Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 La vague d'ovni internationale de 1965

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: La vague d'ovni internationale de 1965   Ven 04 Déc 2009, 22:20

La vague d'ovni internationale de 1965

Quand on parle de Vague d'observation on pense à de nombreux témoignages dans une région précise. Or ce n'est pas toujours le cas, nous avons aussi des vagues mondiales qui durent toute une année. C'est le cas de la vague de 1965 dont on parle trop peu souvent mais qui est exceptionnelle. Les pseudo-rationalistes peuvent dire ce qu'ils veulent, les ovnis ne sont en aucun cas des hallucinations collectives. Le fait que des centaines de milliers de personnes voient la même chose, la même année dans différents pays constitue une preuve irréfutable, indéniable de l'existence physique des soucoupes volantes et donc de leurs pilotes.


Illustration des grandes affaires de 1965 (Benjamin Dupuis)

Ce ne sont pas seulement des milliers de témoignages, de rapports mais aussi et surtout des cas importants comme la rencontre de Valensole qui confirment, renforcent le constat évident qu'il s'agit bel et bien de visiteurs extraterrestres.

Voici les liens vers les affaires bien documentées qui datent de 1965:

Les photos de Rex Heflin à Santa Ana (1965)
La rencontre de Valensole (1965)
Les affaires de Damon et d'Exeter (1965)
Le grand Black-out du Nord-Est 1965
L'incident de Kecksburg un crash d'ovni (1965)
Observation à témoins multiples et photographie de Saint George

Historique de 1965

On peut expliquer les apparitions subites d'ovnis par des facteurs spécifiques. En effet bien souvent il existe une corrélation entre certains faits historiques biens précis et les observations d'ovnis. Les ovnis ont des centres d'intérêts qui vont de la surveillance des installations militaires à l'observation des conflits et de la conquête de l'espace.


Alexeï Leonov en mars 1965, le premier homme à sortir dans l'espace

Ainsi nous trouvons en 1965 les événements suivants:

Début de l'année : A Groom Lake, Le projet de construction OXCART est achevé et la population de la base atteint 1835 personnes

Le 7 février les Américains bombardent le Nord-Vietnam

Après avoir fait évacuer les dernières familles américaines, l'US Air Force lance sa première offensive aérienne directe sur le Nord-Vietnam. Le but des Etats-Unis et du gouvernement sud-vietnamien est de mettre à mal les réseaux de ravitaillement en armes et en carburant des communistes du Nord. Ces bombardements marquent le début de la deuxième guerre d'Indochine. A partir du mois de mars, les marines américains arrivent de plus en plus nombreux au Sud-Vietnam.

Le 18 mars première sortie dans l'espace pour un cosmonaute

Relié à la navette Voskhod 2 par un cordon, le soviétique Alexeï Leonov flotte pendant une quinzaine de minutes dans l'espace. Il est le premier homme de l'Histoire à effectuer une sortie dans le cosmos. Le 3 juin de la même année, l'Américain Edward White réalisera une sortie similaire de 20 minutes.

Le 3 Juin 1965 : Ed White est le 1er américain à sortir dans l'espace, durant 36 mn.

20ème orbite : Tandis que son co-pilote Ed White dors, l'astronaute James McDivitt observe un objet à travers le hublot de son Gemini 4, à environ 15 km de la capsule : il le décrit par radio comme ayant plusieurs longs tentacules, et a le temps de le photographier avant de le voir disparaître.

Le 26 novembre premier satellite français dans l'espace

Une fusée "Diamant A" met sur orbite "Astérix", le premier satellite français. Le lancement est effectué depuis Hammaguir dans le désert du Sahara algérien. La France devient dès lors la 3ème puissance spatiale mondiale. D'un poids de 42 kilos, Astérix fonctionnera jusqu'au 26 août 1968 après avoir effectué plus de 1400 révolutions autour de la terre.

Comme vous pouvez le constater il s'agit d'évènements importantS susceptibles d'attirer l'attention des ovniS et de leurs pilotes. Voici un dossier à ce sujet cliquez ici svp

Observation d'un OVNI dans les Everglades, USA

Un cas bien connu et bien documenté avec effets physiques sur le sol et sur le témoin.

Le cas:

La nuit du 15 mars 1965, James W. Flynn campait dans les Everglades après avoir entraîné quelques chiens de chasse. Peu de temps après minuit, Flynn a vu que une objet brillant lumineux descendre du ciel approximativement un mille de distance. Flynn a pensé que c'était un hélicoptère jusqu'à ce qu'il l'ait observé avec ses jumelles. Il pensa que c'était peut être un certain type d'avion qui avait des ennuis, ou un "engin expérimental de Cap Kennedy" et il a rapproché son canot vers la lumière, alors qu'elle était visible à travers les arbres. Au à peu près un quart d'un mille de distance, il est sorti de son canot et se dirigea à pied vers la lumière.

Alors qu'il s'approchait de l'objet, Flynn a vu que l'engin n'était pas un avion, mais un grand engin en forme de cône, une machine planant à quelques pieds au-dessus du sol. Le métier avait environ 75 pieds de diamètre à la base et de 25 à 30 pieds de haut. Quatre rangées de hublots ou fenêtres étaient visible par la lumière jaune qui s'en échappait. Flynn a entendu un vrombissement "comme celui d'un générateur Diesel" qui a dérangé un de ses chiens "qui hurlait dans son camp et essayait d'en sortir", il ne put observer aucun équipement ou occupant.

Après plusieurs minutes, Flynn s'est approché de l'engin, à moins de 200 yards de l'OVNI, faisant un pas dans le cercle de la lumière et agitant sa main en un geste amical au cas où il serait observé. A ce moment l'OVNI a émis une bruit de réacteur et un souffle de vent l'a déséquilibré. Alors qu'il continuait à s'approcher à quelques yards, l'OVNI a émis un faisceau lumineux semblable à celui d'une lampe à souder, qui l'a frappé sur le front et lui fit perdre connaissance. Plus tard il a dit dans le journal local: "j'ai senti un coup comme un marteau entre les yeux, et c'est tout ce dont je me souviens."

Quand il est revenu à lui des heures plus tard, il s'est retrouvé partiellement aveugle, et une contusion douloureuse restait sur son front là où le faisceau lumineux l'avait atteint. L'engin était parti, mais il y avait un secteur circulaire carbonisé à l'endroit où il avait plané, et le dessus des arbres voisins avait été brûlés.

Flynn a demandé l'aide d'une connaissance indienne qui l'a ramené à Fort Myers. Il a eu besoin de traitement médical et avait toujours une petite tache foncée sur son front. En plus de la contusion douloureuse sur son front et l'effet sur sa vision, les médecins ont examiné Flynn ont également noté un affaiblissement des réflexes musculaires, de l'engourdissement et une perte d'audition.

Pendant les cinq jours de Flynn à l'hôpital, des officiers du renseignement, sous les ordres du Général O’Keefe lui téléphonaient de la base voisine de Homestead AFB. Après la rédaction d'un rapport de synthèse, ils l'ont informé qu'ils l'intervieweraient encore quand il a serait sorti de l'hôpital.

Le docteur de Flynn a noté un affaiblissement musculaire et réflexe qui selon lui ne pouvaient pas avoir été truqués, et les chercheurs privés du NICAP ont conclu que le récit de l'événement est soutenu par des preuves physiques: les traces physique trouvées sur les lieux, y compris un secteur circulaire d'herbes brûlées de 72 pieds de diamètre à l'endroit où l'objet avait plané, et les brûlures des arbres voisins.

LA POSITION DE L'US AIR FORCE:

Malheureusement la rencontre rapprochée de Flynn s'est produite en une période qui posait beaucoup de problèmes à l'US Air Force, en effet il y avait une vague d'apparitions d'OVNIS dans ce secteur et ses services avaient fort à faire pour réfuter leur réalité. Des tentatives ont été faites pour discréditer Flynn, elles n'ont pas fait long feu car de nombreux citoyens, officiers de police et médecins ont protesté et se sont portés garants de sa bonne foi. La suggestion de l'US Air Force que Flynn peut avoir inventé la rencontre ignore les traces physiques remarquables au sol et des traces sur les arbres, ainsi que ses propres blessures physiques que son docteur estime "impossible à truquer".

Finalement l'US Air Force, interrogé encore sur ce dossier, émit la déclaration fort peu utile, qu'après recherche dans les archives, ils ne purent rien trouver se rapportant à l'incident vécu par Flynn.

REFERENCES:

"Fort Myers", Florida News-Press le 18 mars 1965.
"Uninvited Guests", livre par Richard Hall, Aurora Press, Santa Fe, Nouveau Mexique, pp 250-251, 1988.
"World Atlas of UFOs", livre par John Spencer, Smithmark, 1991.
"The UFO Encyclopedia", Volume 1:A-K, par Jerome Clark, Omnigraphics.

http://ufologie.net/htm/everglades65f.htm

Fort-de-France OVNI : Un cas inattaquable (1965)

Je vous propose ci-dessous, un cas d'observation d'OVNI assez peu répertorié sur les sites ufologiques. Ce cas a été signalé par J. Vallée dans son ouvrage "Confrontations", et a ceci de particulier que ses nombreux témoins font tous partie de la Marine Nationale française et à ce titre, ne peuvent être taxés de mensonges ou d'exagérations...

Le 1er juillet 1965, deux sous-marins français, la Junon et la Daphné escortés par un navire de surface, le Rhône, quittèrent la base navale de Toulon en Méditerranée et mirent le cap sur Gibraltar. Après une escale aux Açores puis à Norfolk en Virginie, ils participèrent à une série d’opération avec la marine Américaine engagée dans la récupération d’une capsule spatiale Gemini près des Bermudes ; les sous-marins français escortaient le porte-avions Wasp.

Ces vaisseaux traversèrent le cyclone Betzy dont ils évitèrent les effets en plongeant à trois cents mètres. A leur retour vers la France, ils s’arrêtèrent dix jours à Pointe-à-Pitre, à la Guadeloupe, et une journée à Saintes avant d’atteindre l’île de la Martinique où ils jetèrent l’ancre fin septembre 1965.

Ce fut pendant leur séjour à Fort-de-France, alors que la nuit était tombée et que le temps était clair, qu’un engin de grande taille arriva lentement et silencieusement de l’ouest et se dirigea vers le sud, fit deux boucles dans le ciel au-dessus des vaisseaux français et disparut aussi rapidement que la lumière d’une ampoule qui s’éteint.

Le témoin qui raconta l’histoire, Michel Figuet, était à l’époque le premier timonier de la flotte française de Méditerranée. De sa position sur le pont de la Junon, il observa l’arrivée de l’objet, puis sa disparition.

Il eut le temps de monter au poste de commandement, de s’emparer de six paires de jumelles et de les distribuer à ses camarades. Il n’y eut pas moins de rois cens témoins y compris quatre officiers de la Junon, trois officiers de la Daphné, une douzaine de marins français et le personnel de la station météorologique locale.

Tous les témoins à bord de la Junon, dont l’avant pointait vers l’est, décrivirent l’objet comme une grosse boule de lumière, ou comme un disque vu de profil, arrivant de l’ouest à 21h 15.Il était de la couleur d’un tube fluorescent et avait à peu près la même luminosité que la pleine lune. Il se déplaçait lentement, horizontalement, à une distance estimée à dix kilomètres au sud des bateaux, de l’ouest vers l’est. Il laissait une trace blanchâtre semblable à la lueur d’un écran de télévision.

Lorsqu’il fut directement au sud des navires, l’objet descendit vers la terre, fit un, deux et trois tours complets puis resta suspendu dans la brume d’un léger halo.

M. Figuet rapporte qu’il observa la fin de la trajectoire avec des jumelles et qu’il put voir deux taches rouges sous le disque. Très rapidement, l’objet disparut au centre de son halo lumineux « comme une ampoule qu’on éteint ». La traînée et le halo restèrent visibles dans le ciel pendent une minute encore.

A 21h 45, le halo reparut au même endroit et l’objet sembla émerger du fond du ciel comme une lampe qu’on allume. Il s’éleva, fit encore deux cercles et s’envola vers l’ouest où il disparut à 21h 50.

Le jour suivant, M. Figuet compara ses notes avec un ingénieur des communications qui avait observé le même objet depuis un fort de la marine. Ensemble, ils contactèrent la station météorologique à Fort-de6france. La personne qui répondit au téléphone avait elle aussi observé le phénomène, et confirma qu’il ne s’agissait ni d’un avion, ni d’une fusée, ni d’un météore, ni d’un ballon, ni des débris d’un sattelite se désintégrant, ni d’un effet de plasma tel qu’un éclair globulaire.

Il est difficile d’affirmer froidement qu’une telle observation ne s’est pas produite, ou qu’elle fut le simple résultat d’une hallucination. Les témoins étaient des observateurs compétents dispersés sur une large région. Ils étaient entraînés à la surveillance de nuit (M. Figuet était particulièrement noté pour ses qualités d’observateurs) et l’incident dura assez longtemps pour que le témoin puisse se rendre au poste de commande, s’emparer de jumelles et les distribuer aux autres officiers.

Si l’on admet qu’il y avait bel et bien un objet dans le ciel comme les faits semblent l’indiquer, alors les enquêteurs scientifiques se trouvent devant un nouveau défi. Plus spécifiquement, si l’objet était distant de dix kilomètres comme l’estiment les témoins, il représentait un disque de quatre-vingt-dix mètres de diamètre, un engin formidable en vérité, étant donné les manœuvres remarquables qu’il exhiba. La séquence toute entière suggère contrôle et intention.

Ajoutons qu’il est possible de calculer l’énergie lumineuse totale émise par l’objet en se basant sur la distance et la luminosité évaluées par les témoins. On trouve deux, trois mégawatts.

Il est utile de comparer ce chiffre au niveau d’énergie de quelques objets familiers à titre de référence. Alors que l’énergie d’une tondeuse à gazon est d’environ trois kilowatts et que celle d’une voiture tourne entre soixante-quinze et mille kilowatts (ou un mégawatt au maximum), un avion de ligne atteint cinquante à cent mégawatts, et l’énergie d’une centrale nucléaire se mesure en milliers de mégawatts.

Notons toutefois que dans ce calcul, nous avons déduit des rapports le niveau d’énergie lumineuse émise par l’objet dans la partie visible du spectre, la seule observable par les témoins. Or le phénomène peut aussi déployer de l’énergie d’autres façons, en micro-ondes ou en ondes radio par exemple. Si l’objet à une structure matérielle physique, il aura besoin d’énergie pour contrebalancer la gravité, même s’il utilise des techniques de propulsion très avancées sur lesquelles on ne peut pas spéculer. Pour ces raisons, les chiffres que nous avançons doivent être considérés comme très grossiers.

Divers cas dans la presse mondiale

Cette vague d'apparitions d'ovnis touche effectivement le monde entier.

Une 'Soucoupe' Poursuit 2 Avions de Ligne Japonais



HIROSHIMA, Japon (UPI) -- trois pilotes japonais de ligne aérienne ont rapporté dans la nuit de vendredi qu'ils ont été pourchassés par une soucoupe volantes tandis qu'ils étaient sur des vols entre Hiroshima et Osaka.

Le premier à rapport voir la prétendue soucoupe volante était Yoshiaki Inaba, pilote des lignes aériennes intérieures Toa, tandis qu'il pilotait son avion, avec 40 passagers à bord, au-dessus de Himeji, près d'Osaka, à 19 heures.

"Un objet lumineux elliptique mystérieux est apparu juste après avoir passé Himeji. Je volais à environ 6,000 pieds. L'objet a suivi pendant un moment et s'est puis arrêté pendant environ trois minutes et a alors suivi le long de mon aile gauche sur environ 55 miles jusqu'à ce que nous ayons atteint Matsuyama dans Shikoku. Il a alors disparu."

Il a dit que l'objet a eu une lumière colorée de verdâtre et a violemment affecté son pilote automatique et sa radio. Il a dit qu'il a essayé d'entrer en contact avec la tour de communication d'Osaka mais n'a pas réussi.

Ses co-pilotes, [?], a tenté d'entrer en contact avec la tour de Matsuyama pour rapporter l'objet étrange. Tout en essayant de le faire, il a entendu les appels effrénés du pilote d'un Apache des Tokyo Lines qui a indiqué qu'il était pourchassé par "un mystérieux objet lumineux" le long des limites nordique de Matsuyama.

Inaba, un vétéran de 20 ans avec plus de 8600 heures de vol, a dit que c'était la première fois qu'il avait jamais vu un tel objet.

http://ufologie.net/indexf.htm

LES OVNIS DE L'ILE DE LA DECEPTION, 1965:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The New York Post, USA, on July 7, 1965.



11 Personnes en Antarctique Affirment Avoir Vu une Soucoupe Volante
Buenos Aires, 7 juillet (Reuters). -- Des Argentins de deux bases antarctiques ont confirmé des rapports par les Britanniques et des scientifiques Chiliens de l'apparition il y a quatre jours d'un corps céleste peu ordinaire au-dessus du sous-continent congelé.

L'objet, observé et photographié par des hommes de la Marine militaire de l'Argentine à deux bases antarctiques dans la soirée du 3 juillet, était en forme de lentille bi-convexe. Il était coloré principalement en rouge et vert, changeant de temps en temps en jaune, bleu, orange-vert et blanc, a indiqué un rapport de la Marine.

L'objet n'a fait aucun bruit, et s'est déplacé généralement vers l'est, avec des décalages occasionnels vers l'ouest, à des vitesses variables. Parfois, il apparaissait planer au-dessus des hommes d'observation à une des bases. Un total de 11 Argentins ont été témoins du spectacle.

Le corps a finalement disparu en volant vers le nord-ouest à une altitude de six à 10 miles, dit le rapport.

Un rapport précédent d'une base antarctique britannique indiquait que l'objet a zigzagué aux environs de l'horizon pendant environ 10 minutes, affolant les instruments géomagnétiques. Les hommes d'une base chilienne ont dit que l'objet avait été repéré deux fois en deux semaines et que dix photographies en couleur ont été prises.

OVNIS ET ANTARCTIQUE

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Méridional, France, page 1, le 8 juillet 1965.



Une flotille de soucoupes volantes observée dans le ciel de l'Antarctique

BUENOS AIRES (A.F.P.). -- Un objet lumineux rouge et vert évoluant d'Est en Ouest a été vu le 3 juillet à 19 h. 40 (heure locale) par l'observateur météorologique et deux autres membres du détachement argentin de l'île de Déception, située dans l'Antarctique.

D'après l'agence "Tella", l'observation aurait portée sur toute une flottile de soucoupes rouges et vertes à bords jaune qui ont volé en cercle pendant plus de deux heures dans la nuit étoilée en laissant derrière elles une traînée fulgurante.

L'agence "Tella" indique que ces soucoupes auraient également été aperçues par le personnel des bases britanniques et chiliennes.

De son côté, le commandement de la base chilienne "Pedro Aguiree Cerda", dans l'Antarctique, a fait savoir à ses supérieurs qu'un objet céleste inconnu éoquant par son aspect un véhicule spatial avait été aperçu le 3 juillet par neuf personnes de la base pendant une vingtaine de minutes et à une hauteur de 45 degrés au-dessus de la ligne d'horizon.

Après avoir zigzaggué et s'être immobilisé par moments, l'objet selon le commandant de la base, a disparu en direction du Sud à une vitesse extraordinaire.

Le 18 juin, un phénomène analogue avait été observé par le personnel de la base.


OVNIS AU PORTUGAL, 1965

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Boston Globe, Boston, USA, le 12 juillet 1965.



Des Horloges s'Arrêtent au Portugal:

Etait-ce les Soucoupes Volantes?

LISBONNE, Portugal (AP). -- Des objets étranges se déplaçant à travers l'espace ont été rapportés avoir été aperçus dans deux régions largement séparées du Portugal dimanche. Le Bureau de Météorologie des Açores a affirmé que les interférences de l'un d'entre eux ont arrêté ses horloges électromagnétiques.

Les descriptions des objets étaient de façon saisissante semblables à des rapports officiels d'Argentine et des militaires chiliens d'observations dans l'Antarctique la semaine dernière.

Le premier des objets volants mystérieux rapportés est apparu à Motosinhos, près de la ville nordique de Porto, où Manuel Fernandes et son épouse on d'abord vu une "certaine sorte de ballon lumineux aplati."

"La chose était très lumineuse, et avait une coloration orange et était presque rouge parfois," a dit le couple, "et parfois des rayons verts jaillissaient d'un côté."

Fernandes, un employé du Syndicat des Pêcheurs, a dit que "l'objet étrange a à première vue ressemblé à un ballon aplati, mais pendant que nous l'observions tous les deux, il ressemblait à une assiette retournée."

"La soucoupe s'est arrêtée à une altitude plutôt élevée, près de la côte, pendant environ trois minutes. Puis, avec une vitesse incroyable, elle a filé vers le nord."

Fernandes a dit que sa radio jouait tandis que l'objet tournait au-dessus d'une forêt près de sa maison, mais que des interférences puissantes interrompaient la musique.

Un type semblable d'interférence a arrêté les horloges électromagnétiques de la Villa do Porto du Bureau de Météorologie dans l'archipel portugais des Açores, a dit un porte-parole.

"Nous sommes complètement troublés," a-t-il dit.

Objets mystérieux dans le ciel portugais

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Méridional, France, page 14, le 13 juillet 1965.



LISBONNE (Reuter). -- Des objets mystérieux ont été aperçus au cours du week-end dans le ciel portugais et à Santa-Maria (Açores). Les pendules électroniques de l'aéroport se sont arrêtées à 15 h. 45 (locales) au moment où passait dans le ciel un objet de forme cylindrique, rapporte l'agence portugaise A.N.I.

L'objet aperçu au-dessus de Santa-Maria a été visible de 15 h. à 15 h. 45, se dirigeant lentement vers le Nord-Ouest à une altitude de 8.000 à 10.000 mètres. L'agence indique que les services météorologiques des Açores n'avaient rien lancé à ce moment, pas plus que la flotte de navires océaniques britanniques, français et portugais qui mouillaient dans l'île.

Par ailleurs, le journal de Lisbonne "Diario Popular" a rapporté qu'un couple de Matozinhos, petite localité près d'Oporto, dans le Sud du Portugal, avait aperçu samedi à l'aube un objet de couleur orange. Le passage de l'objet avait causé des interférences à leur poste de radio.

En Amérique latine
La présence d'objets mystérieux a été également signalée la semaine dernière en Amérique latine. Au Mexique, deux objets brillants ont été aperçus ces derniers jours au-dessus de Chilpancingo, à près de 200 kilomètres au sud de Mexico. Six personnes ont affirmé avoir vu les objets pendant deux heures.

Au début du mois, des savants argentins, chiliens et britanniques qui se trouvent dans l'Antarctique, ont rapporté avoir vu des objets mystérieux et indiqué que les instruments électromagnétiques s'étaient arrêtés à leur passage.

OVNIS EN ARGENTINE, 1965

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The News-Herald, Panama City, USA, le 18 juillet 1965.



Des 'Soucoupes Volantes' Encore Vues

BUENOS AIRES (UPI) -- Un objet volant non identifié a été repéré samedi au-dessus de du Rio Plata, le fleuve de 28 mile de large qui divise l'Argentine et l'Uruguay.

Six personnes marchant sur une plage abandonnée près de Colonia, Uruguay, ont repéré l'objet. Le repérage de l'objet depuis l'Uruguay a suivi de 15 heures des observations de plusieurs objets volants non identifiés au-dessus de Buenos Aires, la capitale de l'Argentine situé de l'autre côté du fleuve à partir de Colonia.

Des rapports dispersés d'objets volants ont été rapportés ailleurs ce mois. Le 10 juillet, un couple rural dans un village près de Oporto, le deuxième plus grand au Portugal, a rapporté voir un objet non identifié rosâtre dans le ciel. Ils ont dit qu'ils ont vu l'objet en même temps que des crépitements ont éclaté sur leur radio.

La veille, des membres du personnel à l'aéroport Santa Maria aux Açores, ont dit que pendant 45 minutes ils ont observé un objet non identifié. L'adjoint du directeur de l'aéroport était parmi ceux qui ont rapporté l'avoir vu.

Les autorités de l'aéroport ont indiqué que les horloges électromagnétiques se sont arrêtées pendant 10 minutes tandis que l'objet blanc cylindrique était au-dessus d'eux.

Un avion a été envoyé pour observer l'objet, mais il n'a rapporté aucun succès.

Les observations ici vendredi et samedi ont renouvelé l'intérêt pour les "plates voladores", le terme espagnol pour les "soucoupes volantes" qui ont été rapportées durant le mois dernier dans diverses parties de l'extrémité sud de l'Amérique Latine.

L'un des six qui ont repéré l'objet volant en Uruguay, Jose Luis Alvarez Larrauma, 17 ans, de Colonia, a dit à la police de l'Uruguay que l'objet qu'il a vu était en forme de cigare, rougeâtre de couleurs et à environ 10 mètres (32 pieds) au-dessus du fleuve et non loin de la plage. Il a dit qu'il s'est déplacé vers le haut quand il a commencé à courir vers lui et a laissé derrière lui une traînée de vapeur blanche semblable à celle d'un moteur d'avion a réaction. Les cinq autres personnes du groupe, dont deux étaient des adultes, ont confirmé son récit.

SOUCOUPES VOLANTES AU CHILI, 1965

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Méridional, France, page 1, le 2 août 1965.



Au Chili

DEUX "SOUCOUPES VOLANTES" APERCUES PAR DES CENTAINES DE PERSONNES

SANTIAGO DU CHILI (AFP). -- Deux "engins mystérieux" ont été aperçus par des centaines de personnes en deux points éloignés du Chili.

A Valparaiso, journaux et stations de radio ont été assaillis de coups de téléphone émanant de dizaines de témoins affirmant qu'ils venaient d'observer les évolutions d'une soucoupe volante de couleur rougeâtre ou violacée et lançant des lueurs.

D'autre part, de nombreux habitants de Puerto Monte, agglomération située à l'extrémité australe du Chili, déclarent également avoir vu atterrir une soucoupe qui a disparu au bout de cinq minutes. Selon le journal "La Nacion", plusieurs personnes qui assistaient à un enterrement ont indiqué qu'il leur avait été impossible de distinguer la forme de l' "objet volant" en raison de la lumière violacée et éblouissant qu'il émettait et ont précisé qu'il s'était élevé sans bruit au-dessus du sol.

SOUCOUPE VOLANTE AU VENEZUELA, 1965

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Ultimas Noticias, Caracas, Venezuela, le 2 août 1965.

Une Soucoupe Volante Passe Par Cumana
CARACAS, 1er août. -- Peu de temps après 23:00 la nuit passée, un objet lumineux qui a traversé le ciel d'est en ouest à une vitesse fantastique a été vu au-dessus de Cumana.

L'objet étrange a été vu par diverses personnes quand ils sont sortis des cinémas de cette ville.

L'objet a dégagé des lumières jaunes semblables à une soucoupe volante entourée par des flammes.

L'objet, qui a traversé le ciel au-dessus de Cumana, a été censément vu quelques minutes avant dans la ville de Lecheria, dans l'état d'Anzoategui.

Vague de rapports d'observation en Août aux USA

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Oklahoma City Times, USA, le 3 août 1965.

Beaucoup de Gens Rapportent Des Objets Volants



En dépit des affirmation de l'Armée de l'Air selon laquelle les habitants de l'Oklahoma voient littéralement "des étoiles," des rapports ont continué à se déverser concernant des observations d'objets volants non identifiés mardi.

Un rapport a même eu un OVNI qui a atteri près de Justin, dans le Texas, à 11 miles de Denton.

D'autres rapports étaient sur des OVNIS verts, des OVNIS rouges et des OVNIS blancs brillants passant comme un éclair, planant stationnaires et filant à travers les cieux de l'été exceptionnellement clairs.

Des centaines de rapports se sont déversés sur la Patrouille des Autoroutes, les servuces des forces de l'ordre, la base aérienne de Tinker, le Bureau de la Météorologie des Etats-Unis et les médias d'information pour la troisième nuit consécutive.

Et pourtant, l'Armée de l'Air s'en est tenue à son communiqué publié à Washington, D.C., disant que certains des rapports pourraient être des observations d'un météore de la pluie du quadrant Delta se produisant du 26 juillet au 6 août.

Le rapport de l'Armée de l'Air a également indiqué que durant les deux derniers jours les répartitions des températures et les vitesses vents au-dessus des grandes plaines étaient "favorables au scintillement," le phénomène naturel qui fait que les étoiles semblent scintiller ou que des objets éloignés semblent danser quand ils sont vus à travers les couches de l'atmosphère.

Mais, les gens rapportaient encore qu'ils voyaient des choses étranges et non définies.

A Fort Smith, Arkansas, deux étudiants de lycée, Ronnie Coble, 17 ans, et Jack Clark, 17 ans, tous deux de Van Buren, ont vu trois OVNIS en forme d'oeuf filer au-dessus d'eux. Cinq minutes plus tard, ils en ont vu un quatrième, ont-ils dits.

Au Texas, deux shérifs adjoints du comté de Tarrant ont rapporté un objet brillant qui "ressemblait à des flash au magnésium" semblant toucher le sol près de Justin. Les hommes l'ont repéré tandis qu'ils étaient en patrouille près du lac des montagnes de Wagle.

Les officiers des forces de l'ordre ont foullé dans le secteur mais plusieurs heures plus tard, ils ont rapporté que leur recherche n'a rien révélé.

A peu près au même moment, des douzaines d'habitants de Fort Wrth et de Denton ont raconté qu'il ont observé une lumière brillantes filant vers le nord à travers le ciel.

Les gens appelaient au téléphone les officiers de Denton au sujet d'une lueur blanche qui, ont-ilsdit, a semblé toucher la terre à proximité de Justin.

Un policier de Lewisville, dans le comté du sud de Denton, a rapporté un objet multicolore passant à moins de 100 pieds du barrage de Lewisville.

Un homme de Norman, Charles Boyd, a dit que lui et quatre autres personnes ont observé un globe blanc, qu'ils ont estimé être de 30 à 40 pieds de diamètre, en vol stationnaire à environ 20 degrés au-dessus de l'horizon du sud-est de Normand.

Boyd a indiqué que l'objet a semblé avancer, reculer, puis aller de haut et en bas.

Robert Bennett, une agent de la Patrouille des Autoroutes en service à Tishomingo, dit qu'il a aperçu "un OVNI vert" voyageant au nord-est à des altitudes élevées.

Un officier de police de Woodward, Jim Peak, a dit qu'il a vérifié des rapports de plusieurs résidants sur "un globe rouge solide" qui volait au-dessus de la ville.

Haydon Hewes, 21 ans, directeur d'une organisation scientifique de recherches, Renseignements Interplanétaires sur les Objets volants Non Identifiés, a indiqué mardi matin qu'il est toujours au travail, à tracer les trajectoires des observations.

Hewes a dit que les sources auxquelles il a parlé à l'Armée de l'Air étudient toujours les rapports.

Déclarant qu'il y avait probablement "un tas de gens cherchant à faire sensation" observant les étoiles dans la nuit de lundi, Hewes a ajouté que certains des rapports pourraient être des inventions. L'imagination de beaucoup de gens est avivée en raison de toute l'excitation et de l'intérêt, a-t-il dit.

Tinker [la base de l'air Force] a eu un écho radar pendant 40 minutes, a-t-il dit. Cependant, l'objet n'a pas dévié du tout.

"Vous ne pouvez pas écarter le fait que tant de personnes dignes de confiance ont rapporté des observations," a-t-il dit, notant qu'il y a eu un tel nombre de policier de la route rapportant voir des OVNIS.

Ces personnes, a-t-il ajouté, travaillent la nuit et sont habituées à voir les étoiles. Ils saurauent identifier un objet sortant de l'ordinaire.

Pendant ce temps, Ed O'Brien, officier public de l'information à la base de Tinker, dit qu'il s'attend à ce que les rapports continuent d'affluer jusqu'à la fin de la pluie de météores.

Et, à Van Buren, Arjansas, la police rapporte un objet non identifié d'une autre sorte. Un fantôme de neuf-pied sans tête ni mains, a été rapporté par plusieurs adultes et des enfants errant le long des rives d'un fleuve.

Vague de rapports d'observation en Août aux USA

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Oklahoma City Times, USA, le 3 août 1965.



Les Objets du Ciel Excitent la Région
Par Jack Taylor

Des douzaines de rapports d'objets volants non identifiés ont innondés les autorités militaires et civiles dans au moins quatre état avant l'aube de lundi. Une masse d'observations a été rapportée dans l'Oklahoma, beaucoup dans la région d'Oklahoma city.

Les fonctionnaires de l'Armée de l'Air à la Base Aérienne de Tinker ont déclaré qu'ils enquêtes, mais que tout autre commentaire devra venir de Washington. C'est la procédure normale.

Toutes les couleurs et formes
Les objets brillamment colorés étaient apparemment semblables à ceux rapportés par un policier de Wynijewood il y a deux jours.

Les OVNIS ont été décrits comme en forme d'oeuf ou de tortue, volant en formation, faisant des manoeuvres brusques et changeant de couleurs.

Le bureau de la météo à Tulsa a indiqué qu'il ont dépisté les OVNIS avec le theodolight [sic] (Unité de traçage visuel) et qu'ils se sont déplacé exactement comme les étoiles.

Un porte-parole a expliqué que la nuit était exceptionnellement claire et certaines des étoiles les plus brillantes "se sont levées" dans le ciel et tendaient à produite un éclairage étrange près de l'horizon.

Des observations ont été rapportés en un flot régulier entre 20 heures dimanche et 3 heures du matin lundi dans l'Oklahoma, le Texas, au Nouveau Mexique et dans le Kansas.

Les radars aux bureaux de la météo et aux bases aériennes dispersées dans tout le secteur ont rapporté avoir dépisté quelque chose,

Un fervent civil des OVNIS a dit qu'il a reçu des rapports des de correspondants que les observations d'étendaient sur une aire couvrant 9 états.

Le déluge de rapports est le plus important en 17 ans d'histoire d'OVNIS enregistrée, a-t-il dit.

Les Appels en Ville Abondent

La police d'Oklahoma City a dit qu'ils ont reçu 30 à 40 rapports d'observations d'OVNIS pendant la nuit.

Le quartier général de la Patrouille des Autoroutes de l'Oklahoma rapporté une expérience semblable et à un certain moment trois standardistes ne suffisaient plus à prendre tous les appels.

Les rapports d'OVNIS ont afflué de Pecos, de Monahans, d'Odessa, de Midland, de Fort Woth, de Canyon et de Dalhart, dans le Texas; de Hobbs, Carlsbad et Artesia, Nouveau Mexique; d'Oxford, Belle Plairie, Winfield, Caldwell, Mulvane, Liberal et Wichita, Arizona.

Dans l'Oklahoma, ils sont venus de Chickasha, de Shawnee, de Cushing, de Guymon, de Moore, de Tulsa, de Purcell, de Norman, de Meeker, de Chandler, de Gage, Del City et Oklahoma city.

Le centre officiel des OVNIS de la force aérienne à Wright-Patterson AFB dans Dayton, Ohio, a été rapporté avoir ouvert une enquête lundi.

Un porte-parole de l'Armée de l'Air pour le Commandement de la Défense Aérienne d'Oklahoma City a refusé de confirmer ou nier un rapport qu'un avion a été envoyé après un des OVNIS.

Le Commandement de la Défense Aérienne Nord-Américaine [NORAD] à Colorado Springs a été rapportée comme étant en contact avec l'Armée de l'Air au sujet des observations d'OVNIS.

Le bureau du shérif du comté de Sedgwick à Wichita, Kansas, a indiqué que le bureau de la météo a détecté plusieurs OVNIS à des altitudes de 6.000 à 9.000 pieds.

La Patrouille des Autoroutes de l'Oklahoma a dit que Tinker [la base de l'US Air Force] avait eu jusqu'à quatre OVNIS en même temps sur leurs éCrans radar, et qu'ils ont estimé leur altitude à environ 22.000 pieds. Un porte-parole de Tinker a cependant refusé tout commentaire.

[Légende de la photo:] Hayden Hewe trace le parcours des "soucoupes".
 
LE CAS DE SHERMAN CASE, TEXAS 1965:

Une observation par de nombreux témoins, et une photographie, Texas in 1965.

Un OVNI brillant a plané près de Sherman, dans le Texas. Des stations de radiodiffusion, la police, et d'autres agences avaient été inondées d'appels et de rapports pendant des heures. Le cameraman de télévision Robert Campbell sortit avec le policier Peter McCollum, pour interroger les témoins et observer les objets par eux-mêmes. Campbell a pris une photo de l'OVNI planant, avec une exposition de deux minutes tandis que lui et l'officier de police observaient la chose. L'image était surexposée, probablement en raison de la luminosité de l'OVNI.  


Sherman, Texas 1965

LES EVENEMENTS:

Le 2 Août 1965, peu de temps après minuit, journaliste de télévision Bob Campbell écoutait les transmissions radio de la police, particulièrement celles de deux patrouilles de route de police discutent des rapports d'un OVNI dépistés par radar et filant vers la frontière du Texas. Il est alors parti de chez lui à 03:00 du matin, armé avec un appareil photo 4x5 de Speed Graphics et un film Tri-X, et s'est rendu en ville, où il a rencontré le chef de la police.

Ensemble les deux hommes ont recherché l'objet, et bientôt l'ont aperçu, stationnaire, à treize milles à l'est de Sherman, sur la route 82. Son contour était clairement défini dans le ciel du nord-est, et le photographe a installé son appareil-photo. Il a pris quatre vues, chacune à intervalles de deux ou trois minutes.

La forme de l'objet était un cylindre avec la forme "de capsule Mercury" à une de ses extrémités, probablement arrondie à l'autre extrémité. Plusieurs bandes distinctes faisaient le tour du diamètre du cylindre, avec des "bosses" en forme de disque sur sa surface. Une extrusion formant une bande lumineuse, et l'éjection d'un matériau inconnu ont accompagné l'objet.

L'aspect remarquable de cet incident particulier est que, après avoir été alerté par la même émission par radio, plusieurs autres individus ont également observé l'objet. Campbell et McCollum étaient à un mille à l'est de Bells, Oklahoma. Le policier de la patrouille des autoroutes Bill Quires l'observait depuis la route de Durant, à 30 milles au nord de Bells, et l'officier du Département de la Sécurité Publique Jim Faglia de l'observait d'un point à sept milles de sud de Sherman, de ce fait excluant la possibilité que l'objet ait pu être une planète ou une étoile.

BREVE DISCUSSION:

Les négatifs ont été soigneusement examinés par les conseillers scientifiques de l'Armée de l'Air et par les experts astronomiques tel le Dr. Allen Hynek.
CONCLUSION:

Aucune explication acceptable n'a été trouvée pour l'objet enregistré sur les négatifs. Il doit être considéré comme un objet volant non identifié.

REFERENCES:

    * "Flying Saucers: Serious Business", Edwards, Bantam paperback, 1966, p 165.
    * "The UFO Experience", par le Dr. J. Allen Hynek, ISBN 0-345-27361-3.
    * "Flying Saucers on the Attack", par Harold T.Wilkins, p 317.
    * "Challenge To Science", par Jacques Vallée, ISBN 0-345-27086-X, p 54.
    * "Flying Saucers", Lorenzen, Signet 1966, p 240

http://ufologie.net/htm/sherman65f.htm



Rapports OVNIS EN OKLAHOMA, AOUT 1965

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Daily Oklahoma, USA, le 3 août 1965.

Des étoiles dans leurs yeux? Beaucoup de gens ne démordent pas d'avoir vu des "Objets Volants"
En dépit des l'affirmation de l'Armée de l'Air que les habitants de l'Oklahoma, littéralement, "voient des étoiles," les rapports d'observations d'objets volants non identifiés ont continué à affluer mardi.

Dale Johnson, directeur du planetarium Kirkpatrick, a indiqué que "d'où l'Armée de l'Air a obtenu ses informations" que les objets ont pu avoir été la planète Jupiter "est un mystère."

"Jupiter n'est pas visible en ce moment de l'année," a dit Johnson.

Les seules planètes visibles maintenant sont Mars, qui est en l'air tôt en soirée, et Venus. Saturne entre en vue le matin, a-t-il dit.

Les gens pourraient voir Antares, une étoile dans le sud, qui change dramatiquement de couleurs, ou Vega, qui est dans le ciel vers 21:00, a-t-il dit.

Un rapport avait même un OVNI atterrissant près de Justin, dans le Texas, à 11 miles de Denton.

D'autres rapports avaient eu des OVNIs verts, des OVNIs rouge et des OVNIS blancs brillant passant comme un éclair, planant et filant à travers les cieux exceptionnellement clairs d'été.

Des centaines de rapports ont innondé la Patrouille Autoroutière, les services de police, la base aérienne de Tinker, le Bureau de la Météorologie des USA et les médias de nouvelles pour la troisième nuit consécutive.

Pourtant, l'Armée de l'Air s'en est tenu à son communiqué publié à Washington, D.C., que certains rapports pourraient être des observations d'une pluie de météore du quadrant qui se produit du 26 juillet au 16 août.

La déclaration de l'Armée de l'Air a également indiqué que pendant les deux derniers jours les vitesses des vents et les distributions de la température au-dessus des grandes plaines étaient favorables à la "scintillation," le phénomène naturel qui fait que les étoiles semblent scintiller ou que des objets éloignés semblent danser quand ils sont vu à travers les couches de l'atmosphère.

Mais les gens rapportaient toujours voir des choses étranges, non définies.

A Fort Smith, Arkansas, deux étudiants de lycée, Ronnie Coble, 17 ans, et Jack Clark, 17 ans, tous deux de Van Buren, ont vu trois OVNIS de forme ovoïde filer au-dessus d'eux. Cinq minutes plus tard, ils en ont vu un quatrième, ont-ils dit.

Dans le Texas deux shérifs adjoints du comté de Tarrant ont rapporté un objet brillant qui "ressemblait à une fusée au magnésium" qui a semblé toucher le sol près de Justin. Les hommes l'ont repéré tandis qu'ils patrouillaient près du lac de Wagle Mountain.

Les officiers des forces de l'ordre on envahi le secteur mais plusieurs heures plus tard, ils ont rapporté que leurs fouilles n'ont rien donné.

A peu près au même moment, des douzaines d'habitants de Fort Worth et Denton ont raconté observer une lumière brillante pendant qu'elle filait vers le nord à travers le ciel.

Des gens ont appelé par téléphone pour demander aux officiers de Denton ce qu'il en était d'une lueur blanche qui, ont-ils dit, a semblé toucher la terre à proximité de Justin.

Un policier à Lewisville, dans le comté du Sud de Denton, a rapporté un objet multicolore passant à moins de 100 pieds du barrage de Lewisville.

Un homme de Norman, Charles Boyd, dit qui lui et quatre autres personnes ont observé un globe blanc, qu'ils ont estimé pour être de 30 à 40 pieds en diamètre, flottant à environ 20 degrés au-dessus de l'horizon du sud-est de Norman.

Boyd a indiqué que l'objet a semblé avancer, reculer, pui aller de haut et en bas.

Robert Bennett, un homme de la Highway Patrol en service à Tishomingo, dit qu'il a aperçu "un OVNI vert" voyageant au nord-est à des altitudes élevées.

Jim Peak, de la police de Woodward, dit qu'il a vérifié des rapports de plusieurs habitants au sujet d'un "globe rouge solide" volant au-dessus de la ville.

Vague de rapports d'observation en Août aux USA

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Raleigh Times, Raleigh, USA, le 4 août 1965.

Les Gens du Midwest Parlent d'Objets Mystérieux

OKLAHOMA CITY (UPI). -- Des milliers de personnes à travers les Midlands de la nation et le Sud-Ouest ont encore rapporté, dans la nuit de mardi, voir des phénomènes mystérieux flashant, clignotants, projetant des étincelles et filant en zigzaguant parfois à travers les cieux.

L'Armée de l'Air conteste la plupart des observations comme étaient probablement juste des étoiles ou des planètes.

Najeeb E. Halaby, ancien directeur de l'Agence Fédérale de l'Aviation (FAA) a indiqué que l'éruption des rapports pourrait être le signe d'une nouvelle "mythologie américaine."

"Les rapports de tels objets semblent atteindre leur pic en août et en septembre. Il se peut que le long été chaud ait enflammé les imaginations," a-t-il dit à Los Angeles.

La majeure partie des objets que les gens ont vu a été décrite comme rouge ou jaunâtre et filant à travers le ciel du sud-ouest au nord-est à des altitudes très élevées.

C'était le quatrième jour consécutif d'observations d'OVNIS, qui ont tellement surchargé les services de police qu'ils ont transféré toutes les questions vers les bases aériennes.

Un bon nombre de de gens a contesté l'affirmation de l'Air Force que c'était des étoiles ou des planètes.

Un professeur d'anglais de 23 cans du lycée de l'Iowa à Sioux City a dit qu'il a vu un objet clignotant et qui "quiconque dirait que c'était une étoile serait quelqu'un qui a perdu la tête."

Le professeur, qui ne voulait pas donner son nom, dit qu'il a repéré le phénomène quand lui et son épouse roulaient dehors dans leur voiture pour rechercher des soucoupes volantes.

Quelque chose a passé comme un éclair au-dessus d'eux, qui était lumineux, jaunâtre et zigzaguaut légèrement. Cela a été remplacé, dit-il, par une lumière rouge entourée par trois lumières blanches. La lumière rouge était la plus lumineuse, a-t-il dit.

Il a dit qu'il est sorti de la voiture et a arrêté l'allumage pour essayer d'entendre un moteur d'avion.

OVNIS A CURITUBA, BRESIL, 1965

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The New York Times, USA, le 4 août 1965.



OBJETS DANS LE CIEL

CURITUBA, Brésil, 3 août 3 (Reuters). -- Un escadron de 18 soucoupes volantes a été vu par cinq personnes dans le nord de l'état de Parana au Brésil, selon des rapports de presse de là-bas, mardi.

Le rapport a indiqué que deux filles ont aperçu la première fois quatre objets venant au-dessus de l'horizon de jour à Astorga, environ 250 miles à l'ouest de Sao Paulo. Elles ont appelé des voisins, qui ont censément vu les quatre objets suivis de 14 autres soucoupes volant en formation.

Les objets ont été décrits comme argentés avec une lumière verdâtre brillante à partir du dessus.

UN OVNI SE POSE AU PEROU, 1965

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Méridional, France, en page 7, le 24 août 1965.



Soucoupe volante au Pérou

LIMA (A.F.P.). -- Une soucoupe volante se serait posée, vendredi dernier, dans les ruines incas de Sacsahuaman, près de Cuzco, au sud-est du Pérou.

Deux nains, à la bouche verticale et dont les yeux jetaient une forte lumière, sont alors sortis de la soucoupe.

Ces révélations ont été faites par des touristes qui visitaient les ruines.

29 août 1965 Warminister, Scotland

Photographie de ce qui fût appelé la "chose de Warminster" à l'époque. prise par Gordon Falkner, un jeune ouvier http://ufocasebook.com/bestufopictures2.html



OVNIS EN SLOVAQUIE, 1965

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Bratislava Prava, Tchécoslovaquie, page 8, le 4 septembre 1965.

SOUCOUPES VOLANTES AU-DESSUS DE LA SLOVAQUIE

On a observé des soucoupes en vol, voyageant du nord au sud, au-dessus de Kosice à 18:00 le 3 septembre. Selon le major Boris Domanski, qui flânait en descendant la rue Komensky avec son épouse, il a vu une grande foule examiner le ciel, il a regardé vers le haut et a vu un objet volant rouge et circulaire dans la direction des Aciéries de la Slovaquie de l'Est vers Bankov. Simultanément, il a observé un objet de couleur noire tourner sur place à une hauteur de 3000 mètres et à environ 7000 mètres à partir de Kosice. Quand l'objet circulaire a dépassé l'objet tournant, ce dernier s'est déplacé et a disparu.

Le bureau du journal a été inondé par des appels des citoyens qui étaient témoin du phénomène. Selon l'information de l'administration des lignes aériennes d'état, la station de radar de Kosice n'a enregistré aucun objet dans le ciel à ce moment particulier, parce qu'ils surveillent seulement les itinéraires de vol des avions entrants et sortants.

Atterrissage d'une Soucoupe Volante AFRIQUE DU SUD

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien South Wales Echo and Evening Express, de Cardiff, R-U., le 17 septembre 1965.



Le Mystère de l'Atterrissage de la "Soucoupe Volante"

La police et les scientifiques enquêtaient hier sur des rapports qu'un objet de type soucoupe volante avait atterri sur une route principale près de Pretoria, Afrique du Sud.

Deux policiers ont dit que l'objet était d'environ 10 mètres de diamètre et comme une toupie géante. Pendant qu'ils l'approchaient, il a vomit des flammes et a décollé à grande vitesse.

Soucoupe et panne à Colchester R-U. 1965

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Colchester Gazette, on September 21, 1965.



UNE HOMME RACONTE AVOIR VU ATTERRIR UNE "SOUCOUPE VOLANTE"

Un ouvrier de Paxman dit que ça a arrêté sa moto

Etait-ce une soucoupe volante d'une autre planète que M. Paul Green, conducteur de chariots élévateurs de 29 ans à Paxman, Ferndale, route de moulin, Mersey occidental, a vu alors qu'il montait sa moto tard la nuit récemment? "Je ne suis pas un farfelu, mais je pense que c'était quelque chose d'une autre planète," a dit M. Green, qui a décrit l'objet mystérieux comme "à peu près de la longueur de deux maisons."

Sa moto a été coupée tandis qu'il recevait une sorte de décharge électrique du guidon de la machine pendant que la "soucoupe volante" glissait en venant de l'est et atterrissait apparemment sur les marais de Fingringhoe wick, a-t-il dit. Bien qu'il ait admis ensuite il avait été "mort de peur", M. Green a dit qu'il a noté que l'objet avait un dôme émettant une lumière bleue, et qu'il semblait avoir une lumière bleue d'une bande autour de la machine et également d'une partie coupée au-dessous.

Également en-dessous, il y avait ce qui ressemblé à des roues d'atterrissage sur deux grandes boules.

La machine a disparu de sa vue derrière un bouquet d'arbres, mais M. Green a dit qu'il avait encore pu voir la lumière bleue au-dessus des arbres pendant un moment.

BRUIT DE BOURDONNEMENT
"Je roulais après la maison de M. Anthony Buck, Membre du Parlement, à Peldon, quand j'ai entendu un bruit étrange de ronflement, plutôt comme le bruit qu'on entend de la toupie d'un gamin, mais beaucoup plus fort et plus perçant," a-t-il dit à un journaliste.

"J'avais juste rattrapé un scooter quand j'ai entendu ce bruit, et regardant le ciel, j'ai vu un objet en forme de soucoupe, avec un dôme au-dessus. Alors ma machine s'est arrêtée juste comme si j'avais manqué d'essence."

"J'étais stupéfait. L'objet était à environ deux miles au loin et environ 100 pieds vers le haut. Il a semblé atterrir du côté de Colchester des marais du Mersey."

"Ensuite quand j'ai touché la manette des gaz de la moto, c'était comme si je mettais ma main sur un câble de phase - il y avait une sensation cuisante partout en moi."

"J'ai continué à regarder et il a semblé y avoir une lumière bleuâtre clignotant en marche et en arrêt. J'ai marché sur un peu, poussant ma moto, ensuite j'ai actionné le kick et le moteur a donné vie immédiatement."

'ENGOURDIS'

"La chose étrange est que la personne à scooter a éprouvé les mêmes choses que moi. Mais ni l'un ni l'autre n'avons parlé; pas un mot n'a été dit - c'était comme si nous avions été engourdis."

M. Green a dit à un journaliste qu'il espérait que le jeune à scooter se présenterait pour décrire ce qu'il avait vu.

Mme Russel Walker, Peet Tye Cottage, route du Mersey, à Abberton, une voisine de M. Buck, dit qu'elle n'avait entendu rien de l'incident mais que beaucoup de gens avait présenté leurs remarques sur des avions volant bas dans le secteur.

Octobre 1965

Le 04 A Middletown (Ohio), observation de Tucker [1].

Observation du 21 octobre dans le Minessota07 00:30 Le Sergent Tech Charles "Chuck" Sorrels, opérateur de tour de contrôle de la base d'Edwards voit un groupe d'objets lumineux émettant des lumières rouge, blanche et bleue s'approcher du champ d'aviation. Lorsque ces objets commence a effectuer des manoeuvres inhabituelles, il en conclut que ce n'est pas ordinaire et rappelle le Commandement de la Défense Aérienne — en l'occurence une unité nommée LAADS (Los Angeles Air Defense Sector). Le major Struble du LAADS ordonne l'enregistrement des conversations. Il implique le NORAD et d'autres bases aériennes : Norton, Hamilton, George et March. Le major veut envoyer des avions vers les objets mais ne peut le faire tant qu'un capitaine de Edwards n'ait approuvé l'envoi des avions. Ce capitaine est "l'officier OVNI" ("UFO officer", prononcé "Yoo-fo") responsable à la base. On doit demander que le ou les avions puissent partir de la 28ème Division Aérienne à Hamilton, on ils ne décollent pas du tout [2].


Le 21 Observation (ci-contre) à Gibbon (Minessota).

La suite de l'article ici

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La vague d'ovni internationale de 1965   Ven 04 Déc 2009, 22:21

Le 4 décembre 1965 observation ovni par gemini 7

Dans la nuit, Frank Borman et James Lovell entendent "quelque chose" frapper le hublot de leur capsule Gemini 7, filant à 28000 km/h à une distance variant entre 160 et 205 km du sol terrestre. A peine remis de leur frayeur, les jeunes astronautes aperçoivent un étrange objet à proximité, entouré de particules fluorescentes.



JAMES LOVELL ET FRANK BORMAN: En Décembre 1965, les astronautes James Lovell et Frank Bormann ont également vu un OVNI pendant leur deuxième orbite de leur vol record de 14 jours à bord de Gemini. Borman a signalé qu'il a vu un vaisseau spatial non identifié une certaine distance de leur capsule. Les contrôleurs de Gemini, au cap Kennedy lui ont dit qu'il voyait le dernier étage de leur propre lanceur de Titan. Borman a confirmé qu'il pouvait bien voir le dernier étage du lanceur, mais qu'il pouvait également voir quelque chose complètement différent en plus.



Durant le vol de James Lovell à bord de Gemini 7:

Lovell: Un "Bogey" à 10 heures vers le haut. Capcom: Ici Houston. répétez, 7. Lovell: J'ai die que nous avons un "Bogey" à 10 heures vers le haut. Capcom: Gemini 7, est-ce que c'est le booster ou est-ce que vous voyez vraiment quelque chose? Lovell: Nous voyons vraiment plusieurs ... choses, pour de bon. Capcom: ...votre estimation de distance ou de taille? Lovell: Nous voyons aussi le booster...





http://www.rr0.org/1965.html

http://nssdc.gsfc.nasa.gov/database/MasterCatalog?sc=1965-100A

L'été des soucoupes volantes, AMERIQUE LATINE

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Evening Star, of Ipswitch, Suffolk, U-K., on October 15, 1965.



LA BAS AU MEXIQUE ILS VONT PROBABLEMENT SE RAPPELER LE MILIEU DE 1965 COMME:
L'Eté des Soucoupes

L'été de 1965 est susceptible d'entrer dans l'histoire mexicaine comme "L'été des soucoupes volantes."

Les "observations" ont commencé tard en juillet après une succession de rapports de phénomènes semblables de diverses régions de l'Amérique du Sud.

Puis soudainement, tout le Mexique a semblé voir des disques lumineux, des lumières planantes et de rapides boules de lumière.

Pas un jour ne passait sans que la presse mexicaine signale que les "objets volantes non identifiés" ont terrorisé quelque famille rurale tel jour ou une ville entière telle nuit.

Parfois une escadrille "d'OVNIs" (objects voladores no identificados) avait convergé sur un "vaisseau-mère" en forme de cigare.

ENIGME

Un journal de Mexico a présenté ses observations sur "cette énigme qui dure depuis 23 ans" parce que, disent-il, de telles "observations" ont commencé en 1942. D'autres ont rappelé un rapport scientifique par l'astronome mexicain, le Dr. Jose Bonilla, qui a dit qu'il avait observé "des centaines d'objets de forme ovale passer" devant son télescope en 1882.

Au fur et à mesure que la "plativolite" - la fièvre de voir des "plativolos", des soucoupes volantes - s'est emparée de la capitale mexicaine, des hommes d'affaires sérieux pouvaient être vus grimpants sur les toits de leurs immeubles de bureau munis d'une paire de jumelles.

Des employés de bureau rentrant chez eux risquaient leurs vies en traversant les rues à forte circulation avec le nez en l'air au lieu de surveiller le trafic. Un grand grand magasin a fait sa publicité: "Les OVNIs? Voyez-les vous-mêmes si vous n'y croyez pas, en achetant votre télescope ou vos jumelles ici."

Les "soucoupes volantes" se présentaient en rouge, blanc, bleu, jaunes et même gris. Elles allaient de la taille d'une balle de tennis à des disques de 20 mètres de large. Elles filaient silencieusement à travers le ciel ou ont émettaient des bruits assourdissant et une pluie d'étincelles. A part les soucoupes, certains ressemblaient à des champignons, des ballons de rugby, des beignets ou des oeufs.

Ils ont été vus à Acapulco, sur la côte Pacifique et Veracruz sur le Golfe du Mexique, à Tijuana, dans le lointain nord-ouest et à Mérida dans la péninsule du Yucatan.

De temps en temps des photographies sont apparues dans la presse et ensuite en films à la télévision. Habituellement, elles montraient des boules de lumières indistinctes, mais ont parfois eu des formes nettes de disques.

Le 16 septembre, le trafic a été bloqué pendant presque deux heures sur un des boulevards principaux de la capital tandis qu'une foule d'automobilistes sautait de leurs voitures pour joindre des centaines de piétons regardant vers le ciel une demi-douzaine "d'objets luminescents planants."

Peut-être n'est-il pas sans signification que c'était le Jour de l'Indépendance du Mexique et que le ciel de nuit était enflammé de fusées et de montgolfières. Mais même les anciens sceptiques ont nié que ces OVNIs avaient la moindre ressemblance avec les feux d'artifice.

Les rapports sont devenus plus fantastiques.

Trois femmes marchant dans une banlieue de la ville ont dit qu'elles se ont du fuit deux grand d'êtres de dix-pieds de haut en "tenues spatiales comme les hommes dans les bandes dessinées," mais avec des yeux rouges lumineux.

La famille de la Senora Elsa Martinez Rebolledo a indiqué que leur voiture a été pourchassée sur 35 miles dans les périphéries de Veracruz par un objet en forme d'oeuf bleu brillant qui finalement s'est élevé vers le haut à une vitesse vertigineuse dans le ciel nocturne.

Aussi vite que les "évidences" s'accumulaient, les rationalistes les anéantissaient.

Le Dr. Ernesto Dominguez, directeur du bureau de météo du Golfe du Mexique à Veracruz, a insisté sur le fait que les gens voyaient des satellites et des ballons météos.

Le Senor David E. Mehlblum, un physicien nucléaire, dans une conférence publique à Mexico, a expliqué toutes les observations comme ballons météo ou phénomènes météorologiques. Les photographies d'OVNI, étaient dit-il, des trucages de photographes, et "toutes ces choses peuvent se résumer à de l'imagination frauduleuse."

Les astronomes se montraient à la télévision avec des photographies télescopiques prouvant que Venus est passe par des phases comme la lune et avait donc parfois une forme de soucoupe.

Mais le Senor Javier Garzon, un physicien du personnel de l'observatoire astronomique national a été cité comme disant que dans son opinion "les soucoupes existent vraiment et viennent apparemment d'autres planètes."

Après des semaines de dénégations de ce que quoi que ce soit hors de l'ordinaire avait été vu, deux officiels de l'aéroport de Mexico ont admis qu'ils avaient observé, par les jumelles, deux "corps lumineux travsersant le ciel."

L'un a suivi une trajectoire stable et ils ont conjecturé que ceci était un des nombreux satellites artificiels visibles peu après coucher du soleil ou avant le lever du soleil.

Mais le deuxième "a changé de direction, a accéléré, disparu et est revenu dans la vue et a même retourné sur son chemin" selon le surveillant d'aéroport Senor Jose Luis Enriquez.

DES ESSAIMS

D'autres essaims de "soucoupes volantes" ont été vus au-dessus de Mexico le 25 et le 29 septembre. Le journal "Ultimas Noticias" a commenté que "maintenant les OVNIvidences (les évidences des OVNIS) deviennent alarmantes", alors que Diario de la Tarde disait: "un grand nombre de personnes, autrefois sceptiques ou incrédules, ont eu la preuve objective et indéniable que les soucoupes volantes sont une réalité."

John Bland

OVNIS, FINLANDE 1965

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien The Long Island Press, USA, le 1er novembre 1965.

OBJETS VOLANTS AU-DESSUS DE LA FINLANDE

HELSINKI (UPI). -- Des objets mystérieux en forme de boules et de cigare ont été vus dans les cieux finlandais dans la nuit de vendredi.

Ils ont volé au nord, tirant une lumière derrière eux, selon les témoins oculaires qui les ont vus en Finlande centrale et orientale.

En tête étaient 10 objets-boule et derrière eux EST venu un objet en forme de cigare, ont-ils indiqué.

Les documents top secrets déclassifiés

Extraits de rapports de la CIA de 1965 sur des observations d'OVNIs en Amérique du sud




TRADUCTION

"C'est la deuxième fois en moins d'un mois que nous observons ces corps célestes. La première fois, c'était le 13 juin et la seconde fut ce samedi à 19:20 heures. Ce fut pendant cette dernière observation que notre groupe en totalité a vu ce phénomène en effectuant des observations atmosphériques. La couleur de l'objet était rouge jaunâtre se modifiant de vert en jaune et en orange. Il se trouvait à une courte distance faisant un angle de 45° par rapport à notre position dans l'extrémité nord de l'île. Il prit plus tard une direction en zigzag. Durant l'une de ses manœuvres il maintenait une position stationnaire. Rapidement avec un appareil à main (un théodolite et une paire de jumelles à longue portée), nous avons observé cet objet qui resta dans une position stationnaire pendant 20 minutes. Pendant de temps le Caporal Uladislao Duran Martinez qui faisait partie de notre groupe saisi rapidement son appareil de photos et pris à peu près 10 photographies qu'il pense être parfaites. Il a non seulement pris des photos mais il en prit d'autres en utilisant le théodolite et la paire de jumelles à longue portée. Malheureusement, nous devons attendre jusqu'au mois de mars de l'année prochaine pour pouvoir développer ces photos. Pour corroborer ma déclaration je suis entré en contact plus tard avec la base anglaise. Les soldats de cette base ont déclaré qu'ils avaient observé un objet ressemblant à une étoile de première magnitude. Cette communication a été faite vers 20:30 heures. La même chose est arrivée avec le personnel de la base argentine d'Orcad. Avec ce cas ci, nous fumes certains d'avoir affaire à un étrange objet solide car l'équipement électromagnétique montrait des interférences anormales à partir de l'instant où l'objet fit son apparition.

Le 18 juillet l'édition de "La Nacion", le journal de Santiago, écrivait la chose suivante :"Le 17 juillet plusieurs personnes dans Colonia, Uruguay ont observé l'atterrissage d'une soucoupe volante sur une plage. Le rapport mentionnait que l' étrange objet est resté sur la plage près de deux minutes, puis ensuite a décollé pour amorcer silencieusement un vol vertical en direction de la rivière Plata où il est resta suspendu dans l'espace pendant plusieurs minutes à une altitude de 10 mètres, puis plus tard continua un vol horizontal sur approximativement 500 mètres.Les personnes qui ont vu l'objet ont déclaré n'avoir vu aucun militaire, mais que l'objet laissa sur la plage un "X" semblable à la trace d'un pied mécanique escamotable, qu'il était de couleur rougeâtre et difficile à regarder en raison de sa luminosité."Un peu plus tard des objets étranges ont été aperçus volant au-dessus de Buenos Aires. L'un des spectateurs a pris une photographie des objets."Le 20 juillet les éditions "d'El Mercurio", "Diaro Illustrado" et de "La Nacion" rendirent compte qu'un objet étrange vola aux environs d'Antofagasta durant 25 minutes."Le 19 juillet dans les provinces de Tarapace et Antofagasta, Chili, un objet étrange a été observé volant à grande vitesse en produisant de très fortes explosions. L'objet a d'abord été aperçu à 15:55 heures et a été décrit comme ayant la forme d'un cône, la pointe à l'arrière. Il a été observé par six ouvriers travaillant dans la mine de Nitrate de Maria Elena."Le 23 juillet 1965 le "Diaro illustrado", journal de Santiago rapportait la chose suivante :"Le 20 juillet à 04h00 du matin une personne logeant dans un hôtel de Chaffaral fut réveillé par un bruit violent. Il regarda par la fenêtre et vit un objet de couleur rouge intense qui avait un diamètre approximatif de 10 à 12 mètres posé sur le sable à proximité de l'hôtel, puis 4 à 5 minutes plus tard, il s'envola dans un bruit assourdissant puis disparu."Commentaires de l'officier de presse : Il peut y avoir un rapport entre certaines observations et le programme spatial américain. Une vérification avec la NASA indique que les objets 1965 46et 1965 46E faisaient partie de la série 1965 46A (COSMOS 68) qui a été lancé le 15 juin et qui se désagrégea le 19 juin 1965.

CONCLUSION

De tous ces incidents Rincon Pareja en conclue que les soucoupes volantes sont beaucoup plus qu'une illusion d'optique collective et que derrière elles des forces puissantes se meuvent, appartenant à des êtres beaucoup plus développés que les habitants de la Terre."L'arrêt de moteurs, le silence des radios et des radars et les décharges électriques sont les actions de champs électromagnétiques créés par les soucoupes volantes. Ce même champ magnétique maintiendrait une atmosphère autour des vaisseaux qui leur permettrait de se déplacer dans l'espace interstellaire, et dans le milieu gazeux entourant la terre et allant même dans les profondeurs de nos mers"

Rincon Pareja

Lettre du 9 septembre 1965

Où l'on apprend que la NASA serait mêlée à des histoires d'OVNIs...



TRADUCTION

Le 9 août 1965, une source nous informait que le CENSURE qui a ses quartiers généraux à CENSURE Washington, D.C., 20036, branche informelle à Pittsburgh, Pa, CENSURE, une Université de Pittsburgh étudiant diplômé, et un CENSURE sont membres d'une organisation de Pittsburgh. Ils ont été mis au courant par un employé de la NASA, un CENSURE (phonétique), et ont déclaré qu'il leur donna des informations envoyées par la poste sur les objets volants non identifiés (UFO) qu' il obtint à partir des dossiers de la NASA. La source croit que l'information donnée est peut être classifiée. La source dit, par exemple, que CENSURE avait vu un film montrant une séparation de missile et qu'un OVNI apparut sur l'écran. Avant le vol de Gemini 4, CENSURE informa CENSURE regarda à l'extérieur quelque chose d'intéressant, car le vaisseau spatial avait des dispositifs à bord pour détecter les OVNIs. CENSURE donna les informations reçu de CENSURE les quartiers généraux du Comité National d'Investigations des Phénomènes Aériens (NICAP).

CENSURE ont informé la source que CENSURE poste ses lettres dans une boîte aux lettres loin de la NASA et mette des cheveux dans la colle de l'enveloppe, ainsi le destinataire peut déterminer si l'enveloppe a été ouverte. La source indiqua qu'elle n'avait pas de raison de croire que l'information garantie par CENSURE venait d'une puissance étrangère.

http://photovni.free.fr/f.o.i.a%2022/22.1.htm


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

La vague d'ovni internationale de 1965

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vague d'ovni internationale de 1965
» (2009) une pseudo vague d'ovni à Dijon
» (1965) Les photos ovni de Rex Heflin à Santa Ana
» La vague d'ovni de 1947 aux USA
» Vague d'OVNI en Amérique du Sud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Base de données: les cas d'observations d'ovni classés par type :: Les affaires importantes dans l'histoire de l'ufologie :: I/ Cas "classiques" de l'ufologie-