Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Forum Les mystères des Ovnis - Ufologie et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Se présenter à la communautéAujourd'hui à 20:22LorelineJacques Vallée en live le 29 juinHier à 23:09XPDavyArticles sur le sujet ovniHier à 21:01LorelineThe Pentyrch UFO IncidentLun 20 Sep 2021, 09:27martinTémoignage ovni triangulaireDim 19 Sep 2021, 19:28martinMa chaîne Youtube :"Raconte moi un ovni"Dim 19 Sep 2021, 12:25LorelineFrançoise Combes, imaginer l'universSam 18 Sep 2021, 15:12Lorelineimpact-debris-spatial-satelliteSam 18 Sep 2021, 10:35LorelinePrésentation Mar 14 Sep 2021, 08:16Michel 1957Le Rover Persévérance et son hélicoptère.Lun 13 Sep 2021, 21:54XPDavyLes Rendez-vous d'ODHTvLun 13 Sep 2021, 10:10LorelineLe James Webb Spatial Telescope est prêt :-)Dim 12 Sep 2021, 23:01XPDavyUn puissant flash lumineux et un grand bruitDim 12 Sep 2021, 12:34HocineNous ne vivrons pas sur Mars ni ailleursSam 11 Sep 2021, 20:24XPDavyPrésentation Louis Mer 08 Sep 2021, 23:37OvniNantesla réponse est peut-être dans le futur Mer 08 Sep 2021, 09:57XPDavyLa Voie lactée n’est pas inhabituelle, selon les astronomesMer 08 Sep 2021, 09:27Lorelineovni cigare aout 2007Mar 07 Sep 2021, 21:51martinIncidence des aurores boréales sur le reseau electriqueMar 07 Sep 2021, 21:07Huguette1954Les mutilations de bétail une explication ufologique?Lun 06 Sep 2021, 17:31martinOn a trouvé une trace de vie sur Mars !Dim 05 Sep 2021, 16:32Hector01Science et Avenir de SeptembreSam 04 Sep 2021, 12:55LorelineFormation d'ovni(s) en V - 14/08/2021 - VesoulMer 01 Sep 2021, 17:52Loreline rectangle rouge orangé - La Marche -Nièvre (dép.58)Mer 01 Sep 2021, 17:50LorelineBonjour à tousMer 01 Sep 2021, 06:51Lorelinej'ai vu ce que j'ai vuLun 30 Aoû 2021, 08:42Hector01Huge UFO Soaring Over Las VegasDim 29 Aoû 2021, 11:04InvitéGroupe de partage sur l'exopolitiqueSam 28 Aoû 2021, 10:22Romz82Docteur LEIRSam 28 Aoû 2021, 08:13William1963UFO: DOSSIER ECUADOR DECLASSIFIEDVen 27 Aoû 2021, 14:28XPDavy
Annonce
Le Deal du moment : -15%
Manette Xbox sans fil Pulse Red
Voir le deal
50.99 €

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
"La zététique n'est pas un sport de combat" Empty

Masculin Age : 43
Nombre de messages : 12810
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 20311
Voir le profil de l'utilisateurhttp://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis "La zététique n'est pas un sport de combat"

Dim 18 Nov 2007, 14:24
16/11/2007: "La zététique n'est pas un sport de combat"


Naît-on croyant (tenant1), naît-on sceptique, naît-on attiré par l'occulte ou plutôt par le rationnel ?

Mon objectif n'est pas de définir l'ensemble de ces termes. L'aura, l'ésotérisme, le paranormal... on n'ouvre pas le dictionnaire quand on en parle entre amis. Or, c'est à l'ami qui se trouve potentiellement derrière chaque lecteur que je m'adresse humblement. En fait, à travers ces lignes je souhaite rompre ce positionnement trop souvent vu : « tenant (ou croyant selon le terme que vous préférez) contre sceptique ». Je le refuse, parce que mon histoire est faite de tenants que j'aime, de sceptiques que j'aime, de tenants qui m'insupportent et de sceptiques qui m'insupportent au moins autant. C'est pour cela que je me propose de partager avec vous mon parcours, non comme un exemple universel, mais comme un pont vers un questionnement.

Cet article comporte le témoignage et les réflexions personnelles d'un membre de l'Observatoire zététique sur son rapport au paranormal et à la zététique. Il ne s'agit donc pas d'une prise de position de l'Observatoire zététique.

1. De la naissance à la croyance

Je suis né dans une famille très attirée par le paranormal. Voici une liste (incomplète) de méthodes avec lesquelles je fus soigné : homéopathie, ostéopathie, acupuncture, kinésiologie, médecine ayurvédique, fleurs de Bach, coupeur de feu et d'entorse, enleveuse de verrues...
J'entendais régulièrement parler d'esprit, d'énergie, d'aura, de karma, d'astrologie, de radiesthésie, de géobiologie...

À l'âge de raison, j'étais sûr d'approcher une forme de vérité : ces médecines fonctionnaient, puisque que je guérissais. Cela impliquait de ma part une forme de rejet de la médecine dite moderne, des nouvelles techniques (four micro-onde, vaccin)...
Mon père était reconnu en tant que rebouteux et de nombreuses personnes appelaient pour résoudre des souffrances physiques accompagnées, parfois, d'une profonde détresse... et pour lesquelles les méthodes « officielles » étaient inefficaces. Papa réussissait visiblement à soigner, vu que le bouche-à-oreille était important... un père au sommet de l'estime de son enfant.

2. De la croyance à l'évangélisation

L'adolescence passée et l'âge adulte arrivant, je décidai d'évangéliser doucement mon entourage et je partageais mes croyances sur le paranormal et sur les médecines dites parallèles, avec la sincère volonté de vouloir faire le bien. Ma démarche étant sérieuse, je potassais livre après livre et, plutôt à l'aise en rhétorique, je convertissais peu à peu mon petit monde.
J'approfondis ensuite, sûrement comme tout un chacun, le sens de la vie en me questionnant sur les réincarnations, mon avenir, en cherchant à ressentir des énergies.
Intérieurement, je ressentais le devoir de reprendre, un jour, le flambeau de mon père pour soigner la souffrance d'autrui. Pourtant, je ne croyais pas en tout et en n'importe quoi. Un côté cartésien2 me permettait de faire un tri et je ne croyais ni aux horoscopes de madame Teissier, ni aux médecines de charlatans.

3. De l'évangélisation à la confrontation

Lorsque j'en parlais, indéniablement je rencontrais des sceptiques, dont à force je connaissais par avance les arguments. Je me disais intérieurement que c'était des bornés qui de toute façon, en n'utilisant que leur cerveau, ne pouvaient ressentir des choses qui échappent à la raison, à la science. Je les trouvais arrogants et prétentieux (mais au fond de moi, je l'étais sûrement aussi un peu en me disant : « dommage, ils passent à côté d'une réalité des choses »).
Mon père insistait sur le fait de rester humble : en étant moi-même, je provoquerai le questionnement un jour ou l'autre.

4. De la confrontation au questionnement

Les confrontations étaient parfois assez passionnelles, car parler de ces choses engage souvent une part affective forte. Ayant fait des études scientifiques, je pouvais facilement argumenter en m'appuyant sur des théories.
En tant que croyant (et je trouve que c'est souvent le cas chez d'autres), je cultivais une ambiguïté entre : « ces choses-là ne sont pas du champ de la science car ésotériques donc non prouvables », et entre : « les scientifiques, trop bornés qu'ils sont, refusent de se pencher sur ces choses-là ».
Or si je voulais expliquer des choses, il me fallait des outils. Finalement je me suis investi d'une nouvelle mission : prouver sérieusement que j'étais dans le vrai avec, s'il le faut, des arguments vraiment scientifiques. Cela impliquait d'écouter les arguments des sceptiques.

Je sais que certains tenants ne seront pas d'accord avec cette démarche, car pour eux, c'est quelque chose qui ne peut pas être démontré scientifiquement, car c'est ressenti intérieurement et pas abordé avec le cerveau. Ils pensent aussi que si on a un don, ce n'est pas pour l'étaler et qu'on n'a rien à prouver. Je suis plus dans le sens : « si c'est vrai, mince ce serait bien dommage de ne pas pouvoir le partager ».

5. Du questionnement à la zététique

J'ai lu un jour un livre d'Henri Broch et de Charpak : « Devenez sorcier, devenez savant ». J'ai détesté. Le ton m'empêchait de recevoir le moindre argument développé. Et puis un jour j'ai rencontré la démarche zététique3. Ce ne fut pas un coup de foudre, mais un attrait certain. Je pense que cela s'est assez bien passé car j'étais dans une démarche d'ouverture et non dans une démarche de vouloir convaincre les sceptiques : pour cela il fallait que j'ose embrasser le doute... difficilement, car remettre en cause ses croyances n'est pas chose aisée. Cela demande une très grande humilité : en effet, quelque part, c'est se mettre en danger, reconnaître un tort potentiel.
Je ne sais pas si toi, lecteur (je me permets de te tutoyer vu que tu me connais bien maintenant), tu es plutôt tenant, mais je trouve vraiment intéressant de s'autoriser à avoir peut être tort. Cela ne veut pas dire que tu as effectivement tort, cependant tu te permets d'ouvrir une brèche que tu pourras bien sûr refermer.
Je me souviens des grincements de dents que j'avais lorsque j'entendais des jugements féroces vis-à-vis de certaines croyances. Et qui étaient-ils pour juger telle ou telle médecine sans jamais l'avoir expérimentée sur eux ?
Finalement je me suis rapproché de zététiciens que j'identifiais comme étant les plus tolérants. Avec du recul, je me rends compte qu'ils sont les plus sensibles aux enjeux affectifs.
Alors suis-je devenu zététicien du jour au lendemain ? Non, c'est un cheminement intérieur qui demande à être nourri plusieurs fois. La curiosité est le seul guide.

6. Le basculement

La fissure, pour moi, a été l'homéopathie. J'ai approfondi la question assez loin pour m'apercevoir qu'en fait ce n'est pas du tout ce que l'on croit (je t'invite à regarder en détail la composition de l'Oscillococcinum).
Alors pourquoi un basculement ? Parce que de nombreuses autres pratiques valident l'homéopathie. Et si elles valident quelque chose de « faux », elles sont elles-mêmes fausses... c'est ce que j'ai pensé4.

Et pourtant, j'ai guéri par l'homéopathie, je l'ai vue résoudre plein de petits soucis chez des amis, parents. Avec la démarche zététique, j'ai pu comprendre que ce n'était pas spécialement pour les raisons que l'on croit (effet placebo, méconnaissance du corps et des maladies, psycho... jouent probablement un rôle).
C'est là que je trouve la confrontation classique tenant-sceptique stérile, car finalement elle empêche d'aborder d'autres sujets qui mériteraient d'être approfondis : « quels sont les mécanismes de l'effet placebo ? », par exemple.
Lorsque j'écoute une personne qui me rapporte un phénomène paranormal, j'entends quasiment systématiquement : « je tiens à préciser que je suis quelqu'un de très cartésien ». Combien de fois l'ai-je dit moi-même, comme un argument béton.
Car le plus difficile je pense, pour un tenant, est de comprendre l'apport d'une démarche scientifique à ses croyances.

7. De la zététique au respect

Ce cheminement m'a donné une certaine force que j'essaye de ne pas perdre : me souvenir des arguments de sceptiques qui me blessaient, que je trouvais ridicules... même s'ils pouvaient être vrais, car souvent je pouvais les prendre comme une agression d'un sceptique pur et dur qui ne pouvait pas ouvrir son esprit.
J'ai un profond respect pour des tenants et je peux comprendre les enjeux quand, par exemple, la médecine « officielle » n'a plus de solution pour nous. Et je sais qu'il est insupportable de perdre espoir.
Et puis, il faut bien reconnaître les faiblesses de la médecine « officielle » (que valent cinq minutes de consultation face à une demi-heure chez un homéopathe qui s'intéresse vraiment à vous ?) et l'absence à l'école d'un enseignement de l'esprit critique.

Quant à moi, il m'arrive encore de prendre des gouttes de tel remède magique de ma maman, car il me rappelle bien des choses et du coup je vais bien mieux.

Et puis, comme dans mon passé, je m'autorise aujourd'hui à avoir tort. Et je te l'avoue : je rêve toujours de prouver qu'un phénomène paranormal existe...

8. Pourquoi faire de la zététique ?

Étudier, parler du paranormal est un réel plaisir. Tu as sûrement vécu, lecteur, des soirées où des personnes confient leur expérience de table tournante, de magnétiseurs qui ont guéri telle personne, de barreur de feu, des adresses que l'on s'échange. En parlant de tel sujet, on a réel succès... sauf s'il y a un sceptique dans la salle qui donne son avis.
Je suis souvent mal à l'aise devant des personnes qui me rétorquent : « pourquoi critiquer telle médecine ou croyance si cela fonctionne même à cause d'un effet placebo ? Tu es un briseur de rêve ».
La zététique n'a pas comme but de briser un espoir. Elle n'a même aucun but. Elle permet juste aux personnes de faire leur choix en connaissance de cause. Quand Boiron vend de l'Oscillococcinum, quels outils ai-je pour juger de la pertinence de ce « médicament » ? Une fois que la personne a eu les moyens d'approfondir le sujet, libre à elle de choisir ou non la médecine qu'on lui propose.
N'est ce pas positif ?

La zététique permet aussi d'analyser un fait comme le témoignage d'une personne guérie par un rebouteux. Que puis-je en tirer comme conclusion ? Le rebouteux a-t-il effectivement un don ?

Car ce qui me frappe aujourd'hui quand je regarde qui j'étais avant, c'était de voir avec quelle facilité je donnais du crédit à une personne qui exerçait une pratique pseudo-médicale.
« Tu sais je suis allé voir monsieur X, il a une technique formidable : il te guérit juste par imposition des mains »
« Ah ouais c'est vrai ? » ? et je colportais la bonne nouvelle...

Comment est-ce que je réagis aujourd'hui, tu dois te demander ? Est-ce que je sors mon attirail de sceptique pour réfuter d'emblée toute croyance ?
Non je m'impose que cela ne se passe pas ainsi. Je mets tous mes préjugés à plat, et en collaboration avec le croyant qui m'offre la chance de se pencher sur ce sujet, j'essaye de comprendre son univers, son vocabulaire (par exemple que veut-il dire par « énergie »). Ensuite je cherche s'il y a déjà eu des expériences faites. Et au final, le rêve, de monter un protocole ensemble, non pas pour prouver qu'il a tort, mais pour mettre en évidence ou non le phénomène.
En tout cas, le travail d'écoute et de collaboration est un enrichissement humain réciproque.

Et finalement cet esprit d'analyse que j'ai acquis, me sert aujourd'hui dans beaucoup d'autres domaines, comme la critique des médias, les discours politiques, etc.

La zététique reste en tout cas un plaisir, un loisir et n'est certainement pas une doctrine avec ses préceptes et ses ennemis.

Critique et conclusion

Les zététiciens ne sont pas des personnes parfaites. Effectivement il y a des bornés dans les sceptiques. Ils ne sont pas un groupe uniforme de personnes aux comportements identiques. Nous essayons à l'Observatoire zététique d'être les plus tolérants et ouverts possible.

Finalement il ne faut aucune connaissance scientifique approfondie pour avoir une démarche zététique. Lorsque j'ai une discussion sur ces sujets, je sais qu'il ne sert à rien de partir sur des théories qui expliqueraient tel ou tel phénomène. Ce sont souvent des débats stériles : mettons plutôt en évidence le phénomène en montant un protocole. Et si phénomène il y a, bâtissons ensuite une théorie.

Mais attention, autant notre propre remise en question nous regarde, autant il ne faut pas minimiser l'importance qu'une croyance peut avoir pour quelqu'un.
C'est pourquoi j'ai peu abordé ces sujets avec mon père et je n'ai pas essayé de le tester : pour lui c'est toute sa vie, sa raison d'être. Qui suis-je pour aller le titiller au risque de le blesser ? Et puis, il reste un père toujours au sommet de l'estime de son enfant.

Si tu es arrivé jusque là, je t'en remercie. Je n'ai pas écrit ce texte pour évangéliser avec la zététique comme j'ai voulu, autrefois, évangéliser avec mes croyances. Je n'ai pas sauté de l'arbre des tenants pour atterrir dans celui des zététiciens. J'ai fait ce parcours qui est le mien. Chacun est libre de ses choix, de ses options, et un parcours différent du mien n'est pas un parcours moins respectable. Simplement je me suis dit que partager mon expérience pouvait être intéressant pour d'autres. Un sage disait que chaque personne une fois décédée était une goutte qui allait avec son expérience se mélanger dans un océan à partir duquel on renaissait... je préfère partager de mon vivant !

Je ne signe pas, car ce texte implique d'autres personnes, mais quiconque souhaite en discuter avec moi peut le faire par l'intermédiaire de contact@observatoire-zetetique.org.


1 Je préfère ce mot à celui de « croyant » pour exclure la connotation religieuse (la croyance en un dieu n'est pas du ressort de la zététique). Le tenant est celui qui soutient une opinion, défend une doctrine. Appliqué au paranormal, on parle par exemple de « tenant » de l'hypothèse extra-terrestre (qui soutient que les OVNI sont des vaisseaux extraterrestres).
2 Je fais exprès d'employer ce terme pour rebondir dessus plus loin.
3 Voir cette petite définition.
4 Le pendule, l'antenne de Lecher, la kinésiologie ou Acmos, par exemple, permettent de tester si tel médicament homéopathique sera efficace pour soigner la personne.

http://www.zetetique.info/archives/00000096.html

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Cosmos
Equipe du forum
Equipe du forum
"La zététique n'est pas un sport de combat" Empty

Masculin Age : 78
Nombre de messages : 1716
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7241
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: "La zététique n'est pas un sport de combat"

Dim 18 Nov 2007, 18:48
:flower:


"Naît-on croyant (tenant1), naît-on sceptique, naît-on attiré par l'occulte ou plutôt par le rationnel ?"


"Les zététiciens ne sont pas des personnes parfaites. Effectivement il y a des bornés dans les sceptiques. Ils ne sont pas un groupe uniforme de personnes aux comportements identiques. Nous essayons à l'Observatoire zététique d'être les plus tolérants et ouverts possible.

Finalement il ne faut aucune connaissance scientifique approfondie pour avoir une démarche zététique. Lorsque j'ai une discussion sur ces sujets, je sais qu'il ne sert à rien de partir sur des théories qui expliqueraient tel ou tel phénomène. Ce sont souvent des débats stériles : mettons plutôt en évidence le phénomène en montant un protocole. Et si phénomène il y a, bâtissons ensuite une théorie"

...............................................................................................
Commentaires:

Douter,être "sceptique",c'est il me semble, une attitude normale
face à un événement,un fait inconnu que l'on ne comprend pas.
Mais si l'on ne "comprend" pas,n'est-ce pas parce que
l'on ne sait pas de quoi il s'agit en realité ?

Comment une personne formée à la psychiatrie peut-elle
avoir les connaissances necessaires et suffisantes pour comprendre
par exemple, l'aeronautique ou le fonctionnement d'un réacteur nucléaire ?

Que pouvait penser un indigéne isolé sur une ile du Pacifique
lors du passage des premiers aeroplanes transcontinentaux ?Shocked

Nous en sommes là,en 2007.!!:scratch:

Il est donc normal qu'une personne qui se passionne et se spécialise
dans l'étude de la conscience et des sentiments humains,
soit interessée par la bizarrerie des témoignages étranges
concernant ces fameux ovni observés à travers le monde.

Mais cette personne soidisant cultivée,posséde-t-elle vraiment les connaissances
nécessaires et suffisantes pour comprendre certains faits observés,
mesurés et enregistrés par les instruments des spécialistes de la chose aeronautique ?

C'est cette simple question qu'il est obligatoire de se poser avant
d'entreprendre toutes discussions avec ce genre de personnage.
Ces personnes,se déclarant à priori sceptiques, assénent
souvent des vérités qu'elles sont bien incapables de justifier.

Alors,volonté sincére d'étude du phénoméne ou provocation réfléchie ?


A+

_______________________________________
"Toute technologie suffisamment élaborée, sera considérée
comme de la magie par le primitif"... Arthur C.Clarke.

"C'est une erreur de croire nécessairement faux
ce que l'on ne comprend pas." (MAHATMA GANDHI).

Cosmos
Equipe du forum
Equipe du forum
"La zététique n'est pas un sport de combat" Empty

Masculin Age : 78
Nombre de messages : 1716
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7241
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: "La zététique n'est pas un sport de combat"

Mer 21 Nov 2007, 16:14
:flower:


Un exemple:

http://ufo-logic.xooit.com/t877-La-zetetique-n-est-pas-un-sport-de-combat.htm#p9496

Ou:

http://www.zetetique.info/archives/00000096.html


CQFD.

A lire...!

A+

_______________________________________
"Toute technologie suffisamment élaborée, sera considérée
comme de la magie par le primitif"... Arthur C.Clarke.

"C'est une erreur de croire nécessairement faux
ce que l'on ne comprend pas." (MAHATMA GANDHI).

Fandru
Modérateur
Modérateur
"La zététique n'est pas un sport de combat" Empty

Masculin Age : 66
Nombre de messages : 143
Inscription : 22/06/2007
Localisation : Champagne
Emploi : Profession libérale
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5204
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: "La zététique n'est pas un sport de combat"

Mer 21 Nov 2007, 17:15
sur le principe, la théorie zététique est évidemment séduisante et m'avancerai-je beaucoup en pensant que les gens sérieux qui se retrouvent sur ces forums et essaient de faire avancer le schmilblik sont des zététiciens qui s'ignorent, eux qui essaient d'aborder les problèmes avec un esprit ouvert et le plus "scientifique" possible ?
Ça, c'est la théorie. En pratique, les seuls zététiciens que j'ai pu voir à l'œuvre, Broch en tête, m'ont toujours déçu, c'est le moins que l'on puisse dire (le bouquin de Charpak et broch est une véritable infamie). En fait ils ne font qu'utiliser le paravent bien pratique de l'objectivité scientifique pour asséner leur propre vérité. Au final, je les ai rangés dans la même catégorie que ceux qui voient des soucoupes volantes partout.
Dommage, parce que à l'instar des debunkers, d'un Randi aux USA ou d'un Majax en France, leur travail me semble indispensable (ou le serait s'ils suivaient les préceptes qu'ils ont eux-mêmes érigés). Les perspectives qu'ils pourraient apporter à notre propre réflexion seraient alors loin d'être négligeables.
En l'état...
Cosmos
Equipe du forum
Equipe du forum
"La zététique n'est pas un sport de combat" Empty

Masculin Age : 78
Nombre de messages : 1716
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7241
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: "La zététique n'est pas un sport de combat"

Mer 21 Nov 2007, 18:24
:flower:


Bonsoir Fanfru..!


Oui,l'on peut effectivement discuter avec une personne sceptique.
Etre sceptique est une reaction tout à fait logique face au phénoméne ufo.
Ce qui est regrettable,c'est d'avoir érigé le scepticisme en une sorte d'église.
L'homme de 2007 ne peut pas tout savoir.Il se doit d'étre modeste
face à des disciplines dont il n'a pas reçu de formation.
Nous ne sommes plus au 17°Siécle où tout homme instruit
avait la chance de faire le tour des connaissances de son époque.

La recherche ufologique ne commence vraiment à parler sérieusement à un individu ouvert,
qu'aprés des années et des années de "fouinages" dans de trés nombreuses directions.
Comment un philosophe ou un psy peut-il alors comprendre
par exemple, un radariste ou un pilote de chasse?
Je m'interesse actuellement à la génétique dans ma recherche ufologique,
mais celà n'a absolument rien à voir avec le pilotage d'un réacteur..!

Je fais donc confiance à nos chercheurs généticiens et je les respecte.
Je me sers de leurs avancées pour structurer mes hypothéses.

Nous sommes donc confrontés à des personnes sceptiques sur la realité des ovni,
souvent par manque total d'études sur le dit phénoméne.
Cette méconnaissance souvent chronique du sujet,ne justifie pas une telle agressivité
envers ceux qui se passionnent pour cette recherche.
Car aprés une discussion "éclairée" avec un sceptique ouvert,
il comprend le realisme et l'importance du sujet.

Je pencherais donc,pour une autre raison bien plus perfide..Neutral
.Une sorte de croyance intégriste
qui bloquerait la réception de toutes informations.
Une sorte de retour en arriére digne du moyen-age...!!

C'est Giordano Bruno qui doit sourire..!!lol!

A+

_______________________________________
"Toute technologie suffisamment élaborée, sera considérée
comme de la magie par le primitif"... Arthur C.Clarke.

"C'est une erreur de croire nécessairement faux
ce que l'on ne comprend pas." (MAHATMA GANDHI).

Fandru
Modérateur
Modérateur
"La zététique n'est pas un sport de combat" Empty

Masculin Age : 66
Nombre de messages : 143
Inscription : 22/06/2007
Localisation : Champagne
Emploi : Profession libérale
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5204
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: "La zététique n'est pas un sport de combat"

Mar 27 Nov 2007, 20:54
salut Cosmos,
tout à fait d'accord avec toi. Les zéteticiens de l'acabit de Broch sont les mêmes que ceux qui, au XIX siècle, refusaient de prêter attention aux histoires des paysans qui racontaient que des pierres tombaient du ciel. Totalement invraisemblable ! Le monde de l'ufologie, avec ses histoires extraordinaires et ses illuminés de tout poil est du petit lait pour ces dignes héritiers du scientisme le plus borné. Malheureusement, chez nous, c'est eux que l'on écoute.
À part ça, en zonant sur le site de benzemas, qui ne cesse de m'étonner par la somme de travail qu'il représente, je suis tombé sur plusieurs de tes posts. Je les partage à 100%. C'est rigolo qu'on ait trouvé le moyen de se "chauffer" un peu sur Roswell.
On a visiblement la même approche.
Amitiés.
Fandru
Modérateur
Modérateur
"La zététique n'est pas un sport de combat" Empty

Masculin Age : 66
Nombre de messages : 143
Inscription : 22/06/2007
Localisation : Champagne
Emploi : Profession libérale
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5204
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: "La zététique n'est pas un sport de combat"

Mar 27 Nov 2007, 22:54
Et tu as aussi raison dans ton analyse de la science. Mais qui comprend cela en France ? Il suffit de voir comment, dès qu’un type obtient une reconnaissance internationale, il se permet de pérorer sur tout, entouré d’une cour de journalistes qui boivent son discours comme si c’était parole d’évangile. Comme Charpak, prix Nobel de physique et qui est sans doute très brillant dans son domaine, mais aussi un âne par ailleurs.
On est pas sortis de l’auberge.
Cosmos
Equipe du forum
Equipe du forum
"La zététique n'est pas un sport de combat" Empty

Masculin Age : 78
Nombre de messages : 1716
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement
Points de Participation : 7241
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: "La zététique n'est pas un sport de combat"

Mer 28 Nov 2007, 11:32
:flower:

Bonjour à toi Fandru,Homme Sage..!!cheers

Aujourd'hui,je me "péte" mes 50 ans d'ufologie...!!lol!
J'avais 12 ans en 1954.............:albino:
C'est l'age où tu te poses des questions.

J'ai donc assisté à toutes les élucubrations possibles de l'ufologie,
observant les renards,les rentiers discrets et les vrais "bosseurs".
Il y a deux ans que j'ai enfin commencé à pigé un peu qui nous étions...!!

J'ai aussi assimilé que l'ufologie est une recherche qui en em.... plus d'un,
car nous avons en 2007,
des moyens de comprendre..Ce que nous n'avions pas il y a seulement 20 ans.
C'est donc un veritable "boulot" que de combattre en s'amusant les débunkers,les believers et les zets sectaires....
Je refile autant que possible, aux "jeunes passionnés d'une recherche constructive",
tous les résultats de mes "fouinages" et "preuves" accumulées depuis que j'étais gamin.
(C'est un petite révélation pour eux.!)Si le web était plus "propre" ce serait alors, un formidable outil.:scratch:

Ce devrait donc être notre but à tous les "Anciens Fouineurs", que de tenter
de faire reconnaitre scientifiquement en France, cette recherche.
Cette recherche,qui est tellement "pluridisciplinaire" qu'aucun de nos crânes trop spécialisés
n'osera se risquer dans cette si passionnante étude qui passe par une multitude de branches...
Et pourtant,c'est tellement enrichissant..!!

Comme tu le dis si bien,Charpacks s'est fait avoir par les zets:
-Au début,Il voulait rechercher dans la matiére les ondes enregistrées
dans le passé..affraid ..........

Il a donc depuis, bien retourné sa veste;) ....

C'est donc à nous de tenter de de faire prendre conscience à nos jeunes générations
où est la bonne direction, tout en éliminant les sectaires,les avides de frics et de renommée...!

Merci donc, de ton aide précieuse sur ce forum.Wink

Amicalement.


A+

_______________________________________
"Toute technologie suffisamment élaborée, sera considérée
comme de la magie par le primitif"... Arthur C.Clarke.

"C'est une erreur de croire nécessairement faux
ce que l'on ne comprend pas." (MAHATMA GANDHI).

Fandru
Modérateur
Modérateur
"La zététique n'est pas un sport de combat" Empty

Masculin Age : 66
Nombre de messages : 143
Inscription : 22/06/2007
Localisation : Champagne
Emploi : Profession libérale
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5204
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: "La zététique n'est pas un sport de combat"

Mer 28 Nov 2007, 22:00
ah, ça, ça répond aux questions que je me posais. Parce que, après avoir lu pas mal de tes posts, avec la culture et la"sagesse" qu'ils renferment, j'avais du mal à croire que tu n'avais que 28 ans.
Et tu as encore raison à propos des jeunes "ufologues". Quand on voit les vidéos en ligne et les réactions des internautes, on se dit qu'il y a un sacré boulot.
Amitiés.
Fandru
Modérateur
Modérateur
"La zététique n'est pas un sport de combat" Empty

Masculin Age : 66
Nombre de messages : 143
Inscription : 22/06/2007
Localisation : Champagne
Emploi : Profession libérale
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5204
Voir le profil de l'utilisateur

Ovnis Re: "La zététique n'est pas un sport de combat"

Mer 28 Nov 2007, 22:06
sinon, j'ai eu un doute après un de mes posts (je me sens devenir un vrai zéteticien ). Vérification faite, Siegfried et Roy n'avaient pas de numéro avec des éléphants, mais faisaient apparaître 80 tigres blancs sur une scène de las Vegas. Mais ça s'est mal fini, il y en a un des deux qui s'est quasimment fait bouffer par un de ses tigres qui devait en avoir marre de tous ces allers et venues entre notre bonne vieille planète et la 4° dimension.

Laughing
Contenu sponsorisé

Ovnis Re: "La zététique n'est pas un sport de combat"

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum