Marque-page social
Marque-page social yahoo  Marque-page social google      

Conservez et partagez l'adresse de Ovni et vie extraterrestre sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Pourquoi autant d'observations d'ovnis par des témoins isolés?Aujourd'hui à 08:13Starfull*Présentation Aujourd'hui à 08:02Starfull[Sujet Unique pour les Membres] Problèmes constatés sur le forumAujourd'hui à 07:33LorelineMAJ :Conférence à la Réunions DROM-TOM: les membres de ces régionsHier à 17:28Polyèdre572018: le 09/11 à 18h30 - objet volant, ailé avec lumieres blanches alignées - Ovnis à grenoble -Isère (dép.38)Lun 12 Nov 2018, 19:05Polyèdre57 M.A.J : JT Ovni en France du mois de novembre.. *ODH Tv.2018Lun 12 Nov 2018, 18:12Polyèdre57Des hommes sur mars pour 2018 ?Lun 12 Nov 2018, 16:56Phi01Le nouveau livre d'Eric Zurcher Les apparitions mondiales d'humanoïdesLun 12 Nov 2018, 13:35FJ15Un "cigare" venu d'un autre système solaireLun 12 Nov 2018, 13:15Yvon CédricLes O.V.N.I., un phénomène socio-psychologique selon les sceptiquesLun 12 Nov 2018, 11:56Polyèdre57Présentation (assez courte)Dim 11 Nov 2018, 11:38Starfull5ème Congrès ufologique international de Montréal 27 et 28 octobre 2018Sam 10 Nov 2018, 23:50Polyèdre57Vidéo "l'ovni de l'hotel bonaventure"Sam 10 Nov 2018, 23:40Polyèdre57Faire de faux Crop circle,c'est facile!Sam 10 Nov 2018, 20:31Polyèdre57Lorraine: les membres de cette régionSam 10 Nov 2018, 18:09Polyèdre572012: le 16/07 à ~22h25 - Engin triangulaire volant - Watertown, Massachusetts (Non précisé) Sam 10 Nov 2018, 17:32StarfullA CHILLING WARNING! (UFOs) are just the tip of the ICEBERG!Sam 10 Nov 2018, 11:35Polyèdre57Ovnis dans le LoiretVen 09 Nov 2018, 20:01Cassiopée[Speculations] vol mh370 intriguantVen 09 Nov 2018, 18:38Pierre.BOuranos: magazines N° 16 et 18 (1976)Ven 09 Nov 2018, 12:25Polyèdre57témoignage du pilote Jack Krine : Qu'en pensez-vous ?Ven 09 Nov 2018, 12:01Phi01Pierre Lagrange un rationaliste?Ven 09 Nov 2018, 00:47TikoJe me présenteVen 09 Nov 2018, 00:24TikopresentationVen 09 Nov 2018, 00:21TikoLes applications des nanotechnologies et l’intelligence artificielle dans l'universJeu 08 Nov 2018, 12:48Z10Article de Libération: "L’année 1947 marque le début de la guerre froide et des soucoupes volantes"Jeu 08 Nov 2018, 12:32Polyèdre5720/09/2018 à 20h : conférence sur la MHD et l'anti-gravité animée par Patrice JavelJeu 08 Nov 2018, 10:35Phi01Effacer la mémoire est désormais possible !Mer 07 Nov 2018, 20:32Buckaroo_BanzaiLe plateau d'albion la zone 51 française?Mer 07 Nov 2018, 19:58Polyèdre57Les ovnis sans informationsMer 07 Nov 2018, 19:30Phi01Avec Robert Roussel, conférence à Ovnis Paris le 2 octobre à 20 h Mer 07 Nov 2018, 18:18Polyèdre57Un programme d’étude de langage extra-terrestreMer 07 Nov 2018, 16:54Yvon CédricLes films sur le thème ovni et extraterrestresMar 06 Nov 2018, 23:12Polyèdre57: le / à 22h52 - 3 boules semblant voler en formation - Ovnis à vieux boucau les bains -Landes (dép.40)Mar 06 Nov 2018, 19:15cocomodoreOvni: faut-il vraiment faire une déclaration en gendarmerie?Mar 06 Nov 2018, 17:58Polyèdre57Quel serait l'impact d'une vague d'ovni de nos jours en France ?Mar 06 Nov 2018, 17:52Polyèdre57Les ovnis sont ils detectables aux radars ?Mar 06 Nov 2018, 17:03Yvon Cédric(1942) Ovni-ufo: la "bataille" de Los Angeles (Californie usa)Mar 06 Nov 2018, 16:12Yvon Cédric...Analyse du cliché de la Bataille de Los Angeles...Mar 06 Nov 2018, 08:58Phi01Un OVNI SOUS LES TROPIQUESLun 05 Nov 2018, 12:19cocomodoreOVNI Multicolore en formation sur l'AutricheLun 05 Nov 2018, 10:06Polyèdre57Pourquoi l'homme est-il si intelligent ?Lun 05 Nov 2018, 00:07Charles1960Apparition récurrente de PANs/OVNIs au-dessus du Loiret.Dim 04 Nov 2018, 22:51Polyèdre57J-P Petit & J-C Bourret : OVNIS, L'INCROYABLE DECOUVERTEDim 04 Nov 2018, 18:34micladEDF et les OVNISSam 03 Nov 2018, 23:56Polyèdre57(1994) Atterrissage devant une école au Zimbabwe.Sam 03 Nov 2018, 21:50Pierre.BDocumentaire Unaknowledged avec Steven GreerSam 03 Nov 2018, 19:35Phi01nouvel arrivantSam 03 Nov 2018, 17:33Polyèdre57MAJ :Bertrand MEHEUST - L'UFOLOGIE DE TERRAIN avec ODHTvSam 03 Nov 2018, 12:43Polyèdre57base de dulce Sam 03 Nov 2018, 10:43Polyèdre57Bonjour à tous...Ven 02 Nov 2018, 22:59TikoArgumentaire pour contrer les explications récurrentes des observations d'ovnisJeu 01 Nov 2018, 21:34Polyèdre57Quand le Pentagone étudie les ovnis dans le plus grand secret. Un article du New York TimesJeu 01 Nov 2018, 20:43Buckaroo_BanzaiOvni: Les témoins en live !Jeu 01 Nov 2018, 18:10JJPRévélation Forêt de Rendlesham - 27 - 12 - 1980Jeu 01 Nov 2018, 14:55Polyèdre57PDFs Français - Magazines [et documents officiels??] Bonjour depuis l'AngleterreMar 30 Oct 2018, 22:15isaackoi10Bonjour depuis l'Angleterre! My introductionMar 30 Oct 2018, 11:58isaackoi10Le mystère de la photo du petit rechain élucidé : "Une supercherie"Lun 29 Oct 2018, 11:56Polyèdre57Début de la 3e saison de l'Ovni ShowDim 28 Oct 2018, 19:16Polyèdre57*Présentation Sam 27 Oct 2018, 18:55Polyèdre57
Menu du Site










Annonce
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12797
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

loupe Satellite artificiel

le Mer 10 Oct 2007, 21:51
Satellite artificiel / Localisation des satellites


Un satellite artificiel est un satellite issu de l'activité humaine et mis en orbite par l'Homme. Ces termes désignent donc un objet envoyé par l'homme dans l'espace et animé d'un mouvement périodique autour d'un corps de masse prépondérante, ce mouvement étant principalement déterminé par le champ de gravité de ce dernier. Le premier satellite artificiel Spoutnik I fut lancé par l'URSS en 1957. Depuis cette époque, plus de 5 000 satellites artificiels ont été mis en orbite, ce qui engendre une pollution spatiale. De nombreux satellites artificiels tournent actuellement autour de la Terre, mais aussi autour d'autres planètes du système solaire.

Une maquette taille réelle d'un satellite d'observation de la Terre, ERS 2.

Classement des satellites en fonction de leur orbite


Navstar-2.

géosynchrones, dont font partie les satellites géostationnaires (télécommunications, télévision directe, météo…) qui restent fixes au dessus d'un point de l'équateur terrestre ;
à défilement, et notamment les satellites en orbite basse ou LEO (radioamateur, constellations de mobilophonie, scientifique) ;
héliosynchrones (polaire) (télédétection), dont l'avantage est que la portion de la Terre observée a toujours le même éclairage.

Domaines d'utilisation


On distingue aussi les satellites par leur masse, ici trois microsatellites de quelques kilos avant leur lancement.

Satellite de télécommunications

Ces satellites sont utilisés pour transmettre des informations d'un point à l'autre de la Terre, notamment des communications téléphoniques ou de la transmission de données Thuraya, les communications satellitaires et les programmes télévisés. Ces derniers transitent principalement par la flotte Eutelsat (Hot-Bird, Atlantic Bird 3, W1,2,3, etc.) et celle de la SES ou Société Européenne de Satellites, Astra 1 et 2. Ces satellites dits aussi de diffusion directe émettent les bouquets payants (cryptés) TPS, AB SAT et C+ Canalsat, ainsi que des centaines de chaînes tv&radio en clair (gratuites), reçues sur une antenne, type parabole, domestique de petite dimension (parabole < 60 cm) à faible prix, vue la forte puissance d'émission des engins orbitaux.

Satellite de télédétection

Ces satellites observent la Terre, dans un but scientifique (température de la mer, manteau neigeux, sécheresse, …), économique (ressources naturelles, agriculture, etc.) ou militaire (rôle majeur dans les guerres contemporaines menées par les USA). Le spectre d'observation est vaste, optique, radar, infrarouge, ultraviolet, écoute de signaux radioélectriques… Par exemple, les satellites de la famille SPOT observent le sol terrestre, METEOSAT est une famille de satellites météorologiques. La résolution atteint actuellement moins d'un mètre pour certaines gammes de fréquence. Celle ci dépend naturellement de la technologie employée mais aussi de l'altitude du satellite : une bonne résolution exige une orbite basse, mais ne permet pas une surveillance en temps réel par le même capteur, ce dernier ne revenant au-dessus du même site qu'après un long délai.

Les satellites radar peuvent analyser, par des techniques interférométriques, des variations de quelques millimètres de certaines structures. Ils sont utiles pour examiner les mouvements des plaques continentales, particulièrement avant ou après un séisme, ou les variations d'épaisseur de la banquise.

Le premier satellite à but proprement météorologique est le TIROS-1, lancé le 1er avril 1960 et suivi d'une longue série. En 1971 est lancé Eole, satellite français qui a pu analyser les trajectoires de ballons sonde et aider à déterminer la circulation des vents en hauteur.

Satellite de positionnement


Une des applications possibles des satellites : la cartographie. Ici une image prise par le NASA de la Corée du Sud en janvier 2004.Article détaillé : applications des satellites.

Ces satellites permettent de connaître la position d'objets à la surface de la Terre, dans les airs (avions, missiles) et dans l'espace. Exemples : DORIS, le système américain GPS, le futur système européen Galileo; le système russe GLONASS.

Dans cette catégorie, se situe également le système Argos de positionnement d'objets mobiles, datant de 1978 et inclus dans des satellites météorologiques américains.

Satellite d'observation spatiale

Ces satellites observent l'espace dans un but scientifique. Il s'agit en fait de télescopes en orbite. Là aussi, le spectre d'observation est large. Exemple : le satellite Hubble.

Station spatiale

Ces satellites sont destinés à être habités par l'homme, dans un but scientifique. Après les stations Saliout et Mir russes et la station Skylab américaine, la Station spatiale internationale est en orbite depuis 1998. Elle est habitée en permanence depuis 2002.

Sonde spatiale

Une sonde spatiale est destinée à observer un autre corps céleste et doit donc être en mesure de se déplacer.

Problématique de transmission

Puisqu'un satellite géostationnaire se trouve à environ 36 000 km d'altitude, une onde radio met un peu plus de 100 ms pour l'atteindre, et autant pour être acheminée à sa destination finale, d'où l'accusé de réception repart en sens inverse, le cheminement total représentant donc 400 ms. Non seulement ce délai se montre très gênant lors des communications téléphoniques, mais il complique notablement la gestion des accusés de réception dans les transmissions par paquet, les en-cours se comptant alors par millions. Différentes techniques, dont historiquement la première fut la méthode ALOHA essaient de contourner le problème.

Sur un canal ATM courant à 622 Mb/s, il convient de remarquer que les bits en transit dans l'atmosphère (déjà partis et pas encore arrivés) sont à tout moment au nombre de 124 millions, soit 15,5 Mo ! Cela signifie qu'un contenu d'information correspondant à 10 disquettes se trouve suspendu quelque part dans l'espace sans support matériel.

Composition d'un satellite

La charge utile permettant au satellite de mener à bien sa mission.
La plate-forme assurant les fonctions annexes à la mission.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Satellite_artificiel

Les sites:


http://www.heavens-above.com/
http://www.stoff.pl/orbitron/summary.php?fra


Dernière édition par Benjamin.d le Ven 02 Juil 2010, 20:31, édité 1 fois

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Papoose Lake
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 32
Nombre de messages : 373
Inscription : 16/11/2007
Localisation : France
Emploi : confidentiel
Passions : ufologie/histoire/science
Règlement : Règlement
http://www.forum-ovni-ufologie.com/index.htm

loupe Re: L'observation des satellites artificiels (ISS et autres)

le Ven 16 Nov 2007, 00:32
Je me permet de donner ce lien pour suivre les satellites en orbite :

http://www.esa.int/SPECIALS/Track_ESA_missions_FR/index.html on peut voir l'ISS ses trajectoires du moins et tout les autres aussi.
avatar
Cosmos
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 75
Nombre de messages : 1636
Inscription : 04/04/2007
Localisation : Sud/Ouest
Emploi : Techno aero/Science
Passions : Histoire Antique/ufologie de base
Règlement : Règlement

loupe Re: L'observation des satellites artificiels (ISS et autres)

le Mer 21 Nov 2007, 12:04
:flower:

Pour info forum:





A+
avatar
Papoose Lake
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle


Masculin Age : 32
Nombre de messages : 373
Inscription : 16/11/2007
Localisation : France
Emploi : confidentiel
Passions : ufologie/histoire/science
Règlement : Règlement
http://www.forum-ovni-ufologie.com/index.htm

loupe Re: L'observation des satellites artificiels (ISS et autres)

le Mer 21 Nov 2007, 15:10
Pas mal le shéma merci et les infos sont complètes.
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12797
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

loupe Surveillance de l'iss en direct via google

le Mar 10 Juin 2008, 11:35
Surveillance de l'iss en direct via google

http://www.forum-ovni-ufologie.com/Surveillance-en-direct-via-google-h28.html

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
avatar
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum


Masculin Age : 40
Nombre de messages : 12797
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement
http://ovnis-ufo.org/

loupe L'observation des satellites artificiels (ISS et autres)

le Jeu 09 Juil 2009, 13:25
L'observation des satellites artificiels

La station spatiale internationale ISS (II)

La Station spatiale internationale (International Space Station, ISS) est une station spatiale placée en orbite basse à caractère scientifique. Elle est occupée en permanence par des équipages internationaux depuis sa construction démarrée en 1998 et qui devrait s'achever en 2011. Sa construction et son exploitation sont assurés en coopération par les principales agences spatiales nationales dont la NASA (États-Unis), l'agence spatiale russe, l'agence spatiale européenne (ESA) et japonaise (JAXA). [1]. L'ISS doit rester en fonction jusqu'en 2020.

L'ISS est aujourd'hui le plus grand objet artificiel placé en orbite terrestre : lorsqu'elle sera achevée, elle devrait occuper un volume de 110 m. x 74 m. x 30 m. et peser environ 420 tonnes. Le volume d'espace pressurisé sera de 935 m³. Les panneaux solaires d'une superficie de 2500 m² fournissent 110 kw d'électricité. La station spatiale se déplace en orbite autour de la Terre à une altitude d'environ 350 kilomètres[2], à une vitesse de 27 700 km/h (7,7 km/s) , en faisant le tour de notre planète 15 fois par jour.



L'ISS en mars 2009, après la mission STS-119

Parmi les satellites artificiels facilement visibles, la station spatiale internationale ISS occupe sans conteste une place privilégiée. Non seulement les vols des navettes allant se docker à la station ISS sont rappelés dans les médias, mais la station ISS est tellement volumineuse que c'est le seul satellite artificiel facilement reconnaissable par sa luminosité.

Depuis 2008 la station ISS est encore plus brillante du fait de la mise en service des nouveaux modules européens et japonais (cf l'article Les colonies spatiales en images pour les photographies et plans de construction d'ISS).

Pour les amateurs qui souhaitent connaître les éphémérides au jour le jour et savoir tout ce qui se passe à propos de la station ISS ou de tout autre satellite, je vous suggère de consulter la page web Skyviews de Jay Respler qui publie chaque mois l'actualité astronomique en relation avec les satellites ou encore l'indispensable site Satellite Tracking de la NASA (dont la rubrique Sightings du HSF dédiée à ISS), Spaceweather ou tout simplement le site très complet d'Heavens-Above en cliquant sur l'un des liens suivants :

Visibilité d'ISS au-dessus de:

Bruxelles - Namur - Luxembourg - Paris - Genève - Québec

Cliquer ensuite sur la date pour obtenir la carte du ciel

Les valeurs indiquées sont également valables dans un rayon d'environ 50 km. Au-delà le décalage avec l'heure de passage indiquée dépasse 1 minute mais la trajectoire parmi les étoiles sera pratiquement identique à quelques dizaines de minutes d'arc près.

A télécharger : VRML Simulator (et son plugin)

Ecrit par Mike Tyrrell, simule l'apparence des satellites artificiels



Ci-dessus la station ISS photographiée le 28 juillet et le 2 août 2001 avec un télescope Meade LX200 de 400mm équipé d'une petite caméra vidéo couleur. Ci-dessous l'aspect simulé. On reconnaît sur l'image de gauche le petit vaisseau russe Progress. Images réalisées par Joseph Huber et Tobias Lindeman de l'observatoire public de Munich, Satellite-Tracking.

Lorsqu'elle s'élève haut dans le ciel, ISS brille plus fort que Sirius et rivalise d'éclat avec Vénus. La station spatiale présente également des flashes de magnitude -4 environ lors de ses passages à l'est ou à l'ouest avec des reflets rouges ou bleus-ciel dûs à la réflexion de la lumière sur ses panneaux solaires de couleur cuivre (voir l'animation en page 3). Mais ici comme dans beaucoup de régions il ne sert à rien d'essayer de localiser ISS ou la navette spatiale si elle évolue près de l'horizon car la pollution lumineuse ou l'atmosphère réduise drastiquement son éclat.

J'ai ainsi pu constater le 15 août 2001 vers 22h10 locale que la station ISS d'une magnitude de -2 à 50° d'élévation présentait une minute plus tard une magnitude de +3 vers 30° d'élévation où je l'ai pratiquement perdue aux jumelles en raison de la clarté du ciel. Ceci dit durant une minute le spectacle fut mémorable car ISS partageait le même quadrant du ciel avec 2 avions longs courriers qui l'ont rapidement dépassée pour vous donner une idée des vitesses relatives de ces objets.

Notons que le site Sightings de la NASA ne reprend pas la magnitude d'ISS contrairement à Heavens-Above ou Spaceweather.

Ci-dessus une séquence réalisée par David Cash montrant l'évolution d'ISS au-dessus de l'Angleterre le 7 juin 2001. Cette séquence représente moins de 10% des meilleures images qu'il réalisa avec une webcam Philips Vesta Pro fixée sur un télescope Celestron Ultima C9.25 (Maksutov) en poursuite manuelle. Cliquer sur l'image pour lancer une animation réalisée le lendemain dans les mêmes conditions. Ci-dessous ISS photographiée le 25 mai 2001 par Philip Masding et Mike Tyrrell avec un télescope Meade 10" LX200 muni d'une caméra vidéo JVC-308. La station spatiale se trouvait à 651 km d'altitude.

http://www.astrosurf.com/luxorion/satellites-artificiels2.htm

Série de vidéos de l'ISS