Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
kawa.p
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 73
Inscription : 18/11/2009
Localisation : franche comté
Emploi : privé
Passions : sports, moto, astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mar 22 Déc 2009, 10:13

Personnellement, mais ce n'est que mon intime conviction, je trouve louche que l'égilse catholique tourne sa veste comme ceci. Il doit forcément y avoir une raison. Les scientifiques sont il bientôt en mesure de nous révéler la présence d'une forme de vie ET, même primitive ?

Soit il ya un engouement de plus en plus important pour la vie hors de notre planette, soit il se trame quelque chose.
Soit tout simplement, les religions perdent du pouvoir et sont obligé de s'adapter.

Perso j'ai été baptisé, communions et tout, mais j'en suis revenu, et n'ai jamais été véritablement croyant. Pour moi, les religions ne servent qu'a canaliser les gens, leur dire qu'ils iront en enfer si ils font des choses mal. D'un coté c'est bien, mais de l'autre, combien de personnes sont mortes au nom de la religion ? et encore de nos jours ? Tout est une question d'interprétation des textes, quand on voit que les islamistes chez les musulmans, les conservateurs extrémistes chez les catholiques lisent les mêmes textes que les pratiquants "normaux"....(car il y a des extrémistes partout, on parle beaucoup des musulmans mais les catholiques ne font pas forcément mieu).
Après, je pense que les gens font de moins en moins avec les religions, ils se prennent de plus en plus en main, en effet, ne pas faire de mal à sont prochain, c'est pas un ordre qu'on doit recevoir de quelqu'un, aussi dieu soit il, mais c'est une EVIDENCE, c'est une chose qui devrait être logique pour tout un chacun.

Par exemple, je pense que la religion boudiste ne souffrira pas d'une hypothétique révélation E.T, car c'est plus une phylosophie de vie, un apprentissage, qu'un dogme. Ce n'est encore une fois que mon avis.

J'espère ne pas avoir été trop cassant au niveau des religions je repecte les gens croyant, mais mon ressentit de la chose permet d'expliquer mon avis sur le retournement du vatican sur le sujet ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lallemand bernard
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 55
Nombre de messages : 80
Inscription : 26/02/2009
Localisation : belgique
Emploi : compositeur
Passions : ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mar 22 Déc 2009, 11:15

je ne vois aucune récupération ou scoop dans cette annonce. quand '' le vatican reconnait que les ovnis sont une realité et qu'il va etudié le phenomene...''... sera l'annonce, je crirais au scoop. ici ce n'est qu'une simple suite logique a la reflection scientifique sur les possibilités de vie dans l'univers.
avant la découverte de technique qui permettent de repérer les planètes extra solaire, nous n'étions pas sur que notre système ne sois pas unique... en moins de dix ans, plus de 300 systèmes planétaire ont été détectés. il devient logique, même pour l'église, de poser la question de ''la pluralité des monde habités''... les créationnistes doivent etres vert en sachant que notre système n'est pas unique.l'eglise est divisée en deux groupe... les tenant d'une foi dont l'evolution fait partie du plan divin et les autres, minoritaires, qui s'arrêtent a la stricte lecture de la bible... pourtant, n'y lisons nous pas?" il y a de multiples maisons dans la maison du père..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinov
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 64
Inscription : 21/07/2008
Localisation : loin
Emploi : secret
Passions : net
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mar 22 Déc 2009, 12:32

Encore une fois, il faut se garder de faire des grands écarts historiques, la lecture des textes s'est adaptée au temps, de tous temps.
Pour les interprétations multiples, sans être même de mauvaise volonté, elles sont multiples car 1)le texte est ancien, 2)le texte est écrit poétiquement, 3) le texte a été soumis à de nombreuses traductions hébreu, grec, latin...jusqu'à nos langues.
Il est apparu au cours de l'Histoire que les traductions ont fait naître des contresens, et que même aujourd'hui, les mots originaux englobant plusieurs concepts et plusieurs sens, il est difficile de trancher dans un sens ou dans l'autre, et pourtant la décision influe beaucoup sur l'interprétation.
Si vous ajoutez à cela, les enjeux politiques, la survie de la dite religion etc...on a une tonne de raisons possibles à cette évolution de l'opinion de l'Eglise catholique, qu'elles soient louables ou non, d'ailleurs.
Je suis de l'avis de Bernard, il n'y a pas de scoop.
Les scientifiques sont en effet capables de trouver s'il y a vie extra-terrestre ou pas, il y a d'ailleurs beaucoup d'études dans ce sens, ne serait-ce que cette semaine, on parlait de la molécule sucrée...mais vie ET, ou possibilité de vie ET, ne nous dit pas forcément quelle forme de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel1512
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 101
Inscription : 04/08/2009
Localisation : Bordeaux
Emploi : Tatoueur
Passions : Ufologie, informatique, sport, musique, moto
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 00:57

Bonjour à tous!

Au risque de me faire huer par l'assemblée, je vais être très direct: les religions en général ne sont qu'un des nombreux moules destiné à façonner les Hommes pour les faire aller dans telle ou telle direction, toujours sous "l'égide" d'une minorité, afin avant tout de préserver ses intérêts (de la minorité "élitiste" de surcroît élitiste j'entends) et de véhiculer une sorte de pensée unique et restrictive, bref une vision éthiquement correcte, et ce au détriment le plus absolu de la majorité.
Et qu'elle ironie lorsqu'on nous fait passer des messages divins tels que le libre arbitre pour chacun, ne pas s'attacher à des icônes ou des représentations prétendument divines, ouvrir son coeur à ses Frères et faire preuve de compassion, etc... alors que ce petit groupe dirigeant minoritaire fait exactement le contraire... Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais...
Comme j'ai pu le lire un peu plus haut, il semble (je n'ai jamais réellement regardé de près) que le boudhisme soit la seule religion, ou plutôt le seul courant de pensée capable de véhiculer une vision beaucoup plus ouverte et complètement désintéressée...

Les religions ont toutes connu leur heure de gloire, et ont été aujourd'hui remplacées par la Politique, qui n'est rien d'autre là aussi que le moule en place actuellement, et qui fonctionne exactement de la même manière... Peut-être un jour la tendance sera à nouveau inversée, même si Religions et Politique restent étroitement liées...

Enfin bref, tout ça pour dire que la mascarade ne peut résister au temps, même s'il en faut beaucoup, du temps, pour lever le voile... Je pense personnellement que les rumeurs de divulgations qui vont et viennent actuellement trouvent une part de substance et donc de réalité dans l'attitude de certains politiques (ex:déclassification telle que jamais connue auparavant) et de la Religion (catholique pour le coup, avec cet intérêt soudain pour la vie E.T.). Et les 2 étant liées, la cohésion est de rigueur d'une manière ou d'une autre...

Maintenant, que faut-il y voir réellement...?
Je ne serai qu'à moitié surpris si on nous servait un truc du genre: "Jésus, ou Mahomet, ou n'importe qui d'autre revient sur terre en soucoupe volante! Et vous allez rire, on s'est juste trompé dans les traductions sur les soucoupes car le textes étaient durs à déchiffrer. Mais par contre on avait raison sur le reste. Donc vous allez être tous bien gentils, et nous allons donc (comprenez "vous allez") faire tout ce qu'ils vont (comprenez "que nous, élite, allons") vous dire de faire."
Et c'est reparti pour 3000 ans de mascarade! (interstellaire celle-là!!)

Tout ceci n'est qu'une vision personnelle, en m'excusant par avance si j'ai vexé ou offensé certains d'entre vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chris02200
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Féminin Age : 47
Nombre de messages : 80
Inscription : 19/07/2009
Localisation : soissons
Emploi : métiers de l'eau
Passions : ufo et environnement
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 01:01

Il ne faut pas oublier de souligner qu'il y a plus de 2 milliards de chrétiens dans le monde entier ! Et la plupart sont issus du monde occidental. Dans les principaux fondements de l'église catholique, l'homme a été créé à l'image de Dieu, et que l'homme est l'Elu... Et c'est là que le bât pourrait fortement blesser...d'où l'intérêt pour l'église catholique, que, si jamais nous annonçons qu'il existe d'autres civilisations ailleurs que sur notre bonne vieille terre, de se mobiliser pour faire passer la pillule auprès de ses fidèles. J'ai essayé de débattre justement, avec un fidèle, qui semblait être très ouvert, qui va à l'église tous les dimanche, de lui faire comprendre qu'il existe d'autres planètes, semblables à la nôtre, qui pourrait abriter d'autres êtres, il m'a répondu que c'était impossible, que nous sommes les élus, qu'il ne peut exister d'autres êtres aussi évolués que nous. Je précise qu'il s'agit d'une personne très brillante. Cela me fait prendre conscience qu'en réalité, les mentalités judéo-chrétiennes, encrées dans énormément d'institutions établies dans le monde, que ce soit dans le milieu politique, dans les médias et même dans le milieu scientifique (et oui ! il y a en aussi !) ne pourraient admettre aujourd'hui une telle chose ! Donc, je dis qu'en effet, il est très important que l'église s'en inquiète et cela pourrait prendre beaucoup de temps avant une éventuelle divulgation. Par ailleurs, il ne semblerait pas que les autres religions soit justement confrontées à ce sujet, comme les musulmans et les boudhistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kawa.p
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 73
Inscription : 18/11/2009
Localisation : franche comté
Emploi : privé
Passions : sports, moto, astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 09:30

"nous sommes les élus, qu'il ne peut exister d'autres êtres aussi évolués que nous"

Je vois que l'égo Chrétien est, à l'heure actuelle, toujours à la hauteur de sa réputation :). C'est là qu'on voit que la religion est quelque chose de puissant car même des esprits brillants (comme la personne avec qui Chris02200 à pu parler) n'y résistent pas. Pourquoi mette de coté des capacités à réfléchir, à analyser, au service d'une idée imposée comme vérité générale...(c'est la définition du dogme) C'est comme penser, à l'époque, que nous étions le centre de l'univers.

"de se mobiliser pour faire passer la pillule auprès de ses fidèles"

Encore une fois, on ne met pas à profit ces infos (si un jour elle sont révélées) au profit de tous, mais d'une minorité, qui veut garder sa main mise sur les personnes...


L'homme à toujours été quelque peu nombriliste, mais j'ai encore foi en l'homme.
En fait, ma religion en ce moment, c'est espérer que l'homme va changer (moi y compris, je m'y efforce). Comme le dit Bernard lallemand, et je le rejoins là dessus, "je suis un éternel optimiste".

J'espère juste que la "nouvelle voie" que prend l'église permettra de faire avancer les choses au niveau de la prise de conscience du phénomène OVNI.

PS : dsl, je me suis éloigné du sujet initial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinov
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 64
Inscription : 21/07/2008
Localisation : loin
Emploi : secret
Passions : net
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 12:44

Pour le bouddhisme, il faut toujours préciser de quel bouddhisme on parle. Les deux bouddhismes très en vogue, dans l'univers occidental actuellement, sont le bouddhisme zen et le bouddhisme tibétain. Le bouddhisme originel, quant à lui...
Quelques connaissances, dans les deux bouddhismes précités, vous feront peut-être déchanter...les deux ont à leur actif, des faits d'histoire aussi condamnables que ceux qu'on impute à la religion chrétienne (le servage etc., l'implication dans des guerres féodales pour ce qui concerne le Japon).
Par contre, je pense que le bouddhisme, dans ses diverses formes, est une des religions qui soulève le plus d'interrogations sur l'être et le néant et de ce point de vue là, il est très intéressant de l'étudier, mais très très complexe à comprendre.

Pour le reste, je pense que vos réactions sont émaillées de réactions que l'on trouve toujours dans ce type de débat, mais qui pour moi sonnent comme des amalgames
Religion=Eglise
Eglise catholique=Chrétiens
Histoire de l'Eglise catholique=Présent
etc.
Je pense pour ma part qu'il y autant d'invidus que d'individus, que ceux qui se disent croyant ou non d'ailleurs, ont un cadre de croyances qui leur est propre, auquel ils s'atreignent ou qu'ils dépassent, en fonction de leurs doutes, de leur histoire et évolution personnelles...ce cadre est un dogme.
En ce qui concerne les Chrétiens peu sont de "vrais" pratiquants et beaucoup s'accomodent du dogme avec leur individualité. Qui croit aujourd'hui sérieusement qu'Adam et Eve ont été chassés du Paradis pour une pomme croquée? Peu. D'ailleurs beaucoup de chrétiens rejettent l'Ancien Testament, comme étant un livre de Juifs, et ne se concentrent que sur le Nouveau Testament. C'est d'ailleurs celui-ci qui est commenté pendant les messes et non le premier.

La religion est une "liaison" avec le transcendant, c'est une conviction, avant d'être une adhésion à un dogme ou un autre.
On peut d'ailleurs être Déiste ou Théiste.
Ce que vous et moi, considérons comme transcendant, peut avoir de multiples définitions, mais puisqu'on doit vivre ensemble, il faut au minimum, respecter les convictions des uns et des autres pour approcher un semblant d'harmonie.
Après, si un acte dépasse, ce qu'une société peut accepter, c'est du ressort de la justice de juger au mieux ce qui s'est passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fox1977
Equipe du forum
Equipe du forum




Masculin Age : 39
Nombre de messages : 225
Inscription : 03/04/2009
Localisation : Tours
Emploi : Informaticien
Passions : Cinéma, informatique, voyages, cuisine
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 13:22

Personnellement, je fais une grande distinction entre la foi en un dieu et la religion. On peut croire en Dieu (quelque soit le nom qu'on lui donne) sans pour autant suivre aveuglément les préceptes d'une religion, souvent rigide et intolérante (pas nécessairement dans les textes, mais généralement dans les faits).
Pour moi, autant la foi est une affaire de spiritualité, autant la religion est manipulatrice (je précise bien que je n'ai pas la vérité universelle et que cette opinion n'engage que moi).
Dieu (ou Allah ou un autre) est Amour mais combien de religieux ont torturé, tué et massacré en son nom ? (et continuent de le faire)
Si 10 personnes disent "ce que je dis est la vérité, les autres disent faux", ça veut dire nécessairement qu'au minimum 9 personnes se trompent (voire 10 si au final personne ne détient la vérité).
Avec les religions, c'est pareil... Si 10 religions différentes disent "C'est moi la bonne religion, les autres c'est des conneries", c'est forcément qu'au moins 9 se trompent...

Au niveau du Vatican et pour en revenir au sujet de départ, soit ils sentent bien que la vie ET est un sujet à la mode et qu'avec les découvertes successives (exoplanètes en masse, même de type terrestre, eau sur la Lune, probables traces de vie fossile sur Mars détectée sur une météorite, sans parler du phénomène OVNI) et que les preuves irréfutables de cette vie ailleurs sont en passe d'être apportées, soit on aborde davantage le sujet tendancieux de la divulgation et ils savent que les choses se précisent et ils prennent les devants pour ne pas se trouver pris de court lorsque cette révélation aura lieu.

Mais en tout cas, ça va dans le bon sens et je croise les doigts pour avoir très bientôt les preuves de la vie sur d'autres mondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenny
Participation excellente
Participation excellente




Masculin Age : 45
Nombre de messages : 347
Inscription : 17/11/2009
Localisation : RP
Emploi : Négociateur
Passions : Diverses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 14:21

Leur position ne pourra jamais être autre que contextuelle (époque - évolution historique...) de
toute façon - Une appréhension spirituelle des choses ne se conçoit que
dans un cadre de connaissances et un champs de références spirituelles
donné.

La grande question de l'enfant curieux et "innocent" que j'ai été ne trouvera jamais de réponse.

J'ai commençé à "transiter" vers le monde des adultes quand j'en ai prit conscience... (vers 13 ans je crois...)

Qu'est ce que le monde - qu'est-ce que la terre - qu'est-ce que la vie qu'est que l'univers - qu'est-ce que le big-bang - qu'y avait-il avant cela ? et avant encore ? - la vie conscience peut-elle s'expliquer par une dimension spirituelle des choses ? qu'est-ce qui caractérise cette dimension ? comment l'appréhender ? Qu'est-ce qui l'a créé - S'il existe un être ultime ou une dimension ultime, quelle est sa nature et qu'est ce qui explique son existence, qui ou quoi l'a créé ? Comment ou pourquoi ?...

Après la dernière question, il y aura toujours une nouvelle question, puis une nouvelle encore...

Cela est sans fin et il est absurde de s'y risquer en l'état de notre condition humaine (à mon avis)....

mais je peux me tromper....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean-claude
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 62
Nombre de messages : 652
Inscription : 16/01/2009
Localisation : FRANCE
Emploi : I.T
Passions : DIVERS
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 16:11

Bonjour,

Les religions fabriquent de l'argent et du "pouvoir", elle ne servent que a diviser les peuples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinov
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 64
Inscription : 21/07/2008
Localisation : loin
Emploi : secret
Passions : net
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 16:20

j'ai bien dit " la religion", qu'il ne faut pas confondre avec "les religions". Encore un amalgame qu'il faut éviter.
La religion est avant tout un sentiment de lien avec le transcendant, le sacré...
La nature de cette transcendance est jugée à la liberté de chaque être, et si certains ont besoin d'un cadre domatique pour pouvoir conserver ou entretenir ce lien, c'est leur affaire. L'attitude des scientifiques est plus ou moins la même, ils ont besoin d'un cadre protocolaire, pour avérer ou non un fait. Il s'agit là d'une méthode et rien d'autre.
D'ailleurs l'Histoire montre que les Hommes s'accomodent mal de la liberté, même les athées, c'est le fondement même de la philosophie absurde (Sartre etc.)

Sinon je suis totalement d'accord avec Lenny, le tout est une suite de questions-réponses, une réponse amnant toujours une nouvelle question, et chacun est libre de s'arrêter à une réponse et de s'en faire une certitude, comme on est libre de continuer à plus soif. Mais il est fort à parier qu'au bout de cette chaîne de questions-réponses, il ne reste qu'une question, et que celle-ci soit ce que chacun pourrait appeler Dieu, ou la Cause Initiale ou autre.


Les mots ont leur définition, pour qu'au minimum, l'on puisse communiquer. Je ne veux pas être pointilleux, mais comme il est difficile d'être systématiquement clair, surtout sur des sujets aussi complexes, je me permets de rajouter ce post.


Dernière édition par tinov le Mer 23 Déc 2009, 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinov
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 64
Inscription : 21/07/2008
Localisation : loin
Emploi : secret
Passions : net
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 16:24

pour répondre à Jean-Claude, je ne suis pas sûr que tous les grands porteurs de la bourse, soient de grands cléricaux, et leurs manoeuvres, donnent exactement le même résultat
Je dirai plutôt que les religions servent de prétexte à la division et à motiver des personnes pour faire des choses qui vont à l'encontre de leurs préceptes.
Pendant la guerre, il y a avait des prêtres qui "donnaient" des Juifs par antisémitisme, et d'autres qui en sauvaient.
A partir du moment où je deviens assassin pour un Dieu alors qu'un commandement me dit "Tu ne tueras point" est-ce que je reste ou je suis un chrétien. Pour moi la réponse est non. J'utilise le Christianisme ou l'Islam ou autre dogme pour assouvir un enjeu qui est plus bas que celui de l'Amour prôné et la lien avec la transcendance.

Mais quand je vois avec quelle tolérance vous jugez le sujet (genre "tous dans le même paquet") et pour recoller au sujet, je me demande si vous êtes à même d'accepeter des êtres venus d'ailleurs, si vous avez, à ce point du mal à accepter votre prochain, et nier sa culture.
Ce qui divise les peuples devraient pouvoir aussi diviser l'humanité avec d'autres entités, à priori, et seulement de cet angle là, si j'étais quelqu'un venu d'ailleurs et que j'avais le pouvoir de sentir l'hostilité régnante sur cette planète, j'hésiterai effectivement à rentrer en contact avec ces êtres.


Dernière édition par tinov le Mer 23 Déc 2009, 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Althea
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 37
Nombre de messages : 519
Inscription : 13/02/2009
Localisation : Nord
Emploi : Professeur
Passions : Astronomie, fantasy, country
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 16:31

Citation :
Les mots ont leur définition, pour qu'au minimum, l'on puisse communiquer. Je ne veux pas être pointilleux, mais comme il est difficile d'être systématiquement clair, surtout sur des sujets aussi complexes, je me permets de rajouter ce post.

"La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses." (Platon)
Il suffit bien souvent de préciser la définition des mots pour éviter bon nombre de querelles et recentrer les débats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinov
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 64
Inscription : 21/07/2008
Localisation : loin
Emploi : secret
Passions : net
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 16:42

Ce ne sont que des querelles de clochers
Puis je n'ai pas la prétention de concevoir tout aisément alors je ne peux appliquer le fameux " "Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement" (Boileau, Nicolas de son prénom), mais plutôt que de décentrer le débat, j'ai le sentiment d'avoir permis un peu plus de nuance à ce dernier, du moins je l'espère, en cette période de Noël, où chacun se souhaite allègrement bonnes fêtes, avant de se retaper dessus pendant un an.


Dernière édition par tinov le Mer 23 Déc 2009, 16:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malo
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 46
Nombre de messages : 153
Inscription : 27/02/2009
Localisation : lorraine
Emploi : *****
Passions : arts
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 16:46

Avec l'avancée des sciences l'église s'est pris un certain nombre de claques. La principale et encore relativement récente claque qu'elle se soit prise, c'est avec Darwin.

Le darwinisme a remis considérablement en cause la doctrine et l'origine de l'homme ("Prions pour que cela ne soit pas vrai et si c'était vrai, prions que cela ne sache pas"). Tout comme Galilée l'avait déjà fait.

De toutes les institutions européeenne, elle est la plus ancienne, largement plus âgée que toute les autres institutions. Même, si ce n'est pas le cas chez tous les membres du clergé, il existe une mémoire de cette institution. Et à partir de cette mémoire, se pose pour certains individus - les plus éclairés sans doute- la question de savoir comment l'institution vaticane doit répondre voire anticiper une éventuelle profonde remise en question par la science. C'est presque une question de survie qui se pose...

Actuellement, la potentialité que l'on soit informé un jour très prochain de l'existence de vie sur des planètes (mars) ou des lunes (la notre, encelade, europe) est, je pense très élevée (certainement sous forme microbienne ou lichen...). L'église s'interroge aussi sur cette potentialité et essaye d'anticiper sur une possible information de cet ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinov
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 64
Inscription : 21/07/2008
Localisation : loin
Emploi : secret
Passions : net
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 16:51

La science se prend des claques régulièrement aussi, rassure-toi.
Combien de scientifiques souffrent de leurs découvertes, car elles remettent en cause une loi établie? L'Histoire de la Science est pavée de ce type de comportement, tout naturel, qui est la confrontation à l'inconnu et la déstabilisation induite par le destruction d'un savoir que l'on croyait acquis et sur lequel on a fondé sa carrière et son identité...nul besoi d'être religieux ou athée pour se trouver dans ce dilemme, il suffit d'être humain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 17:14

Bonjour,

C'est un vaste débat, on peut cependant remarquer que les positions de l'église sont simplistes. Selon la doctrine religieuse: "l'homme a été créé à l'image de dieu"

Les religieux affirment que seul l'homme ressemble à dieu et que la vie ailleurs ne peut exister. Or rien n'empêche ce dieu d'aller créer de la vie sur des 100 aines d'autres planètes.

Si les religieux sont opposés à la vie extraterrestre c'est parce qu'ils se prennent à leur propre piège celui de faire de la terre et de l'homme le centre de l'univers en arrangeant les écritures. Aujourd'hui ils n'ont plus d'autre choix que de nier. Jusqu'au jour ou ils vont discrètement changer leur doctrine pour intégrer le concept de vie extraterrestre en douce pour limiter les dégâts. C'est bien pratique tout cela mais c'est dénué de toute crédibilité.

Je ne trouve pas cette démarche sincère après tant de massacres injustes et barbares de scientifiques.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
tinov
Bonne participation
Bonne participation




Masculin Age : 43
Nombre de messages : 64
Inscription : 21/07/2008
Localisation : loin
Emploi : secret
Passions : net
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 17:44

Quand vous allez à la messe, si vous prenez cette peine, vous verrez qu'entre les sermons des différents prêtres, les concepts varient...bien que représentants d'une même église et lisant le même texte, j'ai constaté parfois des dissonnances entre le sermon des uns et des autres, sur les mêmes textes ou sur les concepts.

Pour reprendre, ta phrase Benjamin, enfin, celle que tu cites, "l'homme a été créé à l'image de dieu" a t'il été créé physiquement à l'image de Dieu? ou autrement (par exemple, en tant que conscience créatrice de son propre monde) etc.?
Je le répète, je ne suis pas chrétien, ni d'aucune confession d'ailleurs, mais ces questions de métaphysique sont terriblement intéressantes, et quel que soit la réponse, s'il y en a une, le phénomène OVNI est inclus, dans la problématique.
Puisqu'il s'agit d'abord de comprendre et de décrire notre réalité. Ce sur quoi se penchaient les philosophes et les scientifiques naguère, chacun avec sa méthode, mais ce que l'on demande aux sciences aujourd'hui, est surtout de servir la technologie...

"Je ne trouve pas cette démarche sincère après tant de massacres injustes et barbares de scientifiques"

J'ai déjà répondu à cette idée, en te faisant remarquer que l'appartenance à un groupe ne fait pas de toi, le responsable direct et l'adhésion complète, à ce qui a pu se passer des centaines d'années auparavant, c'est ce détour qui me semble encore moins sincère, mais tant pis.


Dernière édition par tinov le Mer 23 Déc 2009, 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 18:48

tinov a écrit:
J'ai déjà répondu à cette idée, en te faisant remarquer que l'appartenance à un groupe ne fait pas de toi, le responsable direct et l'adhésion complète, à ce qui a pu se passer des centaines d'années auparavant, c'est ce détour qui me semble encore moins sincère, mais tant pis.
Oui certes je le sais bien. C'est principalement le fait des théologiens. ordii

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Althea
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 37
Nombre de messages : 519
Inscription : 13/02/2009
Localisation : Nord
Emploi : Professeur
Passions : Astronomie, fantasy, country
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Mer 23 Déc 2009, 20:20

Je vous copie colle une partie de l'interview de Jean Gabriel Gresle du 31 juillet 2009, partie en rapport avec une réflexion sur les religions :

"N : En ce qui concerne le choc ontologique que susciterait une telle révélation, ne remettrait-il pas en question notre identité même ?

JGG : Pas pour les bouddhistes ! Un bouddhiste ne va jamais se sentir menacé par ce genre de choses parce qu'il sait très bien qu'il y a des extraterrestres, même s'il ne les appelle pas comme cela. Dans le Bardo Thödol (le livre des morts), lorsqu'on nous parle du monde des dieux éclairé d'une lumière jaune pâle, on incite le mort à ne pas s'y rendre, la renaissance divine n'étant pas considérée comme enviable : les dieux ont trop de pouvoir, ne souffrent pas beaucoup, jouissent d'une très longue vie et à cause de cela, risquent de ne rien faire de leur pouvoir et de retomber dnas une existence animale. Ainsi, pour un bouddhiste, les extraterrestres sont parfaitement connus. Ils font simplement partie des espèces d'êtres conscients. Sa Sainteté le Dalaï Lama répète tout le temps que la renaissance humaine est plus précieuse, justement parce qu'elle est douloureuse, justement parce qu'elle est brève et que toutes ces caractéristiques nous donnent l'ambition et la volonté de dépasser ce stade et atteindre l'illumination, de passer sur l'autre rive.

Alors je m'adresse avec compassion à tous les tenants d'une réligion monothéïste, je suis désolé si leur religion ne laisse pas la place à des êtres très supérieurs à l'homme qui se situeraient entre l'homme et les divinités, parce que si effectivement un jour, ce que nous savons vient à être connu, certains d'entre eux seront dans une situation très difficile. Et peut être qu'il appartiendra aux bouddhistes de les rassurer.. "

PS : L'ensemble de l'interview (vraiment excellente) ici : http://skystars.unblog.fr/2009/07/31/ovni-commandant-jean-gabriel-gresle-rien-ne-nous-a-prepares-a-cette-realite/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Jeu 31 Déc 2009, 19:51

Dieu a-t-il aussi créé E.T. ?

Jean-François Mayer. «Les témoignages sur les extraterrestres me passionnent, mais la science-fiction me laisse froid».

La question n’est plus sacrilège. Même le Vatican y réfléchit. La découverte de vie dans l’univers pourrait bouleverser bien des certitudes. Le regard de Jean-François Mayer, historien des religions et observateur amusé des mouvements qui depuis longtemps élèvent des autels aux extraterrestres.

Fini le temps où l’Eglise brûlait ceux qui osaient remettre en question la place de l’homme au centre de l’univers. Du 6 au 10 novembre 2009, une trentaine de physiciens, chimistes, biologistes, géologues et astronomes du monde entier étaient à Rome, à l’invitation de l’Académie pontificale des sciences, pour débattre de l’existence possible d’une vie extraterrestre.

A l’issue du séminaire, le père jésuite José Gabriel Funes, directeur de l’observatoire du Vatican, déclarait à l’Osservatore Romano que «si des formes de vie intelligentes sont découvertes ailleurs dans l’univers, elles peuvent être considérées comme des créatures de Dieu». Non sans ajouter «à titre personnel» que l’incarnation de Jésus Christ était certainement «un événement unique dans l’histoire de l’univers».

L’existence ou non d’E.T., ce n’est pas ce qui fait courir Jean-François Mayer. L’historien et fondateur de l’Institut Religioscope admet facilement que la question en soi ne le préoccupe pas beaucoup et ne l’a jamais fasciné. Ce qui l’intéresse par contre au plus haut point, c’est le phénomène de la croyance aux extraterrestres.


" Il devient de plus en plus difficile de concevoir une croyance religieuse qui contredirait les données de la science. "
swissinfo.ch: Que vous inspire cet intérêt du Vatican pour les extraterrestres ? N’est-ce pas une forme de récupération d’une tendance qui est dans l’air du temps ?

Jean-François Mayer: J’y vois juste la conscience du fait qu’on ne peut pas se permettre d’ignorer les discussions et les développements dans le domaine scientifique. L’église catholique sait qu’elle doit être présente dans les débats contemporains. Simple question de crédibilité. Il y a aussi la volonté de ne pas répéter certaines erreurs du passé.

Plus largement, cela pose la question de l’articulation des croyances par rapport à la science. Car aujourd’hui, il devient de plus en plus difficile de concevoir une croyance religieuse qui contredirait les données de la science.


swissinfo.ch: Et les autres grandes religions ?

J.-F.M.: Je n’ai pas d’exemple en tête. D’ailleurs, on peut se demander jusqu’à quel point cette question de la vie extraterrestre n’a pas été, pendant longtemps en tous cas, une question assez typiquement occidentale. En tous cas dans les formes qu’elle a prises à l’époque contemporaine, avec tout un mythe extraterrestre autour du thème des OVNIs [objets volants non identifiés].


swissinfo.ch: Nous savons aujourd’hui que notre système solaire n’est pas un cas unique et que les étoiles lointaines ont aussi des planètes. Nombre de scientifiques sont convaincus que la vie existe ailleurs dans l’univers. Pourtant, certains n’ont pas attendu les indices de la science pour croire aux extraterrestres…

J.-F.M.: En effet. Pour ne prendre que l’époque moderne, il y a eu ce phénomène crucial du 24 juin 1947, lorsque l’Américain Kenneth Arnold observe ce qu’il décrira comme des «soucoupes volantes». Et de façon absolument inattendue, cela suscite une vague de curiosité, non seulement nationale, mais internationale, ainsi qu’une vague d’observations semblables dans les mois suivants.

Cinq ans plus tard, on commence à avoir des gens qui prétendent être entrés en contact avec des extraterrestres et qui vont élaborer là autour des systèmes de croyance. Et même si ces systèmes peuvent beaucoup varier de l’un à l’autre, il y a un thème qui se retrouve dans la quasi-totalité des groupes, c’est que les extraterrestres sont venus pour inciter les humains à éviter l’autodestruction.

A certains égards, ces visiteurs de l’espace semblent être des enfants d’Hiroshima. Ils arrivent pour mettre l’humanité en garde, non pas au nom d’une réfutation de la science et de ses progrès, mais au nom d’une science plus avancée, dépouillée des dangers de la nôtre.

Vous avez également dans ces groupes des dimensions catastrophistes, apocalyptiques, et l’idée d’un possible enlèvement de personnes suffisamment évoluées vers une autre planète avant la grande catastrophe, pour ensuite venir recréer une terre régénérée.

En grattant un peu, ce qui me frappe quand même, c’est qu’une grande partie de ces thèmes sont déjà présents dans la science-fiction des décennies précédentes. Donc, cela pose aussi la question de l’influence de la culture populaire sur des croyances de type religieux.


" Les théories d’Erich von Däniken constituent une destruction de toutes les croyances religieuses, puisque tous les mythes anciens […] s’expliquent par des interventions extraterrestres. "
swissinfo.ch: Ces extraterrestres sont généralement beaux, grands, intelligents, sages et forts. Ils viennent d’ailleurs, mais ils nous ressemblent. Finalement, n’avons-nous pas affaire ici à des «religions» purement matérialistes, sans dimension spirituelle ?

J.-F.M.: Foncièrement oui, je crois que c’est purement matérialiste. Cette dimension est par exemple très clairement affirmée, et d’ailleurs revendiquée, par le mouvement raélien, qui est aujourd’hui la plus visible de ces «religions soucoupistes».

Dans d’autres mouvements, on va y mêler tout un enseignement spirituel emprunté en partie à des courants précédents et qui ne s’inscrit pas de façon apparente dans cette perspective matérialiste.

Mais sur le fond, on reste dans le matérialisme. Et j’en vois l’aboutissement dans la théorie des anciens astronautes, propagée par le Suisse Erich von Däniken, ses livres traduits en plusieurs langues et son Mystery Park d’Interlaken, actuellement en sursis après avoir quand même reçu près d’un million de visiteurs.

Ces théories constituent une destruction de toutes les croyances religieuses, puisque pour von Däniken, tous les mythes anciens, toutes les croyances religieuses ou quasiment toutes s’expliquent par des interventions extraterrestres. Et si les anciens astronautes nous ressemblent, c’est simplement parce que ce sont eux qui nous ont créé, ou engendré, en s’unissant aux filles des hommes…

Et c’est là le paradoxe, que néanmoins ce type d’explication matérialiste débouche sur des systèmes de croyance. Mais, vous savez, le système de croyance ne présuppose pas la spiritualité.

Marc-André Miserez, swissinfo.ch

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Cell_Maley
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 33
Nombre de messages : 181
Inscription : 04/12/2007
Localisation : Jarny / Metz
Emploi : Chef d'équipe sécurité incendie
Passions : Internet, ufologie, lecture, cinéma
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Dim 17 Jan 2010, 22:04

Moi je pense qu'ils se sont dit une chose : "et si la preuve d'une existence ET n'arrivait pas au compte-goute mais d'un seul coup, et demain?".

ne vaux il mieux pas pour eux prendre les devants plutôt que se dire qu'ils ont le temps avant la revelation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Mathieu-
Participation sympathique
Participation sympathique
avatar



Masculin Age : 31
Nombre de messages : 12
Inscription : 23/08/2009
Localisation : Canada
Emploi : Non disponible
Passions : ufologie, astronomie
Règlement : Règlement

MessageSujet: La religion survivra aux extraterrestres   Mer 10 Fév 2010, 23:42

Publié le 08 février 2010 à 11h30 | Mis à jour le 08 février 2010 à 11h36


La religion survivra aux extraterrestres


Agence Science Presse
On ne s'étonne pas qu'un congrès sur la vie extraterrestre, la semaine dernière à Londres, spécule sur la biologie et la chimie, sans parler de l'astronomie. Mais la religion? Une enquête s'est intéressée à ce qu'il adviendrait des grandes religions du monde si on découvrait un jour une forme de vie étrangère.

Et l'optimisme est de rigueur. Croyants ou non-croyants, bouddhistes ou chrétiens, seule une minorité croit que sa religion ou ses croyances personnelles seraient ébranlées - encore que les catholiques soient plus nombreux (22 %) à croire que cela affecterait leur religion. Pas aussi nombreux, toutefois, que les 205 non-croyants interrogés, qui sont 69 % à croire que cela causerait une crise... chez toutes les religions!L'enquête, menée auprès de 1300 personnes, a été conçue par Ted Peters, professeur de théologie au Séminaire théologique luthérien du Pacifique, en Californie. Et Ted Peters était l'un des 250 participants à ce congrès sur la vie extraterrestre, qui avait lieu les 24 et 25 janvier, à la Société royale de Londres.

Chose certaine, c'est le moment où jamais de s'adapter pour les religions, parce que tous les éléments semblent se mettre en place pour les préparer à une grande découverte. Par exemple, est venu souligner le président de la Société royale, Martin Rees, d'ici deux ou trois ans, le nouveau télescope spatial Kepler pourrait détecter la présence de planètes de même taille que la Terre autour d'autres étoiles - une recherche qui n'existait pourtant même pas au début des années 1990.

Mais certains sont beaucoup moins enthousiastes que d'autres : et si les E.T. étaient méchants? Un journaliste de Nature nous présente le paléobiologiste Simon Conway, de l'Université Cambridge : «Il cite des exemples d'évolutions convergentes dans l'histoire biologique de la Terre comme preuves qu'il existe un nombre limité de solutions aux problèmes d'organisations [physiologiques] et sociaux... La vie sociale ailleurs pourrait être aussi violente que sur la Terre, où les fourmis font du pillage et où les humains se font la guerre. "Si le téléphone sonne, dit-il, ne répondez pas."»

Le colloque britannique, intitulé The Detection of Extra-terrestrial Life and the Consequences for Science and Society, est organisé à l'occasion du 50e anniversaire du premier effort d'écoute du ciel - un effort qui a fait passer la recherche d'extraterrestres du clan des petits hommes verts aux radios-astronomes. Mais celui-là même qui avait lancé ce premier effort, l'astronome Frank Drake, est venu dire que la quête était plus difficile qu'on ne l'avait imaginé à l'époque.

Notre évolution technique, de l'analogique au numérique, en témoigne, dit-il : nos signaux radio s'éparpillent de moins en moins dans l'espace, à mesure que la technologie devient plus précise. Conséquence, la Terre «devient plus silencieuse», et s'il en est de même ailleurs dans l'Univers, ça augure mal pour les radios-astronomes.

Le colloque britannique est également organisé à l'occasion du 350e anniversaire de la prestigieuse Société royale - qui prend bien soin de souligner que c'est son premier colloque en 350 ans qui parle de vie extraterrestre! Une autre révolution...

Lien Internet : http://www.cyberpresse.ca/sciences/201002/08/01-947494-la-religion-survivra-aux-extraterrestres.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olaf
Participation appréciable
Participation appréciable
avatar



Masculin Age : 41
Nombre de messages : 43
Inscription : 10/02/2010
Localisation : belgique
Emploi : Photographe naturaliste
Passions : Nature, science, photographie, paintball
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Jeu 11 Fév 2010, 05:51

très intéressant, mais pourquoi ce message parlant de religions ne fait pas allusion à l'islam?
L'islam est une religion adoptée par plus d'un milliards de personnes, ça doit rentrer dans le calcul non?

Il devrait, mais... il n'y est pas. Pourquoi?
Je me lancerais bien dans une discussion théologique à ce sujet, mais ce n'est pas l'endroit.
Le fait est que quoique dise cette enquête sur les religions face aux vies ET, si vous ignorez l'islam (peu importe la raison) le calcul est faussé car ils sont totalement différent des chrétiens, juifs ou boudhistes en ce qui concerne la mentalité.
Ils s'entretuent pour des caricatures danoises, alors imaginez le topo si des E.T. débarquent en Iran.

Outre ce petit intermède, je pense que, si une vie extra terrestre rentre en contact avec nous, absolument toutes les religions sreront sévèrement affectées. Et seules les plus modernistes pourront s'en sortir un tantinet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/macropixels/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?   Jeu 11 Fév 2010, 19:30

La révolution « copernicienne »

Avant Copernic, la façon de voir le cosmos reposait sur la thèse aristotélicienne que la Terre est au centre de l'univers et que tout tourne autour d'elle : « l'univers géocentrique ». La description des mouvements des astres reposait sur le système dit "de Ptolémée" et la théorie des épicycles2. Cette vision de l'univers (le géocentrisme) demeura la doctrine établie jusqu’à la fin de la Renaissance et ne fut abandonnée de fait par l'Église que vers 17503.



Le modèle de la lune d’ Ibn al Shatir sera adopté pratiquement à l’identique par Copernic. Ibn al Shatir arrive à la perfection d’un univers géocentrique : il réalise le programme proposé par Ptolémée bien mieux que celui-ci n’avait su le faire, en changeant la géométrie même de l’univers. Copernic emprunte la plupart des éléments mathématiques à Ibn al Shatir, mais en changeant l’origine (le soleil au lieu de la terre). On ne sait pas encore dans le détail comment ce passage a pu se produire, car les textes arabes de l’école de Maragha n’ont pas été traduits en latin, mais l’on sait qu’il s’est produit (probablement y a-t-il eu transmission par les traducteurs grecs à Byzance), étant donné la proximité frappante entre les modèles. De plus, les figures sont les mêmes dans la Révolution des orbes de Copernic et dans les manuscrits de Ibn al Shatir, avec les mêmes lettres latinisées aux mêmes endroits. Ce qui est intéressant, c’est qu’entre l’astronomie arabe (école de Maragha) et l’astronomie de Copernic, il y a continuité mathématique, quand bien même y a-t-il discontinuité au niveau cosmologique puisque qu’il met le soleil, et non plus la terre au centre de l’univers. Il conserve le système des sphères (cette fois centrées sur le soleil) et le principe du mouvement circulaire uniforme ; le plus grand historien de l’astronomie ancienne, Otto Neugebauer appelle Copernic "le dernier membre de l’école de Maragha".
On ne peut rien comprendre à ce que l’on appelle à présent la révolution copernicienne si l’on passe sans transition de Ptolémée à Copernic, en sautant par-dessus quatorze siècles où il ne se serait rien passé. On la replace donc dans sa véritable histoire si l’on considère l'oeuvre de Copernic dans la perspective des astronomes arabes de l’école de Maragha, à la fois en continuité et discontinuité.

Le système et les théories de Copernic

Nicolas Copernic.

Le système de Copernic se démarque radicalement des systèmes astronomiques admis à son époque car il reprend une hypothèse ancienne largement oubliée, l'héliocentrisme : il fait du Soleil le centre de son système, et la Terre un objet tournant autour. Il tire probablement cette idée de la lecture des anciens, en particulier des traces laissées par Aristarque de Samos4.

La thèse majoritaire à l'époque est le géocentrisme : la Terre est immobile au centre de l'univers, tous les astres tournent autour. Cette théorie est en partie motivée par des considérations philosophiques et théologiques, ce qui provoque un fort rejet du travail de Copernic5.

Le système de Copernic repose sur l'observation que la Terre tourne sur elle-même et fait un tour sur son axe en une journée, ce qui explique dans un premier temps le mouvement diurne de la sphère céleste en un jour. Plus précisément, la Terre fait un tour sur elle-même en un jour sidéral (23h 56m 4,09s), alors que le Soleil revient à la même position en un jour solaire (24h). Copernic avait tenu compte de cette distinction introduite par son système.
Il avance également que la Terre fait le tour du Soleil (révolution), et non l'inverse, en un an.

Il affirme de plus que les autres planètes, comme la Terre, tournent toutes autour du Soleil. Copernic conjecture aussi que l'axe de la terre oscille comme celui d'une toupie, ce qui explique la précession.

La théorie de Copernic contredit la théorie de Ptolémée : Copernic conserve toutefois certains éléments de l'ancien système : ainsi l'idée aristotélicenne (pourtant abandonnée par Ptolémée et même probablement déjà par Hipparque) des sphères solides, ou la sphère des fixes physique, est-elle conservée par Copernic.

Le nouveau système proposé par Copernic explique le mouvement journalier du Soleil et des étoiles par la rotation terrestre. Il explique, en outre, certains phénomènes qui n'étaient expliqués qu'à grand peine et de manière imparfaite, notamment le mouvement rétrograde des planètes externes, (Mars, Jupiter, Saturne). Sa théorie prend également en compte les planètes internes, Vénus et Mercure, qui sont situées plus près du Soleil que la Terre.
Copernic avance aussi une théorie sur l'ordre des planètes, leurs distances et, par conséquent, leur période de révolution. En effet, Copernic contredit Ptolémée en affirmant que plus l'orbite d'une planète est grande, plus il lui faudra de temps pour faire une révolution complète autour du Soleil. Johannes Kepler obtint plus tard de ses observations des relations mathématiques précises allant dans ce sens, et Isaac Newton les démontra par sa théorie de la gravité.

Les réticences

Portrait de Copernic par Jan Matejko : Conversation avec Dieu.

Au xvie siècle, on croit fermement que la Terre est immobile, et la théorie du géocentrisme est la règle universelle. On accepte mal que la terre soit mobile. Les chercheurs et scientifiques du xvie siècle acceptent certains éléments de la théorie, en revanche la base de l'héliocentrisme est rejetée.

Seuls, une dizaine de chercheurs de son époque lui accordent un appui. Mais ces chercheurs travaillent souvent à l'extérieur des universités (subventionnées), dans des cours royales ou impériales, ou encore même tout près de l'Église. Les plus célèbres sont Galilée (1564-1642) (qui n'était pas contemporain à Nicolas Copernic qui était mort en 1543), Léonard de Vinci (ses correspondances privées en font état au travers de messages codés)[réf. nécessaire] et l'astronome allemand Johannes Kepler.

Toutefois en 1588, bien après la mort de Copernic, on arrive à un certain compromis. L'astronome danois Tycho Brahe soutient une théorie qui garde la terre immobile mais qui prévoit que toutes les autres planètes tournent autour du Soleil pendant que celui-ci tourne autour de la Terre. La même théorie de compromis est défendue par François Viète, qui dans son harmonicon céleste 6, décrit le système de Copernic, le compare à celui de Ptolemée et donne aux orbites planétaires des formes elliptiques. Le système de Copernic sera condamné en 1616 7, et Galilée qui reste un fervent défenseur de la théorie copernicienne sera condamné par un tribunal ecclésiastique en 1633. L'acceptation de la nouvelle théorie est lente.

Près de cent ans après la parution du livre Des révolutions des sphères célestes, réticences et hésitations existent toujours. Si certains philosophes jésuites sont profondément convaincus, certains sont même disciples de Copernic, d'autres acceptent plutôt le système de Tycho Brahe.

Il faut attendre la fin du xviie siècle pour voir se réconcilier la plupart des savants de l'Europe, grâce à la mise en place de la mécanique céleste d'Isaac Newton. Mis à part la Grande-Bretagne, la France, les Pays-Bas et le Danemark, le reste de l'Europe garde sa position anti-copernicienne pendant encore un siècle.

Vers 1750 et en plusieurs étapes, le pape Benoit XIV abandonne de fait le système géocentrique. Les livres de Copernic et Galilée sont rayés de l'Index en 1757 7. Mais ce n'est que dans les années 1820-1830 que l'Église accepte définitivement et complètement l'idée que la Terre tourne autour du Soleil.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Copernic

Galilée (savant)

Galilée, en italien : Galileo Galilei (né à Pise le 15 février 1564 et mort à Arcetri près de Florence, le 8 janvier 1642 (à 77 ans)) est un physicien et astronome italien du xviie siècle, célèbre pour avoir jeté les fondements des sciences mécaniques ainsi que pour sa défense opiniâtre de la conception copernicienne de l'univers.


Galilée face au tribunal de l'Inquisition catholique romain peint en 1857 par Cristiano Banti.

Ses réalisations comprennent le perfectionnement de la lunette astronomique dont l'invention proviendrait de l'amélioration de la longue-vue conçue par l'opticien hollandais Hans Lippershey en 1608, ainsi qu'une amélioration notable au niveau des observations astronomiques comme la possibilité, par exemple, de confirmer les phases de Vénus. Dans le domaine des mathématiques et de la physique, il a surtout contribué à faire avancer les connaissances relatives à la cinématique et la dynamique.
Ardent défenseur du système de Nicolas Copernic (héliocentrisme), il s'est heurté à de vives critiques émanant des partisans du géocentrisme ainsi qu'à celles de l'Église catholique romaine. Il est considéré comme le père de l'observation astronomique et de la physique moderne.

Le Dialogue et la condamnation de 1633

L'ouvrage Dialogue sur les deux grands systèmes du monde demandé à Galilée par le Pape Urbain VIII vers 1620 et publié en 1632.

Dans les années 1620, après la censure de ses thèses, Galilée passe un mois à Rome où il est reçu plusieurs fois par le pape Urbain VIII. Ce dernier lui soumet l'idée de son prochain livre Dialogue sur les deux grands systèmes du monde, ouvrage qui présenterait de façon impartiale à la fois le système aristotélicien et le système copernicien. Il charge Galilée de l'écrire.

Jusqu'en 1631 Galilée consacre son temps à l'écriture du Dialogo et à tenter de le faire admettre par la censure. L'ouvrage est achevé d'imprimer en février 1632. Les yeux de Galilée commencent à le trahir en mars et avril.

Le 21 février 1632, Galilée, protégé par le pape Urbain VIII et le grand-duc de Toscane Ferdinand II de Médicis, petit-fils de Christine de Lorraine, fait paraître à Florence son dialogue des Massimi sistemi (Dialogo sopra i due massimi sistemi del mondo, Dialogue sur les deux grands systèmes du monde), où il raille implicitement le géocentrisme de Ptolémée.

Ce Dialogue est à la fois une révolution et un scandale. Le Dialogue se déroule à Venise sur quatre journées entre trois interlocuteurs : Filippo Salviati, un Florentin partisan de Copernic, Giovan Francesco Sagredo, un Vénitien éclairé mais sans a priori, et Simplicio, un piètre défenseur de la physique aristotélicienne, un personnage dans lequel Urbain VIII se serait (peut-être) reconnu. Mais, lorsqu'on lui reprocha le caractère ostensiblement péjoratif du nom, Galilée répondit qu'il s'agissait de Simplicius de Cilicie.
Le pape lui-même se range donc vite à l'avis des adversaires de Galilée : il lui avait demandé une présentation objective des deux théories, pas un plaidoyer en faveur de Copernic.

Galilée est donc à nouveau convoqué par le Saint-Office, le 1er octobre 1632. Ce qui lui est reproché n'est pas sa thèse elle-même, mais de ne pas respecter une décision de justice - ce qui justifie des sanctions pénales (encore de nos jours). Son livre est en effet ouvertement pro-copernicien, bafouant l'interdit de 1616 (la mise à l'index de ces thèses ne sera levée qu'en 1757). Malade, il ne peut se rendre à Rome qu'en février 1633. Les interrogatoires se poursuivent jusqu'au 21 juin où la menace de torture est évoquée sur ordre du pape ; Galilée cède.
Le 22 juin 1633, au couvent dominicain de Santa-Maria, la sentence est rendue : Galilée est condamné à la prison à vie (peine immédiatement commuée en résidence à vie par Urbain VIII) et l'ouvrage est interdit. Il prononce également la formule d'abjuration que le Saint-Office avait préparée :

« Moi, Galiléo, fils de feu Vincenzio Galilei de Florence, âgé de soixante dix ans, ici traduit pour y être jugé, agenouillé devant les très éminents et révérés cardinaux inquisiteurs généraux contre toute hérésie dans la chrétienté, ayant devant les yeux et touchant de ma main les Saints Évangiles, jure que j'ai toujours tenu pour vrai, et tiens encore pour vrai, et avec l'aide de Dieu tiendrai pour vrai dans le futur, tout ce que la Sainte Église Catholique et Apostolique affirme, présente et enseigne. Cependant, alors que j'avais été condamné par injonction du Saint Office d'abandonner complètement la croyance fausse que le Soleil est au centre du monde et ne se déplace pas, et que la Terre n'est pas au centre du monde et se déplace, et de ne pas défendre ni enseigner cette doctrine erronée de quelque manière que ce soit, par oral ou par écrit; et après avoir été averti que cette doctrine n'est pas conforme à ce que disent les Saintes Écritures, j'ai écrit et publié un livre dans lequel je traite de cette doctrine condamnée et la présente par des arguments très pressants, sans la réfuter en aucune manière; ce pour quoi j'ai été tenu pour hautement suspect d'hérésie, pour avoir professé et cru que le Soleil est le centre du monde, et est sans mouvement, et que la Terre n'est pas le centre, et se meut. [...]6 »

Le fameux aparté attribué à Galilée E pur si muove! (ou Eppur si muove - « Et pourtant elle tourne ») est probablement apocryphe7.
Le texte de la sentence est diffusé largement : à Rome le 2 juillet, le 12 août à Florence. La nouvelle arrive en Allemagne fin août, aux Pays-Bas Espagnols en septembre. Les décrets du Saint-Office ne seront jamais publiés en France, mais, prudemment et pour éviter la controverse, René Descartes renonce à faire paraître son traité du monde et de la lumière.

Beaucoup (y compris Descartes), à l'époque, pensèrent que Galilée était la victime d'une cabale des Jésuites qui se vengeaient ainsi de l'affront subi par Horatio Grassi dans le Saggiatore.

Les positions du théologien liégeois Libert Froidmont (de l'Université de Louvain) éclairent bien toute l'équivoque de la condamnation de Galilée.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Galil%C3%A9e_(savant)

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Les religions survivront-t-elles à la découverte des extra-terrestres?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Débat Ovni général-