Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1512
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Lun 16 Mai 2016, 21:49

Oui comme je le disais et si je ne me trompe pas, nous provenons tous d’une même souche. Les familles qui en ont émergé, l’ont fait par de multiples branches, qui elles mêmes ont donné naissance à d’autres branches, et ainsi de suite... Ça sur des millions d’années. Toutes les espèces qui nous entourent sont donc cousines ! Par contre, nous sommes bien plus proches des primates que d’autres familles animales. Et la branche sur laquelle nous nous trouvons donc aujourd’hui, marquerait une jonction (si je vous ai bien compris Wacapou) il y a 100 000 ans de ça... Ce qui est effectivement très court ! Mais la fréquence doit l’être, pour obtenir une grande diversité ? Surtout qu’aussi, les changements doivent être à chaque fois sûrement très subtils...  

La question qui se pose c’est; la vie peut-elle à la base, ouvrir des branches/familles dans toutes les directions ? Mais il ne me semble pas que d’elle même, elle puisse le faire... Bref, si elle le fait, c’est parce qu’elle est dépendante de son environnement et de son milieu. Donc la vie apparait au départ, toujours de la même façon, et ce sont les différentes contraintes auxquelles elle se trouve être confrontées, qui vont lui faire prendre de multiples directions. Enfin je n’arrive pas à envisager autre chose (ça parait logique). Puisque la métamorphose qui s’opère entre la matière (carbone) et le bio (cellule), ne doit pouvoir s’effectuer que d’une seule manière ? Donc un point de départ qui serait toujours le même... D’où du coup, toujours la même souche à notre buisson !

Du moins je le suppose, car dans le cas contraire, cela voudrait dire que la vie apparait de multiples manières. Et qu’elle serait donc prompte à bien plus facilement émerger qu'on pouvait le penser... Enfin comme aujourd’hui, le seul exemple que nous en avons, c'est à partir du carbone, bien il y a peu de chances que ce soit le cas ! À contrario, ce n'est pas parce que nous n'avons ici que ce seul exemple, que la vie ne pourrait pas dans l’univers, apparaitre d’une toute autre manière... Ça déjà, en passant par “autre chose” que du carbone justement (une hypothèse qui vient encore grossir un peu plus cette probabilité de la vie dans l’univers)! Bien sûr, tant que nous ne connaitrons pas sa façon d’apparaitre, nous pourrons toujours supputer... Enfin, quand on voit déjà la fabuleuse diversité du vivant obtenu ici sur terre comme cela, on se dit que la vie n’a pas besoin d’apparaitre autrement.




@Emmanuelle: Si nous sommes cousins avec l'animal, c'est que nous faisons toujours partie de ce même règne :o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Mer 18 Mai 2016, 23:40

irvingquester a écrit:
Ça ne s'arrange pas du tout côté niveau intellectuel chez les UFO-pseudo-sceptiques français. No Cela fera bientôt deux ans que je ne "discute" plus avec eux mais en regardant hier leur page FB, c'est encore et toujours délirant. 

Voici le genre d'arguments utilisés dans les échanges sur le cas Roswell par le trop fameux "Plus-UFO-Pragmatico-Sceptique-Que-Moi-Tu-Meurs" autoproclamé GFZ pour tenter de contrer les défenseurs de Roswell.

Et ceci:

trje,tu 

Même si je ne suis pas du tout convaincu par Roswell, je trouve les "arguments" UFO-Psycho-Socialo-Théorie-Réductionnisto-Composito-Pragmatico-Sceptico-Pipeau de plus en plus... euh... débiles farao

Le débat ufologique devrait tourner autour des questions ontologiques, philosophiques, physiques, psychologiques et scientifiques. 

Au lieu de cela, nous avons affaire à l'indigence intellectuelle la plus crasse.  

Pfffff... triste-pleure

Julien

Hannibal a écrit:
Tout a fait d'accord, ces débats sont stériles et ca les éloigne du sujet, mais c'est peut étre voulue ... triste-pleure

Je pense qu'ils sont intellectuellement limités. Comme les parasites, c'est leur capacité de nuisance qui les fait exister. La preuve ? C'est leur dernière minable et abjecte contribution au cas du Lac Chauvet qui leur a permis de revenir à la surface.

Actuellement, ils pérorent dans des pages FB totalement désertées avec à peine quelques visites par post et pratiquement aucun commentaire intéressant. Du fiel à l'état pur.

Thibaut Canuti a raison quand il affirme qu'ils sont en perte de vitesse.

Bref, le premier mythe ici, ce n'est pas Roswell mais leur capacité à comprendre et à expliquer le phénomène.

Je rappelle que les solutions les plus simplistes sont les meilleures à leurs yeux Rolling Eyes

Comme ici avec le phénomène Hessdalen pour lequel ils n'ont pas mieux trouvé que ceci...

Bref. Pas fort.

Cordialement!

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 19 Mai 2016, 00:01

Un dernier point peut-être.

Le premier critère à considérer pour ne pas prendre trop au sérieux ce qu'affirment ces gens-là, c'est le degré de scientificité plus que nul de leur production "intellectuelle" et celui de  leurs autres bidouillages présentés comme des "analyses" préparées par des "experts" avec "plein plein d'équations" pour impressionner.

Mais comme on l'a vu dernièrement et comme on dit au Maghreb, on ne peut pas cacher le soleil avec un tamis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1512
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 19 Mai 2016, 03:54

Bah oui, des leurres qui se déplacent à l'horizontal et à des vitesses folles donc drunken


Je sais pas... J'ai aussi beaucoup de mal à comprendre ces gens là... Surtout, j'ai du mal à saisir ce qui pousse quelqu'un à vouloir prouver que les ovnis n'existent pas ?? Puisque si pour toi les ovnis n'ont pas lieu d'être, bien il n'y a pas à ce prendre la tête avec ! Donc ou ça cache une croyance qui exclue les extraterrestres de notre monde, ou ces gars là croient que personne ne peut voyager dans le cosmos... En tous les cas, il y a une croyance derrière ça ! Ah ou aussi un besoin d'en profiter... Il y a aussi bien sûr cette raison ! Donc ça peut être un besoin d'exister ou d'en vivre...

Inversement, on pourrait penser que le contraire n'est pas mieux non plus... Donc ceux qui essaient de prouver que les ovnis existent ! Mais c'est tout de même un peu différent... Puisqu'il y a un vrai challenge à vouloir faire que l'humanité s'ouvre à ça... enfin faire que l'humanité se dépasse, technologiquement parlant... Donc à vouloir que la science s'intéresse enfin -comme il se doit- à ce sujet là. Parce que d'après ce qu'on en sait, il y aurait au dessus de nos têtes, une technologie extraordinaire, qui pourrait résoudre bien des problèmes (qui pourrait peut être aussi en créer quelques uns). Puis même s'il n'y avait rien, ça nous permettrait quand même d'avancer !

Conclusion: les ufosceptiques sont franchement louches  fhd




(pas compris non plus le coup de la perspective avec le rat et le bébé concernant Roswell)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 19 Mai 2016, 21:18

Tiko a écrit:
Conclusion: les ufosceptiques sont franchement louches  fhd

Ils introduisent en tout cas beaucoup trop de négativité.

Alors que le sujet qui nous passionne tous ici est des plus fascinants.

Bonne continuation,

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garf
Passionné
Passionné




Masculin Age : 59
Nombre de messages : 107
Inscription : 11/09/2008
Localisation : Québec
Emploi : Informatique
Passions : Ovnis
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Ven 20 Mai 2016, 00:26

Citation :
Conclusion: les ufosceptiques sont franchement louches  fhd

Ils introduisent en tout cas beaucoup trop de négativité.

Alors que le sujet qui nous passionne tous ici est des plus fascinants.

Bonne continuation,

Julien


Étant un multirécidiviste en observations Ovnis, j'ai eu une peur bleue d'eux . Je comprends les personnes qui ne veulent pas témoigner devant un conglomérat de " Sceptiques "

Je précise que mon identifiant est le même  depuis feu le JDU. et que jamais mes observations sont passè au tordeur de la critique ...

Amitiés et courage à ceux qui veulent témoigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://5novembre1990.fr.gd/ En ligne
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Dim 29 Mai 2016, 17:10

Garf a écrit:

Je comprends les personnes qui ne veulent pas témoigner devant un conglomérat de " Sceptiques "

Bonjour Garf,

Ces gens-là ne sont pas sceptiques car le scepticisme en science ne peut pas être aveugle, stupide ou borné mais doit être au contraire éclairé, ouvert et agnostique. Ces gens-là ne le sont pas et ne le seront jamais car définitivement et pathologiquement psychorigides.

Ils aiment bien se présenter comme des gens neutres (sans aucun parti pris, pragmatiques, agnostiques,...). Mais tout ça c'est du blabla creux... De la foutaise. Du vent.

Confortablement installés derrière leur ordi, ils se permettent d'insulter des gens qui ont passé leur vie sur le terrain... Aucun d'entre eux n'est allé ou ira un jour sur le terrain, sauf peut-être comme on l'a vu dernièrement avec le Lac Chauvet, pour aller jouer au frisbee et photographier des pigeons d'argile... Mais ceci bien sûr n'a rien à voir avec la science.

Il n'y a aucun intérêt à discuter avec des psychorigides qui ne peuvent que nuire au débat. Depuis que je m'intéresse à ce sujet, ils sont toujours au même point...

Aucune évolution. 

Rien. 

Le vide sidéral et sidérant...

Dans cinquante ans, s'ils sont encore de ce monde, il seront encore à étudier les lens flares, Vénus, la Lune, les ballons et à discutailler de perspective avec de gros rats...

Leur indigence intellectuelle et scientifique est devenue aujourd'hui évidente.

Ce n'est donc pas par hasard si les scientifiques qui ont été approchés par ces malades qui s'ignorent les fuient comme la peste, ex: les scientifiques d'Hessdalen, ceux du laboratoire de la foudre,...Ce n'est donc pas par hasard si aucun scientifique vient appuyer leur démarche stérile.

Quant aux témoins, on n'en parle même pas. Ils se font systématiquement ridiculiser comme dernièrement, un "courageux" Canadien de Vancouver qui pensait avoir affaire à des gens sans parti pris. Il a maintenant bien compris la leçon... Chassez le naturel, il revient au galop...

Bref, il y a toujours eu des psychorigides et tout naturellement, ces gens-là ont tendance à se regrouper pour dénigrer tout et n'importe quoi et Internet n'aide pas. Ce sont des cas pathologiques.
Je ne sais pas s'il se rendent compte qu'ils ne trompent personne avec leur névrose collective.

Citation :
Amitiés et courage à ceux qui veulent témoigner.

Les vrais expérienceurs n'ont pas besoin de publicité. C'est d'ailleurs l'un des premiers critères qui permettent d'évaluer la sincérité du témoignage. Ces expériences n'ont pas à être discutées avec des psychorigides.

Par ailleurs, il existe une importante base de connaissance qui n'est pas rendue publique pour éviter justement que ces zigotos viennent s'immiscer de façon pathologique dans des sujets qui ne les regardent pas.

Bonne continuation à toutes et à tous!

Julien

PS: Chez les francophones, quand je vois leur micro-groupuscule actuel farao "UFO-pragmatism"  farao sur FB qui compte à peine une ou deux dizaines de lecteurs passifs avec deux animateurs (dont un utilisant très clairement des clones flashh flashh qui font même mine de se disputer... fgdqhm ) et avec  clown plusieurs dizaines de membres qui ne viennent jamais car ajoutés au groupe sans l'avoir demandé  clown je me dis qu'on peut très facilement ignorer ces parasites 2.0.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garf
Passionné
Passionné




Masculin Age : 59
Nombre de messages : 107
Inscription : 11/09/2008
Localisation : Québec
Emploi : Informatique
Passions : Ovnis
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Dim 29 Mai 2016, 22:07

Bonjour à toi qui est si proche de moi qu'il me faudrait te toucher uy 

Je serais d'un BREF !

C'est gens ne m'apporte riens, ils sont des causes de dissensions entre nous.

Libre à nous d'avoir enfin la liberté de la  parole.

Cela fait des années que mes convictions sont faites étayées sur mes propres témoignages et


mes recherches personnelles.

Vive l'ovnitologie.

Hein ! JP, depuis le JDU et avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://5novembre1990.fr.gd/ En ligne
Julien.B
Administrateur
Administrateur
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 4584
Inscription : 16/08/2010
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Diverses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Mer 08 Juin 2016, 19:07

Les pseudo-sceptiques comme nous pouvons les appeler creusaient leur propre tombe depuis de nombreuses années, ils sont aujourd'hui au bord du gouffre dans lequel il est inévitable qu'ils tombent d'ici peu.

Debunker c'est bien, mais d'une part faut-il savoir le faire, et d'autre part, faut-il avoir des éléments à débunker. Le problème des pseudo-sceptiques, c'est qu'à défaut d'avoir ce genre d'éléments "débunkables" sous la main, ils finissent par en trouver coûte que coûte, quitte à passer pour des illuminés.

Bref, pour eux c'est fini depuis un moment de toute façon, et c'était une réalité inévitable ! Wink

Bien cordialement,
Julien

_______________________________________
Avant de participer, merci de bien vouloir prendre connaissance du règlement du forum :
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t2585-le-reglement-du-forum-a-lire-obligatoirement-avant-de-participer-au-forum

Pour les débutants, voici la marche à suivre pour poster une image sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-ovni-ufologie.com En ligne
Andromaque
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Féminin Age : 27
Nombre de messages : 232
Inscription : 21/06/2013
Localisation : Belgique
Emploi : Professeur d'Histoire
Passions : Histoire
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Sam 11 Juin 2016, 10:32

Bonjour, pour revenir au sujet initial, je propose ici un extrait de J-Gabriel GRESLE sur Roswell qui a mon avis suffira à mettre tout le monde d'accord : 

"En 1955, Stephen H. Schiff, député du Nouveau-Mexique,demanda une procédure d'audit à l'encontre du département de la Défense. Le résultat [...] a de quoi surprendre.
Aucune conclusion n'est possible, car les archives de la base aérienne de Roswell [...] ont tout simplement disparu. [...] détruits illégalement car il s'agissait d'archives permanentes. Tous les messages issus de la base aérienne entre octobre 1946 et décembre 1949 ont [...] disparu."
Cité du livre Documents interdits. La fin d'un secret. de Jean-Gabriel Greslé, qui fut formé comme pilote de chasse dans l'US Air Force
Voilà.
Quand on a rien a caché, on ne supprime pas des archives. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nycolas
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 652
Inscription : 30/12/2009
Localisation : Saint-Etienne
Emploi : Ecrivain
Passions : Ecriture...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Sam 11 Juin 2016, 12:10

Mais un "bon sceptique" répondra que ces documents ont pu être égarés, comme on perd ses clefs.

L'important pour le pseudo-sceptique, n'est pas la vérité, mais d'avoir réponse à tout, une parade à tout ce qui l'obligerait à revoir la définition du connu et de l'inconnu. Le pseudo-sceptique confond la vérité dans une réalité qui se fiche des convictions humaines, et la vraisemblance selon un cadre étriqué, défini uniquement par ce qui est connu. Avec un tel biais, on peut défendre sa conviction sur le monde contre n'importe quoi, et surtout contre les faits eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seilenos.canalblog.com/
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Dim 12 Juin 2016, 19:33

Nycolas a écrit:
L'important pour le pseudo-sceptique, n'est pas la vérité, mais d'avoir réponse à tout, une parade à tout ce qui l'obligerait à revoir la définition du connu et de l'inconnu. Le pseudo-sceptique confond la vérité dans une réalité qui se fiche des convictions humaines, et la vraisemblance selon un cadre étriqué, défini uniquement par ce qui est connu. Avec un tel biais, on peut défendre sa conviction sur le monde contre n'importe quoi, et surtout contre les faits eux-mêmes.

Truzzi qui les a côtoyés a parfaitement décrit les travers de ces comiques ignares qui s'ignorent.

Citation :
Truzzi attributed the following characteristics to pseudoskeptics:

- Denying, when only doubt has been established

- Double standards in the application of criticism

- The tendency to discredit rather than investigate

- Presenting insufficient evidence or proof

- Assuming criticism requires no burden of proof

- Making unsubstantiated counter-claims

- Counter-claims based on plausibility rather than empirical evidence

- Suggesting that unconvincing evidence provides grounds for completely dismissing a claim


Avec ces gens-là, on a la garantie absolue de faire éternellement du surplace. Et je suis certain que GFZ et ses potes se sont reconnus dans ce portrait très réaliste. flashh La preuve ? Ils se présentent maintenant comme des  clown  UFO-Pragmatiques ou UFO- Agnostiques clown  

En quelques jours seulement, ils ont insulté un Canadien de Vancouver qui dit filmer des bidules et un Allemand qui pourrait filmer des trucs en Sicile... Le premier avec qui je discute les a bannis de FB. Les deux sont sournoisement dans un premier temps puis plus ouvertement traités de "hoaxers".

Je ne sais pas si ces deux témoins filment des choses intéressantes et ce n'est pas à moi de le dire puisqu'il faut aller sur place pour vérifier et nous devons bien sûr faire preuve de la plus grande prudence pour éliminer les méprises.

Mais le point est que GFZ et ses "mini-moi" n'hésitent pas à avoir recours aux insinuations les plus moches.   UFO- Pragmatiques  ou pas!


Je ne vois pas pourquoi des gens à la crédibilité plus que douteuse auraient du poids quand vient le moment de considérer la montagne de preuves plus que recevables. En fait, comme le dit Truzzi, ils deviennent sourds et aveugles lorsqu'ils sont mis en face de cas indiscutables. La dissonance cognitive et la pensée de groupe agissent sur leur faible intellect pas trop musclé pour être vraiment apte à la réflexion philosophique puis leur manque sidérant de connaissances scientifiques fait le reste.

Le premier mythe, ce n'est pas Roswell, mais la réelle contribution au débat qui est absolument calamiteuse de ces clowns 2.0 que le web a contribué à créer.

Ces gens-là ont en commun et très clairement un très mauvais fond.

À éviter donc...

Cordialement,

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Mer 20 Juil 2016, 19:07

Le travail de décrédibilisation des thèses pseudo-sceptiques commence à donner des résultats.

Après leur flop retentissant au CAIPAN 2014 qui a rejeté la thèse simpliste de la HSP-TRC et a conclu en reconnaissant la réalité du phénomène (sans se prononcer sur la nature de son origine), ils sont aujourd'hui réduits à une ou deux micro-pages sur FB.

Mon garçon vient de m'apprendre que Science & Vie et sa version pour ados viennent de publier deux numéros spéciaux consacrés à l'exobiologie mais aussi à l'ufologie.

Mon premier réflexe a donc été de vérifier si les GFZ, EMT, PSY et les autres clowns pseudosceptiques avaient été cités.

Et bien, c'est le désastre total pour cette bande d'experts en foutaises "rationalisantes-pleines-de-gros-bon-sens"...

Rien dans S&V. S&V liste pourtant une dizaine de cas troublants et ne prend même plus la peine de citer la version "sceptique" de ces grands experts en scepticisme de pacotille ...

Dans S&V Junior ? Une citation microscopique pour GFZ et une ou deux autres minuscules pour EMT serviettes .

Voici ce qu'en dit GFZ sur sa page FB:

clown
GFZ le pragmatik a écrit:
...Science & Vie Junior (Hors-Série n°118) et pour lequel j'ai eu l'immense honneur d'être longuement consulté est dans vos kiosques...
clown
gbnf n l'immense honneur  gbnf n 


longuement consulté  gbnf n pour une minuscule citation de cinq ou six mots  çoço

Et bien, on ne peut pas dire qu'il reste grand monde pour les prendre trop au sérieux...

Je suis convaincu que le présent forum a beaucoup aidé en ce sens  cheers

Il faut croire que débiter continuellement sur le net des conneries simplistes nuit gravement à la crédibilité.

GFZ, PSY, EMT, JMA si vous me lisez, je vous dis mille mercis et continuez à vous ridiculiser de la sorte... hreh

Cordialement,

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nycolas
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 652
Inscription : 30/12/2009
Localisation : Saint-Etienne
Emploi : Ecrivain
Passions : Ecriture...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Mer 20 Juil 2016, 19:55

Il y a quelques jours, j'ai regardé cette série de vidéos sur meta-tv présentant un zététicien de l'équipe de "la tronche en biais" (que je ne connais que de nom).

https://www.youtube.com/watch?v=_wa7RhgYYd0

J'ai commenté sous la troisième vidéo, mais en gros, et même si je n'ai bien sûr pas découvert la zététique par cette vidéo, je ne peux que confirmer chez l'interviewé l'abondance de biais et de double-standard en matière de raisonnement. Plus que cela, un abondant usage de la rhétorique au service de préjugés éculés, une vision infantile et idéalisée d'une science à l'ancienne, je dirais quasiment une vision d'un autre siècle d'une science qui n'aurait rien retenu des affaires pourtant historiques, notamment celles concernant l'asepsie ou la dérive des continents.

C'est complètement assommant à suivre, mais je mets quand même le lien pour mémoire, ne serait-ce que pour montrer un exemple concret et instructif de l'histoire que se raconte un zététicien à propos de sa vision naïve et réductrice du scepticisme. L'aspect à retenir est que le pseudo-sceptique en question, sous couvert d'un discours qui tient la route à première vue, tombe successivement dans tous les biais et travers qu'il énonce et dénonce, au fur et à mesure de l'interview, malgré un interviewer un peu dépassé par la rhétorique qui lui fait face, dont on voit bien qu'il est souvent démuni pour ne serait-ce que répondre, à certains moments. En somme le gars se prend les pieds dans le tapis tout seul et sans même avoir besoin d'un contradicteur.


Pour ce qui concerne Science&Vie, revue que j'ai cessé de lire il y a 10/15 ans, lassé d'y lire un peu toujours les mêmes choses, et surtout ce ressassement d'idées reçues, j'ai en effet entendu parler d'une évolution dans la ligne éditoriale, surtout à travers de critiques consternées du genre "Science & Vie glisse peu à peu dans le charlatanisme pseudo-scientifique", ou quelque chose à peu près dans ce goût là, ce qui m'a un peu surpris, mais pas tant que ça. Il est nécessaire que les revues de vulgarisation se fassent l'écho d'une évolution qui existe dans la science, mais qu'on perçoit peu en France, qui est celle d'une acceptation progressive (depuis déjà longtemps en vérité) de différents sujets considérés à tort comme intouchables par certains (ovnis, NDE, télépathie, etc.). Donc bon, ces grincements de dent sur l'évolution de science & vie qui n'arrange pas le pseudo-scepticisme obtus ont plutôt tendance à m'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seilenos.canalblog.com/
wacapou
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Masculin Age : 69
Nombre de messages : 4394
Inscription : 07/08/2012
Localisation : Nantes
Emploi : retraité
Passions : informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Mer 20 Juil 2016, 20:16

Nycolas a écrit:
Il est nécessaire que les revues de vulgarisation se fassent l'écho d'une évolution qui existe dans la science

Malheureusement la seule évolution qu'il me semble constater de nos jours c'est la transformation sciences --> religion.
Tout est verrouillé au niveau publications et malheur au scientifique qui essaie d'énoncer une hypothèse qui ne fait pas allégeance aux gourous en place (le "mainstream" ils appellent ça ...).
S'il n'y avait que les OVNIs en tant que science maudite mais les grands prêtres de l'inquisition scientifique étendent leurs malfaisances dans tous les domaines (physique fondamentale, météorologie, médecine ...).
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nycolas
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 652
Inscription : 30/12/2009
Localisation : Saint-Etienne
Emploi : Ecrivain
Passions : Ecriture...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Mer 20 Juil 2016, 20:42

Le dogmatisme domine en effet, mais ce n'est pas nouveau, et c'est quelque chose que je dénonce depuis longtemps. Sur mon blog je ne cesse d'examiner les dérives du dogmatisme et de la manipulation dans des domaines aussi divers que la politique, le scientisme, la pseudo-spiritualité, les médecines officielles et alternatives, etc. D'ailleurs, le dogmatisme existe dans tous les camps, c'est un sujet inépuisable...

Néanmoins il existe toujours des voix dissonantes, des gens qui cherchent en dehors des clous. L'un des problèmes est que l'approche scientifique fait loi, alors que rien ne prouve (à part la foi scientiste) que ce soit la seule approche possible. Bien sûr, les autres approches éventuelles restent à inventer ou à perfectionner, et sont pour le moment le terreau fertile des charlatans de toute sorte, ce qui explique qu'on se rabatte toujours sur la méthode scientifique sacralisée comme telle. On se contente donc de chercher la caution scientifique à tout bout de champ, et pour cela, et contrairement aux assertions habituelles (notamment le lieu commun complètement faux comme quoi la science est heureuse de changer de théorie à la moindre occasion), le plus facile est encore de chercher là où la réponse a déjà été trouvée et de la formuler d'une nouvelle manière, ce qui fait qu'on tourne en rond, car c'est la méthode reine pour s'assurer des subventions (ça, et des tricheries dénoncées depuis des décennies).

Tout cela donne l'impression aux pseudo-sceptiques, nourris au sein d'un scientisme angélique, perfectible mais idéalisé, que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seilenos.canalblog.com/
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 21 Juil 2016, 18:48

Nycolas a écrit:
Le dogmatisme domine en effet, mais ce n'est pas nouveau, et c'est quelque chose que je dénonce depuis longtemps. Sur mon blog je ne cesse d'examiner les dérives du dogmatisme et de la manipulation dans des domaines aussi divers que la politique, le scientisme, la pseudo-spiritualité, les médecines officielles et alternatives, etc. D'ailleurs, le dogmatisme existe dans tous les camps, c'est un sujet inépuisable...

...Tout cela donne l'impression aux pseudo-sceptiques, nourris au sein d'un scientisme angélique, perfectible mais idéalisé, que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes

Effectivement.

Mais cette espèce est particulière en raison même de la nature du sujet. GFZ et ses amis, tu leur parles de Kant et ils te répondent ''Lense Flares''. Tu leur parles de la nature de la conscience, ils te répondent "ballons, Vénus, la Lune ou même Jupiter''. Quant à la physique quantique, ils doivent la confondre avec éducation physique.

Comment voulez-vous discuter des implications ontologiques et philosophiques qui pourraient permettre un jour de comprendre les phénomènes paranormaux et les manifestations ufologiques avec des gens qui ne jurent que par le "gros bon sens" et le trop fameux rasoir d'Occam qui est aujourd'hui un outil épistémologique (le seul qu'ils connaissent et pour cause clown ...) totalement dépassé ?

Dans les cours d'école, on retrouve toujours des élèves médiocres qui poussent des ''fiers à bras'' dotés de cervelle d'oiseau pour aller casser la figure au plus brillant de la classe. Un peu comme lorsque James Randi (un clown magicien sans aucune formation) qui est envoyé par la revue Nature pour tenter de décrédibiliser un Benveniste (un biochimiste de renom et nobélisable mais qui a osé sortir des sentiers battus)...

Bien sûr, Randi a bien réussi son coup. Mais au bout du compte, on sait aujourd'hui que Benveniste avait bien raison.

Les clowns UFO-ultra-sceptiques comme GFZ, PSY ou JMA tentent d'exister en usant des mêmes ficelles... en jouant les brutes et les "fiers à bras".

La "Tronche en biais" est du même tonneau. Si les expérimentateurs de la PQ n'avaient pas été en mesure de faire taire tout de suite leurs détracteurs avec des résultats plus que convaincants, les prédictions de cette science auraient été considérées comme paranormales. Idem pour la Relativité d'Einstein.

Je peux facilement imaginer des ignorants comme nos "potes" pseudo-sceptiques" venir sur le net ridiculiser les partisans de cette théorie.

        GFZ, PSY, Randi, Sheaffer, Klass, EMT, JMA auraient pu écrire:

Citation :
Comment ? tjnnyt, Le temps c'est de l'espace (et inversement ?) tjnnyt, . Le temps et l'espace seraient élastiques ? tjnnyt, allons donc... farao Le Rasoir d'Occam me dit que non clown .

Comment gfjhnsyd,f ? Des particules peuvent se synchroniser instantanément peu importe la distance et le temps qui les séparent gfne,ty, gfjhnsyd,f ? Une particule ou un objet peuvent se retrouver simultanément à plusieurs endroits différents et seraient des ondes 
gfjhnsyd,f ? Allons donc ma bonne dame, J'ai mon Rasoir d'Occam qui me dit encore que non youpiii . Allons donc c'est de la foutaise pseudo-scientifique mon bon monsieur... flashhgfne,ty,  gfjhnsyd,f 
 
Bien cordialement,

Julien

PS: Désolé pour les émoticônes mais c'est plus fort que moi quand il s'agit de discuter de cette bande de clowns obséquieux, ignares et arrogants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Ven 22 Juil 2016, 13:06

Nycolas a écrit:
L'un des problèmes est que l'approche scientifique fait loi, alors que rien ne prouve (à part la foi scientiste) que ce soit la seule approche possible.
Je ne vois pas quelle "autre'' approche pourrait venir remplacer la démarche scientifique.  Je n'en parle pas trop sur les forums. Mais le premier critère que j'utilise pour filtrer la quantité exorbitante d'informations disponibles sur un sujet donné, c'est bien cet aspect. Je peux donner un exemple simple: le phénomène Hessdalen. C'est bien en me limitant aux scientifiques qui l'ont étudié et à leur publications que je me retrouve bien "outillé" pour avancer. Idem pour tous les autres domaines.

P. Guillemant par exemple a bien décidé d'évoluer en dehors de ce cadre rigoureux. Et bien, ce que je lis sur sa page FB, ce n'est vraiment pas lumineux ni même intéressant. Et pour parler franchement, cela frise la débilité intellectuelle.

Idem pour P. Solal. Il a décidé d'évoluer en dehors du cadre scientifique et d'aborder le problème avec uniquement une approche métaphysique...Résultat des courses: il se retrouve à ramer dans les sables mouvants du "New Age" le plus simpliste et aujourd'hui, il parle sur ses pages FB et G+ de Dieu, d'amour et du Christ...Ces spéculations n'aideront pas à avancer et elles sont totalement déconnectées de la science.

Citation :
Bien sûr, les autres approches éventuelles restent à inventer ou à perfectionner, et sont pour le moment le terreau fertile des charlatans de toute sorte, ce qui explique qu'on se rabatte toujours sur la méthode scientifique sacralisée comme telle. On se contente donc de chercher la caution scientifique à tout bout de champ, et pour cela, et contrairement aux assertions habituelles (notamment le lieu commun complètement faux comme quoi la science est heureuse de changer de théorie à la moindre occasion)
Les scientifiques sont des humains avec leurs forces et leurs faiblesses et leurs zones de confort. Si les expérimentateurs de la PQ n'avaient pas été en mesure de faire taire tout de suite leurs détracteurs avec des résultats plus que convaincants, les prédictions de cette science auraient été considérées comme paranormales. Idem pour la Relativité d'Einstein.

Ceci dit, la science a toujours fini par accepter les changements de paradigme. Non. Vraiment. La démarche scientifique est la seule qui vaille pour pouvoir avancer tout en gardant les pieds sur terre.

Et des scientifiques et/ou philosophes qui veulent avancer dans ce cadre, je peux vous dire qu'il en existe de très très bons.

Bien cordialement,

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreline
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 68
Nombre de messages : 6565
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Ven 22 Juil 2016, 13:37

Bonjour
Je pense qu'on peut trouver un terrain d'entente entre toutes les formes de recherches
Mais exclure une hypothèse sans raison valable c'est déjà fausser le travail en commun iloç_u
ou du moins susciter des hostilités peu propices à l'entente cordiale
Bonne journée rezg

_______________________________________
Le plan du forum ► ICI
Carte Google maps des témoignages du forum de 2013 à 2016 ► ICI
Votre région ► ICI
Règles de bonne utilisation du forum  ►ICI 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 961
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Sam 23 Juil 2016, 02:16

Loreline a écrit:
Bonjour
Je pense qu'on peut trouver un terrain d'entente entre toutes les formes de recherches
Mais exclure une hypothèse sans raison valable c'est déjà fausser le travail en commun iloç_u
ou du moins susciter des hostilités peu propices à l'entente cordiale
Bonne journée rezg

Bonsoir Loreline,

Oui effectivement, c'est de cette façon que la science avance. En mettant en concurrence des hypothèses et des modèles.

Ceci dit, je ne vois pas comment on peut avancer en dehors du cadre scientifique.

D'ailleurs, je ne comprends pas du tout l'approche préconisée par Nycolas.

Bonne fin de semaine  fleur

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nycolas
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 652
Inscription : 30/12/2009
Localisation : Saint-Etienne
Emploi : Ecrivain
Passions : Ecriture...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Sam 23 Juil 2016, 13:12

Salut, je ne préconise aucune approche, juste l'ouverture d'esprit. Cette ouverture, en revanche, implique de considérer qu'il n'y a pas nécessairement qu'une seule méthode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seilenos.canalblog.com/
 

Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Actualité ufologique, ovni et vie extraterrestre-