Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Les hallucinations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Les hallucinations   Mar 13 Avr 2010, 00:26

Bonsoir,

Certains de mes proches m'ont dit, après avoir entendu mon " histoire d'ovni", que j'avais certainement rêvé ou Halluciné.
Soit! Mais avant de proposer une hallucination, il me semble préférable de connaître la définition de ce mot.

Important!
Une verre de trop ne provoque pas d'hallucination.
Eventuellement une illusion, mais pas d'hallucination.
C'est le délirium trémens lié au manque d'alcool qui peut l'engendrer.
___________________________________________________________________________________

Hallucination


Cette illustration est pour une histoire écrite par un malade de Parkinson, qui souffre de «illusions sonores» comme un effet secondaire de ses médicaments. Une femme qui rit trop fort dans un restaurant se transforme en un cheval qui hennit, et un homme avec une voix de stentor devient un chef de file du cirque avec un mégaphone.
http://jonkeegan.com/illo.php?id=74

L'hallucination est définie classiquement comme étant une "perception sans objet", et plus précisément selon Henri Ey comme une "perception sans objet à percevoir". Elle se distingue d'une illusion, qui est une perception anormale d'un stimulus externe. Les hallucinations peuvent toucher tous nos sens - vue, ouïe, odorat, toucher et goût - isolément ou simultanément. On décrit aussi les "hallucinations psychiques" qui ne présentent pas suffisamment de caractéristiques sensorielles pour être confondue avec une perception. Ils sont en général vécus comme des phénomènes psychiques empreints d'un sentiment d'étrangeté: imposition de pensées, télépathie, intrusion dans les pensées du patient...

Sommaire
1 L'hallucinose n'est pas une hallucination
2 Des causes multiples
3 Spécifiques au sommeil
4 Classification des hallucinations
4.1 Hallucinations psychosensorielles
4.2 Hallucinations psychiques
4.3 En sciences humaines
5 Voir aussi
5.1 Liens externes
5.2 Bibliographie
L'hallucinose n'est pas une hallucination

Il faut distinguer l'hallucination, qui associe à cette perception sans objet une perte de discernement, de l'hallucinose au cours de laquelle le patient reste critique quant à la réalité de la perception expérimentée (ex: syndrome de Charles Bonnet et hallucinose visuelle complexe, crises d'épilepsie temporale et hallucinoses acoustique et/ou verbale).

Des causes multiples

L'hallucination peut avoir des causes multiples :
- Intoxications par des drogues (psilocybine, LSD, PCP, mescaline, et dans une moindre mesure l'ecstasy),
- Pathologies psychiatriques (notamment les psychoses, comme la schizophrénie),
- Pathologies neurologiques : maladie de Parkinson, maladie des corps de Lewy diffus, atrophie multi-systématisée, paralysie supranucléaire progressive
- Pathologies du sommeil : narcolepsie,
- Pathologies organiques (épilepsie, méningo-encéphalites infectieuses...).

Spécifiques au sommeil

- Hallucinations hypnagogiques qui ont lieu au moment de l'endormissement
- Hallucinations hypnopompiques qui ont lieu au réveil.
Elles peuvent se produire alors que la personne est bien réveillée mais aussi dans un état intermédiaire comme au cours d'une paralysie du sommeil ce qui les rend particulièrement angoissantes pour la personne qui en fait l'expérience.. Les hallucinations hypnopompiques ne se prolongent en général pas plus de quelques minutes après l'éveil complet.

Classification des hallucinations

On classe les hallucinations en deux catégories : les hallucinations psychosensorielles et les hallucinations psychiques.

Hallucinations psychosensorielles
1- Elles sont objectivées par l’un des cinq sens : l’audition, la vue, le toucher, l’olfaction et le goût plus rarement.
2- Ces perceptions erronées apparaissent au patient comme situées dans l’espace.
Ces caractéristiques de sensorialité et de spatialité ajoutent à la conviction du patient.
-Les hallucinations auditives sont strictement les plus fréquentes. La personne peut entendre des sons simples, ... ou le plus souvent des 'voix'. Il s’agit d’une ou de plusieurs voix. Leur thématique peut être en rapport avec un contenu délirant, souvent évidemment paranoïaque (persécution). Les voix peuvent commenter les actes ou les pensées du patient, et même converser entre elles... Ces mécanismes de la pensée irrationnelle sont catégoriquement à distinguer des 'acouphènes' recensés par la médecine de l'audition. Il faut bien mesurer aussi que les processus de 'double-pensée' ('je-m'entends-penser-avant-de-parler') émanent pour eux vraisemblablement de quelque chose de névrotique..., ... et sont d'ailleurs de-sorte, même si pénibles, esquivables assez-souvent par le sujet, dans un retour voulu à la spontanéité ('je-me-fie-à-mon-désir, en ce qu'il est positif', et non-pas: 'je réalise l'injonction préalable de l'automatisme').
- Les hallucinations visuelles sont plus rares, simples ou complexes. Certaines sont assez typiques comme la vision d’animaux effrayants (zoopsies) dans le delirium tremens de l’alcoolique ou encore les hallucinations élaborées « lilliputiennes » du syndrome de Charles Bonnet
- Les hallucinations olfactives et gustatives sont encore plus rares.
- Les hallucinations tactiles sont de nature très diverse; elles peuvent concerner tout ou partie du corps, être à type d’effleurement ou autre, avoir un contenu positif ou désagréable.
- Les hallucinations cénesthésiques concernent la sensibilité profonde, proprioceptive.

Hallucinations psychiques
Ce sont des perceptions dépourvues de spatialité et de sensorialité, contrairement aux précédentes. Il s’agit le plus souvent d’hallucinations psycho-verbales, voix intérieures qu’il est parfois difficile de distinguer de l’activité mentale propre du sujet...

En sciences humaines
Quelques philosophes et écrivains comme Karl Marx, Friedrich Nietzsche et Sigmund Freud ont décrit la religion comme une hallucination collective.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hallucination

_______________________________________
brunehaut


Dernière édition par brunehaut le Mar 13 Avr 2010, 14:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Mar 13 Avr 2010, 01:26

Notes de lecture ovnis 1 : Jung, Rossoni..., Cooper, Greslé, Granger, Le Chatelain, Stengers,

Par le Dr. Jacques Costagliola

"Observation de Laxou, banlieue de Nancy, 21 octobre 1982"

"II.1. Une hallucination hypnagogique ou hypnopompique. Ce sont de bien grands mots pour un symptôme bénin et fréquent qui, comme le nom l’indique, survient au réveil ou à l’endormissement, illusions grossières visuelles ou auditives très courtes toujours autocritiquées. Rien à voir avec les états divers doctement étalés : faux souvenirs, transfert inconscient, rêves remémorisés, rêve éveillé, paralysie du sommeil. Le dernier, son nom l’indique, ne survient pas à midi dans un jardin, et à garder plutôt en diagnostic différentiel d’une abduction au lit.

II.2. La fabulation. Le syndrome décalqué de l’anglais de personnalité encline à la fabulation, nouvelle forme clinique découverte d’hypnose, ficelée autour de quelques cas pour les besoins d’une publication dans un périodique de pointe. Diagnostic basé sur ses réactions délirantes liées à sa certitude d’avoir été visité par un engin d’un autre monde : pourquoi moi ? Qu’y avait-il dedans ? Quelle forme de vie possible dans un engin si petit ? propos décrétés incohérents parce qu’ils refusent ce diagnostic a priori. De toutes façons, en nosologie psychiatrique, la fabulation n’est pas une hallucination et relève de la mythomanie. Qui ne naît pas pour 20 minutes.

Puis on revient longuement à la paralysie du sommeil par erreur de copier coller probable. Et toujours pas à leur place des regrets de manque d’informations : a-t-il mangé avant ou après l’épisode ? est-il allé au travail l’après-midi ? Pourquoi n’y serait-il pas allé ? Il n’a perdu que vingt minutes et n’avait d’après eux aucune raison d’avoir eu peur. Et s’il est allé le soir à la gendarmerie, c’est qu’il avait autre chose à faire avant.

II.3 Une hallucination d’origine psychiatrique. L’escalade verbeuse plafonne au délire. Diagnostic basé de façon ambiguë à la fois sur le témoignage et sur l’interprétation ovnienne qu’il en fait, décrétée discours incohérent. Ils évoquent sans le dire deux diagnostics proches mais de gravité différente. Soit une bouffée délirante unique de 20 minutes, traduite par une hallucination à scénario ovnien complexe et précis autant qu’étrange. Soit la manifestation d’une psychose chronique qui en implique d’autres fréquentes incompatibles avec une vie de chercheur. Et il faudrait chercher d’autres symptômes que la croyance aux ovnis qui est bien banale si l’on croit en avoir fait une observation.

II.4. L’hallucination neurologique : la crise d’épilepsie temporale, perte de contact avec la réalité avec hallucinations complexes en relation avec la reconnaissance des visages. Ce sont des crises gravissimes à répétitions traitées par la chirurgie. Diagnostic exclu ici. S’il en souffrait avant, pourquoi aurait-il été surpris et couru au gendarme et non au médecin, et si c’était la première crise, elle ne serait pas restée unique et la suite gravissime se saurait. "

Jacques Costagliola

Voir la totalité de l'article :http://j.costagliola.over-blog.com/article-20297318.html

_______________________________________
brunehaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris.A
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 4541
Inscription : 03/08/2007
Localisation : tarn et garonne
Emploi : monteur telecom
Passions : internet
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Mar 13 Avr 2010, 10:01

Très bon article, merci à toi.

Comme précisé ci dessus, à moins d'avoir absorbé ou inhalé une substance hallucinogène ( et même dans ce cas là les hallucinations d'un groupe de personnes ne peuvent être les mêmes).

Il est intolérable d'entendre que l'hallucination collective existe.
Donc tous les témoignages de personnes en groupe (a moins d'un canular) ne peuvent être des hallucinations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Mar 13 Avr 2010, 12:17

Bonjour Chris, et merci!

Encore une fois, je pense que les personnes qui suggèrent l'hallucination collective se facilitent surtout la vie en ne cherchant pas plus loin que le bout de leur nez.

______________________________________________________________________

Paralysie du sommeil


Le Cauchemar, par Heinrich Füssli
La paralysie du sommeil est le terme employé à la fois pour décrire l'atonie musculaire normale qui apparaît naturellement lors du sommeil paradoxal mais aussi le trouble pendant lequel la conscience est maintenue alors que le corps se paralyse durant l'entrée dans le sommeil (paralysie hypnagogique) ou lorsqu'il reste paralysé au réveil (paralysie hypnopompique). Pour différencier la paralysie naturelle du sommeil et le trouble, on peut se référer au trouble du sommeil comme étant l'éveil pendant la paralysie du sommeil.

La paralysie du sommeil normale

La paralysie normale du sommeil est due à des mécanismes dans le tronc cérébral, en particulier les neurones réticulaires, vestibulaires, et oculomoteurs, qui empêchent les mouvements corporels, bloquent l'influx sensoriel et fournissent au prosencéphale l'activité interne qui caractérise l'activité cérébrale pendant le sommeil paradoxal.
Pendant le sommeil paradoxal, phase pendant laquelle le cerveau est particulièrement actif, l'activité des muscles est bloquée, à part les muscles de la respiration, de la circulation sanguine et des mouvements oculaires rapides. Cela empêche que l'on vive physiquement les rêves, avec des mouvements induits qui pourraient s'avérer dangereux pour soi ou les autres.
Comme les yeux ne sont pas paralysés par ce système, cette exception a été employée pour montrer que le rêve lucide était un phénomène objectivement vérifiable.

Éveil pendant la paralysie du sommeil

Le trouble connu sous le nom de « paralysie de sommeil » peut se manifester aussi bien au moment de l'endormissement (état hypnagogique) que du réveil (état hypnopompique). La personne est réveillée, mais se retrouve complètement immobilisée et ne peut même plus respirer profondément. Seules les paupières peuvent encore bouger. La paralysie du sommeil est souvent accompagnée d'hallucinations, ce qui la rend particulièrement angoissante pour la personne qui en fait l'expérience. La paralysie du sommeil dure entre quelques secondes et plusieurs minutes mais rarement plus de 10 minutes. La personne revient ensuite spontanément à son état normal.

Causes possibles

On connaît peu de choses sur la physiologie du trouble de l'éveil pendant la paralysie du sommeil. Cependant, certains suggèrent que cela pourrait être lié à l'inhibition post-synaptique de motoneurones dans la région pontique du cerveau. En particulier, de bas niveaux de mélatonine peuvent stopper le courant de dépolarisation des nerfs, ce qui empêche la stimulation des muscles.
Ce trouble est fréquemment associé à la narcolepsie. Cependant diverses études suggèrent qu'environ 25 % de la population générale l'expérimente au moins sous une forme légère une fois ou plus dans la vie1. Il a été noté que divers facteurs augmentent la probabilité de paralysie et d'hallucinations2 :
- dormir sur le dos ;
- avoir des horaires de sommeil irréguliers, siestes ;
- stress important ;
- changement de style de vie ou d'environnement ;
- certains exhausteurs de goût, contenant notamment du glutamate de sodium[réf. nécessaire] .
- la lumière ambiante [réf. nécessaire].

Hallucinations connexes

Ces hallucinations varient généralement selon l'individu, mais certaines sont plus communes à l'expérience que d'autres.
La plus courante
- Peur
Très courantes
- Sensation de « présence » (souvent maléfique)
- Sensation de pression, d'écrasement ou d'étouffement
- Sentiment de danger ou de mort imminente
Assez courantes
- Hallucinations auditives (respirations, bruits de pas, voix, grognements, bourdonnement, chants, etc.)
- Hallucinations visuelles (dont silhouettes, ombres autour du sujet)
Moins courantes
- Sensation de flottement
- Hallucinations tactiles (par exemple, contacts ou saisie par une main)
- Hallucinations agréables (par exemple, présence "protectrice")
Rares
- Sensation de chute
- Vibrations (avec parfois impression d'électrocution)
- Interaction sexuelle

Dans le folklore

Il a été établi[Qui ?] que la paralysie du sommeil joue un rôle non négligeable dans la génération des témoignages d'enlèvements par les extraterrestres ainsi que dans d'autres événements en apparence paranormaux (visions de fantômes ou de démons par exemple).
Au Japon, la conscience pendant la paralysie de sommeil est désignée sous le nom de kanashibari (littéralement : « maintenu par une étreinte de fer », de kana : métal et shibaru : lier) ; en Chine, le phénomène est connu sous le nom de gui ya chuang « fantôme qui écrase [le dormeur contre] le lit » ; au Canada (Terre-Neuve), on parle de visite de la « vieille sorcière » (Ag Rog ou Old Hag) ; les Inuits appellent le phénomène augumangia en Inupik et ukomiarik en Yupik et l'attribuent aux esprits ; au Mexique, c'est la subida del muerto (le « mort qui monte dessus ») ; en Turquie, karabasan (le « gars noir ») ; en Algérie, on désigne ce phénomène sous le nom de jedma (« cauchemar ») ou bou berrak (« celui qui se met avec tout le poids de son corps sur la personne endormie ») ; au Maroc, on le désigne sous le nom de bough'tat (« celui qui te recouvre ») car on explique parfois le phénomène par la venue du « gars noir », très lourd, ou d'une vieille femme ou encore d'un djinn écrasant de son poids la poitrine du dormeur. Aux Antilles Françaises, c'est probablement l'origine de la croyance concernant les Dorlis, chiens volants qui peuvent pénétrer la nuit dans les cases pour épier et parfois violer les jeunes femmes (encore de nos jours on trouve des ciseaux disposés sur la porte pour s'en protéger). Dans les croyances russes traditionnelles, les symptômes de la paralysie de sommeil ont été attribués à la colère du domovoï, l'esprit de la maison, punissant des personnes pour mauvais devoir conjugal ou trahison.
Pendant l'époque médiévale de l'Europe, les attaques des victimes de la paralysie de sommeil ont souvent été expliquées par la présence de démons ou de sorcellerie. Le mot « cauchemar » (ou cauque-mar) viendrait de « caucher » signifiant presser, fouler ou s'accoupler et « mara » désignant un esprit de la nuit.
C'est aussi l'origine des légendes sur les incubes et succubes même si la composante sexuelle dans les hallucinations semble assez rare.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paralysie_du_sommeil

_______________________________________
brunehaut


Dernière édition par brunehaut le Mar 13 Avr 2010, 14:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Mar 13 Avr 2010, 14:33

ORIENTATION DIAGNOSTIQUE DEVANT DES HALLUCINATIONS
Sandrine MANTELET

"II.3.1. Dans un contexte physiologique :
C'est à l'occasion des phases d'endormissement ou de réveil que l'on peut rencontrer des hallucinations. On parle alors respectivement d'hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques.

Les hallucinations hypnagogiques : surviennent chez le sujet normal, au coucher ou à l'occasion d'un endormissement en cours de journée (sieste, rêverie profonde). Les hallucinations sont visuelles ou auditives, correspondent souvent à des événements de la journée écoulée et s'accompagnent volontiers de sensations d'apesanteur, de chute libre, de flottement. Elles prennent fin avec l'endormissement ou un sursaut et ne sont pas angoissantes.
Les hallucinations hypnopompiques correspondent à l'intrusion du contenu d'un rêve au moment du réveil, avec une période de désorientation brève. "

source:http://www.esculape.com/psychiatrie/hallucinations.html

____________________________________________________________________

Les hallucinations hipnagogiques et hypnopompiques visuelles apparaissent dans l'environnement visible au moment ou l'on ouvre les yeux.
Ces apparitions sembles immatérielles, car l'on perçoit les éléments se trouvant derrière. Ce qui permet avec l'habitude de faire rapidement la différence entre le rêve et la réalité.

_______________________________________
brunehaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Mer 14 Avr 2010, 10:53

Hallucinose alcoolique

L'hallucinose alcoolique (encore nommée hallucinose des buveurs) décrit un état hallucinatoire aigu sans trouble confusionnel, avec un automatisme mental chez la personne souffrant d'alcoolisme chronique survenant dans les 12 à 24 heures après sevrage.
Les hallucinations sont acoustico-verbales, au contenu persécutif ou vécu comme tel, sans être critiquées par le patient. Cet état s'accompagne d'anxiété et d'agressivité, et bien qu'en général il soit de courte durée, il peut parfois se prolonger, voire se chroniciser.

La première description a été donnée par Carl Wernicke.

_______________________________________
brunehaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jtkb
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 41
Nombre de messages : 139
Inscription : 14/10/2008
Localisation : nevers
Emploi : Indépendant
Passions : informatique astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Mer 14 Avr 2010, 20:20

coucou hello
Et bien ....Ouahhh, je viens d'enrichir non pas mon vocabulaire, mais la définition qui s'y rapporte....
J'ai toujours eut du mal à avaler le fait que nous soyons tous victimes "d'hallucinations Collectives"...Je ne comprenais pas le mécanisme d'un tel phénomène....Maintenant, je comprends tout à fait, puisque celle ci n'existe pas, ou est utilisée dans un contexte qui ne s'applique pas...

Merci BruneHaut pour cette explication certes longue, mais instructive :eer&:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ovniworld.com
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Mer 14 Avr 2010, 20:56

Merci Brunehaut pour ce dossier fort intéressant. Quand les sceptiques parlent d'hallucinations quand les témoins voient des ovnis pourquoi dans ce cas n'y a t-il pas de vague d'éléphants roses rire

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Jeu 15 Avr 2010, 15:12



Après consultation du tableau de classification des différentes hallucinations, force est de constater que le terme d"'hallucination collective" est absent.
De plus, le terme étant inexistant dans le dictionnaire WIKIPEDIA comme dans le LAROUSSE, il s'avère qu'il s'agit là d'un concept loin d'être élucidé par le corps médical psychiatrique . On en conclut donc (et ce, sans spéculer) que ce type de phénomène n'est pas officiellement reconnu !
L'hallucination collective induit forcément un connexion mentale entre plusieurs individus pour que ces derniers puissent en interpréter la même version, ce qui sous-entend une approche paranormale...
Voilà qui me fait refléchir: l'argument le plus fréquemment invoqué par le bien pensant et cartésien pseudo sceptique, afin de réfuter le témoignage concordant de plusieurs personnes quant à l'observation d'un OVNI ou PAN, est L' hallucination collective .
Les détracteurs, rieurs, moqueurs etc, brandissent donc victorieusement ce principe non reconnu scientifiquement (par conséquent paranormal).
Ce qui m'amène à conclure que les "non croyants" au PAN utilisent un élément paranormal pour détruire une thèse qui s'explique plus aisément scientifiquement!
Outre le fait que cet argument d'hallucination collective ne saurait plus être retenu, Je m'interroge sur ces personnes qui toisent, par des facilités caricaturales. Ne sont-elles révélatrice de la fainéantise de leur esprit à faire des recherches constructives.
Ces dernières ne seraient-elles pas finalement victimes de leur propre peur face aux PAN?

Maintenant veuillez trouver, Messieurs les pseudo sceptiques, autre chose...

Cordialement,

brunehaut


_______________________________________
brunehaut


Dernière édition par brunehaut le Mar 06 Sep 2011, 13:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Ven 16 Avr 2010, 16:46

Bonjour Benjamin, bonjour à tous,

Citation :
Quand les sceptiques parlent d'hallucinations quand les témoins voient des ovnis pourquoi dans ce cas n'y a t-il pas de vague d'éléphants roses

Tu n'es pas au courant ? L'hallucination d'éléphant rose est en voie de disparition! :é'é('é: Quelle tristesse...




à bientôt, uy

_______________________________________
brunehaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les hallucinations   Sam 17 Avr 2010, 20:42

bonsoir ,merci pour l'exposé,mais je placerais un bémol en ce qui
concerne les hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques des "narcos" dont je fais partis ,ceux ne
sont pas toujours des hallucinations,et j'ai fait la différence,
croyez-moi!c'est encore un refuge scientifique pour tenter d'expliquer leur
ignorance dans ce domaine
Revenir en haut Aller en bas
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Sam 17 Avr 2010, 21:25

Bonsoir Meliandre,

meliandre a écrit:
mais je placerais un bémol en ce qui
concerne les hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques des "narcos" dont je fais partis ,ceux ne
sont pas toujours des hallucinations,et j'ai fait la différence,
croyez-moi!

Serait-il possible d'avoir davantage de détails concernant vos hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques s'il vous plais? Car votre expérience peut être très instructive.

Cordialement,

_______________________________________
brunehaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les hallucinations   Lun 19 Avr 2010, 15:12

je vais donner des exemples ,je pense que sera plus compréhensible
au début de ma maladie ,je ne savais pas que je l'étais,malade,à part que je m'endormais n'importe où et donc en travaillant debout devant une machine(qui faisait du bruit) je voyais des gens avec lesquelles je commençais à discuter..et puis d'un coup je réalisais que ce n'était pas normal,je secouais la tête ,m'aspergeais d'eau froide,et me rendormais 5 mn plus tard,je voyais bien que c'était comme des rêves et je n'ai jamais eu de craintes,je cherchais juste le pourquoi de ces "visions" et de ce trop plein de sommeil,par contre il y a d'autres choses qui ne peuvent être du au sommeil hypnagogique ou hypnopompique!je dormais donc sur ma banquette,je me suis sentie sortir de mon corps et j'ai vu le réveil électronique(donc lumineux) m'indiquer l'heure,alors que dans la position où je dormais il m'était impossible de le voir,il était plus de 16 h..(je ne sais plus exactement) et je me souviens par contre (quand j'ai véritablement ouvert l'œil) que 10 mn s'étaient écoulées entre ma"vision" du réveil et mon véritable réveil.
la nuit parfois ,je suis attaquée par une entité mauvaise,et je peux dire que c'est une terreur !si ce n'était que le fait du sommeil
hypnagogique ou hypnopompique,je me demande pourquoi cette entité s'enfuirait au moment où je prie (par trois fois ,je répète la même prière)avec force.
voilà pourquoi je désire placer un bémol,car je sais faire la différence entre le rêve éveillé et la véritable présence d'une entité,bon! ce n'est pas un forum sur le paranormal ,alors je ne vais pas entrer plus en matière dans ce phénomène,mais la démarche de la science pour expliquer ce que vivent les abduqués par des ET, se rapproche de celle pour expliquer les "visions " des narcos,quand elle ne comprend pas ,elle parle d'hallucinations
voilà j'espère avoir répondu à ta question
Revenir en haut Aller en bas
brunehaut
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Féminin Age : 42
Nombre de messages : 1959
Inscription : 16/05/2009
Localisation : Soissons
Emploi : ****
Passions : ****
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Lun 19 Avr 2010, 15:36

bonjour melaindre,

Citation :
voilà j'espère avoir répondu à ta question
Oui tout à fait, et je vous en remercie.

à bientôt,

_______________________________________
brunehaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Ven 02 Juil 2010, 16:57

Une personne habituée de ce genre d'hallucination n'irait pas témoigner car elle a conscience de sa maladie. De toute façon les pilotes n'auraient pas l'autorisation de piloter s'ils étaient victimes de ces syndromes particuliers.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
OR-NELL
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 57
Nombre de messages : 622
Inscription : 31/01/2012
Localisation : Montpellier
Emploi : *******
Passions : Ufologie-Astronomie-Assyriologie-Philosophie-SF
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Ven 17 Fév 2012, 16:40


Bonjour,

Lorsque j'avais environ 17 ans un matin je me suis réveillée en ayant vraiment l'impression pendant quelques secondes de percevoir des petits êtres penchés sur moi qui émettaient de drôle de sons aigus et rapides…

La fenêtre de la chambre était ouverte pendant la nuit…je me suis toujours posée la question à savoir si c'était réel où si c'était une hallucination, je n'ai toujours pas la réponse !!!

À bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laouen
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Féminin Nombre de messages : 930
Inscription : 13/12/2011
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Sam 18 Fév 2012, 05:33

Bonjour
La caractéristique première de l'esprit humain est sa formidable puissance d' imagination et sa non moins formidable sensibilité au pouvoir de suggestion
Vous y ajoutez les illusions d'optique et autres + les innombrables substances hallucinogènes qui ont été utilisées de tous temps et chez tous les peuples
C'est largement suffisant pour expliquer les hallucinations collectives
C'est une explication qui n'est pas à rejeter..loin de là !
Cela ne me réjouis pas car cela signifie que j'ai été victime d'hallucinations collectives ayant eu pour objet un OVNI à trois reprises dans ma vie..et, deux fois, précédant une vague de ces engins... .c'est beaucoup n'est-ce pas hjy-t ?
Mais je peux affabuler iloç_u
Ceci dit, ce que je me demande.... c'est pourquoi nos scientifiques envoient obstinément des messages dans l'espace avec l'espoir d'une réponse et refuse l'hypothèse que cette vie qu'ils recherchent se trouve en visite sur notre planète
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verveine
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 60
Nombre de messages : 2197
Inscription : 01/07/2011
Localisation : Bouches du Rhône
Emploi : Artisan
Passions : Plongée
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Sam 18 Fév 2012, 07:09

Bonjour à tous,

Un grand Merci à Brunehaut pour avoir documenté et initié ce fil passionant.

Laouen, je ne comprend pas comment ton raisonnement te conduit à penser " c'est largement suffisant pour expliquer les hallucinations collectives".

Pour moi, même la définition initiale de l'hallucination simple me semble déjà un peu révélatrice d'une certaine paresse à en chercher la cause : Perception sans objet.

Ce "sans objet" devrait être remplacé par "sans objet perçus par d'autres personnes ou dispositifs" ou bien encore par "sans objet réel".

Mais à partir de quand quelque chose est il réel ? Plaçons nous dans la peau d'un "Sauvage" au sein d'une tribu oubliée sur une île perdue au milieu du Pacifique.
Récemment une caisse est venue s'échouer sur la plage. A l'intérieur des petites boites en métal munies de boutons. L'objet est si étrange que chacun en prend un et le vénère. Un jour sans le vouloir l'un de nous tourne un des boutons et entend des crachotis. La cause est identifiée. Ce n'est pas une hallucination, c'est sans doute la voix de Dieu qui parle trop vite pour nous. D'autres sur l'île peuvent faire de même et l'entendre.
Quelque temps plus tard par hasard un nuage de passage près de Vanuatu fait malicieusement ricocher les ondes émises par une station radio vers notre île perdue. Par hasard un des postes de radio est allumé à cet instant... le votre ! Il est réglé sur une fréquence correcte. Et là vous entendez la voix des Anges sans savoir que c'est Amy Winehouse. Vous sortez de votre hutte et courrez le dire aux autres. Mais chez les autres les crachotis de Dieu n'ont pas cessés. L'Ange Amy vous a choisi vous êtes l'élu ! Intrigués tous vos voisins vous suivent chez vous. Mais, le nuage est passé, les ondes se sont écartées de notre ile et chez vous les crachotis sont revenus. C'est une Hallucination. Et pour les autres vous êtes un mytho ou pire un halluciné. Vos meilleurs amis tentent de vous aider. Mais vous passez des heures et des jours à écouter les crachouillis du poste alors peu à peu ils vous délaissent. Le jour vient ou vous n'avez plus d'amis et... plus de piles.

Mais notez bien que rien n’empêche qu'un jour un nuage ne revienne traîner sur Vunuatu... et que ce jour là par hasard plusieurs postes allumés soient en même temps sur la bonne fréquence... et que trois sauvages entendent en direct le discours sur l'état de l'union.

A vous de conclure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laouen
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Féminin Nombre de messages : 930
Inscription : 13/12/2011
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Sam 18 Fév 2012, 07:25

Bien sûr ! Verveine
Je veux seulement dire que l'explication par la survenue d'Hallucination pour expliquer les OVNIS n'est pas à rejeter
Mais j'ai mis un bémol en parlant de ma propre expérience : il n'est absolument pas possible que j'ai été victime d'hallucination collective à trois reprises suivie chacune d'une vague d'ovnis : 1954, 1967,2008 en Bretagne qui est une terre de légendes.. mais quand même !
Mais je précisais que je peux vous raconter des histoires
Je veux seulement attirer l'attention sur la difficulté à appréhender ce phénomène lequel repose surtout sur la confiance que l'on accorde à la parole des témoins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane T
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 239
Inscription : 10/08/2013
Localisation : Le Havre
Emploi : Technicien Chimiste
Passions : Photo Tir Plongée Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Mer 10 Mai 2017, 02:56

J'ai eu l'occasion de faire deux fois les frais de ces hallucinations, j'ai un travail posté  5x8 et par période un sommeil de médiocre qualité, je suis donc obligé de faire des siestes  (c'est un facteur favorisant)

donc ça m'est arrivé deux fois  vers 4 ou 5h du matin...

La première - il m'était impossible de bouger (paralysie du sommeil)  et hallucination était auditive, un bruit énorme et assez long

Je ne connaissais pas le phénomène à l'époque, je me suis inquiété pour mon état mental, et j'ai pris soin de n'en parler à personne ... et j'ai rapidement fait des recherches  sur le net qui ont abouties sur  kanashibari le syndrome de la vielle sorcière  rdb<   ouf... j'étais rassuré  !

ça c'est reproduit une autre fois également  mais avec la sensation d'une présence dans ma chambre et de mouvements de personnes, comme on est conscient, on peut penser à plein de chose à ce moment là, voir au petit gris qui viennent dire bonjour...     et je ne pouvais rien faire, complètement figé, paralysé, je me rappelle forcer comme un malade pour essayer de bouger les doigts  sans réussite !

Ce qui est extraordinaire dans ces moments là, c'est que nous sommes complétement éveillé et que nos sens nous donnent l'impression d'être encore plus performant que dans la réalité, on est comme dans un état hyper-réel.


Je suis absolument convaincu que cela explique  bon nombre (pour ne pas dire la totalité) des phénomènes d'abductions, effectivement la personne est absolument sincère, elle peut être hypnotisée  elle racontera la même chose.

Je trouve que l'on ne parle pas assez de ce phénomène ... j'ai envoyé un mel au docteur Cymes pour qu'il fasse une émission sur le sujet car c'est mal connu du grand public  et pour un individu ignorant la cause et l’existence de ce phénomène ça peut être extrêmement perturbant. (pour le mel , je n'ai pas eu de réponse... dommage !)

Je pense que ce phénomène est aussi responsable au moins d'une partie des  poltergeist et autres phénomènes paranormaux...


En fait la paralysie du sommeil est normale pendant un rêve, est permet de ne pas mettre en danger le corps, c'est un moyen de protection...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/maboullette/sets/
Thierry-B
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 60
Nombre de messages : 184
Inscription : 14/03/2015
Localisation : Charente
Emploi : cessation d'activite
Passions : bricolage - electronique - divers- et tout ce qui n'est pas une contrainte
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Mer 10 Mai 2017, 16:27

Bonjour,

Au message de Stephane T, d'après mon expérience perso, je pense que l'on peut ajouter deux points :

Edit: Jamais subit de paralysies du sommeil, mais des sensations de présence oui

- Une notion du temps différente du temps réel, plus rapide

- Une "acuité" intellectuelle plus importante: Il m'est arrivé plusieurs fois, dans ces moments que j'appelle "demi-sommeil" , de résoudre des problèmes jusqu'alors insoluble en éveil normal. Le problème étant surtout de s'en souvenir au moment de L’éveil complet, mes propres rêves ou pensées, ayant tendance à s'effacer instantanément au réveil complet.

Dommage que le docteur Cymes n'ai pas répondu, le sujet aurait été intéressant à suivre. Peut être n'est ce pas son domaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane T
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 239
Inscription : 10/08/2013
Localisation : Le Havre
Emploi : Technicien Chimiste
Passions : Photo Tir Plongée Informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les hallucinations   Mer 10 Mai 2017, 17:26

La nuit porte conseil ...  c'est bien connu !

Cymes fait des émission de TV, avec Marina Carrère d'Encausse et fait venir des spécialistes dans tous les domaines ...

Le fait de reparler de ça, j'ai envoyé un message ordii à Marina Carrère d'Encausse... via Facebook... on ne sait jamais   ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/maboullette/sets/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les hallucinations   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les hallucinations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les hallucinations hypnagogiques
» hallucinations nocturnes
» Narcolepsie et hallucinations, recherche de témoignages
» Hallucinations hypnagogiques auditives
» Etat confusionnel, hallucinations hypnagogiques prolongées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Les témoignages d'observation d'ovni :: Observation ovni vos témoignages ovnis :: Les méprises courantes-