Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Les mystères des Ovnis - Ufologie et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
2011: le / - OVNIs percutés par un missile. - Kandahar (Afghanistan) Hier à 23:56William19632017: le 21/03 à 10h30 - Pan dans le ciel - Plélan le grand (35)Hier à 23:05LorelinePANIQUE CHEZ LES PSEUDO SCEPTIQUESHier à 22:58LorelineDiscussions autour de divers sujets concernant l'ufologie.Hier à 19:42udje5403Nous ne vivrons pas sur Mars ni ailleursHier à 19:15William1963Ben, c'est encore moi...Hier à 18:47Hector01Bonjour à tousHier à 17:42William1963Articles sur le sujet ovniMer 28 Juil 2021, 20:05Huguette1954Les méprises astronomiquesMar 27 Juil 2021, 20:36elisaliseLes OVNIS : le rapport du Pentagone - EclairagesMar 27 Juil 2021, 07:24martin(1994) Vidéo ovni centre d'essai de la base Nellis de l'US Air ForceMar 27 Juil 2021, 06:13HannibalRapport du Pentagone sur les ovnisLun 26 Juil 2021, 19:19udje5403Vu sur Youtube à PertuisDim 25 Juil 2021, 06:09HannibalLe Rover Persévérance et son hélicoptère.Ven 23 Juil 2021, 13:21XPDavySommes-nous seuls dans l'Univers ?Jeu 22 Juil 2021, 20:20martinPrésentation Jeu 22 Juil 2021, 19:02freethinkerAutour de la question : comment cultiver l'esprit critique ?Mer 21 Juil 2021, 20:12Jean-Marc WatUne initiative Européenne pour recueillir et analyser les OvnisMer 21 Juil 2021, 00:39jean-lucLUSA FAA près de 10.000 cas en accès libre (2014-2020)Dim 18 Juil 2021, 11:52Jean-Marc WatMon départDim 18 Juil 2021, 00:08LogikConcevoir une coprésence ?Sam 17 Juil 2021, 18:26TychoeBraheLa politique du forum : buts, remarques importantes et objectifsMer 14 Juil 2021, 21:32nicosJacques Vallée en live le 29 juinMer 14 Juil 2021, 14:21NOT-ALONEIls testaient la fiabilité des sites UFODim 11 Juil 2021, 22:38Sorensir2012: le 28/06 à 15h13 - Un phénomène ovni insolite - Rouen-Petit-Couronne - Seine-Maritime (dép.76)Dim 11 Juil 2021, 18:59Hector01Des traces de vie sur Encelade?Dim 11 Juil 2021, 09:53Julien.BLe voyage temporel est-il possible?Sam 10 Juil 2021, 20:52Hocine"LE TEMPS DES OVNIS" nouveau docu par Georges CombesVen 09 Juil 2021, 20:21udje5403 Déclaration de l'astronaute Bill NelsonVen 09 Juil 2021, 15:50LorelineInterdit d'interdire, une émission de Frédéric TaddeïJeu 08 Juil 2021, 10:54OVNI-Languedoc
Annonce
-10%
Le deal à ne pas rater :
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
179 € 199 €
Voir le deal

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 1947 - Page 2 Empty

Masculin Age : 43
Nombre de messages : 12810
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20255
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Les ovnis dans la presse en 1947

Ven 23 Nov 2007, 17:31
Rappel du premier message :

Les ovnis dans la presse en 1947

Le Méridional France, 30 avril 1947

OPERATION CHARLIE, ANGLETERRE 1947:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Méridional, France, le 30 avril 1947.

Les ovnis dans la presse en 1947 - Page 2 19360cb925

Un avion fantôme se joue de la RAF

Londres. -- La Royal Air Force cherche depuis un semaine à éclaircir le mystère d'un avion fantôme qui survole régulièrement vers minuit à une très grande altitude la côte anglaise aux environs de Norwhich.

Les avions de chasse de nuit, même les derniers modèles de "Mosquito", ne sont jamais parvenus à l'intercepter. Venant de la mer du Nord et volant parfois à une vitesse dépassant 640 kms à l'heure, l'appareil se dirige toujours vers l'intérieur et disparaît en quelques minutes. il évite l'interception avec une telle aisance que les experts pensent qu'il pourrait être muni d'un radar.

Cet avion, pensent certains experts aéronautiques, serait une bombe volante expérimentale radio-contrôlée. Dans ce cas, estimaient-ils, l'expérience était faite d'un autre pays, car il ne pourrait s'agir d'un engin anglais.

Duluth News-Tribune USA, 25 juin 1947

KENNETH ARNOLD, 1947:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The News-Tribune, de Duluth, Minnesota, USA, page 3, le 25 juin 1947.

Des 'Soucoupes Volantes,' Dans le Ciel à 10,000 Pieds, Intriguent un Pilote
Pendleton, Oregon (AP). -- neuf objets brillants comme des soucoupes volant à une vitesse "incroyable" à 10.000 pieds d'altitude ont été rapportés ici hier par Kenneth Arnold, de Boise, Idaho, un pilote, qui a dit qu'il ne pourrait pas risquer une conjecture quant à ce qu'ils étaient.

Arnold, un employé du Service des Forêt des Etats-Unis engagé dans une recherche d'un avion perdu a dit qu'il a aperçu les objets mystérieux jeudi à 15:00. Ils volaient entre le Mont Rainier et le Mont Adams dans l'Etat de Washington, a-t-il dit, et semblaient entrer et sortir de formation. Arnold a indiqué qu'il les a chronoétrés et a estimé leur vitesse à 1.200 miles à l'heure.

Ses interrogations à Yakima (Wash.) ont seulement reçu des regards vides, dit-il, mais il a ajouté qu'il a parlé avec un homme non identifié du sud de Ukiah (Californie) au Sud d'ici, qui a indiqué qu'il avait vu des objets semblables au-dessus des montagnes près d'Ukiah mardi.

"Cela semble impossible," a dit Arnold, "mais cela est."

A Washington, le Ministère de la Guerre indiqué qu'il n'avaient aucune information sur le mystère du ciel de l'Orégon.

Un porte-parole de l'armée a exprimé un intérêt pour tout objet qui volerait à une vitesse estimée de 1.200 miles par heure, déclarant, "dans la mesure où nous le savons, rien ne vole si rapidement excepté une fusée V-2, qui voyage à environ 3.500 miles à l'heure - et cela est trop rapide pour être vu."

The Sacramento Bee USA, 26 juin 1947

L'OBSERVATION DE KENNETH ARNOLD, 1947:

Ceci est le premier article de journal concernant l'observation de Kenneth Arnold, il a été publié le 26 juin 1947 par le journal local "Sacramento Bee."
Souvent inexactement cité comme "le premier rapport de soucoupe volante," l'observation célèbre de Kenneth Arnold en 1947 a été le premier rapport d'OVNI d'après-guerre publié dans la presse locale qui a été largement répercuté dans les quotidiens nationaux. Bien que l'observation ait été extrêmement contesté par quelques chercheurs considérant qu'Arnold a tout inventé ou a vu une bande d'oiseaux, l'astronome Donald Menzel qui a favorisé la théorie que les OVNIS n'existent pas a déclaré qu'Arnold a vu des réflexions sur la fenêtre de son avion aurait du prendre le soin de lire cet article, à moins qu'il ne l'ait fait puis délibérément ignoré.
Notez l'absence totale de n'importe quelle tentative d'explication dans l'article.

UN PILOTE RAPPORTE AVOIR VU DES 'ENGINS VOLANTS' MYSTERIEUX AU DESSUS DE LA ZONE COTIERE DE PENDELTON (Orégon) 26 juin (Associated Press).

Neuf objets brillants volant à 1200 miles par heure sur la zone côtière de l'Ouest de l'état de Washington sont ce que le pilote Kenneth Arnold, de Boisé, Idaho, a rapporté ont vu alors qu'il effectuait un vol de routine au-dessus des montagnes. Il a maintenu son histoire alors que des collègues pilotes riaient de son rapport et que les experts disaient qu'ils n'ont trouvé aucune explication quant à ce que les "objets" pourraient être. "Cela semble impossible, mais cela est," insistait Arnold.

Il les appelle des engins volants

Il a dit qu'ils étaient clairs, des objets comme des soucoupes - il les a appelé "avions" - volant à 10.00 pieds d'altitude. Un éclat de soleil reflété les lui a fait remarqué, a-t-il affirmé, et pendant une seconde il a été stupéfait par leur vitesse "incroyable." Il a dit qu'il a descendu la vitre de son habitacle, en pensant qu'ils pourraient avoir été causés par des reflets, mais il les voyait toujours avec la fenêtre descendue.

Ils ont volé avec un mouvement plongeant particulier, "comme un poisson se renversant au soleil," a-t-il dit, et "ils étaient extrêmement brillants, et quand ils accrochaient bien la lumière du soleil ils m'ont presque aveuglé."

Il évalue leur vitesse

Il a rapporté qu'ils étaient à environ 25 à 30 miles de distance quand il les a d'abord vu vers le Nord. Il a jeté un coup d'oeil sur l'horloge de ses instruments et a chronométré leur trajet entre le Mont Adams et le Mont Rainier, une distance de 47 miles. Il leur a fallu 1 minute 42, rapporte Arnold, ajoutant qu'après qu'il ait atterri il a sorti une carte et par triangulation a évalué la vitesse des "objets" à 1200 miles par heure.

"J'ai pu avoir raté une seconde ou deux dans mon chronométrage, mais la vitesse tournerait tout de même aux alentours de 1.200 milles par heure," a-t-il affirmé.

A Portland, l'inspecteur civil senior de l'administration d'aéronautique de l'état, Edward Leach, a dit qu'il doutait "que quoi que ce soit puisse voyager tellement vite."

De la taille d'un avion de transport

Arnold a également indiqué qu'un DC4 volait à proximité et il a estimé que les "objets" étaient d'une taille à peu près identique à celle de cet avion de passager quadrimoteur, bien que les "objets" n'aient pas eu d'ailes. "Une chose qui m'a frappée," il a dit, "était qu'ils volaient tellement bas. Dix mille pieds, c'est très bas pour quoi que ce soit qui volerait à cette vitesse. "

Il a rapporté qu'ils ont semblé voler presque comme s'ils avaient été attachés ensemble - si l'un plongeait, les autres aussi.

Sheboygan Press USA, 28 juin 1947

KENNETH ARNOLD, LES SOUCOUPES, LE NOUVEAU MEXIQUE, 1947:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Sheboygan Press, de Sheboygan, Wisconsin, USA, le samedi 28 juin 1947.

Les Observateurs du Ciel Insistent Encore de ce qu'ils ont vu des 'Soucoupe Volantes;' L'Armée est Sceptique
White Sands Proving Grounds, N.M. - - (UP) -- un expert en matière de fusée de l'armée a risqué aujourd'hui l'opinion que les soucoupes en vol de Kenneth Arnold étaient simplement des avions à réaction mais près d'une douzaine de personnes se sont élevées dans le pays pour dire qu'ils avaient également vu les mystérieux disques brillants.

Arnold, un vendeur d'extincteur et pilote de Boise, Idaho, dit qu'il a vu neuf des vaisseaux étranges filant à une vitesse de 1.200 miles à l'heure. Arnold était certain de la vitesse. Il les a chronométrés à travers une distance connue entre deux montagnes.

Le Lt. Col. Harold R. Turner, officier commandant de la zone de test des fusées de l'armée ici, a dit aujourd'hui que les disques doivent avoir été des avions à réaction.

Le fils en a vu trois

Mais Mme E.G. Peterson de Seattle a dit non - elle avait vu les choses aussi. Non seulement cela, son fils les a également vues. En fait, il a attiré son attention sur elles.

"Mon fils a vu trois d'entre eux," dit Mme Peterson. "Mais le temps que je sois sortie là je n'ai pu en voir que deux. Ils n'ont pas ressemblé à des vaisseaux à réaction ou toute autre chose que j'aurais jamais vues auparavant.

"Ils étaient brillants, et ont semblé flotter dans le vent. Nous avons du les avoir observé pendant cinq minutes avant qu'ils ne disparaissent, allant vers l'est."

Plusieurs autres résidants ont rapporté les voir dans le secteur.

Les rapports des témoins oculaires ont été une douce musique aux oreilles d'Arnold, qui a été en butte à de grandes moqueries depuis qu'il a raconté voir les gadgets circulaires filant dans le ciel à 10.000 pieds près du Mont Rainer [sic, Rainier] dans le Sud de l'état de Washington.

L'ingénieur les a aussi vues

Si lui et d'autres on réellement vu des soucoupes, elles doivent vraiment avoir couvert du terrain.

Arnold a indiqué qu'il les a vues "à environ 15:00, heure standard Pacifique," ce mardi.

Charles Kastl, ingénieur des chemins de fers, de 60ans et résidant à Joliet, Illinois, a dit qu'il a repéré "environ neuf" des choses comme tandis qu'il marchait le long d'une autoroute à 13:50 mardi.

Cela signifie qu'elles doivent avoir couvert la distance de Seattle vers Chicago - environ 2.000 milles - en environ 50 minutes. Kastl a indiqué qu'il a vu une file d'objets circulaires plats allant "plus vite que n'importe quel avion que j'ai jamais vu" environ 10 à 12 milles à l'est de Joliet. Ils volaient à environ 4.000 pieds de haut et allaient du nord au sud.

"Je ne pouvais voir aucun lien qui les reliait, mais ils ont agi comme si le disque principal avait un motorisation pour faire se mouvoir les autres parce que quand il s'est retourné, les autres l'ont fait aussi. Quand il se redressait, les autres se redressaient."

Volaient réellement

Kastl a indiqué qu'il "n'a pas pensé" à l'incident, excepté pour en parler à son épouse, jusqu'à ce qu'Arnold ait rapporté voir les avions.

Si les disques ont vraiment fait le vol de Seattle vers l'est mardi, ils doivent s'être dirigé sur le retour à l'ouest le jour suivant. W.I. Davenport, un charpentier Kansas City, dit qu'il a vu neuf d'entre eux volant dans la direction de l'ouest tandis qu'il travaillait sur un toit aux environs de midi mercredi.

Il a dit qu'ils allaient tellement rapidement qu'il a à peine eu le temps de les compter.

Et ils doivent avoir fait des vols précédentes - si l'on admet qu'ils volent.

Byron Savage d'Oklahoma City a dit qu'il a vu une sorte d'engins similaires il y a cinq ou six semaines.

Les astronomes à Seattle et Joliet disent qu'il n'y a pas d'explication naturelle pour les rapports.

Dans l'intervalle, Turner a proposé une explication pour "la chute de corps" rapportée depuis au moins deux endroits dans le sud-ouest aujourd'hui. Il a dit qu'ils étaient des météores, et il a expédié un groupe de recherche en avion à Tularosa, Nouveau Mexique, et un autre en automobile à Engle, Nouveau Mexique, pour en rapporter la preuve.

SOUCOUPES DANS LA PRESSE U.S., 1947:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Philadelphia Evening Bulletin, USA, 2 juillet 1947.

Un aviateur vétéran rejoint les rangs des témoins de 'soucoupe volantes'
Portland, Oregon, 2 juillet -- (A.P.) -- Le rapport d'un pilote expérimenté de la Côte Ouest a été ajouté aujourd'hui aux comptes-rendus de plus en plus nombreux de "soucoupes volantes" au-dessus de l'ouest.

Richard Rankin, vétéran de plus de 7.000 heures dans le ciel, a dit qu'il a vu les disques controversés mystérieux au-dessus de Bakersfield, Californie, de "allant peut-être à 300 ou 400 miles par heure."

Il y en avait dix volant en formation vers nord, a-t-il dit à un journaliste, mais ensuite "ils ont fait demi-tour et se sont dirigés vers le sud, il n'y en avait plus que sept."

"Je ne pouvais pas déterminer le nombre ou l'emplacement de leurs propulseurs et n'ai distingué aucunes ailes ou queue. Ils sont apparus presque rond," a-t-il dit.

Rankin a indiqué qu'il les a vus depuis le sol le 23 juin, mais a hésité à décrire ce qu'il a vu jusqu'à ce qu'il ait remarqué que d'autres ont rapporté la même chose.

Au début, a-t-il continué, il a supposé qu'il avait vu le XF-5U-1, l'avion expérimental "crêpe volante" de la Navy. La Navy a depuis lors annoncé qu'elle a un seul XF-5U-1, et qu'il n'a pas quitté le Connecticut.

De nouveaux rapports, en attendant, sont venus de trois villes, Astoria, Madras et Portland dans l'Orégon. Les Portlandais faisant le rapport, le M. et Mme Robert Balliet, ont indiqué qu'ils étaient incrédules au sujet des histoires de soucoupes jusqu'à ce qu'ils en aient vu au moins une dizaine d'entre elles s'envolant silencieusement au-dessus du fleuve Colombia hier.

La Libre Belgique Belgique, 5 juillet 1947

LES SOUCOUPES VOLANTES DE 1947 DANS LA PRESSE:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Libre Belgique, Belgique, le 5 juillet 1947.

Les ovnis dans la presse en 1947 - Page 2 94d23bafff

Dans le ciel américain De mystérieuses "soucoupes volantes"

Le tout dernier jeu aux Etats-Unis consiste à lever le nez en l'air et à chercher dans le ciel des mystérieux "bolides" qui, depuis quelques jours, défrayent la chronique.

La semaine dernière, en effet, neuf mystérieux projectiles furent aperçus traversant le ciel dans l'état de Washington, à une vitesse apparente de près de 2000 km à l'heure.Des phénomènes semblables étaient signalés par la suite d'El Paso dans le Texas, de Vancouver et de nombreux autres endroits. Toutes les hypothèses émises pour en expliquer l'origine sont successivement abandonnées. On avait pensé qu'il s'agissait du "Flying Pancake" (la crêpe volante) ou d'un avion sans ailes, mais les autorités navales ont fait savoir que le "pancake" n'avait pas quitté sa base. On avait parlé aussi d'effets de lumière sur les nuages ou même d'explosion d'un météore, mais selon les experts ces théories ne résistent pas à l'examen. Cependant, on signale un phénomène semblable au Canada où une "étoile géante" a traversé l'espace près de l'île du Prince Edouard. Selon les témoins canadiens, ces bolides ressemblent à une "soucoupe à thé" et traversent l'horizon en trente seconde sans émettre aucun bruit, en dégageant une lueur fulgurante. Des deux côtés, les radars n'ont signalé la présence d'aucun corps étrange dans le ciel et l'armée déclare n'avoir procédé au tir d'aucun projectile à réaction.

Le mystère des "soucoupes volantes" demeure entier. (A.P.)


Dernière édition par le Mar 27 Nov 2007, 23:51, édité 2 fois

Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 1947 - Page 2 Empty

Masculin Age : 43
Nombre de messages : 12810
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20255
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 1947

Ven 23 Nov 2007, 18:29
INTERVIEW DE "MAC" BRAZEL DANS LE ROWELL DAILY CHRONICLE, 9 JUILLET, 1947:

W. W. Brazel, 48 ans, fermier d'un ranch du comté de Lincoln vivant à 30 miles au sud-est de Corona, a rapporté aujourd'hui son histoire de sa trouvaille de ce que l'armée a d'abord décrit comme un disque volant, mais la publicité qui a entouré sa trouvaille lui a fait ajouter que s'il trouvait jamais n'importe quoi de moins qu'une bombe il n'en parlerait sûrement plus.

Brazel a été amené ici hier tard par W. E. Whitmore, de la station de radio KGFL, a été pris en photo prise et a donné une interview au Record et à Jason Kellahin, envoyé ici du bureau de l'Associated Press à Albuquerque pour couvrir l'histoire. La photographie pour laquelle il a posée a été envoyée par un appareil de télétransmission de photo par câble de l'Associated Press spécialement installé dans le bureau du Record par R. D. Adair, le chef du câble de lAssociated Press envoyé ici dans l'unique but de transmettre l'image et celle du shérif George Wilcox, à qui Brazel avait à l'origine fourni l'information de sa trouvaille.

Brazel a raconté que le 14 juin, lui et son fils de 8 ans, Vernon, étaient à environ 7 ou 8 miles de la maison de ranch de la ferme de J.B. Foster, pour lequel il travaille, quand ils sont tombés sur un grand secteur de débris brillants composé de bandes en caoutchouc, de feuille d'étain, d'un papier plutôt rigide et de bâtons.

A ce moment Brazel était pressé de terminer sa tournée et il n'a pas prêté beaucoup d'attention à celà. Mais il a fait des remarques au sujet de ce qu'il avait vu et le 4 juillet, lui, son épouse, Vernon, et sa fille Betty, âgée de 14 ans, sont retournés à l'endroit et ont ramassé beaucoup de ces débris.

Le jour suivant il a entendu parler pour la première fois des disques volants, et il s'est demandé si ce qu'il avait trouvé pourrait être les restes d'un de ces derniers.

Lundi, il est venu à la ville pour vendre quelque laine et tandis qu'il était là, il est allé voir le shérif George Wilcox et "a chuchoté sur le ton de la confidence" qu'il pourrait avoir trouvé un disque volant.

Wilcox a contacté la Base Aérienne de l'Armée de Roswell et le major Jesse A. Marcel et un homme en vêtements civils l'a accompagné chez lui, où ils ont pris le reste des morceaux du "disque" et sont allés à sa maison essayer de le reconstituer.

Selon Brazel ils n'ont tout simplement pas pu le reconstituer du tout. Ils ont essayé de fabriquer un cerf-volant à partir de lui, mais n'ont pas réussi à le faire et nônt pu trouver aucune manière de les remettres ensembles de sorte que cela se tienne.

Ensuite le major Marcel l'a apporté à Roswell et c'était la dernière fois qu'il en a entendu parler jusqu'à ce que l'histoire se soit dffusée qu'il avait trouvé un disque volant.

Brazel a indiqué qu'il ne l'a pas vu tomber du ciel et ne l'a pas vu avant qu'il n'ait été déchiré, donc il ne connaissait pas la taille ou la former qu'il avait pu avoir, mais il a pensé qu'il pourrait avoir été environ aussi grand que le dessus d'une table. Le ballon qui le tenait en l'air, si c'était comme cela que cela avait fonctionné, doit avoir été d'environ 12 pieds de long, a-t-il pensé, mesurant la distance par la taille de la salle dans laquelle il était assis. Le caoutchouc était gris fumeux de couleurs et dispersé sur un secteur d'environ 200 mètres de diamètre.

Quand les débris ont été ramassés, les feuilles d'étain, le papier, le ruban adhésif, et les bâtons, ont donné un paquet d'environ trois pieds long et 7 ou 8 pouces d'épaisseur, alors que le caoutchouc faisait un paquet d'environ 18 ou 20 pouces de long et environ 8 poouces d'épaisseur. En tout, a-t-il estimé, le lot entier aurait pesé peut-être cinq livres.

Il n'y avait aucun signe de n'importe quel métal dans le secteur qui pourrait avoir été employé pour un moteur et aucun signe de la moindre sorte de propulseurs, bien qu'au moins un aileron de papier ait été collé sur une partie de feuille d'étain.

Il n'y avait aucun mot écrit sur le moindre instrument, bien qu'il y ait eu des lettres sur certaines des pièces. Une quantité considérable de scotch et une certaine bande avec des fleurs imprimées dessus avaient été employées dans la construction.

Aucune corde ou fil ne devait être trouvée mais il y avait quelques oeillets dans le papier pour indiquer qu'une certaine sorte d'attachement a pu avoir été employée.

Brazel a indiqué qu'il avait précédemment trouvé deux ballons météo sur le ranch, mais que ce qu'il a trouvé cette fois ne ressemblait pas le moins du monde à aucun de ces derniers.

"Je suis sûr que ce que j'ai trouvé n'était pas du tout un ballon d'observation météo," a-t-il dit. "Mais si je trouve toute autre chose de moins important qu'une bombe vous aurez du mal à me faire dire quoi que ce soit à son sujet."

SOURCE DE L'ARTICLE:

Article dans le journal local "Roswell daily Chronicle", 9 juillet 1947.

http://ufologie.net/rw/p/roswelldailychronicle9jul1947f.htm

LE WASHINGTON POST, 9 JUILLET 1947:

TRANSCRIPTION:

La 'soucoupe volante' de l'Army Air Force n'est qu'un cerf-volant
La trouvaille du Nouveau Mexique s'avère être complètement bidon

Par John G. Norris
Reporter du Post

Pendant trois heures agitées la nuit passée, les Armées de l'Air de l'armée -- et le monde -- ont pensé être réellement entré en possession d'une de ces fabuleuses "soucoupes volantes." Mais ce n'était pas le cas. Les nouvelles ont hier après-midi fait circuler l'annonce qu'un "disque volant" avait été trouvé sur un ranch au Nouveau Mexique et était maintenant en la possession du 509th groupe de bombardement atomique au terrain de Roswell, N.M. Le mystérieux croquemitaine existe vraiment -- a ainsi dit une annonce de l'officier des relations publiques du Terrain d'Aviation de l'Armée de Roswell.

L'officier de garantie sait
Puis, quelques heures plus tard et presque deux jours après que le "disque" avait été dans des mains officielles, il a été brutalement dénoncé comme un imposteur. Précipité de Roswell au quartier général de la Huitième Armée de l'Air à Fort Worth, Texas, par B-29, il a troublé là des officiers de l'AAF. Ils étaient sur le point de l'envoyer par avion au centre expérimental de l'armée au terrain de Wright, quand un officier de garantie de l'armée a identifié l'objet. Cela était une partie d'un type de ballon météo en forme de cerf-volant employé par le Bureau de Météorologie des Etats-Unis et les stations météorologiques de l'armée partout le pays!

Le rancher n'a pas le téléphone
Mais il y avait eu de l'excitation tandis que cela se passait. Les télétypes des services de nouvelles ont diffusé l'histoire de la "découverte capitale" dans les bureaux des journaux hier tard. Bulletins après bulletins rapportaient comme suit:

L'objet était tombé sur un ranch à 75 miles au nord-ouest de Roswell. N'ayant pas le téléphone, le rancher W. W. Brizell [sic, Brazel] a attendu une semaine jusqu'à ce qu'il se soit rendu en ville, et l'a alors présenté au shérif. Ce dernier l'a remis à l'armée lundi. Les officiers du renseignement de l'AAF se sont interrogés au sujet de la trouvaille, et on émis une annonce disant que les disques étaient une "réalité" et l'ont transporté au quartier général de la Huitième Armée de l'Air à Fort Worth, Texas.

Les officiels de l'Armée de l'Air de l'Armée là-bas ont été stupéfaits comme le reste du monde. Mais sous la direction personnelle du Lieutenant Général Hoyt Vandenberg, chef des opérations de l'AAF, qui est arrivé depuis les quartiers généraux de Washington au milieu de l'excitation, ils ont fait chauffer les fils des télégrammes du Texas et au Nouveau Mexique...

Ils ont obtenu du Brigadier Général Roger Ramey, commandant de la Huitième Armée de l'Air, une description de l'objet. Il était "de construction très fragile -- presque comme un cerf-volant," fait avec du bois et avec une couverture "comme du papier alu"...

Ramey a indiqué qu'il ne l'avait pas réellement vu jusqu'ici par lui-même. Il est allé jeter un coup d'oeil, et a rappelé pour dire qu'il avait environ 25 pieds de diamètre. Il a dit qu'il l'envoyait au terrain de Wright, Ohio, mais qu'il allait d'abord demander à l'un des officiers de la météorologique de le regarder...

L'histoire tombe à l'eau
C'est là que l'histoire est tombée à plat, avec un son mat entendu jusqu'à 1500 miles de distance dans le bureau en ville du Post. L'officier de garantie Irving Newton, un prévisionniste de la station météorologique de la base de l'armée de Fort Worth, s'est avancé, et a identifié l'objet comme étant un élément d'un ballon météo. Il était d'un type employé par le Bureau de la Météorologie des Etats-Unis et des météorologistes de l'AAF pour déterminer la direction et la vitesse des vents aux altitudes élevées.

Il a dit qu'il pourrait être venu de n'importe laquelle d'une de 80 stations météorologiques aux Etats-Unis utilisant un tel équipement. Newton a indiqué que l'objet, une cible ray wind [sic, Rawin], a été utilisée "parce qu'elles peuvent aller tellement plus haut que l'oeil peut voir." Un ensemble de radar est utilisé pour suivre le ballon et par un processus de triangulation que les vents de là haut sont reportés sur une carte, a-t-il ajouté.

Ressemble à une étoile
Une fois déplié, a indiqué Newton, l'objet ressemble à une étoile à six pointes, est d'aspect argenté, et monte dans le ciel comme un cerf-volant, monté sur un ballon de 100 grammes. Le Général Ramey s'est alors rendu à une station de radio de Fort Worth pour expliquer que le "disque volant" était un ballon météo.

Plus tôt, il a été annoncé qu'il ferait une annonce par la National Broadcasting Company, mais ce cela n'a pas été fait. Brazell [sic, Brazel] a trouvé les restes cassés du dispositif météo dispersé au-dessus d'un mile carré de sa terre il y a trois semaines. Il a empaqueté le papier d'alu et les faisceaux en bois cassés du cerf-volant et le reste déchiré caoutchouc synthétique du ballon ensemble et l'a roulé en-dessous d'un certain buisson, selon le Major Jesse A. Marcel, de Houma, Louisiane, l'officier du renseignement du 509ème à Roswell, qui a apporté le dispositif à Fort Worth.

Il se rend chez le Shérif
En voyage à la ville de Corona, N.M. dans la nuit de samedi, Brazell [sic] a entendu pour la première fois faire référence aux disques volants, a raconté le Major Marcel. Brazell s'est dépêché de rentrer chez lui, a déterré les restes du cerf-volant et du ballon dimanche et s'est dirigé lundi pour Roswell et le bureau du shérif. Ceci a eu comme conséquence l'entrée de l'armée dans l'affaire.

Le Colonel William H. Blanchard, commandant le 509ème, a rapporté l'incident au Général Ramey. A ce moment-là, le Lieutenant Warren Haught [sic, Walter Haut], officier de l'information publique au terrain de Roswell a annoncé qu'un "disque volant" était entré en possession des Forces Aériennes de l'Armée.

Le Lieutenant Haught [sic, Haut] a dit dans un rapport aux journalistes que "les nombreuses rumeurs concernant le disque volant sont devenues une réalité hier quand le bureau du renseignement du 509ème groupe (atomique) de bombardement de la Huitième Armée de l'Air, terrain d'aviation de l'armée de Roswell, a éé assez chanceux pour prendre possession d'un disque par la coopération d'une des rancher locaux et du bureau du shérif."

Les hommes des relations publiques des Armées de l'Air ici ont été embarrassés quand les journalistes ont rapporté les déclarations du Texas. D'abord ils ont donné les détails nus de la découverte de l'objet.

Alors ils ont maintenu un couvercle de sécurité sur toute autre information pour des raisons que c'était "des choses de niveau élevé." Comme il s'est avéré, ils avaient absolument raison.

International News Service a indiqué qu'un vendeur de voiture de Shreveport, Louisiane, a trouvé un gadget d'aluminium en rotation d'environ 16 pouces de diamètre contenant des câbles et l'a remis aux officiers du renseignement au terrain de Barksdale.

L'INS a indiqué que la Maison Blanche a officiellement annoncé que le Président Truman ne sait rien au sujet des soucoupes.

Le Contre-Amiral Blandy, qui avait commandé les essais de bombe atomique de Bikini, était sceptique de ce que les disques aient existé du tout et dit qu'il ne pouvait pas en être blâmé [que les disques ne venaient pas de lui].

A Roanoke, Virginie, un fabricant de jouet, Kyle Walker, a indiqué que les soucoupes étaient des anneaux en caoutchouc que ses équipes de ventes utilisent pour faire la promotion d'un nouveau jeu dans lequel des anneaux en aluminium sont jetés vers des poteaux dans la terre. Walker a dit qu'il a demandé à ses vendeurs de remplir les anneaux en caoutchouc d'hélium, pour qu'ils volent aux alentours et créent de l'intérêt.

Lloyd Bennett d'Oelwein, Iowa, a réclamé une récompense pour sa découverte -- un morceau de métal de six pouces de diamètre dont il a dit qu'il a filé à travers l'air. Un métallurgiste a dit qu'il a fallu 6300 degrés de température pour le fondre.

Un professeur Australien de psychologie, F. S. Cotton, s'est penché sur la théorie des taches-devant-les-yeux. Des rapports des disques sont également venus d'Afrique du Sud, du Danemark et d'Angleterre.


SOURCE FOR THIS ARTICLE:
"AAF 'Flying Saucer' merely weather box-kite", article dans le quotidien national "The Washington Post", Washington D.C., USA, 9 juillet 1947.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Les ovnis dans la presse en 1947 - Page 2 Empty

Masculin Age : 43
Nombre de messages : 12810
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20255
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 1947

Ven 23 Nov 2007, 18:33
L'Est Républicain France, 14 juillet 1947

L'article ci-dessous est paru le dans le quotidien l'Est Républicain, Alsace, France, le 14 Juillet 1947.

Enfin... en France aussi ON SIGNALE des "Soucoupes volantes"

Le Mans. - Un habitant du Mans qui se trouvait samedi matin de bonne heure à sa fenêtre, déclare avoir aperçu dans le ciel, à une altitude approximative de 800 à 1.000 mètres, deux engins bizarres qui prenaient la direction ouest.

De couleur gris-verdâtre, des appareils, d'après le témoin, avaient une forme légèrement ovale et plate et présentaient sur leur pourtour une série de taches plus sombres. Ils atteignaient une vitesse nettement supérieure à celle des avions de chasse modernes. Aucun son de moteur ne s'est fait entendre. Seule une traînée de fumée a subsisté quelques instants après leur passage, puis les appareils ont disparu rapidement dans les nuages bas.

PRECISIONS

New-York. - Le bureau fédéral américain d'enquête annonce qu'une "soucoupe volante" a été trouvée à Twin Falls (Idaho). Elle aurait 77 cm de diamètre et présenterait l'aspect d'une paire de cymbales placées l'une contre l'autre. Sur l'un des côtés se trouve une sorte de calotte en métal et sur l'autre une même calotte en matière plastique. Les autorités militaires refusent de commenter cette découverte.

Une autre "soucoupe" aurait été trouvée dans le Wisconsin et aurait l'apparence de deux bois attachés ensemble. Une lampe de radio se trouverait à l'intérieur. on croit que cette dernière servirait à la propulsion de l'engin qui est muni de deux hélices et a un moteur gros comme le poing.

Le Parisien Libéré France, 16 juillet 1947

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Parisien Libéré, France, page 1, le 16 juillet 1947.

Les ovnis dans la presse en 1947 - Page 2 8ea3bcc161


Biarritz survolé par les soucoupes volantes?

BIARRITZ, 15 juillet. -- Des habitants de Biarritz affirment avoir vu deux "soucoupes volantes", à une altitude assez élevée, au-dessus de l'Océan. Ces mystérieux engins dégageaient une légère fumée avant de disparaître à l'horizon.

PRESSE FRANCAISE ET SOUCOUPES VOLANTES, 1947:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Méridional, France, le 20 juillet 1947.

DES SOUCOUPES VOLANTES apparaissent dans notre région

M. Dupont, cultivateur, a découvert une de ces mystérieuses "soucoupes" - jusqu'ici une exclusivité U.S.A. - en se rendant à son travail. Il lut avec stupéfaction le texte suivant sur une face de l'engin: Quelques jours suffisent pour apprendre à danser au Salons Roger, 59, allées Léon Gambetta, Marseille - et sur l'autre face: Assistez aux matinées dansantes du Club Terpairhote dans le cadre merveilleux de la villa "Mon Rêve", 229 boulevard Périer. Tous les dimanches de 16 à 19 h. Vastes pistes ombragées. Orchestre.

The Evening Eagle USA, 29 juillet 1947


L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Evening Eagle, de Pittsfield, Massachussets, USA, le 29 juillet 1947.



Les ovnis dans la presse en 1947 - Page 2 59c1a82ffa

Une Soucoupe Ardente Fait des 'Passes' A la Base Aérienne

Oakland, Californie (AP). -- L'Oakland Tribune a indiqué que "un objet en forme de disque "fonçant à une vitesse estimée de 1000 à 1300 miles par heure a fait cinq "passages" près de la base aérienne de Hamilton hier tôt.

The newspaper quoted three Air Force noncommissioned officers who said the "flying saucer," shooting blue flames and with a "roar like thunder" dived near a beacon just north of the field. Le journal a cité trois que l'Armée de l'Air noncommissioned les officiers qui ont dit l'" soucoupe en vol, " les flammes bleues de tir et avec un " hurlement comme le tonnerre " plongé près d'un nord juste de balise du champ. Le terrain de Hamilton est à 25 miles au nord de San Francisco. Le Capitaine Roger G. Pryor, un opérateur de tour de contrôle au terrain, dit qu'il a vu une flamme bleue jaillir pendant que la soucoupe filait près depuis le sud-ouest en se dirigeant au nord-ouest. Le Tribune dit que l'observation de Pryor a été vérifiée par le Sergent Ellis R. Rimer, un autre opérateur de tour de contrôle, par le Sergent Virgil Cappuro, membre de personnel du personnel de communications des voies aériennes.

Ils ont dit que la soucoupe est revenue depuis le nord-ouest et a fait un autre passage au nord du terrain, puis a plus tard fait trois approches de plus. Le Tribune a indiqué que les aviateurs ont décrit l'objet comme étant circulaire, épais au centre et aminci sur les bords. Ils ont utilisé des jumelles pour suivre son cours. Les hommes ont dit que le disque a été accompagné d'un grondement comme celui du tonnerre et d'une flamme bleue a ressemblé à une torche à acétylène. Ils ont décrit son approche à entre 2000 et 5000 pieds. Les hommes ont dit que le ciel était dégagé au-dessus du terrain de Hamilton, bien qu'un haut brouillard ait régné ailleurs dans la région de la baie de San Francisco.

Voir également le cas du lendemain à la même base aérienne.

Le Progrès France, 30 juillet 1947

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Progrès, de Lyon, France, on July 30, 1947.

Les ovnis dans la presse en 1947 - Page 2 49555b783f

SUR UN METEORE

La "soucoupe volantes" que nous signalait dès dimanche soir notre correspondant de Nantua, est apparue également à la même heure (20 h. 30 environ) dans le ciel de Savoie, de Haute-Savoie, de la Drôme, de l'Ardèche, et même du Rhône. Elle fut visible sans doute aussi dans d'autres départements du Sud-Est.

D'après les informations reçues hier, de toute la région, le météore, puisqu'il faut l'appeler par son nom, donnait l'impression d'une grosse étoile filante. Après l'extinction de la lueur, une traînée nuageuse subsista pendant près d'un quart d'heure.

Est-il besoin d'ajouter que ce phénomène atmosphérique n'a absolument rien de commun avec les "soucoupes volantes" aperçues [...]

Times News USA, 15 août 1947

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Time News, de Twin Falls, Idaho, USA, le 15 août 1947.


Les ovnis dans la presse en 1947 - Page 2 Bc3b821126
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Regardez vers le haut, tout le monde, les disques volent de nouveau!
Par John Brosnan

Juste au moment où Magic Valley et le reste du pays commençaient à retrouver leurs esprits après avoir croulé sous une avalanche d'observations de soucoupes volantes, voici que deux citoyens du comté de Twin Falls raniment les spéculations sur le mystère en rapportant qu'ils ont vu deux disques.

Nous avons peut-être, avec le témoignage de A.C. Urie, qui exploite un élevage de truites à Auger Falls, dans le canyon de la Snake River, à quelques miles du ranch Blue Lake, la description la plus détaillée que l'on ait jamais recueilli, dans notre pays, sur cet objet volant à grande vitesse.

La soucoupe qu'a vue M. Urie évoluait dans le canyon de la Snake River à 60 pieds d'altitude environ, mercredi, aux alentours de 01:00 P.M. Le même jour, à 09:30 A.M., L.W. Hawkins, commissaire du compté de Twin Falls, et son ancien Shérif, qui habite a Filer, a vu lui aussi deux objets circulaires qui s'élevaient à une très haute altitude près du bassin de retenue du barrage de Salmon, à une vingtaine de miles au sud de Twin Falls.

Voici la description qu'a faite M. Urie des disques volants que lui-même et ses deux fils, Keith, 8 ans, et Billy, 10 ans, ont observé:

"J'ai vu de très près la soucoupe volante qui est passée devant l'élevage de truites à 13 heures, le 13 août. Elle se dirigeait en aval du canyon de la Snake River, à environ 75 pieds de hauteur par rapport au fond de la rivière. J'estime sa vitesse à 1000 miles par heure."

M. Urie a expliqué que l'incident s'est produit au moment où les deux garçons traversaient la rivière en barque en venant de la rive droite. S'inquiétant à leur sujet, car ils étaient en retard, il était descendu vers les eaux.

"J'avais une visibilité d'environ 300 pieds le long de son cours, et j'étais presque à la même hauteur que cette chose," a dit M. Urie. "Mes deux fils Keith et Billy étaient en contrebas par rapport à moi et ils l'ont vue sous un angle d'environ 45 degrés. Ils l'ont vue par en-dessus et de côté, et tous trois nous la regardions depuis la rive gauche du canyon. Elle était d'une couleur unie, un bleu ciel pâle, avec un bourrelet incandescent rouge vif le long du sommet, ou de la calotte. C'est un endroit où le lit du canyon est très accidenté et la chose montait par-dessus les escarpements et redescendait dans les creux à une vitesse impliquant une sorte de contrôle plus rapide que les réflexes de l'homme. Selon moi elle est guidée aux instruments et fonctionne est propulsée à l'énergie atomique car elle ne faisait que très peu de bruit, juste un chhhh en passant à mon niveau."

M. Urie a estimé ses dimensions à environ 20 pieds de long sur 10 pieds de haut et 10 pieds de large. La chose, qu'il a décrite comme étant de forme oblongue, ressemblerait à un plat à tarte renversé ou à un chapeau de paille à large bord aplati dans les deux sens.

Pressé de donner franchement son opinion sur la chose, M. Urie a dit être convaincu qu'il devait y avoir du vrai dans ces histoires de soucoupes volantes. "J'en connais qui en ont vu, eux aussi, et je sais que ce n'est pas parce qu'ils se font des idées ou qu'ils veulent qu'on parle d'eux dans les journaux," a-t-il ajouté. "Et je sais que cela a effrayé les enfants et que moi-même je n'en menais pas large."

Pour vérifier la rumeur selon laquelle le commissaire du conté Hawkins aurait observé un engin aérien inhabituel le même jour qu'Urie, le Times News est allé l'interviewer chez lui à Filer. "Oui, c'est vrai," a-t-il reconnu sans hésiter du tout. Je dois reconnaître que j'étais sceptique jusqu'à ce que je le voie de mes propres yeux. Je ne peux pas dire ce que s'était, mais il y avait bien quelque chose en l'air."

Hawkins a raconté que mercredi matin, alors qu'il se trouvait au bassin du barrage de Salmon, un bruit ressemblant à l'écho d'un moteur lui a fait regarder vers le ciel et il a alors vu deux objets circulaires qui reflétaient la lumière. Selon lui, ils se déplaçaient à très grande vitesse et se trouvaient à une altitude plus haute que celle des avions.

Il a refusé de donner plus de détails, ajoutant seulement: "il y a quelque chose là-haut." Mais l'ensemble de sa description coïncide avec celles qu'ont fournies des centaines de personnes qui ont signalé des soucoupes volantes, après que Kenneth Arnold, un homme d'affaire de Boisé ait déclenché une tempête en racontant qu'il est tombé sur neuf objets en forme de disque alors qu'il volait dans son avion privé dans l'Etat de Washington.

Ensuite la nation est devenue de plus en plus conscient des "soucoupes volantes" créant un état d'esprit pour que quatre garçons adolescents de Twin Falls causent quelque sensation quand ils ont construit une maquette de disque volant et l'ont jeté dans une arrière cour locale le 10 juillet. Il fut plus tard révélé qu'il s'agissait d'un canular, selon les recherches de l'armée et du FBI.

Par la suite les rapports de soucoupes ont diminué, se réduisant à quelques incidents dispersés jusqu'à ce que la question ait été renouvelée par les occurrences de cette semaine. Les spéculations sont allé de la mention que les disques pourraient être des expériences de missile guidées par la Navy ou l'armée, ou ils pourraient être des expériences par un certain pays étranger, ou quelque chose hors de ce monde. Quoi qu'elles puissent être, de nombreuses personnes ont vu quelque chose.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Contenu sponsorisé

Ovnis Re: Les ovnis dans la presse en 1947

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum