Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Archives OVNI en FranceAujourd'hui à 19:27R-MèsPrésentation Thalassa2008Aujourd'hui à 19:22Thalassa2008Discussion sur l'entretien cognitifAujourd'hui à 19:07Polyèdre57(1995) L'incident de Ilha do Major, São Vicente (Brésil)Aujourd'hui à 18:38HocineRapport militaire de 1954 : L'Ovni qui accrédite une RR3 ?Aujourd'hui à 17:32Polyèdre57Les observations ovni en BretagneAujourd'hui à 16:26LorelineprésentationAujourd'hui à 13:15LorelinePrésentation ScarlettohAujourd'hui à 12:59LorelinePrésentation Agamvark33Aujourd'hui à 12:56LorelineMAJ : JT Ovni en France - Novembre 2019 - par O.D.H.TvAujourd'hui à 11:54Polyèdre57L'affaire du crash de Roswell ufo crash (1947)Hier à 21:48snotgobblerEnregistrement par E. Campagnac d'un Ovni sur Colmar en 1954Hier à 21:00Polyèdre57Lecture du momentHier à 20:41Polyèdre57Métamatériaux, artefacts et récolte d'échantillons présumés exotiquesHier à 18:37Hocine(1997) Lumières ovni au-dessus de PhoenixHier à 12:21Polyèdre57Quand cinq pilotes de l'US Navy décrivent des rencontres récentes faites grâce à un nouveau radar embarquéHier à 09:49Hector01BLUE BOOK PROJECT - Série produite par Robert Zemeckis - History ChannelHier à 07:15Franck.lLe nouveau Directeur du GEIPANSam 16 Nov 2019, 20:49Roland622019 le 11/11 à 18h proche de Viennes, Isère (38)Sam 16 Nov 2019, 17:40Roland62(1967) La rencontre trop rapprochée de Steven Michalak à Falcon LakeSam 16 Nov 2019, 16:43Polyèdre572019: le 06/10 à minuit-1heure - Un phénomène insolite - Vlessart -Sam 16 Nov 2019, 11:06handuhanLa recherche d'extraterrestres "est bien plus crédible qu'auparavant" Sam 16 Nov 2019, 09:28Cho2019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Ven 15 Nov 2019, 21:55udje5403Les Observations du 5 novembre 1990 un étage de fusée et des Ovnis?Ven 15 Nov 2019, 21:23Polyèdre57Mexique 11.07.1991Ven 15 Nov 2019, 21:13Polyèdre57Partager ma passionJeu 14 Nov 2019, 22:56LorelineQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesJeu 14 Nov 2019, 20:17elisaliseQue fera l’humanité en cas de détection d’une civilisation extraterrestre ?Jeu 14 Nov 2019, 18:30Cho(2018) "Les Apparitions Mondiales d'Humanoïdes" d'Eric ZURCHERJeu 14 Nov 2019, 18:23Polyèdre57Presentation ChoJeu 14 Nov 2019, 12:07Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Janus
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 Empty

Masculin Age : 66
Nombre de messages : 100
Inscription : 06/02/2011
Localisation : 73
Emploi : ingénieur
Passions : astronomie, météorologie, informatique, audiovisuel, archéologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3343

Ovnis Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Ven 18 Fév 2011, 17:57
Rappel du premier message :

Bonsoir,

Ne pouvant pas insérer certains de ces chapitres dans d'autres parties du site (verrouillées), je les regroupe ici. Les thèmes abordés ne sont pas nouveaux, sur ce site, mais peut-être certaines réflexions, et détails, ici et là.

DENSITE REELLE :

Il y a les OVNIs (UFOs) que l'on voit, et tous les autres...

Supposons que leur répartition soit plus ou moins régulière (temporellement et géographiquement), sur notre planète.
Déjà, environ 70 % du globe est constitué d'eau salée, peu fréquentée, hormis les lignes régulières des navires de haute
mer qui sont aux océans ce que sont les couloirs aériens à l'aviation (des zones très étroites et très fréquentées, mais
séparées par de vastes espaces déserts). Et, la nuit, beaucoup de navire sont sur pilote automatique, avec le radar anti-collision activé (au cas où), tandis que tout le monde à bord roupille.

Pour les 30 % de terres émergées, il y a encore les portions quasi-désertiques ou désertiques, où les témoins potentiels
sont rares. Plus celles où l'environnement fait écran (forêts denses, etc.).

Et puis, il y a aussi les zones peuplées mais dont la couverture nuageuse dissimule tout ce qui se passe au dessus (cette
couverture nuageuse occulte également le ciel, en mer...).

Enfin, même en peuplement dense et avec un ciel dégagé, il y a le comportement humain usuel (surtout en ville et dans les
régions occidentales) qui incite peu de gens, peu de fois, à lever le nez vers les cieux, pour les scruter...

Sans oublier qu'à certaines heures, mêmes dans les endroits géographiquement très peuplés, il n'y a guère de gens dehors.

Pour ajouter à cette succession de filtres sélectifs, il semble que certains OVNI aient la faculté d'être visible ou pas,
sans que l'on sache si cette visibilité est liée ou non à une présence physique simultanée (en d'autres termes, peut-être
peuvent-ils être présents physiquement, dans la zone d'observation, sans être visibles).

Et pourtant, en dépit de tous les facteurs limitants cités, le nombre d'observations annuelles crédibles et non-explicables
reste impressionnant...

Qu'en serait-il, de ce nombre, si toutes les contraintes précédentes n'existaient pas (toujours avec l'hypothèse d'une
répartition homogène, à l'échelle macroscopique du temps, sur une année)...

Sans parler de l'utilisation (constatée) du milieu marin, quasiment inobservable à l'oeil, en plus du milieu aérien.



EVOLUTION TECHNOLOGIQUE :

Je ne suis pas le premier à avoir fait ce constat, mais l'OVNI du jour (enfin, de l'époque considérée) semble toujours être
d'une technologie un peu en avance sur celle du moment considéré (cf. les airships au 19ème siècle proches des dirigeables
qui allaient être possibles ; puis les disques classiques dont des recherches en MHD semblent pouvoir bientôt expliquer
certaines performances comme la vitesse supersonique sans "bang" sonique ; puis les modèles pouvant procéder à des
matérialisations/dématérialisations immédiates, etc.).

Comme si ces engins restaient toujours juste assez en avance sur notre technologie pour juste se mettre hors de portée...
Nous serions amenés à inverser les rôles, sur une planète tierce, qu'utiliserions-nous, nous-mêmes, dans l'atmosphère de
cette planète ? Le dernier cri de notre technologie, ou bien des engins démodés chez nous, mais bien suffisants pour tenir
la distance vis à vis de la technologie des habitants du lieu, quitte à monter progressivement en gamme, pour garder cette
marge de sécurité, au fur et à mesure de leur développement...

A moins que, l'aspect de l'engin soit une chose, et la technologie derrière une autre, le premier élément étant choisi pour
des raisons qui nous échappent, mais les principes de propulsion étant les mêmes.

Se contenter d'une technologie juste supérieure, c'est aussi un moyen de ne pas dévoiler les autres...

A moins que... (mais, je vous suggère de relire la fable de La Fontaine "l'aigle et le roitelet", pour ce qui pourrait
constituer une autre explication...).



LES FAUSSES JUSTIFICATIONS DE L'ABSENCE DE REALITE DU PHENOMENE

Je règle d'abord son compte à celle de l'observation visuelle non-corrélée par le radar.

Pendant longtemps, cette non-visibilité radar a été brandie comme la preuve absolue et incontestable de la non-réalité de
l'observation visuelle, au même moment. A l'époque des avions furtifs, qui oserait encore dire : "si ce n'est pas observé
au radar, ce n'est pas là" ? Si nous pouvons le faire, "ils" le peuvent aussi.

Mais, il y a toujours eu une autre raison, soigneusement passée sous silence. Tout le contrôle aérien, depuis environ les
années 1960/1970, repose sur des radars dits "secondaires", c'est à dire dont l'image restituée, et visible par le
contrôleur aérien, a été traitée par des calculateurs. Cette image est à base d'icônes, de symboles divers (code du
transpondeur, altitude, cap, etc., etc.), et ce n'est pas l'écho du radar qui est observé mais sa restitution organisée. Le
calculateur peut être réglé pour ne pas montrer les échos fixes ou à basse vitesse (moins de 40 noeuds, par exemple), ni
les échos d'une vitesse supérieure à une certaines limite, et surtout pour ignorer les échos qui ne répondent pas à
l'impulsion du radar avec l'émission d'un code transpondeur...

Par contre, un radar dit "primaire" montre une image brute de ce que l'antenne capte quand l'impulsion initiale revient à
la station après écho sur des cibles aussi diverses que certains phénomènes météorologiques pluie...), des objets fixes
(grande tour métallique, montagne, par exemple), groupe d'oiseaux ou d'insectes en vol, avions, ballons, etc., etc.
Bref, il montre tout, sans filtrage systématique. S'il y a renvoi d'écho, avec une intensité suffisante, c'est visible sur
le "scope". Ce type de radar primaire est dévolu aux militaires (qui ont aussi des radars secondaires), tandis que le
modèle secondaire est l'outil de travail usuel du contrôle aérien civil.

Quand on dit : rien n'a été observé sur le radar de l'aérodrome local, il faut entendre : rien n'a été observé sur le radar
secondaire paramétré pour ne voir que les avions et les autres aéronefs normaux (avec transpondeur). Certains de ces radars
ont une possibilité de passer en mode primaire, ou bien le contrôleur peut solliciter une image primaire, d'un autre radar,
mais c'est fait dans des circonstances rares et particulières.



Maintenant, je passe à la moquerie systématique dont étaient l'objet ceux qui affirmaient avoir été paralysés par une sorte
"d'arme" brandie par un alien, ou bien avoir entendu qu'on leur parlait "dans la tête". Désormais, l'on connait, et l'on
étudie, les propriétés des micro-ondes radioélectriques, pulsées (en basse fréquence), qui peuvent agir sur les centres
nerveux responsables du contrôle volontaire des mouvements, ou bien influer au niveau de certaines autres aires cérébrales
dont celles liées à l'audition. Nous n'en sommes pas (officiellement) au même niveau de performance que "les autres", mais
on s'en approche.



LES UTILISATEURS

Si l'on pose le postulat que les descriptions physiques faites sont au moins en partie réelles, cette planète est une vraie
plaque tournante de toutes les races environnantes (cf. men in black). Est-ce réellement possible ?

Rien ne s'oppose à ce que l'évolution, sur chaque planète portant la vie, ait suivi ses propres voies pour aboutir aux
formes, tailles, comportements rapportés. Et la dimension de notre simple galaxie, pour ne pas parler des autres, est
suffisante, avec les estimations actuelles (et toutes les découvertes récentes en ce domaine) pour statistiquement avoir
environ 400 planètes de type Terre.

Supposons, toujours, que la Terre est découverte (ou déjà connue) par une seule espèce disposant de la capacité au voyage
interstellaire. Il est évident que si cette espèces dispose de cette capacité, il lui est très facile d'entrer en contact
avec d'autres espèces disposant des mêmes possibilités.

Du coup, ce qui est connu (notre planète) par une espèce l'est aussi de toute les autres, à très brève échéance, ce qui
pourrait expliquer le cosmopolitisme alien apparent, chez nous.

Si l'on fait un croisement entre la densité des observations cumulées sur une année, la variété des engins vus, la
diversité de leurs occupants, on finit par se demander ce que fait toute cette alienité, si souvent, depuis si longtemps,
chez nous...

Et là, tout est envisageable, bien que certaines hypothèses ne tiennent plus guère debout (tout du moins avec notre
logique). Et, tout particulièrement, celle qui avait cours dans les années 1950/1960, et qui sentait bon le
planétocentrisme : la mission d'exploration scientifique (cf. les grandes expéditions humaines des siècles précédents, ou
bien nos propres sondes interplanétaires). Et effectivement, à cette époque 1950/1960, les observations rapprochées avaient
toujours le même parfum : des entités observent le sol, prélèvent des échantillons, etc.

Sauf que, compte tenu de ce que doit être leur propre technologie (à commencer par la télédétection, comparée avec la
nôtre, déjà performante), et à la durée dans le temps de ces actions scientifiques, cette hypothèse n'est plus guère
crédible (et je ne suis, bien sûr, pas le premier à l'avoir pensé, loin de là). Pourquoi ces simulacres, alors ? Il y a
l'explication de Jacques Vallée (et sûrement d'autres)...

Hormis cette raison, qu'est-ce qu'ils font ici ? Quelque chose qui est hors de la portée de notre compréhension, du
tourisme (venez observer les bouseux de la galaxie, tarif réduit pour les familles), de la chasse (cf. Predator...)... Et à
quel titre (sont-ils des représentants : militaires, techniciens..., de sociétés structurées ; ou bien des banis de leur
propre civilisation ; et encore, des sortes de pirates ou de corsaires trafiquant ici et là ; des propriétaires soucieux de
leur troupeau, surtout depuis qu'il est capable de foutre le feu à l'étable...).



LA PERTE DE l'INNOCENCE

Toujours dans les années 1950/1960, il y avait une sorte de paradigme : l'OVNI et ses occupants sont amicaux ou neutres. Il
y avait de nombreux cas où les occupants se permettaient des interactions cordiales avec le témoin (échanges de signes de
la main, etc.). Et, même, de taper sur l'épaule du témoin, etc. (cf. le cas décrit dans ce site, sur le nord de la France
ou la Belgique). Pour un peu, on aurait pu porter des badges "touche pas à mon alien...".

Mais, très vite (et à l'époque cela avait été un peu un choc, cf. certains numéros de la revue du GEPA), il s'est avéré que
l'OVNI (et/ou ses utilisateurs) pouvait nuire et même tuer. Dans certains cas, on peut encore avoir le doute d'un effet
collatéral de la technologie employée, sans certitude d'une volonté délibérée de causer des dégats. Dans d'autres
situations, le doute n'est guère permis, notamment quand l'action nocive et/ou léthale est une réponse à une action
offensive de la part d'un engin (avion de chasse) ou d'un être terrestre (usage d'une arme à feu). Il y aussi d'autres cas
(cf. l'exemple africain, sur ce site) où c'est tout un groupe humain à la fois (un village complet) qui est "terminé", sans
hostilité initiale de leur part.

Si le sujet n'était pas, alors, si tragique, on pourrait ironiser sur les "soucoupes violentes". Et, je n'aborde pas le complexe et délicat phénomène des "abductions"...

Contrairement à mon état d'esprit d'il y a quelques décennies (bon, d'accord, de pas mal de décennies), en cas de situation
de type RR2 ou RR3, je ne risque plus de courir vers eux avec un bouquet de fleur (c'est une image, bien sûr), mais plutôt
de me transformer en élément du paysage (style "tous aux abris"), jusqu'à ce que la voie soit à nouveau libre.


ET NOUS, ET NOUS

Sans risquer de me tromper, on peut dire que nous sommes répartis en trois groupes, sur cette planète : ceux qui savent et
qui se taisent ; ceux qui se doutent et s'interrogent (cf. ce site) ; ceux qui ignorent et qui discourent (les médias)...



By,

Janus

Dam468
Dam468
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 Empty

Masculin Age : 70
Nombre de messages : 581
Inscription : 18/05/2008
Localisation : 79500
Emploi : retraité
Passions : ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4762

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Mar 26 Avr 2011, 10:13
@Janus a écrit:Je doute que ce que je viens juste de rédiger ne déclenche pas des réactions vives de la part de certains lecteurs. Je reconnais avoir eu la "main" un peu lourde, mais je pense que mes propos ne sont pas, non plus, complètement irréels.
Nan nan.. juste ce qu'il faut, nous ne sommes effectivement pas plus avancés que des chimpanzés face au phénomène,
c'est bien pour ça que nos spécialistes préfèrent le nier en bloc plutôt que d'avouer leur insuffisance à l'appréhender
correctement dans sa véritable nature.. Wink
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Mar 26 Avr 2011, 11:56
Bonjour,
Pour moi le problème est que même si je n'ai pas le niveau mathématique et physique (bref que les baguages manquent !!)

Pourquoi ne serais je pas apte à appréhender quoi que ce soit ?, ce qui est le plus dur à l'heure actuelle c'est de différencier le noyau dans tous ce bruit de fond...
Pour cela je ferais un parallèle avec un système de détection biologique automatique, il est en fonctionnement mais il en aura fallu du temps rien que pour déterminer et enregistrer le bruit de fond biologique d'un environnement...

Et même si un prélèvement automatique est fait, il faut contrôler systématiquement, car le bruit de fond reste problématique !!!

Pourtant même avec ces difficultés, ce détecteur existe car il y a probabilités (risque et danger) d'utilisation d'agents...

Ce que je veux dire par là, c'est que si on s'intéresse au sujet ovni, et que l'on prend en compte les théories les plus souvent livrées...
Rien que le fait d'appréhender et de comprendre que ce phénomène et d'un haut niveau de complexité, c'est déjà bien non ?

Mais moi qui suis d' un niveau quasi nul en sciences dures ou molles, mais qui m'intéresses à tous ce qui m'entoures qui essaye d'accumuler des connaissances dans tous les domaines, qui commence à entre-voir comment fonctionnent les systèmes de vies (à tous les niveaux:cosmologie, sociétés, astronomie, atomiques, biologiques, religions, technologies, "ufologie", sciences et vie, et j'en passe), ne suis je pas capable de constater que ceux d'un niveau sois disant supérieur ne sont pas des "nazes"?....

Comment sur leur piédestal, peuvent-ils dédaigner "l'ufologie" qui de part les réflexions qu'elle entraine est si intéressante, que ce soit HEP,HSP,H..ect..

Pourquoi cette branche de l'humanité capable de grandes avancées et découverte est-elle aveugle ??

Moi misérable petit pion suis je en droit de demander des explictions sur cet aveuglement ?
Suis je en droit de constater que ceux qui devraient être en première ligne de part leur haut niveau de connaissances (dure ou molle) sont létargiques et ne sont en fait que des hommes soumits à je ne sais quels tabous...
Car les ovni existent, je ne sais ce que c'est et je me le demande !!
Pourquoi pas eux ??
C'est cela que j'ai du mal à appréhender ??

Et vous savez que ce que je dis est justifié, car si l'on se penche sur l'historique de l'ufologie (qui n'existe pas !) on se rend bien compte ds faits (il n'y pas de fumés sans feu) et des problèmes qui en résultent (et qui en ont résultés)..

Est ce que tous cela est un mythe comme certain peuvent le penser en parlant de HET, est ce que l'HSP en est un aussi (car "croire" que l'homme ne fait que se méprendre systématiquement en est un,non?) ????

Bref pourquoi l'homme ne pourrait-il pas appréhender ce phénomène, car quitte à ne pas comprendre, (cet état de fait n'est pas immuable !!), le plus dur à avaler est le fait que tous ces cerveaux soit si effrayés par la recherche d' une compréhension...

Alors je connais déjà une partie des réponses à ces questions, et je trouve que c'est bien triste..
L'Homme vaut bien plus que cela, mais il ne le sais pas encore..
La compréhension dans la science (dure ou molle), c'est bien, mais la compréhension plus générale.....existe t elle seulement ??

Ce n'est que l'vis d'un naze qui ce rend compte qu'il n'aur pas ssez de sa vie pour se rendre compte à quel point il ne sait rien ..

Merci Janus
Franck.b
Franck.b
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 518
Inscription : 02/02/2011
Localisation : Région Parisienne
Emploi : Sans
Passions : Cinéma,guitarre basse, informatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4149

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Mar 26 Avr 2011, 13:45
Bonjour,

Je vous trouve bien pessimiste Anthony.

Il n'y a pas si longtemps, ces scientifiques que vous peignez comme des dieux auto proclamés ne se posaient même pas la question puisque nous étions seuls dans l'univers.
Mais que savaient ils de l'univers comparés aux nouvelles questions qu'ils se posent à son sujet aujourd'hui ?
Rien n'est figé.

Qu'est ce qui vous sépare tant d'un physicien ou d'un matéhmaticien ?
La connaissance ?
Et ?
Combien de gens aujourd'hui envisagent notre solitude comme acquise ?
Qu'ils soient scientifiques ou ufologues.

Les point de vues divergent sur la faisabilité de voyages intersidéraux qui permettraient à des entités venus d'ailleurs de nous visiter.
C'est selon moi uniquement dû à notre niveau de connaissance actuelle.
Et les nouvelles théories, que je suis loin de comprendre, n'ouvrent elles pas de nouveaux champs d'exploration ?

On ne peut pas s'appuyer sur les travaux des scientifiques pour étayer l'HET d'un coté et leur cracher dessus lorsque ces mêmes scientifiques doutent de la possibilité de telles visites.

D'autre part, vous parlez d'ufologie.
Mais de quelle ufologie parlez vous ?
Celle du psychologue qui étudiait les cas de prétendus enlevés ?
Celle du gars qui se colle un chapeau en alluminium sur la tete pour communiquer avec des entités venues d'ailleurs et prépare son camp de survie à Bugarach en 2012 ?
Celle du type qui s'inscrit sur ce forum en esperant en apprendre un peu plus sur le sujet ?
Celle de celui qui enquête sur le terrain auprès de témoins (ou de gens qui se prétendent être témoins) ?

Y a-t-il des régles qui définissent l'ufologie ?
Qui permettraient de dire : cela est de l'ufologie, cela n'en est pas ?
Une déontologie, une méthodologie propre à cette discipline ?

Les ufologies n'ont hélas pas besoin de détracteurs pour se faire du tort, elles y parviennent très bien toutes seules.

Et enfin, oui, plus on en apprend, plus on se rend compte que ce qui reste à étudier ou à découvrir est vaste.
De nouvelles questions que l'on ne pouvait imaginer à cause de notre "ignorance" émergent et, d'une certaine façon, on s'aperçoit que l'on ne sait rien.
Et plus on avance, moins on en sait alors qu'on en apprend davatange.
Tout cela aurait tendance à me rendre plutot optimiste.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Mar 26 Avr 2011, 15:57
Ne vous inquiétez pas sur mon pessimisme, quand à ca que je dis sur les scientifiques, ce n'est pas les hommes que je critique, mais leur dénis officiel...

Il faut faire le distinguo entre le phénomène ovni et les avancées de la science en générale et actuelle, carc'est bien de cela que je parles, le phénomène ovni au sens de Hyneck, Edwards, Keyhoe, Michel, ou encore du rapport COMETA, le phénomène ovni qui est à l'horigine de tout, le feu d'oú a émané la fumée..

Dénis d'une étude du phénomène et une reconnaissance de celui-ci, tel que préconisé par Sturrock, Hardy,Lavat, Mac donald (l'etude et la.reco)....

Et la dessus il y de quoi l'être, lisez ces auteurs (sauf Hardy qui à ma connissance n'a pas écrit de livres...)Et vous verrez que nous sommes loin du compte....

Je le répète, le phénomène est dur à appréheder, mais ce dénit l'est encore plus !!!

Quand a l'ufologie, je ne me répandrais pas la dessus, nous savons très bien de quoi nous parlons..

Je ne crache pas sur les scientifiques, mais le context qui entoure le phénomène, faisant de lui un tabou pour nos têtes pensantes...

Car ce qu'ils peuvent penser du phénomène n'est pas le problème, c'est l'absence quasi totale d'études, et la moquerie qui prévaut qui me rend pessimiste...
Que pensez-vous de scientifiques comme Condon ?, n'en existe t il pas un bon paquet....C'est ce genre de personnes et de magnigances qui me rendes pessimiste...

Je maintiens que quand on connais un minimum l'histoire des tentatives d'études des ovnis, et leurs acceptations par la communauté scientifique, on ne peux que constater que Janus à raison...
Hors je pense que nous (l'humnité) serons, un jour capable de lui montrer le contraire, mais pour l'instant il y a de quoi être pessimiste ...
Franck.b
Franck.b
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 518
Inscription : 02/02/2011
Localisation : Région Parisienne
Emploi : Sans
Passions : Cinéma,guitarre basse, informatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4149

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Mar 26 Avr 2011, 16:12
Le déni ne me dérange pas personnellement.
Chacun à le droit de penser ce qu'il veut et de traiter le sujet (qui ne nous appartient pas) comme il l'entend.
Ca ne me mettra pas en colere ni me rendra pessimiste.

D'autant que ceux qui denient font tout de meme de la recherche de vies ailleurs.

L'etude des ovnis doit certainement se décomposer en phenomenes naturelles expliqués ou pas encore explicables, en méprises, en canulars et, peut être aussi, en visites d'entités venues d'ailleurs.

D'ailleurs sur quoi se baseraient leurs recherches ?
Des temoignages ?
Des engins cachés secretement ?
Des observations qui dépassent tout ce que le niveau le plus élevé scientifiquement n'a pas encore atteint ?
On comprend facilement que la communauté scientifique ne s'y interesse guère plus pour le moment.

Quant à Condon, au risque de vous surprendre, il avait raison.
Soit il n'y a rien et donc son propos tient la route.
Soit il y a quelque chose mais le sujet nous depasse tous, y compris lui, et il fallait le maintenir caché.
Surtout en cette période anxyogène et propice à la paranoïa qu'etait la guerre froide.
Et ce, par tous les moyens nécessaires.
C'est mon point de vue.

Cela dit, d'autres scientifiques ont donnés un avis divergent et meme s'ils ont été moqué, ils n'ont pas été enfermés ou fouettés en place public non plus.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Mar 26 Avr 2011, 16:57
J'apprécie votre avis et votre flègme...

De plus il est vrai que quelque part vous avez raison, votre sagesse me plait, je dis cela sincèrement..

Je suis quand à moi un peu révolté de nature et, quand même, je pense un peu être dans le vrai sur ce que je dis plus haut....

Je ne pense pa pareil par rapport à Condon, mais votre avis est intéressant...Quoique trop sympatique vis à vis de cet Homme qui fût bien trop partial...amha...
Dans votre dernière phrase vous n'avez pas tort...

Je me suis un peu emporté ,mais je suis souvent trop impatient, et ce sujet pose trop de questions qui demAnde réponses....Et qui n'en fourni pas !!
A mon goût ce sujet devrait être étudié comme quelque chose de capital, mais le monde à bien d'autres chats à fouetter !!!!

Cordialement
Franck.b
Franck.b
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 518
Inscription : 02/02/2011
Localisation : Région Parisienne
Emploi : Sans
Passions : Cinéma,guitarre basse, informatique
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4149

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Mar 26 Avr 2011, 17:02
Le flegme et la revolte sont sans doute liés à nos ages respectifs.
Anonymous
Invité
Invité

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Mar 26 Avr 2011, 17:05
Je ne vous le fait pas dire !!

Oulaa ,j'ai plus de batteries !!
A+
Attila
Attila
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 Empty

Masculin Age : 64
Nombre de messages : 293
Inscription : 15/11/2008
Localisation : Belgique Nivelles
Emploi : Indépendant
Passions : Ecriture, dessin et peinture artistique.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4300

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Mer 27 Avr 2011, 00:30
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 33840 Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 33840 Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 33840

Bonsoir,

C'est un vraie plaisir de vous lire, cher ami !

Cordialement
avatar
Janus
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 Empty

Masculin Age : 66
Nombre de messages : 100
Inscription : 06/02/2011
Localisation : 73
Emploi : ingénieur
Passions : astronomie, météorologie, informatique, audiovisuel, archéologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3343

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Mar 03 Mai 2011, 22:12
Bonsoir,

Merci Attila (si c'est bien à moi que s'adressait votre commentaire).

Antony's, je voulais simplement dire que nous n'avons pas les bagages suffisants, en physique, mathématique, etc., pour pouvoir donner une explication exacte de ce que nous pourrions être amenés à observer, de plus ou moins près.

La célèbre équation d'Einstein (E= mc2) est facile à "comprendre" (l'énergie est égale au produit de la masse par le carré de la vitesse de la lumière), mais quand nous avons dit cela, qu'avons nous réellement compris de cette équation (de toute sa signification, au-delà de son simple énoncé) ?

Nous utilisons tous l'électricité, nous la connaissons bien, et pourtant, nous ignorons ce qu'est "réellement" un électron...

Je n'arrive plus à me souvenir de qui a dit quelque chose d'approchant : "...plus on avance dans la connaissance et plus l'on prend conscience de son ignorance...".

Et là, effectivement, le milieu sientifique pourrait parfois, parmi certains de ses membres, faire montre de moins de morgue, mâtinée de certitude, le tout fourré de sentiment de supériorité...

C'est un danger qui guette vite tout professionnel, et comme disait quelqu'un d'avisé : "...l'expert c'est celui qui voir tout avec un seul oeil...", et il y a un peu de cela.

En effet, cet effet de "tunnel" (d'oeillères) est accentué par l'hyperspécialisation scientifique actuelle, qui fait que si nous, nous ne savons presque rien sur presque tout, certains experts savent presque tout sur presque rien...

By,

Janus

_______________________________________
"... the Earth is a farm, we are someone else's property..." Charles Fort
Attila
Attila
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 Empty

Masculin Age : 64
Nombre de messages : 293
Inscription : 15/11/2008
Localisation : Belgique Nivelles
Emploi : Indépendant
Passions : Ecriture, dessin et peinture artistique.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4300

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Sam 07 Mai 2011, 20:39
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 33840 Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 33840 Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 33840

(si c'est bien à moi que s'adressait votre commentaire).

C'est bien à toi en effet, Janus Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 21698
Sylvain Vella
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 Empty

Masculin Age : 44
Nombre de messages : 3188
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8277

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Lun 09 Mai 2011, 15:09
"C'est en voulant toujours connaitre davantage qu'on se rend compte qu'on ne sait pas grand chose" c'est de Pierre Dac (il a fallu que je recherche car je connaissais cette citation mais je ne savais plus de qui elle était).

Et c'est dit en passant , c'est un plaisir de vous lire Janus .

_______________________________________
"On fait la sciences avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierre n'est une maison."

"C'est avec la logique que nous prouvons et avec l'intuition que nous trouvons. "
lialin
lialin
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 Empty

Masculin Age : 27
Nombre de messages : 120
Inscription : 23/12/2010
Localisation : nantes
Emploi : étudiant
Passions : ufologie, économie, histoire, sf, ...
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3440

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Lun 09 Mai 2011, 22:25
Pourquoi cette branche de l'humanité capable de grandes avancées et découverte est-elle aveugle ??

Moi misérable petit pion suis je en droit de demander des explictions sur cet aveuglement ?

Il faut aussi savoir que se lancer à corps perdu dans une énigme demande énormément d'engagement, quitter
son travail (de scientifique en l'occurrence) bien payé pour ne pas gagner un rond sur des recherches, c'est compliqué, ils ont une famille, etc... Ils sont peu nombreux à le faire mais ce sont de "vrais" scientifiques curieux de nature. Après le déni est lié au fait qu'on a vite fait de catégoriser les ovni dans la même case que les fantômes ou la sorcellerie, ce sont des "histoires à dormir debout". Sans étude sérieuse du dossier, on en reste au point: ce sont des canulars bien monté.


plus on avance dans la connaissance et plus l'on prend conscience de son ignorance...

Blaise Pascal avec l'exemple de la surface du ballon: lorque l'on souffle dans un ballon de baudruche, le ballon est plus volumineux mais la surface est aussi plus grande: plus de connaissances mais plus de questionnements...

Une question que je me pose très souvent à propos de ça... doit-on continuer à chercher?
Je m'explique, la vraie question serait plutôt a t-on pris le bon chemin en évoluant vers plus de science, de technologies?? Le bon chemin dans le sens, pourra t-on être heureux en couvrant nos besoins?
Ou alors vivre en paix avec la nature, à la méthode amérindienne, n'aurait il pas été favorable?
Enfin, c'est une question anachronique parce que la machine est déjà lancé depuis pas mal de siècles, autant aller voir ce qu'il ya à aller voir maintenant qu'on a fait un bon bout de parcours s'il y a une fin des fins (le jour ou on trouvera plus rien, on aura beau chercher Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 257238 ).
Quiricus
Quiricus
Responsable Enquêtes
Responsable Enquêtes
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 Empty

Masculin Age : 73
Nombre de messages : 762
Inscription : 17/09/2010
Localisation : Nice, Cuba
Emploi : Inactif impénitent.
Passions : histoire, lecture, ecriture, peinture, Cuba
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4510
http://cubazic.blogspot.com/

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Mer 11 Mai 2011, 16:32
Janus,
Je trouve ton raisonnement, les éléments de réflexion que tu apportes et tes remarques tres intéressants, j'ai eu l'occasion de le dire sur ce fil qui est l'un des meilleurs du forum, mais ma réponse a été effacée ce que je ne trouve pas du tout sympa. Bien sur mes paroles n'apportent pas grand chose au débat, mais as t'on le droit d'approuver ou de désapprouver..?
Je ne suis qu'un néophyte passionné par l'ufologie, ne doit il y avoir que des spécialistes..? Auquel cas je n'interviendrai plus...

_______________________________________

avatar
Janus
Equipe du forum
Equipe du forum
Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni - Page 5 Empty

Masculin Age : 66
Nombre de messages : 100
Inscription : 06/02/2011
Localisation : 73
Emploi : ingénieur
Passions : astronomie, météorologie, informatique, audiovisuel, archéologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3343

Ovnis Re: Tutti frutti: mes réflexions sur le phénomène ovni

le Dim 15 Mai 2011, 18:14
Bonsoir Quiricus,

Je suis désolé de cet incident, dont je ne suis pas responsable, bien évidemment.

Peut-être était-ce un dysfonctionnement, plus qu'une action volontaire, sur ce site ?

Dans tous les cas, merci pour votre appréciation, cela m'encourage à continuer.

By,

Janus

_______________________________________
"... the Earth is a farm, we are someone else's property..." Charles Fort
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum