Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Un rover pour l'ESA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thefly
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 573
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement

MessageSujet: Un rover pour l''ESA   Ven 22 Mai 2009, 10:31

Un rover pour l'ESA


L'Agence spatiale européenne (L'Agence spatiale européenne ou ESA, European Space Agency, est une Agence spatiale fondée [1] le 31 mai 1975. Elle est...) et Thales (Thales, anciennement Thomson-CSF jusqu'en 2000, est une société d'électronique spécialisée dans l'aérospatial, la...) Alenia Space ont choisi la société espagnole GMV pour construire le prototype d'un rover utilisable sur la Lune (On appelle lune tout satellite naturel d'une planète, mais la Lune, avec un L majuscule, désigne le seul satellite...) ou sur Mars.

Ce contrat s'inscrit dans le projet européen Eurobot Ground Prototype (EGP), géré par Thales Alenia Space (Italie) pour le compte de l'Agence spatiale européenne. Il s'agit d'une initiative visant à préparer les prochaines étapes de l'
exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) humaine du Système Solaire (Le système solaire est le nom donné au système planétaire composé du Soleil et des objets célestes gravitant autour de...).

Ce rover sera capable de se déplacer aussi bien sur la Lune que sur Mars. Il sera avant tout utilisé pour aider les astronautes à installer d'hypothétiques bases lunaires ou martiennes de façon à leur faire gagner du temps et accroitre leur sécurité. Il sera contrôlé par les astronautes à l'aide de commandes vocales et depuis la
Terre (La Terre, foyer de l'humanité, est surnommée la planète bleue. C'est la troisième planète du système solaire en partant...) également.

La plate-forme développée par GMV repose sur l'utilisation d'une structure en aluminium renforcée, de quatre roues motrices et six
moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par...) électriques d'une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) de 400W. Il est équipé d'un module de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) par inertie (L'inertie d'un corps découle de la nécessité d'exercer une force sur celui-ci pour modifier sa vitesse (vectorielle)....) basé sur des gyroscopes, des accéléromètres et des capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable,...) à ultrasons ainsi que d'un système de vision stéréoscopique qui permet de créer des images et cartes à 360 degrés, utilisées par le rover pour tracer sa route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée...).

Il sera évidemment très maniable. Les roues arrière tourneront sur 120° degrés et il pourra grimper des pentes jusqu'à 15 degrés et surmonter des obstacles de 20 cm. Il sera capable de transporter une
charge utile (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de...) de 400 kg qui correspond aux 150 kg de l'astronaute qui l'utilisera, au 150 kg des bras robotisés et des 100 kg des batteries qui lui fourniront l'autonomie nécessaire à chaque utilisation.

Ce rover se décompose en 2 parties. Une plateforme mobile (EGP-Rover) sur laquelle est intégré Eurobot (EGP-Robot), un robot développé par l'ESA il y a quelques années pour épauler les astronautes de la Station en activités extravéhiculaires. Il ne 'volera' jamais, mais a démontré ses capacités à soutenir une activité humaine dans l'espace. Il est par exemple capable de débarrasser les astronautes des outils dont ils n'ont plus
besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un...), d'ouvrir et fermer des caisses, de s'occuper du 'rangement' à la fin de la mission en remettant à leur place les objets qui ont été utilisés.

Eurobot sera adapté et intégré au prototype de GMV par Thales Alenia Space (Italie)


SOURCE : http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=6622
PHOTO : http://www.robodaily.com/reports/GMV_To_Build_First_All_Terrain_Vehicle_For_Space_For_ESA_999.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un rover pour l'ESA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rover pour l''ESA
» L'hypnose Ericksonienne pour l'ago & attaques de panique
» Prière pour se libérer des liens mauvais !
» Croquette pour animaux, Ogm et nourriture maison
» couche d'apprêt pour l'huile?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Astronomie et Astrophysique-