Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 chronologie et histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: chronologie et histoire   Dim 31 Mai 2009, 18:14

692 - automne : En Chine, on voit dans la nuit les planètes Mars et Jupiter se rapprocher l'une de l'autre puis s'éloigner 4 fois de suite, resplendissant et s'éteignant alternativement.

1777 - 17 juin : C. Messier voit n certain nombre d'objets ronds et noirs dans le ciel.
William Herschell voit des boules de feu.

1821 - Des lumières miroitantes sont observées sur le cratère Aristarque de la Lune. On pense à une illusion d'optique.

1824 - Une lumière en forme d'étoile apparaît à nouveau Aristarque de la Lune.

1844 - 4 octobre : Glaisier voit des signaux lumineux aussi brillant que Jupiter envoyant de rapides vagues de lumières.

1867 - Le cratère Linné (Lune), d'un diamètre de 10 à 11 km, a disparu.

1868 - 6 juin : A l'observatoire de Radcliffe (Oxford), on observe un objet lumineux se mouvant dans le ciel, s'arrêtant, changeant son cours vers l'ouest, puis vers le sud.

1869 - Des membres de la Société Royale en Grande-Bretagne observent sur la Lune des lumières disposées géométriquement dans la Mer des Crises.

1878 - 29 juillet : Pendant l'éclipse solaire, Watson (Michigan) et Swift, à l'observatoire Warner, observent des disques rouges de 800 m de diamètre à 32000 km de la Terre.

1882 - janvier : Un corps céleste s'approche de la Terre, du côté opposé à son sens de révolution. Son ombre provoque sur Londres une obscurité intense qui jette la panique parmi les citadins.
octobre : Le corps céleste de janvier est retrouvé sur la partie inférieure du Soleil, ou il interpose sa masse.
Au Chili, on observe un objet lumineux qui fend l'espace, de la taille de la pleine Lune.
Le corps céleste jette son ombre sur le Wisconsin, ce qui provoque une obscurité totale qui passe d'ouest en est.
17 novembre : Depuis l'observatoire royal de Greenwich (Angleterre), l'astronome E. Walter Maunder observe un grand disque circulaire ou ovale de lumière verdâtre passant d'un horizon à l'autre à allure constante en deux minutes". Lui et plus d'une centaine de témoins de l'observatoire observent l'objet se déplacer en douceur, mais plus vite qu'aucun des autres corps astronomiques observés. Il semble aussi s'allonger, suggérant l'éventualité d'un disque changeant d'angle. Maunder décrit ainsi l'objet : "Il s'agissait sans aucun doute d'un corps. Rien ne pouvait moins ressembler à la hâte d'un gros métore ou d'une boule de feu que la progression régulière de cette "torpille".

1883 - 12 août : Depuis l'observatoire de Zacatecas, le professeur José A. Bonilla, astronome, voit et photographie 283 objets traversant le disque solaire en l'espace de 2 heures.
13 août : Bonilla effectue des observations semblables à la veille, et compte 1166 objets entre la Lune et la Terre.
Lors de l'éruption de Perbuatan, dans l'île de Krakatau (détroit de la Sonde), 2 astronomes observent un signal émis depuis 61 du Cygne. L'explosion pulvérise l'île. Le bruit est entendu jusqu'en Australie, c'est-à-dire à plus de 4000 km, comme si l'on avait entendu de Paris une explosion survenue à New York. Le gigantesque nuage de poussière volcanique soulevé dans la stratosphère fait plusieurs fois le tour du globe au cours des mois qui suivent, dont le premier en une douzaine de jours. Les effets de cette poussière créent des soleils verts. On observe des taches dans le ciel, vert-gris, rouge sang, couleur de cuivre rouge ou de cuivre clair...

1913 - 9 février : La nuit, on observe une procession de météores en formation passer à l'horizontale au-dessus du Canada et de l'est de Etats-Unis. Ils restent visibles sur un parcours de plus de 9000 km. Tout au long de leur parcours, on entend de grosses explosions, des détonations, et on ressent des secousses sismiques. (professeur Chant, Toronto).

1920 - William Herschell détecte au télescope des changements temporaires sur la Lune.

1923 - Flammarion note des variations colorées notables autour du cratère Pluton (Lune).

1938 - Le rapport du British Astronomical Journal formulé par R. Richardson constate : La bande n'est pas continue et ne ressemble pas à une tache ou à une couche. Elle est composée de veinules, ou de petites raies, finement entrelacées. 4 heures plus tard, on remarqua une expansion régulière vers la face Ouest inférieure. L'observateur revit le 16 janvier 1938 la même zone colorée et, la nuit suivante, remarqua qu'elle était descendue de flanc sur le sol ; ce n'était plus alors une bande, mais une surface colorée irrégulière.

1954 - mai : Le major Donald Keyhoe annonce que 2 satellites artificiels gravitent autour de la Terre ; ils défient les lois de la physique et leur orbite est très irrégulière. Il ne s'agit pas d'engins fabriqués par l'homme.
24 août : L'hebdomadaire Aviation Week affirme que les 2 satellites signalés en mai par Donald Keyhoe tournent sur eux-mêmes en restant à une distance de 600 à 900 km de la surface terrestre.

1958 - 29 septembre : Le docteur Kenzaburo Toyoda, de l'université Meiji, observe dans la nuit la Lune et y voit un phénomène fantastique qui se déroule dans la mer de la Sérénité, et à gauche de la mer de la Tranquilité : en lettres très noires et très nettes, il voit les 2 mots suivants, placés l'un sous l'autre : PYAX et JWA. 2 autres personnes voient ces mots au télescope. On apercoit aussi un X dans le cratère Erasthotènes, et la lettre grecque gamma dans le cratère Littrow.
26 novembre : Un mystérieux satellite en orbite terrestre envoie des messages en phonie dans une langue incompréhensible, qui sont captés un peu partour dans le monde. Les savants le baptisent Le Chevalier Noir.

1959 - On y signale une lumière glignotante dans le cratère Aristarque de la Lune. Le soir même de cette observation, 2 objets ronds et lumineux, quittent la Lune à une vitesse incroyable.

1961 - On observe de nouveaux clignotements lumineux dans le cratère Aristarque. Dans la même journée, 5 objets quittent le satellite côté Est, avec 15 s d'intervalle environ. Puis on y découvre une sorte de cable lumineux, et un objet noir comme de l'encre située sur son bord.
Des radio-astronomes américains, Burke et Franklin, de l'Institut Carnegie, repèrent en provenance de Jupiter une source émettrice qui diffuse des messages ordonnés, parfaitement rythmés. Mais elle se tait rapidement.
octobre : Des personnalités militaires haut placées au Pentagone décident de placer en orbite autour de la Terre une couronne d'aiguilles de cuivre. Ces millions d'aiguilles minuscules devaient renvoyer sur Terre les signaux radio et faciliter les communications militaires, ainsi à l'abri de tout brouillage. Mais une telle réalisation compromettait gravement la radio-astronomie pour plusieurs siècles. La présence de ces millions d'aiguilles pouvait donc engendrer des conséquences désastreuses dénoncées par de nombreux savants du monde entier et, pourtant, le projet reçoit l'approbation du gouvernement.
21 octobre : Les américains placent sur une orbite polaire, à 3500 km de la Terre, un satellite espion : Midas 4, portant 350 millions d'aiguilles de cuivre. Juste après la séparation avec la fusée, le nuage de petites aiguilles de cuivre se dissipe et commence à former un anneau artificiel, qui aura des répercussions étonnantes, comme en février 1950 : les émissions radiophoniques normales sont perturbées ou s'évanouissent mystérieusement. Puis l'incroyable se réalise. Sur les écrans des radars, un énorme objet inconnu fait irruption et, selon McCarty lui-même : Comme un gigantesque aspirateur nettoya ces cieux en quelques minutes de ces aiguilles. Malgré cet événement boulversant, un second envoi d'aiguille aura lieu et le même phénomène se produira. Les millions de petites aiguilles sont absorbées par un phénomène inconnu.

1962 - 2 taches ovales de lumière rouge sont observées sur le bord du cratère Aristarque de la Lune.

1965 - 28 janvier : La NASA explique ainsi les 4 objets discoïdaux observés escortant le lancement de Gemini 10 mois auparavant : Les objets, observés et détectés autour de GT-1 mis sur orbite par un lanceur Titan II le 8 avril 1964, sont des pièces détachées de la structure au cours de la séparation lanceur-capsule.
juin : On voit un rayon de lumière blanche, brillante, jaillir du cratère Aristarque (Lune) alors qu'il est dans la zone d'ombre.
juillet :Toujours dans le ratère Aristarque (Lune) Un rayon de lumière blanche apparaît plusieurs fois, durant 1 mn 30.
A l'observatoire d'Ogre (Lettonie), les astronomes Robert et Esmeralda Vitolniek et Yan Melderis voient un ovni vert et triangulaire ressemblant à une étoile. Examinant l'objet de plus près grâce au télescope de l'observatoire, ils s'aperçoivent que l'ovni est composé de 3 boules vertes en formation traingulaire autour d'une lumière centrale plus vaste. La sphère centrale est estimée à 90 m de diamètre et l'on évaluera son altitude à 100 km, mais les observateurs seront dans l'incapacité de fournir une explication à ce qu'il virent.
15 novembre : Avec de simples jumelles, on peut observer de puissantes lueurs dans le cratère Aristarque de la Lune. La NASA confirme l'observation.

1966 - Lunar Orbiter 2 ramene des photos où l'on peut voir sur une surface d'environ 225 m sur 165 m, 7 protubérances inexplicables. La plus importante a 15 m de large à la base et de 12 m à 22 m de haut.

1971 - Durant de nombreuse semaines, le satellite Eole refuse obstinément de fonctionner le dimanche ! Aucune explication scientifique valable ne peut être donnée de ces silences.
Des radio-astronomes du NRAO repèrent en provenance de Jupiter une source émettrice qui diffuse des messages ordonnés, parfaitement rythmés. Cette source avait d'ailleurs été déjà signalée en 1961. Graham Smith, radio-astronome anglais de réputation mondiale, en se basant sur ces messages en modulation musicale, déclare sans ambiguïté qu'il s'agit d'une émission comme il n'en a jamais encore été capté ailleurs dans l'espace. Les messages se poursuivent ainsi pendant une période de 9 h et 56 mn, soit le temps de rotation de la planète Jupiter.

Source : rr0.org

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

chronologie et histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Ovni :: Archéo-ufologie: Cas d'observation d'ovni dans l'histoire-