Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 les mysteres de la métallurgie antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thefly
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 573
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement

MessageSujet: les mysteres de la métallurgie antique   Dim 30 Nov 2008, 18:01

Tout autour du globe ont émergé des impossibilités d'ordre métallurgique.
Elles ne sont pas forcément magiques, mais souvent très en avance sur leur temps, quoique quelques-unes de ces découvertes résistent encore et toujours à "l'analyse rationnelle".

Sont-elles le fait d'alchimistes inspirés, d'orfèvres exceptionnels, ou bien d'une technologie mystérieuse issue d'une connaissance gardée secrète par des Initiés ???
En tout cas, cela devrait inciter les préhistoriens à revoir la chronologie de leurs fameux âges du bronze, du cuivre etc.


  • En Egypte :

    • De nombreux objets, découverts notamment en 1850 par M. Mariette près du sphinx, ( vases et bijoux dorés à l'or ), font penser à l'usage de la galvanoplastie, car les couches sont parfaitement uniformes, sans traces de soudure ou de travail manuel.

  • Au Moyen Orient :

  • En Arménie :

    • Le Dr Korioun Meguertchian a mis à jour le plus ancien complexe métallurgique à Medzamor ( quasi similaire à celui rapporté par Erich Von Däniken à El Fuerte en Bolivie ).
      On a en effet retrouvé de nombreux objets métalliques dans ce complexe vieux de plus de 5000 ans, où l'on traitait entre autre, le cuivre, le bronze ( 14 variétés! ), le plomb, le zinc, le fer, l'or, l'étain, le manganèse etc. et on y fabriquait également de l'acier, on y a en effet retrouvé une pince semblable à une pince à épiler âgée de 3 000 ans.


  • En Inde :

    Le pilier de fer de Delhi : il mesure plus de 7 mètres de haut pour 50 centimètres de diamètre, il pèse près de 6 tonnes et malgré la rigueur du climat ( mousson ), ne s'oxyde jamais !!!http://www.forum-ovni-ufologie.com/archeologie-et-paleontologie-f5/le-pilier-de-fer-de-delhi-t221.htm

  • Au Moyen-Orient :

  • En Chine :


    • Les chinois du IIe siècle ont fabriqué un bronze d'aluminium.
      Nous en avons produit industriellement en 1819 !!!



  • En Amérique :
    On trouve de nombreux bijoux en or et en platine, notamment des masques.
    Ce dernier métal fond à une température de 1770°
    c. En Europe, nous avons commencé à le travailler entre 1730 et 1752 !
  • source===>http://www.ldi5.com/archeo/metal.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thefly
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 573
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les mysteres de la métallurgie antique   Jeu 30 Juil 2009, 13:17

Mystérieux aluminium

L’aluminium est un métal de faible densité, résistant et inaltérable. C’est le métal le plus employé aujourd’hui, après le fer. On ne le trouve pas à l’état pur dans la nature.
En effet, dans la nature, on le trouve sous forme d’oxyde. Officiellement, l’aluminium n’a été isolé qu’en 1852 et sa fabrication industrielle n’a commencé qu’en 1886 (métallurgie par électrolyse).
Le procédé industriel est très complexe. Très schématiquement, La métallurgie de l’aluminium est fondée sur la réduction électrolytique de l’alumine obtenue à partir de la bauxite.


Or, il semblerait que l’aluminium aurait été isolé bien plus tôt qu’on ne le pense

De l’aluminium sous l’empereur Tibère

On dit qu'un jour, au Ier, siècle de notre ère, un obscur artisan offrit une timbale à l'empereur romain Tibère ((14-37 après J.-C.). Si la beauté de l'objet n'avait rien de remarquable, ses propriétés étaient réellement extraordinaires.
Le gobelet paraissait d'argent, mais il était léger et extrêmement résistant: lorsque l'artisan le jeta sur les dalles du sol, il ne se brisa pas. Il se bossela, tout comme du bronze, et un léger martelage suffit à le redresser. L'empereur n'en croyait pas ses yeux.
L'histoire de cet orfèvre et de son étonnant cadeau fut rapportée quelques années après la mort de Tibère en 37 par Pétrone et le naturaliste Pline l'Ancien.

Tandis que, selon le premier, la timbale était faite « d'une sorte de verre incassable», pour le second, elle était constituée « d'un mélange vitreux très malléable ».

Alors de quoi était-elle faite? Pétrone et Pline semblent eux-mêmes assez perplexes. D'après les conclusions auxquelles ont été amenés les spécialistes, fondées sur les allégations des deux auteurs romains, la timbale aurait été en aluminium. Ce métal a en effet l'apparence de l'argent, mais plus léger. Relativement malléable, il se travaille facilement. En outre, l'artisan déclara à Tibère que le métal en question était tiré de l'argile - ce qui est justement le cas de l'aluminium.

Si la timbale était en aluminium, l'orfèvre était en avance de plusieurs siècles sur son temps. Bien que composé de substances courantes, l'aluminium métallique est fabriqué à partir de procédés électriques et chimiques d'une grande complexité, sans aucun rapport avec les méthodes de fabrication utilisées il y a 2 000 ans.

Hélas l'empereur veilla à ce que le mystère de la timbale ne fût jamais éclairci. Craignant que ce nouveau métal n'entraînât une dévalorisation de l'or et de l'argent, Tibère usa de grands moyens pour préserver le secret: il fit décapiter le généreux donateur, abandonnant aux divinités la clé de l'énigme.

De l’aluminium au IIIe siècle en Chine

L'orfèvre qui fabriqua à l'intention de Tibère une mystérieuse timbale eut peut-être tort de croire que seuls les dieux partageaient son secret.
En 1956, des archéologues travaillant sur un site funéraire du IIIe siècle, dans la province chinoise de Jiangsu, exhumèrent une vingtaine d'ornements de ceintures: certains étaient composés de 85 % d'aluminium, allié à du manganèse et à du cuivre. L'alliage se révéla d'une pureté exceptionnelle.

Pour certains spécialistes, cet alliage serait le fruit du hasard, né d'un incident survenu au cours du processus de fonte. Pour d'autres, cependant, les Chinois pourraient avoir découvert un procédé spécial de raffinage de l'aluminium ne nécessitant pas la formidable énergie engloutie par les fonderies modernes.

V.B (12.10.2006)

Référence
Feats and Wisdom of the Ancients 1990 Time-Life Books BV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jdeuxf
Participation excellente
Participation excellente




Masculin Age : 41
Nombre de messages : 269
Inscription : 23/11/2008
Localisation : Bonneval
Emploi : non communiqué
Passions : lecture, information
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les mysteres de la métallurgie antique   Jeu 30 Juil 2009, 20:16

Pour ce qui est du pilier d'Akosha, la raison est très simple. Le minerai de fer local contient beaucoup de phosphore et sa présence via sa transformation durant la fonte a engendré par "dégradation" au fil du temps avec les intempéries une couche métallique imperméable à l'eau ce qui permet de protéger l'intérieur encore intact de l'oxydation.
Quant aux sabres de Damas contenant des nanotubes c'est tout à fait exact. En fait les nanotubes de carbone, l'unité de base étant les fullerènes, se forment spontanément dans les conditions du travail de la métallurgie. Donc en fait, les forgerons de Damas ont fait des nanotubes comme M. Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Cela ne retire rien à leur habilité en terme de travail des métaux.
Pour ce qui concerne les parures chinoises en aluminium, ça serait chouette de pouvoir reproduire cet "accident" de fonderie car s'ils ont réussi à faire un alliage d'aluminium dans les conditions de l'époque à ce moment là, ça va devenir vachement plus simple pour l'industrie de faire des alliages d'aluminium. Cela dit, prenons garde que ces parures soient effectivement d'époque car elles pourraient très bien être en quelque sorte le résultat de manifestations de patriotisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel 38
Passionné
Passionné
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 112
Inscription : 24/06/2009
Localisation : isère
Emploi : cadre
Passions : cinema ...... astrophysique, archeologie, paleontologie, ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les mysteres de la métallurgie antique   Jeu 17 Sep 2009, 12:24

je reviens sur un artefact qui appremment n'ets pas passé inaperçu et a été validé par la communauté scientifique:

la fameuse pile de bagdad

Aus dernières informations, on a quasi la certitude qu'elle a été utilisée non pas pour produire simplement de l'electricité mais plutot produire des plaquage de métaux noble comme l'or par electrolyse .... cette explication paraît plausible

le hic est que cette technique de plaquage n'a vu le jour qu'au XIX eme siecle il me semble .... alors en -250 avant JC ou apres JC n'aurait pas pu connaître et maîtriser cette technique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thefly
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 573
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les mysteres de la métallurgie antique   Jeu 17 Sep 2009, 13:02

si la pile de Bagdad a ete utilisée comme systeme d'electrolyse a cette epoque, on comprend pourquoi le systeme est resté secret si longtemps.
Faire passer du plaqué or pour de l'or de brut, quelle formidable arnaque pour les detenteurs de cette invention !!!

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane 14
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 48
Nombre de messages : 673
Inscription : 25/01/2009
Localisation : basse-normandie/Berjou
Emploi : ouvrier dans l'industrie
Passions : Peinture, les oiseaux exotiques et l'ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les mysteres de la métallurgie antique   Jeu 17 Sep 2009, 13:48

Une vidéo sur cette possible utilisation:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-parrot.net/blog/perrucheetco/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: les mysteres de la métallurgie antique   Ven 19 Fév 2010, 06:36

@Jdeuxf a écrit:
Quant aux sabres de Damas contenant des nanotubes c'est tout à fait exact. En fait les nanotubes de carbone, l'unité de base étant les fullerènes, se forment spontanément dans les conditions du travail de la métallurgie. Donc en fait, les forgerons de Damas ont fait des nanotubes comme M. Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Cela ne retire rien à leur habilité en terme de travail des métaux.

Bonjour, je voulais le dire mais je vois que c'est déjà fait.
La preuve que celà à fait couler beaucoup d'encre pour rien.
Il aurais suffit d'aller voir un artisant français pour le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
nicora
Participation sympathique
Participation sympathique




Masculin Age : 31
Nombre de messages : 12
Inscription : 26/06/2013
Localisation : nice
Emploi : gerant de commerce
Passions : ufologie,astronomie,astrophysique
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: les mysteres de la métallurgie antique   Jeu 27 Juin 2013, 08:04

je pense que l'exceptionnel savoir des métaux repose sur le bombardement de la terre par les météorites qui ne faut pas oublier a façonner le monde.on sait tous que la terre a été atomisé par des roches qui sont les précurseurs des métaux.la stigmatisation de la lune a laissé des traces de ces précurseurs.la civilisation antique ou autres ethnies se sont inspirer de ces corps et de ces propriétés exceptionnelles pour bâtir des structures durables et résistant à la corrosion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

les mysteres de la métallurgie antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les mysteres de la métallurgie antique
» Histoire: La démocracie en Grèce antique.
» L’Egypte ou le Mystère d’Horus - 1ere Partie - L'école des mysteres
» La Médecine Dans La Rome Antique (en construction)
» Le nom de l'Egypte antique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Ovni :: Archéo-ufologie: Cas d'observation d'ovni dans l'histoire :: Archéologie mystérieuse-