Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 La vague Belge les procédés malhonnêtes des sceptiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: La vague Belge les procédés malhonnêtes des sceptiques   Jeu 11 Fév 2010, 21:07

La vague Belge les procédés malhonnêtes des sceptiques

Bonjour,

Voici des extraits de l'étude suivante: http://www.cobeps.org/pdf/ernage_rapport.pdf

3. Les procédés des sceptiques

Les cas repris ci-dessus illustrent de façon exemplaire que ceux qui attaquent d'autres personnes, en les accusant de croire sans vérification, agissent eux-mêmes exactement de la façon qu’ils détestent tellement. Ils négligent plusieurs aspects des témoignages individuels, ne parlent pas aux témoins, dénigrent les déclarations officielles et tirent des conclusions basées sur des suppositions irréalistes. La plus grande partie du rapport de RL est pure fantaisie. Des hélicoptères seraient venus de tous les coins du monde pour voler au-dessus de la Belgique, en formation avec des F-117 furtifs, tout en opérant à moins de 20 km/h et restent dans la plupart des cas totalement silencieux. Cela constitue un scénario auquel même Ian Fleming n‟aurait pas pensé pour un roman à la James Bond. L‟idée qu‟une inversion de température près du sol aurait pu masquer le bruit (document RL, page 18) devrait créer une grosse surprise chez ceux qui vivent à proximité des grands aéroports. Après des années de plaintes à cause des nuisances sonores, ils n‟ont même pas su que certains jours, à cause d‟une inversion de températu-re près du sol, ils étaient sensés ne pas entendre le trafic aérien.

Est-ce l‟intention délibérée des sceptiques de tromper les gens ou est-ce par innocence ? Selon no-tre point de vue, c‟est une combinaison des deux ! Les sceptiques cherchent désespérément des expli-cations de phénomènes aériens bizarres et classiquement inexplicables. Pour essayer de prouver leur théorie qu‟il doit s‟agir quand même de technologies conventionnelles, ils injectent des informations non vérifiées et même carrément fausses. Voici quelques exemples :

Page 18, on suppose que « des appareils étrangers de l‟OTAN ont survolé le territoire belge sans que les autorités du niveau du colonel De Brouwer aient été au courant. Le fait est que celui-ci avoue dans une interview qu‟il n‟a pu obtenir aucun renseignement de l‟OTAN ni pendant ni après la va-gue. » C‟est une interprétation erronée (ou délibérée?) d‟une déclaration de WDB qui avait seulement dit: « il n‟y avait pas de contact formel entre l‟OTAN et la Belgique au sujet des ovnis. » L’interpréta-tion fournie dans le document de RL est absurde. La Belgique a deux délégations permanentes à l‟O-TAN et quelques centaines d‟officiers belges sont complètement intégrés dans les États-majors de l‟O-TAN. Le chef de la Division « Plans et Politique » de l‟OTAN était un général major belge. Le com-mandant en second du Secteur 2 de la Défense Aérienne à UEDEM, Allemagne, était un colonel bel-ge. Ce secteur couvre la Belgique, les Pays-Bas et une grande partie du Nord de l‟Allemagne. C‟est un lien très important du NADGE (NATO Air Defense Ground Environment). La Belgique dialoguait en permanence avec l’OTAN et elle continue à le faire. Elle était totalement informée et impliquée dans les activités aériennes militaires et des exercices, ayant lieu en Europe centrale.

Même paragraphe: « …le Ministre de la Défense Coëme… en septembre 1990, interdit tout vol à moins de 150 mètres d‟altitude aux appareils étrangers au-dessus de la zone des Ardennes, les pilotes belges pouvant continuer à descendre jusqu‟à 80 mètres. Cette décision est officiellement prise pour empêcher que les pilotes allemands viennent s‟entraîner en Belgique. » La décision d‟augmenter l‟alti-tude minimale de 250 à 500 pieds dans la zone de vol à basse altitude, qui n‟inclut pas Eupen et Ver-viers, était fondée sur les nombreuse plaintes des habitants quant aux nuisances sonores. Cette déci-sion permit de réduire le niveau de bruit d‟au moins 50%. Les pilotes allemands tout comme d‟autres partenaires de l‟OTAN furent autorisés à utiliser cette zone25, à condition de recevoir une autorisation spécifique et de ne pas voler en dessous de 500 pieds. La décision du ministre n‟avait strictement rien à voir avec des PANI qui ne faisaient pratiquement aucun bruit.

25. http://www.mil.be/aircomp/subject/index.asp?LAN=fr&ID=273&PAGE=746

Paragraphe suivant : « Pour faire un test de pénétration en territoire supposé ennemi, la Belgique, alliée très fidèle des États-Unis, est un terrain d‟entraînement idéal. » Ce serait peu convainquant, puisqu‟à 20 km/h, la pénétration ne serait qu‟une excursion locale.
Au bas de la page 18, on nous dit : « Précisons en outre que les hélicoptères militaires utilisent souvent des dispositifs spéciaux de réduction du bruit et que leurs pilotes sont formés à des techniques visant à minimiser le bruit. » On réfère à un site internet qui concerne des systèmes de protection des oreilles. Ils sont passifs et réduisent l‟effet du bruit, mais pas le bruit lui-même. Les collaborateurs de RL pourraient-ils fournir plus de précisions quant aux systèmes qui réduisent le bruit des hélicoptè-res ? Les militaires que nous avons consultés n‟ont pas connaissance de leur existence et ils aimeraient beaucoup apprendre davantage sur ces gadgets.

Il y a beaucoup d‟autres exemples de désinformation, comme de proclamer que le vent empêche les témoins d‟entendre le son, bien qu‟en réalité, dans les cas d‟ERNAGE et de PLANCENOIT, la direc-tion du vent était au contraire favorable à la propagation du son vers les témoins. En outre, des images ont été crées par ordinateur pour des configurations inexistantes, sans vérifier les capacités réelles des hélicoptères qui étaient en service à cette époque.

Sur base de données produites de manière artificielle, les sceptiques saturent les lecteurs en injec-tant de nombreuses suppositions imaginaires et parfois contradictoires, dans l‟espoir que ces lecteurs en concluront qu‟il existe des raisons pour ne pas faire confiance aux déclarations des autorités et aux déclarations des témoins. Beaucoup de ces témoins se sentent trahis, parce qu‟ils ont spontanément rapporté leur expérience, qui était pour eux-mêmes complètement aberrante. Aujourd‟hui, 20 ans après l‟événement, ils sont toujours poursuivis par des sceptiques à qualifications douteuses, qui diffusent dans le monde entier qu‟ils auraient seulement vu des hélicoptères.

Le problème est qu‟une partie importante de la population est prête à accepter les arguments des sceptiques. Il est difficile d‟admettre, en effet, que les événements se produisent dans notre espace aé-rien sans qu‟on puisse les expliquer de manière usuelle. Pour eux, il est plus facile de croire en des suppositions que de se faire des soucis sur des événements inexplicables. Apparemment, le problème des sceptiques est qu‟ils sont paranoïdes par rapport au fait que beaucoup d‟observations ne peuvent pas être expliquées au moyen des technologies existantes.

Renaud LECLET et ses collaborateurs perdent de vue le fait que la Force Aérienne Belge et la SO-BEPS avaient assez d‟arguments pour conclure que les objets volants de la vague belge ne pouvaient pas être des hélicoptères ou n‟importe quel autre avion conventionnel. Ils qualifient les efforts de la SOBEPS comme « insuffisants », mais oublient que c‟était une organisation privée, pouvant s‟appuyer uniquement sur le bénévolat. Tenant compte de cela, la SOBEPS réalisa un travail magnifique. On mena plus de 600 enquêtes et compila plus de 20 000 pages de témoignages. Il y eut évidemment des erreurs, comme pour le dessin de la trajectoire probable du PANI dans le cas d‟ERNAGE. Mais, pour-quoi blâmer la SOBEPS ? Il était tout simplement impossible de réaliser plus de 600 enquêtes parfaite-ment approfondies avec les ressources humaines limitées dont ce groupe disposait.
Néanmoins, les auteurs de la présente étude acceptent entièrement et soutiennent une approche cri-tique dans l‟analyse des témoignages concernant les PANI. Ceci, bien entendu, à condition que l‟ana-lyse soit objective et basée sur de faits véritables et des données réelles et non pas sur des suppositions imaginaires et irréalistes. Il semblait donc utile de répondre au défi lancé par les sceptiques, afin d‟ai-der ceux-ci et d‟autres à se rendre compte de ce que le problème réel est plus sérieux et profond qu‟ils
47

ne l‟ont perçu jusqu‟à présent. Leurs méthodes et stratégies augmentent la difficulté de percevoir le problème de base et de l‟examiner de manière normale et rationnelle. Les scientifiques sont dissuadés de s‟impliquer dans l‟étude requise et même les témoins ont peur de signaler ce qu‟ils ont vu.

Ceci constitue déjà en soi un problème scientifique. Les socio-psychologues, ainsi que des philoso-phes et historiens des sciences devraient essayer de clarifier les motivations sous jacentes. Elles sont liées au fait que certains individus et groupes humains opposent une forte résistance à des change-ments de leurs idées de base. Galilée ne fut pas simplement condamné pour des raisons d‟ordre reli-gieux. Les idées dominantes étaient à cette époque celles de la physique aristotélicienne, où le centre de la Terre était supposé être le centre de l‟Univers, qui semblait être limité et même sphérique. On postulait que c‟était la seule théorie possible! Newton, Einstein et beaucoup d‟autres qui introduisirent des changements fondamentaux dans notre façon de voir la réalité ont rencontré de grandes difficultés. La résistance aux changements des paradigmes est seulement justifiée jusqu‟à un certain point.

Source: Cobeps

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici


Dernière édition par Benjamin.d le Ven 12 Fév 2010, 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
pierre2
Membre Confirmé
Membre Confirmé




Masculin Age : 52
Nombre de messages : 7
Inscription : 06/10/2009
Localisation : Isère
Emploi : Technicien
Passions : Pas de passions, que des loisirs
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La vague Belge les procédés malhonnêtes des sceptiques   Ven 12 Fév 2010, 07:09

Renaud Leclet n'a jamais prétendu que toutes les observations de la vague (très vague) belge étaient dues à des méprises avec des hélicoptères.

Renaud Leclet a proposé certaines méprises avec des hélicoptères, en étayant ses propos.

Une des mauvaise habitude des ufologues pro HET et soit de ne pas lire et de critiquer négativement, soit de ne pas comprendre ce qu'ils lisent et de critiquer négativement, soit de ne pas lire et de colporter les critiques négatives. Voila pourquoi quand ils se revendiquent "sérieux" ils montrent qu'ils ne le sont pas.


Etiez vous à la SOBEPS pendant la vague ? Si oui vous devriez savoir qu'en guise d'enquêtes, beaucoup de dossiers sont composés de la mention d'un simple appel téléphonique. Aucune vérification de la véracité du témoignage !
Et j'en passe ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris.A
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 37
Nombre de messages : 4541
Inscription : 03/08/2007
Localisation : tarn et garonne
Emploi : monteur telecom
Passions : internet
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La vague Belge les procédés malhonnêtes des sceptiques   Ven 12 Fév 2010, 09:14

Mais vous êtes aveugle, c'est pas possible comment de suite les gens voient un post de Benjamin et pense que l'auteur c'est lui. Il y a des sources, en fin des articles, regardez qui en est l'auteur au lieu de fondre sur quelqu'un sans regarder en bas des textes. Visiblement il y a aussi ceux qui critiquent qui ne ne savent pas lire !! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durrmeyer Christian
Analyste enquêteur
Analyste enquêteur
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 2041
Inscription : 04/10/2008
Localisation : meurthe et moselle(54) france
Emploi : invalide
Passions : lecture, ciné, aprentissage informatique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La vague Belge les procédés malhonnêtes des sceptiques   Jeu 18 Fév 2010, 17:59

Voilà la Preuve qu'ILS ne voient que le brin de paille dans l'oeil du voisin sans se rendre compte de la poutre dans le leur(d'oeil)!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kossoff
Ufologue/enquêteur
Ufologue/enquêteur
avatar



Masculin Age : 63
Nombre de messages : 302
Inscription : 08/10/2007
Localisation : Belgique
Emploi : Pensionné
Passions : Ufologie, guitare, musiques, écriture...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La vague Belge les procédés malhonnêtes des sceptiques   Dim 21 Fév 2010, 22:13

J'étais à la SOBEPS pendant la vague et j'ai, avec un autre enquêteur, visité et interrogé plusieurs témoins, parfois des familles entières. Le cas le plus terrifiant fut celui d'une jeune femme qui se trouva en pleine campagne, seule, sous le fameux triangle et qui pensa se faire enlever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fredericalci
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 49
Nombre de messages : 61
Inscription : 15/01/2010
Localisation : france
Emploi : privé
Passions : phénomène des ovnis,et d'autres...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La vague Belge les procédés malhonnêtes des sceptiques   Lun 22 Fév 2010, 00:30

bonsoir,
ce n'est plus du septicisme quand on voit cela,mais de la malhonnêteté et du mensonge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léon.D
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 68
Nombre de messages : 2141
Inscription : 21/10/2007
Localisation : charleroi
Emploi : pensionné
Passions : peche ,bricolage,poules naines .témoin vague belge
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La vague Belge les procédés malhonnêtes des sceptiques   Lun 22 Fév 2010, 11:01

Je suis heureux de te revoir en ligne ami Kossof .A bientot .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olaf
Participation appréciable
Participation appréciable
avatar



Masculin Age : 41
Nombre de messages : 43
Inscription : 10/02/2010
Localisation : belgique
Emploi : Photographe naturaliste
Passions : Nature, science, photographie, paintball
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La vague Belge les procédés malhonnêtes des sceptiques   Lun 22 Fév 2010, 16:08

Salut
Je suis en général assez méfiant avec les témoignages, vidéos et photos d'ovnis.
Mais je dois avouer que la vague Belge fait partie de mon top 3 (avec l'ovni de Phoenix et celui filmé par un agent de sécurité en turquie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/macropixels/
 

La vague Belge les procédés malhonnêtes des sceptiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Discussions et études d'affaires ufologiques-