Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Ovni: Les réponses à vos questions courantes sur le sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Ovni: Les réponses à vos questions courantes sur le sujet   Jeu 03 Déc 2009, 19:04

Les réponses à vos questions sur le sujet

Bien souvent ce sont des préjugés et des croyances diffusées par la société qui forcent les gens à penser que le phénomène ovni ne peut être réel. Nous allons donc passer en revue les questions les plus courantes si vous le voulez bien.



S'il est une discipline victime de préjugés et de stéréotypes, c'est bien l'Ufologie ! Ceux qui s'intéressent aux OVNIs évitent généralement de le clamer haut et fort, par crainte de passer pour des illuminés! Et la majorité des témoins d'apparitions d'OVNIs se réfugient dans un mutisme, craignant de partager leurs expériences avec l'entourage immédiat, pour les mêmes raisons. Tout ceci est bien connu et dure depuis 50 ans, même si, depuis quelques années, les digues se rompent. Le problème est que ces stéréotypes influencent tant la manière dont la personnes va assimiler des informations nouvelles sur les OVNIs que la façon dont il va s'en souvenir. L'individu va accorder son attention de façon sélective à ce qui conforte ses croyances stéréotypées. Donc, il ne faudra pas s'étonner qu'il assimilera, quelque soit la valeur de la preuve apportée, les OVNIs à du "pipot" et qu'il oubliera l'événement aussi vite qu'il l'en a pris connaissance. Quels sont les principaux stéréotypes, c'est-à-dire l'ensemble des croyances partagées à propos des OVNIs ? Voici des réponses.

Vous pouvez également poser vos questions sur le forum. On vous répondra avec plaisir en vous donnant par exemple des documents pertinents en cliquant ici

Les choses à savoir

La plupart des certitudes que nous avons sur le sujet des OVNIS ne sont en fait que des croyances, des traditions figées et des habitudes de pensée. Cette partie du site se propose d'en faire le tour et de remettre certaines idées en place. Voici donc, les raisons les plus courantes du scepticisme au sujet des ovnis et de la vie extraterrestre.

Observations et témoignages

Si les OVNIS existaient vraiment, les astronomes les verraient dans leurs télescopes.


Les astronomes ne voient même pas les avions dans leurs télescopes. Les télescopes ne sont pas du tout adéquats pour voir des avions ou des OVNIS, ils sont fait pour voir des objets très lointains, massifs et fixes. Par ailleurs, les astronomes voient proportionnellement autant d'OVNIS que le commun des mortels, mais comme tout le monde, avec leurs propres yeux.

Si les OVNIS existaient, ils seraient détectés par les radars.

Tout d'abord, il se trouve que des OVNIS sont effectivement détectés par les radars.

Quelques précisions s'imposent:

les radars civils sont souvent réglés pour ne détecter par défaut que les seuls avions intéressants. Ceux-ci utilisent un appareil appelé "transpondeur" qui émet un signal d'identification, seuls les avions émettant ce signal sont montrés par les radars civils. Les radars militaires bien entendu détectent tous les avions et objets volants. Ce qui se passe en général, c'est que lorsqu'un pilote civil croise un ovni, il le signal à sa tour de contrôle, laquelle vérifie si l'OVNI est identifié par un transpondeur, et si ce n'est pas le cas, demande confirmation auprès de la station radar militaire la plus proche.

Il y a de très nombreux cas ou dans ce genre de circonstances les radaristes militaires ont confirmé leur détection d'OVNI par leurs radars, et ont même envoyé des pilotes militaires à la poursuite des OVNIS, détectés alors à la fois par les radars des avions militaires et les radars militaires au sol. Les données radars sont enregistrées, et quelquefois rendues publiques comme preuve que les OVNIS sont des machines volantes d'origine inconnue. La vague Belge de 1990 est un cas typique de ce genre d'événements.

Sociologie, psychologie et science fiction


Les OVNIS sont des hallucinations qui frappent les esprits faibles seulement.


Toutes les couches sociales, toutes les cultures, tous les pays, toutes les professions sont représentées à part égales dans les cas ou des OVNIS ont été observés. Par ailleurs, les hallucinations ne s'enregistrent pas sur les magnétoscopes des radars.

Les OVNIS sont apparus en même temps que les histoires de science fiction.

Au contraire, il y de tout temps eu des témoignages relatifs aux OVNIS. Les textes indiens antiques des Véda, par exemple, les mentionnent avec force détails. Des peintures, des dessins, des textes de toutes sortes montrent que les OVNIS sont un phénomène présent tout au long de l'histoire humaine.

On voit plus d'OVNIS après que des films de science fiction soient diffusés.

Les sceptiques se sont empressés de vouloir le démontrer, mais ne purent aboutir. Les études statistiques effectuées montrent qu'il n'y a aucun lien entre des événements médiatiques ayant trait à des thèmes extraterrestres et le nombre d'observations d'OVNIS.

Déclarations et études

Les scientifiques ont étudié les OVNIS et nous prouvent qu'ils n'existent pas.


Il n'y a en fait eu qu'une seule étude scientifique, modeste d'ailleurs, du phénomène ovni. Elle a été effectuée en France par le GEPAN / SEPRA, une division du CNES, à la demande du gouvernement, et ses conclusions récentes sont que dans certains rares cas, les preuves physiques sont suffisantes pour conclure que l'OVNI est une machine volante gouvernée par une forme d'intelligence et capable de performances totalement inaccessibles par la technologie humaine actuelle.

Si les militaires nous disent qu'il n'y a pas d'OVNIS, c'est qu'il n'y en a pas.

Les Etats-Unis sont maintenant quasiment le seul pays qui maintient un secret sur les OVNIS et nient leur réalité. Il y a pourtant des exceptions, la CIA par exemple admet depuis peu qu'elle s'est intéressé de très près au OVNIS et n'excluait pas qu'ils puissent être des engins extraterrestres.

De nombreux autres pays, comme la Belgique, le Pérou, l'Espagne, ont ouvert leurs dossiers militaires sur les OVNIS au public, voire contribuent activement aux recherches sur les OVNIS. En France il faut encore une certaine insistance pour obtenir des dossiers militaires sur ce sujet, mais peu à peu la transparence se fait. Les forces armées de ces pays ne nient pas la réalité des OVNIS mais en général s'abstiennent de publier des conclusions positives sur leur nature.

Complots et secrets

Si les militaires nous cachaient des choses, on trouverait tout de même des papiers...

Comme expliqué ci-dessus, les papiers se trouvent sans problème dans de nombreux pays. Aux Etats-Unis, c'est quelquefois l'absence de papier qui est intéressante: ainsi dans le cas de l'affaire de Roswell, lorsque le Sénateur Schiff demanda une enquête de la cour des comptes, celle-ci découvrit que l'intégralité des archives militaires de la base de Roswell avait été détruite de façon anonyme et sans autorisation, pour toute la période couvrant les événements.

Voyages spatiaux et vie extraterrestre

Les voyages interstellaires étant impensables, des extraterrestres ne peuvent pas nous rendre visite. A peu près au moment ou les frères Wright faisaient voler le premier avion, la communauté scientifique dans son ensemble affirmait que le vol d'un avion est mathématiquement impossible. Qu'aurait-on dit alors si on avait parler d'envoyer des sondes aux confins du système solaire ou de marcher sur la Lune?

Techniques basées sur le détournement de l'esprit scientifique


Voyage au pays du scepticisme ordinaire: Il existe un scepticisme ordinaire qui refuse d'accorder la moindre réalité au phénomène .

A phénomène extraordinaire, il faut des preuves exceptionnelles:


Manœuvre psychologique habile mais non scientifique. Il s'agit d'un non sens puisqu'un tel principe rend la recherche scientifique improductive. En effet, chaque remplacement d'une théorie par une nouvelle théorie plus adéquate résulte le plus souvent justement de la découverte d'un fait qui "défie" les lois déduite de la théorie qui va être dépassée!

En réalité, les phénomènes extraordinaires ne demande ni plus ni moins de preuves de leur existence, ils appellent simplement à leur étude. Les sceptiques au contraire utilisent ce principe pour refuser toute étude, en laissant entendre plus que ce principe n'en dit: ils sous-entendent en effet que chaque observation d'ovni doit être rejetée car il faudrait plus que des preuves pour qu'on lui accorde du temps, il lui faudrait des preuves "extraordinaires".

Les OVNIS violent les lois de la physique, donc ils ne peuvent pas exister!


Les OVNIS pourraient tout au plus violer les lois de la physique telles que nous la connaissons! Il n'y a aucune raison de penser qu'il violent une quelconque loi de la physique que nous n'aurions pas encore découverte.
En réalité, il faut au contraire comprendre que les OVNIS sont capable de prouesses qui ne nous sont pas encore possible, et en déduire qu'ils ne sont pas d'origine terrestre quand à leur technologie.

Si un grand nombre de scientifiques utilisent encore cet argument non scientifique, il en est d'autres qui au contraire réfléchissent aux possibilités que nous pourrions trouver pour nous assurer le même types de performances, en travaillant par exemple sur la MHD, ou, comme la NASA le fait, sur l'annulation de la force de la gravitation.

De même, juste avant les débuts de l'aviation, il y avait la catégorie des scientifiques qui pensaient que le vol d'un objet artificiel plus lourd que l'air est mathématiquement impossible selon leur démonstration, il y avait par ailleurs deux anciens fabricants de bicyclettes qui, malgré des compétences en principe bien inférieures, faisaient décoller le premier avion. Il est désolant de voir que cette réalité incite à si peu de modestie un si grand nombre de nos scientifiques actuels.

Si les OVNIS sont des vaisseaux spatiaux extraterrestres, il devrait exister des photographies indiscutables de ces engins.

Il existe bel et bien de telles photographies indiscutables.

Par indiscutable, on ne peut bien sur pas entendre: qui ne seront pas discutées. L'un des problèmes avec les photographies, c'est justement qu'elles seront toujours discutées par les sceptiques.

Pourtant, on peut effectivement étudier scientifiquement une photographie, et dans certain cas, dépendant de nombreux paramètres, tels que des objets du décor permettant de situer l'OVNI, le fait de disposer non d'une seule mais d'une succession de photographies, le fait de pouvoir y trouver par un examen approfondi des caractéristiques qui ne peuvent pas être truquées, comme des différences de luminosité non décelable sans appareillages dont le truqueur éventuel ne peut disposer, et tout en ensemble vaste de détails et de paramètres que seuls des spécialistes des mathématiques, de la photographie, de la photonique et de la trigonométrie sauront étudier, échappant totalement au possibilités et au compétences des truqueurs.

Les photographies que l'on peut considérer comme authentiques sont donc effectivement en général des photographies anciennes, sur papier argentique, prises par des gens qui n'auraient pas été capables à leur époque de concevoir des faux qui résisteraient des décennies plus tard aux analyses sophistiquées que l'on peut réaliser aujourd'hui. Paradoxalement, des images récentes sont beaucoup plus suspectes.

Et bien entendu, il existe des faux. Il est d'ailleurs très facile de distinguer les vrais des faux datant de deux à quelques décennies: ces faux sont grossiers, on y voit des engins d'aspect folkloriques, on voit littéralement les fils qui les maintiennent, les ombres, les flous ou les manques de flou par rapport au décor, les erreurs de conception au niveau de la direction de la lumière et bien d'autres choses permettent de repérer ces faux avec facilité, et par contrecoup, les photographies un peu datées qui résistent à l'investigation poussée sont à considérer comme authentiques.

Il me faut bien sur ajouter que vous devez apprendre à entendre "preuve" comme preuve de type "judiciaire". Il n'existe pas de "preuve scientifique" de quoi que ce soit, la science ne prouve pas, elle émet des théories et les confronte à l'expérience. La théorie n'est jamais "prouvée", elle est en état de réexamen constant, et conservée uniquement tant qu'une théorie plus efficace n'est pas mieux validée par des expériences.


Des programmes d'écoute de l'espace ont été mis en place et n'ont, jusqu'à présent, donné aucun résultat. C'est une preuve supplémentaire qu'il n'existe aucune vie intelligente dans les alentours.

 Pourtant ces programmes continuent! C'est tout simplement, comme les concepteurs de ces programmes eux-même l'expliquent, qu'il s'agit de cherche un aiguille dans une botte de foin, aucun de ses projet n'espérant trouver ladite aiguille avec certitude, au contraire, il s'agit pour eux bien plus de "tenter la chance", en imaginant que peut-être on cherche des signaux dans la bonne plage de fréquence, et de la bonne manière.

Les responsables et scientifiques de ces projets savent qu'il est tout à fait possible qu'aucune civilisation extra-terrestre ne communique par des moyens que nous connaissons, il est en fait probable qu'une civilisation suffisamment avancée pour communiquer d'étoile en étoile ne le fasse pas par des ondes radios.

Il ne s'agit ici ni de prouver l'absence ou la présence de vie intelligente dans notre univers en dehors de la Terre, ni de communiquer avec une intelligence extra-terrestre mais de réussir, par hasard, à capter un quelconque message résiduel qui pourrait permettre à l'humanité de faire un bond technologique dans le cas ou il serait utilisable.

Beaucoup de scientifiques pensent que même si les extraterrestres existaient, la probabilité de recevoir un message est très faible. Entre autre difficulté, il faut, par exemple, séparer un éventuel signal du bruit de fond cosmique tout en balayant l'ensemble des fréquences.
 
Selon la loi de la relativité, les voyages dans l'espace prendraient beaucoup trop de temps pour les rendre possibles.

La relativité n'est pas une loi, elle est juste le meilleur outil théorique dans son domaine. Elle a remplacé les lois de la gravitation de Newton, lorsqu'il apparut que celles-ci n'étaient plus le meilleur outil théorique quand son domaine d'application dépassa la simple étude de la chute des corps sur Terre et la trajectoire des corps céleste proches. La relativité prévoit d'ores et déjà ses propres limites, tels les trou noirs, frontières au delà desquelles la physique proposée par la relativité ne s'applique plus. Il existe des théories alternatives qui pourraient laisser la question ouverte comme les "Worm-Holes" ou encore la Théorie des Espaces Jumeaux.

UTILISATION DE CROYANCES PRESENTEES COMME DES FAITS:

Il n'y a pas de preuves de l'existence d'êtres intelligents où que ce soit dans l'univers, mis à part ceux qui constituent l'humanité:
 
Il faudra tout de suite rectifier: au lieu de dire "il n'y a pas de preuves", on peut de toute façon réduire cette affirmation à "il n'y a pas encore de preuves", car une éventuelle absence de preuve actuelles ne permet pas d'affirmer qu'il n'y aura jamais de telles preuves.

On peut s'attaquer à cette affirmation très facilement: on trouve bel et bien des preuves d'intelligence dans le comportement des dauphins et de certains autres mammifères, dans le fait qu'ils communiquent, ou construisent des outils, ou ont une vie sociale élaborée. Si sur notre propre planète on constate que des espèces autres que la notre sont intelligentes ou bien tendent vers l'intelligence, on peut en déduire que la vie tend vers l'intelligence au fur et à mesure de son évolution.

L'intelligence mesurée à l'aune de celle de l'être humain est de toute façon une manière biaisée d'aborder la question: nous ne pouvons comprendre que notre intelligence, nous aurons des difficultés à comprendre une intelligence soit très supérieure, soit très différents et nous seront poussé à considéré celles-ci comme absence d'intelligence.

N'ayant à priori pour le moment qu'une planète explorée, la notre, au lieu de conclure faussement qu'elle est la seule à abriter l'intelligence, on pourrait conclure plus justement qu'il en va de même sur d'autres planète. Toute l'histoire de la science nous montre pour le moment que notre sphère d'action n'est pas une exception, quand cette sphère s'agrandit, on constate que ce qui y est valable peut en général être retrouvé dans les parties nouvellement découvertes de notre sphère d'investigation.

Aucun objet ne peut se déplacer à une vitesse supérieure à la vitesse du son sans bruit, sans même qu'il y ait un bang sonique. De plus, au delà du mur du son se trouve le mur de la chaleur, une autre barrière aux frontières de laquelle les matériaux commencent à fondre.

Cet argument est essentiellement un cas particulier de celui que je discute ci-dessus.

Je ne trouve en fait rien de spécialement troublant à ce que dans la plupart des cas d'observation d'OVNIS se déplaçant à vitesse supersonique on ne puisse entendre le bruit causé par le passage du mur du son. Voici une façon pour moi de l'expliquer: Considérons simplement que les OVNIS seraient autant en avance par rapport à nos avions que l'est une automobile moderne par rapport à une carriole à cheval.

Si on affirmait qu'il existe des carrioles à cheval capable de dépasser les 200 km à l'heure, on entendrait tout de suite l'objection que les roues de la carrioles se briseraient à une telle vitesse. Pourtant les roues de nos automobiles y résistent très bien! C'est tout simplement que ce problème a été résolu par l'invention des pneus et des routes, inventions qui sont par ailleurs très secondaires, bien qu'essentielles, par rapport à l'invention du moteur à essence comme remplacement de la force de traction des chevaux.

Il en va de toute évidence de même au niveau de nos OVNIS en tant que vaisseaux interstellaires: pour de tels engins étant capable de telles prouesses, le problème de la résistance d'une atmosphère traversée a une allure supersonique est sans doute le moindre motif d'émerveillement que l'on puisse leur trouver.

La probabilité mathématique pour que des extraterrestres découvrent notre planète est trop faible pour que cela arrive un jour.

Cette démonstration est l'exemple même de l'arrogance scientifique qui pense pouvoir mettre l'univers en équation, de manière définitive. Étant donné les connaissances que nous avons de ce qui existe en dehors de notre système solaire, il serait bien prétentieux et hasardeux d'inférer par ce moyen des probabilités de quelque amplitudes que ce soit sur la vie extraterrestre.

Généralisation abusives

Les témoignages visuels d'apparition d'OVNIS sont peu fiables. De tels témoignages sont des preuves insuffisantes pour conclure à une éventuelle visite extraterrestre.


Il s'agit là encore d'une généralisation abusive. Il y a toutes sortes de catégories de témoignages visuels et de témoins, et leur valeur n'est pas insuffisante, elle est variable entre l'insuffisance et l'indiscutabilité la plus totale. Il y a des témoignages visuels ou une ville entière témoigne avoir vu un ovni ou plusieurs, il y a des cas où des témoins nombreux depuis des points de vues différents voire en toute indépendance rapportent les mêmes observations visuelles. Il est totalement hors de question d'imaginer que l'ensemble du phénomène soit observé par des témoins isolés, seul face à un événement.

Il y a des cas ou la qualité du ou des témoins est un gage de vraisemblance. Quand le témoin ne croit pas lui-même avoir vu un OVNI, quand le témoin est un scientifique capable d'observer avec toutes ses compétences, lui permettant de faire un rapport extrêmement précis, quand le témoin est par exemple un pilote d'avion de chasse familier avec toutes les illusions visuelles et dont la vie même tient à ses compétences d'observateur, on ne peut pas dire que le témoignage est peu fiable.

Par ailleurs, il y a une très grande profusion de cas ou le témoignage visuel n'est qu'un aspect d'un phénomène qui peut être aussi détecté par radar, photographié, filmé ou la cause de traces physiques sur le témoin ou sur l'environnement.

Bien des sceptiques sont obligés de rejeter des cas de façon assez ridicule: "le témoin n'est pas fiable, le radar a été trompé par quelque phénomène météo, la photo est truquée, l'ufologue est un escroc et le scientifique un incompétent, car enfin les OVNIS n'existent pas". La mise en cause du témoin visuel est effectivement souvent la façon la plus rapide de rejeter un cas. Pourtant, le témoignage visuel est parfaitement valide en justice, et dans certains cas la vie d'un accusé en dépend!

Les histoires d'OVNIS ne sont que des canulars!

Le contenu tout entier de ce site vous exposera que vous faites erreur par manque d'information sur ce sujet. Il y a tout simplement assez de cas ou le canular n'est pas réalisable techniquement. On peut par exemple photographier un couvercle de poubelle et prétendre qu'il s'agit d'un OVNIS et éveiller un bref moment la curiosité d'un chercheur même compétent, mais on ne peut pas faire voler et manoeuvrer ce couvercle de poubelle à vitesse hypersonique devant les jets de l'armée de l'air et les radars et témoins visuel au sol en faisant croire à leur pilote qu'il s'agit d'un ovni.

Il y eut et il y aura encore des canulars, mais il se trouve qu'il en y peu. Il se trouve aussi que certains canulars ont été sciemment montés pour discréditer ceux qui étudient avec sérieux les OVNIS, tant il est évident que pour beaucoup de gens quelques canulars suffisent à discréditer l'ensemble du phénomène.

Ce sont des armes secrètes expérimentales.

Oui, dans certain cas, on observer en fait des avions classiques ou secrets. Mais des différences permettent de faire le tri: les vitesses, les accélérations, les immobilisations sur place, les zones de vol de nombreux OVNIS sont totalement incompatibles avec ceux d'avions secrets.

Il ne s'agit pas de différences mineures liées à des augmentations de performances qui seraient dans le domaine du technologiquement possible, mais de différences suffisamment marquées pour que ceux qui sont responsable des développements qu'ils impliquent ne puisse qu'être incroyablement plus avancés que nous.

Il est connu que les militaires américains continuent de développer des appareils étonnants par certains aspects. Mais il est par exemple ridicule d'associer le vol d'engins supersoniques au bombardier invisible B-" qui est subsonique.

Par ailleurs, les lieux d'observations sont éloquents: il n'est pas question d'imaginer que les Etats-Unis feraient voler des engins réellement en avance au dessus de territoires étrangers ou ils risquent d'être capturé en cas d'incident technique. Les avions secrets US sont généralement cantonnés dans les vastes espaces aériens protégés des curieux des déserts du Sud des Etats-Unis. Le B-2 vu en Irak par exemple a été transporté sur les lieux de combat... en bateau.

Si il y a tant d'OVNI que ça, pourquoi n'en ai-je jamais vu?

Vous n'avez peut-être jamais vu de pygmées, de navette spatiale, vous n'avez jamais vu Uranus, ou une bactérie, pourtant vous en admettez l'existence. Si vous voulez voir des OVNIS, vous pouvez par exemple vous rendre dans la vallée d'Hessdalen en Suède ou ils occupent l'attention constante d'un groupe de chercheurs universitaire du fait de leurs apparitions fréquentes.

Par ailleurs, il n'y en a probablement pas tant que ça, sans doute moins qu'il n'y a d'avions, et vous ne voyez pas d'avions tous les jours si vous ne regardez jamais le ciel. On suggère aussi qu'il ne soit pas exclu que les OVNIS que nous voyons sont ceux qui veulent bien se laisser voir, ou ceux qui se font "surprendre" en quelque sorte.

Le fait demeure que si vous n'avez personnellement jamais vu d'OVNIS, cela n'empêche pas que de nombreuses autres personnes en ont vu.

Des témoignages de personnes sous hypnose nous apprennent que ces personnes ont été enlevées par des extraterrestres. Ces témoignages sont sujets à caution car ils peuvent être le fruit de leur imagination lors de la séance d'hypnose.


Oui, un sujet peut être victime de son imagination lors des séances d'hypnose. Lorsque ces séances s'additionnent, les soi-disant souvenirs peuvent se mélanger, autant dans les faits que dans le temps. L'hypnose est de toute façon tout simplement une méthode de suggestion! Par définition, on pourra suggérer à peu près n'importe quoi à un sujet sous hypnose, sans même que l'hypnotiseur soit pleinement conscient de la nature des suggestions qu'il émet.

C'est pour ces raisons que l'on manque de certitudes en ce qui concerne le nombre incroyablement élevé de personnes qui revivent des rencontres du troisième type sous hypnose. On s'en tiendra avec prudence à des récits et témoignages faits dans un état conscient.

Dans le passé, des signes tendant à prouver l'existence du phénomène OVNI se sont avérés être des phénomènes naturels ou des canulars. De telles erreurs sèment le doute dans la recherche Ufologique.
On a souvent tendance à penser qu'un témoignage d'OVNI est rationnel dès que celui-ci peut être assimilé à un phénomène naturel. A contrario, on considérera que l'on ne peut pas étudier de façon rationnelle un témoignage qui va à l'encontre du bon sens! De plus, tout ce qui peut discréditer les phénomènes OVNI sera employé par ses détracteurs. Mais ce n'est pas parce que quelques éléments se révèlent être erronés que le phénomène n'existe pas. L'étude des OVNI est une science récente qui souffre de maladie de jeunesse, où des preuves établies peuvent mener à de faux raisonnements.

Il me semble par ailleurs extrêmement positif que le doute fasse toujours partie de toute recherche.

Affirmations simplement erronées

 Il n'y a pas de manifestations d'ovni qui n'aient pu être expliquées par un phénomène d'origine naturel ou humain. Donc toutes les manifestations d'OVNIS proviennent de tels phénomènes.

 Il s'agit là d'une tautologie doublée d'un mensonge et triplé par une erreur de raisonnement, auquel se superpose souvent une fraude. Le mensonge, c'est de dire que toutes les manifestations du phénomène OVNIS ont trouvée une explication. Il est en réalité clair que même des sceptiques enragés reconnaissent en général qu'il reste un reliquat de 5 à 30% (selon les uns et les autres) de cas inexpliqués.

La tautologie, c'est d'affirmer dans le même argument que toutes les manifestations d'OVNIS ont été expliquées, et qu'il y en a qui ne sont pas encore expliquées. C'est l'un ou l'autre, cela ne peut être les deux à la fois.

En réalité, il existe des phénomènes OVNIS expliquées par des causes naturelles, des cas d'observations de phénomène de cause artificielles mais terrestres, mal interprétés en toute bonne foi, tels satellites, avions, nuages, ballons, des cas d'OVNIS causées par des fraudes, des escroqueries, des faux témoignages, et des cas d'OVNIS dont l'explication n'est pas de cet ordre et dont l'explication la plus sensée si ce n'est la seule, est qu'il s'agit de manifestations de machines volantes technologiquement très supérieures à celles que l'humanité peut actuellement réaliser et donc provenant d'ailleurs que sur la Terre, soit extra-terrestre.

L'erreur de raisonnement, c'est que même si tous les OVNIS observés à ce jour étaient dus à des causes banales telles celles mentionnées ci-dessus, cela n'implique en aucun cas que la prochaine observation d'un ovni ne puisse pas correspondre au premier cas d'ovni véritablement extra-terrestre.

La fraude, c'est que lorsqu'on se penche sur la question, on remarque un très grand nombre cas considérés comme "expliqués" alors que l'explication ne tient pas, ignorant des faits, ou étant construite sur mesure comme la fameuse "inversion de température", un "phénomène" inventé par l'US Air Force dans la hâte d'une conférence improvisée pour rassurer les gens de la presse qui s'étaient émus du survol de Washington par de nombreux OVNIS en 1952. En effectuant des recherches avec des à priori, on arrive évidemment très facilement à des conclusions erronées qui permettent d'éviter de se résoudre au conclusions que l'on rejette d'avance.

Il n'y a pas de preuves matérielles de manifestation d'OVNI ou de visites d'anciens astronautes.


Il se trouve qu'il y en a bel et bien. Ceux qui émettent cet argument ne le savent tout simplement pas, car cette croyance dont il se sont convaincu fait justement qu'ils ne s'informent pas.

Il se trouve aussi que ces preuves matérielles relatives aux OVNIS et à des traces d'ancien astronautes ne font l'objet de quasiment aucune étude. En effet, il existe une telle littérature souvent confuse à ce sujet qu'un scientifique ayant un certain renom, une certaine crédibilité, et qui donc pourrait peser du poids de sa renommée sur ses confrères encore à juste titre sceptiques car non informés, perd d'emblée toute crédibilité, et généralement peut renoncer à tout succès futur ou carrière sérieuse s'il s'intéresse à ce genre de choses.

Il y a pourtant de plus en plus de scientifiques courageux qui se penchent sur la question, et qui expliquent justement les difficultés que je mentionne ci dessus.

Les preuves matérielles existent sous les formes suivantes: traces radar, traces au sol, effet au sol sur les roches, les végétaux, les animaux, vidéo, photographies, films, mesures, témoignages corroborés, témoignages en très grand nombre relatifs à une observation, nombre élevé de l'ensemble des cas connus, diffusion du phénomène sur l'ensemble de notre globe et au delà, rapports et études scientifiques, rapports d'observation et d'intervention militaires, objets trouvés par l'archéologie, découvertes ethnologiques, documents historiques en toutes sortes de lieux et toutes sortes de cultures, et bien d'autres types de preuves encore.

Le trafic commercial aérien se compte en million de vols chaque jour. Combien d'entre nous ont vu ou récupéré des débris d'avions qui périrent dans des catastrophes? Un très faible pourcentage car les accidents sont peu nombreux. En nous appuyant sur les statistiques des catastrophes aérienne et en les ramenant au trafic probable des OVNI, d'après les témoignages récoltés, on en arrive à la conclusion que les crash d'OVNI seraient de un à quatre tous les cinq siècles. On en déduit donc que les témoignages visuels sont les seuls que l'on peut espérer obtenir.

Si des OVNIS nous rendent visite, pourquoi ne sont-ils pas plus souvent repérés par les radars?

Il s'agit ici simplement d'un cas d'ignorance des faits. Des OVNIS sont bien captés par radar, non pas exceptionnellement mais très régulièrement, tant par des radars civils que militaires. C'est même là une des meilleures preuves physiques de la réalité du phénomène, et le moyen qui a permis de constater objectivement et précisément que des OVNIS étaient capable de performances et de manoeuvres suffisamment hors d'atteinte par les technologies humaines pour que la seule explication sensée qui nous reste est qu'il s'agit bel et bien de vaisseaux pilotés par une intelligence extra-terrestre.

Bien entendu, la plupart des radars civils se chargent de filtrer automatiquement les signaux qui ne sauraient être ceux d'avions classiques, sans quoi l'attention des contrôleurs serait inutilement perturbée par les parasites ou des avions dont ils n'ont pas la charge. ainsi les déplacement trop rapides, ou d'engins trop petits, trop gros, ne sont, par défaut, pas affichés. Typiquement, il y a d'abord une observation visuelle, et seulement ensuite on s'intéressera à en repérer la trace radar en désactivant tout filtrage.

Les OVNIS ne sont qu'une résultante de la guerre froide.

La guerre froide est totalement terminée, les Russes et les américains partagent même leur espace aérien. Pourtant les observations se poursuivent... Certains se prennent à penser que c'est bien plutôt la fin de la guerre froide qui est une résultante du phénomène ovni, ainsi que Ronald Reagan en faisait "l'hypothèse".

Seuls les faibles d'esprits croient aux OVNI.

L'argument n'a jamais été valable, et l'est même de moins en moins, étant donné que les chercheurs dans ce domaine sont dans leur majorité sains d'esprit et font preuve de rationalité devant le phénomène. Le débat, bien que pauvre en France particulièrement s'étend au milieux scientifiques, militaires, intellectuels et historiques. La réticence vient du fait que les scientifiques ont à juste titre peur de se discréditer face à l'establishment si ils entreprennent des études qui sortent du cadre défini par leurs pairs.

Mais l'argument peut être retourné à ceux qui le brandissent: ils nient une évidence qui les effraie. Ce ne sont pas des chercheurs mais des esprits rigides fermés à toute recherche nouvelle. C'est là qu'est la faiblesse de l'esprit.

Le mieux est d'ignorer de telles calomnies qui ne font qu'obscurcir le débat et de renvoyer ces détracteurs à l'étude de documents authentifiés comme la K7 vidéo des événements survenus au Mexique dans le début des années 90 ou les documents d'origines certaines tels que ceux publiés par la CIA ou la NSA dans le cadre des lois de liberté d'accès à l'information aux Etats-Unis.

Les théories sur les OVNI sont le fond de commerce des racketteurs qui s'attaquent à des gens crédules.

Le meilleur moyen pour discréditer une idée est de suggérer que celui qui l'a lancée l'a fait pour gagner de l'argent. Mais le fait que quelqu'un ait gagné de l'argent en rendant public un phénomène OVNI ne discrédite pas pour autant ledit phénomène. Et si nous devions rejeter toutes les inventions ou les découvertes qui ont enrichi ceux qui sont à leur origine, nous progresserions de moins en moins vite étant donné que l'argent prend une place prépondérante au fur et à mesure que l'humanité se modernise. En tout état de cause, ce site par exemple a été réalisé par moi-même sans que je n'aie eu a enrichir d'un seul centime une seule personne qui ferait profession d'ufologue. Il y a effectivement des gens qui profite de l'intérêt porté au phénomène ovni pour se faire passer pour porteur de quelque message venu d'en haut et par un glissement habile voudrons vous convaincre de vous délester de vos ressources à leur profit, mais enfin soyons sérieux, si vous marchez dans ce genre d'entreprise, vous avez sans doute des problèmes plus urgent pour vous que le débat sur la réalité des OVNIS. Pour régler définitivement cette question, ma propre politique est que dès lors qu'une information sur le sujet des OVNIS est payante, je m'en passe.

Refus politique:

Les théories extraterrestres sont dangereuses pour la société.

C'est vrai. Mais cette idée ne devrait pas avoir lieu dans une société ou le débat et la discussion est instituée. A moins que cette liberté de débat et de discussion ne soit qu'apparence et qu'une étude plus poussée du phénomène OVNI nous amène, de fil en aiguille, à découvrir des vérités qui mettraient à mal le socle des connaissances qui fondent notre histoire, notre religion et notre économie... mais il n'y a pas de religion supérieure à la vérité.

Cette idée est cependant bel et bien celle que partagent certaines instances dirigeantes et la raison pour laquelle des services secrets sont chargé de la mission de discréditer toute recherche sur les OVNIS. Cette mission est par exemple l'une de celle que la CIA se reconnaît officiellement, dans le rapport sur sa propre histoire qui est généreusement à votre disposition sur son site web officiel.

Rappelons également qu'aux Etats-Unis, toute communication d'observation d'OVNI par du personnel militaire auprès du public est toujours passible de condamnation pour espionnage.

Le non conformisme des extraterrestres

Le comportement des OVNI n'est pas conforme à ce que devrait être celui d'une intelligence extraterrestre.

Le comportement des OVNI doit être étudié tel qu'il se manifeste et non tel qu'on pense qu'il devrait se manifester. On se demande souvent pourquoi un représentant extraterrestre ne s'est jamais officiellement fait connaître pour se présenter à l'humanité. Peut-être tout simplement parce qu'ils adoptent la même attitude que nous quand nous observons le comportement d'animaux sauvages dans leur milieu naturel. Nous les étudions de loin sans les déranger, nous n'essayons de communiquer avec eux. Avez-vous déjà tenté de discuter avec un singe? Et si vous le faisiez, pensez vous que le singe aurait une compréhension claire et immédiate des propos que vous lui tenez?

Le comportement de nos éventuels visiteurs est incompréhensible! Pourquoi ne prennent-ils pas contact directement avec nous?


La question est légitime, mais ne constitue pas un argument pour nier la réalité du phénomène ou sa nature extra-terrestre.

Si l'on veut se référer à ce que nous connaissons de l'histoire de l'humanité, il est évident que lorsque deux civilisations un tant soit peu différentes entrent en contact, avec une autre plus évoluée, la plus primitive disparaît. On peut donc supposer que nos visiteurs, très en avance sur nous, aient une forme de respect, ou une éthique de non-intervention à notre égard. On ne peut que spéculer sur leurs intentions, étude ethnologique, escale de ravitaillement, etc.

Mais n'oublions jamais que nous sommes dans ce cas probablement à peu près dans la position de chimpanzés tentant de comprendre les raisons des faits et gestes humains et d'y donner un sens.

Les exobiologistes trouvent que, selon la description qu'en font les témoins de rencontres rapprochées, ils nous ressemblent trop.

 Effectivement, rien ne prouve que des formes de vie ayant évolué ailleurs soient semblables à la nôtre, mais rien ne dit le contraire non plus.

Vous utilisez les idées d'une partie des chercheurs en exobiologie en ignorant qu'une autre partie de ces chercheurs pensent au contraire que la forme humanoïde est certainement la moins surprenant pour des extra-terrestres intelligents: il n'est par exemple pas possible de manipuler le feu si on est trop petit, car on se brûle en l'approchant, ou, autre exemple, un dauphin de développera pas de technologie car il faut des mains pour cela.

Pourquoi n'a t-on jamais réussi à prendre des photos de bonne qualité à moins de 100M ?

 
Les personnes qui photographient des OVNIS sont souvent déconcertés en constatant que les clichés obtenus ne correspondent pas souvent à ce qu'ils avaient observé. A tel point qu'on ne dispose d'aucune photographie d'un OVNI prise de très près, à moins de 100 mètres ! Tout simplement parce que l'objet n'apparaît pas sur la pellicule.

Pendant la vague d'OVNIS sur la Belgique de 1989 à 1991, des dizaines de photos furent prises mais n'ont rien donné. Un physicien belge, Auguste Meessen, professeur à l'Université de Louvain, proposa des explications à ces échecs : dans certaines conditions, un rayonnement infrarouge émis par un objet, a la propriété d'empêcher la réaction chimique permettant de fixer son image sur la pellicule. Cette émission d'infrarouge est peut-être due au fonctionnement normal de l'OVNI photographié. La solution pour pouvoir les photographier serait d'utiliser une pellicule sensible à l'infrarouge ! Ce qui n'est pas donné à tout le monde.

http://jesse.marcel.free.fr/pourquoi.htm#jamais_photos

Pourquoi les OVNIS n'émettent-ils aucun bruit ?
 
Quand un avion se déplace dans l'atmosphère, il heurte les molécules d'air qui se trouvent sur son passage, et grâce aux turbines, les envoie vers l'arrière. Il se crée sur le nez de l'appareil une accumulation de molécules, appelée "front d'énergie", qui le freine. L'élasticité de l'air permet de dissiper l'énergie concentrée à l'avant de l'avion.

Mais lorsque l'avion atteint la vitesse du son, qui est de 331m/s, l'accumulation d'énergie à l'avant n'a pas le temps de se dissiper. Pour dépasser cette vitesse, l'avion doit traverser ce "mur du son", ce qui produit un bang ! D'après tous les témoignages, les OVNIS aperçus n'émettent aucun bruit, si ce n'est un léger sifflement, et ne produisent jamais d'ondes de choc au franchissement du mur du son ! Pourquoi ?

Une branche de la physique, la magnétohydrodynamique (ou MHD), pourrait expliquer cela. Le principe de la MHD est connu depuis le XVIIIe siècle avec sa mise en évidence par Pierre Simon de Laplace (1749-1827) :

Un conducteur traversé par un courant électrique et placé dans un champ magnétique perpendiculaire, est soumis à une force dite "force de Laplace". Ce principe est valable pour tout solide, mais aussi pour les liquides ou les gaz.

Pour appliquer ce principe à la propulsion d'une soucoupe, il faut plusieurs conditions :

1. Il faut d'abord rendre l'air conducteur en l'ionisant, c'est à dire en transformant les atomes de gaz électriquement neutres en ions positifs. La méthode d'ionisation la plus appropriée est l'utilisation de micro-ondes (ondes électromagnétiques à haute fréquence). Ces micro-ondes (plus puissantes que celles des fours) vont chauffer l'air jusqu'à plus de 3000°C autour de l'appareil.

2. Ensuite, il faut créer un champ magnétique.

3. Enfin, il faut faire circuler à travers l'air, un courant électrique reliant les deux extrémités de la soucoupe.

Résultat : Des forces de Laplace s'exercent sur l'air perpendiculairement au trajet du courant. Sous la soucoupe, ces forces s'exercent de la même façon, mais en sens inverse. C'est ce qui empêche la soucoupe de tourner comme une toupie !

RESUME : Dans le système MHD, les couches d'air qui entourent l'appareil sont rejetées vers l'arrière par une force magnétique, formant une sorte de vent. Contrairement au cas classique d'un avion, des molécules d'air s'accumulent à l'arrière, poussant le vaisseau, tandis qu'à l'avant, la raréfaction de l'air crée un vide qui l'aspire. Il n'y a plus de mur énergétique s'opposant à la progression de l'engin : la soucoupe volante peut facilement dépasser la vitesse du son sans "bang".De plus, ce phénomène n'est pas mécanique mais magnétique; il n'engendre qu'un son, celui des molécules qui s'écoulent vers l'arrière. Les travaux sur la MHD sont testés en laboratoire par le physicien, Jean-Pierre Petit, spécialiste de physique des plasmas et de cosmologie, directeur de recherche au C.N.R.S. Il a notamment créé un objet appelé "Aérodyne MHD" qui ressemblait à une soucoupe volante et qui avait les propriétés de la MHD. 

Pas de contact "officiel" : pourquoi ?


Imaginons que notre civilisation (Terrienne) se mette à voyager vers d'autres planètes à bords de vaisseaux spatiaux. Les Terriens découvrent une planète habitée par une civilisation ne pouvant pas encore faire ce type de voyage spatial.

Que ferions nous ?

- Nous nous présentons et nous établissons un contact officiel à cette civilisation ?
- Nous restons discret et nous étudions cette civilisation ?
- Nous entrons en contact avec les plus grands dirigeants de cette civilisation tout en le cachant à la population ?

Logiquement, nous resterions discret afin de pouvoir étudier cette civilisation. Ainsi, nous pourrions voir leur niveau de connaissance, leurs opinions, leur éventuel hostilité, ..., sans bouleverser leur mode de vie par notre présence officielle.

C'est ce que l'on fait avec les animaux : pour les étudier, on reste discret et on n'interfère pas avec leur mode de vie. Maintenant, transposons cette petite réflexion avec notre civilisation actuelle et la réalité d'une civilisation Extraterrestre venant vous voir. Là, vous comprenez pourquoi il n'y a pas encore eu de contact "officiel" avec toute notre civilisation.

Mais, depuis le temps qu'une ou plusieurs civilisations nous étudient (en effet, avec toutes les observations d'OVNIs effectuées depuis des dizaines et des dizaines d'années, on en conclu, qu'ils connaissent maintenant notre vie Terrienne), on peut en déduire qu'une ou plusieurs civilisations ont déjà pris contacte avec les plus grands dirigeant de notre planète (notamment, les USA).

Source: L'excellent et très sérieux site de Patrick Gross "Les ovnis vus de prés" ou ufologie.net

Patrick Gross naît le 7 Mars 1963. Il est instituteur, puis informaticien. Il est président par intérim de la FFU.

Introduction du site ufologie.net:

J'ai longtemps pensé que le phénomène OVNI et ce qui s'y rapporte est le fruit de l'imagination humaine et qu'aucune réalité physique intéressante ne s'y rattache. Puis j'ai constaté certains faits troublants, et trouvé des contradictions dans les discours habituellement tenus sur ce sujet. Mon étonnement a bientôt grandi avec mon intérêt: des archives disparues, mais aussi des documents officiels? Des photos truquées mais aussi des images radars incontestables fournies par les armées de l'air? Plusieurs "explications" officielles discordantes pour une même affaire? Ce site, je l'espère, vous permettra de partager mes interrogations et de faire sans doute bien des découvertes pour le moins troublantes.

"J'ai débuté ce site en mars 2000. Il y a maintenant plus de 9000 fichiers html, mais ce n'est encore qu'une très faible proportion de ce que je compte y publier. Merci d'avance de votre visite et soutien! "

Ce site est incontestablement le meilleur de tous au sujet des ovnis. Je vous conseille vivement de consulter les nombreux articles de ce site extraordinaire.

Voici le lien:

http://www.ufologie.net/indexf.htm


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Ovni: Les réponses à vos questions courantes sur le sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Débat Ovni général :: Vos questions et sondages-