Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Gliese 581 c,d et e, candidates potentielles au Titre des "planètes abritant la vie"?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thefly
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 573
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement

MessageSujet: Gliese 581 c,d et e, candidates potentielles au Titre des "planètes abritant la vie"?   Dim 03 Mai 2009, 12:47

Gliese 581 e, la plus petite exoplanète
Publié le 21/04/2009

Photo : Gliese 581

La plus petite exoplanète vient d'être découverte par une équipe de scientifiques conduite par Michael Mayor de l'observatoire de Genève. Elle a deux fois la taille de la terre, ce qui fait d'elle la plus petite exoplanète jamais découverte, précise un communiqué de l'organisation européenne pour la recherche astronomique.
"Gliese 581 e" est la plus petite exoplanète jamais découverte. C'est grâce au High Accuracy Radial velocity Planetary Search (HARPS), un spectrographe équipant le télescope de 3,6 mètres de l'Observatoire de La Silla et destiné à la recherche d'exoplanètes, par la méthode dite des vitesses radiales ou vélocimétrie radiale.
Gliese 581 d
Gliese 581 d est une exoplanète en orbite autour d'une naine rouge, Gliese 581. Cette planète fut découverte grâce à l'instrument HARPS de l'observatoire européen austral, un spectrographe équipant le télescope de 3,6 mètres de l'Observatoire de La Silla, par l'équipe de Stéphane Udry de l'observatoire de Genève en Suisse. L'équipe de Stéphane Udry utilisa la méthode dite de vélocité radiale pour déterminer la masse de la planète, en examinant les perturbations légères de l'orbite de l'étoile, engendrées par la gravité d'une planète.
Gliese 581 c
Gliese 581 c est une exoplanète en orbite autour de l'étoile Gliese 581, située à 20,5 années-lumière de la Terre. Elle a été découverte le 4 avril 2007 par une équipe d'astronomes français, portugais et suisses. D'une masse 5 fois supérieure à celle de la Terre, elle en serait un diamètre plus grand de 50%. Elle gravite dans la zone habitable de Gliese 581 et sa température moyenne pourrait être comprise entre 0 °C et 40 °C , ce qui autoriserait la présence d'eau à l'état liquide. À ce jour (avril 2007), c'est l'exoplanète connue qui ressemble le plus à notre Terre. Gliese 581 c fait partie d'un système de 3 planètes, dont la première (Gliese 581 b) était déjà connue.
Gliese 581 c a été découverte, comme ses consoeurs, avec le spectrographe ultra-stable HARPS, installé au télescope de 3,6 m de l'Observatoire de La Silla (ESO), au Chili.
Caractéristiques

Physiques

Gliese 581 c serait la première planète extrasolaire découverte similaire à la Terre du point de vue de la température et de la taille.
Les premières suppositions ont en effet montré que la température moyenne à la surface de cette planète serait comprise entre 0 °C et 40 °C, ce qui a tout de suite laissé penser à autoriser la présence d'eau à l'état liquide à sa surface et donc une possible présence de vie extraterrestre.
Néanmoins, il est bon de préciser certaines choses quant à l'établissement de ces valeurs théoriques de températures à sa surface. Ces températures ont en effet été établies à partir de l'albédo théorique de la planète :

- On a estimé que si l'albédo théorique de Gliese 581 c était celui de Vénus (0,65 soit de 65%), sa température moyenne de surface serait de 270 K (-3 °C, soit environ les 0 °C envisagés).

- En revanche, si on considère maintenant l'albédo de la Terre (0,37 soit de 37%), on obtient une température théorique de Gliese 581c de 313 K (soit 40 °C).

Dans toutes ces suppositions, il a été oublié que la planète possède vraisemblablement une atmosphère pour conditionner cette température et des écarts très importants entre la nuit et le jour (comme c'est le cas sur la Lune par exemple.
Comme sur Terre, il est très probable qu'il y ait un effet de serre dans cette atmosphère, faisant accroître sensiblement la température de surface (n'oublions pas que sur Terre, la température moyenne sans effet de serre passerait de +15 °C à -18 °C (288 K à 255 K)). Tout dépend bien sûr de la composition chimique de son atmosphère, mais il semble plus vraisemblable que la température moyenne à la surface de cette planète soit comprise entre 40 °C et 100 °C (selon l'intensité de cet effet de serre).

En revanche, cela pourrait relancer l'hypothèse d'une vie extraterrestre, non pas sur Gliese 581 c mais sur sa voisine un peu plus éloignée de son étoile, la planète Gliese 581 d.
Sa température théorique (en fonction à nouveau de l'aldébo de Vénus et de la Terre) serait comprise entre 145 K et 168 K. Si l'on rajoute à cela un effet de serre assez intense, il ne serait pas impossible que cette planète possède des températures de surface voisines de celle de la Terre (sous réserve d'atmosphère et d'effet de serre bien sûr).

C'est la plus petite planète extrasolaire connue à ce jour tournant autour d'une étoile de la séquence principale[3]. Selon le Professeur Michel Mayor, membre de l'équipe qui a découvert la planète, Gliese 581 c n'est pas un Jupiter chaud, car elle est trop peu massive pour être constituée de gaz. Il s'agit probablement d'une planète tellurique, peut-être entièrement recouverte d'eau, une planète océan.

Les mesures de vitesse radiale qui ont permis la découverte des planètes de ce système, permettent également de mesurer leur masse minimum, étant donné que l'inclinaison du plan orbital par rapport à l'observateur reste inconnue à ce jour. L'article de la découverte indique que Gliese 581 c possèderait une masse d'au plus 5,03 fois celle de la Terre (en fait : 5,03.sin3(i), où i est l'angle d'inclinaison du plan orbital de cette planète par rapport à notre ligne de visée).

En supposant qu'il s'agit d'une planète tellurique, Gliese 581 c possède un rayon d'au moins 50% plus grand que celui de la Terre[4]. La gravité à la surface d'une telle planète serait approximativement 2,2 fois celle sur Terre. En revanche, si Gliese 581 c est une planète gelée (une planète avec un manteau de glace), son rayon serait deux fois plus important que celui de la Terre et la gravité à la surface y serait environ 1,25 fois supérieure. L'âge du système planétaire de Gliese 581 a été estimé approximativement à 4,3 milliards d'années.

Orbitales

Gliese 581 c possède une période orbitale (« année ») de 13 jours terrestres et son rayon orbital ne représente que 7% de celui de la Terre[6], c'est-à-dire qu'il mesure seulement 11 millions de km alors que la Terre est à 150 millions de km du Soleil. Étant donné que son soleil est plus petit et plus froid que le nôtre (et donc moins lumineux), cette distance place la planète dans la zone habitable. Cette proximité signifie aussi que leur soleil parait beaucoup plus important dans le ciel de cette planète que ne l'est le Soleil dans le ciel terrestre.

Climatiques

Du fait de son orbite très proche de son astre, la planète subirait de la part de celui-ci une force de marée 400 fois plus importante que celle que la Lune exerce sur la Terre.

Gliese 581 c pourrait être en rotation synchrone avec son étoile. Pour un observateur situé près de l'étoile, la planète présenterait toujours la même face. Dans cette hypothèse, les différences de température entre la face continuellement éclairée et la face cachée seraient extrêmes. Malgré cela, une zone « charnière » entre la face éclairée et la face cachée pourrait bénéficier d'un climat plus modéré, propice à la vie. En outre, l'apparition de la vie pourrait être contrariée par la violence des éruptions solaires communes aux naines rouges, même si Gliese 581 semble « aussi calme que le Soleil », selon Xavier Delfosse, de l'Université Joseph-Fourier à Grenoble.

Distance et observation directe

L'étoile Gliese 581, à une vingtaine d'années-lumière de la Terre, est une étoile proche dite « dans le voisinage solaire ». Son type spectral, M2, indique que c'est une étoile peu massive et peu lumineuse. Ce type d'étoile est très prometteur pour la recherche d'exoplanètes de type terrestre puisque en étant peu massive, il est plus facile de détecter l'effet gravitationnel induit par la présence de planètes légères (voir Méthodes de détection des exoplanètes). De plus, la zone habitable de ces étoiles est très proche de l'étoile. Ces deux effets font qu'il est possible déjà avec les instruments actuels de détecter des planètes de type terrestre. Pour de telles planètes proche d'étoiles véritablement similaires à notre Soleil, il faudra attendre la prochaine génération de télescopes, comme OWL.

L'observation directe de Gliese 581 c à la recherche de signes de vie sur cette planète est encore hors de portée des instruments actuels. Malgré cela, selon Xavier Delfosse, membre de l'équipe à l'origine de la découverte :

En raison de sa température et de sa proximité relative, cette planète Gl 581 c sera probablement une cible très importante pour les futures missions dans l'espace consacrées à la recherche de vie extraterrestre. Sur la carte des trésors de l'Univers, on serait tenté de marquer cette planète avec un grand X.

Il n'est pas envisageable d'y envoyer une sonde avec les technologies actuelles, étant donné que cette planète est située à 20,5 années-lumière de la Terre (sa lumière met donc 20,5 années pour nous parvenir). Aucune technologie actuelle ne permet de voyager à de telles vitesses et avec les technologies actuelles de propulsion, il faudrait approximativement 300 000 ans pour atteindre Gliese 581 c et 20,5 ans pour retransmettre les premières données à la Terre

source:http://www.continentalnews.fr/actualite/science-tech,151/gliese-581-e-la-plus-petite-exoplanete,7280.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thefly
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 573
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gliese 581 c,d et e, candidates potentielles au Titre des "planètes abritant la vie"?   Dim 03 Mai 2009, 12:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gliese 581 c,d et e, candidates potentielles au Titre des "planètes abritant la vie"?   Dim 03 Mai 2009, 13:13

Revenir en haut Aller en bas
Pierre31
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 66
Nombre de messages : 713
Inscription : 21/02/2009
Localisation : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Passions : voyages
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Gliese 581 c,d et e, candidates potentielles au Titre des "planètes abritant la vie"?   Dim 03 Mai 2009, 13:17

Aprés avoir écouté cet astronome, je dirais que nous sommes des pré extra-terrestres. Nous découvrons des planètes extra solaires, prochainement nous serons capables de dire si elles possèdent de l'eau, ont une atmosphère.. bref si elles sont propices à la vie, mais nous n'avons pas encore les moyens (la bonne physique) pour aller sur place. Mais nous sommes sur le chemin de devenir des extra terrestres.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Gliese 581 c,d et e, candidates potentielles au Titre des "planètes abritant la vie"?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un titre gratuit ( enseignement ou chant religieux )
» "Zen et Christianisme", le titre d'un ouvrage. J'ignorais...
» La Nasa étudie 28 missions potentielles en quête de vie extra-terrestre.
» Reformulation d'un titre: help!
» Une mélodie, mais pas de titre, ni de nom de compositeur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Astronomie et Astrophysique-