Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Une "aurore de pierre" : nos ancêtres les minéraux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Une "aurore de pierre" : nos ancêtres les minéraux   Mer 26 Sep 2007, 16:05

Une "aurore de pierre" : nos ancêtres les minéraux

6/05/2007




- 1951 - JD Bernal propose l'intervention des argiles dans la synthèse des molécules prébiotiques. Ces dernières auraient collectées et concentrées les molécules apparues en solution dans les océans. (1)

- 1982 - AG. Cairns-Smith propose une intervention des minéraux dans l'histoire de la vie (2). Ses idées proposent un rôle pour l'argile dont les cristaux permettent une réplication avec erreurs, donc la possibilité d'une évolution.


- 1988 - G Wachtershauser propose une origine minérale à la vie (3) : a la surface de cristaux de pyrite, des molécules organiques se fixent pour former des "métabolistes" qui tirent leur énergie du sulfure de fer. Ils produisent ainsi de la matière organique à partir de minéraux. La croissance de cristaux de pyrite fournit une division primitive qui permet la reproduction du "métaboliste" par divisions successives.
<-- W. Wachtershauser

- C de Duve montre l'intérêt d'organismes utilisant des composés soufrés pour produire les acides ribonucléiques, et donc l'ARN.

- Folk puis Uwins mettent en évidence l'existence de nano-organismes liès aux processus de minéralisation.

* 2006: D Deamer montre que si les argiles fixent bien les groupement phosphates des AN, cette fixation est sans doute trop forte pour permettre une libération éventuelle des AN fixés dans un milieu réactionnel. (4)

Morowitz (Morowitz & al., 2000, 2004) a proposé un ancêtre du métabolisme constitué d’un cycle de reduction de l’acide citrique (faisant intervenir une suite carbonylation / carboxylation / réduction) sans enzymes.
Le bilan des réactions est: citrate + 6 CO2 + 9 H2 --> 2 citrate + 5 H2O, le cycle nécessitant 11 étapes différentes catlysées par des minéraux.

DS Ross (2007) considère ce cycle comme peu probable, car les intermédiaires (pyryuvate-oxaloacetate-malate) ne seraient pas assez stables et le catalyseurs minérauyx trop peu efficients.
L’oxaloacetate se decarboxyle rapidement en solutions aqueuses, par exemple, ce qui implique une conversion très rapide ou, comme ne semble pas l’avoir réalisé Ross, un milieu non aqueux. La demi-vie de l’acetate a 25 °C en présence de Ca-montmorillonite est d’environ 25000 ans, ce qui laisse tout le temps pour une decarboxylation parasitant fatalement les réactions envisagées: les catalyseurs minéraux ne sont pas assez efficaces, dans les conditions étudiées, pour éviter ce fatal eceuil.
DS Ross a effectué des calculs de constantes cinétiques mais dans des conditions peu réalistes par rapport à l’environnement de la Terre primitive:
- une température de 300 K (alors que la Terre primitive a été soit très froide, soit bien plus chaude)
- une pp CO2 de 1 bar, alors qu’elle a pu être plus élévée d’un à deux ordres de grandeur (déplaçant donc l’équilibre de la réaction dans le sens du cycle).
- un Ph neutre des solutions aqueuses (avec une telle pp de CO2, c’est une vision de l’esprit!)

Par contre, DS Ross remarque avec raison:
- que la converson Oxaloacétate-malate réclame une spécificité peu commune, jamais observée avec des catalyseurs minéraux,et que, malgré des conditions discutables, la détermination de la cinétique de la réaction implique qu’ “à 1 bar de CO2, avec un catalyseur Pd/C pur et 1 mM de phosphinate, il faudrait un milliard d’années pour convertir la moitiée du pyruvate en malate”.
- que la réaction CO2 +H2 + acetate --> H2O + pyruvate est endergonique et necessite 92 kJ/mol, alors que l’hydrolyse des pyrophosphates, presentis comme source d’énergie par l’équipe de Morowitz, ne fournirait que 14 KJ/mol...

Les réactions de carboxylation, selon Ross et de nombreux biochimistes, ne peuvent avoir qu’une origine enzymatique... ce qui revient à soutenir une hypothèse selon laquelle le métabolisme est apparu après l’information génétique, et non pas avant... Dans ces conditions, on voit mal comment les premiers systémes vivants aurait pu maintenir leur intégrité sans un métabolisme, qui doit être selon moi recherché avec des molécules bien plus simples et courantes que celles qui entrent encore de nos jours dans le cycle de Krebs!


1 - The physical basis of life, 1951
2 - Genetic takeover and the mineral origin of life, 1982
3 - Wachtershauser G - system. Appl. Microbiol. 10, 207, 1988
Huber C, Wachtershauser G: Activated acetic acid by carbon fixation on (Fe,Ni)S under primordial conditions. Science 1997 Apr 11; 276(5310): 245-7
Wachtershauser G - The origin of life and its methodological challenge. J Theor Biol 1997 Aug 21;187(4):483-94
Life on Earth ’unlikely to have emerged in volcanic springs’ - the royal society, 13 Feb 2006
Morowitz HJ, Kostelnik JD, Yang J, Cody GD (2000) The origin of intermediary metabolism. Proc Natl Acad Sci USA 97:7704 –7708
Smith E, Morowitz H (2004) Universality in intermediary metabolism. Proc Natl Acad Sci USA 101:13168 – 13173
David S. Ross. The Viability of a Nonenzymatic Reductive Citric Acid Cycle – Kinetics and Thermochemistry. Orig Life Evol Biosph (2007) 37:61–65






Avantage:

Les composés soufrés permettent de dégager une voie de synthèse des précurseurs de l'ARN (seule cette voie conduit à l'ARN !)

Problèmes à résoudre:

La chimie des composés soufrés est mal connu (car peu étudiée). Des expériences restent à faire... Qui osera? Les conditions initiales réclament chaleur, forte pression et minéraux: cela correspond aux conditions régnant prés des sources hydrothermales profondes, mais aussi dans les profondeurs minérales des lithosphères planétaires...

http://www.exobiologie.info/extraterrestre/page14/page14.html

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
 

Une "aurore de pierre" : nos ancêtres les minéraux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un exemple de "charité" de "l'abbé Pierre"...
» UNIVERSITÉ PIERRE et MARIE CURIE- COLLECTION DE MINÉRAUX
» Saint Pierre et Saint Paul Apôtres et Martyrs Solennité, commentaire du jour "Sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise"
» Saint Jean-Baptiste de la Salle et commentaire du jour " le reniement de Pierre"
» pierre "vivante " ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Recherche de la vie extraterrestre (exobiologie)-