Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 (1957, le 3-4 novembre) Un Ovni fonce sur avion brésilien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: (1957, le 3-4 novembre) Un Ovni fonce sur avion brésilien.   Lun 01 Oct 2007, 22:32

Un OVNI fonce sur un avion brésilien Source :

Les Soucoupes Volantes : Affaire Sérieuse (pages 53 et 54)
Auteur : Frank Edwards

Le capitaine Jean V. de Beyssac, chef pilote d’un avion cargo C-16 des Varig Airlines, avait, dans la nuit du 3 au 4 novembre 1957, décollé de Porto Alegre pour Sào Paulo. Il monta avec son bimoteur à 2 300 m et se maintint à cette altitude, au-dessus d’une couche de nuages irrégulière.

Vers 1 h 30 du matin, il aperçut une étrange lumière rouge au-dessous et à gauche de l’avion. Il dit à son copilote de se pencher, s’il voulait voir une véritable soucoupe volante. Le copilote se pencha et les deux hommes de rire de la plaisanterie. Mais ils ne devaient pas rire longtemps. Quelques instants plus tard, regardant à gauche, de Beyssac s’apercevait que l’objet était toujours là et se rapprochait rapidement. Il vira dans sa direction mais l’objet le battit de vitesse et fonça vers l’avion. Avant que de Beyssac eût pu modifier sa route, l’objet rouge était sur lui. Il y eut une forte odeur de brûlé, bien que les indicateurs d’incendie ne révélassent rien d’anormal et, tout à coup, la lueur rouge de l’objet commença à pâlir. Une rapide vérification fit comprendre à l’équipage que la radio, la magnéto du moteur droit et le radiogoniomètre étaient grillés. Le capitaine de Beyssac fit faire demi-tour à l’avion et le ramena avec un seul moteur à Porto Alegre où il rédigea un compte rendu complet de l’incident. Après l’avoir fait contre-signer par le copilote, «je rentrai, dit-il, chez moi et pris une cuite ».

C’était la seconde fois en moins de trois mois qu’un équipage des Varig Airlines avait un incident avec un O.V.N.I. Le 14 août 1957, à 9 heures du soir, un cargo C-47 qui avait quitté Porto Alegre pour Rio de Janeiro et aux commandes duquel se trouvaient le capitaine Jorge Araujo et son copilote, Edgar Soares, tous deux pilotes confirmés, volait à 250km/h, à 1 700m d’altitude, au-dessus d’une couche de nuages. La visibilité était parfaite. Les deux hommes aperçurent à leur gauche un peu en arrière et au-dessous de l’avion, un objet brillant. Quelques secondes plus tard, l’objet était en avant d’eux et loin sur leur droite, ce qui, aux dires des pilotes, supposait une vitesse fantastique.

Puis l’objet s’était rapproché à toute vitesse de l’appareil.

Pans leur compte rendu écrit de l’incident, les deux pilotes et les trois autres membres de l’équipage décrivirent l’objet comme ayant la forme d’un disque avec une coupole aplatie au sommet.

Au moment où l’O.V.N.I. s’approchait de l’avion, la lumière s’était presque éteinte, les moteurs avaient eu des ratés et la réception de la radio était devenue nulle. Quelques secondes plus tard - des secondes d’anxiété, avouait l’équipage - l’O.V.N.I. avait plongé dans les nuages et l’électricité était redevenue normale, à bord.

Ce compte rendu fit beaucoup de bruit à l’époque, non seulement au Brésil mais dans toute l’Amérique du Sud aussi, quand un nouvel incident du même genre arriva, en novembre, au capitaine de Beyssac, sur un autre appareil des Varig Airlines, la compagnie donna-t-elle l’ordre aux pilotes de s’abstenir désormais de parler de ces rencontres à qui que ce fût en dehors des dirigeants de la société.


SOURCE: http://www.chucara.com/dossiers/air-miss/air-miss02.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

(1957, le 3-4 novembre) Un Ovni fonce sur avion brésilien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Novembre 1990- Ovni triangulaire Taverny 95 val d'oise
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» Coupures de presse - La Tribune de Genève - 07 novembre 1990
» (1957) Le vol 257 de la Pan America voit un Ovni
» Coupures de presse - 07 novembre 1990

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Base de données: les cas d'observations d'ovni classés par type :: Les affaires importantes dans l'histoire de l'ufologie :: II/ Cas aeriens et détection radar-