Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Eclipse lunaire et centaines, voir milliers de boules lumineuses à la RéunionAujourd'hui à 17:15malaoRève ou abduction Réél ?Aujourd'hui à 14:53malaoLe GEIPAN est-il encore d'utilité publique ? (Pétition à envisager sérieusement)Aujourd'hui à 14:22Polyèdre57Le GEIPAN et son traitement du phénomène OvniAujourd'hui à 12:08Polyèdre57Volcan Popocatépetl : Encore un Ovni !Aujourd'hui à 10:49Polyèdre57Benjamin Castaldi aurait vu un ovni triangulaireAujourd'hui à 00:28Roland62Ovnis, les dossiers européensHier à 22:25Polyèdre57Comment des pilotes en colère ont pu forcer la Navy à prendre au sérieux les ovnis, Un article du Washington PostHier à 20:29Polyèdre571998: Une forme noire triangulaire, silencieuse et immobile dans le ciel (77)Hier à 15:55anakin2016: le 05/05 à 13h30 - Ballon ? - Ittenheim -Bas-Rhin (dép.67)Hier à 13:52Polyèdre57Spéculations autour de la Zone 51 ou "Dreamland"Hier à 13:49Polyèdre57Un peu de "nuke" BelgeJeu 18 Juil 2019, 21:54Roland62Ondes DAB, 5G et autres...Jeu 18 Juil 2019, 17:30malaoSujet de l'été pour le Science & Vie de juilletJeu 18 Juil 2019, 13:48Sylvain VellaAutres hypothèses que les engins "tôles et boulons"Jeu 18 Juil 2019, 09:21Yvon CédricFrancisco Cándido Xavier (Médium Brésilien)Jeu 18 Juil 2019, 00:06Polyèdre57Analyse des photos de lumières rouges oranges (par colorimétrie).Mer 17 Juil 2019, 20:55Roland62Lorraine: les membres de cette régionMer 17 Juil 2019, 18:25Polyèdre57"Une hantise de boule lumineuses" Par Fernand LagardeMer 17 Juil 2019, 12:02Polyèdre572019: le 12/04 à 21h33 - Lumière étrange dans le ciel - MAINVILLIERS -Eure-et-Loir (dép.28)Mar 16 Juil 2019, 17:14Polyèdre57Communiquer à l'infini grace à l'intrication quantiqueMar 16 Juil 2019, 12:45anakinDeux conférences exceptionnelles aux Repas Ufologiques de Paris en 2012Lun 15 Juil 2019, 23:38Polyèdre57Révélation Forêt de Rendlesham (27 et 28.12.1980)Lun 15 Juil 2019, 23:15Polyèdre57Mariam Baouardy (Apparition Mariale)Lun 15 Juil 2019, 19:10Polyèdre57Les gouvernements et les militaires gardent-ils le secret sur les ovnis?Lun 15 Juil 2019, 19:05Polyèdre57Ovni aéroport: Les aéroports et les survols d'ovnisLun 15 Juil 2019, 12:26Polyèdre57(1919) "Le livre des damnés" Charles FortDim 14 Juil 2019, 22:26Polyèdre57Etranges nuages à Voronesh (Russie)Dim 14 Juil 2019, 22:10anakinQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesDim 14 Juil 2019, 21:04anakinSérie To The Stars Academy (Unidentified: Inside America’s UFO Investigation)Dim 14 Juil 2019, 12:38Guillaume84
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
simx
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 247
Inscription : 11/11/2008
Localisation : Lille
Emploi : Etudiant
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4376

Ovnis Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Ven 15 Juil 2011, 17:39
Rappel du premier message :

Bonjour,

Frank Kimbler professeur de géologie à l'institut militaire de Roswell affirme avoir découvert un fragment métallique en foullant en mai 2010 le site du crash, la ou le fermier Mac Brazel avait trouvé les débris. Il s'agit d'une très petite pièce argenté de quelques millimètres qu'il dit avoir trouvé grâce à un détecteur de métaux. Il a déclaré l'avoir transmis à un laboratoire pour analyse. Les résultats aurait révélé qu'il s’agirait d'une forme d'aluminium (ce qui veut dire que ça été fabriqué ) mais dont le ratio en isotope fait que ça n'existe pas sur terre. Frank Kimbler fait l'hypothèse qu'il s'agit sois, d'une erreur d'analyse soit d'un matériaux qui n'a pas été fabriqué sur terre. Il assure qu'il ne s'agit pas de conclusions définitives et qu'il poursuivra ce travail et en effectuant de nouveaux test dans d'autres laboratoires pour confirmer les résultats. L'information aurait été communiqué a Don Schmitt enquêteur et co-auteur du livre "new witness to roswell".
Il serait judicieux d'effectuer une enquête pour évaluer la crédibilité de Frank Kimbler. Il est possible qu'il puisse s'agir d'un canular. Ce n'est pas le premier avoir fait de telles déclarations (voir cet article de Gildas Bourdais http://bourdais.blogspot.com/search?updated-min=2010-01-01T00%3A00%3A00%2B01%3A00&updated-max=2011-01-01T00%3A00%3A00%2B01%3A00&max-results=7)

source : http://www.openminds.tv/test-confirms-roswell-debris-733/


Dernière édition par simx le Ven 15 Juil 2011, 18:29, édité 1 fois

avatar
ncc 1701-d
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 48
Nombre de messages : 918
Inscription : 27/05/2008
Localisation : cannes
Emploi : informatique
Passions : SF / astrophysique/ ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6016

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Jeu 11 Aoû 2011, 14:56
simx, je n'invente rien, c'est pas mon genre !

avant de développer mon hypothèse crois moi j'ai bossé et j'ai cherché les infos et pas que sur le net, mais voici déjà de quoi étayer mes propos

ce n'est que la première partie

https://www.dailymotion.com/video/x2apeh_la-guerre-froide-21-de-24-les-espio_news

au bout de seulement 3min de ce reportage tu as déjà l'information..

sur wikipédia En 1949, staline fait accéder son pays à l'arme atomique, en partie grâce à ses réseaux d'espionage aux États-Unis et aux prisonniers du Goulag et des charachka.

cela corrobore le reportage ci-dessus


Dernière édition par ncc 1701-d le Jeu 11 Aoû 2011, 15:22, édité 1 fois
NicolasDumond
NicolasDumond
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 36
Nombre de messages : 187
Inscription : 23/12/2008
Localisation : Auvergne
Emploi : boss trop
Passions : jeux video, science, histoire,musique.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4166
http://nico19dumondboudu.unblog.fr/

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Jeu 11 Aoû 2011, 15:20
@simx a écrit:
mogul était un projet d'importance énorme et capitale à cette époque de la guerre froide.

Pendant la guerre froide oui. Mais selon le rapport COMETA, les opérations de désinformation ont eu lieu dans les années 90 c'est à dire 50 ans après le projet, après la guerre froide, et il n'avait sans doute plus grande importance.


Oui , c'est bien pour ça d'ailleurs qu'en 1995 les militaires ont déclaré ouvertement que c'était un ballon mogul. Ce qui tient parfaitement la route.
Seuls les témoignages bidons de " l'industrie extraterrestre" de Roswell rajoutés dès les années 80 sont de la pure désinformation.


Franchement on à eut droit à tout , ils se sont bien foutu de la gueule des gens à Roswell. Ne vous êtes vous jamais senti crédule à croire à toutes ces sottises ?
on a eut droit à un crash ou tout ce que l'on a retrouvé sont des bandes de caoutchouc ou d’adhésifs, de feuilles d'aluminium et de barres pas plus épaisses qu'un stylo! on a eut droit à la dissection d'ET, on a eut droit aux fantastiques histoires de Bob Lazar , maintenant un milligramme d'alu est une preuve de plus.

Le seul motif pour expliquer cette théorie ET aberrante ce résume à dire qu'on nous a menti, que le gouvernement nous cache une soucoupe en zone 51. Bref que du pipo.


Il n'existe pas la moindre preuve matérielle pour étayer tous ces témoignages pro HET. Et une grande partie d’entre eux n’ont été que simplement révélé sur le lit de mort du témoin à un proche, comme c'est le cas pour le major Jesse Marcel. Et que penser du témoignage d'une femme qui n'avait que 12 ans lors des faits? Les témoignages sont si nombreux et si variés que beaucoup d’entre eux se contredisent, et que si on les mettait tous bout à bout, l’on serait très loin du témoignage originel de 1947 . Par exemple: en déduction des témoignages et selon une enquête sérieuse, on obtiendrait 11 sites potentiels du lieu du crash!

Sans compter que cette description de crash avec de nombreux débris éparpillés sur une grande surface est totalement incompatible avec un crash d'engin ET comme nous l'avons dit plus haut.


Ce qui est sûr , c'est que dans toute cette histoire, soit ce sont les militaires qui mentent, soit ce sont les témoins.
Et bien moi, je suis sûr que ce sont les témoins car l'argent est un sérieux motif.

Ha!! une autre question ; pourquoi tous ces témoignages ne sont apparu que plus de 30 ans après les faits? Vous y croyez à ça aussi?

Alors ça pour dévaloriser le phénomène ovni , il y avait pas mieux . Merci Roswell.
avatar
simx
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 247
Inscription : 11/11/2008
Localisation : Lille
Emploi : Etudiant
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4376

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Jeu 11 Aoû 2011, 15:29
avant de développer mon hypothèse crois moi j'ai bossé et j'ai cherché les infos et pas que sur le net

Il n'y a rien en rapport direct avec le crash de Roswell. Ce que je voulais dire c'est qu'il n'y absolument rien pour supporter précisément l'hypothèse du faux crash de soucoupe utilisé pour démasquer des espions. Je ne comprend pas comment on peut établir avec certitude un lien entre les deux et d'ailleurs le rapport de l'US air force de 1994 n'évoque pas du tout une opération de ce type mais affirme que les militaires de Roswell se sont simplement trompés.


Dernière édition par simx le Jeu 11 Aoû 2011, 15:51, édité 3 fois
Stilgar
Stilgar
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 433
Inscription : 25/08/2010
Localisation : Loire
Emploi : Ingénieur informaticien
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3988

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Jeu 11 Aoû 2011, 15:38
ncc 1701-d, NicolasDumond, toutes vos affirmations concernant les voyages interstellaires (énergie, matériaux) sont aussi de pures spéculations car elles se basent sur une physique humaine.
Vous dites que nous avons une vision trop étroite pour embrasser la science et la technologie ET et je suis entièrement d'accord avec vous. Cependant vous rentrez dans le même travers avec vos "affirmations". L’aluminium n'est pas adapté au voyage interstellaire, avec notre connaissance actuelle de la physique, certainement mais avec une autre physique ?
Prenons ce que nous connaissons : quel chemin parcouru entre Ptolémée et le MCS actuel, qui d’ailleurs ne tient encore debout que grâce à de multiples rustines telles que la matière noire, l'énergie noire, constante cosmologique, etc. Comment présupposer de notre physique dans plusieurs milliers voire millions d'années ?
De plus vos remarques sous tendent un déplacement interstellaire, qu'en savez vous (hypothèses de vols inter dimensionnel entre autres) ? Qui prétend que le crash de Roswell concerne un vaisseau destiné au voyage interstellaire ? Sa taille présupposée semble bien petite pour cela. Pas mal d'observations actuelles et passées d'OVNI tendent vers une scission "vaisseaux mère" gigantesques dédié au voyage interstellaire/ inter dimensionnel et vaisseaux destinés à l'exploration planétaire. Notre physique actuelle nous montre bien que les deux ne posent pas les mêmes problèmes (sans aborder le volet inter dimensionnel).
Maintenant une autre hypothèse à partir d'une question : pour nos premiers avions savions nous qu'elles étaient les lois physiques en jeu ? Bien évidement non, sinon nous y serions parvenu du premier coup. Nous avons tout d'abord tenté de reproduire ce que nous observions dans la nature. Ce n'est que bien plus tard grâce à la mécanique des fluides que nous avons compris. Et encore, les équations en jeu sont si complexes que nous ne savons les résoudre que pour des cas simples. Pour tout nos avions modernes nous devons utiliser des approches numériques (calcul par éléments finis notamment) pour faire voler nos bijoux technologiques.
Ce que je cherche à dire c'est que nous avons commencé à voler sans connaitre la physique associée. Qu'est-ce qui prouve que nos visiteurs comprennent et maitrisent complètement les principes physiques mis en jeux pour leur déplacements ? Leur technologie n'est peut être pas aussi parfaite pour garantir un risque zéro de panne ou d'erreur de pilotage.

Comme vous pouvez le constater, comme vous, je ne sais rien et ne fais que des spéculations à partir de mes maigres connaissances.

Donc comme vous, je ne sais rien ou si peu... par contre de cela je suis sûr ;o)
avatar
simx
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 247
Inscription : 11/11/2008
Localisation : Lille
Emploi : Etudiant
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4376

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Jeu 11 Aoû 2011, 15:50
Comme vous pouvez le constater, comme vous, je ne sais rien et ne fais
que des spéculations à partir de mes maigres connaissances.

Donc comme vous, je ne sais rien ou si peu... par contre de cela je suis sûr ;o)

Merci Stilgar Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 21698 c'est ce que j'essayais de dire. C'est Socrate qui avait dit que la plus grande sagesse est de reconnaitre qu'on ne sait rien. Ce qui veut dire qu'on ne peut rien exclure avec certitude.On ne peut donc pas dire qu'il est strictement impossible qu'un ovni puisse s'écraser car on ne sait rien.
avatar
ncc 1701-d
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 48
Nombre de messages : 918
Inscription : 27/05/2008
Localisation : cannes
Emploi : informatique
Passions : SF / astrophysique/ ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6016

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Jeu 11 Aoû 2011, 16:21
la spéculation permet également de soutenir une hypothèse.

et je spécule à partir de document historique et comme tu l'as remarqué sans aucun rapport avec le crash de roswell et c'est là je pense que vous commettez une erreur !

il faut sortir du dogme ufologique si vous voulez vous rapprochez de la vérité, il faut élargir les recherches. Entre nous la plus part des informations que vous pourrez glaner dans le milieu ufologique ne seront pas très constructives, on ni trouve tout et n'importe quoi.

Pour ma part je fais le rapprochement des évènements historiques pour soutenir ce que j'avance et même si je ne détiens aucune vérité, je me dirige vers le raisonnement le plus sensé !

car entre nous à choisir entre le crash d'extra terrestre sans aucun véritable élément de preuve et des évènements historiques connu sur l'emploi massif d'espion durant la guerre froide qui aurait pu amener les USA à monter ce faux crash et bien je trouve mon hypothèse bien plus cohérente.

enfin vous ne voyez pas a quel point ses bancales comme histoire !! un ovni high tech qui se crash comme une grosse buse, des E.T refusant tout contact qui laisse derrière eux, un de leurs engins avec un équipage, aucune tentative de récupération de leur part, un engin soit disant au matériaux indestructible mais qui finit quand même en morceaux, des bouts d'aluminium là ou l'on s'attendrait plutôt à trouver des matériaux bien plus évolué et inconnu sur terre, le tout se déroulant en pleine guerre froide, à un moment clé ou staline essaye grâce a ses espions de rattraper son retard sur le programme nucléaire américain, les USA savent qu'ils sont infiltrés et fait incroyable.... cette annonce de crash !!



avatar
simx
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 247
Inscription : 11/11/2008
Localisation : Lille
Emploi : Etudiant
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4376

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Jeu 11 Aoû 2011, 16:55
la spéculation permet également de soutenir une hypothèse.
et je spécule à partir de document historique

Non ce n'est pas très sérieux.
Une étude historique sérieuse ne peux pas se satisfaire de spéculations et d'affirmations aussi hasardeuses mais repose sur des éléments qui établissent clairement des liens en rapport avec un contexte, effectivement.
Si on se met dans la peau d'un vrai historien qui étudie ce cas : il constate qu'a cette époque la guerre froide avait commencé, que les USA étaient infiltrés. Ensuite il retrouve le communiqué de presse du 8 juillet. Il se demande si ce n'était pas une opération de contre-espionnage mais pour pouvoir l'affirmer il doit faire une enquête plus approfondie. Il recherche donc des documents officiels déclassifiés comme par exemple des rapport d'étude de l'époque, sur la possibilité d'intoxiquer les soviets avec une histoire de crash de soucoupe volante, il recherche aussi des témoignages d'anciens militaires qui auraient été au courant de la confection d'un tel plan... Sauf que... Il ne trouve rien !
Et au contraire tout les gens qu'il interroge lui dise que ces abrutis d'aviateur de Roswell ont pris un ballon pour une soucoupe volante mais qu'ils n'ont pas fait exprès. Il lit aussi le rapport de l'US air force publié en 94 qui abonde dans ce sens. Et finalement il doit abandonner l'idée que le crash de Roswell était une intox et en conclure qu'il s'agissait d'une méprise. En l'absence d’élément précis allant dans le sens d'une machination, le plus sage pour un véritable historien, si il ignore la centaine de témoignages concordants sur la nature inhumaine de la chose, est de considérer qu'il s'agissait d'une simple méprise avec un ballon mogul dans un contexte de vague d'ovni. Les livres d'histoire que j'ai lu qui évoquent Roswell parlent de méprise mais ne l'utilise par pour montrer que les USA étaient infiltrés.
avatar
ncc 1701-d
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 48
Nombre de messages : 918
Inscription : 27/05/2008
Localisation : cannes
Emploi : informatique
Passions : SF / astrophysique/ ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6016

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Jeu 11 Aoû 2011, 17:29
je ne suis pas historien et ma pseudo enquête, dû à mes faibles moyens et possibilités d'investigations me font émettre cette hypothèse !

je n'ai pas les moyens de partir aux USA mener une enquête sur le terrain, je fais donc avec les moyens du bord et je n’amène pas ma vérité mais une hypothèse et j'essaye surtout avec elle d'amener les gens à avoir plus de retenu sur cette affaire ou du moins à prendre un peu de recul !

NicolasDumond
NicolasDumond
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 36
Nombre de messages : 187
Inscription : 23/12/2008
Localisation : Auvergne
Emploi : boss trop
Passions : jeux video, science, histoire,musique.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4166
http://nico19dumondboudu.unblog.fr/

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Jeu 11 Aoû 2011, 22:32
Comme vous pouvez le constater, comme vous, je ne sais rien et ne fais
que des spéculations à partir de mes maigres connaissances.

Donc comme vous, je ne sais rien ou si peu... par contre de cela je suis sûr ;o)


C'est sûr seulement il y a quand même des théories ou spéculations si vous voulez qui sont quand même plus sérieuses que les autres.

ncc 1701-d, NicolasDumond, toutes vos affirmations concernant les
voyages interstellaires (énergie, matériaux) sont aussi de pures
spéculations car elles se basent sur une physique humaine.


Et c'est pas se baser sur une physique humaine que d'affirmer que ce bout d'aluminium ordinaire est ET , ou que les ovnis sont faillibles comme nos avions aux crashs ?


De plus vos remarques sous tendent un déplacement interstellaire, qu'en
savez vous (hypothèses de vols inter dimensionnel entre autres) ? Qui
prétend que le crash de Roswell concerne un vaisseau destiné au voyage
interstellaire ? Sa taille présupposée semble bien petite pour cela. Pas
mal d'observations actuelles et passées d'OVNI tendent vers une
scission "vaisseaux mère" gigantesques dédié au voyage interstellaire/
inter dimensionnel et vaisseaux destinés à l'exploration planétaire.
Notre physique actuelle nous montre bien que les deux ne posent pas les
mêmes problèmes (sans aborder le volet inter dimensionnel).

Même sans parler de voyage interstellaire , les simples difficultés du vol hypersonique , associé aux vols dépassant notre entendement d'humains de ces ovnis (arrêts brutaux, démarrages instantanés, etc...) demandent bien plus que la seule résistance au mur de la chaleur, il demande aussi une quantité d’énergie astronomique même pour utiliser un bouclier thermique. Et cette énergie n'est sûrement pas ,je le répète , à mettre à disposition d'un engin si fragile aux collisions.

Quant au volet inter dimensionnel ! Je ne suis pas très calé, mais il me semble pour cela qu'il faut pour cela arriver à déchirer l'espace -temps, ce qui à mon humble avis demande également des quantités d'énergie phénoménales.

Une étude historique sérieuse ne peux pas se
satisfaire de spéculations et d'affirmations aussi hasardeuses mais
repose sur des éléments qui établissent clairement des liens en rapport
avec un contexte, effectivement.

Alors ça tombe mal pour l'HET de Roswell. Vu qu'il n'y a strictement aucune preuve matérielle établissant clairement des liens en rapport
avec le contexte HET. à part bien sûr des tonnes de canulars comme la dissection d'ET etc... Ha oui j'oubliais aussi le bout d'alu.
avatar
simx
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 247
Inscription : 11/11/2008
Localisation : Lille
Emploi : Etudiant
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4376

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Jeu 11 Aoû 2011, 23:38
Alors ça tombe mal pour l'HET de Roswell. Vu
qu'il n'y a strictement aucune preuve matérielle établissant clairement
des liens en rapport
avec le contexte HET. à part bien sûr des
tonnes de canulars comme la dissection d'ET etc... Ha oui j'oubliais
aussi le bout d'alu.

Je ne parlais pas de preuve matérielles mais "d’éléments". Les témoignages ont font partie. Et pour Roswell... il-y-en a vraiment beaucoup ! Au contraire c'est un cas très bien documenté.
Et si on écoute ses nombreux témoignages la balance penche en faveur de l'hypothèse HET. Je ne dit pas que c'est la vérité car moi aussi j'ai des doutes mais je pense qu'il ne faut pas écarter la possibilité...
Ils y a pas loin d'une centaine de témoignage. Et ils sont pour la plupart concordants. De nombreuses personne ont décrites des matériaux étranges aux propriétés extraordinaires (mémoire de formes, impossibilité à couper, déchirer ou bruler).
une trentaine de témoins décrivent exactement les mêmes êtres : petits humanoïdes, grosse têtes, grand yeux noirs...
Si c'était juste 2 ou 3 témoignages je veux bien être totalement sceptique, mais la, une centaine... C'est plus que la majorité des observations d'ovni.
Et 30 personnes c'est également plus que n'importe quelle rencontre du troisième type, Valensole ou Cussac.

On peut en lire une partie ici :
http://en.wikipedia.org/wiki/Witness_accounts_of_the_Roswell_UFO_incident

En tout cas c'est bien dommage de réduire ce cas à une fausse vidéo d'autopsie. C'est facile de dire qu'il ne s'agit qu'une gigantesque machine à fric et c'est une insulte pour les chercheurs passionnés qui eux à la différence de tout les membres de ce forum sont allés sur le terrain et ont fait tout ce travail.

En France on a Gildas Bourdais et je vous conseil son dernier livre à ce sujet : "Le crash de Roswell : enquête inédite". On ne peut pas déboulonner Roswell sans avoir lu au moins un livre. Celui-ci est sans conteste le meilleur en France.
NicolasDumond
NicolasDumond
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 36
Nombre de messages : 187
Inscription : 23/12/2008
Localisation : Auvergne
Emploi : boss trop
Passions : jeux video, science, histoire,musique.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4166
http://nico19dumondboudu.unblog.fr/

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Ven 12 Aoû 2011, 00:50
Je viens de revoir les témoignages.

Et si vraiment ces feuilles d' alu, baguettes de "balsa" et bandes d' adhésifs possèdent des propriétés aussi remarquables que ce que racontent les témoins ( indestructible , à mémoire de forme, résistant au feu) alors comment expliquer que cet objet se soit pulvérisé au sol en des milliers de débris?

Et puis comment concevoir une soucoupe volante avec cela ? Non sérieusement comment y croire?

Et oui, je mets fortement en doute tout ces témoignages farfelus. Mais je n'insulte personne, car seule la logique dicte mon opinion. Ce serait plutôt les affabulateurs qui insulteraient l'intelligence de ceux qui s'intéressent à cette histoire, et des ufologues (si c'est le cas , et je le pense).
avatar
simx
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 247
Inscription : 11/11/2008
Localisation : Lille
Emploi : Etudiant
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4376

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Ven 12 Aoû 2011, 02:00
Et si vraiment ces feuilles d' alu, baguettes de "balsa" et bandes d'
adhésifs possèdent des propriétés aussi remarquables que ce que
racontent les témoins

Tu est sur d'avoir lu les témoignages ?
En tout cas les matériaux décris n'ont rien à voir avec des baguette de balsa, ou bande adhésif ou même l'aluminium que l'on connait.

Je vais en citer quelques uns à propos d'un certain type de débris:

Jesse Marcel : "Il y avait cette pièce de métal. je dirais qu'elle faisait deux pied de long. Vous voyez ce truc ne pesais rien du tout, c'était tellement fin.Ce n'était pas plus fin que le papier métallique d'une boite de cigarette. Donc j'ai essayé de plier ce truc, mais ça ne voulait pas se plier. On à même essayé de le cabosser avec une masse de 16 livre mais ça ne lui faisait rien."

Sergent Rickett : "Il y avait une pièce de métal un peu courbée, elle faisait environs 12 ou 14 pouces, c'était très léger. j'ai essayé de le casser. Je n'ai jamais vu une pièce de métal si fine qui ne pouvait pas se casser. Mes chefs ont ri en me disant : "le petit malin il voudrait réussir la ou nous avons échoué !"

Bill Brazel : "ça ne pesait presque rien, on ne pouvait pas le rayer avec son ongle, on ne pouvait pas non plus le casser."

Loretta Proctor : "Il avait apporté cette pièce. Mon mari et lui ont essayé de la couper et de la bruler sans succès. Elle était extrêmement légère. je n'ai rien vu de tel."

ça ne m'a pas l'air d'être du balsa, du ruban adhésif ou notre aluminium. Je doute que ces témoins aient conspiré pour inventer ce même matériaux inconnu, et inexistant en 1947.

alors comment expliquer que cet objet se soit pulvérisé au sol en des milliers de débris?

En fait selon ces témoins, à propos de ce matériau particulier, il ne s’agirait que d'une pièce unique différente des autres débris.
C'est vraiment facile de dénigrer des témoignages, et si on va au bout de logique d'ailleurs on peut remettre en cause tout le phénomène ovni comme ça.
avatar
ncc 1701-d
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 48
Nombre de messages : 918
Inscription : 27/05/2008
Localisation : cannes
Emploi : informatique
Passions : SF / astrophysique/ ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 6016

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Ven 12 Aoû 2011, 11:17
oui enfin le phénomène ovni que l'on connais ne semble rien avoir avec ce supposé crash !

qui ressemble vraiment à une mise en scène de crash assez banale !

pour ma par je ne peux toujours pas expliquer pourquoi à l'époque et aujourd’hui encore le phénomène ovni est fuyant, pourquoi ses engins mettent tout en oeuvre pour éviter le contact et pourquoi laisse t-il le contact s'établir à la suite d'un crash sans chercher à réagir et a empêcher les militaires de mettre la main sur un engin et un équipage ?

toutes ses questions me semblent essentielles et non pas de réponse.....pour les individus un peu sensés cela remet sérieusement en cause le sérieux de cette affaire.

Stilgar
Stilgar
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 433
Inscription : 25/08/2010
Localisation : Loire
Emploi : Ingénieur informaticien
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3988

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Ven 12 Aoû 2011, 13:13
Bonjour,

Je vous propose un petit exercice de style.

Piste d’une manipulation pour démasquer les espions russes
Partons de votre hypothèse que Roswell n'est qu'une vaste manipulation pour démasquer les espions russes sur le sol américains afin de voler les secrets de l'arme atomique. Pourquoi un OVNI ? Pourquoi une machination si complexe et qui a failli échapper au contrôle de l’USAF et qui l'a bien embarrassé depuis ? Le buts des espions Russes étant l'arme atomique, n'était-il pas plus simple de monter une histoire autour d'un prétendu missile nucléaire longue portée ? Pour rappel, les américains avaient déjà démontré leur possession de l'arme atomique et les Russes savaient qu'ils avaient récupéré le "père" des V2 allemands (Von Braun sera d'ailleurs le père des missiles balistiques et des fusées américaines dans la conquête spatiale). De fait le risque "missile" longue portée était très plausible et terrifiant pour les Russes, de quoi les faire frétiller comme des poissons hors de l'eau, de quoi obliger les espions sur le sol américains à prendre des risques importants pour en découvrir les secrets. Pourquoi, cette histoire abracadabrante sur un crash d'OVNI ? Les OVNI déjà observés (par tous les camps) durant la guerre avaient déjà montré des capacités hors normes pour notre technologie. De fait, même la récupération intacte d'un OVNI ne garantissait pas d'en comprendre les technologies par une étude approfondie par les meilleurs experts et savants de l'époque. Certes Staline se passionnait pour les armes psychiques d'où les longues recherches de l'URSS dans le domaine de la parapsychologie (les USA en ont fait aussi). Mais un OVNI... Trop aléatoire, trop hasardeux, trop complexe comme source de nouvelles technologies à court termes.
Je ne suis pas convaincu par cette piste.

Piste d'un réel crash
Partons des faits donnés par les témoignages initiaux.

  • Le 2 juillet 1947, une forte tempête frappe le désert du Nouveau Mexique.
    Durant la nuit, un fermier, William Mac Brazel, dit avoir entendu une forte déflagration, un de ses voisins était présent.
  • Le lendemain, ils découvrent dans le ranch des débris ainsi qu'une tranchée d'impact. Ils récupèrent quelques débris, dont le plus gros fait environ 3 m de diamètre, pour les montrer à leurs voisins. Les débris sont extraordinairement légers et les intriguent. Pour rappel la base 509 située à Roswell lâche régulièrement des ballons sondes. Les habitants de la ville et des environs sont donc habitués à les voir. Cela ne prouve pas qu'ils soient capables dans reconnaitre les débris.
  • Le 6 juillet William Mac Brazel prévient le shérif qui prévient à son tour la base militaire.
  • Le 7 juillet, le Major Jesse Marcel et le Capitaine Cavitt se rendent sur le site des débris après avoir passés la nuit dans le ranch de William Mac Brazel où ils ont déjà succinctement étudiés le plus gros débris ramené par le fermier. Ils constatent la présence des débris et de la tranchée d'impact. Ils récoltent quelques débris.
  • Le 8 juillet, Le site du crash est bouclé sur ordre du colonel Blanchard qui dicte dans la journée une dépêche de presse à l'officier des relations publiques, le lieutenant Walter Haut, annonçant la capture d'une soucoupe volante. Ce communiqué de presse de la base de Roswell est historique parce qu'il sera le seul jamais publié par l'armée américaine officialisant l'existence des OVNIS. Le journal "Roswell Daily Record" publie la nouvelle en couverture.
    Dans la journée un bombardier B-29 décolle de la base de Roswell avec à son bord Jesse Marcel et quelques sacs contenant les débris. Arrivé à Forth Worth, les débris sont transférés dans un autre avion pour Washington. Pendant ce temps, une conférence de presse est organisée dans le bureau du général Ramey. Jesse Marcel montre les débris de réflecteurs radars en aluminium d'un ballon-sonde : première version officielle de l’USAF.
    A Roswell le ramassage des débris et leur expédition par avion se poursuivent. L'employé des pompes funèbres est contacté au sujet de la fourniture de petits cercueils et sur le comment conserver un corps.
    Les jours suivants le ramassage des débris et leur expédition par avion se poursuivent. Entre temps des premières analyses des débris ont été faites sur la base 509. Certains présentent des propriétés étonnantes : mémoire de forme, résistance mécanique, résistance à la chaleur, etc.
Premiers constats sur ces faits :

  • Ce que je trouve de très étonnant c'est l'appel à l'employé des pompes funèbres. La base 509 est importante et stratégique, elle contient un hôpital avec des médecins. Pourquoi demander à un civil comment conserver un corps ? Pourquoi demander à une entreprise civile des cercueils ? Je pense que des médecins militaires au sortir de la seconde guerre mondiale savent parfaitement comment conserver un corps. De plus, il est étonnant que l'unique base "nucléaire" des USA à l'époque ne possède pas de quelconques containers étanches blindés ou même de simples sacs mortuaires.
  • Prétende qu'un officier de l'USAF, membre de la seule base nucléaire du pays qui lâche quotidiennement plusieurs ballons sondes, n'ait pas été capable de reconnaitre après analyse (même superficielle) les débris d'un ballon sonde est aussi absurde que de prétende qu'un vétérinaire expérimenté puisse confondre les restes d'un chat avec ceux d'un chien.
  • Comment un ballon sonde, donc un engin plus léger que l'air avec une petite charge utile, a pu créer une tranchée d'impact ? Pour rappel une tranchée d'impact dénote un impact relativement tangentiel avec la surface alors qu'un cratère d'impact dénote plutôt d'un impact perpendiculaire au sol. Et comment quelques grammes ou quelques kilogrammes peuvent-ils créer un tel impact ? Plaçons nous dans le cas d'un ballon qui éclate en vol, la charge utile chute donc sous la seule action de la pesanteur. L'énergie potentielle (mgh) se transforme peu à peu en énergie cinétique (1/2 mv²). La vitesse de la chute se stabilise lorsque les forces de frottements annulent l'action de l'accélération liée à la pesanteur (d'autant que les restent du ballon ont du ralentir la chute avec un effet parachute) : c'est le phénomène de la chute libre dans l'air dans lequel l'énergie thermique due à l'échauffement est négligeable. Sans action extérieur, la chute est verticale et donc l'impact donnera lieu à un cratère. Mais le crash à eu lieu un soir de tempête, donc le vent a pu dévier la trajectoire de chute pour la rendre plus tangentielle et même accélérer la vitesse (et donc augmenter l'énergie cinétique). Pour info, un corps de quelques grammes / kilogrammes doit avoir une vitesse de chute de plusieurs milliers de kilomètres heures pour accumuler suffisamment d'énergie cinétique une créer un cratère / tranchée d'impact. La vitesse d'un corps en chute libre (donc non accéléré) plafonne à moins de 300 km/h... Donc, sans parler d'origine HET pour les débris, l'histoire du ballon sonde ne tient pas. C'est forcément autre chose. Et puis des ballons sondes qui produisent suffisamment de débris, dont le plus gros mesure 3 m de diamètre, pour remplir les soutes de plusieurs avions... Je ne vois pas. Même des supers, supers, supers ballons Mogul.
  • La quantité de débris récoltés et la surface couverte par ceux-ci donnent à penser à un engin relativement grand complètement désintégré.
  • La taille de la tranchée d'impact laisse supposer un engin particulièrement léger et/ou une vitesse d'impact faible. (A priori ces deux informations semblent antinomiques même avec nos matériaux actuels.)
  • Un autre fait est aussi troublant : les corps retrouvés (dont l'un semble même vivant...). Comment concilier un engin complètement désintégré par le crash et la découverte de corps "intacts" ?
  • Des informations ultérieures sur 2 impacts et pas un seul.

Qu'est-ce qui provoque le crash d'un avion (ou autres objets volants bien de chez nous) ?

  • Un problème technique
  • Une erreur humaine
  • Les deux.
En fait de problème technique, on remarque que c'est souvent un ensemble de problèmes techniques et leur succession qui provoque un crash sur nos engins volants.

Donc il s'est passé quelque chose mais quoi ?

Quelle hypothèse peut-on construire à partir de ces éléments ?
Un OVNI (ce terme n'implique pas l'origine ET) survole le désert du Nouveau Mexique durant une forte tempête. Un problème technique ou une succession de problèmes techniques provoqués/aggravés par la tempête (foudre ?) occasionne la destruction/autodestruction (ne pas laisser d'éléments exploitables) de l'engin en plein vol (forte déflagration entendue, nombre, taille et superficie occupée par les débris). L’équipage s'éjecte dans une capsule de secours. Les conditions du crash font que l'atterrissage (même ralenti) est rude. Mais du fait de la trajectoire initiale de l'engin la chute est plutôt tangentielle à la surface du sol (tranchée d'impact, corps intacts voire un survivant, rumeur sur un deuxième impact).

Somme toutes, je ne m'explique pas l'absurdité de l'appel à l'employé des pompes funèbres.

Engin expérimental terrestre ou engin ET ?
Ce qui plaide dans l'option ET c'est :

  • L’USAF aurait-elle pris le risque de faire voler un engin expérimental en zone civile en pleine tempête ?
  • Les débris ont été découverts par un civil et l'armée seulement prévenue après. Dans le cas du crash d'un appareil expérimental, l'armée aurait lancée dès la disparition les recherches et bouclée le secteur.
  • Les propriétés des matériaux : mémoire de forme, légèreté et résistance extrêmes, etc.
  • Premier communiqué de presse fait par l'armée

Dans l'hypothèse ET du phénomène OVNI habituellement si furtif, on peut se poser la question : pourquoi les ET n'ont-ils pas tentés de récupérer les débris et l'équipage (ou ses restent) ?
Ils n'ont simplement pas eu le temps. Et puis lorsqu'un avion espion s'écrase du mauvais côté d'une frontière, le pays qui a envoyé l'avion envoie-t-il une armada de secours ou fait-il comme de si ne rien n'était et tente d'étouffer l'affaire ?

Un pur roman mon truc ? Bof, pas pire que l’hypothèse version Staline.


Dernière édition par Stilgar le Ven 12 Aoû 2011, 13:29, édité 1 fois
avatar
simx
Equipe du forum
Equipe du forum
Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre - Page 6 Empty

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 247
Inscription : 11/11/2008
Localisation : Lille
Emploi : Etudiant
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4376

Ovnis Re: Un scientifique affirme avoir peut être trouvé sur le site du crash un fragment métallique d'origine extraterrestre

le Ven 12 Aoû 2011, 13:17
oui enfin le phénomène ovni que l'on connais ne semble rien avoir avec ce supposé crash

J'aimerai qu'on revienne sur ces témoignages. Ce sont eux qui sont au cœur de l'affaire Roswell et non pas la possibilité ou l'impossibilité d'un crash d'ovni, ni même l'infiltration d'espions soviétiques.

Que Quelqu'un m'explique pourquoi ces 4 personnes décrivent un matériau absent dans les ballon mogul et qui selon ses propriétés n'existait pas en 1947 !

Jesse Marcel : "Il y avait cette pièce de métal. je dirais qu'elle faisait deux pied de long. Vous voyez ce truc ne pesais rien du tout, c'était tellement fin.Ce n'était pas plus fin que le papier métallique d'une boite de cigarette. Donc j'ai essayé de plier ce truc, mais ça ne voulait pas se plier. On à même essayé de le cabosser avec une masse de 16 livre mais ça ne lui faisait rien."

Sergent Rickett : "Il y avait une pièce de métal un peu courbée, elle faisait environs 12 ou 14 pouces, c'était très léger. j'ai essayé de le casser. Je n'ai jamais vu une pièce de métal si fine qui ne pouvait pas se casser. Mes chefs ont ri en me disant : "le petit malin il voudrait réussir la ou nous avons échoué !"

Bill Brazel : "ça ne pesait presque rien, on ne pouvait pas le rayer avec son ongle, on ne pouvait pas non plus le casser."

Loretta Proctor : "Il avait apporté cette pièce. Mon mari et lui ont essayé de la couper et de la bruler sans succès. Elle était extrêmement légère. je n'ai rien vu de tel."

Voila je lance un challenge ! Et les hors sujet ne sont pas autorisés (espions soviétiques ou autres ou crash impossible).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum