Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2043
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Sam 24 Avr 2010, 01:43

Oui,tes hypothèses sur le phénomène ovni en général,sans HET...
Et sans socio-psycho(réductionnisme),Je sèche...à moins d'aller sur les rives du paranormal.
En qlq mots,unp'tit résumé,si tu veux.
Cordialement.Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
achim
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 67
Nombre de messages : 459
Inscription : 04/01/2010
Localisation : Loir & Cher
Emploi : ****
Passions : musique & arts, épistémologie, mystères
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Sam 24 Avr 2010, 03:24

Durrmeyer Christian

Ta demande m'embarrasse un peu, parce qu'une de mes hypothèses vient d'être pulvérisée par Jean C. (l'univers gémellaire, pas habitable), et tu sais que mes idées sont loin de plaire à tout le monde.... Afin de m'éviter de taper des pages de messages, clique sur mon nom, puis "voir tous ses messages" et déroule :

- 20 avr. 16 h 56
- 9 avr. 19 h 48
- 1 avr. 00 h 41 et surtout 1er mars 5 h 17 et 7 févr. 22 h 24

du récent au plus vieux , donc. Tu y trouveras une hypothèse intéressante, et des réflexions, qui te feront constater que les solutions restantes se raréfient et que le mystère persiste.

Il y a à mon sens 2 ou 3 hypothèses actuellement envisageables, dont l'une, si elle est délicate pour des tas de raisons (les voyageurs temporels), reste en suspens car il semble bien que parfois, les OVNI savent pertinemment qu'ils bénéficient d'une "fenêtre d'impunité" qui leur permette de perpétrer leurs forfaits en privé, sans interférer avec trop de témoins, sur des routes nationales fréquentées, par exemple (certains ufologues ont parlé dans ce contexte de "réalité parallèle", mais l'impitoyable décohérence quantique nous interdit de l'envisager).

Enfin, il me reste une carte dans la manche, mais c'est un AS ! Je la garderai au chaud encore quelques temps pour plusieurs raisons ; pour être divulguée, elle doit être étayée ! Et ça, ce n'est pas encore joué...

J'incline à croire que le phénomène OVNI est prémédité par des esprits machiavéliques ; la rationalité n'a pas de prise sur lui. C'est même sa raison d'être.

Cordialement

ACHIM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2043
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Sam 24 Avr 2010, 10:38

@achim.Merci beaucoup,je vais regarder çà.Pour reprendre humblement Aimée Michel et Arthur C. Clarke,l'irrationnel est ce à quoi on doit s'attendre de la part d'intelligences sur-humaines(avance techno de milliers d'années).Le "festival d'absurdités" est "normal"!
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude.T
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 582
Inscription : 15/08/2007
Localisation : dunkerque
Emploi : ..........
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Sam 24 Avr 2010, 17:01

Bonjour a tous.
achim ,votre dernière phrase concernant la possibilité que le phénomène soit ,
je cite (prémédité par des esprits machiavéliques) cela m'a
renvoyé au livre que je lis actuellement .
Son titre ( projet oméga) de kenneth ring.
Il est question d'expérience de mort imminente et d'expérience du 4 éme types..
Bien que je ne l'est pas terminé ,il y a un tableau de comparaison entre
NDE et rencontre du types 4.
Il s'avère que celui démontre un coté plutôt noir de ces rencontres.
Ce qui pourrais se rapprocher de votre sentiment que tout ceux ci pourrais être l'œuvre d'esprit machiavélique .
Il est sur que nous entrons la dans le domaine qui rejoins plus la croyance en comparant les NDE des
rencontre du types 4 .
ci dessous le tableau en question:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel 38
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 112
Inscription : 24/06/2009
Localisation : isère
Emploi : cadre
Passions : cinema ...... astrophysique, archeologie, paleontologie, ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Mer 09 Juin 2010, 13:32

allez j'en profite pour balancer .... vu que de leur coté ils ne se genent pas pour railler Benjamin et certains membres du forum

du coté de chez les sceptico sceptiques ..... tres interessant de suivre le debat entre Gilles Fernandez ( son bouquin est dans le titre et son pseud est une certaine Kristinne ) et Yvan couperie ( co auteur de "Enquête sur un secret d'Etats" et pseudo coop )

a lire les 17 pages ... avec Marius Nemrod et le fameux johnny guignol


a noter que la discussion entre ces 2 la est quand même restée raisonnée et raisonnable ce qui est fort rare

autrement ne pretez pas attention a l'objectivité de Anouchka77 car elle ressemble fort a une certaine pitchounette de l'autre coté .... le forum est infiltré :).

sur ce bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2043
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 10 Juin 2010, 13:29

Bonjour,je suis désolé mais ce n'est pas ce qu'évoque le mot "raisonnable"pour moi mais Couperie s'en est assez vite rendu compte...
J'ai bien aimé le parallèle avec les discussions politiques "avec" des extremistes ("staliniens" ou lepenistes).
Anyway,çà confirme ce que je pense,çà ne sert à rien!
Ce sont des "amoureux éconduits",c'est la raison pour laquelle ils continuent à s'interesser à un phénomène qui n'existe pas.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael.ufopassion
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 69
Inscription : 02/03/2010
Localisation : BOULOGNE SUR MER
Emploi : Service sécurité incendie
Passions : Ufologie, informatique, technologie, sciences,Xphilien
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Mar 15 Juin 2010, 00:23

Je reste spectateur des différents commentaires sur le sujet mais j'avoue avoir de sérieux doutes sur deux des pseudos qui ont posté !!

j'attends de voir la suite mais je réitère ce que j'ai déjà écrit plus haut....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2043
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Mer 29 Déc 2010, 14:47

Bonjour."Recension" du livre de G.F par Alain Delmon sur son site
http://adelmon.free.fr
http://adelmon.free.fr/Roswell/Roswell_LivreGF.html
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Rencontre avec la mite Gilles Fernandez   Sam 05 Mar 2011, 20:56

Revenir en haut Aller en bas
irvingquester
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 52
Nombre de messages : 1013
Inscription : 04/12/2011
Localisation :
Emploi :
Passions :
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Dim 08 Mai 2016, 22:45

Ça ne s'arrange pas du tout côté niveau intellectuel chez les UFO-pseudo-sceptiques français. No Cela fera bientôt deux ans que je ne "discute" plus avec eux mais en regardant hier leur page FB, c'est encore et toujours délirant. 

Voici le genre d'arguments utilisés dans les échanges sur le cas Roswell par le trop fameux "Plus-UFO-Pragmatico-Sceptique-Que-Moi-Tu-Meurs" autoproclamé GFZ pour tenter de contrer les défenseurs de Roswell.

Et ceci:

trje,tu 

Même si je ne suis pas du tout convaincu par Roswell, je trouve les "arguments" UFO-Psycho-Socialo-Théorie-Réductionnisto-Composito-Pragmatico-Sceptico-Pipeau de plus en plus... euh... débiles farao

Le débat ufologique devrait tourner autour des questions ontologiques, philosophiques, physiques, psychologiques et scientifiques. 

Au lieu de cela, nous avons affaire à l'indigence intellectuelle la plus crasse.  

Pfffff... triste-pleure

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 2923
Inscription : 16/06/2010
Localisation : foix 09
Emploi : batteur d'armures
Passions : histoire medievale
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Lun 09 Mai 2016, 06:50

Tout a fait d'accord, ces débats sont stériles et ca les éloigne du sujet, mais c'est peut étre voulue ... triste-pleure

_______________________________________
Vélasco fan club
Mufon France
Nota : Je suis modérateur : Quand j'exprime mes idées personnelles, j'écris en noir. Quand j'avertis, j'écris en vert et quand je modère, j'écris en rouge.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FJ15
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 181
Inscription : 22/04/2014
Localisation : CANTAL
Emploi : ...
Passions : Sciences, nature, musique, randonnée...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Mer 11 Mai 2016, 15:26

@Benjamin.d a écrit:
Si Roswell était un mythe il n'y aurait pas de témoins et encore moins de militaires témoins. Voilà comment en une seule phrase on peut casser ce livre miteux Laughing

Oui , les témoins et le contenu de leurs témoignages !

Encore de nouvelles exoplanètes découvertes et toujours le même mystère ... le temps infini qui s'écoule et les distances séparant les mondes -peut-être- habités par des intelligences font certainement que les rencontres sont rarissimes..et les échanges encore plus rarissimes...

Encore le paradoxe de Fermi mais finalement il doit y avoir une volonté délibérée et impérative de ne pas communiquer.

Ce qui me gêne un peu concernant les preuves c'est que nous-même, avons bien déjà envoyé de nombreux instruments dans le système solaire et au delà. Le jour ou nous décideront de rester silencieux pour ne pas perturber d'autres civilisations , ces objets seront égarés dans l'espace et seront ainsi la preuve de notre existence .

Alors pourquoi ne détectons-nous pas des objets similaires envoyés par d'autres civilisations intelligentes lorsqu'elles étaient arrivé à notre stade de developpement et d'exploration il y a des centaines, milliers ou millions d'années?
 
En même temps et compte tenu de nos connaissances actuelles , il est difficile d'imaginer aussi , un instant, que nous sommes seuls , uniques. Difficile à concevoir ( ce qui n'était pas le cas il y a quelques dizaines d'années).

Deux possibilités : -la mise sous cloche de notre civilisation nous "protégeant" et nous empêchant d'aller trop vite dans nos observations.
                           - L’extrême rareté dans le temps et l'espace de la présence de vie intelligente , avec le facteur temps qui engendre à lui seul la disparition( auto destruction/ climatique/ astéroide...) de la plupart de ces civilisations intelligentes développées avant qu'elles ne puissent réellement communiquer à de très longues distances . Les distances et donc l'espace empêchant les échanges.

 Il nous reste les témoignages . 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiko
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 1566
Inscription : 10/04/2015
Localisation : Gironde
Emploi : -
Passions : JV + VTT + EDM (étrangetés du monde)
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Mer 11 Mai 2016, 21:47

J'ai du mal à ne pas prendre le paradoxe de Fermi comme une boutade de sa part... Puisque nous mêmes -sans être scientifique- nous comprenons "pourquoi" il est impossible que des êtres extraterrestres prennent contact avec nous. Nous comprenons "pourquoi" ils pourraient même ne pas vouloir se montrer ! Ils pourraient donc être là sans que nous puissions même les déceler... Et là, il se passe quoi ? Bien nous en détectons ! Du moins, nous détectons quelque chose qui laisse supposer que nous sommes visités par de nombreux voisins, et qui laisse penser que nous sommes face à un grand nombre de technologies et de comportements différents... En cela, même moins d'une dizaine de cas d'observations solides et disparates par an, ne pourrait suffire à nous faire prendre conscience de l'ampleur de la situation. En tous les cas, plus le temps passera et plus nous aurons de visiteurs ! Puisque si un seul réussit à nous atteindre, d'autres pourront logiquement faire de même... Ça explique pourquoi nombre de scientifiques ne désirent même pas admettre qu'un seul puisse venir !

Par contre FJ15, quand vous expliquez qu'il est étrange qu'on ne retrouve pas les prémices d'une technologie d'avant garde, ayant servi au tout début de la prospection interstellaire de ces extraterrestres là, provenant donc de leurs premiers essais, comme nous le ferons sûrement un jour... Bien il me semble que le jour où nous enverrons nous des sondes à travers l'immensité du cosmos, ce jour là, la technologie aura fait un pas -un bond- de géant... Et au vu de nos recherches actuelles sur l'intelligence artificielle, il serait étonnant que nos sondes soient aussi peu futées (et dangereuses) que celles que nous envoyons aujourd'hui vers nos proches planètes. Puis il me semble qu'on aura déjà et au moins, réglé ce problème d'énergie, par des sondes auto alimentées par exemple... Donc des sondes qui ne se destinent pas qu'à une seule et même planète (faut rentabiliser le voyage^^).

Du coup, peut être que nous l'avons retrouvé cette trace de technologie utilisée par nos voisins... Elle est peut être et simplement, dans une grande partie des observations faites tous les ans ? Une sonde débarque, scan et prélève, puis passe au suivant. Certaines n'ont peut être que faire de se faire repérer, et c'est pour ça qu'elles sont vues ! La véritable étude elle, celle faisant suite à l'arrivée de ces sondes, est peut être ensuite, totalement indétectable... C'est pour ça qu'il est peu probable, que quiconque envoie une sonde s'échouer bêtement sur une planète, possiblement habitée qui plus est ! Ça pourrait ou c'est peut être déjà arrivé... Mais si c'est le cas, ce n'est sûrement pas dû à une contrainte technologique, ce serait plutôt dû à la nature des êtres eux mêmes, ceux qui ont fait ce choix là.  


En ce qui concerne la mise sous cloche... Cette "cloche" on se la crée nous mêmes. Pas besoin -pour l'instant- d'aide extérieure. Et pour ce qui est du facteur temps, qui pourrait ne pas laisser le temps justement, à des civilisations d'évoluer assez pour s'extraire de leur système respectif... Bien certaines y arrivent, car nous sommes nous mêmes "quasi" passé au travers. Donc le temps serait plutôt un facteur contribuant à ce que, entre un certain nombre de catastrophes, la probabilité que des fenêtres apparaissent, permettant une évolution jusqu'à son terme, ou du moins jusqu'à qu'une civilisation arrive à s'en protéger, soit plus importante... Mais surtout, outre le temps qui rend probable cela, à cause bien sûr et aussi de l'âge de l'univers lui même (15 milliards d'années présumés), qui vient donc appuyer la probabilité que cela soit déjà arrivé (plus les systèmes sont vieux et plus ceux là sont stables), plusieurs autres facteurs rentrent en ligne de compte. Déjà, la quantité monumentale de systèmes dans notre univers, qui s'ajoute à cela et en augmente la probabilité. Enfin on l'a vu sur Terre, la vie s'accroche... Des catastrophes il y en a eu, il y en a et il y en aura encore, et elle est toujours là ! Puis on ne sait pas comment elle apparait. Une chose qu'on ne connait pas non plus, c'est le temps qu'il faut pour qu'une civilisation atteigne ce stade là... Et certaines pourraient, suivant leur environnement ou même leur constitution, l'atteindre bien plus rapidement que d'autres. Donc, que des civilisations n'aient pas eu l'occasion de rentrer dans la force de l'âge (dirons nous), ça il est fort probable que leur nombre soit clairement bien plus élevé que le nombre de celles qui ont pu y arriver ! Mais le nombre de ces dernières, si rien ne vient contredire la probabilité que ce soit le cas et aujourd'hui rien ne laisse présager le contraire, devrait rester toujours très élevé, ça pour toutes les raisons précédemment données.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FJ15
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 181
Inscription : 22/04/2014
Localisation : CANTAL
Emploi : ...
Passions : Sciences, nature, musique, randonnée...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 12 Mai 2016, 09:10

Nous avons déjà envoyé des sondes se perdre au delà du système solaire...certaines étaient même porteuses de messages expliquant qui et où nous sommes...( Pionner 10 en 1972 par exemple)

Si d'autres civilisations l'ont fait depuis des dizaines , centaines , milliers d'années alors la probabilité de  détecter ces sondes avec nos moyens actuels est loin d'être négligeable.

Hors , rien , toujours rien .

Et encore j'imagine le " bruit " que fait notre terre dans l'espace ! Nous sommes certainement très faciles à détecter !
Pourquoi ne trouvons-nous rien de tel dans l'histoire de notre espace à travers nos observations à des dizaines , centaines d'années-lumieres ? Nos observations lointaines nous plongent dans l'histoire de l'univers et nous ne rencontrons personne...

il nous reste les témoignages de personnes sérieuses sur terre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FJ15
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 181
Inscription : 22/04/2014
Localisation : CANTAL
Emploi : ...
Passions : Sciences, nature, musique, randonnée...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 12 Mai 2016, 09:15

Les deux premières sondes Pionner 10 et 11 porteuses chacune d'un message sont sorties du système solaire dans les années 80...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 430
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 12 Mai 2016, 09:39

Bonjour FJ15,
@FJ15 a écrit:

Si d'autres civilisations l'ont fait depuis des dizaines , centaines , milliers d'années alors la probabilité de  détecter ces sondes avec nos moyens actuels est loin d'être négligeable.


Hors , rien , toujours rien .

Comment voulez-vous que nos instruments puissent détecter des sondes provenues de très loin si ces dernières n'ont plus l'énergie nécessaire au fonctionnement de leurs organes (ce qui est un cas de figure raisonnablement admissible) ? 
En outre, la probabilité que ces sondes parviennent jusque dans le voisinage de la Terre est très faible.
  
Et puis, sans doute avez-vous oublié le cas du Chevalier Noir (ou bien n'en avez-vous jamais entendu parler)... indépendamment de savoir si cette histoire est "du solide" ou non.


Dernière édition par Boizéclou le Jeu 12 Mai 2016, 09:40, édité 1 fois (Raison : Correction de grammaire.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack73
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 493
Inscription : 25/02/2010
Localisation : Lyon
Emploi : night audit
Passions : tennis, séries SF/fantastiques, ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 12 Mai 2016, 10:04

Très intéressante conversation Tiko et FJ15!  Wink

Le fait que des sondes aliens (si l'on prête à des civilisations ET une trajectoire d'évolution similaire à la nôtre) ne soit pas détectées n'a rien de surprenant il me semble.
C'est le contraire qui serait étonnant à mon avis.

Les seules que nous pourrions détectées seraient celles lancées comme des bouteilles à la mer (cf celle de 1972 dont parle FJ15). 
Or, la probabilité qu'elles atteignent le champ de détection d'une planète habitée est sans doute infime, et même si par un concours de circonstances incroyable l'une d'elles venait à pénétrer un système stellaire, ce serait probablement pour aller s'échouer sur une planète + grosse type géante gazeuse ou + certainement sur l'étoile elle-même. 
Or, vu la taille supposée de telles sondes, il faudrait un miracle pour la détecter avant sa mort brutale.
 
Concernant Fermi, j'aime assez la vision de Tiko, que j'ai tendance à partager.

Si l'on part de ce que l'on connait sur Terre, on pourrait établir le postulat suivant :
La vie est opportuniste et adaptative, et chaque espèce va évoluer de façon à assurer sa pérennité.

Par exemple, certaines tortues géantes marines vont pondre une quantité d'oeufs "astronomique" ( Wink )... tout cela pour que quelques unes seulement puissent assurer la survie de l'espèce.

Si l'on imagine la vie à l'échelle universelle, cet exemple me semble encore plus parlant.

Tiko parle de "fenêtres" concernant la possibilité qu'une civilisation puisse passer un cap et être quasiment (soyons prudents!) sortie d'affaire.

Comme beaucoup, je serais prêt à parier que la vie fourmille de partout sur ces innombrables exoplanètes, et que c'est justement cette quantité infinie de formes de vie qui permettra à un tout petit nombre d'échapper ici à une éruption solaire, là à un astéroïde, ailleurs à l'auto destruction, ETC...

Nous sommes sûrement en bonne voie, mais loin d'être tirés d'affaire de notre coté!

Et en effet, pour des visiteurs beaucoup plus évolués, je suppose que le principe de non ingérence doit primer aussi longtemps que possible, et si ingérence il y a, elle se doit d'être subtile, surtout pas frontale (ça aussi on sait ce que cela donne, qui plus est pour une seule espèce!).

Cette attitude semble cohérente tant que la civilisation visitée n'est pas prête à gérer un "contact officiel" sans s'éteindre, sauf si bien sûr, le but est l'assimilation lorsqu'elle est possible, ou pire, mais c'est un autre débat!  oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack73
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 493
Inscription : 25/02/2010
Localisation : Lyon
Emploi : night audit
Passions : tennis, séries SF/fantastiques, ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 12 Mai 2016, 10:07

Désolé Boizéclou pour une ou 2 redondances concernant les "sondes", j'ai posté quasiment en même temps sans avoir pu lire votre post.  love youuuu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FJ15
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 181
Inscription : 22/04/2014
Localisation : CANTAL
Emploi : ...
Passions : Sciences, nature, musique, randonnée...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 12 Mai 2016, 12:21

L’hypothèse de la sélection "naturelle" est relativement évidente , la vie opportuniste et adaptative cela ne fait aucun doute.

Une détection- pour nous- quasi impossible d'objets inertes mais "non naturels" dans l'espace : ça je n'en sais rien.

Mais avec une petite pile atomique et une consommation réduite au strict minimum l'autonomie doit pouvoir aller au delà de qques dizaines d'années.

Est-on bien certains qu'un objet technologique doivent avoir une certaine autonomie énergétique pour être détecté comme tel ?Pas si sûr !

Est- il condamné à s’écraser sur une planète ou bruler en s'approchant d'une étoile ? Je ne crois pas.

A priori on pense maintenant raisonnablement qu'il peut exister de nombreuses formes de vie en dehors de la Terre mais il faut une évolution vers une forme d'intelligence permettant le developpement technologique...regardons le nombre d’espèces sur Terre " coincées" dans un format intellectuel réduit et immuable depuis des millénaires.

L'intelligence de l'homme est unique sur Terre, pas d’espèce entrant en compétition .

On dirait que l'arrivée progressive d'une intelligence "supérieure" avec un développement intellectuel significatif sur une planète en quelques millénaires, est proportionnellement aussi rare que l'apparition de la vie dans plusieurs systèmes planétaires.

Je suis vraiment de plus en plus étonné que nous n'ayons en notre possession encore aucune preuve tangible de l'existence de vie intelligente à l’extérieur de la Terre.
C'est comme s'il nous fallait d'abord découvrir la présence d'eau liquide puis la présence de vie cellulaire, puis seulement ensuite une découverte plus dérangeante comme l'existence d'autres formes de vies intelligentes technologiquement développées.

Comme s'il y avait un "ordre des choses"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FJ15
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 181
Inscription : 22/04/2014
Localisation : CANTAL
Emploi : ...
Passions : Sciences, nature, musique, randonnée...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 12 Mai 2016, 14:22

"doit avoir" et non pas "doivent" : c'est beaucoup mieux ! ouf!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack73
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 493
Inscription : 25/02/2010
Localisation : Lyon
Emploi : night audit
Passions : tennis, séries SF/fantastiques, ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 12 Mai 2016, 14:31

@FJ15 a écrit:

C'est comme s'il nous fallait d'abord découvrir la présence d'eau liquide puis la présence de vie cellulaire, puis seulement ensuite une découverte plus dérangeante comme l'existence d'autres formes de vies intelligentes technologiquement développées.

Comme s'il y avait un "ordre des choses"...

Oui, c'est un peu ça. Du moins j'ai aussi l'impression que cela se passera ainsi, c'est d'ailleurs sûrement "réconfortant" pour la plupart des gens.
Peut-être est-ce voulu, même si nombre d'entre nous pensent pourtant que certains ont pris des raccourcis et en savent beaucoup +.

Maintenant, s'il y avait eu une preuve de la venue sur Terre de membres d'une espèce exogène ne serait-ce qu'il y a quelques centaines d'années, elle aurait été prise pour autre chose (vraisemblablement de l'ordre du divin)... je ne reviendrai pas sur les nombreuses théories à ce sujet concernant de pseudo "miracles".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XPDavy
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 702
Inscription : 29/10/2014
Localisation : Belgique
Emploi : Formateur - enseignant
Passions : La nature, les étoiles, les images.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 12 Mai 2016, 16:02

@FJ15 a écrit:
...
Est-on bien certains qu'un objet technologique doivent avoir une certaine autonomie énergétique pour être détecté comme tel ?Pas si sûr !
...
Bonjour, 

Le cosmos est pourvut d'une énergie infinie, pour l'autonomie ce serait sans limite... 
Le tout, c'est de pouvoir l'utiliser et d'abord trouver son potentiel. 
Pour la détection d'objets, l'immensité du dit cosmos est infinie, donc trouver 
une sonde quelconque dans celui-ci devient une gageure. 
 
Pas mal d'objets(souvent énormes) circulent en orbite autour de la Terre, 
certain émettent même des ondes radio... 
Je pense qu'on est encore loin de tout découvrir sur ce qui se passe autour de nous, 
la science à encore pas mal de travail pour gérer son environnement proche. 
Alors, pour ce qui est du plus loin... 

Bel après-midi,
Davy


* pour le "doive", j'utilise la fonction édit...  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FJ15
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 181
Inscription : 22/04/2014
Localisation : CANTAL
Emploi : ...
Passions : Sciences, nature, musique, randonnée...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 12 Mai 2016, 16:54

Je pense que si l'on considère la visite d'intelligences ( biologiques???) extérieures à la terre comme certaine alors il y a bien une volonté de ne pas interférer avec notre civilisation.

On en déduit logiquement comme fort probable qu'il est actuellement impératif pour ces intelligences extérieures que nous ne découvrions que très lentement ( à l'échelle du temps passé sur Terre et de l’espérance de vie de chaque génération d'êtres humains ) l'existence de vie intelligente quelque part dans l'espace.
Ce qui parait assez logique et même bienveillant pour notre espèce. Une sorte d'urgence à nous faire attendre !



Si l'on utilise ce cheminement de pensée alors nous n'allons pas avancer beaucoup plus vite vers cette découverte malgré la rapidité de nos progrès scientifiques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boizéclou
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 430
Inscription : 30/08/2013
Localisation : Nulle part ailleurs que dans le Cosmos
Emploi : Actif
Passions : Alternatives
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 12 Mai 2016, 17:17

Re-bonjour,

Après réflexion, je ne conserve de mon intervention précédente que les propos suivants : 

@Boizéclou a écrit:
la probabilité que ces sondes parviennent jusque dans le voisinage de la Terre est très faible.


Fin du hors-sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FJ15
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 56
Nombre de messages : 181
Inscription : 22/04/2014
Localisation : CANTAL
Emploi : ...
Passions : Sciences, nature, musique, randonnée...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe   Jeu 12 Mai 2016, 19:52

Roswell et le début d'une preuve ? ou la preuve d'un mythe ?

Pas sûr que l'on soit hors sujet ...mais si la probabilité d'approche de la Terre par des sondes programmées et fabriquées par des intelligences extra- terrestres est très faible alors pourquoi ne le serait-elle pas aussi pour vaisseaux conduit par des entités provenant de planètes très lointaines ?

Théoriquement encore plus improbable !

Plus probable pour une sonde " automatisée" que par des êtres biologiques ? non?

On a donc un vrai problème avec l'absence d'observation nous donnant une preuve ou même un soupçon de preuve, par des scientifiques lors des programmes très nombreux d'observation et d'analyse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Gilles Fernandez Roswell : Rencontre du premier mythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés ou Ovnis?
» TROUDE Amable,Gilles.Contre-Amiral
» Le mythe du jardin d'Eden
» Quand est née l'étude géographique? Qui est le premier géographe?
» Un pompier de Roswell avoue — c’était une soucoupe volante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Actualité ufologique, ovni et vie extraterrestre-