Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)   Ven 31 Aoû 2007, 12:32

Claude Poher (docteur) (1936)



Ingénieur français, docteur en astronomie.

Un intérêt (1969)En 1969, Poher est Directeur de la Division Fusées-Sondes du CNES. En voyage aux USA pour une mission préparatoire à un programme spatial d'astronomie réalisé par le CNES en collaboration avec la NASA, Poher fait la connaissance de J. Allen Hynek au cours d'un dîner professionnel. Ce dernier lui fait part de plusieurs anecdotes étranges qui intriguent Poher, et tous deux se retrouvent le week-end suivant, en compagnie de Fred Beckman à examiner les archives d'Hynek chez ce dernier. Poher repart avec l'intention de travailler sur le sujet sur son temps personnel, et examiner les cas français. Il lit le rapport Condon qui paraît cette année-là, et en ressort d'autant plus motivé quand il constante le nombre de cas restant non-identifiés. Il recueille des données, prend des contacts avec différents groupes d'étude du phénomène, et entre dans le Collège Invisible, et collabore avec le GEPA.

A partir de 1970, il se constitue des archives et commence une étude statistique afin de tenter de déterminer les caractéristiques du phénomène. Le résultat est un fascicule de plus de 200 pages (étude portant sur cas 1000 informatisés en Fortran sur cartes perforées), bourré de tableaux et graphiques.

Les conclusions de Poher sont que :

il existe une similitude des observations faites dans le monde
les récits présentent les caractéristiques d'événements réels (non inventés)

le phénomène observé reste inexplicable, se distinguant nettement des phénomènes connus des experts.

A partir de 1971, Poher commence à informer sa hiérarchie au CNES. Il tient également informé l'Etat-Major de l'Armée en l'air, en retour des rapports d'observations qu'elle a bien voulu lui communiquer. A partir de 1972, L'étude statistique de Poher commence à circuler sous le manteau [1].

Sortie du bois (1974)En 1974, alors qu'a lieu une vague d'observations, Poher élabore une 2ème étude sur les corrélations entre les visions d'ovnis et les perturbations électromagnétiques. En Février, le ministre de la défense Robert Galley reconnaît la nécessité d'une étude officielle et cite l'étude de Poher que lui a communiqué l'armée.

En mars se tient aux USA une réunion de scientifiques et universitaires intéressés par le problème ovni, auquel se rend Poher. A cette même époque, Poher participera à une série d'entretiens radiophoniques sur les ovnis à France Inter, animée par Jean-Claude Bourret [2].

Cette même année, une 1ère émission télévisée (produite par la future RTBF) réunit sur un même plateau quelques-uns des protagonistes du débat scientifique à propos des ovnis : Auguste Meessen, André Koeckelenbergh, Pierre Guérin et Poher. A cette époque, il reçoit des lettres ummites que lui transmet Antoni Ribera, et en fait part à son tour à Maurice Viton.

C'est à partir de l'année suivante, en 1975, que la gendarmerie aura officiellement la charge de recueillir systématiquement les rapports d'observations d'ovnis. Du 20 au 22 janvier de cette année-là lors de la Convention Annuelle de l'AIAA sur les Sciences Aérospatiales, Poher et Jacques Vallée présentent une publication sur les caractéristiques fondamentales du phénomène ovni [3], qui représente le point d'orgue de l'approche scientifique et statistique du phénomène ovni.

En avril 1976, Poher devient Directeur de la Division Systèmes et Projets Scientifiques du CNES. Cette année-là, fraîchement arrivé aux USA, il participe à la 1ère conférence technique du CUFOS. Revenu en France, il collabore à la rédaction d'un chapitre du 2ème livre de Jean-Claude Bourret [4]. Il recueille dans le milieu scientifique les efforts propres à instituer un groupe d'étude du phénomène ovni et soumet une proposition à la Direction générale du CNES. Celle-ci examine et approuve l'initiative 1, après avoir obtenu la promesse de la collaboration des forces armées, de la gendarmerie, l'aviation civile et la Météorologie Nationale. La situation de fait, où Poher recevait jusqu'ici personnellement les rapports de ces organismes, est normalisée.

GEPAN (1977-1978)

En 1977, Poher use de tout son charisme pour convaincre le CNES de créer le GEPAN. Authentiquement intéressé par le phénomène, il fait jouer l'ensemble de ses relations, y compris auprès du Président de l'Assemblée Nationale de l'époque, Alain Poher. Finalement c'est le 1er Mai que le CNES annonce officiellement la naissance du GEPAN près du Centre Spatial de Toulouse, sous la direction de Poher. En fait pendant les 6 premiers mois Poher est seul avec une secrétaire pour classer les dossier et répondre au courrier. Malgré l'aide de 4 ou 5 chercheurs bénévoles en France, Poher ne peut répondre à la demande d'enquêtes sur le territoire à la fin de la vague d'observations, et le manque de ressources se fait rapidement et cruellement sentir. En Septembre, Poher tape du poing sur la table et demande un plus grand soutien du CNES. Hubert Curien l'autorise alors à faire appel au bénévolat de ses ingénieurs, et consent à mettre en place un conseil scientifique du GEPAN.

Le groupe, qui sera constitué d'une dizaine de scientifiques, effectuant leur tâche à temps partiel, sera supervisé par un Conseil Scientifique composé de 7 scientifiques de haut niveau qui devront se réunir une-deux fois l'an pour évaluer le travail effectué et prodiguer conseils et recommandations. Cette année-là le GEPAN réalise des travaux statistiques sur plus de 300 rapports transmis par la gendarmerie, et exécute une vérification des études déjà conduites par Claude Poher à titre privé, ainsi que ceux d'autres ufologues. Disposant de moyens pour mener des investigations, Poher exploite pas exemple un microphotomètre digitaliseur pour analyser, 10 ans après les faits, les photos de l'atterrissage Ummite de San José de Valdeiras : il révèle la présence d'une "ficelle" très fine maintenant ce qui devait être une maquette de la nef, probablement constituée de deux assiettes de plastique. Poher en conclut, peut-être un peu vite, que l'ensemble de l'affaire relève de la supercherie, d'un canular monté par des étudiants d'une université espagnole Il fait également étudier des spectrographes à réseau (simples bonnettes adaptables sur des appareils photo), par la société française d'optique Jobin et Yvon. Les gendarmes devaient en être équipés. Avec un tel dispositif, un simple possesseur d'appareil photo pouvait être à même de prendre un spectre d'émission d'ovni, document qui aurait été scientifiquement exploitable.

En avril 1978, Poher part avec une équipe enquêter pour le GEPAN sur le cas de Cussac. En Septembre, le GEPAN organise près du Centre Spatial de Toulouse (CST) une rencontre avec des groupes ufologiques français : participent une centaine de personnes représentant plus de 40 associations. Avant de communiquer son propre retrait du GEPAN, Poher présente la structure et les activités du groupe, auquel (outre le Directeur et la secrétaire) participent sur le moment une cinquantaine de personnes du CNES, divisés en 7 groupes de travail (Intervention rapide, prélèvement de traces, alarmes radars, évaluation des cas, archives nationales, codification et statistiques, simulateur optique SIMOVNI).

En 1978, dans le rapport de Juin GEPAN au Comité Scientifique, Poher indique (volume 1, chapitre 4) :

En prenant en compte les élements collectés sur les témoins et les lieux de leurs observations, nous pouvons affirmer que les cas d'observation impliquent généralement un phénomène matériel. Dans 60 % des cas cités, la description du phénomène correspondant à celle d'une machine volante dont l'origine, les modes de déplacement et/ou de propulsion sont totalement en-dehors de notre champ de connaissance.

Le 30 décembre Poher quitte la direction du GEPAN, s'étant découvert un goût prononcé pour les croisières en mer. Il part faire le tour du monde sur un voilier qu'il a construit lui-même. Cela semble d'autant plus paradoxal qu'il avait longtemps rêvé d'un tel service au sein du CNES.


Claude Poher le 7 Septembre 2004, présentant sa théorie aux Repas Ufologiques Parisiens
Poher aura également été pilote pendant 45 ans, sur 3 avions personnels successifs, par tous les temps, de jour comme de nuit, y compris des hélicoptères et de très gros engins aussi. Il a même enseigné aux équipages dans l'aéronautique commerciale, pendant plusieurs années, avant que n'existe la recherche spatiale.

Universons

En 2001, Poher contacte Auguste Meessen pour lui proposer de faire partie d'un groupe de scientifique travaillant sur sa théorie des universons. Cependant Meessen n'est pas convaincu par les fondations de cette théorie.

Le 7 septembre 2003, Poher revient publiquement sur le devant de la scène, avec la 1ère publication de sa théorie des universons [5]. Le lendemain il participe à une conférence-débat du GIRA sur sa théorie, à laquelle assiste notamment Meessen, qui fait part de ses objections [6].

[7] [8] [9] [10]

Home

concomittament à un avis semblable d'un rapport d'anciens de l'IHEDN
Poher, C.: Etudes statistiques de rapports d'observation du phénomène ovni, publication privée, 1971

Bourret, J. C.: Interview de Claude Poher, France Inter, mars 1974
Poher, C. & Vallée, J.: "Basic patterns in UFO observations", 13ème Convention Annuelle de l'AIAA sur les Sciences Aérospatiales à Pasadena, Californie, 20-22 Janvier 1975
Bourret, J.-C. Le nouveau Défi des Ovnis
Poher, C.: Les Universons, énergie du futur, Editions du Rocher, 2003
La propulsion des ovnis et les thèses de Claude Poher (4 janvier 2005) - Suite à la réunion du GIRA du 8 septembre 2004
Poher, C.: Etudes et réflexions à propos du phénomène OVNI, L'Aéronautique et l'Astronautique n° 52 (1975), pp. 69-74. Repris dans LDLN n° 152 (février 1976) pp. 3-7. Repris dans Bourret 1976-2, pp. 242-258.
Poher, C.: Un exemple d'analyse de clichés d'ovni: l'étude des photographies de McMinnville (USA), CT/GEPAN, 7 juin 1977.
Poher, C.: Détermination de l'ordre de grandeur de la puissance d'une source lumineuse à partir de l'examen de clichés photographiques, CT/GEPAN, Toulouse, le 23 juin 1977. UFO-Revue Information Ufologique n° 11 juillet 1992 (C) CISU
Rencontre avec Claude Poher, "La Vague d'OVNIs" - Radio Ici & Maintenant !, 7 septembre 2004

http://www.s178783976.onlinehome.fr/
http://www.rr0.org/personne/p/PoherClaude/

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici


Dernière édition par Benjamin.D le Jeu 03 Déc 2009, 18:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)   Ven 31 Aoû 2007, 12:40




<H1>CONFIRMATIONS



EXPÉRIMENTALES DE MON INVENTION


ET DE MA THÉORIE DES UNIVERSONS

</H1>


Permettez-moi de dire tout d'abord quelques mots du contexte :
Depuis trente ans, je tente de comprendre la nature profonde de la gravitation, parce que je pense fermement
que c'est important pour le futur de l'humanité. Beaucoup de faits jusqu'alors inexpliqués
m'ont conduit à adopter ce point de vue. C'est donc dans ce cadre que j'ai imaginé
la théorie des Universons.
Cette théorie est cependant bien plus complexe que certains critiques l'imaginent,
et peu de personnes ont fait l'effort intellectuel nécessaire pour la maîtriser.

En 2002, j 'ai publié un livre dédié "aux témoins" et au grand public, sur ce sujet.
Ce livre contient des explications ultra simplifiées, parfois incomplètes ou tronquées,
car il n'est vraiment pas facile d'expliquer les véritables phénomènes quantiques que la Nature met en oeuvre.

Après plusieurs tentatives, j'ai en effet dû renoncer à publier mes textes scientifiques dans des revues classiques,
parce que le volume de faits à décrire et démontrer est bien trop considérable pour être publié
sous la forme d'articles dans les revues scientifiques internationales à comité de lecture.

En outre, il n'existe pas de comité de lecture reconnu dans les domaines que j'aborde.
Et puis les Comités de lecture existants voient d'un très mauvais oeil le fait que je m'intéresse au phénomène OVNI.
J'ai aussi dû renoncer à écrire un livre destiné aux scientifiques
parce qu'aucun éditeur commercial n'accepte de publier des textes scientifiques complexes,

à moins d'être sponsorisé financièrement par une institution.
Ces raisons m'ont fait choisir, en 2004, de créer ce site internet pour y faire connaître mes idées.
Des adresses fantaisistes ont souvent été publiées pour référencer ce site, dont l'hébergement peut changer.
Son adresse (URL) correcte à référencer est et demeurera : http://www.universons.com

Les divers volets de la théorie des Universons et ses conséquences scientifiques sont donc exposés sur ce site.
Certains visiteurs scientifiques du site n'ont toutefois manifestement
pas bien compris ce qu'est l'interaction Universons / matière,
parce qu'ils ont tendance à la confondre avec ce qu'ils
connaissent déjà, en l'occurrence la diffusion Compton.

C'est une erreur systématiquement fatale.
Ils devront corriger cette façon de penser pour comprendre.

Car, désormais, il leur faudra comprendre, ou bien être totalement dépassés par les faits.
En janvier 2006, sur le fondement de ma théorie, j 'ai en effet inventé divers types
d'émetteurs de flux anisotrope d'Universons.
Or, selon ma théorie, un tel flux est un champ gravitationnel.
Par conséquent je sais, depuis cette date, comment créer artificiellement un tel champ.
J'ai déposé une demande de brevet d'invention en Février 2006, que j'ai ensuite
étendue par une demande de brevet international.
D'où mon souci de discrétion, depuis cette date, au profit de nos industriels et de l'emploi de nos concitoyens.
En 2006 , mon invention n'était cependant encore qu'un concept théorique.
Afin de pouvoir passer à la pratique, j'ai commencé par rechercher une aide financière extérieure,
dans l'espoir de mettre en place un laboratoire minimal de démonstration. Mais les interlocuteurs que j'ai contactés
en 2006 n'ont soit ni lu ni réellement compris l'information conséquente que je mettais à leur disposition.

Les institutionnels que j'ai informés très en détail se sont révélés médiocres, hautains, et finalement inutiles.
Les quelques industriels que j'ai rencontrés se sont montrés sceptiques, frileux, parfois incompétents.

Ces personnes m'ont fait perdre huit mois pour rien.
Non pas pour rien, car je me suis senti humilié comme jamais.
Et cette humiliation m'a décidé à poursuivre seul et en silence.
Connaître le contexte ayant précédé l'expérimentation personnelle.
Finalement, en Novembre 2006, j'ai compris que personne n'était prêt à relever le défi sur
la foi de considérations théoriques relativement difficiles à maitriser.
J'ai donc décidé d'établir mon propre laboratoire privé, sur mes maigres ressources.
Un laboratoire évidemment encore plus minimal que celui que j'envisageais début 2006 .
Après un travail considérable, mon laboratoire est devenu opérationnel à la fin du mois de Mars 2007.
Et j'ai aussitôt commencé à fabriquer mon premier émetteur de flux anisotrope d'Universons.
En voici une photographie :

Ce premier émetteur a été testé le 11 Avril 2007, et il a fonctionné exactement comme prévu !
Depuis cette date historique, j'ai fabriqué beaucoup d'autres émetteurs, et ils fonctionnent tous.
Désormais, depuis le 11 Avril 2007, mon invention n'est plus une hypothèse théorique, mais un fait bien réel.
Cet objet noir, faussement banal, s'autopropulse en effet à une accélération de plus de 800 g !
Et il ne fait pas que s'autopropulser.
En effet, progressivement j'ai démontré expérimentalement tous les faits prévus par ma théorie :
L'autopropulsion de l'émetteur est démontrée expérimentalement. Elle est systématique et considérable.
L'accélération à distance de toute matière irradiée par le flux est démontrée expérimentalement.
La génération directe d'énergie électrique, à distance, est démontrée expérimentalement. Elle est très simple.
La création d'un champ électrique dans un diélectrique est démontrée expérimentalement.
La non absorption du flux anisotrope d'Universons par la matière est démontrée expérimentalement.
L'ionisation de l'azote par le flux et l'émission de lumière sont démontrées expérimentalement.

Téléchargez la vidéo sonore de 3 minutes 1/2 (6 Mo) présentant quelques expériences parmi des centaines.
Ou bien téléchargez la même vidéo mais de qualité supérieure (17 Mo).
L'utilisation de ce fichier vidéo requiert le logiciel Mac "QuickTime Player".
Pour un PC, ce logiciel est téléchargeable gratuitement sur le site :

www.apple.com/fr/quicktime/download/win.html

Téléchargez la vidéo sonore de 1 minute 1/2 (2,7 Mo) présentant les 17 essais juxtaposés de l'émetteur N° 23
pendant lesquels se manifeste l'émission lumineuse.
Ou bien téléchargez la même vidéo mais de qualité supérieure (7,6 Mo).
Afin de m'assurer que les phénomènes observés ne sont pas des artefacts électromagnétiques,
j'ai procédé à un grand nombre de vérifications, y compris des décharges de courant strictement identiques
dans des conducteurs métalliques, pendant lesquelles strictement rien ne se passe
.
Consulter le document qui démontre expérimentalement que l'autopropulsion
ne peut pas être un artefact électromagnétique, et que cet effet est conforme
aux prédictions de la théorie des Universons. Ce document illustré donne accès à trois films vidéo.

Télécharger le document PDF décrivant les résultats expérimentaux.
Afin de pouvoir lire ce document PDF, entrez SVP le code 1723.
Ce document PDF (ainsi que le suivant) n'est pas imprimable, il faut le communiquer avec son code de lecture.

Les résultats expérimentaux que j'ai obtenus confirment tous les détails de ma théorie des Universons.
Et ils confirment les analyses que j'ai présentées sur ce site des nombreux effets d'un flux anisotrope d'Universons.

Mon invention permettra donc un jour de propulser un véhicule à de très fortes accélérations.

Elle constitue indirectement une confirmation scientifique expérimentale de la possibilité du voyage interstellaire.
Il s'agit donc là d'une très importante réponse théorique et expérimentale à la question du "Comment ?" dans
l'analyse de l'hypothèse de véhicules extraterrestres, pour tenter d'expliquer la nature de certains des plus étranges
aspects du phénomène des observations fortuites d'OVNI. Les conséquences sont évidemment immenses.
Mais ce n'est pas pour tout de suite !

Car cette invention ouvre aussi et surtout la voie à de très nombreuses autres applications nouvelles.
En particulier la génération directe d'énergie électrique sans utiliser de ressources fossiles et sans polluer.
Mais le moment n'est pas encore venu d'en dire plus ...
Ce sont là néanmoins, je le rappelle, des résultats expérimentaux, et non plus des hypothèses ...
Télécharger le document PDF présentant succinctement les applications potentielles recensées.
Afin de pouvoir lire ce document PDF, entrez SVP le code 1725.

Je vous demande donc encore beaucoup de patience, parce que je tiens à ce que des applications
puissent voir le jour dès que possible. Le moment viendra où je pourrai révéler tout ce que je tais actuellement.

Pour le moment je me concentre sur le transfert de ce savoir à des industriels, de préférence nationaux.
Ce transfert a commencé et il se déroule calmement, comme je le souhaite.
Fréquentation le 25 Août 2007 : Voilà exactement huit jours que l'annonce publique de mes résultats expérimentaux a été faite. La fréquentation du site a considérablement augmenté, comme le révèlent les statistiques de l'hébergeur concernant le nombre de pages chargées par semaine, pendant les semaines 33 et 34 :
Un total de 20261 pages ont été chargées par les visiteurs pendant ces huit jours. La fréquentation de la page d'accueil est passée de 42000 à près de 47000 visiteurs pendant cette période. Environ 89 % des visites se font en langue française.
Cependant, conformément à mon souhait, je n'ai pas été harcelé de questions.
Je vous remercie donc de l'intérêt que vous portez à mon travail, je continuerai à vous informer.



© Claude POHER — Août 2007






_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Mohamed
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 43
Nombre de messages : 75
Inscription : 30/05/2008
Localisation : Bruxelles
Emploi : victime de la crise
Passions : aquariophilie, informatique, vulgarisation scientifiques, ect
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)   Sam 15 Nov 2008, 16:55

Salut Benjamin,

Voici un lien sur une video des expériences de Claude Poher,

Si ce que dit cet homme est vrais et que ses expériences peuvent être reproduite à une plus grande échelles alors cela serait le deuxième grand pas pour l'humanitée !!!

http://www.youtube.com/watch?v=L3uw3Zln8qk

Quand pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre.B
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 35
Nombre de messages : 4166
Inscription : 30/08/2008
Localisation : vendée,france
Emploi : electrotechnicien
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)   Sam 15 Nov 2008, 18:59

Bonsoir,

Comme tu le dis Tigerwood,"Si ce que dit cet homme est vrai et que ses expériences peuvent être reproduite à une plus grande échelles alors cela serait le deuxième grand pas pour l'humanitée !!!"

Ca pourrait expliquer le mode de propulsion des ovni,souvent decrit comme extraordinaire.

Par contre je reste sceptique quand a une réel volontée des industries et des états a mettre en oeuvre un changement d'énergie mondial,car tout pendant qu'il y a du petrole,il y a des gens qui s'en mettent plein les fouilles.

Et on a beau dire,mais c'est l'argent qui dirige le monde.

Mais je trouve quand meme que ce monsieur fait des recherches serieuse,avec explications et experiences pour prouver ses théories.
Je ne suis pas assez calé en physique pour comprendre la totalité des ses explications,
mais si ca marche vraiment,c'est simplement révolutionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
insectman
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 44
Nombre de messages : 68
Inscription : 09/11/2008
Localisation : paris
Emploi : agent de controle
Passions : les insectes,lire,jouer,manger
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)   Sam 15 Nov 2008, 19:39

( -_-) moi je dis respect pour mr poher!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel J
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 322
Inscription : 28/02/2008
Localisation : Charente
Emploi : Développeur informatique
Passions : Astronomie, astrophysique, geologie, informatique, Astrophotographie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)   Sam 15 Nov 2008, 21:09

Oui, cette source d'énergie est formidable, 2T de poussée en quelques micro-secondes... chapeau bas à Mr Poher!
Ceci pourrait être un grand Pas pour l'humanité, notamment pour la propulsion, elle détrônerait nos propulseurs chimique (pour peu que l'on puisse savoir comment parer les G de l'accélération)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreline
Coordinatrice d'enquête
Coordinatrice d'enquête
avatar



Féminin Age : 68
Nombre de messages : 6657
Inscription : 10/08/2012
Localisation : Bretagne
Emploi : ************
Passions : Découvrir, étudier et comprendre
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)   Lun 25 Sep 2017, 13:56

Bonjour

Il semble qu'il y ait de nouveaux résultats que Claude POHER a exprimé dans l'Ebook 2016

Il s'agit d'un "Ebook" de 626 pages, c'est-à-dire d'un véritable livre, abondamment illustré, en couleurs,
et complet, présenté au format PDF, donc à lire sur un ordinateur ou bien une tablette.

Voir ici : http://universons.com/Ebook2CP/Achat_Livre_fr.php?wxcv=2016

Cordialement

_______________________________________
Le plan du forum ► ICI
Carte Google maps des témoignages du forum de 2013 à 2016 ► ICI
Votre région ► ICI
Règles de bonne utilisation du forum  ►ICI 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La théorie des universons de Claude Poher (docteur) (1936)
» Claude Poher : "Les ovni ? Les scientifiques s’en moque
» La propulsion des ovnis et les thèses de Claude Poher- Auguste Meessen
» Cas de Wells par Claude Poher
» CLAUDE POHER "les cas d'observation impliquent généralement un phénomène matériel"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: ovni - définition informations et histoire :: Les études et avis scientifiques-