Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Communiquer à l'infini grace à l'intrication quantique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniel J
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 322
Inscription : 28/02/2008
Localisation : Charente
Emploi : Développeur informatique
Passions : Astronomie, astrophysique, geologie, informatique, Astrophotographie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Communiquer à l'infini grace à l'intrication quantique   Ven 19 Déc 2008, 18:05

L’intrication quantique qu’Einstein qualifiait "d’action bizarre à
distance", serait le moyen idéal pour transférer des données si un jour
les contraintes techniques sont surmontées.



Cette méthode implique de lier les propriétés
quantiques de deux objets de telle sorte qu’une modification de l’un
affecte instantanément l’autre quelque soit la distance qui les
séparent. On ne peut rêver d’un meilleure moyen pour communiquer d’un
bout à l’autre du globe, voir du système solaire.



L’intrication a déjà été employée dans le but de
sécuriser la transmission d’un message crypté mais seulement sur une
distance de 200 kilomètres. La faute à l’incapacité de l’ordinateur
basé sur une architecture qui stocke la mémoire quantique sous forme
gazeuse de tenir la communication plus d’une fraction de seconde.



Une nouvelle méthode permettant d’allonger la durée de
stockage de la mémoire quantique ouvre la possibilité de transmettre le
message sur une distance de plus de 1000 kilomètres. La mémoire DRAM
classique connaît elle aussi des problèmes de durée de vie, celle-ci
est donc réécrite toute les 9 ou 70 nanosecondes pour garder les
données intactes.


Malheureusement l’information quantique stockée sous
forme de bits quantiques, les qubits ne peut être réinitialisé
simplement. Car les règles de la mécanique quantique imposent que la
simple lecture du qubit le fasse changer d’état. Ce qui signifie qu’il
est impossible de recréer la donnée car à aucun instant vous ne savez
pas qu’elle était sa valeur.



Réussir à garder un qubit dans son état initial même une fraction de
seconde est un véritable tour de force, a déclaré Stewart Jenkins du
Georgie Institute of Technology. Ce qui limite la portée de
l’intrication car cela nécessite de pouvoir copier l’état quantique du
qubit vers un autre qubit situé à distance. Même si le message est
porté par des photons à la vitesse de la lumière, il a besoin d’une
fraction de seconde pour franchir la distance. Si le premier qubit
oublie son état quantique avant que les photons n’atteignent le qubit
destinataire, l’intrication échoue. Le défi technologique est donc de
conserver le premier qubit intact le plus longtemps possible.



Jenkins et ses collègues sont parvenus à créer une mémoire quantique en
mesure de tenir 7.2 microsecondes de quoi transmettre de l’information
sur 1000 kilomètres. Alors que d’autres qubits peuvent être maintenus
plus longtemps, ils connaissent des difficultés à les transmettre aux
photons.



L’équipe a confiné les qubits au sein de nuages d’atomes, l’information
est contenue par le spin une propriété magnétique atomique. La clé pour
maintenir les qubits intacts au sein du nuage de gaz est de les
protéger des champs magnétiques qui déforment le spin et annule le
qubit enregistré. Jenkins a contourné le problème en encodant
l’information à des niveaux d’énergie de l’atome particulièrement à
l’abri des perturbations magnétiques.



Il reste cependant de nombreux obstacles à surmonter avant de maîtriser
la communication intriquée sur une distance de 1000 kilomètres. Le
principal écueil étant le transfert de l’information aux photons dont
l’efficacité n’est que de 10%. D’autres méthodes basées sur un stockage
de l’information à l’état solide sont également en travaux et
s’annoncent prometteuse, elles ont démontrées la possibilité de
transmettre de l’information à des photons à partir de diamants.



Source: http://www.unisciences.com/physique/news/intrication_quantique.php2.php?id=450&page=2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Communiquer à l'infini grace à l'intrication quantique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Communiquer à l'infini grace à l'intrication quantique
» L'intrication quantique persiste entre deux photons si l’un disparaît
» Un lien entre intrication quantique et trous de ver ?
» Ame soeur.
» 8 DECEMBRE, HEURE DE LA GRACE - ROSA MYSTICA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Sciences: aéronautique, technologies de pointe, découvertes :: Les découvertes scientifiques insolites-