des inconnus et leur agilité, en solo ou en formation. Quelque chose avec les réflexes d'un oiseau de proie a croisé deux fois le vol d'un chasseur Mirage français à la verticale de Dijon en 1977. Pendant la rencontre, le pilote a ressenti qu'il "était observé." [Voir ici]

Des observateurs sont également impressionnés par les formes géométriques d'OVNIS, qui sont différentes de n'importe quelle appareil volant connu. Et les configuration de leur éclairages ne semblent aucunement raisonnable pour des avions: des blancs aveuglants, des verts incandescents, des oranges, des clignotants multicolores comme des arbres de Noël délirants.

"Pendant la journée, ils ont des surfaces pleines et tridimensionnelles qui reflètent la lumière du soleil," dit Haine. "Quatre-vingts pour cent des observations nocturnes sont des choses lumineuses. Ma conviction personnelle est qu'ils sont le même ensemble de phénomènes."

Ils agissent comme si ils recherchent quelque chose, mais ne communiquent pas [Généralement pas]. Ils intimident, mais c'est seulement dans les films qu'ils attaquent. "Quand on leur tire dessus," dit Haines, "le phénomène ne réplique pas."

Ils sont si furtifs qu'ils semblent se déguiser derrière toute une panoplie de formes plasmoïdes, s'évanouissent et font des acrobaties à grande vitesse.

Il semblerait qu'ils cherchent à éviter tout incident. Mais pour la science, ils ne sont rien.

Ouvrir l'esprit scientifique

C'est juste la magie de l'imagination, tendent à penser la plupart des scientifiques. Peu ont osé s'y aventurer [Voir ici]. Mais Haines est attiré parce qu'il croit qu'une approche conservatrice peut gagner du terrain sur le mystère.

Ancien comportementaliste de la NASA qui a travaillé sur les missions habitées vers la Lune et a plus tard participé à la conception des affichages d'habitacle d'avion, il a édité plus de 70 articles de journaux dans sa spécialité. Il est fier de sa prudence.

Haines est intéressé par des origines météorologiques, géologiques et astronomiques triviales, indépendamment des possibilités plus extrêmes populairement associées aux OVNIS. Les sondages d'opinion démontrent que presque la moitié du public américain croit qu'ils viennent de l'espace.

Haines et ses alliés chercheurs étudient les évasifs et probablement électriques "blue sprites" vus dans l'atmosphère supérieure [voir ici], les liens entre les lumières flottantes et les sites sacrés et si des arrivées de météores peuvent être vus sur les radars.

Haines se présente indépendamment de la culture OVNI et même de l'acronyme lui-même. Il préfère PANI (UAP), pour le Phénomène Aérien Non Identifié. Cette dénomination a des avantages: des scientifiques et des experts en matière d'aviation ont adopté l'acronyme pour une conférence à l'université George Washington D.C en Novembre, sur les mystères aériens et le voyage interstellaire.

"L'approche (de Haines) est de prendre les choses par un bout," a dit le réalisateur de documentaires Tom Tulien de Minneapolis, dont le "Projet Sign" recueille les histoires orales de pilotes et de soldats qui ont rencontré des OVNIS.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 19:44
"Cela désamorce le problème tel que la plupart des gens le comprennent," a-t-il dit. "Nous ne sommes pas intéressés par la question des OVNIS comme étant réels, nous sommes intéressés par les implications du phénomène."

Haines est parmi un cercle mondial de mystères aériens qui s'étend aussi loin que les groupes de recherche publics au Chili, en Norvège et en Turquie, et aussi près que les établissements à bouche cousue du gouvernement et de la science Américaine. Une partie de son effort est d'obtenir l'association silencieuse avec des initiés qui veulent aider la science sans mettre leur réputation en danger.

"La science est tellement fermée qu'ils sont peu disposés à regarder les preuves," a dit Haines, détendu dans la retraite de sa maison de ranch de Sunset Peninsula.

Certains ont la même plainte au sujet des croyants aux OVNIS, qui tendent à se concentrer plus sur des théories que sur les preuves.

"La frontière du terrain de bataille est tracée," a dit l'historien des OVNIS Jan Aldrich de Canterbury, Connecticut, dont le "projet 1947" archive l'histoire des OVNIS en Amérique. "C'est E.T., ou c'est stupide."

En dépit des marques et brûlures étranges sur la terre, des traces de rayonnement, des retombées de magnésium, d'étain et de carbure de tungstène, et d'une poignée de véritables photos d'objets volants inconnus d'aspect métallique, la preuve physique des OVNIS en tant que réalisation non-humaine n'existe pas. C'est une donnée, excepté pour ceux qui soutiennent que le gouvernement détient la vérité et la cache.

Mais dépouiller plus de 99,9 pour cent des cas rapportés en laisse toujours un étrange toutes les quelques années [Un chiffre totalement sous-évalué. Voir Bluebook ou Condon]. Des études dans d'autres domaines ont débuté avec moins que cela. Avec les OVNIS, disent les chercheurs, il y a plus.

"Le fond de l'affaire est, qu'il y a là une vaste quantité de données de haute qualité, quoiqu'énigmatiques," dit Bernard Haisch [Voir ici], astronome de Redwood en se présentant aux visiteurs sur un site web qu'il a créé, ufoskeptic.org. Il est également un des associés principaux de Haines dans le groupe des mystères aériens.

Une grande partie des données repose sur des rapports de témoin, et cela pose un problème: les sens sont facilement dupés. Plus la situation est étrange, plus le cerveau essaye de donner du sens.

Mais il y a au moins dans les dossiers quelques douzaines de cas avec des témoins assez crédibles et des récits détaillés pour impressionner Haines et sa ligue, pour qui une certaine fraction du mystère des OVNIS est physiquement réelle. Une étude de 1999 d'un think-tank Français [Voir ici] a indiqué que dans le monde entier le nombre "de cas crédibles et bien documentés remarquables," dans les décennies récentes, se compte en centaines.

"La-dessous, se trouve la vérité," dit Roe, "mais vous devez être très sélectifs."

Expliquer à monsieur tout le monde
Les OVNIS ne sont pas simplement un problème pour les sciences dures. Le mystère, semble-t-il, est trop compliquée pour qu'on comprenne sa nature en l'abordant sous un seul angle.

"Je serais disposé à envisager la possibilité que le phénomène des OVNIS est réel et peut être une manifestation de quelque chose plus profond que des visites d'une autre planète," dit Haisch.

La société devrait jeter un coup d'oeil appuyé sous tout les angles sans être pressée d'obtenir des réponses "de la même manière que des observations astronomiques ont été faites pendant des siècles sans que l'on puisse donner du sens aux choses," a-t-il dit.

Un des observateurs du ciel parmi les plus patients actuellement est le scientifique Erling P. Strand. Il travaille avec le projet Hessdalen de la Norvège, qui observe les lumières étranges et diverses qui glissent au environs de la vallée de Hessdalen.

Il a dit qu'il y a tellement de formes et de variétés qu'il est difficile de croire que seulement une origine soit impliquée: des espèces de lumières rondes, ovales, en forme de sphère et cylindrique, certaines durant quelques micro-secondes, d'autres restant pendant des heures.

"Les cylindres sont parfois horizontaux, parfois verticaux," dit Strand. "Ces lumières en forme de cigare n'ont pas toujours de la lumière partout la surface. Parfois ils sont décrits comme ayant une potion noire au milieu."

"Ce phénomènes noirs ont la plupart du temps une lumière jaune à leurs deux extrémités," a-t-il dit, "mais ils peuvent également être vus avec deux lumières jaunes à une extrémité et une rouge à l'avant. La forme est alors plus triangulaire."

Il y a des lumières bleues, aussi. "Et parfois," dit Strand, "il y a là plusieurs couleurs différentes en même temps."

Quelques chercheurs disent que ce qui est nécessaire est non seulement de bonnes preuves mais également une manière différente de regarder la réalité. L'espace n'est pas vide, il est fait d'énergie. La masse, le mouvement, la pesanteur ont tous des effets secondaires. Ce qui semble solide, ne l'est pas. Alors ce serait l'univers qui est étrange, et non pas quelque forme qui se glisse à proximité de la bande étroite de la perception humaine.

La tradition hindoue indique que la réalité est multicouche. C'est une idée qui hante plus les vulgarisateurs comme Rod Serling, le créateur de série de TV "Twilight Zone" et l'auteur Philip K. Dick, qui a passé une partie de sa carrière à Berkeley. Maintenant, la science indique que ceci pourrait décrire la manière dont les choses sont vraiment.

La Science spécule également que la limite de la vitesse de la lumière peut être éludée en tordant l'espace-temps, et un groupe de la NASA à Cleveland vérifie si cette théorie fait sens.

Un physicien dit que la technologie requise pour capturer la puissance nécessaire à vitesse "warp" est à des millions d'années hors de notre portée, si cela se fait jamais. Mais la technologie d'aujourd'hui a mis la main sur des sources d'énergie considérées comme exotiques il n'y a pas bien longtemps.

Par exemple, les militaires des États-Unis sont censément prêts à lâcher des armes à faisceau de micro-onde dans la prochaine guerre. Les micro-ondes, détectées dans quelques observations d'OVNIS, peuvent perturber les appareils électroniques et certains disent qu'ils peuvent faire la même chose à la perception humaine.

Des armes électromagnétiques plus puissantes sont à l'étude. Certains agiteraient assez l'air pour créer une lueur de du type rayon laser qui changerait de couleurs selon la quantité de puissance utilisée.

"Je pense qu'il y a preuve incontestable qu'une telle énergie élevée est impliquée" dans les phénomènes aériens non identifiés, dit Haines. "La prochaine question est si on lie cela directement au système de propulsion des objets ou si c'est un effet secondaire."

Encourager les rapports
Haines ne doit pas nécessairement connaître réponses pour savoir que le phénomène affecte les gens d'une manière réelle.

Il veut voir des normes de rapport standardisées pour l'aviation internationale, parce qu'il dit qu'il rencontre non seulement des équipages perturbés mais également des instruments perturbés, ce qui dans de rares cas pourrait causer des accidents. L'étude Française de 1999 offre le même conseil.

Haines a trouvé 57 cas, y compris celui de Daniels, où des instruments d'avions ont été affectés pendant une rencontre. Les pilotes ont éprouvé des boussoles agitées et des radios mortes en plus de la lumière et de la chaleur intenses dans l'habitacle.

"Les autorités pourraient reconnaître qu'elles ne savent pas tout," a-t-il dit. "La deuxième chose est, gardons au moins assez d'ouverture d'esprit à ce sujet pour encourager les pilotes à rapporter ce qu'ils voient. Ils ne le font même pas."

Un cas: le 757 et le cigare volant

"C'est encore ces conneries de Roswell," a dit le contrôleur au col à une base aérienne voisine après que le pilote d'une ligne commerciale ait repéré un OVNI au-dessus du Nouveau Mexique en Mars 1995.

Silhouetté par la foudre contre des nuages éloignés, c'était un tube de au moins 300 pieds de long. Il avait eu des lumières à effet stroboscopique en un arrangement peu familier.

L'opérateur appelé le réseau de la défense aérienne des militaires: "C'est comme dans 'X-Files.' Je veux dire, c'est certainement un OVNI ou quelque chose comme cela. Mais. Je veux dire (erreurs de typographie dans l'original)"

Quand on lui a dit la taille de l'objet, l'observateur de la défense aérienne a dit "bong sang!" Et le cigare clignotant a navigué au loin dans la nuit, les observateurs n'en étant pas plus instruits.

L'observation a eu lieu au-dessus d'un secteur connu pour ses zones secrètes militaires et le mysticisme des natifs américains. C'est également un point chaud historique d'OVNIS, avec deux accidents réputés et un atterrissage documentés dans les livres.

Pour Roe, le cigare reste dans les dossier comme un OVNI classique dans son aspect et dans la réponse humaine qu'il a provoqué: un objet solide et sans ailes inconnu qui a stupéfié une demi-douzaine de personnes, tous des professionnels qualifiés.

"Vous observez que la souris se fige quand elle regarde un faucon, c'est le même effet," a-t-il indiqué. "J'ai beaucoup d'empathie pour les humains qui sont confrontés à ceci. "

Roe, dans une analyse écrite de l'événement, n'a pas condamné qui que ce soit mais a conclu que les stigmates entourant le sujet ont créé une barrière à la communication.

"Il est remarquable," a-t-il écrit. Roe a conclu "qu'une observation radar/visuelle d'un objet volant dépourvu d'identification par transpondeur et plus grand que n'importe quel avion connu à aile fixe, de deux fois la longueur d'un 747 et filant à travers l'espace aérien sous contrôle des États-Unis à 390 noeuds, soient traité de manière si insouciante."

Retour au commencement
L'ère moderne des OVNIS a commencée en 1943 par les observations par des pilotes de lumières suivant les avion au-dessus de l'Europe pendant la deuxième guerre mondiale. Elle a été connue en 1947 avec les premiers rapports civils de "soucoupes volantes."

La dernière manifestation majeure a été au début des années 70 [Certainement pas], mais assez d'activité continue toujours pour maintenir occupés des organismes de reportage privés. Le National UFO Reporting Center liste plus de 50 cas dans le Nord de la Californie au cours de la dernière année, ce qui s'ajoute à un cumul mondiale de dizaines de milliers depuis 1947.

En mai 2001, un professeur de musique à Fair Oaks, à l'extérieur de Sacramento, et trois élèves, roulaient vers leur maison après une promenade quand ils ont vu quelque chose de métallique et de triangulaire au-dessus d'un arbre, selon un rapport non vérifié du NUFORC. Il a décollé d'une façon effrayante.

L'un des enfants a commencé à pleurer et à faire une crise de nerf, criant "pars, pars!" rapporte le professeur. "J'ai détourné mon regard et j'ai appuyé sur l'accélérateur. Tous les trois criaient, hurlaient presque, parce que cet engin est monté droit dans le ciel et a disparu."

Longtemps avant les extraterrestres, les enlèvements et l'area 51, il y avait des dirigeables et des "aéronautes." Dans l'époque d'avant l'aviation de 1896 et 1897, les observations d'une ou plusieurs machines volantes à la Jules Verne ont fait les gros titres d'une côte à l'autre. Ils ont émis des lumières blanches brillantes au-dessus de Sacramento le 18 Novembre 1896, et au-dessus d'Oakland cinq jours plus tard. Certains ont indiqué qu'ils ont volé à la vitesse stupéfiante de 60 miles par heure.

Les apparitions d'OVNI ont changé au cours des âges. Dans des périodes bibliques et médiévales, les gens ont écrit des dragons, des boucliers, des épées et des croix volantes. A l'époque Victorienne, ils ont vu des objets mécaniques. Il y a cinquante ans, les cieux étaient pleins de soucoupes. Dans l'ère actuel du stealth, la forme archétypale est, comme les derniers avions militaires de pointe, triangulaire.

Mais une chose au sujet du mystère n'a pas changé: la tendance à se moquer des témoins.

"Des policiers ont foré sur le gros rouge"... "probablement en raison d'Alcool"... "inventé par un candidat déçu au poste de lieutenant gouverneur," disaient les journaux du Nord de la Californie pendant l'excitation des événements aériens de 1896.

Aujourd'hui, les ricaneurs sont plus aigris que jamais. Ils sont énervés par une culture montante de la conspiration gouvernementale, diverses races d'extraterrestres et le dernier divertissement à gros budget de Steven Spielberg sur les "abductions."

Leur parrain est Francis Bacon, le disciple de la Renaissance qui utilisait le raisonnement déductif pour écraser la superstition. Il y a trois cents ans, il avait raconté à nouveau la fable Grecque de Ixion pour souligner son argumentation.

Ixion veut Juno, la déesse de la puissance, mais il copule avec un nuage à la place, ce qui donne naissance à des centaures et à la Chimère.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 19:44
"Quiconque entretiendra une grande et vaporeuse imagination, au lieu d'enquêter laborieusemen et sobrement sur la vérité," a-t-il dit, "enfantera des fables et croyance de formes étranges et impossibles."

En 2003, la sinistre planète X, les villes englouties, les monuments Martiens, la chirurgie pour enlever les implants extraterrestre, les prédictions du calendrier des Mayas, ce que Neil Armstrong a vu dans un cratère sur la lune en 1969, sont justes quelques-un des sujets qui virevoltent. Et chacun pourrait compléter le programme d'un week-end de conférence OVNI, et les billets ne sont pas bon marché.

Jim Giglio indique que le phénomène est mieux compris en regardant son reflet dans la culture.

"Je ne pense pas qu'il y a quoi que ce soit la dedans," a dit Giglio, un ancien professeur de science qui appartient à un groupe de sceptiques du secteur de Washington, D.C. "et je suis un type qui a vu un OVNI."

Il visitait le ranch d'élevage de dinde de son grandpa dans le sud quand les bestioles ont pour une certaine raison étrange regardé vers le ciel. Giglio a regardé en l'air aussi, et il a vu des lumières étranges qui se sont déplacées pendant plusieurs minutes. Il a noté que les dindes ont dépisté les lumières en tournant leurs têtes à l'unison. C'était étrange, mais il n'est jamais venu à l'idée de Giglio qu'elles et lui avaient vu une soucoupe volante.

Puisque le terme n'avait pas encore été inventé.

On croit généralement non seulement que les OVNIS sont des véhicules spatiaux mais également que leurs secrets sont connus aux contrôleurs d'information de l'establishement depuis des décennies. Les gardiens ont mis la vérité sous clef, motivés par un désir de maintenir la structure du pouvoir intacte ou par un patriotisme tordu: le public ne pourrait pas gérer le choc.

Le congrès doit enquêter, disent des groupes tels que le projet Disclosure et le Extraterrestrial Political Action Committee, tous deux basés dans le Maryland mais avec des prolongements en Californie. Ils reprennent une cause soutenue dans les années 60 par un astronome de l'Université de l'Arizona qui a défié l'establishement.

Il est possible que la terre soit observé par des extraterrestres, a dit l'astronome James E. McDonald a dit un sous-comité congressionnel en 1968 [Le professeur McDonald était un spécialiste mondialement renommé de la physique de l'atmosphère et de la météorologie, et non un astronome.] Il a également accusé que "la communauté scientifique a été sérieusement mal informée pendant 20 années." [Voir ma section science.]

Cette même année, le rapport Condon approuvé par le gouvernement n'a trouvé seulement qu'une relative poignée de rencontre OVNI qui sont non expliquées et aucune des 701 autres digne de plus d'attention [En réalité l'étude Dondon a eu une plus grande proportion "d'inexpliqués" que toutes autres études. La commission Condon n'a absolument pas examiné 701 cas]. Le dossier est fermé ont indiqué les sceptiques.

McDonald, qui avait examiné 300 cas de son propre chef, a perdu son combat pour changer le système de l'intérieur. Mais ses disciples le vengent partiellement.

Ils ont obtenu l'accès public à des dossiers prouvant que le gouvernement a exercé une surveillance discrète sur les OVNIS longtemps après avoir officiellement fermé le dossier [Voir ici]. Ils ont dit que les autorités ont eu de bonnes raisons d'être profondément intéressés, s'il y avait quelque chose dans les rapports de témoins tels que Robert Salas. [Voir ici]

Salas, un ancien capitaine de l'Armée de l'Air, a raconté les étranges événements d'avant l'aube du 17 Mars 1967, à son poste souterrain de missiles nucléaires à la base aérienne de Malmstrom dans le Montana.

Un garde de surface, "pratiquement hurlant," a téléphoné à Salas avec des nouvelles étranges: un objet rouge incandescent planait au-dessus de l'entrée principale.

Salas appelé le poste de commande. "Pendant que je parlais, les missiles ont commençant à s'arrêter," dit cet habitant de Los Angeles dans une interview.

Salas, assermenté au secret et sachant que les missiles balistiques intercontinentauy ont été conçus de sorte qu'un accident en série ait été presque impossible, pouvait seulement spéculer. "La chose a voulu nous mettre en panne pour prouver qu'elle le pouvait," a dit Salas, un témoin principal dans les pressions du projet Disclosure pour obtenir des auditions congressionnelles.

L'opinion de Salas est controversée. Sa crédibilité ne l'est pas.

"Bob Salas est aussi solide qu'on peut l'être," dit le réalisateur Tulien.

Salas a indiqué qu'il est disposé à rassembler des témoins multiples pour le soutenir. Il "défie quiconque" d'abattre son histoire. Mais il n'a pas été invité à mettre son compte rendu dans les dossiers officiels, et la plupart des personnes pensent que la politique sur les OVNIS ne permettra pas probablement par que cela se produise. [Voir aussi en 1975]

Le silence officiel du gouvernement pourrait signifier seulement que les autorités sont autant dans l'obscurité que tout le monde, bien que peu d'Américains croient ceci. Cel pourrait signifier qu'ils n'en savent pas assez pour mettre fin à la discussion. Mais une chose est claire: les rares enquêtes officielles des États-Unis et Britanniques au cours des années n'ont rien résolu du tout.

Encore des observations à discuter
Ce que Graham Bethune a vu volait. C'était une soucoupe. [Voir ici]

Et elle s'est dirigée droit sur lui.

En 1951, il était un pilote de l'US Navy en mission au large de Terre-Neuve quand il a vu une lumière jaunâtre planer au-dessus de l'Atlantique nord. Elle ressemblait à la lueur d'une ville. Mais alors elle s'est élevée.

Dans une fraction de seconde il a franchi 15 miles pour devenir un ovale de 300 pieds de large en train de filer droit vers son avion de patrouille.

"Il a foncé sur nous," a dit Bethune, 80 ans, qui vit à Toms River, N.J.

Bethune a fait plonger l'avion pendant que l'ovale allait au-dessus de son aile. les aiguilles des boussole ont tournées. L'équipage a heurté la plate-forme.

"Le navigateur n'est congé la tête," a-t-il dit. " il y avait énormément d'excitation, je peut vous le dire."

Alors l'ovale a soudainement freiné et a inversé son cours comme une balle qui rebondit.

Les OVNIS ont exécuté certaines de leurs manoeuvres les plus saisissantes autour d'avions militaires.

En 1973, un pilote de la Garde Nationale a fait plonger son hélicoptère au-dessus de l'Ohio pour éviter un objet qui filait et dont il a senti "qu'il venait pour nous éliminer." Il s'est arrêté net devant l'hélicoptère, une forme comme un sous-marin métallique grise avec un dôme et des lumières étranges et brillante, rappelant quelque chose hors d'un dessin animé à un des membres de l'équipage. [Voir ici]

En Belgique en 1990, un triangle volant a accéléré de 174 à 1.118 miles par heure et s'est laissé tomber de presque un mile d'altitude quand des F-16 qui le poursuivaient ont établi le contact radar avec lui. La durée de la manoeuvre était une seconde. [Voir ici]

Un cylindre brillamment illuminé au Nord de Téhéran a déchargé un plus petit objet vers un chasseur à réaction qui le poursuivait en 1976. Le pilote a essayé de tirer mais les commandes d'armes de son F-4 construit aux USA sont complètement tombées en panne, un détail qui est un souci pour les militaires des États-Unis. Le pilote a fait un virage pour partir. L'objet l'a filé le long de l'intérieur de son virage. Alors il a rompu et a rejoint le cylindre.

Le tube de Téhéran était si lumineux que le pilote a dû retarder son atterrissage parce qu'il a été temporairement aveuglé. Il émettait également toutes les couleurs comme un stroboscope à un vitesse phénoménale. [Voir ici]

Les photos de telles rencontres étroites sont rares. Mais en 1988, le pilote d'un avion privé suivant un planeur au-dessus de Palm Springs a eu la chance d'appuyer sur le déclencheur au moment où une sphère métallique rapide s'est découpée dans le ciel au delà du planeur. Haines a étudié l'image en détail.

Le pilote a décrit l'objet comme "une sorte de roulement à bille brillant." Dans la photo, il est caché dans une brume. L'image montre une traînée blanche derrière une tête ronde mais indistincte.

La traînée ne reflète pas la lumière du soleil comme un jet de vapeur d'eau. La tête a des sortes de filament minuscules de lumière blanche perpendiculairement à la direction du voyage. Les deux détails sont étanges mais ne permettent pas de conclure quelque chose.

"Cela ne semble pas être un corps porteur, comme un avion," dit Haines. "La raison étant, que c'était une sphère. J'ai dû faire de la recherche sur une aérodynamique des sphères. Mais le problème avec des sphères est qu'il y a autant de portance sur le dessus qu'il y en a sur le fond, ainsi l'effet net est la gravitation.

"Ceci n'est pas tombé," a-t-il dit. "Il a continué à voler hors de la vue avec une traînée droite."

Haines a estimé que la vitesse du globe de chrome était de 857 à 4.000 Miles par heure. Personne n'a rapporté entendre une détonation de passage du mur du son.

Haines a mené sa recherche aussi loin que possible. "Je ne sais pas si la science peut aller plus loin," a-t-il dit.

Kenju Terauchi était sûr qu'il avait rencontré une technologie de pointe très avancée dans le ciel.

Pilotant un vol de fret de Japan Airlines en Boeing 747 près de Fairbanks en Novembre 1986, il a vu deux objets inconnus de taille de plus petits avions de ligne mais avec des détails structuraux, des lumières et des manoeuvres qu'il n'a pas identifiées.

A distance moyenne dans la nuit dégagée, il a également vu le contour d'une sphère avec un anneau qu'il a décrit comme ayant la taille de deux porte-avions. Cette vision l'a inquiété.

Les radars dans l'avion et au sol ont vu quelque chose dans le secteur de l'apparition étrange, qui a suivi le 747 à une distance fixe.

Terauchi a fait des cercles. L'objet est resté en formation avec lui. Après qu'un autre avion de ligne soit arrivé pour jeter un coup d'oeil, Terauchi a fait des signaux avec ses phares d'atterrissage et a vu l'objet filer. [Voir ici]

La FAA a annoncé que les échos de radar étaient des ombres du 747. Mais l'explication était en contradiction avec les données, a dit John Callahan, l'investigateur d'accidents de la FAA qui a mené l'analyse des enregistrement de radar.

Callahan, maintenant à la retraite, se rappelle que les échos ont indiqué la présence d'un objet inconnu qui était trop rapide pour que le radar puisse en obtenir un écho stable. "C'était quelque chose se déplaçant de 2.000 à 3.000 miles à l'heure, ou plus rapide," a-t-il dit.

Il a dit que les bandes d'enregistrements de radars militaires de ce cas ont été réutilisés avant que les investigateurs de la FAA puissent les passer en revue, et que la C.I.A a assuré la recherche.

"Le type de la C.I.A dit, 'Ok, vous tous êtes tenu au secret. Cet événement ne s'est jamais produit, nous n'étions jamais ici, et nous confisquons toutes les données,'" dit Callahan.

Il a dit qu'il a demandé à l'agent ce qu'il a pensé de ce que le pilote a vu.

"'c'est un OVNI. Nous ne pouvons pas dire au public américain que nous avons des visites d'OVNIS. Cela les effrayerait énormément.'"

Contactez Rick DelVecchio à rdelvecchio@sfchronicle.com.

CONTROVERSES SUR DES PHOTOS DU SATELLITE SOHO, JANVIER 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Daily Mail, R-U, le 15 Janvier 2003.

Note de l'auteur du site: restez circonspect, en ce qui me concerne si les "objets" parcourent sans cesse la même "route," c'est pour moi une indication d'absence d'intelligence et plutôt qu'il pourrait y avoir une explication par un phénomène naturel trivial. Wait and see, avec un esprit ouvert et critique.

Voir également EuroSETI dit qu'ils vont révéler des centaines de photos d'OVNIS prises depuis deux satellites.

Les Aliens Sur L'Autoroute de l'Espace
Par Tony Edward

Voici les images étonnantes qui offrent la meilleure preuve que les extraterrestres existent VRAIMENT.

Ces images étourdissantes - prises par un satellite dirigé sur le soleil - semblent montrer des OVNIS voyageant le long d'une route de l'espace.

Les objets photographiés changent de forme et de taille... et l'un est même une sorte de réminiscence de l'USS Entreprise dans Star Trek.

Le satellite qui a pris les photos avait été à l'origine mis en place comme un projet commun par l'agence spatiale US NASA et l'Agence Européenne pour l'Espace pour observer le soleil. Mais des gens ont été choqués quand il a renvoyé des centaines d'images de ce qui ressemble à des vaisseaux spatiaux. Ils ont été bien plus stupéfaits de constater que les engins ont semblé suivre la même route - le long d'une "route extraterrestre" - support de la théorie qu'ils sont pilotés par des formes de vie intelligentes.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 19:45
Maintenant des experts en matière d'OVNIS pensent que les images sont preuve que la vie extraterrestre est là.

Graham Birdsall, éditeur de UFO magazine dit: "les images sont irréfutables c'est-à-dire qu'elles viennent de satellites officiels possédés par la NASA. Ils ressemblent à la sorte de vaisseau spatial que nous avions l'habitude de voir dans les programmes de science-fiction tels que Star Trek. Voici à toutes fins pratiques la preuve que de formes de vie étrangères dans l'espace qui semblent structurées et semble avoir des mouvements intelligemment contrôlés. Je suis extrêmement passionné à la perspective de voir ces images authentifiées arriver dans domaine public qui ont imposé un nombre considérable de personnes à la NASA."

La NASA a refusé de présenter officiellement ses observations sur les images.

Mais des enquêteurs sur les OVNIS trouvent qu'il est significatif que l'expert de la NASA Jill Tartar ait publiquement déclaré qu'il pense qu'il y ait de la vie intelligente dans l'espace.

Elle a dit "je pense qu'il est tout à fait probable qu'il y a de la vie et en fait de la vie intelligente, ailleurs dans notre galaxie."

Les images pourront être vues au centre de l'espace de Leicesters les 24, 25 et 26 janvier.

Merci à Guy, Royaume-Uni, pour m'avoir fait parvenir l'article.

THE EUROSETI SOHO PICTURES CONTROVERSY, JANUARY 2003:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Birmingham Post, R-U, le 17 Janvier 2003.

La 'preuve' des Aliens rejetée comme étant du sensationnalisme
Par Emma Brady

Les images étonnantes dont on a pensé qu'elle étaient un OVNI ne sont rien de plus que des images surexposées d'une planète, selon un professeur de Birmingham.

Des images renvoyées de l'Observatoire Solaire et Héliosphérique [Solar and Heliospheric Observatory] (Soho), un satellite surveillant le soleil, employant de l'équipement développé par des experts en la matière de l'université de Birmingham ont été crues être la preuve de vaisseaux extraterrestres dans l'espace.

Mais le professeur George Simnett, chef du groupe de recherche de l'espace de l'université, a écarté le sensationnalisme entourant ces affirmations comme étant "absurdes."

Les images numériques doivent être montrées dans une exposition publique au Centre National de l'Espace à Leicester - organisé par le groupe OVNI Euroseti - la semaine prochaine.

Ils ont été pris en utilisant LASCO - le coronagraphe spectrométrique grand angle - développé par des experts de l'université de Birmingham, du laboratoire de recherches navales de Washington DC, de l'institut Max Planck en Allemagne et du LAS à Marseille, France.

Le Prof. Simnett a dit: "la technologie numérique à l'intérieur de nos instruments et caméras est semblable à celle dans les appareils photo numériques domestiques, ainsi au lieu que les images soient sauvées sur du film elles sont capturés sur un dispositif CCD.

"Si le CCD est saturé à un point donné, par exemple avec trop de lumière, il cause une élongation de l'image avec une tache blanche lumineuse au centre, qui est une caractéristique de la surexposition."

"L'image vue dans divers journaux est celle d'une planète surexposée - ce n'est pas un OVNI." Mike Murray, fondateur d'Euroseti, a obtenu les images d'un homme d'affaires Espagnol qui avait reçu plus de 700 images de Soho depuis 2001 en employant une antenne parabolique géante à son domicile.

Convaincu que les images surexposées étaient des objets volants non identifiés, il a approché la NASA, qui les avait précédemment écartés comme étant le résultat d'un défaut de la caméra. La NASA pense maintenant que les images sont des comètes ou des astéroïdes.

Mais le prof. Simnett a dit que les enquêteurs des OVNIS s'accrochent à un fétu de paille avec leurs dernières affirmations. Il a dit: "cette histoire que ces images sont des vaisseaux extraterrestres est simplement absurde."

"Les gens au centre national de l'espace devraient bien savoir cela."

"C'est ma caméra, mes instruments qui ont pris ces photos, et je sais ce qu'il sont capables de voir. Nous comprenons parfaitement comment ces images sont filmées et ce qu'elles semblent être - et elles ne sont pas des OVNIS ou des engins extraterrestres."

Mais M. Murray, qui donnera des présentations en soirée au sujet de ces images les 24 à 26 Janvier, a dit: "Elles sont des soucoupes volantes typiques - des objets en forme de disque avec un certain genre de lueur autour d'elles. Beaucoup ont une lumière de palpitante et laissent une traînée derrière elles.

"Je pense qu'il est absolument irréfutable que ceci ne pourrait pas être quelque chose d'autre qu'une machine. C'est une image étonnante."

La nuit passée le Centre National de l'Espace a refusé d'être inclus dans la discussion.

Pam Murdock, la directrice du marketing du centre, a dit: "en tant qu'élément de notre business plan nous offrons les équipements de la société pour la location, mais cela ne signifie pas nécessairement que nous approuvons le sujet à l'étude de n'importe quel événement particulier."

ANCIENS RAPPORTS D'OVNIS DANS UN JOURNAL DE PENNSYLVANIE:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Morning Call, Pennsylvanie, USA, le 22 Janvier 2003.

Les résidants de la vallée ont rapporté des OVNIS
Les articles de journal des années 40, de '50s et de '60s décrivent des observations.
Par Frank Whelan

Q: Cela avait eu lieu lors d'une nuit très chaude en Août 1968 où je travaillais à Bethlehem de l'autre côté du fleuve de Lehigh depuis les Aciéries de Bethlehem, quand j'ai vu un objet volant brillant et tournant inhabituel planant dans le ciel au-dessus de l'usine sidérurgique. Je n'ai aucune idée ce que c'était, mais je me le suis souvent demandé.

Ma question est, y a-t-il quelques observations d'OVNIS documentées de cette époque par des gens voyant des objets dans le ciel dans ce secteur? Quoi que celui-ci ait été, Il était là et je l'ai vu.

Donald W. Parks
Allentown

R: Après avoir lu votre lettre je suis allé immédiatement au dossier des soucoupes volante du Morning Call. Vous saviez que nous devions en avoir un, non?

Le dossier commence par une histoire du Evening Chronicle du 8 Juillet 1947. La première observation connue d'OVNI enregistrée localement a été crédité à Edna Lynn, résidente de Bethlehem au 36 W. Laurel street, qui a indiqué qu'elle a vu un objet volant non identifié le 6 Juillet 1947.

Au cours des années les articles sont venus épais et fréquents, y compris l'un avec une photographie alléguée d'un OVNI volant haut prise le 9 Juillet 1952, par le fermier John Mittl de Berks County au-dessus de la ferme de 300 acres de sa famille près de Kutztown. Il est paru dans le Evening Chronicle du 30 Juillet 1952.

Pour répondre à votre question, le 4 Août 1968, il y avait eu un article dans le Morning Call au sujet de l'observation d'un OVNI au-dessus de la vallée de Lehigh le jour avant. Un homme non identifié dans West Catasauqua a rapporté voir "une lumière rouge dans le ciel."

Par ses jumelles il a vu "un objet lumineux et rond. ...Il était rouge et n'a eu aucune queue ou aucune flamme le suivant." La station météorologique à l'aéroport d'Allentown-Bethlehem-Easton a indiqué qu'ils n'avaient rien vu mais avaient rapporté un appel d'un jeune homme demandant des informations sur la température et la visibilité. "Cela sonnait comme si ceci pourrait être lié avec le rapport d'OVNI," a dit un météorologue.

L'article remarquait qu'il y avait eu beaucoup d'observations précédentes ce printemps et cet été. Le 27 Mai 1968, un ancien Marines a rendu compte de ce qu'un objet brillamment éclairé a plané au-dessus de sa voiture pendant qu'il conduisait sur la troisième avenue dans Hellertown.

"Lundi passé, quatre policiers de Bethlehem répondant à un appel de Richard Sedler du 508 rue Hess, qui a rapporté une observation d'OVNI, ont confirmé qu'eux aussi avaient repéré l'objet," dit le Morning Call.

"Les agents John Ladics et Vincent Carrodo ont rapporté que l'objet rond avait eu des lumières verdâtre-blanches et tournantes avec une lueur rouge venant de sa queue." Ils l'ont vu vers environ 1:21 heure du matin, il a disparu pendant une demi-heure et "est alors revenu brièvement pour un bis."

"Demandez à Frank" paraît le mercredi. Avez-vous une question au sujet de l'histoire de la vallée du Lehigh? Questions par email à frank.whelan@mcall.com ou écrivez à Frank Whelan The Morning Call, 101 N. Sixième Rue Allentown 18105.

Copyright © 2003, The Morning Call

ETRANGE OBSERVATIONS A DUBBO, AUTRALIE, JANVIER 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Daily Liberal, Dubbo, Australie, le 29 janvier 2003.

Les habitants rapportent d'étranges observations
NIKKI ROBERTS

Les gens du coin ont rapporté des objets étranges dans le ciel au-dessus de Dubbo incitant récemment un appel du réseau indépendant des chercheurs d'OVNIS (INUFOR) pour que quiconque ayant fait des observations semblables se présente.

Le Mardi 14 Janvier à environ 20:00 une famille sur une propriété entre Dubbo et Parkes a vu quelque chose dans le ciel de la soirée qu'ils ne pouvaient pas s'expliquer, selon la coordonnatrice Moira McGhee d'INUFOR.

"C'était un rapport mais plusieurs membres de la même famille en ont été les témoins," a-t-elle dit.

"Ils ont vu une boule ovale dans le ciel, brillante de couleur dorée."

"L'objet était grossièrement de la taille d'un grand avion, mais n'a eu aucune lumière clignotante. Il était très lumineux et a traversé le ciel nordique de l'est à l'ouest.

"L'homme a dit qu'il déplaçait tout à fait rapidement - plus rapidement qu'un avion 747, mais plus lent qu'un jet militaire."

"Il dit que sa vitesse, couleur et trajectoire sont restées constantes pendant tout le vol et l'objet s'est déplacé sans un bruit."

Mme. McGhee a dit que l'INUFOR n'avait pas encore éliminé la possibilité que cela ait été un satellite, mais se basant sur ses informations, elle a dit qu'il était fortement peu probable que ce soit le cas.

"L'homme avait vu quelque chose de semblable à ceci dans le ciel à une date précédente. et il a également dit qu'il avait vu des satellites avant que cet objet n'avait pas ressemblé à un satellite le moins du monde," dit Mme McGhee.

Beaucoup des rapports de l'INUFOR viennent de gens de la campagne et Mme McGhee a dit qu'ils étaient parmi les témoins les plus fiables.

"L'homme n'a pas embelli l'histoire, ni ne l'a rendue fantaisiste ou attractive," a-t-elle dit.

"Il était très net dans ce qu'il a dit, et il était peu disposé à se mettre en avant."

Ce n'est pas le premier rapport d'objets étranges dans le ciel occidental central, Mme McGhee racontant un "flux" des observations il y a environ six ans.

"Un couple du Queensland voyageait par Dubbo sur la route de Newell sur leur chemin à la maison des vacances dans Victoria," a-t-elle dit.

"Ils voyageaient dans un bus suivant un camion, et ils étaient assis dans le siège avant, à portée d'oreille de la radio UHF."

"Le conducteur de camion dit 'vois-tu ce que je vois?' et le chauffeur du bus a répondu 'ça c'est sûr,' et le couples a regardés jusqu'à voir un disque incandescent géant dans le ciel, beaucoup plus grand que les magasins au-dessus desquels il passait."

Mme McGhee demande à quiconque ayant des informations sur la boule brillante récente ou une observation étrange dans le ciel à se présenter pour le rapporter à INUFOR au (02) 4757 3848.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 19:54
LA POLICE REGARDE LE CIEL, JANNVIER 2003, ROYAUME-UNI:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Yorkshire Evening Post, le 31 janvier 2003.

La Police vérifie les observations d'OVNIS
Par HOWARD WILLIAMSON

La police questionne des chasseurs d'OVNI à propos de plusieurs incidents de lumières dans le ciel au large de la côte est.

Le chercheur à temps plein Russell Kellett a été interviewé par des officiers après un incident étrange près de Filey Brigg.

Et il affirme que des collègues fervents des OVNIS ont également été pressés de questions par des policiers.

"Tout cela est très étrange," a dit M. Kellett de son domicile de Filey. "Deux officiers m'ont interviewé après que j'aie rapporté une expérience que j'ai eue à Filey Brigg l'été passé.

"Je regardais dehors vers la mer quand j'ai soudainement vu cinq objets en forme de soucoupe voler en une rangée. Je me suis tourné pour prendre mon appareil photo et les objets étaient partis, mais alors j'ai entendu un bang et j'ai vu un flash et un avion de la RAF est venu voler au-dessus du secteur.

"J'ai téléphoné à la base RAF de Leeming à ce sujet et ils ont envoyé des officiers de la police pour m'interroger. Ils m'ont indiqué que j'avais vu et entendu une fusée thermoguidée."

Démantèlement
"Mais elles sont habituellement mise à feu pour écarter les missiles entrants. Et c'était au-dessus d'un secteur habité."

Graham Birdsall, éditeur de UFO Magazine, qui est produit chez Stourton, à Leeds, a indiqué: "Nous avons l'information qu'on dit maintenant que de nombreuses forces de police doivent prendre toutes les observations d'OVNI au sérieux."

"Depuis le démantèlement du Corps Royal des Observateurs, les gens des OVNIS qui observent les cieux sont les yeux et les oreilles de la nation et peuvent alerter les autorités vers n'importe quoi de soupçonneux. C'est particulièrement important à notre époque de sécurité intensifiée."

Un porte-parole pour la police du nord du Yorkshire a dit: "si quelqu'un rapporte un incident qui pourrait empiéter sur la sûreté publique alors nous le prenons au sérieux. Si quelque chose semble inquiétant, c'est notre travail de faire quelque chose à ce sujet."

Des observations du ciel ont été projetées à Filey, Whitby et Scarborough. Quiconque serait intéressé peut téléphoner 07901 597743.

howard.williamson@ypn.co.uk

31 January 2003

FAIRY RING AUX ETATS-UNIS, FEVRIER 2003:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Bellingham Herald, Washington, USA, écrit par Ericka Pizzillo, le 1er Février 2003.

CHAMP ENDOMMAGÉ: Les experts en matière d'agriculture disent que les anneaux pourraient être résultat de mycètes. Deux fermiers locaux spéculent que des visiteurs de d'autres mondes pourraient être responsables des anneaux de diverses tailles d'herbe morte dans un pâturage du comté de Whatcom.

Mais quelques chercheurs de l'Université de l'Etat de Washington disent que la seule chose qui peut être parmi nous est des champignons.

Il y a un certain nombre de mycètes qui pourraient avoir causé les anneaux dans le pâturage d'herbe loué par Gary Gansler au sud de de Lynden, a dit Tim Miller, un spécialiste en mauvaise herbe au sein du Service de Développement Coopératif de Washington à Mount Vernon.

L'un est une maladie généralement connue sous le nom de "cercles de fées." Les anneaux des fées produisent des champignons dans un arrangement circulaire sur des secteurs fortement fertilisés, mais les champignons peuvent mourir à nouveau rapidement. Les anneaux s'étendent en cercles à la recherche de plus de nourriture et laissent parfois des cercles d'herbe morte, bien que de l'herbe saine soit laissée au milieu du cercle, créant une forme de beignet.

Plus le cercle est grand, plus le mycète a été sur longtemps sur la terre, dit Miller. Certains cercles de fées ont plus de cent pieds de diamètres et plus de 100 ans.

Gansler a indiqué qu'il trouve l'explication de Miller difficile à croire. Ses anneaux n'ont pas laissé poussé les champignons indicateurs qui signalent une maladie de gazon.

Apparu en Novembre
Gansler a remarqué ses anneaux pour la première fois en Novembre. Les anneaux, l'un ayant au moins 40 pieds de diamètre et d'autres entre 5 et 9 pieds de diamètre, étaient couverts d'une suie noire.

Dans les semaines qui suivirent, la pluie a enlevé la suie, laissant l'herbe morte et la terre créer la forme de beignet des anneaux.

Miller a dit qu'un type de mycète nommé "coprain encreur" produit un champignon qui se désagrège en une glue noire, bien qu'on ne le connaisse pas typiquement comme produisant des formes circulaires.

La suie noire pourrait avoir également été de l'herbe décomposée après qu'elle soit morte, a dit Steve Fransen, un spécialiste en fourrage au service de la Coopérative WSU de Prosser.

Un ami à des informations sur un OVNI
Gansler cultive du foin et de l'herbe pour l'ensilage qu'il vend à d'autres fermiers et pour alimentater son troupeau d'une douzaine de bovins. Il fertilise le sol avec de la fiente de poulet qu'il obtient de son ami Russell Simonson, qui a été excité d'entendre parler des anneaux de Gansler.

Simonson, un membre du groupe OVNI de Bellingham appelé Contact, dit qu'il a vu des histoires vues au sujet de cercles dans les récoltes qui forme des figures complexes dans des champs de céréale, mais dans lesquels aucun dommage n'est causé aux plantes, à la différence des cercles sur les terres de Gansler.

Il y a plusieurs années deux hommes en Angleterre ont démontré comment ils mystifiaient les citoyens du coin en créant des cercles dans les récoltes avec une corde et une planche. Mais la croyance dans les cercles dans les récoltes existe toujours parmi certains qui croient que la terres est visitée par des extraterrestres. Et Simonson a dit qu'il a vu de la documentation sur des cercles brûlés dans les champs qui pourraient être en rapport avec les extraterrestres.

Burnt by hand?
Le beau-fils de Simonson a proposé que quelqu'un pourrait avoir brûlé l'herbe en une forme circulaire, mais Simonson a apporté une torche au propane pour montrer que ce n'est pas possible en un temps limité.

"Cela prendrait peut-être six mois pour produire ces derniers," a dit Simonson tandis qu'il brûlait une zone d'herbe.

Gansler a indiqué qu'il est encore sceptique au sujet de l'existence extraterrestres, mais il dit avoir vu un objet non identifié avec des lumières pourpres et une brillance orange, décollant depuis une ferme de Van Dyk Road il y a plusieurs années.

Gansler n'a rien dit de l'observation pendant des années.

"J'ai pensé que les gens croiraient que j'étais complètement fou," dit Gansler.

Simonson a indiqué qu'il a eu plusieurs observations, y compris la première en 1978 au sujet de laquelle il a été mentionné dans l'article concernant son expérience.

Le Shérif de Whatcom Craig MacCannell a dit que le laboratoire d'université peut faire des analyses de sol sur des échantillons des anneaux pour déterminer vraiment ce qui a causé les anneaux, dont il a également dits qu'ils étaient probablement fongiques.

Mais MacConnell a indiqué qu'il ne diagnostiquerait pas le problème sans le voir de première main. "This is the kind of stuff we see regularly," MacConnell said. "C'est le genre de choses que nous voyons régulièrement," a dit MacConnell.

LE TIMES PARLE DU SEPRA:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Times, Angleterre, le 5 Février 2003.

5 Février, 2003

Reportage

Salut, terriens
Par Adam Sage

Si la vérité est vraiment là dehors, les Français prennent des mesures sérieuses pour la trouver

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 19:54
En un matin froid un Lundi il y a 22 ans, Jean-Jacques Vélasco était assis à son bureau quand un gendarme a téléphoné pour lui parler au sujet d'un incident étrange. Renato Nicolai, un technicien retraité, était en train de travailler dans son jardin à Trans-en-Provence, près de Nice, quand il a vu un objet foncé, rond, descendre du ciel, se poser sur la terre et décoller à nouveau, lui dit le gendarme.

Au cours des années, Vélasco a entendu beaucoup de telles histoires, et a réfuté la plupart d'entre elles. Mais celle-ci était différente - celle-ci était crédible, pense-t-il. Quelque chose semble avoir atterri à Trans-en-Provence, dit-il, et ce quelque chose n'a été jamais identifiée.

Mais qui est Vélasco? Un autre cinglé déterminé à trouver une soucoupe volante? Un adepte de Claude Vorilhon, le Français qui a fondé la secte des Raeliens sur ses affirmations qu'il était le fils d'un être extraterrestre? Non, il est un scientifique travaillant pour le Centre National pour les Etudes Spatiales (CNES) géré par l'Etat français, où il dirige un département responsable d'analyser ce que l'on appelle généralement les objets volants non identifiés (OVNIS) mais qui sont officiellement connus en tant que phénomènes aérospatiaux non identifiés (UAP).

C'est un département unique, le seul projet scientifique permanent financé par un gouvernement d'un pays développé pour démêler le fait de la fiction dans le débat sur les OVNIS.

Dans un secteur qui attire les dérangés et les rêveurs, ceci est un programme de recherche sérieux. "Nous avons prouvé qu'il y a une catégorie d'événements qui ne sont pas une partie de l'arrangement physique classique des choses," dit Vélasco. Ceux-ci peuvent être une lumière, ou un objet se déplaçant à travers le ciel sur une "trajectoire anormale," parfois silencieusement.

"Dans certains cas, il y a un sentiment que le phénomène adapte son comportement à l'environnement. Dans d'autres, les gens prétendent avoir vu de petits objets matériels très près d'eux, qui peuvent même atterrir. Dans les cas les plus extrêmes, les gens prétendent voir des objets avec des êtres à côté d'eux."

Soigneusement vêtu, l'homme à lunettes, Vélasco, parle avec la précision soigneuse d'un académique qui tient à être compris. Il ne dit pas qu'il a trouvé des visiteurs d'une autre planète; il dit simplement que les événements se produisent pour lesquels la science a encore à trouver une explication, et qui méritent plus de recherche.

"Il y a deux cents ans, l'Académie Française de la Science a dit que les météorites ne tombent pas sur la terre, que ce phénomène n'existe pas," dit-il. "Maintenant nous savons qu'il existe."

Le département de Vélasco a été mis en place en 1977, l'année ou Rencontre Rapprochées du Troisième Type a été projeté au milieu d'une une fièvre globale des OVNIS. A travers le monde des gens pensaient avoir vu des figures étranges, des soucoupes volantes et des lumières brillantes. Des sectes telles que les Raeliens ont prétendu avoir été en contact avec la vie extraterrestre. Et des associations d'amateur se sont promises de faire la lumière sur la question brûlante: sommes-nous seuls? Mais il y avait peu de tentatives sérieuses de régler le problème. Les autorités des USA l'avaient étudié dix ans plus tôt et avaient conclu que c'était un gaspillage de l'argent des contribuables. La plupart des autres pays, y compris la Grande-Bretagne, ont pensé de même. Seulement la France a pris le sujet au sérieux, en partie parce qu'elle a l'appareillage centralisé d'état nécessaire pour ce faire, et en partie, sans aucun doute, en raison d'une croyance immodeste que si un OVNI doit être trouvé, la France devrait être le pays qui le trouve.

Le CNES a dûment installé le Service d'Expertise des Phénomènes de Ré-entrée atmosphérique (SEPRA). Basé à Toulouse, le département est aussi pesant que son titre l'indique: le personnel sont des scientifiques payés par l'état, formés par une culture prudente, rigoureuse et quelque peu bureaucratique. En France une telle bureaucratie peut souvent être encombrante et péniblement rigide. Pourtant dans ce domaine au moins, cette rigidité offre une garantie d'une impartialité qui est rare en ce qui concerne les OVNIS.

L'année dernière, quand on a dit au CNES de réduire son budget de 1.3 milliard d'€ (853 million de £), le président de l'organisation, Alain Bensoussan, a commandé un audit du le travail du SEPRA. On a demandé à un éventail de scientifiques français s'il valait la peine de continuer la recherche; presque tous ont dit oui.

Une raison est que, à la différence de la plupart des autres chasseurs d'OVNIS, le personnel du SEPRA ne recherche ni publicité ni ne propage une croyance obscure en la civilisation extraterrestre. Ils disent qu'ils ne savent pas si des êtres extraterrestres existent ou pas, et semblent faire la moue quand vous leur demandez d'exprimer leurs opinions sur la question.

Ils n'ont pas d'opinions, seulement des statistiques. Pourtant les statistiques que Vélasco a rendues publiques sont éloquentes. Depuis 1977, le SEPRA a reçu environ 6.000 rapports d'observations alléguées d'OVNIS. De ces derniers, 110 proviennent d'équipages d'avions civils ou militaires, et le reste de français moyens qui ont presque invariablement contacté leur gendarmerie locale. Dans 21,3 pour cent des cas il y a une explication claire, indiscutable et banale: une explosion d'un feu d'artifice, un nouveau système d'éclairage impliquant un ballon lumineux, un nuage au-dessus des Pyrénées qui a la même forme qu'une soucoupe volante. Dans 24,9 pour cent des cas il y a une explication probable, et dans 41,3 pour cent des cas l'information est trop vague pour être utile. Mais dans 12,5 pour cent des cas - environ 750 observations depuis — 1977 les preuves sont précises, détaillées et inexplicables, et elles sont ainsi classée dans la catégorie des phénomènes non identifiés.

Avant de tirer une telle conclusion, Vélasco mène une recherche étendue en utilisant une méthode qualifiée d'exemplaire par Peter Sturrock, un scientifique académique britannique qui a fondé la société pour l'exploration scientifique. Cela implique de s'informer sur le milieu social psychologique et la personne prétendant avoir vu un OVNI, de vérifiant le rapport initial du témoin contre toute autre preuve disponible et de travailler avec différentes branches de l'administration française. Par exemple, le SEPRA a une procédure formelle que doit suivre chaque gendarmerie qui traite d'une observation alléguée. Les policiers isolent le secteur, prennent des échantillons de sol et posent des questions préétablies pour éliminer les fous et les ivrognes.

Mais la plupart des OVNIS allégués sont repérés par des gens sobres et sensés, dit Vélasco. "Dans toutes nos statistiques sur les personnalités des gens qui voient ces phénomènes seulement une pour 1.000 n'est pas crédible en raison de l'alcool. Les gens vont à la gendarmerie spontanément; dans 99 pour cent des cas c'est parce qu'ils veulent véritablement savoir ce qu'ils ont vu."

Pourtant la bonne foi d'un témoin n'est pas suffisante, et l'histoire doit être corroborée. "Ce qui intéresse le scientifique n'est pas tant le récit qui est fait, mais d'aller plus loin et de vérifier le récit en le confrontant à des données objectives, pour mesurer ces phénomènes," dit Vélasco. Ainsi il a établi des liens avec les laboratoires qui analysent des échantillons trouvés sue les lieux, et un accord avec les autorités des aviations civiles et militaires pour fournir les détails radar de tous les objets volants non identifiés.

Considérer, par exemple, un cas rapporté en 1994, quand l'équipage d'un vol d'Air France de Nice vers Londres a vu un objet sombre, de 300 mètres de long au-dessus de la région de Paris. L'objet a disparu avant que l'avion ne se soit approché de lui, et le vol a continué sans difficulté. Quelques jours plus tard Vélasco a voyagé de son bureau à Toulouse au centre militaire de contrôle de l'aviation à l'extérieur de Paris, où il lui a été donné lecture des informations radar du jour en question. Cela a révélé qu'un objet inconnu avait effectivement volé au-dessus de la capital française.

Considérer, aussi, le cas de Trans-en-Provence. Vélasco est passé par les vérification habituelles avec le gendarme qui lui a téléphoné. Le témoin, Nicolai, sentait-il d'alcool ou bafouillait-il de façon incohérente? La réponse était non. Y avait-il une preuve pour soutenir son histoire? La réponse apparente était oui, puisqu'il y avait des marques dans l'herbe là où l'objet avait censément atterri.

Vélasco a roulé vers Trans-en-Provence et a pris les échantillons de sol. Ceux-ci ont prouvé que le secteur avait été chauffé à entre 300°C et 600°C, qu'il avait été comprimé par quelque chose pesant jusqu'à une tonne et que les plantes là avaient été affectées par un champ électromagnétique puissant. Vélasco a conclu que Nicolai avait en effet été témoin d'un événement étrange.

Donc, devrions-nous conclure que les petits hommes verts jetaient un coup d'oeil sur la Provence depuis leur vaisseau spatial? Vélasco écarte de telles idées. "Nous ne pouvons pas dire s'il y a un lien entre la question de la vie extraterrestre et celle des phénomènes aérospatiaux non identifiés," dit-il, ajoutant: "Mais nous pouvons prouver que les OVNIS existent. Le problème est leur interprétation, et j'espère que des scientifiques, et d'autres, examineront cette question plus sérieusement."

Un guide alien en Français
Un OVNI (objet volant non identifié): a UFO (unidentified flying object).
Une soucoupe volante: a flying saucer.
Les extraterrestres sont parmi nous: the aliens are among us.
Rencontres Rapprochées du Troisième Type: Close Encounters of the Third Kind.
C’était un petit bonhomme vert: it was a little green man.
C’est quoi, cette étrange lumière dans le ciel?: what’s that strange light in the sky?
Les extraterrestres essaient de communiquer avec nous: the aliens are trying to communicate with us.
Amenez-moi à votre chef: take me to your leader.

OBSERVATION D'UN OVNI EN ITALIE, FEVRIER 2003:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Stampa, Italie, le 9 Février, 2003.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 19:55
Un conducteur rapporte un OVNI
Un objet volant non identifié a été aperçu autour de 20:30 dans la soirée de Vendredi par un automobiliste roulant le long d'une route provinciale, entre Castellazzo et Sillavengo.

L'OVNI a été décrit de manière très détaillée par le témoin, qui a téléphoné à la police sur le "112" afin de rapporter ce qui s'était passé.

C'était un engin très grand qui a émis une lumière d'une couleur vert clair intense. L'objet a voyagé à grande vitesse en arrivant du nord-ouest et a semblé avoir approximativement deux mille mètres. Il avait ce qui a semblé être des queues disposées à l'avant et à l'arrière. L'observation a duré plusieurs secondes et aucun autre témoin du fait dans ce secteur ne s'est présenté.

Les officiers de police, afin d'obtenir une information précise en ce qui concerne le phénomène, sont entrés en contact la tour de contrôle de l'aéroport de Milan-Linate. Les opérateurs de radar ne purent pas confirmer avoir vu l'objet mais étaient au courant d'une observation semblable à Novi Ligure, dans la province d'Alexandrie.

Informé de l'événement, le chercheur local en ufologie Mauro Roncaglia a dit, "la description faite à partir de ces observateurs exclurait un bolide ou une météorite. Les détails du phénomène sont pratiquement identiques depuis deux lieux différents et méritent l'attention."

AUGMENTATION DES OBSERVATIONS AU CANADA, 2002:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Canoe, de Winnipeg, Canada, le 12 Février 2003.

Les signalements d'ovnis ont fortement augmenté en 2002 au Canada
Par SCOTT EDMONDS

WINNIPEG (PC) - Cylindres blancs, objets munis de fenêtres et de feux clignotants survolant une route: 2002 a été une année record pour les observations d'objets volants non indentifiés au-dessus du Canada.

"Nous avons enregistré en 2002 le plus grand nombre d'événements distincts pour une seule année depuis que nous recueillons les données sur les ovnis au Canada", a signalé mercredi Chris Rutkowski, de l'organisme manitobain Ufology Research. Apparemment, des cas "extraordinaires" ont été rapportés d'un bout à l'autre du pays.

Depuis 1989, le groupe que représente M. Rutkowski recueille les signalements d'ovnis dans tout le Canada. En 2002, on a relevé 483 incidents où des ovnis auraient été observés - c'est presque 30 pour cent de plus qu'en 2001, et une augmentation de 250 pour cent par rapport à 1998.

Il s'agit d'un record si on exclut l'année 1993, alors qu'une boule de feu céleste avait contribué à porter à 489 le nombre de signalements cette année-là, a expliqué M. Rutkowski, qui a ajouté que 154 d'entre eux s'expliquaient par le globe de feu. Cette fois, admet-il, il n'y a pas d'explication facile pour l'augmentation.

En général, c'est en Colombie-Britannique qu'on a observé le plus d'ovnis en 2002. A elle seule, cette province a enregistré 176 incidents - plus que le Québec et l'Ontario combinées. Elle en avait rapporté 123 en 2001. Les cas signalés en Colombie-Britannique représentent le tiers de tous les ovnis aperçus au Canada. Au Québec, on a fait état de 34 incidents, tandis que l'Ontario en a déclaré 128, et le Nouveau-Brunswick, quatre.

En général, on observe plus d'ovnis à la fin de l'été qu'à toute autre période de l'année, bien que le mois de février ait aussi donné lieu à une pointe.

Environ 18 pour cent de tous les signalements d'ovnis sont demeurés inexpliqués, mais seulement environ sept pour cent constituent ce que les experts considèrent comme des cas de qualité. La plupart des incidents relatifs à l'observation d'ovnis impliquaient au moins deux témoins, et duraient environ 15 minutes.

M. Rutkowski et d'autres chercheurs qui ont participé à la compilation des données ne tirent aucune conclusion de ces observations. Ils ne laissent pas entendre que des extraterrestres visiteraient notre planète, ou qu'il s'agit d'un phénomène naturel. Tout ce que cela prouve, c'est qu'un phénomène, souvent baptisé ovni, est régulièrement observé par des témoins.

(CP) - Voici une liste de quelques-uns des objets volants non identifiés vus par des Canadiens en 2002:

12 Janvier 2002, 21:40 Inkerman, N.B. - Un couple dans une voiture observe un grand objet avec des lumières clignotantes et des fenêtres brillamment éclairées voler lentement et silencieusement au-dessus d'une route. Des douzaines de rapports à peu près identique sont faits au même moment.

28 Mars 2002, 22:30, Hamilton, B.C. - Une lumière faiblement colorée monte d'une montagne, disparaît ensuite. Elle répète cette manoeuvre plusieurs fois.

7 Avril 2002, 01:57 du matin, baie de Hudson, Nunavut - L'équipage d'un avion de fret regarde une petite lumière croissant en taille pour devenir une boule déchiquetée, qui file au loin.

7 Mai 2002, 23:23, Winnipeg - Un patch de lumière brouillée est vu et photographié près de la Grande Ourse par un astronome et physicien expérimenté. Ce n'était pas une comète, un nuage, ni aucun autre phénomène connu.

26 Mai 2002, 23:44, Winnipeg - Trois personnes observent un objet foncé avec trois cercles rouges sur son dessous glisser silencieusement à travers le ciel.

28 Juillet 2002, 22:00, Smithers, B.C. - Un objet argenté en forme de tonnneau vole à travers le ciel vers le sud-ouest.

13 Août 2002, 01:00 du matin, Waterville, N.S. - Douze témoins observent deux objets argentés lumineux voler silencieusement au-dessus d'un parc, puis un des objets fait un angle brusque et est perdu dans le lointain.

13 Août 2002, 02:15 du matin, Cow Bay, N.S. - Un objet triangulaire noir énorme et se mouveant lentement semble bloquer le ciel. les enquêtes auprès des opérateurs de radar confirment qu'un grand objet inconnu avait volé au-dessus du secteur à ce moment-là.

23 Août 2002, 19:00, Houston, B.C. - Un objet cylindrique blanc brillant vole et est enregistré en vidéo.

1 Septembre 2002, 20:47, Molega Lake, N.S. - Deux témoins observent un objet avec rectangulaire avec des lumières sortant de fentes et une grande lumière clignotante rouge voler lentement vers l'est.

22 Septembre 2002, 15:13, Vancouver - Un petit objet orange se déplace lentement dans le ciel, change de direction et de forme, et est observé pendant des heures par plus d'une douzaine de gens.

22 Octobre 2002, 22:25, Granisle, B.C. - Un objet en forme de disque orange plane au-dessus d'une mine, puis s'élève lentement et vole vers le nord jusqu'à ce qu'il soit hors de vue.


DES NOUVELLES DU "STARCHILD", FEVRIER 2003:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Gloucestershire Citizen, Gloucestershire, R-U, le 24 Février 2003.

Quelques informations concernant le 'Starchild' se trouvent ici.

RENCONTRE RAPPOCHEE AVEC UN CRANE "EXTRATERRESTRE"
Ceci pourrait avoir un meilleure place à Roswell ou dans les X-Files, mais un crâne prétendument appartenant à un enfant extraterrestre âgé de cinq ans sera exposé au musée de la ville de Gloucester le mois prochain.

Le crâne étrangement difforme a été découvert dans une caverne au Mexique il y a environ 70 ans, et subit actuellement des tests scientifiques pour découvrir sa véritable identité et nature. On pense que le crâne pourrait avoir appartenu à un enfant affreusement difforme, mais ses propriétaires ont continué à arguer du fait qu'aucune maladie connue ne pourrait avoir causé sa forme étrange.

L'homme derrière la bataille pour découvrir les origines du crâne, Lloyd Pye, apportera une reproduction du crâne, surnomé le "Starchild," et parlera au musée de ville de Gloucester le 22 Mars.

Le vrai crâne est actuellement dans un laboratoire anonyme, subissant une analyse détaillée.

L'entretien fait partie de tentatives de M. Pye pour soulever les fonds pour faire examiner l'ADN antique du crâne, ce qui prouvera si il est d'origine humaine ou non.

Les différences entre le crâne et un crâne humain normal du même âge sont stupéfiantes.

Le secteur du cerveau dans le crâne est plus grand que celui d'un humain entièrement développé, et les orbites des yeux sont d'une forme complètement différente.

L'os lui-même a seulement 40% de la densité du tissu osseux humain normal, mais semble également être deux fois aussi dur.

M. Pye a maintenant montré le crâne autour du monde pour soulever les fonds nécessaire pour faire effectuer l'analyse détaillée de son ADN, mais a refusé de participer à quelque activité commerciale que ce soit.

Il a déclaré: "nous ne pouvons pas 'compromettre' le Starchild avec du sentationnalisme ou de l'activité commercial d'aucune sorte."

"Faire cela ruinerait irréparablement notre crédibilité en cas de résultat positif."

"Les seuls moyens acceptable pour obtenir des fonds à des fins scientifiques de cette nature sont les dons."

La majeure partie de l'argent nécéssaire a maintenant été récoltée, et le crâne est dans un laboratoire au Royame-Uni, où des équipements pour explorer un ADN antique existent.

ENQUETES SUR DES RENCONTRES RAPPROCHEES AU ROXAUME UNI, FEVRIER 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Evening Standard, Royaume Uni, le 26 Février 2003.

ENQUETES SUR 19 ‘RENCONTRES RAPPOCHEES’ DANS LE FIFE
Un appel à témoins pour une collection de "rencontres rapprochées" alléguées dans le nord-est du Fife a amené "une réponse massive du public" auprès des investigateurs d'OVNIS qui examinent en ce moment 19 rapports provenant du Fife et une longue série d'observation à travers le centre de l'Ecosse.

L'ancien officier de sous-marins de la Navy, Lee Close, qui est investigateur en chef de l'agence anglo-écossaise de recherches OVNIS (ASUFORA) [Anglo Scottish UFO Research Agency], a indiqué aujourd'hui que depuis que la presse locale a mis en évidence des observations d'OVNIS allégués l'année dernière, nombre d'appels et d'emails ont continué de le submerger.

Il est resté ouvert à l'idée de ce que ces rapports pourraient être expliqués par des facteurs astronomiques ou des avions. C'est également le travail de son équipe que de filtrer de tamiser tous les canulars potentiels.

Encouragé
Mais il a été encouragé de ce que les gens cherchant des réponses étaient toujours prêts à se présenter pour partager ce qu'ils avaient vu - particulièrement parce que beaucoup de gens se sont souvent sentis embarrassés de faire une telle chose.

Parlant de Lothian Ouest, M. Close a dit, "les rapports continuent à arriver et certains remontent à de nombreuses années."

"Ils incluent une 'petite sphere dorée’ vue de Dundee à environ cinq miles de distance de la base RAF de Leuchars, et un homme qui a dit que à deux ou trois occasions il a vu plusieurs grands objets en forme de cigare stationnaires et puis disparaissant dans la région de Ladybank quand il voyageait quotidiennement entre Dundee et Glenrothes entre 1989 et 2002."

"Nous examinons également un cas étonnant de Ballingry en 1958. Une dame, maintenant âgée de 80 ans, peut se rappeler l'événement comme s'il s'était produit hier."

Extraterrestres
"Elle a dit qu'un objet orange, long, en forme de cigare-formé a suivi un jogger du nom de John Hodge. Plusieurs jeunes de 12 ans en ont été témoins."

Il y a sept ans, deux femmes de la région ont fait les gros titres tout autour du monde, ayant affirmé qu'elles ont rencontré des extraterrestres dans le bois de Drummy, à Freuchie.

Les enthousiastes des OVNIS sont maintenant attirés dans la région en nombre croissants à la suite d'une nouvelle "observation" par un capitaine retiré de l'armée des USA et sa famille pendant une visite dans la région l'été passé.

M. Close a dit que ceci était toujours en cours d'investigation, mais il a été également intrigué par le nombre d'autres observations alléguées non expliquées dans le secteur.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 21:00
UN AUTRE OBSERVATION DANS LE NORD-EST DU FIFE, ECOSSE, FEVRIER 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Courier, Dundee, Ecosse, le 27 Février, 2003.

UNE OBSERVATION AJOUTE AU MYSTERE OVNI DU NORD EST DU FIFE
Par Grant Smith

Un homme de GUARDBRIDGE a ajouté au flux croissant des observations d'objets mystérieux rapportés dans les cieux au-dessus du nord-est du Fife.

M. Raymond Meyer, qui travaille dans l'entretien à la base de la RAF de Leuchars, a vu une sphère étrange avec un dessous incandescent se dirigeant vers le nord au-dessus de la mer lundi la semaine dernière.

L'Agence de Recherches OVNIS Anglo-Ecossaise [Anglo-Scottish UFO Research Agency] a annoncé plus tôt cette semaine que l'appel a témoin qu'ils avaient lancé pour des observations locales avait incité 19 personnes à se présenter.

Ils se sont rappelé des incidents remontant jusqu'en 1958 et l'enquêteur en chef de l'agence, Lee Close a indiqué qu'ils seraient étudiées pour voir si quelque véritable OVNI resterait après filtrage des avions, effets météos et effets astronomiques.

M. Meyer a dit qu'il avait observé des jets passer au-dessus de lui autour de 15:00 quand il a repéré la sphère. Il a pu la garder en vue dans des ses jumelles pendant environ 10 minutes tandis qu'elle voyageait en ligne droite vers le nord.

Il a expliqué que la sphère a semblé grise avec une lueur émanant de dessous et il a estimé que son altitude était autour de 30.000 pieds.

Tandis que les jets avaient laissé une traînée de vapeur derrière eux dans le ciel clair, il n'a avait aucun signe de n'importe quelle turbulence provoquée par le passage de la sphère.

M. Close avait indiqué qu'un des observations rapportée aux chercheurs avait été d'une petite sphère dorée repérée par quelqu'un à Dundee et qui semblait être à plusieurs miles de distance de la base RAF de Leuchars.

Bien que cela suggère une certaine similitude avec ce qu'il a vu, M. Meyer a reconnu que sa sphère grise était d'une taille substantielle, bien qu'il n'ait aucune idée ce qu'elle était.

DES UFOLOGUES AURAIENT TROUVE UNE TRACE D'ATTERRISSAGE, FEVRIER 2003, ECOSSE:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien West Lothian Courier, Ecosse, le Vendredi 28 février 2003.

FORME MYSTERIEUSE

Des investigateurs d'OVNIS affirment avoir trouvé un emplacement d'atterrissage extraterrestre à Bathgate

Les investigateurs des OVNIS croient qu'ils ont découvert un emplacement d'atterrissage authentique pour les engins extraterrestres dans le West Lothian.

Les détectives du ciel ont trouvé des marques peu courantes et un grand ovale d'herbe jaunie dans un champ de Bathgate la semaine dernière - pointant d'une manière étrange dans la direction de STARlaw.

Les ufologues, travaillant pour l'Agence Anglo-Ecossaise de Recherche due les Objets Volants Non Identifiés basée dans le West Lothian (ASUFORA), croient que l'ovale de 72 pieds de long n'est pas une forme naturelle et pourrait seulement avoir été causée par un OVNI.

L'enquêteur en chef du groupe, qui a demandé à ne pas être nommé (*), a indiqué qu'il n'a eu aucune autre explication pour la trouvaille après 10 ans de recherches sur des emplacements possibles d'atterrissage.

"Nous avons interrogé les gens autour et nous avons trouvé que les marques et l'herbe morte sont quelque chose de neuf dans ce champ particulier," a-t-il dit.

"En ce qui me concerne, c'est de deux choses l'une. C'est soit un avion militaire expérimental secret ou c'est un véhicule sous contrôle extraterrestre. J'ai traité environ sept emplacements d'atterrissage et je suis parvenus à écarter cinq d'entre eux comme ayant été produits naturellement, mais je n'ai trouvé aucune explication pour deux des emplacements et c'est l'un d'eux."

L'investigateur, qui a un background militaire, a dit qu'il était à 98,5 pour cent de sûr que son est tombé sur une véritable piste d'atterrissage d'OVNI.

Le phénomène a été découvert après qu'un homme du coin, qui se rendait au travail le long de l'A7066 entre Motorola et le Holiday Inn Express, a rapporté avoir vu une lumière fluorescente brillante planer au-dessus d'un champ voisin à environ 04:30 du matin.

Trois détectives les plus expérimentés de l'ASUFORA ont été mis au courant de l'observation et se sont précipités pour l'étudier.

L'ovale, se situant dans un pâturage au nord des pyramides de la M8 et des Pyramides de Motorola, à 72 pieds de long, 51 pieds de large et a un cercle intérieur d'herbe morte.

Il y a une zone morte entre le cercle intérieur et l'ovale externe qui est "aplatie," mais il n'y a aucune marque de brûlure.

A l'intérieur de cette bande limite se trouvent cinq impressions plus profondes qui sont circulaires, de 32 pouces de diamètre et d'à peu près six pouces de profondeur.

Les chercheurs pensent que ces marques ont été faites par des pieds d'appuis et signalent un objet stationnaire lourd.

"Le fait qu'un jet Harrier à 40 pieds de long et a seulement trois pieds montre que c'est quelque chose de grand," a indiqué notre source principale.

"Nous essayons vraiment d'être aussi professionnels que nous le pouvons au sujet de nos investigations et nous examinons toutes les alternatives avant d'accepter que nous traitons de quelque chose d'inconnu. Nous avons 15 investigateurs sérieux qui ont traité de nombreuses observations, mais celle-ci nous a tous interpellée et fait dire 'Oh Oh.'"

ASUFORA étudie des observations, des abductions, des crop circles, de observations de grands félins et tout autre phénomène à travers le R-U.

Il étudie actuellement deux observations d'OVNIS dans le Lanarkshire, deux observations de grands félins à Blantyre et à East-Kilbride et un rapport d'un OVNI dans le Perthshire qui a causé deux accidents de voiture.

Quiconque a des informations sur le site d'atterrissage de Bathgate, ou qui a été témoin d'un autre OVNI, crop circle, grand félin ou enlèvement, peut contacter l'ASUFORA par courrier électronique à chiefinvestigator@asufora.com, par son site web à www.asufora.com ou par téléphone au 07796 095 480 (24/24).

(*) Ceci est étrange car il est évident qu'il s'agit de Lee Close, dont le nom apparaît tout à fait normalement dans bien d'autres articles de la presse Ecossaise en rapport avec les enquêtes de l'ASUFORA en février 2003.

PHENOMENE OVNI A GARISCAN, FRANCE, MARS 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien, le 2003.

Mystère

Par trois fois, un habitant de Latoue a vu de drôles de lumières

Les faisceaux de Gariscan

L'homme a une quarantaine d'année, il est chef d'entreprise (dans la récupération de métaux spéciaux dans l'aéronautique), il est marié et vit dans un village proche de Saint-Gaudens, Latoue. Plus précisément au hameau de Gariscan. Par trois fois, cet homme a vu des lumières insolites balayer sa propriété au cours des dernières semaines.

La propriété est dans une sorte de cul de sac, au bout d'un chemin sans issue, une maison joliment aménagée, des hangars qui abritent des camions, des aires de stockage de métaux... Enserrant la maison, quelques haies récemment plantées et, plus loin, les restes d'un bois qui forment une sorte de barrière décharnée, C'est là, justement, que notre homme a vu les premières lumières. "C'était le 16 février, un dimanche. J'étais là, derrière ma maison, IL était 7 heures. J'ai vu comme un énorme spot qui éclairait depuis le ciel, de haut en bas, sur quatre ou cinq mètres. Ca éclairait le haut des arbres. Cette lumière est venue frapper au ras de la haie. Elle est repartie, elle s'est fixée à l'aplomb des arbres. Une lumière vive. Au dessus d'elle, je ne voyais rien. Je n'entendais rien. Je suis resté figé. La lumière s'est éteinte à 7h35.

Notre homme a téléphoné à la gendarmerie à Toulouse: "ils n'ont même pas pris mon nom. Ils m'ont dit qu'il fallait que je photographie la "chose", je crois qu'ils ne m'ont pas cru. ' Cette lumière subite, inconnue, revient sur le même terrain le 8 mars" C'était un samedi, il était 23 h 40. Je suis sorti comme tous les soirs. Cette fois, toujours au-dessus du bois mais légèrement décalé, il y avait une dizaine de spots. Des lumières éblouissantes. Je ne sais pas ce "qu'ils" voulaient voir. J'avais, a ce moment-là, un gros stock de titane. C'est peut-être ça qui "les" attiraient. Ma femme était avec moi, on avait peur. C'est peut-être l'armée ou je ne sais qui... J'avais ma caméra numérique, j'ai pas osé filmer, de peur "qu'ils" ne me voient."

DEBUT DE PSYCHOSE

Notre observateur téléphone à nouveau à la gendarmerie. "Cette fois, ils ont pris mon identité, mes coordonnées et m'ont demandé de m'adresser à un certain Monsieur Vélasco." Jean-Jacques Vélasco est responsable au CNES (Centre national des études spatiales) du service des phénomènes rares aérospatiaux. "Lui aussi a dit de filmer ou de photographier, que je ne risquais rien... facile à dire."

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 21:01
La dernière apparition lumineuse s'est produite dimanche dernier, le 16 mars. "Je venais de voir un film à la télé, poursuit cet entrepreneur inquiet même d'en parler. Il était 22 h 30, je suis sorti avec ma femme sur la terrasse. Au-dessus de nous, il y avait deux grosses étoiles qui brillaient plus que d'ordinaire. A 0h30, l'une d'elle est partie très rapidement. En face de nous, sur le bois, trois spots cette fois, espacés d'une dizaine de mètres les uns des autres. Toujours pas de bruit. L'engin devait être énorme. On ne le voyait pas. Avec ma femme, on s'est caché sous la véranda pour pas "qu'ils" se sentent observés. L'homme n’est pas rassuré, "Même le chien a fuit en voyant ça. Il tremblait sous la table. Il n'a même pas aboyé. Ces lumières qui ratissent le champ, jusqu'à la maison. J'ai des spots devant chez moi, ils font 2.000 watts chacun. Mais là, c'était bien plus puissant. Avec ma femme, on commence à avoir vraiment peur. Qu'est-ce "qu'ils' nous veulent ? Vous en pensez quoi vous? Qu’est-ce qu'on doit faire? Vous savez, j'aurai préféré ne jamais rien voir."

Il est clair que toute la lumière sur ces histoires devra être faite. [sic]

"Il faut prendre au sérieux ces apparitions"

Jean-Jacques Vélasco est responsable du service des phénomènes aérospatiaux au sein du CNES (Centre national d'études spatiales) à Toulouse. C'est à ce titre que nous l'avons joint. Pour lui, chaque observation présente un intérêt. "Les phénomènes observés par ce Commingeois doivent être vérifiés. Il est clair que nous devons établir un recoupement avec le témoignage de voisins, de proches, d'autres personnes qui, au même moment, auraient aperçu les mêmes lumières. Ce monsieur devrait, lorsque ses phénomènes se produisent, appeler d'autres observateurs qui puissent corroborer ses dires. Il pourrait aussi prendre des photos, filmer. En tout état de cause, il faut surtout ne pas négliger ce genre de témoignage. Récemment à Tibiran-Jaunac, près de Montréjeau, un homme du village avait vu tomber des mousses du ciel. Tout le monde le prenait pour un fou. A la fin, son histoire s'est avérée tout à fait réelle. Pour ce qui est de l'explication espérée ensuite... Nous nous efforçons d'apporter des réponses. »

Ce Latois montre le lieu où des lumières vives balayent son champ au dessus des arbres. Photo DDM - DG

MYSTERE OVNI A RUTHERGLEN, ECOSSE, JUIN 2002:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Rutherglen Reformer, de Lanarkshire, Ecosse, et sur leur site web sur http://www.inside-scotland.co.uk/lanarkshire/reformer/NEWS/sighting.html.html le 26 Mars 2003.

Mystère OVNI à Rutherglen

Tout à fait dans la manière des X-Files, c'est un cas auquel Mulder et Scully aimeraient se frotter.

Et il a incité un appel à témoin par l'organisation de recherches OVNI de Glasgow (GUFORO).

Ils veulent savoir - "Avez-vous vu des objets étranges dans le ciel de Rutherglen?"

Leurs experts en matière d'OVNIS suivent un cas d'observation rapportée d'un objet en forme de "soucoupe volante classique" dans le ciel le 14 Juin de l'année dernière.

Une femme de 74 ans de Burnside et son amie ont rapporté avoir vu un grand objet brûlant dans l'horizon clair d'été, juste avant 6 heure du soir ce Vendredi.

Les chercheurs OVNIS n'ont pas pu fournir une explication rationnelle pour l'incident, et lancent un appel pour que quiconque qui aurait vu quelque chose se manifeste.

Dans un rapport écrit à GUFORO, la retraitée de Burnside a dit: "je conduisais dans ma voiture quand j'ai vu la première fois l'objet que je vais essayer de vous décrire."

"Mon amie me parlait quand je l'ai interrompue, et lui ait demandé de regarder vers le haut le ciel et me dire ce qu'elle y voit.

"L'objet que nous avons vu était très haut dans le ciel et a ressemblé à une boule de feu massive se précipitant vers la terre."

"Pendant qu'il descendait il semblait se déformer d'une boule à ce qui a maintenant ressemblé a un grand avion en feu, descendant le nez en avant."

L'objet ardent a semblé avoir de la fumée qui s'en échappe, et les amies l'ont observé pendant qu'il a continué à descendre.

Il a maintenant semblé être en forme de T à l'envers, et il a semblé s'allonger pendant qu'il tombait, commençant à ressembler à un Jumbo jet en feu."

Le témoin a continué: "il avait maintenant trois panaches de fumée venant de lui.

"L'objet était tellement descendu que mon amie et moi avons pensé qu'il pourrait s'écraser."

Mais le plus grand mystère était sur le point de se produire.

"Mon ami et moi avons observé dans l'incrédulité totale le moment où l'objet a disparu, laissant mon amie et moi disant "où a-t-il disparu?"," a-t-elle continuée.

"Ceci c'est produit une après-midi claire et sans nuages à environ 17:55.

"L'objet n'est pas allé derrière des bâtiments ou des arbres, il était toujours trop haut dans le ciel pour cela."

"Il avait juste disparu en un clin d'oeil."

Le GUFORO a éliminé des explications astronomiques pour l'observation, y compris un météore qui passait vers la terre alors. Ils sont également entré en contact avec diverses autorités, telles que la police et le commandement local du trafic aérien de l'aéroport de Glasgow, mais ne peuvent toujours pas expliquer l'observation.

Le chercheur Jim Robertson du GUFORO dit: "nous recherchons les témoins qui certains [sic] à venir en avant."

"Nous traiterons tous les appels comme confidentiels."

"Ce qui est peu commun dans ce cas-ci est l'âge du témoin, et la forme de l'objet, couplée au fait qu'il a semblé être en feu."

N'importe qui avec des informations sur ceci ou tout autre observation peut entrer en contact avec la ligne directe de 24/24 du GUFORO sur 07763 323743.

Le GUFORO a été formé en 2000, pour conduire et favoriser la recherche concernant les OVNIS et phénomènes reliés.

Pour plus d'information, visiter leur site web à:

www.geocities.com/guforo2000

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 21:01
LES OBSERVATIONS CONTINUENT A TERRACE, COLOMBIE BRITANNIQUE, CANADA, 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Terrace Standard, Terrace, Columbie Britannique, Canada, le 2 Avril 2003.

Y a-t-il eu une observation d'OVNI massive?
Par JENNIFER LANG

TERRACE est digne de sa réputation de point chaud pour les OVNIS.

Près de 30 personnes ont pu récemment être témoin de deux objets noirs de forme triangulaire dans la région de lac Lakelse, a-t-on dit au chercheur ufologue résidant du nord-ouest.

Brian Vike, enquêteur sur le terrain et président de HBCC-UFO, espère maintenant parler aux témoins oculaires pour vérifier le rapport.

Il veut également découvrir plus de détails comme l'heure, la date et la description exacte pour l'observation - dont on pense qu'elle a eu lieu il y a plusieurs semaines.

Cela l'aiderait à déterminer ce que les témoins ont vu. Une variété d'objets connus tels que des étoiles, des planètes, des météores, ou des avions, peuvent être confondus avec des OVNIS.

Vike s'est renseigné sur l'observation après que quelqu'un lui ait envoyé un email lui indiquant que plus de 30 personnes avaient été témoin de deux objets triangulaires dans le ciel.

"Je suis du genre à démarrer au quart de tour - tout ce dont j'ai besoin est quelques noms et numéros de téléphones pour me mettre au travail," a-t-il dit de sa base d'origine à Houston, Colombie Britannique. "De ce que je recueille, ce sont des professionnels, non pas juste quelques gosses."

Vike est intrigué par la possibilité que l'observation concerne des objets de forme triangulaire, qui sont moins généralement rapportés.

Il y a eu un déluge de rapports d'OVNIS le long du couloir de la route 16 récemment.

"Cela a été on-stop ces derniers temps," a-t-il dit, ajoutant qu'il a reçu huit ou neuf rapports la semaine passée. "Il y a quelque chose. Je ne sais pas si c'est militaire. C'est une possibilité."

Un autre rapport récent de la région de Terrace concernait une boule de lumière jaune de la taille d'un ballon de basket repérée au-dessus d'une caravane à Thornhill. Elle s'est déplacé bas dans le ciel, voyageant rapidement avant de faire une pause au-dessus de la montagne." "Ensuite elle a filé en un coup," indique Vike.

L'activité récente suggère que l'apparition de Terrace dans le Top Ten du Listing 2002 des OVNIS au Canada pourrait ne pas être exagéré.

Cette enquête a compté 25 rapports de témoin oculaire de Terrace en 2002, ce qui nous a placé en troisième place pour le Canada, devant Houston, B.C., qui a la quatrième place, et même devant des zones métropolitaines principales comme Toronto et Vancouver.

Pour joindre la ligne OVNI de Vike, appeler le numéro vert 1-866-262-1989 ou lui envoyer un email à hbccufo@telus.net

L'HISTOIRE DU CRASH A AURORA TEXAS EN 1897 DANS LA PRESSE DE 2003:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Dallas Observer, Texas, USA, le 3 Avril 2003.

Canular céleste
Une ville de Texas se frotte aux OVNIS
Par Carlton Stowers

Longtemps avant qu'il n'y ait eu l'énigme de Roswell, le Texas a eu sa propre histoire de crash étrange d'un objet volant non identifié et de la récupération de son pilote. Il s'est produit dans la communauté d'Aurora dans le comté de Wise, à l'Ouest de Fort Worth une décennie avant que Orville et Henry [Wilbur] Wright ait mené leur fragile avion au-dessus du sol. Selon un compte-rendu qui est apparu dans le Dallas Morning News le 19 Avril 1897, "... les lève-tôt à Aurora ont été étonnées par l'apparition soudaine d'un navire aérien... qui a navigué directement au-dessus de la place publique et quand il a atteint la partie du nord de la ville s'est heurtée à la tour du moulin à vent du juge Proctor et est parti en morceaux avec une explosion terrible..."

L'article écrit dans un style coloré par S.E. Haydon, correspondant à Aurora, continuait en expliquant comment plusieurs tonnes de débris de l'accident, argentés et ayant l'aspect de l'aluminium ont été dispersées sur des acres et le corps d'un "pilote" mort, projeté de l'engin, avait été défiguré. "M. T.J. Weems, l'officier en service du Signal des Etats-Unis et qui est une autorité en astronomie, donne son avis qui est qu'il [le pilote] était un indigène de la planète Mars," rapportait Haydon.

Il a écrit que l'enterrement du visiteur céleste avait été programmé pour le lendemain dans le cimetière d'Aurora.

Ainsi a commencé la légende du culte qui a inspiré un film ("Rencontre à Aurora," 1986) et a placé la minuscule communauté de 376 habitants sur l'Atlas des OVNIS.

Et tandis que généralement relégué dans la catégorie du canular, il a longtemps fasciné les chercheurs cosmiques. En 1973, le rédacteur pour l'aéronautique du Dallas Times, Bill Case, a visité Aurora et s'est lancé dans sa propre recherche sur l'événement, interviewant plusieurs anciens, G.C. Curley, qui avait alors 98 ans, a assuré le journaliste que lui et deux de ses amis de sa bande de copains avaient réellement vu l'emplacement de l'accident et le "corps déchiqueté" du pilote du vaisseau aérien. Plusieurs autres lui ont indiqué avoir entendu des histoires de l'événement qui s'étaient transmises.

L'affirmation la plus remarquable de Case était qu'à l'aide d'un détecteur de métaux, il avait découvert l'emplacement de la tombe du visiteur extraterrestre dans le cimetière voisin. Il a rapporté qu'il était marqué par une petite pierre tombale qui comportait ce qu'il a décrit comme un objet en forme de cigare grossièrement dessiné, muni d'une série de "hublots circulaires."

Bientôt, le International UFO Bureau, un groupe qui étudie des phénomènes extraterrestres, est venu en courant, chercher une ordonnance de justice pour faire ouvrir la tombe et exhumer le corps. Les membres de l'association de cimetière d'Aurora ont dit qu'il n'en était absolument pas question et le shérif local a commencé à garder l'entrée. Aussi vigilant qu'il ait été, la pierre tombale qui a marquait la tombe extraterrestre alléguée a finalement disparu.

Aujourd'hui, seul une pancarte historique à l'entrée du cimetière alerte les touristes de la présence du visiteur merveilleux censément enterré là il y a d'un siècle.

Au cours du temps, l'endroit exact de la tombe qui n'était plus marquée a été oublié et l'historienne Etta Pegues d'Aurora a fourni sa propre version de l'histoire: "Ce n'était qu'un canular élaboré par [le correspondant de journal] Haydon et un groupe d'hommes qui traînaient autour du magasin général," a-t-elle écrit. Elle a ajouté que Haydon avait eu une réputation bien connue pour raconter des histoires incroyables. Certains dans la communauté, elle a ajouté, ont suspecté que le juge J.S. Proctor, propriétaire de là où on a dit que le vaisseau aérien s'est écrasé, pourrait en réalité avoir été l'instigateur de la fable.

Se tenant derrière le comptoir de son magasin de souvenirs peint en couleur "vert extraterrestre" Area 114, Iona Reeds indique, "les gens du coin n'aiment plus en parler."

Croit-elle que quelque chose s'est réellement écrasé à moins de 100 yards de là où le magasin de souvenirs de sa fille se trouve, sur le côté de la route 114? Elle sourit, hausse les épaules et montre une vidéo de 45-minute produite et animée par l'auteur Jim Marrs, conspirationniste vétéran. "Cela raconte toute l'histoire," dit-elle. "Pour seulement $19,95, plus TVA."

CHARLES HICKON A PROPS DE SON LIVRE, 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien, le 2003. The Sun Herald, of Gulfport, Mississippi, USA on Wednesday, April 9, 2003.

L'auteur parle de son livre sur les OVNIS

Par Gary Holland
The Sun Herald

GAUTIER - Charles Hickson, qui a fait les nouvelles internationales avec son compte rendu de sa rencontre avec des robots et un objet volant non identifié, a rappelé l'incident du 11 Octobre 1973, à une séance de dédicaces de son livre Mardi soir.

"J'ai le sentiment intime qu'il ne faudra plus tellement d'années avant que chacun comprenne qu'il y a d'autres mondes là dehors avec de la vie, et je serai heureux quand ce moment arrivera," a-t-il dit à la librairie de Gautier avant de rencontrer une salle combre de fervents des OVNIS.

Hickson, 72 ans, un entrepreneur de construction de Gautier, a écrit son livre, "Contact OVNI à Pascagoula" dans les années 80 et fait des apparitions pour en parler.

Il n'a pas de crainte des extraterrestres.

"S'ils viennent, nous ne devrions pas les attaquer en pensant qu'ils nous voudraient du mal," a-t-il dit. "Cela ne ferait aucun bien. Ils pourraient nous détruire nous et ce monde s'ils le voulaient."

Le livre de Hickson rappelle l'après-midi où lui et son compagnon de pêche, Calvin Parker Jr, ont quitté leur travail au chantier naval de Walker et étaient aller pêcher dans le sud du fleuve Pascagoula juste au Sud du pont de la route 90. Dans le compte-rendu de sa rencontre, un engin a plané au-dessus de la raive et trois créatures ressemblant à des robots les ont pris à bord et les ont balayées avec un instrument ressemblant à un oeil, les ont laissé partir et se sont envolés.

"Je ne sais pas ce que je pourrais vous dire d'autre," a-t-il dit. "C'est ce qui s'est produit il y a presque 30 ans."

Il a dit qu'il a eu plusieurs occasions où il a revu des engins spatiaux et eu des communications, qu'il ne s'explique pas, ils lui ont fait savoir qu'ils resteraient en contact.

"J'entends et vois toujours des choses mais je n'en parle pas. Il n'y a aucune raison de parler," a-t-il dit.

Hickson pense que les étrangers sont plus proches que quelque galaxie éloignée. Il est d'accord avec la voyante Jeane Dixon, qui a parlé avec lui au sujet de son expérience, de ce qu'ils sont venus d'une petite planète juste après Jupiter.

"Ils sont beaucoup pls avancés scientifiquement que nous," a-t-il dit. "Ils pourraient venir ici avec un but, celui de nous aider, probablement. Je crois qu'ils ont été préoccupés par une menace d'une guerre atomique entre la Russie et les Etats-Unis qui pourraient causer une réaction nucléaire qui les affecterait. La guerre froide est terminée, mais il y a toujours le Moyen-Orient immobile et la Corée du Nord."

Hickson dit qu'il est Chrétien.

"Je crois qu'il y a un Dieu, non seulement le créateur de ce monde mais le créateur de tous ces mondes là dehors."

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 21:02
MUTILATIONS D'ANIMAUX, ARGENTINE, AVRIL 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien El Diario de la Pampa, La Pampa, Argentine, le 15 Avril 2003.

Pour mesurer l'ampleur du problème en Argenine, voire la section des nouvelles pour l'été 2002. Les services officiels Argentins avaient à l'époque tenté de convaincre que ce sont des souris qui mangent le bétail.

L'inquiétude se répand parmi certains éleveurs du département de Lihuél Calel de La Pampa, qui ont exprimé leurs craintes à la suite de la découverte de plusieurs mutilations animales répétées dans leur secteur rural.

GENERAL ACHA (Agencia) -- Les éleveurs de bétail d'une large section du département de Lihuel Calel sont inquiets à cause du retour des mutilations de bétail. Dans une interview avec le EL Diario, un jeune propriétaire d'un ranch dont la propriété est située sur la route provinciale 13, à 60 kilomètres à l'ouest de Cuchillo Có, et qui a demandé l'anonymat, a fait remarquer que deux vaches mutilées et un veau ont été trouvés l'année dernière sur sa propriété, étant similaires à celles qui ont fait les gros titres là et d'autres provinces en 2002. L'éleveur a remarqué qu'il s'est également produit là un cas impliquant la mutilation d'un sanglier sauvage.

Inquiet de la situation, il a déclaré: "il me semble qu'ils s'en prennent à moi maintenant, parce qu'en 15 jours ils ont mutilé six brebis, toutes noires, dodues, pesant entre 160 et 220 kilogrammes, et ceci dans un champ ouvert. La dernière a été trouvée jeudi passé environ 500 mètres de la rue et environ 4 kilomètres de la maison, alors que j'étais parti à Général Acha. Les mêmes faits se sont produits vendredi avec un mouton," a-t-il ajouté.

Quand il a été consulté au sujet de la condition en laquelle les animaux sont trouvés, et le type de mutilation qu'ils ont présenté, il a expliqué que "certains étaient mâles et d'autres femelles, mais des incisions semblables peuvent être trouvées dans tous - parfaitement nettes et même propres, comme si elles étaient cautérisées. Il manquait les langues, mâchoires, oreilles, yeux et peau dans une portion de l'avant au début du poitrail. Les femelles étaient privés de leurs mamelles et des mâles de leurs testicules." Il a plus tard ajouté que "j'ai retourné un de ces derniers pour enlever ses côtes, mais une d'elles, qui était sous le corps, était cassée et "était écrasée," comme si elle avait subi un coup puissant."

"J'ai enlevé deux côtes pour les chiens, qui les ont mangé, mais tandis qu'elles pendaintt d'un crochet dans le hangar, il en émanait une forte odeur d'ammoniaque et de soufre qui est devenue insupportable." Il a expliqué que ses animaux restants se sont éloignés des mutilés.

Lors de la discussion des hypothèses mises en avant par les éleveurs de bétail locaux, il a déclaré que "certains éleveurs de bétail ne croient pas que des morts naturelles sont impliquées, ni que les mutilations proviennent par des animaux charognards et enocre moins par la souris à museau rouge. C'est un sujet qui mérite une étude bien plus approfondie pour y mettre un terme, car cela nous affecte financièrement. Les scientifiques d'une puissance étrangère pourraient être impliqués, exécutant les mutilations pour des analyses. Nous basons ceci sur le fait que certaines "lumières ont été vues au-dessus du secteur pendant la nuit."

Finally, he recalled that "a rancher from the area found that cow belonging to another pasture had been deposited on his property. For this reason we request whoever is responsible to look into these events and research them thoroughly." En conclusion, il a rappelé que "un propriétaire d'un ranch du secteur a constaté que la vache appartenant à un autre pâturage avait été déposée sur sa propriété. Pour cette raison nous nous demandons qui est responsable pour l'examen de ces événements et une recherche complète."

Translation © 2003. Scott Corrales, Institute of Hispanic Ufology. Special thanks to Gloria Coluchi.

MUTILATIONS DE BETAIL, AVRIL 2003, USA:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Omaha World-Herald, USA, le 16 Avril 16, 2003

3 Vaches, Taureau, Brebis Mutilés, dit la Patrouille
Par Paul Hammel
World-Herald Staff Writer

VALPARAISO, Nebraska. - Trois vaches et un jeune taureau ont été tués lors de deux nuits différentes dans ce que les fonctionnaires appellent des cas de mutilation de bétail.

Les animaux ont été trouvés les matins de 5 et 7 Avril dans le même pâturage à environ trois miles à l'ouest de Valparaiso sur la route 66 dand le Nébraska.

Deux vaches et un jeune taureau ont été trouvés après le premier incident. Un pis avait été enlevé d'une des vaches, et le rectum et les testicules du jeune taureau avaient été coupés. Deux matinées après, une vache a été trouvée morte. Une tentative avait été faite de découper un pis.

Un vétérinaire qui a examiné ce bétail a exclu qu'ils soient morts d'électrocution, a dit Jay Petersen, un enquêteur de la Patrouille D'Etat du Nébraska basé à Lincoln.

Petersen a indiqué que des traces de pneu et de bottes ont été trouvés après le deuxième incident, qui s'est produit pendant une forte tempête de neige. Il y avait peu d'autres indices.

"Les gens parlent de ce ceci comme étant une activité de type secte, mais c'est vraiment difficile de le dire," a-t-il dit. "Je n'aime pas spéculer au sujet de ce genre de choses."

"Mais il m'est difficile d'imagine un culte sortir dans une tempête de neige faisant rage pour faire quelque chose comme ceci, ni même un farceur faisant ceci pendant une tempête de neige."

Petersen a indiqué que c'était le premier cas de mutilation de bétail sur lequel il a travaillé en cinq ans en tant qu'enquêteur, bien qu'il ait y eu un rapport d'une mutilation semblable dans la région de Valparaiso en 1994.

Les officiels du ministère de l'agriculture du Nébraska, de l'université du Nébraska et des Eleveurs du Nébraska ont déclaré qu'ils n'avaient pas entendu parler de cas de mutilation de bétail dans l'état depuis plusieurs années.

"C'est le premier dont j'ai entendu parler depuis plus longtemps que je puisse me le rappeler, heureusement," a dit Mike Fitzgerald, un porte-parole des Eleveurs du Nébraska.

Plusieurs sites Internet contiennent des informations sur des mutilations de bétail et spéculent que des OVNIS ou des sectes en sont peut être la cause.

Dans le Montana, entre Juin et Octobre de 2001, 15 cas des mutilations de bétail avaient été rapportés.

De tels cas coûtent chers. Trois vaches et un veau valent aux alentours de 2.000 dollars. Ce qui fait de cet acte un acte criminel, a indiqué Petersen.

Le Dr. James Weiss, épidémiologue animal au sein du ministère de l'agriculture du Nébraska, a dit qu'il ne serait pas si difficile d'électrocuter une vache. De temps en temps, dit-il, des courts-circuits dans des chauffe-eau pour les réservoirs d'eau pour les animaux peuvent tuer un animal qui veut boire.

Petersen a indiqué que les mutilations se sont probablement produites pendant le début de la matinée des 5 et 7 Avril.

Quiconque ayant la moindre information sur les incidents est invité à appeler le Crimer Stopper de la Patrouille d'Etat au (800) 422-1494.

OBSERVATION D'OVNI EN ESSEX, ANGLETERRE, AVRIL 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Essex Chronicle, Essex, Angleterre, le 24 Avril 2003.

Essex: observation d'OVNI dans le ciel du comté
Un OVNI a été repéré au-dessus de l'île de Mersea juste 90 minutes avant qu'un pilote d'avion a réaction de passagers ait rapporté une observation similaire à Stansted.

La police a confirmé que le capitaine "expérimenté" du Boeing 737 a contacté par radio le contrôle du trafic aérien pour rapporter un OVNI juste à deux miles de l'aéroport.

Un porte-parole de la police a dit à l'Evening Gazette: "Il a pensé qu'il voyait un autre avion en vol devant lui, mais il n'y avait aucun aucun risque de collision. Il y avait eu un autre rapport de quelqu'un qui a vu ce qui a ressemblé à une boule de feu."

Une patrouille au sol à Stansted a également rapporté avoir vu des étoiles filantes.

La police dit que la piste a été vérifiée par précaution mais que rien n'a été trouvé.

La tour de contrôle a noté l'incident comme étant un "objet volant non identifié."

Moins de deux heures plus tôt un ancien agent du fisc a été choqué de voir un OVNI filer à travers le ciel tandis qu'il était en train de promener son chien dehors.

John Wilson, 69 ans, était près de sa maison à East Mersea quand il a repéré la lumière en forme de boule brillant dans le ciel.

L'étrange observation s'est produite à 21:15 le 11 Avril.

Un porte-parole de la police à dit qu'il n'y a eu aucun autre rapport d'OVNIS au-dessus de East Mersea cette nuit. Ils "gardent un esprit ouvert" au sujet de l'incident à Stansted.

BIZARRE HISTOIRE DE VACHE, R-U:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Hounslow Guardian, Royaume Uni, le Vendredi 2 Mai, 2003.

Enlèvement OVNI possible lors du cas OVNI
From The Hounslow Guardian

Le cas le plus étrange traité jusqu'ici par le nouveau chef de l'équipe des officiers de secours aux animaux de la RSPCA de Londres Sud Ouest était une vache charcutée dans le parc d'Osterley.

Avant sa promotion, Mark Buggie, 35 ans, était inspecteur de la RSPCA et il a travaillé pendant huit ans à Woolwich et cinq ans à Brixton.

Avant de rejoindre la RSPCA, il a été dans l'armée et a travaillé en tant que maître chien. Lui et son chien ont principalement été en service royal, a détecter explosifs et drogues.

M. Buggie, qui habite Upper Norwood, a dit: "quand j'ai quitté l'armée cela m'a semblé être une progression normale que de rejoindre la RSPCA car c'est la principale organisation s'occupant d'animaux dans laquelle on peut faire carrière."

Mark est marié à Jade qui travaille au centre d'appel de la RSPCA. Le couple a une fille de sept ans, Emily et un fils de quatre ans, Alexander.

Dans son nouveau rôle Mark sera responsable de sept inspecteurs et de dix ambulanciers.

Il a dit: "je suis enchanté de mon nouveau rôle et j'attends avec un grand intérêt les défis qui se présenteront. Nous avons une excellente équipe et j'espère continuer et développer le niveau élevé de service que nous fournissons aux animaux et aux habitants."

M. Buggie a indiqué que l'équipe est actuellement très occupée. Il a dit: "nous faisons des améliorations et des ajustements mais actuellement nous sommes occupés à traiter un flux de plaintes au sujet de chiens laissés sur des balcons."

"Les cas véritables de cruauté sont peu nombreux. Nous en avons traité un la semaine dernière quand un homme a donné des coups de pieds qui ont tué son un chien, mais la plupart des cas sont dus à l'ignorance plutôt qu'à la cruauté. Beaucoup sont dus à l'ignorance. Les gens n'amènent pas leurs animaux chez le vétérinaire pour faire traiter et avons également beaucoup de soin à apporter au gens de la communauté."

Un des cas les plus étranges que M. Buggie a dû traiter a été une vache charcutée dans le parc d'Osterley.

Il a dit: "c'était totalement bizarre. La vache avait été charcutée et toute sa viande avait été prise, mais celui qui l'a fait devrait avoir attrapé la vache, parce que ce n'était pas une main apprivoisée, et ensuite marcher au moins deux milles avec la viande. C'était vraiement bizarre et c'était comme si la vache avait été apirée par des OVNIS, que la viande avait été décollée et que la carcasse avait été laissée tomber vers le sol ensuite."

OVNI VU A NIAGARA, USA, LE 30 AVRIL 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Pilot, Caroline du Nord, USA, le May 4 2003.

Un couple rapporte avoir vu un OVNI dans la nuit de mercredi.
Un homme du coin et son épouse ont vu ce qu'ils ont décrit comme un OVI dans la nuit de Mercredi. L'objet volant non identifié est apparu comme une lumière blanche brillante, a plané pendant une minute, et a volé à travers le ciel "à la vitesse d'un météore," a dit Fred Lloyd, un professionnel de golf auxiliaire au cours de golf de Whispering Pines.

La lumière est apparue à lui et son épouse, Nancy Lee, au-dessus des cimes d'arbre du côté droit de la route U.S. 1 près de Niagara, Caroline du Nord à environ 21:00 pendant que les deux rentraient chez eux depuis l'église, a dit Lloyd. L'observation entière a durée moins de deux secondes.

"La lumière était beaucoup plus grande qu'un météore," a dit Lloyd, et plus lumineuse que la lune. Quand Lloyd et son épouse ont vu l'OVNI au début, ils l'ont vu du coin de leurs yeux, dit Lloyd, et il était visible comme si il y avait deux ou trois lumières. Quand ils ont mieux regardé, il y en avait alors juste une.

Quand la lumière s'est dirigée vers le Nord et a disparu, Lloyd a dit que l'observation l'a laissé un sentiment d'excitation et l'a laissé abasourdi. "Cela m'a fait dresser les cheveux sur la tête," a-t-il dit.

Lloyd a plaisanté de si les gens penseraient qu'il était bizarre de prétendre avoir vu un OVNI.

"La moitié des gens qui me connaissent pensent que je suis crédible, et l'autre moitié savent que je ne le suis pas," a-t-il dit, "mon épouse est une des personnes les plus crédibles au monde."

L'ufologue américain renommé George Fawcett de Lincolnton, Caroline du Nord, étudie le cas. Fawcett a étudié plus de 3.000 observations d'OVNIS dans 80 pays différents sur 60 ans.

"Les observations se produisent habituellement près des bases militaires ou des centrales nucléaires," a dit Fawcett.

"Lloyd n'a aucune idée ce qu'il a vu, mais il pense que ce n'était ni un météore ni un avion."

"Ceci, pour moi, n'a aucune explication," a-t-il dit, "rien de ce que je connais dans le ciel n'a ce comportement."

A LA RECHERCHE DE TEMOINS DE CRASHES D'OVNIS:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The News Observer, de Raleigh, Caroline du Nord, USA, le 5 Mai 2003.

Les ufologues à la recherche de crashes dans le Nouveau Mexique
The Associated Press

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 21:02
AZTEC, N.M. (AP) - Aviez-vous regardé le ciel du Nouveau Mexique en 1947 ou 1948? Avez-vous vu de petits hommes verts ou l'épave fumante d'un vaisseau extraterrestre? Un duo de chercheurs essayant de découvrir les secrets de deux accidents d'OVNI allégués veut explorer votre cerveau.

Stanton Friedman, un ufologue et physicien nucléaire, a été la première personne à étudier le champ d'un fermier de Roswell où beaucoup croient un vaisseau spatial extraterrestre s'est écrasé en 1947. Il recueille également des faits d'un accident d'OVNI allégué moins connu de 1948 dans le nord de Hart Canyon à Aztec.

Friedman est à la recherche de personnes qui pouraiewnt avoir été témoin du vol ou de l'épave de l'engin, mais il sait que le temps commence à manquer.

"Nous traitons d'événements importants, réels, et fondamentaux. Ce sont des événements majeurs dans l'histoire de l'humanité, et dans l'histoire du Nouveau Mexique," dit Friedman.

"L'urgence ici est que nous faisons la course avec les pompes funèbres. Il y a les gens qui connaissent ces événements, mais ne savent pas à qui en parler."

Friedman est associé dans sa recherche par Scott Ramsey de la Caroline du Nord, qui a été un des chercheurs initiaux de l'accident d'Aztec.

"Nous avons besoin vraiment que les gens parlent," a dit Ramsey, qui a trouvé des documents militaires déclassifiés au sujet de l'accident d'Aztec au cours de plus de six ans d'étude.

Ramsey a indiqué qu'un ancien officier du renseignement de l'Armée de l'Air lui a dit que tous ceux qui ont connu la recherche des militaires à Aztec a du prêté serment de garder le secret pendant 50 ans - une date limite qui a maintenant expirée.

Les hommes recherchent des données brutes, et tout souvenir ou information que quiconque pourrait avoir au sujet des crashes à Roswell ou Aztec.

"Nous avons tous no vieux souvenirs ancrés au fond de nos cerveaux," a dit Friedman. "Il est important d'obtenir les données avant qu'elles ne soient perdues."

Pour entrer en contact avec les chercheurs, appeler le 1-877-457-0232 ou écrire à Scott Ramsey C/O Aztec 1948, 15704 Mooresville Rd., Mooresville, NC 28115.

OBSERVATIONS EN AUSTRALIE, MAI 2003:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Northern Territory News, Australie, le 6 Mai 2003.

Ils sont parmi nous... Dans les banlieues
Par Rajiv Maharaj

Les résidants de Beachside ont pensé qu'ils étaient envahis par des extraterrestres quand un ensemble de lumières lumineuses mystérieuses est apparu dans le ciel nocturne.

"Les gens étaient dehors sur la route, montrant du doigt les lumières brillantes et hurlaient que c'était une invasion extraterrestre," a dit Yvonne, mère de trois enfants.

"Les gens étaient totalement stupéfaits."

Les Territoires du Nord ont été inondés par des appels de personnes qui toutes disaient avoir vu la même chose depuis leurs maisons de Nightcliff - huit lumières jaunâtre-oranges brillante en formation parfaite au-dessus de la mer de Timor.

Brad McDonald, 48 ans, était à la pêche à la jetée de Nightcliff avec sa famille et des amis quand il a vu les lumières Samedi à environ 21:00.

"Je n'avais jamais vu n'importe quoi comme cela - c'était terriblement étrange," a dit M. McDonald.

Mais il a dit qu'il a eu un sentiment étrange avant de voir les lumières incandescentes.

"J'ai pensé que c'était étrange avant cela, parce que les poissons mordaient comme l'enfer, et puis tout soudainement la marée est sortie."

Il a décrit les lumières comme étant jaune orange brillante et à environ 1 km, et dans une formation parfaite.

"Mon compagnon dit que c'était des ballons météo, mais je ne suis pas d'accord - ils étaient trop parfaits.

"Il y avait 40 personnes à la jetée et nous tous avons été intrigués," a-t-il dit.

Mme Morris et ses enfants étaient assis sur la véranda de leur propriété de front de mer quand les lumières jaune-orange sont apparues la première fois.

"Les huit lumières étaient à environ 45 degrés l'une de l'autre, et onr semblé être assez structurées."

Les observations d'OVNIS sont assez courantes dans les Territoires du Nord, en aucun endroit plus qu'à Wycliffe Well, 1100 km au Sud de Darwin, où Lew Farkas, le propriétaire du parc de vacances est l'expert local en OVNIS, les ayant vu avec une monotone régularité depuis 18 ans.

"L'observation la plus rapprochée que j'ai connue était les hublots du vaisseau spatial, mais je n'avais pas pu voir les occupants extraterrestres à l'intérieur," a dit M. Farkas, 54 ans, la nuit passée.

Il a dit que la formation décrite par les résidants de Nightcliff était semblable à ceux qu'il avait vus.

"Cela évoque un vaisseau mère, avec l'autre soutenant des engins sur son côté," a-t-il dit.

Le prévisionniste météo sénior Pradeep Singh a dit que son bureau n'a rien vu d'inhabituel sur son radar.

STANTON FRIEDMAN AU FESTIVAL OVNI DE MCMINVILLE:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The News-Register, de McMinnville, Oregon, USA, le 10 Mai 2003.

Stanton Friedman - la Recherche de la Vérité sur les OVNIS
Après plus de 45 ans d'étude et d'enquêtes et les visites de 19 archives documentaires, je suis convaincu que:

a) La Terre est visitée par des engins spatiaux extraterrestres;

b) Le sujet des soucoupes volantes représente une sorte de Watergate Cosmique;

c) Il n'a a pas de bons arguments à opposer à ces conclusions;

d) Les visites vers la planète Terre et à 55 ans de dissimulations officielles de soucoupes volantes accidentées et de corps extraterrestres sont, ensemble, la chose la plus importante du millénaire passé.

Je prends une position nette et non ambiguë de ce que quelques OVNIS sont des vaisseaux spatiaux extraterrestres mais que certaines de ces soucoupes volantes sont nos propres engins. Je suis absolument convaincu que le gouvernement des Etats-Unis a caché des données au sujet des OVNIS depuis au moins 1947. C'était l'année où au moins deux soucoupes volantes accidentées - leur épave et des corps de leurs occupants extraterrestres - ont été récupérées au Nouveau Mexique.

Ceci ne signifie PAS que tout le monde dans les services gouvernementaux sache tout au sujet des soucoupes, et personne n'a parlé. La sécurité travaille sur la base du "besoin de savoir+ (need to know) en compartimentant les sujets très fortement secrets. Naturellement, certains ont parlé, mais sans avoir aucun document classifié à publier comme confirmation.

Après des efforts laborieux, j'ai reçu certaines des 6.000 pages des documents relatifs aux OVNIS qui ont été déclassifiés - bon nombre d'entre eux avec qquelques mots lisibles par page et le reste censuré au marqueur noir(jusqu'à devenir complètement blanches plusieurs ans après.) Cependant, cette quantité n'est qu'un un petit pourcentage de ce qui existe dans les archives et les dossiers de divers organismes gouvernementaux.

Il y a plus d'une décennie, une demande en vertu de la loi sur la liberté de l'information a été soumise à la C.I.A par Citizens Against UFO Secrecy (CAUS, Citoyens Contre le Secret sur les OVNIS) a reçu pour toute réponse que la C.I.A n'a aucune information sur les OVNIS. Un appel a été rejeté, mais une action en justice fédérale a forcé la C.I.A à faire une recherche dans ses documents.

Il se trouve que par la suite elle a libéré environ 900 pages d'articles modérément intéressants. Clairement, c'était la partie émergée de l'iceberg puisqu'aucun document au-dessus de "secret" n'a été déclassifié et puisqu'il y avait des références dans ces documents vers beaucoup d'autres documents qui n'ont pas été libérés.

La C.I.A a une longue habitude de donner des miettes dans l'espoir que le demandeur s'en satisfera. Il a été très significatif que la CIA ait lâché une liste de 57 documents relatifs aux OVNIS trouvés leurs dossiers mais qui émanaient d'une foule d'autres agences.

A noter parmi le matériel identifié, 18 documents OVNIS émanant de la National Security Agency. Mais ces documents n'ont pas pu être libérés par la C.I.A.

Une demande en vertu de la loi sur la liberté de l'information a été alors faite pour les documents de la NSA, mais a été rejetée pour des raisons de sécurité nationale. Un appel en justice suivant a été débouté et des poursuites devant la justice fédérale ont suivies. En conclusion, un juge fédéral a décidé que la NSA devait fouiller dans ses dossiers. La recherche a rapporté 239 documents sur les OVNIS avec 79 émanant d'autres agences, y compris 23 de la C.I.A, qui censément avait déjà fait une recherche approfondie. La NSA a refusé de publier 156 de ses documents OVNIS.

J'ai alors demandé en vertu de la loi de la liberté de l'information les 23 documents de la C.I.A identifiés par la recherche de la NSA. Après 35 mois où la C.I.A en a libéré juste neuf, qui étaient tous, croyez-le ou non, des résumés d'articles de presse d'Europe de l'Est de journal concernant les OVNIS! Ils ont refusé de publier leurs propres 14 documents OVNIS qui étaient sur cette liste de 23.

J'ai fait appel et - deux ans après - j'ai reçu des parties minuscules de trois documents, le reste n'a pas été libéré.

La rencontre et la dissimulation extraterrestres maintenant célèbres de Roswell, Nouveau Mexique, ont longtemps été au centre de mon travail. J'étais l'investigateur civil original du cas et co-auteur de "crash à Corona," l'étude définitive des incidents de Roswell, et incité l'épisode de Unsolved Mysteries à la télévision au sujet de Roswell.

Quelques attaques sur la légitimité de l'accident de Roswell ont été faites par les personnes qui acceptent la notion que la Terre en effet est visitée par des vaisseaux spatiaux extraterrestres mais ne pensent pas que Roswell représente l'accident d'un tel véhicule. Bien que j'ai essayé de trouver de bonnes raisons de rejeter la réalité de l'incident de Roswell, en dépit de l'énorme quantité de verbiage qui a été publiée, je n'ai pas pu le rejeter.

Mon intérêt pour les OVNIS et mon étude des OVNIS remontent à presque un demi-siècle, et depuis 1967, j'ai donné des conférences intitulées "les soucoupes volantes SONT réelles!" à plus de 600 universités et plus de 100 groupes professionnels autour du monde. Je suis également l'auteur de plus de 100 papiers et articles. Je suis apparu sur des centaines d'émissions télévisées et radiodiffusées au sujet de divers sujet en rapport avec les OVNIS, y compris le Larry King Live, Nightline, Unsolved Mysteries, Sightings et Entertainment Tonight.

J'ai fourni mon témoignage aux auditions congressionnelles, je suis apparu deux fois devant les Nations Unies, et je suis le pionnier de beaucoup d'aspects de l'ufologie, y compris le travail de carte d'étoile de Betty Hill, de recherches concernant des soucoupes accidentées et des analyses du cas avec traces physique de Delphos.

Mon livre explosif, "Top Secret/MAJIC," en 1996 fournissent des lumières sur les activités et les résultats des activités secrètes du groupe établi par le Président Truman en 1947 pour traiter des soucoupes accidentées. Le livre part de documents classifiés jamais publiés auparavant.

Il n'y a aucune doute que le gouvernement des États-Unis a récupéré deux soucoupes volantes brisées et leurs équipages au Nouveau Mexique au début de Juillet, il y a 56 ans. Le gouvernement a tout à fait réussi à mettre à l'abri les restes physiques et la piste papiers réelle.

Oui, Virginiens, il y a vraiment un Watergate Cosmique!

Note de l'Editeur: Stanton T. Friedman, qui est grand maréchal du défilé d'aujourd'hui, a mis ses convictions par écrit en tant qu'élément de la Fête des OVNIS. Nous les partageons avec vous - avec un grain petit de sel.

L'auteur invité Stanton Friedman est né dans le New Jersey en 1934 et a reçu ses diplômes B.S. et de M.S. en physique de l'Université de Chicago, où Carl Sagan était son compagnon de classe. Il a travaillé 14 ans en tant que physicien nucléaire au sein de firmes majeures sur des projets avancés, fortement classifiés, par la suite décommandés, tels que l'avion nucléaire, des fusées à fission et à fusion, et des centrales nucléaires pour l'espace.

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Courier-Mail, du Queensland, Australie, le 16 Mai 2003.

Des crop circles intriguent un fermier.

Trente crop circles sont apparus sur une ferme de sorgho dans l'état du Queensland en Australie la semaine dernière. Et les habitants humains de la ferme ont pu avoir en fait entendu la création des cercles.

L'apparition durant la nuit de douzaines de crop circles bizarre dans un champ de sorgho a stupéfié un fermier de l'arrière pays de la Sunshine Coast et ses ouvriers.

Le phénomène, qui a été accompagné de forts bruits de "zapping," d'un éclair de lumière verte, d'une panne de courant et d'aboyements des chiens a mystifié la famille Gowen de Glass House Mountain.

Le propriétaire de la ferme, Kel Gowen, héritier des terres de la cinquième génération, a dit qu'il a été réveillé aux environs de minuit mercredi par deux 'zaps' forts.

Son ouvrier fermier Noel Brady, dont la petite maison donne sur les quatre hectares de sorgho, a indiqué qu'il a été également réveillé par le premier bruit de zapping, qui a été suivi d'une panne de courant et de flashes vert clair.

M. Gowen a dit que c'était seulement lors d'une tournée de routine sur sa propriété tôt hier matin qu'il a remarqué les trente cercles aplatis dans le sorgho.

M. Gowen dit que sa famille n'avait jamais prêté attention à des histoires de crop circles ou d'OVNIS.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 21:29
DES UFOLOGUES DETECTENT DES SIGNAUX ELECTROMAGNETIQUES SOUTERRAINS, CHILI 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien El Tribuno de Salta, Salta, Argentine, le 23 Mai 2003.

Des ufologues détectent des signaux électromagnétiques souterrains
Deux scientifiques affiliés à la Fundacion Instituto Biofisico de Investigaciones (FICI) qui siège à La Matanza et est dirigée par Pedro Romaniuk, un des analystes les plus connus du phénomène OVNI et auteur de 20 livres sur le sujet, affirment avoir détecté des signatures radioactives, des micro-ondes, des niveaux d'électricité et des oscillations provenant des montagnes entourant Cachi, à 157 kilomètres de la capitale et à 2.280 mètres au-dessus du niveau de la mer la semaine dernière. Après utilisation d'un appareil de mesure russe à proximité de Nevado de Cachi, ils ont conclu que les signaux ne sont pas d'origine naturelle, et proviennent plutôt de machines actionnées par des êtres intelligents.

"Les oscillations indiquent clairement qu'il y a là est activité à plusieurs kilomètres sous la surface: des ondes électriques alternatives, ce qui signifie une source d'énergie," a indiqué Hesse. "Ceci peut signaler," a-t-il ajouté. Le secteur n'a pas été choisi au hasard: cela a été basé sur quatre enregistrements de films faits par le montagnard local Antonio Zuleta. Tous montrent des images analogues, étranges, des lumières en mouvement rapide, qui semblent "plonger" dans le sol au même point. "Nous allons devoir revenir avec un équipement d'une sensibilité plus élevée," a observé Millstein.

Cependant, en dépit de l'importance de leur découverte, les membres du FICI n'ont pas été impressionnés. "C'est juste que ceci est un des secteurs les plus chauds de la planète concernant l'activité extraterrestre. C'est une bande qui s'étend de la La Poma à Cayafate et qui a éveillé de l'intérêt partout dans le monde. Les enregistrements de Zuleta et les signaux enregistrés des profondeurs de la terre correspondent à une technologie non indigène à notre monde." "Pour ceux d'entre nous qui s'occupent de ce domaine, la possibilité que des vaisseaux peuvent pénétrer la terre n'est pas comme si l'Equateur était à Mendoza," ont-ils conclu. Le chef de l'organisation FICI est également un des contactés les plus connus de l'Amérique du Sud.

ENCORE DEUX VEAUX MUTILÉS EN ARGENTINE, MAI 2003:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien El Diario de LA Pampa, Argentine, le 24 Mai 2003.

Encore deux veaux mutilés
Les enquêteurs de terrain spécialisés dans le sujet des mutilations animales, Raul Chavez et Esther Urban, ont déclaré que "pour cette année 2003 nous avons compté plus de 60 mutilations dans les provinces de La Pampa et Buenos Aires."

Ils ont déclaré "du fait qu'ils nous connaissent déjà et qu'ils savent que nous faisons des recherches sur le sujet, les propriétaires de ranchs de bétail nous informent quand des animaux mutilés sont découverts. Nous prenons alors des échantillons que nous envoyons à l'Université de Buenos Aires et nous enregistrons tout sur bande vidéo."

Ils se sont référés aux deux cas les plus récents, ceux du Vendredi 16 mai et du Samedi 17 mai respectivement, entre 45 et 30 kilomètres de distance de Santa Rosa.

Le premier cas a eu lieu sur le ranch d'El Martin, à 45 kilomètres au nord-ouest de la capitale de La Pampa et concerne un veau d'un an pesant 200 kilogrammes.

Sur le côté gauche de sa tête, l'absence de l'oreille extérieure était évidente, il y avait ablation de toute l'oreille interne, de son oeil et un morceau de peau de forme ovale, mesurant environ 30 centimètres de diamètre. L'absence de vulve, du bord de l'anus, des glandes, du larynx, de l'arrière-gorge et d'un segment de la trachée, ainsi que d'une partie de la masse musculaire supérieure, a été aussi notée.

Un animal entier a été retrouvé le Samedi 17 mai sur une propriété rurale située à 30 kilomètres au Nord de Santa Rosa. C'était un veau de deux ans pesant 250 kilogrammes et il lui manquait la moitié de la langue avec une incision cautérisée et il lui manquait également le globe oculaire gauche.

Les enquêteurs ont déclaré que dans les deux cas, des échantillons ont été prélevés pour études et analyses par des professionnels.

LE MUFON ENQUETE SUR LES LUMIERES A BOOGER BOTTOM, USA, MAI 2003:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Atlanta Journal Constitution, Géorgie, USA, le 25 Mai 2003.

Des ufologues enquêtent sur les lumières à Booger Bottom
(AP) Les ufologues de terrain Olivia Newton et Jim Clifford essayent de résoudre le cas des points rouges à Booger Bottom.

Tous deux sont habitués aux appels de farceurs, aux gens avides de publicité et aux phénomènes naturels étranges. Mais l'histoire de trois personnes roulant sur une portion d'autoroute appelée Booger Bottom, près de Greenville, a capté leur attention.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 2003 Empty

Masculin Age : 41
Nombre de messages : 13009
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20149
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 2003

le Dim 09 Déc 2007, 21:29
Newton et Clifford travaillent avec le Réseau Mutuel UFO [MUFON] de Géorgie. Ils entendent des histoires que personne d'autre n'a entendu, et ensuite ils essayent de trouver une explication.

Un homme de Tucker âgé de 50 ans, son frère et sa belle-soeur de 73 ans de Warm Springs ont rapporté avoir vu des objets rouges ronds de la taille d'une piède de un dollar argent à l'intérieur de leur véhicule de service de sport pendant qu'ils roulaient le mois dernier vers chez eux maison.

Les trois personnes, qui ont refusé de donner leurs noms, ont dit qu'environ 50 objets rouges sont apparus à l'intérieur de la voiture comme si elles étaient des sorte de lumières solides et ont semblé les inspecter. Ensuite les lumières ont disparu.

"Ils ont touS dit que cela ne pouvait pas être de ce monde. Ils ont jugé que c'était intelligent. Ils ont ressentis qu'ils avaient été inspectés. Scannés. C'était le mot qu'ils ont employé," a dit Newton.

La femme de 73 ans a appelé la police et le FBI de Géorgie, mais ceux-ci n'ont pas voulu entendre son récits d'aliens dans l'obscurité. Ensuite le NUFORC les a mis en contact avec le MUFONGA [MUFON Géorgie].

"Elle a dit, 'je devais savoir ce que c'étaot. Reviennent-ils après nous? Et s'ils nous emènent?"' a dit Newton.

Les expériences d'apparence les plus extraordinaires ont une cause rationnelle, dit Newton, précisant que la planète Vénus est souvent confondue avec un vaisseau spatial.

Mais elle n'avait pas encore entendu une histoire comme celle-ci.

Aucun des témoins n'a donné à Newton la moindre raison de douter de leur compte-rendu.

"Nous observons pour le langage du corps [le "paralangage" des psychologues], toutes les anomalies," a-t-elle dit. "Ils nous ont regardé droit dans les yeux et étaient très directs. Ils ont dit, 'vous avez sûrement déjà entendu parler de ceci avant.'"

L'homme de Tucker a dit aux investigateurs qu'il a vu un objet tourbillonnant rouge à côté du véhicule du côté du conducteur avant que les lumières soient apparues.

"Le panneau de plancher était à nouveau de tonalité rouge comme l'était le siège arrière. J'ai regardé hors de la fenêtre et au-dessus du tableau de bord sur le capot et je n'ai vu aucune activité comme celle stupéfiante qui se passait dans l'avant de la voiture et le siège arrière," a-t-il dit sur le site du National UFO Reporting Center [NUFORC].

Newton et Clifford n'ont pu trouver aucune explication. Il n'y avait aucun train, aucuns avions, aucunes maisons proches qui pourraient réfléchir la lumière. Newton dit il n'y avait pas un secteur où des farceurs pourraient s'être cachés et utiliser des pointeurs laser à lumière rouge, particulièrement quand les trois roulaient à 35 miles par heure.

Newton projette de vérifier pourquoi le secteur s'appelle Booger Bottom, pour voir si peut-être cette appellation provient d'un incident semblable. Les gens du coin disent que le nom vient du "Boogey Man." [Sorte de croquemitaine du floklore anglo-saxon].

Voir 13.04.2003, Etranges lumières dans une voiture, Georgie, USA.

OVNI EN FORME DE CIGARE OU CONFUSION, AFRIQUE DU SUD MAI 2003:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Die Burger, Afrique du Sud, le 28 Mai 2003.

Des habitants de Cape Town repèrent un OVNI en forme de cigare
Est-ce une étoile ou un objet volant non identifié?

Les gens vivant dans le secteur de Boland se posaient cette question mardi après l'observation d'un étrange phénomène lumineux dans le secteur de Worcester. De nombreuses personnes ont téléphoné aux stations de radio régionales en disant qu'ils avaient vu un OVNI.

Nic Marais, DJ matinal sur KFM 94.5, a dit à Die Murger qu'un vendeur de Cape Town lui a téléphoné à 06:45 du matin pour rapporter l'incident, suivi par des appels similaires confirmant l'observation.

Un homme nommé Deon voyageait sur l'autoroute N1 vers Worcester et a téléphoné pour dire qu'il voyait un OVNI en forme de cigare juste au-dessous de la lune.

Il glissait apparemment au-dessus des nuages avec une lumière plus petite mais très brillante à son côté. Il a dit qu'il avait vu les lumières assez longtemps et avait dit que ce n'était pas certainement un avion.

Selon Marais, d'autres auditeurs avaient également vu la lumière étrange, mais ils pensaient que c'était une étoile. L'un a dit que la lumière énorme était Vénus et que l'autre lumière était une de celles qui restaient des étoiles de la soirée précédente.

Cris Louw, 28 ans, fondateur de l'organisation d'aide ufologique SAUFOR, a dit que personne ne les avait informés de la lumière étrange au-dessus de Worcester.

Les officiels des services aériens et de la navigation de Cape Town disent que rien d'étrange n'a été rapporté mardi matin. La porte-parole de la police de Worcester, Susan Beneke, dit qu'ils n'ont pas été informés de l'incident, non plus.

UN OBJET S'ECRASE, ARABIE SAOUDITE:
L'article ci-dessous est paru dans le quotidien al-Watan, Arabie Saoudite, le 8 Juin 2003.

Note: des rapports similaires mentionnant cet incident sont parus par différentes agences de nouvelles arabes. Ici, objet volant non identifié veut dire objet volant non identifié et non pas engin extraterrestre, sauf à preuve du contraire dans le futur.

Un objet volant non identifié est tombé à terre dans la région méridionale de Jizan lundi dernier, et les experts ont pensé que ce pourrait faire partie d'un avion d'espion qui aurait envahi l'espace aérien Saoudien.

Les témoins ont indiqué au journal que l'objet ressemblait à une soucoupe volante et a rayonné de la lumière.

Nombre de personnes dans la ville de Raith, à environ 220 kilomètres au nord-est de Jizan, ont observé l'objet étrange tomber à environ 9 heures du matin lundi.

La chute de l'objet a envoyé des ondes de chocs dans le secteur et a effrayé du bétail. Les gens se sont sauvés loin de l'objet et l'ont observé à distance.

Abdul Rahman al-Osaimi, gouverneur de Raith, a indiqué au journal Arabic Daily qu'il a visité le secteur où l'objet était tombé, ajoutant qu'il avait effrayé les résidants.

"L'objet n'était pas grand, mais il a effrayé les gens," a dit le gouverneur.

Des sources bien informéEs ont indiqué à al-Watan que des officiers de sécurité ont visité l'emplacement pour inspecter l'objet et pour interviewer des témoins.

Salman al-Raithi, un habitant de Raith, a indiqué au journal qu'il avait observé le vol de l'objet à la basse altitude et puis sa chute sur la terre.

Wadi Amoud [le secteur où se trouve la ville de Raith] a connu un certain nombre d'incidents étranges au cours des années. Une fois les gens y ont vu l'apparition d'une eau noire toxique dans les puits, que les superstitieux ont utilisé pour traiter des maladies, ce qui a forcé les autorités Saoudiennes à sceller le puits.

L'OBJET PRES DE L'ISS EST UNE ETIQUETTE DE CABLE, JUIN 2003:
L'article ci-dessous est paru dans les quotidiens Houston Chronicle, et The Arizona Republic, USA, le 14 Juin 2003.

L'objet de la station spatiale est probablement une étiquette d'identification de câble
HOUSTON - un objet plat en métal de deux pouces et demi de long qui a dérivé loin de la station spatiale internationale cette semaine était très probablement une étiquette d'identification d'un câble de courant ou de données externe, ont dit Vendredi les fonctionnaires de la NASA.

L'astronaute Ed Lu, un des deux locataires de la station, a remarqué le petit objet dérivant près de la fenêtre du module de laboratoire scientifique des États-Unis Destiny de la station tôt ce jeudi.

Après reportage de l'observation au contrôle de mission de la NASA, les experts au ont expédié électroniquement des images de plusieurs candidats potentiels pour l'objet à l'astronaute pour identification.

Lu a choisi l'image qui ressemblait à l'une des nombreuses étiquettes numérotées employées pour identifier chaque câble de courant et câbles de données dans les grands paquets de câbles en dehors de la station spatiale, a dit le porte-parole de l'agence Kyle Herring.

OBSERVATIONS DANS LE WORCESTER, R-U, JUIN 2003:
L'article ci-dessous a été publié dans le journal Worcestershire Evening News, Angleterre, le 13 Juin 2003.

Y a-t-il quelqu'un là-haut... le comté aux prises avec une vague d'OVNIS
Un objet triangulaire avec une traînée brillante derrière lui a été vu à travers les cieux du Worcester.

Un homme de Saint John affirme qu'il a vu la forme triangulaire étrange avec six lumières de son côté à gauche et six lumières de son côté droit, Mardi 3 Juin à environ 1 heure du matin.

Cela se déplaçait vers la région de Malvern avec une traînée brillante derrière.

Le témoin a téléphoné à Contact International UFO Research, dans l'Oxfordshire, pour leur rapporter son observation.

Le Samedi 31 Mai un homme et son épouse, également de Saint John, disent qu'ils ont repéré une lumière blanche au-dessus de la cathédrale de Worcester.

"La lumière soudainement filé au loin silencieusement dans la direction de Birmingham," a dit Michael Soper, porte-parole pour Contact International.

Et à Kidderminster, dans la nuit de mercredi, deux personnes disent qu'elles ont vu voler un objet en forme de perle au-dessus de la rue de Coventry pendant qu'elles conduisaient vers leur maison.

"Cela a été stationnaire dans le ciel et ensuite cela a filé au loin hors de la vue," a dit M. Soper.

"Nous ne pouvons pas spéculer sur ce que sont ces objets."

M. Soper a dit qu'il a reçu les appels téléphoniques après que le Evening News ait rapporté comment un homme promenant son chien près de la rue de Lichfield, à Stourport-on-Severn, a vu six lumières étranges volant silencieusement à travers le ciel dans une direction du sud-ouest au-dessus de Stourport-on-Severn le Samedi, 31 Mai.

Triangulaire
The Evening News a dit que des gens dans la région de Malvern devraient regarder dehors pour voir s'il y a des objets non expliqués après que trois objets triangulaires avec des lumières brillantes aient été vus en mouvement au sud-ouest au-dessus de Birmingham la même nuit. Quiconque repère des objets étranges dans les cieux du Worcestershire devrait contacter M. Soper sur 01865 726908.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum