Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Recoupements: Les "vaisseaux mère" et les sondes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Recoupements: Les "vaisseaux mère" et les sondes   Sam 20 Juin 2009, 22:27

Dossier ovni: les vaisseaux mère et sondes

Cette enquête nous permet de constater que les engins étranges observés dans notre ciel n'ont pas la même fonction. Lors des grandes vagues d'observation d'ovni, des témoignages font état d'apparition d'un engin assez gros à haute altitude, avant l'observation d'ovnis classiques, type soucoupe ou sphères lumineuses. Nous allons voir dans cet article quels sont les éléments dont nous disposons à ce sujet.



Avec ce dossier nous allons aborder un aspect intéressant du phénomène OVNI. 
La plupart des éléments proviennent d’Internet, de livres, de photos et de témoignages. En effet de nombreux témoins affirment avoir vu de grands "vaisseaux" larguer des plus petits. Dans certains cas les « petits objets » on été vus sortant d’un plus gros et dans d'autres cas en y rentrant. C'est pourquoi nous parlerons dans cette enquête de largages et de re-intégrations d'engins. Nous utiliserons aussi les termes "baby-drop" lorsqu'un objet largue un autre objet plus petit Drop: pour largage.

Comme ce que l'on nomme OVNI est un moyen de transport, existerait-il aussi des transporteurs pour OVNI ?

Des cargos "porte-soucoupes", des "camions spatiaux" qui transporteraient toute une flottille de vaisseaux plus petits. Des porte-avions pour OVNI en quelque sorte. Oui tout cela peut paraitre surréaliste ou grotesque, bien sûr on n'est pas forcément proche de la vérité sur la forme cela peut varier mais sur le fond nous sommes très proches. Nous avons nous aussi les mêmes besoins sur terre et les exemples sont nombreux. Les cars-ferry, le transport ferroviaire, les portes conteneurs maritimes, les portes avions.

L'étude et la recherche sur les cas de "largages" fait apparaître qu'il existe des "classiques".

Le grand cigare de nuées est un de ces vecteur mais d'autres formes on été vues. comme des soucoupes géantes. Il semble aussi que dans certains cas les "soucoupes volantes " larguent, elles aussi des objets plus petits. Je les appellerais donc "sondes". Je vous propose donc de commencer par un petit tour d’horizon du phénomène.


Gulf Breeze Ovni


1.1 Des Engins cargos, transporteurs, vaisseaux mère?

le dossier Drop en France 1954 et réintégration USA 1952

La forme des engins observés varie mais il existe une constante. La taille de ces engins est imposante dans la plupart des cas. Ils peuvent être en forme de cigares, des soucoupes énormes, de masses sombres dont les dimensions dépassent parfois le kilomètre!

Dans les documents top secret déclassifiés US:

Extraits de "ANALYSIS OF REPORTS OF UNIDENTIFIED AERIAL OBJECTS
PROJECT N° 10073 du 5 mai 1955

Les Différents "modèles types" de soucoupes volantes"


Ci-dessus un vaisseau mère en forme de cigare


Ci dessus un vaisseau noir en forme de cigare vu lors de la vague du 5 novembre 1990 en France

Quelle est la fonction de ces engins ?

Ne serviraient ils pas a déplacer un armada sur de grandes distances depuis l’espace profond, vers des zones d’explorations ?



Un fois arrivés a destination, ces appareils larguent alors leur cargaison. Cette cargaison peut se compter en dizaine d’appareils autonomes. De nos jours il existe de nombreux témoignages décrivant de véritable armada survolant de grandes villes. Et cela dans différents pays du monde

Mais la encore surprise ; tout cela ne date pas d’aujourd’hui !


Les habitants de Bale en Suisse le 7 aout 1566 en suisse

1,2 Les vaisseaux éclaireurs ou scouts crafts

Il s’agit d’OVNI "classiques" dont les formes varient du disque en passant par la sphères ou formes ovoïdes
En fait presque toutes les formes de nefs existent. Ces objets on été vus par des milliers de témoins aussi bien sur terre, dans l'eau que dans l'espace.


Rex Heflin (1965)

Observation massive d'une flotte d'OVNIS au Mexique

XALAPA – Santiago Ytturia rapporte, « Le 24 juin 2005 à 10h30 le gouverneur de Xalapa, Fidel Herrera Beltran, ses collaborateurs, des policiers, des reporters et beaucoup d'autres personnes étaient réunis pour une cérémonie et ont été les témoins d'une observation massive d'Ovnis. Le gouverneur Beltran était en train de faire un discours pour l'inauguration d'un nouveau service de police à Casa veracruz, quand les Ovnis se sont mis à tourner en rond juste au-dessus, provoquant excitation, tumulte et un certain degré d'affolement parmi les spectateurs. Les journaux montrent le gouverneur et la police levant la tête en direction des Ovnis.

Une impressionnante flotte d'au moins 14 Ovnis a captivée l'attention des spectateurs qui criaient « Ovnis, Ovnis!! » Les reporters des journaux prenaient des photos et les équipes de télévision enregistraient ce spectacle inhabituel. Le gouverneur Beltran a pris le micro et a dit en plaisantant : « On dirait que les martiens sont arrivés ». Les Ovnis sont restés presque immobiles dans le ciel, en formation triangulaire, dans un alignement parfait pendant presque 30 minutes. Ils ont été enregistrés en vidéo. Le vendredi soir TV Azteca diffusait le reportage et les vidéos dans son journal national.

Ci dessous un armada au Mexique en 1994, 1997,1998, 2001 et 2004:











1.3. Les petites sondes

Ils sont souvent décrits comme lumineux ou métalliques. Leur comportement est souvent qualifié "d'intelligent "ou guidé. Des "sondes" ont été vues, elles aussi dans l'air et dans l'espace. L’utilité des sondes ce rapproche de nos drones d’observation …

Les premiers rapports d’observation de ce genre de sondes nous viennent des pilotes d’avions de la seconde
guerre mondiale. Ils les appelaient alors Foo-Figthers




ci dessus une photo de foo-figther prise au dessus de l’Italie en 1945

Dans la nuit du 21 au 22 janvier 1972 a LOGRONO en Espagne un jeune séminariste lisait tranquillement dans
son lit Quand
découvrit alors un petit objet lumineux sphérique en vol stationnaire et totalement silencieux .

Il existe des films qui montrent des boules lumineuses se baladant dans les formations de crop circle:

 


 


2. Largage et réintégration

La compilation de nombreux témoignages a travers les âges permet de prouver que l’existence des
largages/réintégrations de vaisseaux ne date pas d’aujourd’hui…

En 1561 au dessus de la ville de Nuremberg en Allemagne eu lieu un formidable carrousel comme le montre
cette

Vignette extraite des archives de la ville. On retrouve dans cette image les mêmes constantes des observations actuelles. Des engins cylindrique d’ou sortent des engins plus petits …


Cette photo a été prise en juillet 2002 aux USA

D’autre documents anciens montrent des engins transporteurs comme ces deux images qui montrent
des « barres célestes enflammées »

Ici en 1461 dans le nord de la France ou ici le 15 aout 1670 encore en France



D’autre part l’étude des témoignages indique aussi que ces largages sont fait dans

- l'espace interplanétaire
- de l'espace vers la Terre avec entrées/sorties atmosphériques
- de l'atmosphère vers la terre
- de la basse atmosphère vers la terre ferme

Quel est le but de ces manœuvres ?



Mais que peuvent donc bien larguer ces fameux cargos?
Des instruments de mesure, des véhicules de transport, des navettes de ravitaillement, des sondes ?

2.1. Vaisseau Transporteur classiques

Les formes classiques de vaisseaux transporteurs sont le grand cigare de nuées et la soucoupe


Ces images sont extraites d’un film vidéo tourné de nuit en Italie

Dans ce cas le vaisseau mère a la forme d’une soucoupe géante. Sur l’image ci-dessus on peut voire le chapelet de petits engins lumineux tombant d’un vaisseau plus grand.  A chaque drop le cargo produit une lumière rouge.
Ce vaisseau lâche une véritable armada composée de nefs individuelles. En gros plan, nous pouvons voire le vaisseau mère et l’orifice par lequel sortent les petits engins. A gauche une nef vient de sortir.

Je vous propose un document photographique qui montre phénomène très semblable
Il s’agit de photos extraites d'un  films vidéo.



Cette série de photos a été prise presque un an jour pour jour en Angleterre le 26 juin 2002

Comme pour les photos Italiennes et Américaines on retrouve ici le vaisseau transporteur et son chapelet de
petites nef qui tombent

2.2. cas de nefs individuelles

Voici un autre cas de largage massif en haute altitude aux USA en 1999 .

Cette fois ci l’action se déroule sous le couvert d’un phénomène naturel; une pluie de météorites

Ce cas et intéressant pour deux raisons :

Il apparaît que le phénomène OVNI "utilise" parfois ce genre d'opportunités pour agir ou alors il est lui même à l'origine de la destruction d'un météore plus gros et dangereux.

(rentrées de satellites 5/11/1990 FR, pluies de météorites, Sky-Trackers, orages, tempêtes)

Il n’y pas vraiment de vaisseau mère mais les engins sembles être empilés, collés les uns aux autres et ils
forment une sorte de cylindre


Voici la photo source originale

Voici un zoom de la partie intéressante de la photo. On découvre alors une sorte d’empilement d’engins dont les champs lumineux s’ajoutent. Cela nous donne l’illusion qu’il s’agit d’un engin matériel unique.

sur la photo ci-dessous on voit en gros plan de la nef n°1



Je ne peux résister a l’envie faire l’analogie entre ce cas et cet extrait d’un article écrit par JP. Petit publié
dans Sciences et Vie.



Comme on peut le lire JPP avait bien comprit l’avantage de cette technique de vol , mais il n’avait pas imaginé qu’il était possible de ce passer d’un vaisseau porteur !


Ci dessus a gauche le champ propulsif individuel d’une nef


Ci dessus a droite le champ propulsif global d’un vaisseau composite, les champs s’ajoutent …

Deux documents sur ce sujet sont disponibles en annexe

Cette photo ci dessous prise dans les années 50 aux USA nous montre un phénomène identique
On retrouve ici un empilement de nefs qui se séparent



L'avant de l’engin ( a droite ) est encore structuré alors que l’arrière ( a gauche ) montre la séparation des
nefs

2.3. Le cas du ver

Je vous propose de découvrir un autre type de transporteur qui peut être classé dans la famille assemblage
de nefs. Je le nommerais le ver; les Incas l’appelais le serpent à plumes; les Asiatiques parlent de dragons volants. Il s’agit probablement d’un assemblage de nefs individuelles de forme sphérique dont le champ propulsif se cumule de part leur proximité ( tout comme l’explique J.P.Petit )

Il est souple et souvent lumineux.

Lorsque l’on observe le ver on peut penser a un être vivant, organique.

C’est peut être le cas , mais il est possible aussi que cette impression soit trompeuse.
Il est probable que non seulement le champ propulsif soit cumulé mais aussi que le champs lumineux
individuels s’ajoutent.

De plus il s’avère aussi que le système de propulsion peut créer dans certaines conditions, une sorte de zone
ionisée brumeuse proche de la structure. Cette brume peut devenir très dense, presque cotonneuse. Dans certains cas il y a même une production de "cheveux d’ange" tout autour du ver qui lui donne cet aspect
solide.

La photo ci dessous prise au Chili le 24 octobre 2003 montre très bien ce phénomène

Il s’agit de trois engins en forme de sphères volants en formation triangulaire qui sont très proches les unes
des autres



Le zoom ci-dessus montre clairement la brume dense qui relie les appareils entre eux et donne cet aspect
matériel a l’ensemble

Sur la photo ci-dessous prise le 11 juillet 2004 au USA, on distingue assez bien le brouillard produit par le
système de propulsion de chaque sphères.


C’est ce brouillard qui donne cet aspect solide a notre fameux ver

Cette photo prise le 11 avril 2004 nous montre le ver sous un autre aspect.

Le champ lumineux, la brume entourant les sphères qui compose ce vers ainsi que l’éclairage particulier
produit par le soleil , nous donne l’impression de voir un engin solide. De part sa structure composite, le ver peut prendre toute une variété de formes qui ne peuvent que nous troubler un peut plus.

Il peut prendre la forme d’un boomerang comme le montrent cette photo;


le 3 juillet 1975 au Portugal A

Le 27 novembre 1992 au Mexique

Tout comme les autres vaisseaux transporteurs, le vers effectue lui aussi des largages
ces images sont extraites d’un film vidéo pris au Mexique


Ce film montre un ver véritablement gigantesque en vol stationnaire en haute altitude. Il se tien verticalement et il semble transparent , on peut voire des sphères de différentes couleurs qui le compose
Une lumière clignotante est visible a la base du ver.

Ce cas est aussi remarquable par le fait qu’avant de filmer le ver le caméraman filmait un véritable armada
d’engins qui évoluaient a haute altitude

Le 01 janvier 2006 au Mexique

Ces photos sont extraites d’un film tourné le 1 janvier 2006 , nous retrouvons encore notre ver en position
verticale de largage. Deux nefs larguées sont visibles sous le ver:



3. CAS DE LARGAGE REINTEGRATION FAIT PAR DES OVNI « CLASSIQUES »

Nous allons voir que les opérations de largage ne sont pas faites exclusivement par de gros vaisseaux
transporteurs Il existe plusieurs cas ou des soucoupes volantes « classiques » ont été vue en flagrant délits de largage de sondes

LARGAGE AUX USA EN FLORIDE 1988/1991

En 1988 en Floride a Pensacola Bay plusieurs témoins assistent a l’arrivée d’une lumière nocturne
Un des témoins a l’occasion de filmer au caméscope cet évènement.L’ovni est lumineux et il évolue assez lentement. Au bout d’un moment , l’engin devient plus lumineux et soudainement une petite sphère tombe littéralement du ventre de cet appareil.

 


Gulf Breeze Ovni


Dans la même la ville mais 1991 cette fois ci, un autre témoins a l’occasion d’observer , de nuit, une lumière
rouge évoluant d’une étrange façon dans le ciel.

Cette personne a le réflexe de prendre une photo avec un temps de pose assez long.

Cette photo montre en rouge la trajectoire de l’ovni et en dessous en blanc on peut voire la sonde larguée
par ce dernier. On remarquera que la sonde n’est pas lumineuse dés sa sortie mais elle le devient quelques secondes plustard. A elle mis en route son système de propulsion après une petite chute libre?

C’est plus que probable. On remarquera aussi la trajectoire en dents de scies du porteur ,comme si il balayait la région survolée.

LARGUAGE EN RUSSIE 1980

Cette série de photos a été prise par un enfant en Russie en 1980 depuis la fenêtre de l’appartement ou il
habitait. C’est Boris Schourinov ( ufologue Russe ) qui nous fait découvrir ce cas dans un film produit par
Jimmy Guiyeu.On peut voir de façon très claire un ovni en forme de disque en vol stationnaire au dessus de
maisons larguer une sonde en forme de torpille .

La photo ci-dessous nous donne une vue d’ensemble de la situation
les photos suivantes sont des gros plans centrés sur l’engin
Ci dessus une sorte de trappe s’ouvre sous l’engin et une sonde est libérée
Sur la photo ci dessus la sonde prend son envol
Il faut remarquer qu’elle ne prend pas une trajectoire de chute mais qu’elle grimpe vers le ciel !

REINTEGRATION EN AUSTRALIE PLAGE DE MASLIN LE 10 MARS 1993

Les 4 photos suivantes ont été prises par M. Eric Thomason alors qu’il regardait l’océan par une belle journée
du mois de mars 1993. Alors que rien ne pouvait le faire pressentir un engin en forme de disque venant de la mer arrive dans la direction de Mr Thomason .

Ce dernier surpris a le réflexe de prendre son appareil photo et il réussit à prendre une série de 4 clichés de
cet événement.

Voici la première photo de la série : la soucoupe se trouve au-dessus de l’océan:



Un appareil plus petit se rapproche du porteur.L’appareil plus petit se rapproche encore.


La dernière photo de la série : la sonde intègre le porteur par le ventre.

Détails troublants à travers les hublots:

Hublot 1:







Hublot 2:







Etude du site: http://exobio.wordpress.com/2008/10/07/mars-1993-australie-mr-thomason/

Vous trouverez le témoignage de cette fantastique rencontre en annexe ( document en anglais )

UN DROP FURTIF NOCTURNE AU BRESIL.

La photo ci dessus est extraite d’un film tournée au Brésil ( date inconnue ) Ce largage n’est visible que sur une image du film, c’est pour cela que je dis qu’il est furtif. Parfois lors d'un baby-drop le porteur ne quitte pas la zone de largage. Il reste un moment comme pour surveiller quelque chose. L'étude de la vidéo de ce disque nocturne brésilien permet de voir un drop très rapide. Apres ce largage le cargo effectue toute une série de manoeuvres et de jeux de lumières. Ces jeux de lumières nocturnes ne peuvent qu'attirer l'attention. Mais pendant que les témoins admirent le cargo, que fait donc la sonde qui vient d’être larguée ? Dans ce film après plusieurs circévolutions le cargo revient souvent au-dessus de la zone.



La technique de vol utilisé par le porteur est proche du vol de la mouche. Cette technique de vol rend presque impossible toutes tentatives d'interception pendant cette phase critique qu'est le drop.

UN AUTRE DROP AUX USA

L’étude de ma base de photographies d’OVNI ( plus de 4000 clichés ) m’a permis de découvrir cette photo.
Hélas je n’ai pas d’informations de dates ni de lieux a propos de cette observation. Sur cette première image on peut voir sous le disque un petit objet ( une sonde ) qui vient d’être larguée. L’utilisation d’un filtre de type EMBOSS permet de mieux voire la sonde



Trois types d'engins sur une même photo

Je n’ai pas d’informations de dates ni de lieux a propos de cette observation
Néanmoins ce document est exceptionnel dans son genre, c’est une véritable photo de famille!
On peut y voir un vaisseau mère , un Scout Craft et une sonde. Là aussi l’utilisation d’un filtre de type EMBOSS permet de mieux comprendre cette image



AUTRES TYPE DE VAISSEAU LARGUEUR

L’étude des cas laisse a penser que la technique de largage est utilisée par de nombreux type de vaisseaux
porteurs. Peut être même par de nombreuses civilisations différentes. Nous allons découvrir ci dessous d’autres formes de vaisseaux



La photo ci-dessus a été prise le 8 mars 1998 au USA, elle montre un vaisseau porteur de forme triangulaire
en flagrant délit de largage.


Cet autre cliché pris le 24 avril 2003 aux USA nom montre un engin en forme de cylindre qui largue une sonde

4. Des vaisseaux mère dans l'espace ?

On peut ce poser la question légitime suivante à propos des vaisseaux transporteurs:

D'où viennent-ils?

Il s’avère que dans certains cas nous avons la preuve et ce malgré les années de désinformations, que des
vaisseaux transporteurs ont été vus et filmés dans l’espace. Hélas, cela ne permet de répondre de façon définitive cette question, car bien souvent, il peut exister plusieurs réponses a une question.

Néanmoins il y a la une piste a suivre qui ne peut plus être écartée. Les documents photographiques suivants qui nous serviront dans cette étude proviennent tous de la NASA.

MISSION MERCURY 26 FEVRIER 19
62



Les cosmonautes américains ont photographié des vaisseaux cargo dés les premières missions dans l’espace
Comme le montre cette photo prise par John Glenn lors de Mercury 1



APPOLO 11

Voici une autre photo prise tout prés de la lune lors de la mission Apollo 11



 APOLLO 13




La fameuse mission Apollo 13 est connue pour tous les incidents vécus par l’équipage mais peut de gens ont
vu ces photos étranges prisent lors de celle ci



ici un énorme vaisseau en forme de cigare d’où sort deux engins plus petits. Sur cette autre photo, nous retrouvons notre vaisseau mère et son cortège de petites nefs

1995 LA MISSION STS 48A

Sur ce film nous pouvons voir clairement un objet tomber lentement vers la terre


Cet engin de forme oblongue lumineux est souple, il vrille et tourne sur lui-même pendant sa chute
Au départ le cosmonaute qui filme la terre ne remarque pas la présence du vers mais, au bout d’un moment,
il suit la descente de ce dernier
Bien des ufologues ont vu ce film en ce posant bien des questions, mais je pense qu’a la lumière de ce que
nous avons découvert sur le ver, ce film peut nous apporter une réponse quand a sa provenance !
Ces images sont extraites du film NASA vers la fin de la séquence alors que le cameraman zoom sur le ver

 28 JANVIER 1986 LA MISSION STS 51

Le but de cette mission était de déployer le satellite TDRS-B. Lors de ce travail effectué dans le vide toute la scène était filmée depuis la navette. Alors que le cosmonaute était très occupé par son travail, une sonde apparaît subitement et ce dirige vers le satellite.



Elle change plusieurs fois de direction avant de stopper subitement prés de du cosmonaute qui n’a jamais
remarqué sa présence !

LA MISSION STS 80

Il existe un film tourné par la NASA lors de la mission STS 80 de la navette Columbia qui montre un
évènement capital nécessaire la compréhension du phénomène OVNI. Dans cet extrait on peut voir un
vaisseau cargo venant de l’espace entrer doucement dans l'atmosphère.A même moment, plusieurs
kilomètres plus bas sur Terre, ce produit un orage.



Ce vaisseau après avoir pénétrer notre atmosphère se stabilise à haute altitude. De nombreux autres vaisseaux plus petits apparaissent alors, évoluant dans l’atmosphère et ils se rapprochent du cargo.

Après plusieurs minutes de vol stationnaire le cargo quitte alors l’atmosphère et repart vers l’espace. Ce document prouve clairement que des vaisseaux viendraient depuis l’espace déposer et reprendre des vaisseaux plus petits sur notre planète

5. - CONCLUSIONS...

Nous voici arrivé au temps de la conclusion. Je vous propose donc de résumer ce qui à été découvert.
Comme vous le savez maintenant, a travers l’étude des différents cas décrit dans cette petite enquête, il
existe bien des vaisseaux transporteurs qui naviguent dans nos cieux et dans notre espace proche.

La technique de largages/réintégrations semble assez répandue et il semble aussi que cette technique soit
utilisée par presque tous les types de nefs quelque soit leur forme, des vaisseaux cargos en passant par les
Scout-Crafts qui larguent à leur tour des sondes.

Il existe des vaisseaux transporteur rigides très grands.

Un grand nombre d’engins peuvent être largués par ces derniers lors d’un drop.

Des sondes ou des nef ont été vues intégrants leur vaisseau transporteurs.

Nous avons découvert que de petits engins peuvent naviguer en file indienne en volant de façon très proche
les uns des autres.

Cette technique de navigation permet de ce déplacer en cumulant le champ propulsif de chaque nef les uns
avec les autres. Il en résulte une sorte de vaisseau composite qui crée une nouvelle forme de ferroutage céleste en quelque sorte.

Cette technique de vol a été décrite par le Ltn Plantier et par JP.Petit. Les performances de vol d’un tel engin sont au minimum égales aux performances de vol d’une seule nef . De part sa structure composite cet engin peut prendre presque n’importe quelle formes ! Il existe aussi des vaisseaux sondes dont la fonction doit être très proche de nos drones ( observation,enregistrement exploration …)

Il est fort possible que nous soyons visités par plusieurs ethnies différentes qui utilisent, peut être aussi ,
des moyens de propulsion différents. La provenance de ces ethnies est difficiles a découvrir. Nous avons vu aussi qu’il existe des témoignages provenant de la NASA ou de satellites qui nous montre des vaisseaux navigants dans l’espace.

Il y a fort a parier qu’ils sont aussi capables de couvrir de longues distances voir même de très très longues
distances. On peut ce demander si il n’existe pas dans notre système solaire, des bases relais ou ces porteurs pourraient faire escales. Notre lune serait une bonne candidate et il en est de même pour les autre planètes de notre système.

Pour illustrer cette capacité des ovnis à se diviser voici un dossier complémentaire:



http://www.forum-ovni-ufologie.com/enquetes-et-etudes-en-cours-f56/observations-multiples-d-ovnis-de-1990-a-1992-en-belgique-t4770.htm

Source: Les chroniques de MOUMRA


_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici


Dernière édition par Benjamin.d le Lun 28 Juin 2010, 18:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
John Loengard
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 45
Nombre de messages : 285
Inscription : 12/09/2009
Localisation : Aix en Provence
Emploi : Journaliste
Passions : Dessin, BD, histoire militaire...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Recoupements: Les "vaisseaux mère" et les sondes   Sam 12 Sep 2009, 21:56

Dans la SF, on décrit des porte-astronefs en lâchant de plus petits. Pourquoi? Parce que les gros astronef ont un système de propulsion différent ou dimensionné pour aller plus loin ou pour accéder à d'autres modes de voyage que n'ont pas les petits. C'est de la SF, bien sur, mais c'est une hypothèse qui peut se tenir.
On pourrait se dire aussi que la propulsion des gros n'est pas optimisée pour un déplacement en milieu fluide (atmosphère ou eau) optimal, mais il faudrait pouvoir vraiment constater une différence de "maniabilité".
Ou simplement qu'il est plus simple de tout embarquer sur un seul vaisseau pour ensuite déployer les appareils embarqués sur le théatre d'opération, un peu comme le font les porte-avions. Il est plus pratique de faire partir des avions d'un porte-aéronef que de leur faire parcourir à chaque fois la moitié du globe.
Alors, dans cette même optique, une base avancée probable en attente en orbite pour un séjour prolongé?
Sujet intéressant, sans réponse encore...
PS: Amusant, la première illustration de l'article me fait penser à des images prises en Russie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taverne
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 40
Nombre de messages : 145
Inscription : 07/04/2009
Localisation : belleville
Emploi : SNCF
Passions : cyclisme, actualité, géopolitique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Recoupements: Les "vaisseaux mère" et les sondes   Ven 04 Déc 2009, 14:44

Difficile d'aborder ce sujet sans faire référence à Aimé Michel.
Selon lui le cigare des nuées, phénomène lumineux de taille gigantesque entouré de boules lumineuses gravitant autour de lui, constitue l'un des 3 grands types d'ovnis recensés.

J'ai moi même recueilli le témoignage d'une personne tout à fait sensée, aynat fait l'observation étrange d'un phénomène ressemblant en tout point au cigare des nuées. Toutefois la position était horizontale (position d'accélération normalement) et l'objet était stationnaire d'environ 300 mètres de long.
Il se trouve justement, comme le prédit Aimé Michel, que ces objetrs seraient particulièrement observés aux lieus de croisement des lignes orthoténiques.
...Ce qu'ignorait le témoin. Je découvrait plus tard que le lieu du témoignage était un croisement de ces fameuses lignes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Recoupements: Les "vaisseaux mère" et les sondes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Les dossiers ovni-