Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil

Partagez | .
 

 Émissions et débats télévisés sur les Ovnis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 38
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Émissions et débats télévisés sur les Ovnis   Lun 26 Oct 2009, 14:50

Émissions et débats télévisés sur les Ovnis

Pourquoi montrer le meilleur du pire quand on peut présenter les meilleures preuves? Au lieu d'inviter des illuminés et des ignorants sceptiques qui n'y connaissent rien, ne faudrait-il pas sélectionner les gens les plus compétents et concernés? Le phénomène ovni et les témoins ne méritent pas un tel traitement. Pourquoi en rire alors que l'on pourrait organiser l'émission du siècle sur le sujet? Il y a des documents sérieux à présenter, le tout est de demander conseil aux spécialistes pour enfin présenter une investigation sérieuse aux  téléspectateurs.



Cet article vous invite à réfléchir sur le "traitement télévisuel" déplorable dont fait l'objet l'ufologie. Cela fait longtemps déjà que les gens informés sur le phénomène ovni attendent une émission digne de ce nom où l'on présentera enfin les documents sérieux disponibles. J'invite les journalistes qui aimeraient réaliser une émission à prendre exemple sur Canal plus qui a produit un documentaire exemplaire en 2008. Bien évidemment dans ce domaine, il y a des illuminés, des crédules et des charlatans mais pourquoi toujours se tourner vers ces gens? Les pilotes témoins, les scientifiques spécialisés, sont des gens fiables. Il ne faut donc pas hésiter à faire appel à eux. Une attention toute particulière doit être portée au choix des invités c'est la clé d'une émission utile et intéressante. Attention surtout à ne pas considérer les sceptiques idéologiques comme qualifiés pour parler d'ufologie. Bien souvent, à part dire que cela est impossible, ils ne servent à rien si ce n'est à envenimer les choses. Nous n'avons pas besoin d'échanges "oui/non, oui/non", de gamineries.

Il est compréhensible que les journalistes souhaitent être objectifs et ne pas prendre parti ni pour les pro-ovni ni pour les anti-ovnis. Néanmoins, les seuls juges sont les téléspectateurs, ils n'ont pas besoin de gens pour leur dire ce qu'ils doivent penser. C'est malheureusement ce qui se passe la plupart du temps on leur dit "les ovnis n'existent pas". Qui dit ça? Eh bien soit l'orientation de l'émission par le journaliste, soit les invités. Pour solutionner ce problème d'objectivité flagrant, il semble souhaitable comme nous l'avons vu que les émissions soient sous une forme de documentaire ufologique. C'est à dire de montrer l'ensemble des éléments et témoignages sérieux. Si vous ne savez pas ce qu'il faut présenter demandez-nous. Cela sera avec un réel plaisir que nous vous répondrons. Tout en faisant attention de ne pas s'adresser à n'importe qui. Un espace sur le forum est par exemple réservé pour les journalistes cliquez ici svp

Les ufologues ont des choses à dire à présenter ce qu'il n'est pas possible dans les conditions d'un débat. Non, il n'y a pas absolument besoin de contradicteurs pour parler d'O.V.N.I. Il suffit simplement de présenter les faits rien que les faits. Non pas les vidéos truquées d'internet, ni les pseudos témoins loufoques, ni les sujet annexes peu sérieux (type crop circle), ni les théories de fumistes rêveurs mais les affaires sérieuses sur lesquelles nous possédons de nombreuses informations. Ce n'est pourtant pas une demande si insurmontable que cela.

"La solution: le documentaire ufologique"

Vous avez par exemple: "la vague belge" (1990-1992), les lumières de phoenix (1997), les Lumières de Lubbock (1951), la "bataille" de Los Angeles (1942), Observation de Kenneth Arnold (1947), L'observation d'Aurigny Guernsey par Ray Bowyer (2007), etc...

Bref des cas représentatifs du phénomène qui vont amener le spectateur à se poser les bonnes questions. En réalisant ce genre d'émission, non seulement la chaîne de télévision obtiendra un audience importante mais en plus elle réalisera enfin son "objectif journalistique" premier "l'information du citoyen" sur le sujet. Il est par ailleurs stupéfiant de ne jamais voir abordé ce cas exceptionnel qu'est La rencontre de Valensole (1965) c'est quand même le B.A-BA de l'ufologie. Comme à l'école il faut faire preuve de pédagogie et commencer par les bases au lieu d'en arriver à des simulacres de débats. Connaissez-vous des domaines où l'on débat avant d'examiner les documents? Drôle de méthodologie vous ne trouvez pas? Qui accepterait cela?

” Depuis le jour où la presse a colporté le terme « soucoupe volante » le plus grand, le plus passionnant mystère de notre époque, a été abaissé au niveau de la grosse plaisanterie. Les comiques de music-hall et les pontifes des services officiels et de la science, se sont alliés pour pousser l’humanité à employer son moyen d’évasion ancestral et enfantin : rire de ce qu’elle ne comprend pas… Dès lors, quiconque déclare : « j’ai vu une soucoupe volante » ou affirme : « je crois à l’existence des soucoupes volantes », est considéré comme un farceur ou un original ou même un « doux cinglé ». “ J-L Chappat 1973 Lumières Dans La Nuit N°127

Les émissions en vidéo avec des réactions

Il y a eu de nombreuses émissions sur les ovnis. Il y en a des plus ou moins sérieuses et d'autres totalement loufoques. Autrefois c'était pire certes mais aujourd'hui ce n'est pas très brillant. Vous pourrez apprécier tantôt des fous parlant de leurs expériences, des sceptiques qui iraient jusqu'à nier leur propre existence, des journalistes qui n'ont pas étudié le sujet et qui font systématiquement appel à leurs préjugés, des spécialistes qui sont noyés dans la masse et des novices qui n'y connaissent rien, qui n'ont jamais ouvert un livre et qui donnent quand même leur avis. Vous allez me dire probablement qu'en démocratie tout le monde a le droit à la parole? Je vous répondrai en soulignant que la liberté d'expression ne veut pas dire, pardonnez-moi l'expression, "liberté de connerie illimité". Il y a toujours un devoir moral.

"L'avis d'un prix Nobel de physique ne vaut pas plus qu'un autre si celui-ci n'a jamais ouvert un dossier sur le sujet. On peut avoir 20 sur 20 en physique et avoir 4 en Philosophie. On ne peut avoir autorité dans tous les domaines. L'affirmer serait de la pure prétention"

Certaines personnes devraient plutôt admettre leur "non connaissance" leurs limites plutôt que de diaboliser les gens qui abordent le sujet. Non, il n'est pas normal que des gens qui ne savent pas de quoi ils parlent donnent des avis sur les témoins. Non, il n'est pas professionnel d'inviter à la télé des gens que nous savons dérangés d'esprit ou sectaires. Il s'agit d'un crime contre la recherche et d'un crime contre les témoins qui ne sont pas tous les alcooliques que l'on prétend. Bien souvent l'on dit que les gens ne sont pas prêt à entendre certaines vérités mais peut être est-ce parce qu'ils n'ont pas l'habitude de les entendre. En cela la télévision est responsable et il est encore temps de changer. En tous cas je compte sur les journalistes pour inverser la tendance.

« Ciel mon mardi ! » : les OVNI

"Un bon casting mais malheureusement l’affaire des « Petits-Gris » fait très mauvais genre"



Le mardi 7 novembre 1989, l’émission « Ciel mon mardi ! », présentée par Christophe Dechavanne, consacre un de ses sujets aux OVNI, avec Jimmy Guieu, Jacques Vallée, Jean-Pierre Petit, Michel Bounias, Renaud Mahric, Yanou Allard-Bodson et Rénato Nicolaï comme intervenants, et le comédien Jean-François Balmer comme invité.
Je vous propose de revoir ce débat dans son intégralité, divisée en quatre parties.

Pour débuter, l’émission expose le cas de Trans-en-Provence (atterrissage d’un OVNI dans le Var) : Rénato Nicolaï témoigne de son aventure ; Jean-Pierre Petit et Michel Bounias parlent des analyses effectuées sur les traces. Jean-Pierre Petit et Jacques Vallée commentent un bref reportage sur les Crop Circles.



La suite de la vidéo cliquez ici svp

Plateau "Soucoupe" 5-11-1990 : Ciel mon mardi

"Malgrés l'invitation du gourou Rael ce premier débat est en général acceptable avec des scientifiques confirmés"

Dechavanne, Christophe (animateur) & Michel-Edouard Leclerc (invité-fil rouge) & Clerebaut, L. & Pellat, R. & Petit, J.-P. & Perrin de Brichambault, C. & Crolard, Jean-Francis & Raynaud, Thierry (publicitaire) : Ciel Mon Mardi, TF1, 13 novembre 1990.



La suite de la vidéo cliquez ici svp

« J'y crois, j'y crois pas » (1995) : les OVNIS

"Voila ce qui se passe quand on invite une ménagerie d'illuminés, et des sceptiques maladifs. Le summum de la bêtise est atteint dans cette émission. On ne peut faire pire!"
 
Durant la première quinzaine de janvier 1995, le talk show mensuel « J'y crois, j'y crois pas » consacre son émission aux OVNI et aux extraterrestres. Il oppose : - le camp des « J'y crois », composé notamment de Jean-Pierre PETIT, Jean-Gabriel GRESLE, Jean-Luc RIVERA, Robert ROUSSEL, labductée québécoise Linda WALKER, Jeannine DEREL et Jean FUMEAU - au camp des « Jy crois pas », composé notamment de Pierre LAGRANGE, Alain GILLOT-PETRE, Jean-Paul ESCANDE, Jean HEIDMANN, Jean-claude RIBES, Marc HALLET et langlais Doug BOWER affirmant être lauteur des Crops Circles. Lacteur Christophe Lambert, alors en promotion pour la sortie d « Highlander III », est invité pour jouer le rôle du « candide » entre les deux camps.

Entre d'un côté, celui qui a été « aspiré en dédoublement astral contrôlé » dans la chambre de Mireille Mathieu par les « frères de l'espace » et celle qui a fait un stage de 15 jours pour apprendre à piloter un vaisseau spatial, et de lautre côté, les grotesques et pitoyables pitreries d'Alain Gillot-Petré et le Dr. Escande qui insulte ouvertement Jean-Pierre Petit en traitant les lettres Ummites de « papiers débiles », l'animatrice Tina Kieffer gère comme elle le peut ce débat qui a fortement tendance a tourner au foutoir généralisé ! En 1 h 50, l'émission arrivera cependant à couvrir, avec plus ou moins de bonheur, les différents sujets ufologiques que sont : les abductions, laffaire Ummo et les Ummites, le crash de Roswell, la vague belge et les crops circles.


La suite de la vidéo cliquez ici svp

Thèma arte ovni 1996

Emission Thèma spécial ovni diffusée sur arte le 13 mars 1996.



"A tort ou à raison" l'émission de TF1 du lundi 13 janvier 22h30

Animée par Bernard Tapie, traitera des OVNI. Liste des invités : Jean-Pierre Petit, François Louange, Edmond Campagnac, Pierre Beake, Michel Chevalet, René Pellat, Couturier, et Gildas Bourdais.


"l’arène de France " diffusée sur France 2 du 21 mars 2007

"Cette émission n'est pas un débat d'idées. C'est un talk-show dont le but est de faire de l'audimat par l'humour, comme pratiquement toutes les émissions télévisées d'aujourd'hui."



Avec comme présentateur habituel Stéphane Bern et les invités suivants : Pierre Beake, J-J Vélasco, Jean-Pierre Petit, Jean-Charles Duboc, Stéphane Allix, Nelson Monfort ( témoin d’une observation ancienne ), Bernard Werber, les frères Bogdanov, Michel Chevalet, Jacques Arnould et Dominique Caudron.



La suite de la vidéo cliquez-ici svp

Réactions:

Coupes au montage : L'Arène de France guillotinée

Après diffusion de l'émission de Stéphane Bern, L'arène de France le 21 mars 2007, nous avons reçu de nombreux messages de téléspectateurs qui, ayant lu le compte-rendu préalable de J.P. Petit après enregistrement de l'émission le 17 mars, ont pu constater l'étendue des coupures. Le nom de l'association ufo-science, son adresse, etc..., avaient simplement disparu.

Que ces coupes sombres soient dues à un simple "montage à la serpe" permettant de caser l'ensemble de l'émission en 55 minutes, ou qu'elles soient dues à une "censure" plus subtile, comme mesure de rétorsion face à Jean-Pierre Petit refusant à Stéphane Bern d'ouvrir le sujet sous "l'angle purement folklorique de l'affaire Ummo", on regrettera que toutes les interventions concernant la création du laboratoire dans Paris sous l'égide d'une association, UFO-Science, aient été sabrées." J-P. Petit

Les frères Bodganoff, cheveux teints et lentilles de contact bleu ciel, sont présents dans "le camp des non". Bern leur demande par deux fois comment ils considèrent le phénomène. Leurs réponses sont d'ordre littéraire ou philosophique. Rien de concret, rien de précis.

Nelson Monfort, journaliste sportif nous donne un récit très précis de son propre témoignage. Il a évoque son observation, sur l'horizon, d'un rectangle scintillant, pendant plusieurs dizaines de secondes, qui soudain s'incline à 45° et bondit vers le ciel en disparaissant en un clin d'œil, dans un silence total.

La psy tente de ramener ce récit à l'observation d'un mirage, à une illusion quelconque, en maintenant une position empreinte d'a priori, qui ne laissait aucune place à une autre hypothèse interprétative que la sienne.

Suite au témoignage de Montfort, je tente encore d'attirer l'attention sur les aspects technico-scientifiques, sur la question essentielle que ce genre d'observation soulevait : « est-il possible de voler à vitesse supersonique sans le moindre bruit, sans faire d'onde de choc, de bang ? » et en disant que nous allions monter un laboratoire et tenter de prendre ce problème à bras le corps, en dehors de toute institution, puisque rien n'avait été fait dans cette voie. Mais personne ne relève mon propos.

Stéphane Allix prend le contre-pied de la position de la psychologue en évoquant les travaux du psychiatre John Mack : la question des abductions, les séquelles psychologiques subies par les personnes impliquées, et le fait qu'il s'agisse de sujets psychologiquement parfaitement normaux. Il évoque une enquête qu'il a faite dans un pays d'Afrique du Sud, où de nombreux enfants d'une école ont été témoins d'un atterrissage d'ovni, avec débarquement de personnages de petite taille, style "petits gris". Un court dossier projeté montre de courts extraits de ce reportage, où on voit parler les enfants, ainsi que le dessin qu'ils ont fait de l'engin et de ses passagers. La psychologue et l'ufologue Dominique Caudron invoquent de nouveau l'illusion, le fait que ces enfants n'auraient fait que reproduire des images que tout le monde a maintenant vues dans les médias.

L'intervention de Bernard Weber est quelque peu déconcertante. Il suggère d'envisager la possibilité que nous soyons absolument seuls dans l'univers (…). Quelques extraits du film qu'il vient d'achever, « Nos amis les hommes » consacré à la description d'une espèce étrange, sont projetés. Werber y analyse l'espèce humaine comme « l'ensemble des habitants d'une fourmilière ». De toute évidence, son propre travail et la présentation de son film l'intéressent plus que le dossier ovni. Même remarque pour les interventions de l'actrice Anémone.

Conformément à la règle en vigueur dans l'émission L'Arène de France, à l'issue du débat deux "avocats" ont développé leurs plaidoiries respectives en faveur du oui ou du non.

Les plaidoiries de nos deux "avocats" se résumèrent donc à des assauts d'humour, de qualité chez celui des "contre", médiocres pour l'avocat "du camp des pour". Adopter le ton d'une dérision humoristique peut se comprendre pour le premier des deux. Celui-ci rappelle que Stéphane Bern avait animé dans le passé des émissions « en tenant le petit doigt en l'air ». Il se demande dans ces conditions, en faisant ainsi références aux personnages de l'antique série américaine Les envahisseurs, si l'animateur n'est pas lui-même... un extraterrestre. Il termine en évoquant le témoignage de Nelson Montfort en se demandant si celui-ci, habitué à commenter les compétitions de patinage artistique, n'a pas emprunté à cet univers cette image « d'objet scintillant » et si, voulant ainsi introduire plus de virilité il n'a pas décrit « l'envol d'un terrain de football ».

La plaidoirie de l'avocat "du camp des oui" fut totalement décrédibilisante.

Cet homme n'a fait que reprendre l'argument qu'il avait présenté tout au début de l'émission, et qui peut être résumé à :

- Pourquoi chercher à tout prix des preuves de la matérialité, de l'existence réelle des extraterrestres et des ovnis puisque, à l'instar des personnes et des machines relevant de fictions, il est suffisant de les nommer pour qu'elles accèdent à l'existence ?

Un tel discours montrait :

- Soit qu'il nous prenait pour de complets imbéciles,
- Soit qu'il n'avait rien écouté des propos tenus lors du débat,
- Soit les deux à la fois.

Ces plaidoiries furent suivies par un nouveau vote au sein du public, dont le résultat est cette fois très légèrement en faveur des "partisans du oui" : 50 % et quelques pour, 49 % contre, etc.

http://www.ufo-science.com/fr/news/coupes_sombres.html

Pièces à conviction - ovnis Mystère Sur La Planète FR3 (2007)

Pièces à Conviction n°60 29/06/07 23h20



Il y a 60 ans, le crash de Roswell bouleverse le monde. Les débris trouvés dans un ranch du Nouveau Mexique seraient d'origine extra-terrestre ! L'armée américaine aussitôt corrige le tir, mais l'affaire Roswell est née, en pleine guerre froide... 60 ans après les événements et pour son 60e numéro, "Pièces à conviction" enquête sur les OVNIS, alors que l'état français vient d'autoriser la déclassification des documents relatifs aux phénomènes aérospatiaux non identifiés...

Un matin, Mark Brazel découvre sur l'une de ses parcelles d'étranges débris. Déconcerté, il appelle le shérif du coin qui préfère confier l'enquête à l'armée. Trois heures plus tard, un communiqué tombe sur les téléscripteurs de la planète : l'US Air Force annonce qu'elle vient de récupérer des morceaux d'un aéronef venu de l'espace, et qui se serait écrasé aux Etats-Unis...Quelques heures plus tard, alors que la nouvelle commence à faire le tour du monde, l'armée américaine se rétracte ; les militaires expliquant qu'en fait, il ne s'agissait que des restes d'un ballon-météo...

Trop tard, ce qui s'est passé à Roswell ce 3 juillet 1947 est trop mystérieux. Dès lors, tout le monde va voir des soucoupes volantes survoler la planète...

60 après, la ville du Nouveau Mexique est devenue La Mecque de tous les ufologues. Musée, tee-shirts, mascotte, le business des petits hommes verts tourne à plein régime ! Mais que s'est il réellement passé dans ce coin des Etats-Unis ? Pour percer ce mystère, l'équipe de "Pièces à conviction" s'est rendue à Washington DC où sont archivés tous les documents déclassifiés relatifs à l'affaire Roswell. En cherchant bien, on découvre également bien d'autres secrets... Car dans la capitale américaine, vit aussi Gerald K Haines, ancien historien en chef de la CIA. L'homme est spécialiste de la guerre froide et des...ovnis et ses révélations sont proprement incroyables. Elles vont nous emmener tout autour de la planète. Dans un voyage aux confins du mystère...



Compte rendu de l’émission « pièces à conviction » sur France3

"Je ne sais pas comment présenter la chose, mais je suis sûr que
l'émission "pièces à conviction" de vendredi prochain sera sans
aucun doute l'émission la plus malhonnête à laquelle j'ai
participé depuis...27 ans à la télévision publique!" (Jean-Jacques Velasco)

« OVNIs : mystère sur la planète » Du vendredi 29 juin 2007

L’émission s’annonçait assez passionnante en raison du thème évoqué. En effet, cette émission a plutôt tendance, à son habitude, à traiter les sujets de société avec sérieux et avec une certaine objectivité journalistique.

Dans tous les cas, cette émission a prouvé le contraire, tant l’orientation rédactionnelle de l’équipe de pièces à conviction fut flagrante. Cette orientation a plutôt évoqué une approche négationniste du phénomène, mais également de l’étude ainsi que des différentes méthodologies adoptées.

D’ailleurs Mr Vélasco (ex SEPRA) en fera les frais avec des « anomalies » de cas célèbres constatés par des ultra-rationalistes (zététiciens), et retranscrit avec les sourires évocateurs de Mme Lucet. Nous avons eu droit à un panorama du « cas Roswell » avec une démonstration du folklore qui l’entoure, en y ajoutant le point de vue d’un spécialiste qui souligne que toutes les observations américaines sont des prototypes d’avions. Sans oublier la fameuse autopsie de l’E.T comme ci-cela ne suffisais pas.

Le fait est de constater que l’équipe de pièces à conviction avait sélectionné les « spécialistes » qui les arrangeaient, pour leur vision réductrice et non objective de leur pensée.

Nous avons eu droit ensuite un autre panorama, celui-là français.

La constatation de ce point de vue, fut que l’ensemble des intéressés (les ufologues), y compris les témoins de ce type d’observation, sont des rêveurs et des hallucinés. Les commentaires auront fini de prouver l’approche « tendancieuse » de la rédaction. Selon « la spécialiste » Elise Lucet, toujours accompagné de ces sourires infantilisants( ?), Mr Krine témoin et ancien pilote de chasse a probablement halluciné du fait du manque d’oxygène dans son masque.

Le célèbre cas du vol Air France 1994 avec le commentaire du Commandant Duboc aura été ridiculisé par la narration du reportage. Un ultra-rationaliste aura souligné les anomalies radar, certes, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu d’observation. Le sujet sur le GEIPAN et son ingénieur Jacques Patenet, nous prouve, de par son attitude et son comportement, que « les officiels » savent s’y prendre en ce qui concerne le côté pathétique de la chose.

Malheureusement, le mal est fait. Espérons que les personnes regardant cette émission n’ont pas l’esprit aussi « étriqué » que l’équipe de pièces à conviction.

L’image donnée de la communauté ufologique française ne fut pas épargnée non-plus et faisait plus penser, dans la présentation, à « des croyants » à la méthodologie discutable. Les « ufolo-ésotéristes » du col de Vence, n’étaient pas obligatoirement le meilleur exemple. Le commentaire d’un célèbre ufologue rédacteur en chef, d’une revue non moins célèbre dans le milieu ufologique, à propos de la photographie, était tout autant discutable. Les journalistes ont exploité cette malencontreuse faiblesse, et ont fini par enfoncer le clou. L’intervention de Mr Lagange sur le plateau fut totalement effacée et étrangement moins « volontaire » que sa récente prestation sur le plateau de France 5 dans le cadre de l’émission « c’dans l’air ».

Malhonnêteté intellectuelle ou erreur de langage ?

Nous ne saurons peut-être jamais le pourquoi de son attitude contradictoire et frileuse.

Pour finir la présence sur le plateau de Mr Broch célèbre zététicien aura confirmé le pourquoi du comment de cette émission. Gardons à l’esprit tout de même les paroles de Mr Patrick Hesters, journaliste scientifique à France 2 et France 3, qui mettra à mal le professeur à l’esprit « ouvert » sur le fait que si nous rationnalisons trop la science, nous n’avancerons sur aucun sujet, un bon point pour l’objectivité et le pragmatisme dont a fait preuve ce journaliste.

En conclusion, un manque d’objectivité et de connaissance flagrant concernant l’équipe de pièce a conviction sur ce sujet. La chaine ARTE en 1994 avait montré un exemple de neutralité, de prudence et de pragmatisme en ce qui concerne le traitement journalistique d’un tel sujet. Nous attendions autant de professionnalisme de la part de France 3. Déçus.

Mr Leproust Responsable des repas ufologique Havrais

Les OVNI, "objet du scandale" 2009

"Le décor de l'émission digne d'une kermesse de patronage, et l'irruption clownesque de Bonaldi avec ses ballons de baudruche. Une véritable guignolade ! Si les initiateurs de l'émission avaient voulu torpiller le débat d'entrée, ils ne s'y seraient pas pris autrement...

"L'ambiance générale créée par un nombre important les petits hommes verts et autres ET en plastique n'a rien apporté de bon à cette émission. Le grand public est donc loin de considérer, avec de telles images, que le dossier ovni est bien sérieux. Les démonstrations faites à l'aide de ballons gonflables téléguidés, n'ont rien a voir avec le dossier ovni. C'est uniquement de l'amusement pour le grand public, qu'on trompe en prétendant que les observations d'ovni s'expliquent avec ces engins. Ils oublient facilement, ou plutôt vu qu'ils ne connaissent pas le dossier ovni, ils ne prennent pas en compte les caractéristiques de nombreuses observations. Il en est de même avec ces photos de nuages lenticulaires présentées à l'écran : il est impensable que le public prenne ces nuages pour un ovni ! Cette émission est donc fantaisiste et laissera une impression de travail mal fait, peu sérieux, quant à sa préparation.



Dimanche 22 février, à 16h15 sur France 2, Guillaume Durand propose un numéro de L'objet du scandale spécial Objet volant non identifé.

Soucoupes volantes, manifestations lumineuses inexpliquées, extraterrestres, chaque semaine en France et dans le monde entier, des phénomènes étranges continuent d'être observés. Aujourd'hui, les autorités officielles considèrent que 15% des observations sont faites par des témoins crédibles, dans des conditions rationnelles, mais restent toujours inexpliquées. Quelle valeur donner aux témoignages humains ? Que fait la science face à ces phénomènes ? Une vie ailleurs est-elle, certes possible, mais probable ? Pourquoi a-t-on besoin de croire que nous ne sommes pas seuls dans l'univers, les Ovnis constitueraient-ils une nouvelle forme de religion ?

Pour témoigner et répondre à toutes ces questions autour de Guillaume Durand :

- Nelson Montfort, journaliste sportif sur France Télévisions et sur Europe 1, témoin d'un phénomène inexpliqué.

- Patrice Carmouze, journaliste animateur sur CAP 24,

- Marie-Thérèse de Brosses, journaliste et écrivain, ufologue.

- Igor et Grichka Bogdanov, auteurs de « Nous ne sommes pas seuls dans l’univers » (E/PA),

- Stéphane Allix, journaliste, auteur de « Extraterrestres : l’enquête » (Albin Michel),

- Bernard Werber, écrivain, auteur de « Paradis sur mesure » (Albin Michel),

- Colonel Jack Krine ancien pilote de chasse, commandant de bord et témoin d'apparitions extraterrestres

- Anny Chantal Levasseur-Regour, astrophysicienne (Université Paris VI et CNRS), Présidente du comité de l’année mondiale de l’Astronomie,

- Patrick Tacussel, sociologue, auteur de « L’imaginaire radical » (Les Presses du réel)


La suite de la vidéo cliquez-ici svp

France 2 ou comment parler pour ne rien dire
   
La télévision a la très fâcheuse tendance à bâcler les sujets auxquels elle s'attaque, surtout lorsqu'il s'agit de thèmes un peu hors norme et présentés dans des émissions inappropriées. Ce fut hélas encore le cas ce week-end avec l'émission "L'objet du scandale" présentée par Guillaume Durand et dont le thème était cette semaine "Un objet non identifié". Il fallait comprendre par là que l'émission allait débattre des Ovnis.
Mais hélas, si le présentateur est généralement bon, il semblait cette fois inadapté et malgré l'ambiance sympathique, le format et la liste des invités n'étaient pas du tout à la hauteur du sujet. Comme souvent, le sujet ne fut qu'effleurer et cela arrive un peu trop souvent. L'objet du scandale était cette fois l'émission elle-même.

Que la télévision s'empare du phénomène Ovni, c'est tout à fait normal, cela a toujours été un sujet porteur et qui plaît généralement au grand public, mais qu'elle en fasse un sujet de rigolade sans prendre la peine d'approfondir sérieusement le problème, c'est tout à fait lamentable. Il suffit de regarder de près la liste des invités de l'émission de ce dimanche pour comprendre qu'il n'était pas question ici d'entrer dans les détails.

Dans le clan des sceptiques:

-Patrice Carmouze, le complice de Dechavanne depuis toujours et encore à présent, dans de lamentables émissions (un jugement de valeur que je revendique) telles que "La soirée de l'étrange" ou autres débilités produites pour distraire et abêtir un public qui n'en a sûrement pas besoin (second jugement de valeur que je revendique). Une fois de plus, ce brave Carmouze s'est contenté de quelques interventions plates, précisant qu'il a réussi un jour à piéger un village en recueillant des témoignages d'une fausse rumeur d'atterrissage d'Ovni. Voila qui fait bien avancer le débat en effet...

-Bernard Werber, le célèbre auteur du roman "Les fourmis". Souvent intéressant à écouter lorsqu"il parle de son univers créatif, mais on se demande bien ce qu'il vient faire là comme témoins à charge contre la présence extraterrestre et allant même plus loin,  contre la possibilité même de vie dans l'univers selon ses propres explications, puisque ce fut sa thèse dans l'émission  et qu'il était déjà venu l'expliquer dans d'autres émissions.

-Patrick Tacussel, sociologue universitaire qui travaille sur l'imaginaire de nos sociétés et qui avait bien du mal à aligner des phrases claires et intéressantes, tellement elles finissaient par être complexes et surtout totalement hors sujet. Malgré les questions précises de Guillaume Durand, le chercheur s'est toujours entêté à répondre à côté du sujet. Ceci dit, le présentateur n'a jamais insisté pour obtenir la réponse à la question qu'il avait posée (une pratique un peu trop fréquente dans les médias). Ce témoignage fut totalement inintéressant ! Patrick Tacussel s'est lancé dans des explications hasardeuses sur le besoin d'irrationalité des gens en prenant des exemples plus qu'incomplets.. Je n'aimerais pas avoir ce chercheur comme professeur d'amphithéâtre, de peur de m'endormir en cours.

-Les frères Bogdanov, connus de tous pour leur personnalité atypique (et peut-être un jour enlevés par des extraterrestres), étaient eux aussi dans le camp des "détracteurs" et si j'ai toujours du plaisir à les écouter car ils sont originaux et à ce qu'il semble, particulièrement intelligents, ils étaient cette fois-ci plutôt en retrait et ne se sont que très peu exprimés, parlant simplement des incroyables distances qui séparaient les galaxies dans l'univers rendant difficiles les éventuels voyages d'extraterrestres, tout en insistant cependant sur les fortes probabilités de présences de systèmes solaires semblables au notre dans l'univers. Tout et son contraire, un coup dans un camp un coup dans l'autre, le camp des "neutres" aurait été nécessaire rien que pour eux.

-Anny Chantal Levasseur-Regourd, astrophysicienne au CNRS, est venue jouer le rôle de la sceptique convaincue de service, elle aussi n'a que peu répondu aux questions précises qu'on lui posait, se contentant lorsqu'elle fut interroger sur le vie extraterrestre possible, de répondre "je ne sais pas". Voici qui fait encore bien avancer le débat scientifique.

Mais ne vous trompez pas, si le clan des détracteurs n'était pas vraiment passionnant à écouter, le clan des "croyants" n'était pas non plus d'un grand intérêt. Les invités n'étaient pas très motivés (à part Stéphane Alix)  et surtout, il n'y avait pas assez de professionnels pour parler d'un sujet bien plus vaste que ce que l'émission pouvait le suggérer.

-Nelson Monfort est venu mettre son grain de sel, nous racontant, certes avec passion, son histoire d'ovni, qu'il a vu dans sa jeunesse. Histoire qu'il a déjà racontée sur tous les plateaux de télévision et qui n'apporte pas grand chose au débat à part un témoignage, sans doute de bonne foi.

-Jack Krine, ancien colonel et pilote de chasse de l'armée de l'air est lui aussi venu parler de sa rencontre avec un ovni en pleine mission aérienne, histoire qu'il a lui aussi raconté des dizaines de fois. Intéressant, mais rien de nouveau en vue.

-Marie-Thérèse de Brosses, gentille écrivain, mais peu convaincante et surtout très peu loquace pour une dame présentée comme une spécialiste des Ovni, elle a en tout et pour tout parlé moins de cinq minutes, elle aurait sans doute été bien mieux chez elle devant sa télévision...

-Stéphane Allix, est le dernier témoin du camp des défenseurs de l'étude du phénomène, journaliste et écrivain, il est habitué des plateaux de télévision et si ses explications ne furent pas inintéressantes, elles ne furent pas non plus passionnantes. Son interventions ne fut sans doute pas assez longue, mais sur une émission de une heure, c'est un peu normal.

Et pour finir, nous avons eu droit au "numéro" décontracté de Jérôme Bonaldi qui a grand renfort de vidéo, est venu deux fois nous vulgariser le sujet et présenter les quatre grands types de témoignages recueillis en matière d'ovni et certains phénomènes, à priori classés comme phénomène ovni, puis expliqués par la suite. Sous des abords détendus, ce fut peut-être le seule partie un peu intéressante de l'émission.

Le reste du programme fut constitué d'une suite de questions posées par Guillaume Durand, sur un ton léger, amusé, un soupçon trop ironique aux invités, essentiellement aux détracteurs qui la plupart du temps ne répondaient pas vraiment. Pour exemple, lorsque le présentateur demande à Patrick Tacussel si il est ridicule de chercher des preuves scientifiques de la présence extraterrestre, au même titre que de chercher des sciences scientifiques de l'existence de dieu, le chercheur répond : " Tout à fait, moi je n'imagine pas un seul moment qu'on aille chercher des preuves sur des questions de morale à partir de la génétique, enfin ! ". "La morale" et "la génétique", je ne vois pas le rapport avec dieu et les ovnis, si vous voyez un rapport de cause à effet entre la question et la réponse, il faudra m'expliquer...On ne répond pas à une question en utilisant une parabole qui n'apporte aucune réponse claire, quand il est facile de dire oui ou non.

Pour finir, nous avons eu droit à une explication, par un historien de l'art, de l'éventuelle présence d'ovni dans d'anciens tableaux de la Renaissance. Si je ne cautionne pas l'interprétation des ovnis dans l'histoire de l'art  
son intervention n'a que survolé rapidement le sujet. Surtout qu'il est venu brouiller les cartes, en nous présentant un second tableau des années 30, totalement hors sujet, peint par Magritte et représentant trois sphères  (inspirées de grelots qui l’auraient marqués dans son enfance), flottantes dans l'air et qui, l’historien nous l’explique au cas où nous serions débiles, ne s’inspire pas du tout des ovnis, qui il le précise, n’étaient pas à la mode avant la seconde guerre mondiale. Ils n’étaient peut-être pas à la mode, mais il oublie tout de même de préciser que le plus connus des romans de science fiction mettant en scène des extraterrestres venant sur terre, reste « La guerre des mondes » de Wells, écrit en 1898. Du coup, sa petite démonstration sur l’inspiration d’avant les années 40 n’avait plus vraiment d’intérêt.  

Non, cette émission était véritablement bâclée et si c'est le format, trop court, qui est en partie responsable, il ne faut alors pas aborder de tels sujets en moins d'une heure, sachant qu'il sera impossible d'en parler sérieusement. Il aurait fallu allonger non seulement la durée, mais le nombre des intervenants et revoir à la hausse la qualité des informations. Je ne me pose pas en critique professionnel ou en censeur, mais simplement en spectateur toujours curieux et intéressé par le sujet, qui est resté sur sa faim, agacé par le traitement inefficace adopté par l’émission.  

Je ne peux que vous conseiller de regarder le documentaire diffusé par Canal+ en 2008, intitulé "Ovni: quand l'armé enquête", qui faisait le point sur les phénomènes inexpliqués d'une manière assez subtile et bien plus intelligente que cette tentative ratée de France 2.

Et pour toujours un peu plus de vulgarisation, mais de plus longue durée cette fois (1h30), une ancienne émission diffusée sur France 2 en 2004 et présentée par les frères Bogdanov "Rayon X: la vie ailleurs". Le ton sera globalement le même (l'humour en moins) et vous y retrouverez (très brièvement) Bernard Werber qui fera le même petit discours que dans "L'objet du scandale". Mais l'émissions est nettement plus intéressante, abordant le thème de la vie extraterrestre sous un autre angle, celui de ses multiples possibilités. C'est toujours aussi vulgarisé, mais cette émission pourra apporter quelques réponses aux curieux.

Le phénomène ovni, si il continue à faire sourire, c'est très certainement en partie à cause de ce genre d'émission bâclée et traitée sur le ton de l'humour. Or, si il est agréable de sourire avec les ovnis, il ne faut pas pour autant en faire l'objet d'une plaisanterie récurrente pour enfants ou doux rêveurs à la mode TF1 et sa soirée de l'étrange. Ce fut longtemps le sort réservé aux émissions sur les dinosaures (et sur la paléontologie en général), avant que le roman et surtout le film "Jurassic Park" ne passe par là et redynamise un sujet qui était souvent abandonné par les médias ou traité à la légère.

Si les ovnis ne bénéficient pas encore d'un tel traitement, il existe des documentaires bien plus passionnants. Mais hélas, encore aucun qui traiterait le sujet en profondeur et en longueur, parlant objectivement des vraisemblances et des invraisemblances concernant le phénomène.

http://ovni.over-blog.com/

L'OBJET DU SCANDALE PARLE DES OVNI

Il s'agit d'une émission destinée au grand public, le titre, l'annonce du contenu et la liste des intervenants nous le démontre, si on n'avait pas compris. Comment faire une bonne émission sur les phénomènes aériens non identifiés avec des personnes qui ne connaissant pas le dossier ovni - ce qui est le cas de la majorité des personnes présentes sur le plateau -  : simplement impossible.

Nous présentions ce résultat lorsque nous avons contribué à la composition de ce plateau, que ce dernier était déjà pratiquement élaboré avec des vedettes du petit écran. C'est l'objectif de notre direction, faire une émission qui plaise à un large public, nous a t'on dit !

Donc, il est vraiment impossible de faire une émission sérieuse, traitant du fond du phénomène ovni en allant chercher les frères Bogdanov qui n'ont jamais étudiés le dossier ovni, jamais mis les pieds sur le terrain pour y rencontrer des témoins ou encore avec  Anny Chantal Levasseur-Regour, Bernard Werber, Patrick Tacussel, Patrice Carmouze qui ne connaissent rien au sujet, n'ont aucune idée de la vague Belge, du dossier Roswell ou des cas élémentaires comme Valensole ! Pour eux, le dossier ovni, c'est de l'inconnu, ils ne peuvent donner qu'une opinion générale, incompatible avec le désir de produire une émission sérieuse. Il est vrai que ce désir n'était pas là d'autre part !

Ce point étant fait, nous allons vous parler de " cet objet du scandale".

Heureusement et par chance nous avions sur le plateaux d'excellents témoins et deux spécialistes du dossier ovni. Cela à donc limité les "dégâts" et une bonne partie de l'émission n'a pas été aussi mauvaise que cela, grâce à leurs interventions. Marie Thérèse de Brosses a pu réagir à propos du fameux film d'ovni pris au Chili. Elle était sur place et elle a donc été en mesure de nous expliquer ce qui avait été réellement vu : la patrouille officielle du Chili ! (type la Patrouille de France). Ses prestations au cours de l'émission, malheureusement trop courtes, ont été appréciées. Stéphane Allix, a été excellent, après nous avoir raconté à nouveau comment il en est venu à s'intéresser aux Ovni, il est fréquemment intervenu pour préciser de nombreux points en rapport avec le véritable phénomène ovni, non pas ce qu'imaginent la majorité des intervenants non spécialistes présents. Jack Krine a évoqué  son observation, la détaillant, ce qui à permis durant quelques minutes de bien fixer le débat sur le dossier des observations sérieuses d'ovni. Nelson Montfort à lui aussi bien cadré le dossier, relatant ce qu'il avait vu. Évidemment l'astrophysicienne de service, n'ayant pas les connaissances nécessaires, à tenté de faire passer l'objet vu par Nelson Montfort pour un météore !  Vu la description faite par Nelson, on peut se demander si elle a déjà vu une météore, tellement son explication ne peut être compatible avec ce cas. Pourquoi ne pas faire appel à des astronomes qui connaissent le dossier ovni, au lieu de nous faire perdre de précieuses minutes d'antenne avec des explications aussi peu sérieuses !  et de plus cela n'amuse même pas le grand public......

Les Bogdanov ont essentiellement centrés leurs interventions sur les possibilités de vie sur d'autres planètes, nous indiquant que le phénomène ovni ne peut être l'objet de recherches scientifiques vu qu'il n'est pas reproductible ! Voilà comment on fait reculer la science et nos connaissances ! Notre physique actuelle ne permet pas de voyager dans l'espace, donc, restons en là ! Espérons tout de même que d'autres scientifiques feront avancer notre savoir, remettront en cause notre physique actuelle pour nous permettre un jour de dépasser les limites de notre système solaire et pourquoi pas de notre galaxie !

L'amuseur de service, Patrick Carmouse, nous a ressorti son histoire relative à un balisage fictif avec l'aide de la gendarmerie, d'un soit disant lieu d'atterrissage. Ensuite interrogeant le public, des personnes disaient avoir remarquées des anomalies durant la nuit  qui précédait !  Cela s'explique naturellement. Ce n'est pas sérieux..... il se vante aussi d'avoir invité Raèl sur son plateau. Comment traiter du dossier ovni sérieusement lorsqu'un invité incompétent sur ce dossier, se vante d'avoir invité le responsable d'une " secte" que nous ne cessons de combattre. Il critique également Jimmy Guieu le qualifiant d'illuminé avec ses histoires de petits gris, alors que ce dernier à fait le bonheur de plusieurs de ses émissions.  De nombreux passages de cette émission démontrent le peu de sérieux apporté à la préparation d'une véritable émission sur ce thème.

L'ambiance générale créée par un nombre important les petits hommes verts et autres ET en plastique n'a rien apporté de bon à cette émission. Le grand public est donc loin de considérer, avec de telles images, que le dossier ovni est bien sérieux. Les démonstrations faites à l'aide de ballons gonflables téléguidés, n'ont rien a voir avec le dossier ovni. C'est uniquement de l'amusement pour le grand public, qu'on trompe en prétendant que les observations d'ovni s'expliquent avec ces engins. Ils oublient facilement, ou plutôt vu qu'ils ne connaissent pas le dossier ovni, ils ne prennent pas en compte les caractéristiques de nombreuses observations. Il en est de même avec ces photos de nuages lenticulaires présentées à l'écran : il est impensable que le public prenne ces nuages pour un ovni ! Cette émission est donc fantaisiste et laissera une impression de travail mal fait, peu sérieux, quant à sa préparation.

http://www.les-repas-ufologiques.com

Les scientifiques veulent des émissions sérieuses

Pétition pour une émission TV scientifique 29 mars 2008


J-P. Petit

Pensez vous qu'il soit souhaitable qu'un média de grande audience consacre au dossier ovni une émission télévisée regroupant sur le plateau des "représentants des sciences dures" (tels que des physiciens, des mécaniciens des fluides, des météorologues, des biologistes, des astronomes, des astrophysiciens et des spécialistes de la structure de l'univers…) ?

Cette pétition fait suite au documentaire "Ovnis : quand l'armée enquête" diffusé sur Canal+ le 17 mars 2008. L'émission était une enquête journalistique de qualité mais n'abordait le sujet que sous l'angle des témoignages, principalement militaires, et de la collecte des données. L'angle des études scientifiques n'était pas abordé.

La télévision a enfin montré qu'une enquête journalistique de qualité pouvait être menée sur le sujet, avec le documentaire "Ovnis : quand l'armée enquête" diffusé sur Canal+ le 17 mars 2008. L'armée française avoue quatre cas par mois en France ; il y a jusqu'à un cas par jour dans certains pays d'Amérique latine de l'aveu même de l'armée péruvienne. Avec 80 % de cas identifiables ou inintéressants, mais surtout 20 % de cas inexplicables et parfaitement solides. Les armées et les organismes d'Etat accumulent les témoignages depuis soixante ans. La collecte et le classement des données est une chose, mais il est désormais plus que temps de montrer la production scientifique issue de ce champ de recherche.

Nous demandons ainsi à ce qu'une véritable émission (documentaire ou débat contradictoire) soit produite à la télévision, avec intervention de véritables scientifiques (c'est-à-dire ayant publié des travaux des des revues à comité de lecture).

http://www.ufo-science.com/petition/

Les invités

Nous pouvons distinguer plusieurs types de personnes couramment invitées à ces émissions.

Les psychologues, sociologues et astronomes...

Ces personnes peuvent être utile pour la recherche sur les ovnis mais encore faut-il qu'ils connaissent les bases de l'ufologie. Malheureusement ils font simplement l'enquête dans leur tête avec leurs préjugés et leur savoir issu de leur formation professionnelle. Vous n'allez pas me dire que cela est suffisant pour savoir de quoi l'on parle?

Les romanciers et fans de science fiction


En quoi un romancier aussi doué soit il, ferait autorité en matière d'ovnis? Laisser la parole à ceux qui savent de quoi ils parlent et non à des rêveurs! Le phénomène ovni est un sujet sérieux. S'amuser à embrouiller l'esprit des gens avec des théorie issues de l'imagination ne fait que rendre le problème plus compliqué. Ce genre d'invité est donc à exclure des émissions sur le sujet. On ne peut plus tolérer ces dérives incompréhensibles. Constatons les faits rien que les faits, ne laissons pas des gens rendre illogique ce qui est logique et évident.

L'exemple de Bernard Werber


Le rêve et la science fiction n'ont rien à faire dans le domaine des ovnis

Bernard Werber est un écrivain français (né le 18 septembre 1961 à Toulouse), connu notamment pour sa trilogie des Fourmis et ses nombreux romans. Son œuvre fait se rencontrer mythologie, spiritualité, philosophie, science-fiction, biologie, futurologie.

Bernard reste un écrivain de Science Fiction et de vulgarisation scientifique, aucune de ses œuvres ne prétend néanmoins prouver ou infirmer une quelconque théorie scientifique, mais exposer ce qu'il présente comme des découvertes encore peu ou pas connues du grand public, au sein d'une œuvre de fiction. L'Ultime secret illustre bien cette tendance, on peut y lire sur la quatrième de couverture la phrase suivante : « Ils vont aller de surprise en surprise jusqu'à l'extraordinaire dénouement basé sur une découverte scientifique peu connue mais réelle. »

Bernard Werber est membre d'honneur de l'INREES, l'Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires, une association ayant pour vocation la sensibilisation des professionnels en santé mentale, des médecins et des soignants en général, aux expériences extraordinaires, ou inhabituelles.

    « Il est temps de sortir des clivages bipolaires habituels avec un monde officiel et un monde irrationnel. Il y a des faits, il y a des évènements et il importe d'en parler normalement sans passion, ni exclusion systématique. Le monde n'est pas dans une simple dichotomie j'y crois - j'y crois pas. Il y a la place pour une troisième voie qu'on pourrait résumer à une phrase: "je ne peux pas encore l'expliquer mais ça ne m'empêche pas d'y réfléchir et de voir si cela ne pourrait pas avoir une utilité.[4] »

Cette approche se reflète dès lors dans le contenu de ses romans, tel que par exemple les Thanatonautes, qui propose une version spiritualiste des expériences de mort imminente ou encore Nos amis les humains (une pièce de théâtre) qui raconte un récit d'enlèvements par les extraterrestres. La science, le paranormal et la spiritualité influencent ainsi nombres de ses romans.

Symbolique

Bernard Werber utilise diverses symboliques dans ses livres. Les animaux comme le dauphin, le rat ou les fourmis sont représentés comme des animaux intelligents. La symbolique des chiffres tient également une grande place et, selon la façon dont ils sont expliqués, ils reflètent « le stade de l'évolution de l'âme ».

http://www.bernardwerber.com/

Les ufologues spécialistes sérieux

Voici une liste non exhaustive de spécialistes sérieux que vous pouvez inviter à des émissions. Je peux vous garantir leur sérieux et leur grande connaissance du sujet. Il faut cependant leur proposer des projets crédibles et ils ne souhaitent pas participer à des émissions destinées à simplement amuser la galerie. Bien évidemment, je ne peux garantir s'ils accepteront votre invitation mais il est possible d'essayer.

Gildas Bourdais son site web: http://bourdais.blogspot.com/

En tant qu'ufologue français, il collabore également à diverses revues et conférences ufologiques internationales

Patrick Gross site web: http://www.ufologie.net/indexf.htm

Patrick Gross naît le 7 Mars 1963. Il est instituteur, puis informaticien. Il est président par intérim de la FFU

Les ufologues scientifiques:

Jean-Jacques Velasco présentation: http://www.rr0.org/personne/v/VelascoJeanJacques/index.html

En 2004 Vélasco publie Ovnis, l'évidence, où il propose une corrélation du phénomène ovni avec l'activité nucléaire sur Terre.

Claude Poher son site web:http://www.universons.com/

Claude Poher Ingénieur français, docteur en astronomie.

François Louange présentation: http://www.rr0.org/personne/l/LouangeFrancois/index.html

Mr Louange s'intéresse aux problématiques des ovnis depuis les années 1970s. Alors qu'il travaille à l'ESA en 1975

Jean-Pierre Petit son site web: http://www.jp-petit.org/

Mr Petit est astrophysicien, il souhaite participer à des émissions scientifiques sur le sujet. Il veut cependant qu'on lui laisse un bon temps de parole.

Un espace sur le forum est réservé pour les journalistes cliquez ici svp


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Émissions et débats télévisés sur les Ovnis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Archives sur le phénomène Ovni :: Les archives ufologiques importantes :: Archives Tv ovnis-