Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Découverte de dioxyde de carbone sur une planète éloignée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ives Young
Participation sympathique
Participation sympathique




Masculin Age : 62
Nombre de messages : 10
Inscription : 06/10/2008
Localisation : Canada & USA
Emploi : Consultant
Passions : Nul
Règlement : Règlement

MessageSujet: Découverte de dioxyde de carbone sur une planète éloignée   Jeu 11 Déc 2008, 15:20

Découverte de dioxyde de carbone sur une planète éloignée

10/12/2008

Le télescope spatial Hubble a trouvé du dioxyde et du monoxyde de carbone dans l'atmosphère d'une planète éloignée, ce qui pourrait constituer un premier pas vers la découverte de vie extraterrestre, a annoncé mardi la Nasa.
Première preuve de vie en dehors de notre planète


La mise au jour de composés organiques pouvant résulter de processus vivants sur une planète semblable à la Terre "pourrait fournir un jour la première preuve de vie en dehors de notre planète", écrit l'agence spatiale américaine dans un communiqué, commentant la découverte de CO2 sur une planète de la taille de Jupiter située à 63 années-lumière de la Terre.
"Nous ne sommes pas en vue de la découverte de vie sur cette planète en particulier", a expliqué Ray Villard, du Space Telescope Science Institute, expliquant que cette planète baptisée HD 189733b, qui se présente uniquement à l'état liquide et gazeux, a une température trop élevée pour permettre que la vie s'y développe.
"Mais elle présente une composition chimique qui, sur la bonne planète, pourrait constituer un traceur biologique de la présence de vie", a-t-il expliqué.
Les scientifiques ont décelé sur cette planète l'existence de molécules organiques de méthane ainsi que de la vapeur d'eau, a ajouté Ray Villard.
La présence de CO2 et de monoxyde de carbone a été détectée par Mark Swain, un scientifique du laboratoire Jet Propulsion de la Nasa en Californie, qui s'est servi de Hubble pour étudier les émissions de lumière infrarouge provenant de la planète.
"Le dioxyde carbone est l'aspect le plus passionnant" de cette découverte, "car dans des circonstances favorables, il pourrait être lié à une activité biologique, comme c'est le cas sur Terre", a-t-il expliqué.
"Le simple fait que nous soyons capables de le détecter et d'estimer sa quantité est déterminant pour nos efforts de long terme en vue de caractériser les planètes afin de déterminer leur composition et de savoir si elles peuvent accueillir la vie", a-t-il ajouté.
Lancé en 1990, Hubble, en orbite à 575 km d'altitude, a révolutionné l'astronomie en changeant la compréhension des origines et de l'évolution de l'univers.

Levif.be avec Belga
Source : http://www.levif.be/actualite/sciences-et-decouvertes/



Hubble détecte du gaz carbonique sur une exoplanète

NOUVELOBS.COM | 11.12.2008
Le télescope spatial Hubble a découvert du dioxyde de carbone dans l'atmosphère d’une planète extrasolaire gravitant autour d'une autre étoile, a déclaré mardi la NASA.


C’est une nouvelle avancée dans la recherche de formes de vie extraterrestres. Certes, la planète HD 189733b, une sorte de « Jupiter chaud », présente une température de surface (plus de mille degrés Celsius) impropre à la vie. Mais la détection dans son atmosphère de dioxyde de carbone représente une nouvelle étape théorique dans la quête d’une vie en dehors de la Terre.

Les astronomes démontrent ainsi que des matériaux chimiques essentiels pour la vie peuvent être trouvés sur des planètes hors de notre système solaire. Les précédentes observations réalisées sur HD 189733b, menées par les télescopes spatiaux Hubble et Spitzer, avaient déjà mis en évidence l'existence de vapeur d'eau et de méthane.

Tous ces éléments peuvent également être considérés comme des produits du métabolisme de la vie. Leur découverte sur une planète affichant des caractéristiques proches de celles de la Terre et située en zone d’habitabilité (autorisant la présence d’eau liquide en surface) serait un argument fort en faveur de l’existence d’une forme de vie.

Source : J .I.
Sciences et Avenir.com - http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/

Voir aussi : http://www.cieletespace.fr/evenement/2552_du-dioxyde-de-carbone-detecte-sur-une-exoplanete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Découverte de dioxyde de carbone sur une planète éloignée   Ven 12 Déc 2008, 19:08

L'hydrogène, l'atome de matière le plus simple qui puisse exister, avec un proton pour noyau et un électron pour la neutralité électrique, est partout présent en masse dans l'univers puisqu'il est apparu avec l'hélium, chimiquement pas réactif lui, aussitôt que l'univers se fût suffisamment refroidi pour que les quarks se groupent par trois et forment ainsi les protons et les neutrons.
Le carbone et l'oxygène sont obtenus à haute température et haute pression au cœur de toutes les dans toutes les étoiles en fin de vie qui deviennent de plus en plus chaude et dense à ce moment, alors que le noyau de fer, par exemple, n'est synthétisé que dans les plus grosses et donc les plus chaudes juste avant qu'elles n'explosent en supernovae.
Il y a ainsi dans l'univers beaucoup plus d'hydrogène, de carbone et d'oxygène que de fer, ce qui explique que les planètes gazeuses comme Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune dont la masse principale est constituée d'hydrate de carbone (essentiellement du méthane CH4) sont beaucoup plus lourdes que les planètes telluriques comme Mercure, Vénus, la Terre et Mars qui sont supposées avoir un cœur de fer (et de nickel) entouré de composés surtout silicatés.
Ce n'est donc pas un « scoop » de découvrir une planète dont la surface est composée de molécules combinant l'hydrogène, le carbone et l'oxygène. À basse température comme celle qui règne dans le vide spatial loin d'une étoile, on rencontrera du méthane parce que le carbone ne se combine à l'oxygène qu'à la température de la combustion pour former du gaz carbonique. En revanche au delà de 300-400°C, les hydrocarbures se décomposent en présence d'oxygène pour former de l'eau H2O et un oxyde de carbone. S'il y a suffisamment d'oxygène gazeux, il se forme du dioxyde de carbone ou gaz carbonique ou CO2. Si l'oxygène est présent mais rare, il ne se forme que du monoxyde de carbone, CO.
Il n'est donc pas étonnant que l'on trouve du gaz carbonique sur une planète située si près de son astre que sa température de surface est de mille degrés. Que l'analyse des raies du spectre obtenu par la décomposition fine de la lumière qui nous en parvient, démontre qu'il y a aussi du monoxyde de carbone prouve que l'oxygène gazeux est rare.
Ce qui signifie que la vie telle que nous la connaissons et dont le mécanisme de fonctionnement est fondé sur le cycle 1)synthèse de matière organique en utilisant l'énergie de radiation du soleil (synthèse opérée par la chlorophylle) 2) oxydation de cette matière organique dans les cellules animales et qui a pour résultat que l'air contient 21% d'oxygène gazeux, ce mécanisme n'existe pas sur la planète observée.
Et comme on le fait remarquer dans les articles cités, la probabilité que la vie, basée sur le même mécanisme que sur la Terre, y soit hébergée, même sous la surface, dans une zone plus fraîche près des pôles, cette probabilité est nulle.

Pourquoi alors une telle « promotion » de cette découverte qui n'a rien de « révolutionnaire »?
Nous vivons une crise d'un système économique sans précédent dans l'histoire : un pays, les USA a tellement emprunté à l'étranger qu'il ne remboursera jamais sa dette. Les intérêts des emprunts vont devenir si colossaux -surtout si le dollar baisse encore par rapport au yen (moins de 90 yens pour un dollar aujourd'hui, record historique) alors que les riches Japonais ont massivement prêté dans leur monnaie nationale à l'Oncle Sam, mais la baisse est nette aussi face au Huan et à l'euro- que les paiements de ceux-ci (les intérêts pas les traites de remboursement!) vont devenir impossibles. Du moins sans une cure d'austérité qu'on n'aura jamais connue aux USA et que les habitants ne sont pas prêts à subir.
Il est inévitable que cela va engendrer des tensions et des remises en cause que le futur président Obama va certainement mieux gérer que l'aurait fait son prédécesseur. Mais qui sait ce que cela va donner comme situation mondiale?
En effet le pays qui avait, auparavant, connu le même aventurisme économique et la même incapacité de faire face à ses échéances, était l'Allemagne nazie. Le banquier de Hitler, Sacht, avait pu obtenir des sommes colossales auprès des gros détenteurs de capitaux étatsuniens, britanniques et même français, après la prise de pouvoir et l'instauration de la dictature en 1933, sur l'engagement flou d'abattre le parti communiste allemand et les syndicats ouvriers -ce qui fut fait rapidement en effet- mais aussi d'engager une guerre contre l'Union Soviétique qui donnait un mauvais exemple aux exploités (mal informés d'ailleurs) du reste du monde.
Cinq ans après, en 1938, l'URSS était toujours là, paraissant plus puissante et influente même si en Espagne l'extrême-droite l'emportait que la révolution « rouge ». Et la prorogation des prêts effectivement utilisés pour suréquiper les forces allemandes à marche forcée et ainsi artificiellement diminuer le chômage en Allemagne, ce qui rendait Hitler effectivement populaire, ne pouvait se faire à des conditions aussi favorables qu'en 1933.
Pour pouvoir suspendre ses remboursements, l'Allemagne devait entrer rapidement en guerre. Et voilà où je voulais en venir, ce que je voulais démontrer: la Seconde Guerre mondiale a été déclenchée par un pays qui ne pouvait pas rembourser sa dette dans les délais, qui était financièrement défaillant. Ce qui est donc la situation aujourd'hui pour un autre état majeur du monde.
(Que Hitler qui manquait totalement de culture politique et de psychologie ait cru qu'il pouvait piétiner la Pologne, un état ultra-conservateur, peu démocratique qui était une excellent barrière contre à la fois le bolchévisme et les Russes, au lieu d'attaquer en premier l'URSS et ainsi obtenir le soutien de ses prêteurs c'est une autre ... histoire.)
Naturellement, je ne veux pas dire que les USA vont entrer en guerre pour faire « oublier » qu'ils ne rembourseront qu'avec une monnaie, le dollar, « fictive », une vraie monnaie de singe puisque non appuyée sur une production de biens. Mais qu'il faudra que le reste du monde abolisse la dette US, sans le dire(!), en acceptant la monnaie de singe à l'égal de la bonne, de la vraie.
Pour faire passer la pilule, énorme, il faudra créer -artificiellement- un resserrement solidaire entre tous les humains de la planète, du moins ceux qui rembourseront la dette US par leur travail.
Et quel meilleur moyen, comme l'a répété en son temps Ronald Reagan, que de faire prendre conscience à chacun des habitants de la planète, qu'il soit ou non pratiquant religieux, que la vie existe pas très loin dans la galaxie, puis que la vie intelligente existe et enfin que ces êtres intelligents sont là, dans notre ciel ?
Si un plan progressif a été ainsi conçu par des psychologues des services secrets pour détourner l'attention des Terriens des réalités de l'économie vers « les étoiles », nous pouvons nous attendre à une succession de déclarations, articles, « scoops » établissant « que nous ne sommes pas seuls » et qu'il faut rester unis, entre Terriens, face à l'inconnu...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre.B
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 35
Nombre de messages : 4160
Inscription : 30/08/2008
Localisation : vendée,france
Emploi : electrotechnicien
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Découverte de dioxyde de carbone sur une planète éloignée   Ven 12 Déc 2008, 19:24

Bonsoir Alain02,

Votre post est réellement impressionnant,
ne serait-ce que par sa taille et la rigueur dont vous faites preuve.

Le résumé de vos écrit est-il que la théorie du complot est de retour?...

C'est un peu prématuré me semble-t-il.

Ou peut être ai je mal compris votre propos,
dans ce cas ne prenez pas en compte ma question.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 53
Nombre de messages : 370
Inscription : 29/11/2007
Localisation : Belgique
Emploi : ..........
Passions : ..........
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Découverte de dioxyde de carbone sur une planète éloignée   Ven 12 Déc 2008, 20:23

Bonjour à tous

Mon point de vue est qu'il ne faut pas voir "complot" ou "machination" partout non plus ....Il s'agit ici de decouverte et croyez bien que s'ils devraient detourner l'attention du peuple ,il le feraient très certainement d'une autre manière ...je ne mele pas politique et economie à decouvertes et ou recherches .....

Amitiés
bibi116
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Découverte de dioxyde de carbone sur une planète éloignée   Sam 13 Déc 2008, 11:27

A Bibi 16,
Vous prétendez que c'est une vraie découverte, au sens je suppose de découverte inattendue, que le spectre lumineux en provenance d'une exoplanète révèle la présence de méthane et des oxydes carboniques à sa surface, mais vous n'apportez aucun argument pour cela.
C'est une opinion, pas une recherche de vérité. Alors que vous pouvez vérifier sur Internet que la base des études des astrophysiciens est l'analyse des mécanismes qui ont abouti à l'univers que nous observons aujourd'hui. La production d'hélium, de carbone, d'oxygène, de fer et de la plupart des éléments de la table de Mendéleiev, dans le cœur plus ou moins chaud et dense des étoiles, à partir de l'hydrogène apparu peu après le bigbang, est un des fondamentaux de cette discipline. La chimie prend le relais pour expliquer la formation en zone froide mais traversée par les UV astraux, de nuages de méthane. Lequel sera décomposé en présence d'oxygène à une température de 1000°C pour former de l'eau et du gaz carbonique ou du monoxyde de carbone. Tout cela est archi-connu par les scientifiques concernés et ne peut constituer une surprise.

Vous dites, d'autre part, qu'il ne faut pas voir de complot partout. Je suis bien d'accord avec vous! Aussi n'ai-je pas utilisé ce mot car, je n'utilise jamais ce mot! À part ici, pour répondre...
Je ne pense pas en effet que des gens de pouvoir se rencontrent secrètement ou communiquent secrètement, par Blueberry ou Internet interposé, pour circonvenir leurs « peuples », masses indifférenciées de « monsieur-tout-le-monde »!
En revanche, je pense que les dominants peuvent continuer à goûter les délices variés du pouvoir, le moindre n'étant pas dans l'intimité de chacun de pouvoir justifier à ses propres yeux un ego surdimensionné, et ce pour deux raisons.
La première c'est que l'animal humain est hyper-hiérarchique comme le loup et le chien, malgré d'officielles allégations contraires qui se retrouvent comme un inaccessible objectif dans le deuxième terme de la devise de la république française.
La seconde est que les dominants ont à leur service des serviteurs intéressés (aux bénéfices), journalistes surtout, mais aussi certains professeurs d'université et autres essayistes qui diffusent dans le public, dont celui des étudiants qui sont ainsi « pré-formatés » pour perpétuer le système, des paradigmes (mot et concept chers à Jean Curnonix! hello ) faisant paraître « l'ordre » social et économique actuel comme une évidence nécessité.
L'échec patent -et de mon point de vue définitif- de cet ordre, en réalité de ce désordre, tant il est « turbulent » ou même « chaotique » au sens mathématique des termes, fondé sur l'hyper-spéculation financière déconnectée d'une économie réelle qu'elle livre à une contre-productive déréglementation mondialisée, crée une situation de totale instabilité idéologique, sans perspective d'évolution salutaire, sinon de révolution, tant les tenants proclamés d'une alternative à ce modèle s'y sont ralliés, le plus souvent sans le dire.
Les professionnels de la (dés) information n'ont pas besoin de « complot » ni même de concertation pour se rendre compte qu'il y a urgence vitale à détourner l'attention du bon peuple (y compris des classes moyennes) de la montée du chômage et de la précarité, de la constante remise en cause des « acquis » auxquels le dit bon peuple est si attaché: la protection de la santé, la qualité de l'éducation gratuite, le droit d'avoir une vie digne, intéressante, avec des loisirs, et des loisirs librement choisis.
Le sport et la vie (le vide) des « people » n'y suffiront pas (plus).
Seule une guerre serait émotionnellement assez forte pour faire tout accepter sans révolte (dans la rue ou les urnes). Mais elle est impossible du fait de l'armement nucléaire. Alors, d'instinct, les serviteurs des dominants actuels, tels les grands propriétaires de télés, de radios, de journaux et magazines, pourront agiter la « menace » extraterrestre ou la « fascination » extraterrestre qui furent si efficace dans les années cinquante, aux USA, pour contrer le prestige de l'Union soviétique victorieuse du nazisme.
Revenir en haut Aller en bas
 

Découverte de dioxyde de carbone sur une planète éloignée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Le phénomène Ovni (actualité et débat) :: Actualité ufologique, ovni et vie extraterrestre-