Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Et si l’eau était d'origine extraterrestre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Et si l’eau était d'origine extraterrestre?   Jeu 31 Déc 2009, 12:48

Et si l’eau était d'origine extraterrestre?

Voilà 4,5 milliards d’années, la Terre aurait reçu une masse d’eau venue d’ailleurs selon une théorie défendue par Francis Albarède, chercheur à l’Ecole normale supérieure de Lyon



«Contrairement à ce que disent beaucoup de livres d’école, l’eau ne vient pas de l’intérieur de la Terre. Ni l’océan, ni l’atmosphère ne sont le fruit d’un dégazement du manteau terrestre».

Dans le bureau de Francis Albarède, les fossiles et les photos d’expéditions côtoient un tableau blanc peuplé de formules mathématiques. Après moult travaux et bien des années de réflexion, ce chercheur du laboratoire des sciences de la Terre (École normale supérieure de Lyon/Université Claude-Bernard, CNRS) a construit une théorie sur l’origine de l’eau sur Terre.
Son article a été publié fin octobre dans la prestigieuse revue Nature. L’idée d’une eau d’origine extraterrestre n’est pas neuve en soi. Elle a été émise dans les années quatre-vingt-dix. Mais l’hypothèse du chercheur de l’ENS concilie plusieurs éléments qui jusqu’alors ne s’inscrivaient pas dans les théories existantes. En particulier, le fait que la température n’est jamais descendue suffisamment lors de la formation du Système solaire pour que les éléments volatiles se condensent avec la matière planétaire. Elle intègre aussi le fait que ces éléments ne soient pas très présents dans les roches du manteau. «Il faut imaginer une gigantesque partie de billard cosmique entre les planètes soumises à différentes forces d’attractivité» poursuit le scientifique. Au moment de cette agitation, des morceaux d’astéroïdes couverts de glace partent dans toutes les directions. Ils se sont formés dans des régions éloignées du Soleil primitif. «Des glaçons géants» ont ainsi percuté la Terre une centaine de millions d’années après la formation de la planète, laquelle, d’après le chercheur, ressemblait alors «pas mal à la Lune». Ces violentes collisions auraient favorisé la tectonique des plaques en «ramollissant» les roches. « Celles-ci se sont cassées plus facilement. Il s’est produit alors un phénomène qui ressemble un peu à ce qui se passe quand la peau du lait, trop lourde, s’écroule à l’intérieur » poursuit Francis Albarède, dans un langage imagé teinté d’accent du sud-ouest.

Il y a 4,5 milliards d’années, notre Terre a donc reçu cette masse d’eau venue d’ailleurs.
Cette masse s’est fondue dans la planète. Les continents se sont formés. La vie se trouvait dans de bonnes conditions pour pouvoir éclore. La théorie se tient.

Elle apporte une meilleure compréhension de ce qui a permis à notre planète d’héberger la vie.
Elle éclaire aussi les questionnements actuels sur l’habitabilité des planètes extraterrestres.
Muriel Florin

Francis Albarède
Il a suivi des études de sciences naturelles à l’Université de Montpellier. En 1972, il soutient une thèse de 3e cycle de géochimie (dirigée par Claude Allègre) à l’Institut de physique de Paris. L’enseignant-chercheur passe deux ans aux Etats-Unis. En 1979, il est promu professeur à l’École nationale supérieure de géologie de Nancy où il restera 12 ans. En 1991, il rejoint l’École normale supérieure de Lyon où il exerce aujourd’hui les fonctions de directeur du département de Sciences de la vie et de la Terre. L’influence scientifique de Francis Albarède est très forte dans le domaine de la géochimie et des sciences de la Terre en général. A Lyon, son laboratoire possède le troisième plus gros spectromètre de masse du monde.

http://www.leprogres.fr/fr/france-monde/article/2528647,192/Et-si-l-eau-etait-extraterrestre.html

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Balestrieri
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 68
Nombre de messages : 226
Inscription : 27/01/2009
Localisation : Jarrie(38)
Emploi : technicien de la recherche(retraité)
Passions : Les OVNIs, la conquête spaciale, les risques météorites et comètes, la recherche en robotique.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Et si l’eau était d'origine extraterrestre?   Jeu 31 Déc 2009, 15:06

Au de là des effets de style journalistique,le fait que l'eau soit d'origine extraterrestre n'a rien d'originale puisque la terre elle même est si on peut le dire(ou on ose le dire!) comme ça d'origine extraterrestre.
Ne somme nous pas nous même humains d'origine extraterrestre? Puisque l'on sait aujourd'hui, que nous somme des poussières d'étoiles. La composition des éléments qui constituent notre corps n'existaient pas au moment du big bang. Ce sont les premières explosions des premières étoiles, qui ont engendrés des éléments comme le carbone, dont nous somme constitué entre autres.
L'originalité de cette thèse à mon sens vient de l'information, qu'en premier se sont des éléments rocheux qui ont formé notre planète et qu'ensuite des masses d'eau sont venu apporter l'eau qui n'existait pas auparavant:" «Des glaçons géants» ont ainsi percuté la Terre une centaine de
millions d’années après la formation de la planète, laquelle, d’après le chercheur, ressemblait alors «pas mal à la Lune»." Ces masses d'eau existent toujours on les appelle les comètes! et si je me souvient bien Jupiter s'en ai prise une sur le coin de la gueule il n'y a pas si longtemps en 1994 je crois?
TERRIENS! Souvenons-nous que nous ne sommes que poussières, la terre elle même n'est que poussière! Et le système solaire aussi n'est que poussière si on le compare à notre univers.
Pour cette année 2009 qui se termine, je retiendrai en ce qui me concerne, cette information pour moi époustouflante! Le nombre de grains de sable que l'on trouve sur terre correspond même pas aux nombres d'étoiles engendrés dans tout notre univers par le big bang!!!
Pour être un peu plus sérieux que ces journalistes assoiffés de sensationnalisme
à deux balles! (Pardon Benjamin) j'aimerai bien savoir si ces évènements qui ont apportés l'eau sur notre terre sont arrivé avant, ou après que, ce qui allait devenir notre planète, soit percuté par une autre planète de la taille de MARS?

Cette KOLOSSALE CATASTROPHE, nous a donnée la lune, ceci à probablement également incliné son axe d'un peu plus de 22°, cadeau de la providence, car grâce à cela, nous avons nos 4 saisons et un axe à peu près stable qui nous garantie un climat équilibré!

Bonne année à tous les membres du forum! Et plus particulièrement à notre Benjamin, qui ne ménage pas ces efforts, pour nous apporter des informations sérieuses qui se perdent souvent au milieu de tout ce fatras de nouvelles, qui nous arrivent par internet et autres journaux.
Jean-Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balestrieri
Très bonne participation
Très bonne participation
avatar



Masculin Age : 68
Nombre de messages : 226
Inscription : 27/01/2009
Localisation : Jarrie(38)
Emploi : technicien de la recherche(retraité)
Passions : Les OVNIs, la conquête spaciale, les risques météorites et comètes, la recherche en robotique.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Et si l’eau était d'origine extraterrestre?   Sam 02 Jan 2010, 16:51

Ce sujet de l'eau sur terre a déjà été discuté à la rubrique extraterrestre.
voici un message que j'ai trouvé sur notre site qui traite plus savamment que moi sur ce sujet.
















Invité

Invité














Sujet: Re: L'océan mondial est-il d'origine extraterrestre ? Dim 04 Mai 2008, 18:32


Quand on dit que l'origine des océans est d'origine extraterrestre,
cela signifie que leurs constituants ont rejoint notre planète après
qu'elle et la lune se soient formées. Le composant essentiel des océans
est l'eau. H2O combine deux éléments très abondants dans l'univers...
mais pas pour la Terre si l'on rapporte la masse de l'eau des océans à
celle de la planète entière. La profondeur moyenne des océans est de
3000 mètres environ, le rayon de la Terre de 6400km, soit, si le rayon
de la Terre était un mètre, moins de un demi-millimètre d'épaisseur!
La
Terre s'est formée vraisemblablement dans une zone "chaude", près du
soleil, par agglomération d'astéroïdes qui ont formé une masse telle
que la température s'élevant sous l'effet de l'accroissement de la
gravitation, à dépassé les 1800°c. Alors, le constituant essentiel de
ces astéroïdes, à savoir le fer, un élément qui n'est synthétisé que
lors de l'explosion gigantesque des super novae, a fondu, formant le
cœur de notre planète (avec sans doute le nickel, c'est-à-dire que le
cœur de notre planète est avec quelques impuretés en "inox"!) La
température au centre de la terre longtemps estimée à 4500°C est
peut-être supérieure à celle de la surface du soleil 5500°C! Le cœur ne
s'est pas refroidi en quatre milliards et demi d'années du fait de la
radioactivité de certains éléments fissiles dont l'uranium dont
l'énergie finit par aboutir à de la chaleur qui ne peut pas s'évacuer
assez vite du fait de l'épaisseur du manteau à traverser.
Il est
évident que si de l'eau s'était trouvée au milieu d'une telle
fournaise, la pression de sa vapeur aurait été telle qu'elle serait
remontée en surface et aurait pu constituer l'essentiel de l'atmosphère
primitive. Mais à haute altitude, les UV et rayons X solaires
décomposent la molécule d'eau en gaz oxygène et gaz hydrogène. Le
volatil hydrogène, flottant à haute altitude et très léger donc a pu
être arraché par le vent solaire et emporté hors du champ de
gravitation de la planète. L'oxygène en excès aurait oxydé tous les
composants qui pouvaient l'être à cette époque en surface et notamment
le fer métal, le transformant en rouille. A cette époque la terre
devait être aussi rouge que Mars actuellement et aussi dépourvue d'eau
liquide.

Heureusement pour l'apparition de la vie, au début du
système solaire, une quantité fantastique de comètes, essentiellement
constituées de glaces d'eau croisaient sur des orbites très instables.
Une grande quantité d'entre elles sont allées percuter les planètes
géantes, Jupiter, Saturne, Neptune, d'autres le soleil, mais un certain
nombre ont atteint les planètes telluriques, la Terre et Vénus, ainsi
que, en moins grand nombre, Mars et Mercure. La surface de ces
planètes, rayonnant massivement dans l'infra rouge s'étaient vite
refroidie et l'eau, bien que chaude, forma une couche liquides dans les
parties basses du relief. C'est à cette époque que de l'eau a coulé sur
Mars (et peut-être encore -un peu- bien après). Sur la Terre s'est
amorcé le cycle évaporation nuages mobiles, pluie, rivière d'eau douce
conduisant à la mer salée. Curieuse époque puisque l'eau de
ruissellement dissolvait sur son passage tout ce qui était soluble:
nitrates, sulfates et surtout chlorates de potasse et de soude. Le
chlorate de soude ou sel de cuisine est ce qui constitue l'essentiel du
produit récolté par les paludiers. Beaucoup d'iode et d'autres
halogénures étaient entraînés aussi.
Arrivés dans cet immense lac qu'étaient les océans encore très peu salés, ces composés ne le quittaient jamais:
l'eau pure seule s'évaporait et la tectonique des plaques entraînait
vers les profondeurs très peu de minéraux dissous car l'eau plus légère
remontait par toutes les failles (Ce phénomène existe encore
aujourd'hui: ce sont les "fumeurs noirs" des abysses si propices à la
vie sans oxygène.) le processus d'enrichissement en sels des océans
s'est prolongé des centaines de millions d'années à mesure de la
surrection de roches riches en composés solubles.
On le voit, quand
on parle d'une origine extraterrestre de nos océans, il ne faut surtout
pas comprendre, formé par des extraterrestres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Et si l’eau était d'origine extraterrestre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et si l’eau était d'origine extraterrestre?
» L'or est bien d'origine extraterrestre
» livre "et si l 'ensemble des religions etait d 'origine monotheiste?"
» Origine de la vie : nouvelles pistes avec des molécules interstellaires
» L’océan mondial est-il d’origine extraterrestre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Astronomie et Astrophysique-