Marque-page social
Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre | Les mystères des Ovnis sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Morbihan. Un mystérieux point lumineux dans le ciel intrigue les habitantsAujourd'hui à 00:43LorelineCentrales nucléaires: révélations d'un ingénieurHier à 23:54LorelinePrésentationHier à 23:31Loreline2020: le 18/01 à 19h - Un phénomène troublant - Aigurande -Indre (dép.36)Hier à 23:00Loreline2014: le 23/05 - objet sur photoPan dans le ciel - saint-martin-du-limet (pays de la loire) Hier à 22:41jean-francois53800Photo Vancouver 08 octobre 1981 analyse R HainesHier à 20:05Roland62Nouvel ancien membre (jean-francois53800)Hier à 17:30LorelinePrésentation Marie55Hier à 17:18Loreline Conférence d'Alexandre Sheldon Duplaix du 07.01.2019Hier à 17:12LorelineLe Pentagone a étudié les Ovnis dans le plus grand secret (New York Times, AATIP, TTSA, affaire Tic-Tac etc...)Hier à 07:18HannibalPrésentation Francis46Hier à 00:15Polyèdre572019: le 18/09 à 7H10 - Ovni en Forme de triangle - METZ -Moselle (dép.57)Sam 18 Jan 2020, 23:26LorelineLe voyage temporel est-il possible?Sam 18 Jan 2020, 18:17Polyèdre57Ovnis dans le Var: beaucoup de témoins et quatre cas énigmatiquesSam 18 Jan 2020, 17:57Polyèdre57MAJ : Matin Ovni dans le monde - Janvier 2020Sam 18 Jan 2020, 15:02Loreline1977: le 01/10 à 21h30 - boules lumineuse rouge - Allondans (dpt 25) -Doubs (dép.25)Sam 18 Jan 2020, 09:29remarinus[Sujet unique] 2014: Philae: le robot de la sonde Rosetta sur la comète Tchourioumov-GuérassimenkoVen 17 Jan 2020, 20:33LorelineOVNI: Londres ouvre encore ses archivesVen 17 Jan 2020, 17:56Polyèdre57Les Canadiens du forumVen 17 Jan 2020, 17:48Polyèdre57Chapelet de satellites Starlink: des enseignementsVen 17 Jan 2020, 17:44Polyèdre57Les observations d'ovnis triangulaires analysées par la SCUVen 17 Jan 2020, 17:35Polyèdre57Les gouvernements et les militaires gardent-ils le secret sur les ovnis?Ven 17 Jan 2020, 17:19Polyèdre57Communiquer à l'infini grace à l'intrication quantiqueVen 17 Jan 2020, 00:54ArthurCL' affaire de Riec-sur-Belon : RR3 en 1974Jeu 16 Jan 2020, 22:45LorelineFoudre en boule ?Jeu 16 Jan 2020, 20:09Polyèdre57Poitou-Charentes: les membres de la région Nouvelle-AquitaineJeu 16 Jan 2020, 19:56Roland62La tête au carré sur France Inter : les extraterrestresJeu 16 Jan 2020, 18:03Polyèdre57Des photos célèbres difficilement contestablesJeu 16 Jan 2020, 12:05freethinker2019: le 23/10 à Vers 22h40 - 5 ou 6 lumières blanches faisant partie du même objet - Lissac sur Couze en Corrèze -Non préciséMer 15 Jan 2020, 21:57Jab76Île-de-France: les membres de cette régionMer 15 Jan 2020, 19:44Polyèdre57
Annonce
Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pierre.B
Pierre.B
Administrateur
Administrateur
Caractériser la vie extraterrestre : une question ardue Empty

Masculin Age : 37
Nombre de messages : 4356
Inscription : 30/08/2008
Localisation : Vendée,France
Emploi : Electrotechnicien R&D
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement
Points de Participation : 10062

Ovnis Caractériser la vie extraterrestre : une question ardue

le Mer 19 Mai 2010, 12:38
Caractériser la vie extraterrestre : une question ardue

A trop se focaliser sur l'existence telle que nous la connaissons, nous risquons de passer à côté de formes de vie étranges qui ne dépendent pas de l'eau ou du métabolisme carboné, explique à Futura-Sciences Jean Schneider, chercheur à l'Observatoire de Paris et au Laboratoire de l'Univers et de ses Théories. Cet astronome est également membre de la Science team de Corot et responsable de l'Encyclopédie des Planètes Extrasolaires, un site Web qui répertorie les exoplanètes découvertes.

Pour Jean Schneider, il ne fait guère de doute que « dans les 15 ou 30 ans à venir, ou davantage encore, nous allons avoir de plus en plus de données d'observations sur les exoplanètes ». Parmi ces données, « desquelles pourrons-nous dire, à partir de quels critères et de quels arguments, qu'elles nous signalent la présence d'une forme de vie quelconque » ? Dans un premier temps, ces biosignatures vont être rares, difficiles à recueillir et ambiguës car « les exoplanètes sont très peu lumineuses, difficiles à isoler de leurs étoiles qui, vues depuis la Terre, sont au moins dix millions de fois plus brillantes ». Mais, à mesure que nos instruments d’observations s'améliorent, les chercheurs vont être confrontés à un problème de taille dans le sens où « les observations sont exprimées avec le vocabulaire de la physique terrestre ». Autrement dit, comment va-t-on déterminer que ce qu’on observe démontre des signes d’une forme de vie ?

Ce ne sera pas simple. Des molécules à la vie il y a un gouffre. Pour les scientifiques, la réponse habituelle « s’appuie sur l’analogie ». Par exemple, sur Terre, la seule source d'oxygène atmosphérique est constituée par les végétaux. « On se dit alors que s'il y a de l'oxygène sur une exoplanète c'est qu'il y a quelque chose comme des plantes ». Or, dans l'esprit de tous, les plantes sont vivantes, de sorte « qu’il faut alors se demander ce que signifie l'affirmation "les plantes sont vivantes" ».

Pour Jean Schneider, la vie « c'est d'abord un mot, chargé de résonances affectives. Quand je déclare une chose vivante (un animal, un humain, ...), mon expérience ne consiste pas à en faire une analyse physico-chimique, elle est d'abord spontanée. C'est vivant parce que je perçois un comportement auquel je peux m'identifier en partie et avoir avec la chose des échanges ». Si on suit ce raisonnement, l'analyse chimique vient seulement dans un deuxième temps. Et, point capital, même si elle révèle une chimie complexe, « tant que les susdites relations n'existent pas, il n'y a pas de vie ». La question est analogue à celle du statut du fœtus et de l’embryon. Sont-ils humains ou non ? Et à partir de quand ? La décision de les appeler ou non humains est une décision éthique, purement arbitraire, du législateur. Autre exemple, de façon encore plus élémentaire, chaque fois qu'on analyse un corps salé, il a un comportement chimique résumé par les mots chlorure de sodium. « Mais le salé c'est une chose, le chlorure de sodium une autre. » Ainsi l'idée de définition de la vie, qui tenterait de l'objectiver, « ne me paraît pas pertinente ». Il est facile de montrer que toutes les définitions chimiques de la vie, par exemple basées sur des mécanismes de régulation, de reproduction et d'adaptation, « s'appliquent aussi à certaines structures du monde non vivant (des cristaux aux galaxies) ».

Caractériser la vie extraterrestre : une question ardue 4b0e24f4ba
Aussi loin que porte notre regard, l'Univers est peuplé de milliards d'étoiles de sorte qu'il serait invraisemblable que la vie soit apparue seulement sur la Terre. Crédit Eso

Des technosignatures plutôt que des biosignatures

Il en est de même pour la vie hors du Système solaire. « Elle ne peut être que le résultat d'une construction d'un objet imaginaire à partir de rares mesures de télédétection ». Pour déterminer s’il y a de la vie ailleurs dans l’Univers, la réponse « ne pourra être qu’arbitraire, comme pour l'humanité du fœtus ». Dès que l’on détectera des signes physico-chimiques intéressants, la société et les possibles comités d'éthique exobiologique de l'époque ne « pourront que faire des recommandations arbitraires ».

La situation serait autre si nous « pouvions percevoir la morphologie et la mobilité de formes de vie par nos sens et avoir des échanges avec elles ». Mais on se heurte alors à une difficulté de la télédétection. Il n'y aura pas assez de photons... Il faut « un télescope d'une surface équivalente à 10.000 kilomètres carrés pour recevoir 1 photon par an issu d'un objet de 1 m situé sur une planète à 1 UA de l'étoile la plus proche ». Pire, pour distinguer à cette distance un objet de 1 mètre, l'instrument devra être un interféromètre dont la base doit égaler la distance Terre-Soleil.

Pour conclure, « il faut redoubler d'efforts pour avoir un maximum de données d'observations, par exemple ce qu'on peut appeler des "technosignatures" », des indices observables d'une activité technique, ce qui sera « parfaitement possible avec de très grands télescopes ».

Par Rémy Decourt, Futura-Sciences

_______________________________________
"L’océan et l’espace, deux dimensions encore largement inconnues, sont à la fois nos origines et notre futur»
Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum