Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Une étoile venue d’ailleurs repérée dans notre galaxieAujourd'hui à 10:23LorelineQuand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesHier à 22:30GenuineUFOsQuel agenda derrière les enlèvements extraterrestres ? Hier à 20:45Polyèdre57(sujet unique) Remarques et problèmes constatésHier à 18:43Lorelineprésentation Hier à 12:12Franck.lPeut-on vraiment dire que l'on ne sait rien sur les OVNIS?Hier à 12:09Cosmos(1996) Ovnis - Soirée Thème-Débat ArteHier à 07:09Franck.lM.A.J. Languedoc-Roussillon: les membres de cette régionHier à 07:00Loreline(Bertrand Méheust) Un phénomène installé dans la durée Lun 20 Mai 2019, 22:23Polyèdre57Lorraine: les membres de cette régionLun 20 Mai 2019, 21:21Polyèdre57Ovni: Les témoins en live !Lun 20 Mai 2019, 20:20Polyèdre57Le bureau des OVNI Britannique nous révèle tout enfin presque...Lun 20 Mai 2019, 17:34Polyèdre57Les films sur le thème ovni et extraterrestresLun 20 Mai 2019, 01:09HocineNord-Pas-de-Calais: les membres de cette régionDim 19 Mai 2019, 15:11Buckaroo_BanzaiMon témoignage en vidéo....Dim 19 Mai 2019, 13:02Nanou TiRobert Hastings (2005)Sam 18 Mai 2019, 17:10GenuineUFOs(2016) OANI / OVNI : Enquête, méthode, réflexion, de Sylvain MatisseSam 18 Mai 2019, 10:38Polyèdre57Alsace: les membres de cette régionVen 17 Mai 2019, 23:05Polyèdre57Les observations d'ovnis triangulaires analysées par la SCUVen 17 Mai 2019, 18:41Hocine Promenade sceptique dans le paranormalVen 17 Mai 2019, 13:55GenuineUFOsLes faisceaux lumineux émis par les OvniJeu 16 Mai 2019, 22:11guernsey1Lac Chauvet, l'enquête et l'analyse par IPACOJeu 16 Mai 2019, 21:22GenuineUFOsprésentationJeu 16 Mai 2019, 18:43Polyèdre57(2018) "Les Apparitions Mondiales d'Humanoïdes" d'Eric ZURCHERMer 15 Mai 2019, 22:01Polyèdre57Le cas de McMinnville revisité par IPACOMer 15 Mai 2019, 21:33Polyèdre57La thèse de doctorat de Jean-Michel Abrassart sur les ovnis: fadaises pseudo-sceptiques et bêtises anti-scientifiquesMer 15 Mai 2019, 18:45GenuineUFOsStanton T. FriedmanMer 15 Mai 2019, 11:52Polyèdre57Les technosignatures dans le cadre de la recherche de vieMar 14 Mai 2019, 17:21Polyèdre57 Sommes-nous (vraiment) seuls dans l'univers Mar 14 Mai 2019, 12:34Polyèdre57"La Lune, une station-service des futures missions"Mar 14 Mai 2019, 07:01manu03
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
TARRAGNAT Gérald
TARRAGNAT Gérald
Equipe du forum
Equipe du forum
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 78
Nombre de messages : 170
Inscription : 02/08/2010
Localisation : Templeuve (59242) France
Emploi : Retraité
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3535
Réputation : 8

Ovnis Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Mer 04 Aoû 2010, 08:27
Rappel du premier message :

fhd
Bonjour à tous. Je suis un petit nouveau sur cet excellent site...
Je voudrais ici poser une question qui me démange depuis longtemps: Malgré leur fabuleuse technique, (des siècles d'avance sur notre humanité), "ILS" se crachent de temps en temps sur notre planète ! Bizarre non ? Pour cette raison, je ne crois pas aux débris "cachés" par les officiels même si je suis persuadé de l'existence d'autres intelligences. j'ai sur le sujet une théorie que j'expliquerais plus tard...
Cordialement.
G.T

Rodolphe
Rodolphe
Spécialiste Photo
Spécialiste Photo
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 769
Inscription : 06/05/2009
Localisation : Douai
Emploi : Infographiste
Passions : Photographie, cuisine Italienne, science, astronomie.
Règlement : Règlement
Points de Participation : 4827
Réputation : 1

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Mar 10 Aoû 2010, 00:37
Bonsoir,

Je crois bien que frecha2 en écrivant « des réponses hors sujet » vise particulièrement Achim !
Que Benjamin.D fait un rappel à l’ordre toujours en visant Achim, ainsi de supprimer son dernier post en réponse a frecha2 ? Et rien pour frecha2 sur son « STOP !! » dirigé contre CJ, et quelques post plus tard un mea culpa ? Là, je me pose des questions ?
Messieurs, nous sommes ici sur le forum, tous des passionnés, s’intéressant honnêtement a la problématique OVNI !
Bonnes réponses ou hors sujets, là n’est pas la question Il serait sage d’être tous en harmonie sur les questions/réponses, en évitant si possible de porter des jugements prématurées sans connaître le fond de la Pensée de chacun, tout en exprimant librement et avec modération des spéculations divers !
Une explication des modérateurs serait utile pour m’expliquer le pourquoi ?

Cordialement – Rodolphe
TARRAGNAT Gérald
TARRAGNAT Gérald
Equipe du forum
Equipe du forum
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 78
Nombre de messages : 170
Inscription : 02/08/2010
Localisation : Templeuve (59242) France
Emploi : Retraité
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3535
Réputation : 8

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Mar 10 Aoû 2010, 14:12
Bonjour à tous.

Quand j'ai ouvert le débat en posant la question: Pourquoi des crashs avec une si impressionnante technologie ? Je ne pensais pas avoir autant de réponses aussi différentes les unes que les autres. Les commentaires ont fusés dans toutes les directions. Si cela prouve la passion des internautes de ce site, ça me laisse sur ma faim...

Je vais donc de ce pas lire et relire tous les comptes-rendu des crashs pour me faire une opinion plus en adéquation avec l'UFOLOGIE.
Je vous remercie tous et vous dit à tantôt.
Cordialement.
G.T
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 40
Nombre de messages : 13006
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 19969
Réputation : 86
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Dim 15 Jan 2012, 14:12
Bonjour,

Voici une série d'articles évoquant des crashs allégués d'ovnis:

Crash d'un ovni au Chilie ?

En 1995, un Chilien, prospecteur minier, descendait d'une montagne lorsqu'il vit un large ovni lumineux apparaître au dessus de lui.

Il faisait dans les 30 mètres de diamètre.Le vaisseau le survola puis se déplaça prêt de la montagne.Cette manoeuvre força l'appareil a effleurer le flanc de la montagne, créant un flamboiement au sol.

En négociant, avec peine, le flanc de la montagne, l'ovni grimpa en altitude puis disparu de vue.

Le témoin, J.T, alla sur la zone d'impact et put trouver quatres gros morceaux d'un materiau inconnu et pesant dans les 3 kilos.

Cette histoire n'est pas apparue dans les journaux locaux et nationaux du pays.Des organisations variées ont été intéressées par le métal découvert, a savoir, la NASA, l'US Air Force, l'Air Force Chilienne,et aussi des scientifiques et enquêteurs divers.

Les pièces furent envoyées au Japon pour analyses.

L'analyse Japonnaise montra que le métal était composé de 12 (première analyse) et de 22 (deuxième analyse) éléments, mélangés dans une masse homogène.Ce métal ressemblait a de l'argent ou a de la platine.Il contenait du nickel, de l'aluminium, du zinc et d'autres métaux.Toutefois, il était composé d'environ 68% de cuivre.

Les choses inhabituelles,sur ce métal, sont :

A) il ne conduit pas l'électricité, il créait seulement des étincelles.Si vous placez votre main sur la face opposé, l'électricité ne vous touche pas .De plus, son apparence est couleur argent, pas rouge cuivre.

B) Il ne peut pas être détecté ou identifié par les radars.

C) Il n'est pas radioactif et ne répond pas a un détecteur de metaux .

D) Certaines faces sont tellement polies quelles ressemblent a de l'acier .Il n'a pas de bord tranchant, même lorsqu'il est brisé.

E) Les pièces ne s'assemblent pas ensembles, on peut donc présumer qu'il y en a d'autres a découvrir sur le site.

F) Il ne fond pas a une T° de 1500 degrés et après une exposition d'une heure.

G) Il ne réagit pas a l'acide nitrique (5% de concentration), pas a l'acide sulfurique (5%) et aux mélanges de ces acides.

Conclusion: Matière inconnue qui résiste aux acides.

Il semble que le témoin ai été abducté quelques temps plus tard.Mais pas avant que l'ovni soit passé plusieurs fois au dessus de sa maison.Le résultat est qu'il a écrit un petit livre.

Ce n'est pas une grande surprise d'apprendre qu'il a eu pour mission de dire aux habitants de notre planète de se respecter, de s'aimer et de vivre en harmonie avec leurs voisins.

CRASH DE SOUCOUPE ALLEGUE EN ARIZONA, 1947:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Newsday, de Melville, New York, USA, le 6 juillet 1997.

1947: LE ROSWELL DE L'ARIZONA

Roswell n'a pas été le seul accident de soucoupe. Il y a cinquante ans cette semaine, deux hommes ont rapporté avoir bu une DEUXIEME soucoupe écrasée à Cave Creek, près de Phoenix, Arizona. Voici leur histoire:

"En début d'octobre 1947, Selman Graves, 22 ans, et son beau-frère Bob Malody, 16 ans, étaient à la chasse au lapin et exploraient des mines dans ce qui est maintenant connu comme la Cave Creek Recreational Area au nord de Phoenix."

"A un moment, Graves et Malody ont grimpé au sommet de la colline la plus haute dans le secteur et ont regardé en bas vers le sud à la maison de ranch de leur ami Walt Salyer. Ils pouvaient voir la maison de Salyer, son corral, et même son réservoir d'eau. Mais quand Graves a regardé à l'ouest de la propriété, il était témoin d'une scène qui n'a semblé n'avoir aucun sens et qui le hante depuis lors, et encore cinq décennies plus tard."

"Ce qui il a vu peut être au mieux décrit comme 'une grande chose en forme de dôme en aluminium posée toute droite dans le désert,' a dit Graves. 'J'ai pensé que ce pourrait être un certain genre de dôme d'observatoire, mais comment est-ce qu'un dôme d'observatoire se trouverait à cet endroit?'"

"Graves se rappelait également avoir vu cinq hommes et deux camions près du dôme. Un des camions était un camion militaire (2.5 tonnes), capable de porter du personnel ou des équipementa. 'Mais je n'ai vu aucun équipement comme des grues ou quoi que ce soit de ce genre', a indiqué Graves, 'et les hommes n'ont pas semblé effectuer le moindre travail. Je n'au ouz indentifier aucun uniforme.'"

"En utilisant le ranch de Salyer pour la perception de la taille et de la distance, Gravesa estimé que le dôme avait 36 pieds (11 mètres) de diamètre et était peut-être à un mile de distance."

"Graves n'a jamais considéré qu'il aurait pu avoir été témoin de l'accident d'un engin extraterrestre jusqu'en 1952, après qu'il ait lu BEHIND THE FLYING SAUCERS, un livre par le pionnier de l'ufologie Frank Scully. Dans le livre, Scully a écrit au sujet de l'incident de Cave Creek et a cité un informateur qui lui a dit que deux corps d'humanoïdes d'environ quatre pieds et demi (1.4 mètres) ont été retrouvés, l'un étant assis à l'intérieur du métier et l'autre à moitié hors de la trappe."

traduction google:

Le 25 août 74, à 2207 h, le radar de défense aérienne des États-Unis a détecté un objet inconnu approcher l'espace aérien américain en provenance du golfe du Mexique. L'origine, l'objet a été suivi à 2200 (2530 km / h) noeuds sur un gisement de 325 degrés et à une altitude de 75.000 pieds, un cours qui intercepter territoire des États-Unis à environ quarante milles au sud-ouest de Corpus Christi, Texas. Après environ soixante secondes d'observation, à une position de 155 milles au sud-est de Corpus Christi, l'objet a ralenti à environ 1700 (1955 km / h) noeuds, s'est tourné vers un cap de 290 degrés, et a commencé une lente descente. Il est entré mexicain espace aérien d'environ quarante kilomètres au sud de Brownsville, au Texas. Radar suivi d'environ 500 milles, il à un point près de la ville de Coyame, dans l'Etat de Chihuahua, non loin de la frontière américaine. Il ya tout à coup l'objet a disparu de l'écran radar.
Pendant le vol sur l'espace aérien mexicain, l'objet stabilisé à 45.000 pieds, puis il est descendu à 20.000 pieds. La descente a été au niveau des mesures, pas une courbe lisse ou en ligne droite, et chaque niveau a été maintenu pendant environ cinq minutes.

L'objet a été suivi par deux militaires différentes installations radar. Il aurait été à la portée de Brownsville civile radar, mais il est supposé qu'aucun radar civil de l'objet détecté en raison d'un manque de l'un de ces rapports. Le point de disparition de l'écran radar était stérile et sur une zone peu peuplée du nord du Mexique. Au début, il a été supposé que l'objet était descendu au-dessous du radar à l'horizon et un quart a été conservé pendant toute la ré-émergence de l'objet. Aucun produit.

Au début, il a été supposé que l'objet pourrait être un météore en raison de la grande vitesse en descente et la trajectoire de vol. Mais normalement Voyage météores à des vitesses plus élevées, et descendre dans un bon arc, pas de "mesures". Et les météorites ne sont pas normalement trente-cinq degrés changement en cours. Peu de temps après la détection d'alerte de défense aérienne a été appelée. Cependant, avant toute forme d'interception peut être codé, l'objet se sont tournés vers une voie qui ne serait pas immédiatement prendre plus de territoire des États-Unis. L'alerte a été annulée dans un délai de vingt minutes après la disparition de l'objet de l'écran radar.

Cinquante-deux minutes après la disparition, civile a indiqué que le trafic radio d'un avion civil a baissé dans ce domaine. Mais il est clair que l'aéronef avait quitté El Paso International et à destination de Mexico, et ne pouvait pas, par conséquent, ont fait l'objet de suivi dans le golfe du Mexique.

Il a été noté, toutefois, que les deux disparus dans la même région et en même temps.

Avec la lumière du jour, le lendemain, les autorités mexicaines ont commencé une recherche de l'avion. À environ 10:35 heures, il est arrivé un rapport de radio que l'épave de l'avion manquant avait été repéré à partir de l'air. Presque immédiatement, un rapport d'un deuxième avion sur le terrain, à quelques milles de la première. Quelques minutes plus tard, un rapport a indiqué que le deuxième «avion» est en forme circulaire et, apparemment, bien que dans une seule pièce endommagée. Quelques minutes après que des militaires mexicains serré un silence radio sur tous les efforts de recherche.

La radio des interceptions ont été signalés par des canaux à la CIA. Peut-être autant que deux autres agences gouvernementales ont également reçu des rapports, mais tel n'a pas été confirmé à cette date. La CIA a immédiatement commencé à former une équipe de rétablissement. La rapidité avec laquelle cette équipe et son matériel a été assemblé suggère qu'il s'agissait d'un bien ou d'un exercice de répétition, qui avait été effectuée avant cet événement.

Dans l'intervalle, les demandes ont été engagées au plus haut niveau entre les États-Unis et du Mexique les gouvernements que les États-Unis a permis la récupération de l'équipe sur le territoire mexicain pour «aider». Ces demandes ont été satisfaites avec l'ignorance et un profès refus de toute coopération.

En 21:00 hrs, le 26 août 1974, l'équipe de rétablissement a été assemblée et mise en scène, à Fort Bliss. Plusieurs hélicoptères ont été effectuées dans certains de source inconnue et assemblé dans une zone sécurisée. Ces hélicoptères ont été peints de couleur neutre, de sable et n'ont aucun marquage. Eye témoin indique qu'il y avait trois petits bateaux, très probablement Uhl Huey de la description. Il y avait aussi un plus grand hélicoptère, peut-être une mer Stallion. Le personnel de cette équipe sont restés avec leur métier et n'avaient aucun contact avec d'autres Ft. Bliss personnel.

Satellite et le survol des avions ce jour-là, a indiqué que le disque s'est écrasé et les avions civils ont été retirés de l'accident, les sites et chargées sur des camions plate. Vols ultérieure a confirmé que le convoi a quitté la zone en direction du sud.

Au point que la CIA a dû faire un choix, soit de permettre à cette appareil inconnu à rester dans les mains du gouvernement mexicain, ou de lancer l'équipe de rétablissement, complété par un soutien militaire nécessaire, de prendre le bateau. Il ya eu, cependant, un événement qui a eu le choix de leurs mains. Haute altitude, a indiqué que le convoi s'était arrêté avant d'atteindre une des zones habitées ou des routes principales. Recon montré aucune activité, et le contact radio entre l'équipe de rétablissement du Mexique et son siège a cessé. A basse altitude, à grande vitesse de survol a été commandé.

Les photos renvoyé par avion a montré que tous les camions et jeeps arrêté, certaines avec portes ouvertes, et de deux corps humains portant sur le terrain à côté de deux véhicules. La décision a été immédiatement mis à lancer l'équipe de rétablissement, mais le lancement a eu lieu à l'arrivée de matériel supplémentaire et de deux autres personnes. Il n'a pas été jusqu'à 14:38 heures que les hélicoptères quitté Ft. Bliss.

Les quatre hélicoptères de suivi de la frontière vers Presidio et a ensuite pénétré l'espace aérien du Mexique au nord de Candelaria. Ils étaient sur le site de convoi à 16:53 hrs. Tous les convois ont été morts, la plupart dans les camions. Certains membres de l'équipe de récupération, vêtus de costumes de bioprotection, reconfiguré les sangles exploitation de l'objet sur le camion à plateau, puis attaché à un câble de fret en provenance de la mer Stallion. En 17:14 hrs objet a été récupéré sur la voie de territoire des États-Unis. Avant de quitter le convoi site, les membres de l'équipe de rétablissement du Mexique se sont réunis les véhicules et les corps, puis détruit tous avec des explosifs. Cela inclus les pièces de l'avion civil de lumière qui avait été impliqué dans la collision en vol. À 17:46 heures le Huey départ.

Le Huey rattrapé avec la mer comme étalon de nouveau l'espace aérien américain. L'équipe de rétablissement a ensuite procédé à un point dans l'Davis Mountains, environ vingt-cinq milles au nord de la Saint-Valentin. Là, ils ont débarqué et ont attendu jusqu'à 02:25 h le lendemain matin. À ce moment-là, ils repris le vol et rencontré un petit convoi sur une route entre Van Horn et le Kent. Le disque récupéré a été transféré à un camion assez grand pour y faire face et susceptible d'être totalement hermétique. Certains des membres du personnel de la Huey's transféré au convoi.

Tous les hélicoptères sont ensuite retournés à leurs bases pour les procédures de décontamination. Le convoi a continué sans arrêt, en utilisant les petits chemins et les routes, et en restant à l'écart des villes. La destination du convoi aurait été Atlanta, en Géorgie.

Ici, les preuves tangibles de s'amincit. Un rapport dit non le disque a finalement été transféré à Wright-Patterson AF Base. Un autre dit que le disque est soit transféré à un autre après que les anonymes de base, ou a été prise directement à cet inconnu de la base directement Atlanta.

La meilleure description du disque est qu'il a seize pieds, cinq pouces de diamètre, convexe sur les deux surfaces supérieures et inférieures de la même manière, possédant pas de portes ou de fenêtres. L'épaisseur a été légèrement inférieure à cinq pieds. La couleur a été l'argent, tout comme l'acier poli. Il n'y avait pas de lumières ni de moyens de propulsion. Il n'y avait pas de marquage. Il ya deux zones de la jante qui a montré des dommages, l'un montrant un trou irrégulière d'environ douze pouces de diamètre, avec retrait du matériel autour de lui. Les autres dommages a été décrit comme une "dent" d'environ deux pieds de large. Le poids de l'objet a été estimé à environ un mille cinq cents livres, sur la base de l'effet du poids sur la mise en hélicoptère et ceux qui ont été transférés à la camionnette.

Il n'y avait aucune indication dans la documentation disponible quant à savoir si quelque chose était visible dans le "trou".

Il semble probable que les dégâts avec le trou a été causé par la collision avec les avions civils. Cette collision s'est produite alors que l'objet se déplaçait à environ 1700 noeuds (1955 km / h). Même en ignorant la vitesse de l'avion civil, l'impact aurait été considérable à cette vitesse. Ceci est en accord avec la description de l'avion civil comme étant «presque entièrement détruite". Qu'est-ce qui est de prendre le site de l'accident a été des morceaux de l'avion civil.

La seconde mai ont entraîné des dommages lorsque l'objet touché avec le sol. La vitesse dans ce cas aurait dû être nettement inférieur à celui du premier impact.

Aucune mention n'est faite des occupants de l'avion civil. On ne sait pas si un ou plusieurs organismes ont été récupérés. Compte tenu de la destruction des avions légers civils dans les airs, les organismes de mai et ne se sont près de la plus grande des pièces.

Malheureusement, ce qui a causé la mort de l'équipe mexicaine de recouvrement n'est pas connue. Les spéculations vont d'un produit chimique libérée à partir du disque à la suite des dégâts, à un agent microbiologique. Il n'y a pas de signes de maladie ou de décès de l'un de l'équipe de rétablissement. Il n'aurait pas été illogique que l'équipe de rétablissement ont pris à l'un des organes avec eux pour l'analyse. Mais il n'y a aucune indication de ce qui s'est passé. Peut-être qu'ils n'ont pas de moyens adéquats de transport de ce qui pourrait avoir été un corps biologiquement contaminés.

Demande d'information à la FAA ne révèlent pas les documents concernant le crash d'avions civils, sans doute parce qu'elle n'a pas un avion des États-Unis.

Sources:

www.ufobbs.com/txt4/3263.ufo

www.about.com

Vince Johnson, alt.paranet.ufo.deneb



_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 40
Nombre de messages : 13006
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 19969
Réputation : 86
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Dim 15 Jan 2012, 14:15
Autre article:

Les événements de Roswell en 1947 ont marqué un tournant important sur l'impact du phénomène ovni par le grand public.

Les signalements d'atterrissages forcés se multiplièrent après cette date, même si bon nombre d'entre eux, après analyse, s'avérèrent des erreurs d'identification, des inventions ou tout simplement des canulars. Bien qu'il soit très difficile de faire la part du vrai et du faux, certains incidents articulièrement crédibles réussirent à retenir l'attention de la communauté ufologique.Voici quelques cas célébres de crashs d'ovnis signalés dans le monde.

6 juin 1884, Comté de Dundy, Nebraska, Etats-Unis.

Le premier cas signalé de crash d'ovni n'est peut-être pas celui de Aurora, Texas, du 17 avril 1897.

En effet, le 6 juin 1884 est probablement le premier incident dans ce domaine. Officiellement, un objet en flammes serait tombé du ciel au dessus du comté de Dundy dans le sud du Nebraska, aux Etats-Unis. Des ouvriers agricoles se précipitèrent sur les lieux de l'accident. Arrivés sur place,

ils trouvérent une zone d'herbe brûlée et du sable ayant fusionné en une substance ressemblant à du verre. La chaleur dégagée par l'étrange objet était encore élevée plusieurs heures après le crash : un homme qui s'approcha de trop près aurait vu sa peau cloquer.

Aujourd'hui, ce récit ressemble à la description de symptômes consécutifs à une exposition radioactive. Pendant plusieurs jours, les habitants du coin se sont rendus sur les lieux. De nombreux débris étaient froids. Ceux qui osèrent soulever des morceaux évoquèrent leur incroyable légéreté, ainsi que leur solidité comparable à celle du laiton.
Ce genre de matériaux était inconnu dans les années 1880. Or, les caractéristiques décrites correspondaient à celles de nombreux métaux modernes, tels les alliages d'aluminium. La description de ces propriétés est récurrente dans les rapports sur les épaves d'ovnis.


17 avril 1897, Aurora, Texas, Etats-Unis.

Certainement un des cas d'accident supposé d'ovni des plus étranges. En cette année 1897, beaucoup de gens habitant la région d'Aurora ont pensé qu'il s'agissait d'un canular. Pourtant, cette période est marquée par de nombreuses observations "d'étranges dirigeables" à travers tous les Etats-Unis. Le récit fût rendu public le 19 avril 1897 et décrit un étrange objet qui est apparu au dessus de la ville. L'ovni aurait percuté ensuite violemment un moulin à vent avant d'être détruit par une explosion. Des matériaux auraient été ensuite récupéré, ces pièces étaient frappés de sortes de symboles hyéroglyphes. En outre, et c'est là le plus extraordinaire, c'est que les résidents de la petite ville d'Aurora auraient récupérés un humanoïde mort et l'aurait entérré dans le cimétière de la ville. Dans les années 70, plusieurs chercheurs ont tentés de récupérer des documents officiels prouvant cet incident, sans succès.


Néanmoins, quelques témoins de l'époque étaient encore en vie lorsque, entre 1966 et 1977, des ufologues ont recueillis des témoignages de ces personnes qui ont corroborés ce récit. Certaines personnes pensent que cette histoire n'est autre qu'un canular afin de faire parler de cette région par l'intermédiaire de la presse. Il semble en effet qu'aucun moulin à vent n'avait été à l'emplacement décrit par les témoins... Beaucoup d'ufologues ont stoppés leurs investigations, sauf encore quelques uns qui ont tentés d'exhumé le corps de l'extraterrestre présumé entérré dans le cimétière municipal, mais leur demande à été rejetée...

30 juin 1908, Toungouska, Sibérie, Union Soviétique.

Nous sommes le 30 juin 1908, il est 7h15 du matin, un éclair d'une lumière inouïe parcourt le ciel d'une région reculée de Sibérie appelée Toungouska. Quelques millièmes de secondes après, surgit une explosion équivalente à 600 fois la bombe atomique d'Hiroshima, tuant tous les troupeaux de bovins et rasant tout ce que le souffle trouva sur son passage. Le cataclysme a littéralement "fauché" tout un pan de forêt sibérienne dans un cercle que l'on estime à 100 kilomètres de diamètre. L'hypothèse d'un crash d'ovni à été avancé par plusieurs chercheurs.
Après la deuxième guerre mondiale et les bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, des photos des deux villes ont été comparées aux photos aériennes du souffle de Toungouska et elles étaient étonnement semblables. C'est pour cette raison que des scientifiques ont speculé sur une explosion nucléaire qui aurait eu lieu au-dessus du secteur, comme en atteste la position des arbres après l'explosion. Bien evidemment, aucune nation n'avait maitrisé l'atome en 1908...

5 juillet 1947, San Augustin, Nouveau-Mexique, Etats-Unis.

L'incident de Roswell nous a rapporté quelques débris, mais aucune partie principale de l'ovni n'a été récupéré autour du ranch de Brazel. Ceci a mené à une spéculation visant la partie principale de l'ovni qui serait tombé plus loin, vers les plaines de San Augustin, dans un secteur à l'ouest de Socorro.

Des témoins auraient découvert un "corps" métallique étrange mais également des corps d'humanoïdes morts. Le premier témoin recensé s'appelle Grady Barnett qui aurait parlé à quelques amis au début de juillet 1947 et qui leur aurait raconté qu'il avait aperçu "un avion métallique en forme de disque d'un diamètre avoisinnant 20 mètres de diamètre. A ce moment précis, un petit groupe de personnes serait arrivé sur les lieux et se serait présenté comme étant une équipe de recherche archéologique de l'université de Pennsylvanie.

Barnett témoigne : "j'ai noté que ces personnes s'étaient attardés sur les corps morts. Je pense qu'il y en avait d'autres dans la "machine". La surface de l'engin semblait faite d'acier inoxydable, fendu en deux morceaux sans doute à cause du crash. Les humanoïdes semblaient tous morts, projetés à plusieurs métres autour de l'engin. Ils ne semblaient pas humains, leurs têtes étaient rondes et disproportionnées, ils n'avaient pas de cheveux et leurs yeux étaient petits et très espacés. Ils étaient vêtus d'une combinaison d'un seule pièce de couleur grise, sans boutons ni ceintures. Je n'ai pas pu les toucher et j'ai été ensuite escorté par le "chef" de cette équipe qui m'a éloigné de ce site. Je l'ai entendu dire que l'armée aller prendre le commandement de cette opération et il m'a surtout ordonné de ne parler à personne de que j'avais vu, qu'il était de mon devoir de patriote de garder le silence sur cet incident".

Malheureusement Barnett est mort avant qu'un enquêteur ne parvienne à l'interviewer. Barnett fut décrit comme un citoyen très respectable et honnête par sa famille et ses amis.
En 1990, un nouvel informateur appelé Gerald Anderson aurait confirmé le récit de Barnett. Néanmoins, grâce aux investigations de l'ufologue Kevin Randle, ses allégations s'avéreraient n'être qu'un canular...
Randle à enquêté également sur ce fameux groupe d'archéologistes aperçu sur les lieux du crash et il en conclua qu'aucun étudiants ou autres chercheurs ne se trouvaient à cet endroit et qu'ils n'avaient jamais entendu parlé de cet incident.

En dépit de nouveaux éléments, ce cas apparaît être un nouveau canular.

Octobre 1947, Paradise Valley, Phoenix, Arizona, Etats-Unis.

Une autre observation d'un ovni supposé en difficulté aurait eu lieu à Paradise Valley, dans l'état de l'Arizona, près de la ville de Phoenix, en octobre 1947.

Cet accident à été révélé par un ufologue du nom de Scully (ça ne s'invente pas !) et impliquerait un ovni de 35 mètres de diamètre, avec deux corps d'humanoïdes.

Le témoin principal est Selman E. Graves, un ancien homme d'affaires. Au cours d'une partie de chasse, Selman Graves et deux de ces amis dévrivent ce qu'ils ont vu : "Nous étions parvenu au sommet d'une colline et nous avions une vue d'ensemble de la vallée, alors que nous avons aperçu une sorte de dôme énorme d'apparence aluminium. Au début, nous avons pensé qu'il s'agissait d'un observatoire, mais en s'approchant de plus près, nous nous sommes très vite rendu compte qu'il s'agissait d'une sorte d'engin pouvant voler".

D'après Scully, Graves aurait également aperçu deux corps d'humanoïdes à proximité de l'engin. Tous les détails de cette histoire ont d'ailleur été repris dans un ouvrage de Scully.

25 mars 1948, Aztec, Mexique.

En 1950, l'écrivain et ufologique Frank Scully publiait le titre "Derrière les soucoupes volantes", dans lequel il a rapporta quatre incidents de récupération d'ovnis suite à des accidents (on pense que maintenant que la plupart de ces accidents sont incertains). Un cas étrange est celui de l'accident qui s'est produit près d'Aztec, au Mexique, en 1948. Les témoins intérrogées par Scully sont au nombre de 8 et leurs témoignages font état d'un disque d'apparence métallique de grande envergure (100 pieds de diamètrre environ).
Le carénage de l'objet aurait resisté à toute sorte de perçage ou de forage.
De grands anneaux tourbillonnaient autour d'une carlingue centrale, dépourvue néanmoins du moindre boulon, rivet ou autre soudure. Selon un informateur de Scully, 16 humanoïdes de petite taille auraient été retrouvés à l'intérieur de l'ovni, tous carbonisés. L'engin et les corps aurait été récupérés par l'armée américaine et acheminés sur la base aérienne militaire de Wright Patterson.
Cette affaire rebondit en 1987 lorsque Steinman déclara que cet accident se produisit effectivement le 25 mars et que l'objet aurait été détecté avant son accident par 3 stations radars différentes.
Toujours selon la version de Steinman, ce sont 14 corps qui ont été retrouvés et non 16 comme l'affirma Scully.
Sans davantage de preuve sur cet incident, il reste néanmoins un cas possible de récupération d'ovni après un accident.


Frank Scully.
Ecrivain et ufologue, auteur du
célébre livre publié en 1950
"Dérrière les soucoupes volantes".
Scully n'hésitait pas à répéter sans les vérifier les rumeurs les plus étranges qui circulaient à son époque, répandues par des escrocs notoires, et l'ouvrage connaîtra une gloire ephémère.


9 septembre 1952, Îles de Spitzbergen, Norvège.

En juin 1952, les journaux allemands ont relaté un accident d'ovni survenu sur les îles de Spitzbergen, au large des côtes de la Norvège. L'histoire commence lorsque 6 chasseurs de l'armée de l'air norvégienne, effectuant un vol d'exercice au-dessus du détroit de Hinlopen, furent frappés par une coupure générale de leur moyen de communication.

Au même moment, la station radar locale de Narvik signalait un signal d'un objet volant non identifié à proximité des chasseurs. C'est alors que le Capitaine Olaf Larsen repéra au sol un grand disque métallique brisé en deux gisant dans la neige. Après le rapport de Larsen sur l'incident en vol et sur son observation, une équipe de recherche fut envoyée sur les lieux pour tenter de récupérer l'objet.

A leur retour, l'équipe rapporta qu'une forte emission radioactive se dégageait du site où se trouvait l'engin et que son diamètre était d'environ 150 pieds. L'extérieur de l'ovni comportait également d'étranges symboles. Dans un premier temps, les autorités militaires norvégiennes ont supposé que l'engin en question n'était autre qu'un avion d'essai d'origine russe qui s'était écrasé...

Deux ans plus tard, ont apprit que l'engin avait été expédié à la base aéronavale de Narvik et que les résultats des recherches avait démontré qu'il ne s'agissait pas d'un avion soviétique, et que sa conception ne pouvait être d'origine... humaine !

Malheureusement ces rapports n'ont jamais été vérifié et beaucoup de spécialistes pensent maintenant que cette histoire serait susceptible d'être un canular.

21 mai 1953, Kingman, Arizona, Etats-Unis.
Autre histoire d'ovni accidenté, l'affaire du 20 mai 1953 près de la ville désertique de Kingman, en Arizona.
Cet incident a été rapporté pour la première fois à la connaissance de public par Raymond Fowler en juin 1973.
Fowler avait obtenu le récit par un témoin du nom de Fritz Werner. Werner prétendit avoir travaillé dans un centre d'essai nucléaire au Nevada. Le 21 mai, il est convoqué en urgence par ses supérieurs pour une opération spéciale, il prit alors un autocar pour se rendre à Phoenix en Arizona.

Arrivé à destination, Werner et les autres passagers de l'autocar, aperçurent un disque d'environ 30 pieds planté dans le sable du désert les entourant. L'objet, d'apparence métallique, semblait être accidenté car un trou était visible sur le côté.

En attendant la police locale qu'ils avaient alerté, les autres témoins déclaraient aussi avoir aperçu des chaises minuscules à l'intérieur de l'ovni. Tandis qu'elles étaient sur le chemin du retour, toutes les personnes présentes dans cet autocar ont signé un "acte de secret total officiel" et ont reçu l'ordre de ne jamais dévoiler cet incident à qui que ce soit. Werner prétendit également avoir vu le corps d'une petite créature d'environ 4 pieds à l'intérieur d'une tente médicale.

L'humanoïde était vétu d'une combinaison d'une seule pièce de couleur argenté et sa tête semblait disproportionnée. Fowler a toujours défendu la crédibilité du récit de Werner, ainsi que beaucoup de personnes qui l'ont connu affirment que c'était un homme intègre avec de grandes capacités scientifiques.

Même un membre du personnel de la base de Wright Patterson, resté anonyme, confirma qu'il avait été témoin d'une livraison de 3 corps plongés dans la glace suite à un accident survenu en Arizona en 1953.

14 septembre 1957, plage de Ubatuba, Brésil.
L'histoire a commencée lorsqu'un journaliste de "Globo" (le principal journal brésilien), reçu une lettre le 13 septembre 1957. La lettre a été signée mais le signataire demeurait illisible. Sur cette lettre il était indiqué "en tant que lecteur fidèle de vos colonnes et étant un admirateur, je souhaite vous apporter un scoop d'une importance capitale concernant les disques volants, si vous pensez qu'ils sont réels naturellement. Je ne voulais pas parler ou écrire sur ce sujet, mais il y a quelques jours j'ai été forcé de changer d'avis.

Je pêchais ainsi que quelques amis, à un endroit près de la ville d'Ubatuba, dans la province de Sao Paulo, quand j'ai aperçu un disque de vol. Il a approché la plage à une vitesse incroyable et s'est brusquement précipité vers la mer, j'ai cru alors à son accident. Au dernier moment, quand il a frolé la surface de l'eau, il s'est élevé rapidement par une impulsion fantastique. Nous avons suivi le spectacle avec nos yeux, ébaillis, quand nous avons vu le disque éclater en flammes. Il s'est désagrégé dans des milliers de fragments ardents, tombant dans des éclats miroitants.
On aurait cru à un feu d'aritifice. Tous les fragments sont tombés en mer, sauf un certain nombre de petits morceaux tombés près de la plage. Nous avons pris une grande quantité de ce matériel, qui était aussi léger que le papier. Je posséde un echantillon en sécurité, mais je n'ai confiance en personne, je ne sais pas à qui je pourrais le donner pour l'analyser. Je tiens à dire que je n'ai jamais eu connaissance de ces disques volants avant cet incident..."

Deux des trois échantillons ont été envoyés à une association ufologique, l'APRO, tandis que le dernier était détenu par un ufologue brésilien, le Dr Olavo Fontes, pour davantage d'étude. Les trois échantillons ressemblés aux morceaux de métal irrégulier et fortement oxydé, gris blanchâtre mat.

Le premier échantillon a été examiné aux laboratoires de production des minéraux au Ministère agricole brésilien.
Ces pièces ont été étudié à l'aide de multiples techniques, dont par application de produits chimiques, par analyse spectrographique et de rayon X.

Ces essais ont indiqué que ce "métal" était du magnésium très pur. Le chimiste a également noté que tous les oligo-éléments normaux prévus en magnésium étaient manquants. Fontes a épuisé tout son échantillon dans une série d'autres d'essais, qui ont inclus une autre recherche aux rayons X, mais aussi dans des départements de l'armée et de la marine brésilienne. Comme on pouvait s'y attendre, ces deux corps d'armées ont maintenus leurs résultats secrets.

Le laboratoire de géologie a déterminé que le magnésium était d'une pureté très grande avec une lecture de 1,87
par opposition à une lecture normale de 1,74. l'ARPO a également envoyé un échantillon à l'US Air Force, mais bizarrement, l'échantillon qu'ils ont envoyé a subi un "accident" tandis que l'US Air Force l'examinait.

Aux dernières nouvelles, l'APRO possède toujours un petit échantillon restant dans leurs chambres fortes.

18 avril 1962, Las Vegas, Nevada, Etats-Unis.
Cet accident s'est produit dans la base aérienne de Nellis AFB, dans l'état du Nevada en 1962. Pendant beaucoup d'années ce cas a été considéré comme une simple rumeur par des enquêteurs ufologues.
Néanmoins, beaucoup de rapports sur cet incident ont refait surface, incitant la reprise d'une enquête plus approfondie.
Cet ovni fut repéré à maintes reprises dans plusieurs états. D'abord près de Oneira, dans l'état de New-York.

Puis il y eu d'autres rapports d'observations au Kansas, au Colorado, également au dessus de la ville de Eureka dans l'Utah, puis finalement près de Reno dans le Nevada, où plusieurs témoins le virent disparaitre à proximité de la base aérienne de Nellis. A noter que cet ovni a été detecté par plusieurs radars.

C'est au total près d'un milliers de témoin qui aurait aperçu cet objet, laissant penser que l'objet en question n'était autre qu'une météorite, théorie reprise par les journaux dès le lendemain matin.

En revanche, le doute s'installe lorsque le commandement de défense aérienne signale que des instruments d'avions de combat en opération ont été fortement perturbés lors de ces manifestations, mais aussi les radars, chose bien entendu inhabituelle lors du passage d'une météorite...

De plus, lors d'un possible accident de l'engin au dessus de la ville d'Eureka (Utah), les autorités avaient signalé un black-out total, jusqu'à qu'il soit aperçu en phase de "décollage" et tout était terminé.
Plusieurs rapports d'observations ont été émis également par des pilotes de vols commerciaux, signalant que l'objet était en dessous de leurs appareils, chose impossible pour une hypothétique météorite...

On ne s'étonnera pas d'avoir découvert la version officielle de l'US Air Force selon laquelle "l'objet était un météore".

Une analyse qui n'explique pas toutes les manifestations liées à cet engin

10 décembre 1963, base aérienne de Cosford, Angleterre.

Selon de diverses sources, le 10 décembre 1963, deux membres du personnel de la Royal Air Force ont observé la chute en arc de cercle d'un étrange d'objet derrière la base de Cosford, Wolverhampton, Angleterre.
Les deux hommes ont alors déclaré que l'objet a balayé le terrain d'aviation avec un faisceau vert étrange.

Ils se sont alors précipité vers la base pour faire état de leur observation. Ils furent surpris d'avoir été la cible d'une séance "d'intérrogatoire" vigoureux de la part des autorités militaires, les imposant au silence absolu sur cet événement...

La source de ce récit divulgue aussi qu'un grand avion de transport peu commun sur ce genre de base, avait atteri puis avait chargé un objet de grande taille caché par une bache de camouflage...
Il ne fait aucun doute pour le narrateur de cette histoire qu'il s'agissait d'un ovni qui s'était écrasé en forêt.

10 décembre 1964, base aérienne de Fort Riley, Kansas, Etats-Unis.
Le 10 décembre 1964, à la base aérienne de Fort Riley, dans l'état du Kansas, une équipe de 4 soldats montaient la garde sur le site.

Un officier supérieur leur ordonna de se rendre près d'un hangar. Quand ils sont arrivés, ils ont noté la présence de plusieurs militaires autour d'un objet étrange posait à même la terre. On leur ordonna alors d'ouvrir le feu sur toutes personnes civiles non autorisées pouvant atteindre cette zone. L'officier leut dit aussi de ne rien révéler au sujet de cet "accident".

Un des soldats décrivit l'objet comme un "hamburger géant" d'environ 12 mètres de diamétre sur 5 mètres de hauteur, avec un ligne foncée tout autour de l'objet ainsi qu'une sorte d'aileron sur le dessus de l'engin.
Il a également remarqué que l'air près de l'engin était très chaud en dépit d'une nuit froide ce soir là.
Une autre garde a rapporté que le lendemain matin suivant l'incident, il avait observé un grand camion chargé d'un grand objet circulaire recouvert d'une grande toile.

9 décembre 1965, Kecksburg, Pennsylvanie, Etats-Unis.

Le 9 décembre 1965, des centaines de témoins au Michigan, en Ohio et en Pennsylvanie ont observé l'accident d'un ovni, comme souvent dans ces cas-là, une polémique éclata sur cet accident. Au premier abord, il pourrait s'agir d'une météorite, mais d'après plusieurs ufologues enquêteurs, il s'agirait bien d'autre chose. En mars 1966, le chercheur Ivan Sanderson a rassemblé et compilé plusieurs témoins oculaires et s'est très vite rendu compte du caractére mystérieux de cette affaire.
Son enquête a démontrée que l'objet aperçu avait une trajectoire bien définie, se déplaçant du nord-ouest au sud-est pour une durée totale de vol de moins de 6 minutes. Cette équation démontra à Sanderson qu'il s'agissait d'une vitesse bien trop lente pour un météorite, soit aux alentours de 1000 km/h.

Plusieurs témoins localisés au sol ainsi que plusieurs pilotes d'avions ont déclarés avoir été secoués par un onde de choc de type supersonique lorsque "ce grand objet brillant a sauté...".

L'objet était précédé par une traînée de vapeur très intense durant plus de 20 minutes, ce phénomène a d'ailleurs été filmé par plusieurs personnes. Plusieurs morceaux de débris argentés ont été trouvés près de la ville de Lapeer, dans l'état du Michigan.
Plus tard, l'analyse de ces matériaux a indiquée qu'ils étaient constitués de morceaux d'aluminium libérés par l'engin pour "tromper" les radars de surveillance de l'espace aérien, sorte de contre-mesures...
Sanderson élimina définitivement la thése d'un météorite lorsqu'il s'aperçut que l'objet avait changer de direction pour se diriger vers l'est.

L'objet s'est ensuite "posé" en catastrophe dans un domaine boisé près de la ville de Kecksburg. Deux enfants ont été les premiers témoins et ont rapportés à leur mère l'incident qui elle même appela la police de l'état et les pompiers, croyant au début qu'il s'agissait d'un accident d'avion. Après son coup de fil, la mère sortit tout de suite dans les bois et à sa grande surprise, une unité militaire était déjà sur les lieux de l'accident et avait déjà bouclée entièrement le secteur !
Le commandement militaire sur les lieux du crash a déclaré à la police locale qu'elle n'avait rien trouvée, le dossier fut clos pendant quinze années...

Plusieurs investigateurs rouvrent le dossier et enquêtent auprès des pompiers de Kecksburg. Les langues se délient et font état d'un objet de 200 pieds pourvus de lumières bleues clignotantes qui aurait briser les arbres lors de sa chute. Les enquêteurs ont également rapporté qu'ils avaient trouvé des témoins qui avaient vu un grand camion remorquant un grand objet ovale recouvert de feuilles. Un autre témoin a indiqué qu'il avait observé le chargement d'un disque sur ce camion, et que cet objet était recouvert de sortes de hiéroglyphes sur sa surface.

A noter que ce cas a fait l'objet d'une étude dans le "Projet Blue Book".

Dernier rebondissement de ce dossier en 1990, un témoin a prétendu avoir fait partie de l'unité militaire chargée de la récupération de l'engin et qu'il avait été envoyé sur la base de Wright Patterson.

26 décembre 1980, Rendlesham Forest, Norfolk, Base aérienne Bentwaters, UK.

A 3 h00 du matin, les radars de la base RAF de Watton (Norfolk) perçoivent un inconnu survolant la mer du Nord en direction de la côte. Ils disparaît des écrans aux alentours de la forêt de Rendlesham. A peu près au même moment, près de cette forêt, les agents de sécurité à la porte de la base USAF de la RAF de Woodbridge voient des lumières descendre du ciel vers les arbres. On leur accorde la permission d'enquêter et ils quittent la base dans une Jeep. A 5 h 30, c'est l'incident de Rendlesham : alors qu'il sert en tant que commandant de base à la base aérienne de Bentwaters dans le sud de l'Angleterre, le colonel Halt observe et enquête sur divers objets anormaux apparus dans le ciel de la Forêt de Rendlesham. Les observations interviènent en deux nuits distinctes lors de la semaine suivant Noël.
Les soldats arrivés sur place ont fait état dans leur rapport qu'une grande lumière s'était écrasée dans les bois. Ils décrivirent un disque avec a sa base trois pieds reposant sur le sol.

Mais le plus extraordinaire reste à venir. Les soldats affirment avoir vu plusieurs petits humanoïdes à la peau grisâtre et aux têtes disproportionnées "suspendus" à proximité de l'engin comme "s'ils étaient en train d'effectuer des réparations..."

Un ouvrier forestier a prétendu avoir trouvé le site de l'accident le lendemain de l'incident. Il a rapporté les dommages causés aux arbres par la violence du crash et il a aussi marqué l'endroit pour en faire l'écho aux autorités locales.
A son retour sur les lieux le lendemain, le site avait été entièrement "néttoyé".
Un autre témoin, Gordon Levitt, a observé l'objet survolé silencieusement par-dessus sa maison. Il l'a décrit comme un "engin en forme de A luisant et phosphorescent". Le chien de Levitt avait aboyé fortement à la vue de l'objet, il fut ensuite malade puis mourut quelques jours plus tard...

Plusieurs enquêteurs ont fait pression auprès du gouvernement américain afin d'obtenir une note déclassifiée par l'intermédiaire d'une loi sur la liberté d'information (FOIA - Freedom Of Information Act). Cette note écrite a été envoyée au Ministère Britannique de la Défense et serait composée de trois thémes. Premièrement : attérissage d'un objet pendant la première nuit; deuxièmement : la découverte au sol de traces avec analyse démontrant un rayonnement excessif; troisièmement : une autre observation la nuit suivante à été rapportée.
Cependant, un second document n'a pu être révélé pour cause de "Secret Défense"...

Ce cas d'atterrissage pourrait se révéler être le plus troublant depuis celui de Roswell et beaucoup d'ufologues continuent leurs investigations...

7 mai 1989, désert de Kalahari, Bostwana.

Cet affaire, qui défraya la chronique lors de sa parution dans le magazine britannique Quest en Mai/Juin 1993, semble aujourd'hui avoir été un canular habilement monté par James Van Groenen. Une enquêtrice renommée du Zimbabwe et auteur d'un ouvrage sur les ovnis en Afrique du Sud, Cynthia Hind, écrit par la suite un article publié dans UFO Times, intitulé Anatomie d'un canular. Le crash d'OVNI à la frontière Afrique du Sud/Botswana.

Cet article dépeint Van Groenen comme à l'origine d'un canular extrêmement élaboré. Elle met en avant certaines incohérences et divergences dans les documents considérés comme des preuves. Parmi elles 14 erreurs typographiques dans ce qui est décrit comme un document officiel. Lorsque Van Groenen est confronté il admet avoir falsifié certains détails mais insiste toujours sur le fait qu'il s'agit d'une histoire vraie concernant un objet tombé sur la frontière que lui rapporté en secret un de ses amis, Hendrik Greef, pilote de la SAAF, qui l'a entendu au mess d'officiers.

D'autres sources indiquent que Van Groenen aurait été impliqué dans cette affaire, telles W. B., qui communiqua ses informations à William Moore. Ce dernier mis alors en doute la crédibilité du document lié à l'affaire, dont van Groenen serait l'auteur. William Moore déclara en effet avoir les preuves selon lequelles van Groenen etait un escroc notoire ayant à son actif faux papiers et affaires louches. Ce cas a donc été l'objet de controverses et divers autres rapports bizarres ont continué à ajouter à la confusion. Il a par exemple été déclaré qu'un officier de Renseignement français avait été assassiné au cours de son enquête sur l'affaire.

De plus, lorsque l'on tente de rechercher les sources d'un article de l'Argus, journal de Cape Town qui parla en 1993 de dissimulation et d'exercice de désinformation visant à empêcher la découverte de la vérité, nommant Dithoko Seiso, le Ministre de l'Environment du Botswana, l'archiviste de l'Argus répond que le fichier at été "enlevé" est est maintenant "manquant".

Concernant les faits, en voici le récit.
"Quest International enquête actuellement sur ce qui pourrait bien être le cas le plus documenté à ce jour de récupération d'un crash d'un disque volant non-identifié.
Le 7 Mai 1989, les installations du NORAD auraient détecté un object non-identifié lors de son entrée dans l'espace aérien Africain. La South African Air Force aurait également détecté l'appareil sur son radar, voyageant à une vitesse estimée de 10642 km/h. L'incident fut relaté par un employé des renseignements de l'Afrique du Sud qui, de par la documentation à laquelle il avait accès de par sa position militaire, envoya également documents et transcriptions à deux enquêteurs de Quest International, Tony Dodd et Henry Azadehdel, parlant de l'événement.
Furent également obtenues diverses conversations téléphoniques enregistrées, mettant en scène des militaires de premier rang et des représentants du gouvernement, suggérant fortement que "quelque chose" arriva en fait au-dessus du territoire Sud-Africain. Certaines de ces conversations enregistrées impliquaient des représentants militaires d'Afrique du Sud reprimandant vigoureusement l'employé des renseignements devenu informateur au téléphone. Ceci était du au fait que l'informateur ait quitté l'Afrique du Sud pour l'Angleterre, où il resta au domicile des chercheurs, pour disparaître plus tard. Graham W. Birdsall, directeur de Quest International, pense que les documents et les individus impliqué dans l'incident sont de nature telle que l'événement doit réellement avoir eu lieu,
à moins que la Communauté des Renseignements Internationale ne monte collectivement un canular à propos de la récupération d'un disque volant. Birdsall suspecte fortement les incidents d'avoir eu lieu, de par le poids des preuves"

4 novembre 1989, Carp, Ontario, Canada.

En 1989, un membre du MUFON, Bob "Guardian" Oeschler, déclara que la région ouest d'Ottawa fut le théatre d'un extraordinaire accident d'ovni. L'objet en question fut reperé par radar au dessus de Carp jusqu'à proximité de West Carleton.
Ce secteur aurait été immédiatement mis sous contrôle militaire et de gros hélicoptéres dotées d'unités de récupération spécialement pour les ovnis. La source d'information de Oeschler lui aurait déclaré que cet ovni était bien l'objet qui avait été traqué par les stations radar.

L'informateur a également déclaré que l'engin extraterrestre volait grace à un champs éléctromagnétique fabriqué avec du magnésium diélectrique et que le système de propulsion utilisait la fusion à froid. La mission des aliens présents à bord aurait été "malveillante", que c'était le début d'une invasion...

Bien que l'histoire a semblé immédiatement invraisemblable aux yeux et aux oreilles des responsables du MUFON, Oeschler se vantait d'avoir une preuve irréfutable que son contact lui avait envoyé en février 1992. Ce colis contenait une cassette vidéo, plusieurs documents officiels et des cartes topographique du secteur du crash. La vidéo montrait des lumières étranges, les mouvements des extraterrestres à proximité de l'engin et un gros plan de face de l'un des aliens !

Malheureusement, une fois la vidéo passée au crible, son analyse à démontrée des coupures donc un montage.
De plus, l'ovni ne semblait être en fait qu'un hélicoptére en modéle réduit qui clignotait... Le gros plan de l'extraterrestre n'était en fait qu'un masque vendu dans le commerce.

Après cette affaire, Bob Oeschler dut présenter sa démission du mouvement MUFON.

18 avril 2003, Kaliningrad, Russie.

Cette incroyable information est révélée par l'ufologue James L. Choron, relayée par le JDU et découverte sur le site ufologique français ipani.

A 18h17 (heure locale-6:17 PM), le 18 avril 2003, dans le port de Kaliningrad qui abrite la 6ème flotte des forces navales russe, un ovni s'écrasait en plein mer devant des centaines de témoins civils et militaires...
Kaliningrad est une ville de plus de 3 millions d'habitants, situé à 650 km à l'est de Moscou, abritant un port de marine marchande mais aussi un des fleurons de la marine russe, la 6ème flotte.
A l'heure où s'est déroulée l'accident, on peut imaginer une grande activité et un nombre important de témoins occulaires. D'ailleurs, une chaine de télévision d'état, la RTR, a enregistré l'intégralité du crash alors que son équipe de tournage se trouvait sur la base navale pour réaliser un reportage sur la marine russe. L'ovni, décrit en forme d'aile delta, survolait la base avant de se crashé brutalement en mer. D'après un commandant russe resté anonyme, l'ovni a été vérrouillé par un champ de radar embarqué sur les navires russes et a sans doute été victime de contre-mesures éléctroniques causant probablement son accident.
Le commandant a déclaré aux journalistes de RTR que "l'objet se déplaçait à très grande vitesse, il était à très basse altitude, pas plus de 1500 mètres au dessus de la surface de l'eau".

Dernières nouvelles sur l'incident et probablement l'épilogue.
LES RAPPORTS RUSSES DISENT QU'IL EST PEU PROBABLE QU'UN OVNI SE SOIT ECRASE PORT DE KALININGRAD.
La semaine dernière, nous avons publié un rapport non confirmé, d'un triangle volant presumé écrasé sur un port.
"Je ne peux pas confirmer, ou nier, que l'article soit véridique, mais je doute sérieusement que ça l'est. Nous et d'autres ufologues, aurions certainement été inondés de rapports et de vidéos, si cela était arrivé. Concernant la radiation, les multiples fautes d'orthographe des mots russes, nous fait penser à un rapport erroné. À propos, on doit lire "Kaliningrad", un mot qui était mal orthographié. Aussi, on dit une classe de sous-marin "Sovrimenni" et non pas "Sovriminni". Si cet article était parvenu de la Russie, ces erreurs ne seraient probablement pas arrivées. Si on va à www.wintersteel.com, on tire aussi un peu plus d'infos, mais pas assez pour confirmer ou nier l'histoire qu'un OVNI se serait écrasé le 18 avril, à la côte de Kaliningrad en Mer Baltique et ayant comme témoin la Marine russe. Selon le rapport, la télé russe a obtenu une cassette avec l'OVNI filmé entrain de voler et de s'écraser, mais rien n'a été montré. Merci à Skywatch International.

30 janvier 2004, Lagos, Nigéria.

Source : agence de presse Reuters - 01/02/2004.

La sécurité aérienne du Nigeria a officiellement classé comme objet volant non identifié l'avion que des témoins affirment avoir vu s'abîmer vendredi soir au large de Lagos mais qui est resté invisible sur tous les écrans de contrôle.
Sur les lieux de l'accident, au large de la plage de Goshen, les équipes de secours n'ont retrouvé aucune trace de l'appareil.
"Des témoins ont assurément vu un objet s'abîmer dans l'Océan atlantique mais nous le classons désormais comme un Ovni", a déclaré dimanche à Reuters le directeur exécutif de l'organisme national de sûreté aérienne (NASI), le capitaine Jerry Agbeyegbe.
Près de 48 heures après l'accident, aucune compagnie nigériane n'a fait état de la disparition d'un de ses avions. Les contrôleurs aériens de Lagos n'ont enregistré aucun vol dans l'espace aérien du pays au moment de l'accident supposé.
"Nous sommes las de sonder les eaux de l'océan et nous sommes à présent convaincus qu'il n'y a pas eu d'accident d'avion", a affirmé pour sa part le président de la Croix-Rouge nigériane, Emmanuel Ijewere.

18 janvier 2004, Province de Corrientes, San Roque, Argentine.

Source : agence France-Presse - 21/01/2004.

Les autorités argentines enquête sur un objet non identifié tombé dans une zone rurale de la province de Corrientes (nord-est) qui pourrait venir d'un engin spatial et ont demandé aux États-Unis de les aider à déterminer sa provenance, a-t-on appris de sources militaires mercredi.
Du personnel des forces aériennes s'est mis en route pour la ville de San Roque, à 1000 km au nord-est de la capitale, où dans la nuit de mardi à mercredi la chute d'un objet cylindrique a été signalée, selon Jorge Reta, porte-parole des forces aériennes.
Des contacts ont été établis «avec les autorités des États-Unis» pour déterminer si l'objet provenait d'un satellite ou d'un autre engin spatial, selon M. Reta. À une télévision locale, le sous-secrétaire à la sécurité de la province de Corrientes, Manuel Aguirre, a déclaré qu'il s'agit d'un engin cylindrique de «3,3 mètres de diamètre et 1,60 mètre de haut» portant l'inscription «A 41-8 1060370501-S».
«S'il porte une telle identification, c'est que quelqu'un l'utilisait ce n'est pas quelque chose d'étranger aux habitants de la Terre», a estimé M. Aguirre.
«Nous faisons très attention car nous ne savons pas ce que c'est. Les gens sur place ont dit avoir vu tomber une boule de feu et qu'une explosion très forte s'est produite qui a fait trembler la terre dans la zone», a souligné le sous-secrétaire régional. Il a ajouté qu'«un liquide jaune sort de l'objet qui s'est perforé», soulignant aussi qu'il n'est «pas fabriqué à partir d'un métal lourd comme du plomb, du fer ou de l'acier parce qu'avec l'impact qu'il a subi il aurait dû sinon s'enfoncer dans le sol».
«Il n'est sans doute pas davantage fait d'acier car avec l'impact, l'explosion et l'incendie, il aurait dû exploser et cela ne s'est pas produit», a ajouté M. Aguirre

Source: http://armagedon.online.free.fr/Crash/18012004.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
pierfig
Analyste Observations
Analyste Observations
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 80
Nombre de messages : 262
Inscription : 03/09/2011
Localisation : wimereux
Emploi : retraite
Passions : prehistoire
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3291
Réputation : 4
http://paleoart.voila.net/

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Dim 15 Jan 2012, 20:36
Bien que ne croyant pas à la possibilité d'un crash d'ovni je dois vous rapporter un témoignage entendu au cercle ufologique de BOULOGNE SUR MER dans les années 70, sur cassette ,d'un cousin d'un des responsables.Il était aviateur et volait dans le ciel d'ALGER quand il a croisé un engin inconnu " qui visiblement volait au dessous de ses moyens et s'est crashé dans la mer"".Si ce responsable lit ces lignes on aimerait avoir des précisions. a suivre peut ètre.....

_______________________________________
Selle tes rèves avant de les chevaucher.....( proverbe chinois)
Benjamin.d
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 40
Nombre de messages : 13006
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
Points de Participation : 19969
Réputation : 86
http://ovni-extraterrestre.com/

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Dim 15 Jan 2012, 21:25
@pierfig a écrit:Bien que ne croyant pas à la possibilité d'un crash d'ovni je dois vous rapporter un témoignage entendu au cercle ufologique de BOULOGNE SUR MER dans les années 70, sur cassette ,d'un cousin d'un des responsables.Il était aviateur et volait dans le ciel d'ALGER quand il a croisé un engin inconnu " qui visiblement volait au dessous de ses moyens et s'est crashé dans la mer"".Si ce responsable lit ces lignes on aimerait avoir des précisions. a suivre peut ètre.....

Il s'est crashé ou a plongé en mer?

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog Ovni et vie extraterrestre :http://ovni-extraterrestre.com/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
pierfig
Analyste Observations
Analyste Observations
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 80
Nombre de messages : 262
Inscription : 03/09/2011
Localisation : wimereux
Emploi : retraite
Passions : prehistoire
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3291
Réputation : 4
http://paleoart.voila.net/

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Lun 16 Jan 2012, 07:19
D'après mes souvenirs le pilote (militaire) parlait d'un engin inconnu qui volait à grande vitesse "au dessus de ses moyens" et a fait une manoeuvre d'évitement désespérée par un virage "serré" puis s'est abimé en mer.Tout cela se serait passé dans les années 40.Vu avec les yeux de l'époque les évolutions acrobatiques d'un ovni auraient pu paraitre des manoeuvres folles avec pour résultat de déglinguer la mécanique.C'était le sens du récit.

J'ai cité cette anecdocte authentique pour ramener les esprits sur terre si l'on peut dire...

_______________________________________
Selle tes rèves avant de les chevaucher.....( proverbe chinois)
Yann23
Yann23
Equipe du forum
Equipe du forum
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 33
Nombre de messages : 254
Inscription : 14/12/2010
Localisation : Paris
Emploi : technicien (Physique des particules)
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3614
Réputation : 16

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Lun 16 Jan 2012, 09:46
Bonjour à tous,

Voilà un sujet très intéressant. Je n'ai, cependant pas encore lu tous les posts. Veuillez m'excuser si je répète ce qu'un autre a déjà dit.

Il est vrai qu'il semble aberrant, de notre point de vu, qu'une civilisation beaucoup plus avancé commette des erreurs aboutissant à un crash de vaisseau spatial. Surtout, s'il a franchi des distances colossales très certainement entravées par de nombreux obstacles bien plus destructeurs que les conditions régnant sur notre planète. Cela pourrait être anthropocentrique que d'imaginer ce genre de scénario à base d'accidents tels que nous en avons l'habitude.

Pourtant de nombreux témoignages en font état. Vrais ou faux, ces témoignages valent autant que les autres. Nous nous devons de les étudier également et avec la même ouverture d'esprit.

Plus que l'erreur probable, le "pas de chance possible" ou des conditions naturelles très défavorables à leur technologie, je pense que le critère le plus vraisemblable qui pourrait expliquer de tels crashs est l'ensemble de contraintes non naturelles qui leur est appliqué.

J'entend par cet ensemble de contraintes non naturelles les interactions négatives entre civilisations. En d'autres mots ce qu'elles se mettent comme batons dans les roues.
En effet, il me semble évident, que les gouvernements terriens, s'ils remarquent comme un genre de violation de leur espace aérien, et certaines informations nous le confirment, ne réagissent pas forcément de manière pacifique (ce qui n'est pas forcément illogique et inutile selon moi). De plus, il n'est pas à exclure, que plusieurs civilisations foulent notre espace planétaire, qu'elles n'ont pas forcément des affinités et qu'elles sont susceptibles de rentrer dans un genre de compétition pour réaliser leurs ambitions. Elles ne se feraient donc pas que de la politesse dans leurs interactions.

C'est, selon moi, ce genre de contraintes qui pourraient vraisemblablement expliquer d'éventuels véritables crashs d'OVNIs.

cdlt.


Dernière édition par Yann23 le Mar 17 Jan 2012, 20:30, édité 1 fois

_______________________________________
"Il n'est pas bon que le pouvoir d'observer se développe plus vite que l'art d'interpréter".
Stilgar
Stilgar
Equipe du forum
Equipe du forum
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 51
Nombre de messages : 433
Inscription : 25/08/2010
Localisation : Loire
Emploi : Ingénieur informaticien
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3929
Réputation : 2

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Lun 16 Jan 2012, 11:05
Partons de l'hypothèse que le crash de Roswell ait eu lieu. Partons de l'hypothèse que l'étude des débris nous ait permis les avancées technologiques évoquées dans "le jour après Roswell". Partons de l'hypothèse (qui pourra sembler antinomique aux premières de prime abord) que de part le avance scientifique et technologique nos amis E.T. produisent des engins infaillibles.

Quelle conclusion en déduire ? Que ce crash est une mise en scène de nos amis E.T. destinée à nous transmettre un peu de technologies, certes en avance sur notre temps mais pas trop afin qu'elle nous soit accessible. Certes encore une hypothèse de plus (farfelue ??? Pourquoi pas ? rire ) mais qui a le mérite de réconcilier l'inconciliable : la perfection technologique et la défaillance technique.

_______________________________________
"On n'a jamais fait de grande découverte sans hypothèse audacieuse."
Issac Newton
Øktave
Øktave
Equipe du forum
Equipe du forum
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 205
Inscription : 10/06/2011
Localisation : France
Emploi : menuisier
Passions : diverses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3350
Réputation : 0
http://journalrevelucide.blogspot.fr/

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Lun 16 Jan 2012, 13:24
Je suis d'accord avec Stilgar.
Ce qui me semble le plus crédible serait que des crashs soit volontaire.

Même si j'imagine que l'erreur puisse t'être tout autant extraterrestres qu'humaines, et que des crash serait théoriquement possible je ne comprends pô pourquoi ils n’auraient pô de secouriste ?
A la vitesse où ils se déplacent, avec leur avancé technologique etc, ils devraient être capable de récupérer les pilotes et les débris en un temps record ? Où même détruire le tout pour ne pas laisser de trace ?

Sinon puisque les débris sont "livrés sans mode d'emploi" ce que nos scientifique pourrait en comprendre serait fatalement dans le domaine de ce que l'on peut comprendre !
Ce serait donc l'un des moyens les plus intelligent de faire avancés notre science sans la révolutionner et la bouleverser de trop !?
avatar
pierfig
Analyste Observations
Analyste Observations
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 80
Nombre de messages : 262
Inscription : 03/09/2011
Localisation : wimereux
Emploi : retraite
Passions : prehistoire
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3291
Réputation : 4
http://paleoart.voila.net/

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Lun 16 Jan 2012, 14:24
Je vous ferais remarquer que depuis ROSWELL IL N'Y A EU AUCUNE INVENTION majeure nouvelle.La plus grande invention du siècle le transistor était inventé théoriquement depuis 1925 et n'a pu ètre réalisé que dans les années 40 ce qui a permis les progrès que vous constatez sur votre écran entr'autres.Donc nous attendons encore .......leurs leçons....

_______________________________________
Selle tes rèves avant de les chevaucher.....( proverbe chinois)
Sylvain Vella
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 44
Nombre de messages : 3183
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement
Points de Participation : 8090
Réputation : 41

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Lun 16 Jan 2012, 15:08
De toute façons si débris il y a eu aprés un crash d'ovni , aurions nous la connaissance de reconnaitre la matiére utilisé , leur role mécanique ou electronique et pire encore pourrions nous les reproduire ..

exemple : un morceau de métal fabriqué en apparence à partir de la fusion à froid , ok c 'est c'est bien , on voit , on peut toucher , en théorie on pourrait peut étre le reproduire mais en pratique ? non

Pour revenir au sujet initial , difficile de dire ce qui peut mettre un ovni à terre si on ne sait comment il tient en l'air Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 210789

aprés on peut extrapoler evidemment , mon extrapolation personnel et que les ovni due à leur mode de propulsion sont sensibles aux champs électromagnétiques puissant et comme ils sont en terre inconnue , ils se font parfois avoir .

bien sur ceci est mon avis personnel sur le sujet .

_______________________________________
"On fait la sciences avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierre n'est une maison."

"C'est avec la logique que nous prouvons et avec l'intuition que nous trouvons. "
TARRAGNAT Gérald
TARRAGNAT Gérald
Equipe du forum
Equipe du forum
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 78
Nombre de messages : 170
Inscription : 02/08/2010
Localisation : Templeuve (59242) France
Emploi : Retraité
Passions : Astronomie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3535
Réputation : 8

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Lun 16 Jan 2012, 16:43
Bonjour.

Faire exprès de se cracher en tuant du personnel dénotent de la part des ETs qui visitent notre Planète un comportement qui me fait froid dans le dos !

Et je suis d'accord pour être étonné du manque de progrès technique terrien, malgré tout le matériau récupéré lors des crash !

Cordialement.
avatar
ncc 1701-d
Equipe du forum
Equipe du forum
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 47
Nombre de messages : 913
Inscription : 27/05/2008
Localisation : cannes
Emploi : informatique
Passions : SF / astrophysique/ ufologie
Règlement : Règlement
Points de Participation : 5941
Réputation : 93

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Lun 16 Jan 2012, 17:28
Réputation du message : 100% (1 vote)
Alors pour moi, les crash font partie des légendes urbaines, Roswell en est un super exemple ça fait même vivre la ville, (tourisme, musée, produits dérivés etc..)

j'ai fais un long travail d'investigation sur Roswell (présent sur ce site) et je ne crois pas à ce crash.

par contre vous abusez un peu en prétendant que nous n'avons pas eu de révolution technologique !!

nos simples smartphone sont une véritable avancée, ces appareils étaient perçus et appartenaient au monde de la science fiction il y a quelques décennies ( le communicateur de Star Trek par exemple 1966) et j'aurai pleins d'autres exemples, mais tout cela nous le devons au génie humain et certainement pas à une pseudo techno E.T !!

un extrait d'un de mes commentaires de 2010 :

Je n'écarte pas la possibilité de faillibilité d'une technologie E.T, mais encore une fois nous n'avons aucun éléments de comparaisons, si ce n'est notre propre technologie et ses nombreux problémes, une technologie principalement tourné vers la méttalurgie tôles et boulons ..je stigmatise volontairement !

le souci, c'est que dans cette affaire, vous ne vous rendez pas comptes que beaucoup d'entre vous humanise ses (supposés) E.T...

Vous leurs attribués des défauts propre aux hommes, négligence, manque de matrise, défaillance, panne...et cela ne semble même pas vous interloquer plus que ça ? alors que nous parlons et envisageons tout de même la visite d'une civilisation E.T, dont la physiologie, la psychologie, la culture, la physique et la technologie nous sont totalement inconnue et peut être si exotiques en rapport de ce que nous connaissons que nous ne serons jamais capable de les comprendre.

Vous semblez oublier également que depuis les premières observations d'ovni, le phénoméne à toujours tout mis en oeuvre pour être discret et fuyant, comme cité plus haut "les aliens observés par des enfants regagnent à toute allure l'ovni et decolle à une vitesse froudroyante comme des voleurs"

Nous avons là une volonté de non contact, une volonté de non échange culturel et donc encore moins l'envie d'échange technologique même accidentel et encore bien moins la volonté d'abandonner aux humains des membres de leur civilisation !

et là bababoum sur un crash (supposé) toute cette volonté de non ingérance vol en éclat !!!

pile poil au moment ou le gouvernement US se savait infiltré par les soviétiques.

Une autre analogie curieuse, le crash en lui même semble s'être déroulé comme un banal crash d'avion, un engin tombe, vole en éclat et s'éparpille !! comme si ses super machines étaient faites de matériaux pas plus résistant qu'un vieux coucou !?!

cependant des débris sur les lieux du crash de roswell auraient été récupéré, je cite de mémoire, des débris à mémoire de forme et indestructible.

Indestructible, comment dans ce cas l'engin a-t-il pu être détruit et voler en éclat lors du crash ??

1942 lors de l'événement appelé "la bataille de Los Angeles", durant 1heure la DCA malgré une très grosse puissance de feu n'a pas été en mesure de mettre au tapis un seul engin !?!


piqure de rappel :

22 février 1947 : Harry Truman Loyalty Program : début des enquêtes sur les infiltrations communistes dans l'administration américaine

10 avril : Ronald Reagan, président de la Screen Actors Guild, accepte de dénoncer au FBI toute activité communiste au sein de l'organisation.

et 8 juillet 1947 incident de roswell...... rooh la coincidence !!!

quel meilleur moyen, que d'obliger des agents soviétiques infiltrés à devoir prendre les risques maximum pour vérifier cette annonce Extraordinaire !

Que se passerait-il si les USA avaient effectivement un engin E.T entre leurs mains et qu'ils soient capables de dupliquer et d'assimilier tout ou partie de cette technologie ??

l'avance technologiqie des USA sur le bloc soviétique deviendrait alors abyssale

les agents soviétiques encore infiltrés sont obligés de tenter de vérifier l'information coûte que coûte !

vous noterez également que tout ses points qui tendent à invalider le crash de roswell ne sont jamais traités dans les ouvrages traitant cette histoire !! les études faites par les différents auteurs sont-elles vraiment faites de façon impartiales et objectives !?!

Source: https://www.forum-ovni-ufologie.com/t11201-etude-rapide-de-roswell#ixzz1jdjC6Gdv
Øktave
Øktave
Equipe du forum
Equipe du forum
Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis? - Page 4 Empty

Masculin Age : 39
Nombre de messages : 205
Inscription : 10/06/2011
Localisation : France
Emploi : menuisier
Passions : diverses
Règlement : Règlement
Points de Participation : 3350
Réputation : 0
http://journalrevelucide.blogspot.fr/

Ovnis Re: Pourquoi y a t-il eu des crashs d'ovnis?

le Lun 16 Jan 2012, 18:01
Bon bah Varginha alors ?
La population s'est bêtement emballé en voyant un couple de nain dont la femme était enceinte (c'est ce qu'affirmé un général militaire) !?


Je ne pense pas que la "négligence, manque de matrise, défaillance, panne...etc" soit des caractères spécifiquement humain.
Ce serait plus des caractères spécifiquement technologique !
Même les nids des oiseaux s'éfondre parfois au sol ! Et là le défaut de construction n'a pas était une erreur humaine, c'est des piafs !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum