Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 L'islam le coran et la vie extraterrestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: L'islam le coran et la vie extraterrestre   Mar 21 Oct 2008, 17:04

Les Juifs et Musulmans russes admettent l’existence des E.T



Anges IslamLes enseignements de l´Islam admettent l´intelligence extraterrestre, a dit le représentant du conseil des Muftis de Russie.

“Selon le saint Coran, le Tout-Puissant parle de la création de plusieurs mondes. Nous connaissons le monde des hommes, des Djinns, des plantes et des animaux. Peut-être, ne les connaissons-nous pas tous. Le Créateur peut tout créer, D´autres créatures peuvent habiter les mondes qui sont hors de notre portée“, a dit le président du département international du conseil des Muftis, Rushan Abbyasov, cité jeudi par le quotidien Moskovsky Komsomolets,

Il a cité une sourate du Coran disant : “Louez Allah, le Seigneur des mondes !” et mentionna qu’ainsi le saint livre Musulman confirmait que “d’autres civilisations pouvaient exister“.

“Quand à la question si ces E.T porte le péché originel ou pas, il n’y a pas de notion du péché originel dans l’Islam. En fait, le Coran dit que si un bébé meurt, il va directement au paradis parce qu´il est pur et innocent,” a dit Abbyasov.

Le rabbin Zinovy Kogan a dit que “le Seigneur est la cause première pour tout ce qui existe dans les micros et macros mondes.”

“Il ne peut être exclu que d’autres créatures similaires à l’homme existent dans d’autres mondes,” souligna-t-il.

Le secrétaire du départment du patriarcat pour les relations externes de l´Église de Moscou (Moscow Patriarchate Department for External Church Relations) pour les affaires inter-chrétiennes, Fr. Igor Vyzhanov, spéficia que la question de l’existence E.T (UFO-people) n’avait rien à faire avec les enseignements chrétiens parce qu’ils considèrent la question de salvation de l’âme humaine.

“Je pense que les théologiens Orthodox autant que Catholiques, si interrogés, divergeraient. Certains diraient : l’existence de la vie extraterrestre est possible, comment pouvons-nous nier la puissance créatrice de Dieu. Les autres diraient que la vie terrestre est l’unique. Bien que cette question soit absolument insignifiante pour l’Église, ce n’est même pas une question scientifique, mais que curiosités futiles,” conclua le prêtre.

traduction française : Michel Actis

Et les extraterrestres ?.....

Proposé par Mouhammad Patel le Mardi, 28 Août 2001

Questions d'actualité...

Question: Bonjour, quelle est la position de l'islam à propos de l'existence d'extra-terrestres ?

Merci pour la réponse .

Réponse: Bonjour, avant de répondre à cette question, j'aimerai apporter une petite précision:

La mission dont a été chargée le Prophète de l'Islam, Mohammad (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui), consistait à diriger l'humanité vers le Droit Chemin, de la retirer des ténèbres de l'Egarement afin de la guider vers la Lumière Divine. Ainsi, son Message, tout comme le Livre qui lui a été révélé, le Coran, ont toujours eu pour objet d'accompagner l'homme dans son cheminement vers Dieu. C'est la raison pour laquelle on ne trouvera dans les sources religieuses islamiques que les informations essentielles et nécessaires à l'être humain pour sa vie présente et la préparation de la vie future. La question de l'existence de formes de vie extraterrestres n'étant évidemment pas une question essentielle pour le salut de l'humanité, les sources islamiques ne s'y sont donc pas attardées.

Il est vrai cependant que cette question a été évoquée par certains savants musulmans, et ce, à propos d'un verset du Coran qui dit: "Allah qui a crée sept cieux et autant de terres. Entre eux (Son) commandement descend…." (Verset 12/ Sourate 65) Tandis que certains savants pensent que le terme "terres" employé dans ce verset désigne les différentes couches qui composent la croûte terrestre, d'autres (parmi les commentateurs du Qour'aane surtout, comme Allâma Aloûsi r.a., auteur de l'ouvrage nommé "Tafsir Rouhoul Mâ'ani") pensent qu'au contraire, ce verset constitue une preuve de la pluralité des mondes et des planètes habités. Selon eux, ces planètes seraient séparés par de grandes distances et abriteraient chacune des formes de vie dont Allah est le Seul à connaître la nature. Cette opinion est quelque peu confirmée par les propos suivants attribués à Ibn Abbâs (radhia Allâhou anhou), en guise de commentaires du verset cité: "Il y a sept terres, sur chacune d'elle il y a un Prophète comme le votre, et il y a eu un Adam comme votre Adam, un Noé comme le votre, un Abraham comme le votre, un Jésus comme le votre". (Il convient de souligner que l'authenticité de ce rapport ne fait cependant pas l'unanimité entre les spécialistes). Les savants expliquent ce Hadith (Tradition) en disant que chacun de ces mondes est habité par des créatures d'une origine commune, tout comme l'espèce humaine, et Dieu a aussi choisi parmi eux des êtres qu'Il a élu, tout comme il a choisi parmi les hommes des Prophètes comme Noé, Abraham, Jésus…. Certain théologiens musulmans connus, comme Wahab r.a., affirment qu'il existe plusieurs centaines de mondes différents.

Par ailleurs, il est intéressant de rappeler que les anges peuvent aussi être considérés comme des "extraterrestres", au sens littéral du terme, car ce sont des créatures qui vivent en dehors du globe terrestre. D'après une tradition prophétique (Hadith) rapportée par de nombreux auteurs, il apparaît que les êtres humains peuvent parfois apercevoir des anges, et la forme dans laquelle ils apparaissent (d'après la description qui en est donnée) est assez troublante. Jugez-en par vous mêmes:

Abou Saïd al khoudri (que Dieu l'agrée) (il s'agit d'un Compagnon du Prophète Mohammad (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui)) rapporte qu'une nuit, alors qu'Ousayd bin Houzayr (que Dieu l'agrée) était en train de réciter le Coran, (assis) dans son parc à chameaux, son cheval (qui était près de lui) commença tout à coup à s'agiter; il continua de réciter et le cheval s'agita à nouveau. Il continua (quand même) à lire et l'animal s'agita encore. Ousayd (que Dieu l'agrée) dit: "J'eus peur qu'il ne foule (mon fils,) Yahya (qui était près de lui). Je me levai pour aller le voir et c'est alors que je vis comme une ombre (ou un nuage) au dessus de ma tête, dans laquelle il y avait des sortes de lanternes. Elle s'éleva dans les airs, jusqu'à ce que je la perdis de vue." Il dit: Le (lendemain) matin, j'allai voir le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) et je dis: "O Envoyé de Dieu ! Alors que j'étais en train de réciter le Coran la nuit dernière dans mon parc à chameaux, mon cheval commença tout à coup à s'agiter." Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit: "Tu aurai du continuer à lire, ibné Ousayd". Il dit: "Je repris ma lecture, mais l'animal s'agita à nouveau." Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit: "Tu aurai du continuer à lire, ibné Ousayd". Il dit: "Je repris ma lecture et le cheval s'agita encore." Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit: "Tu aurai du continuer à lire, ibné Ousayd". Il dit: "Je me levai (alors) , (car) Yahya étant près de lui, j'eus peur qu'il ne l'écrase. C'est à ce moment que je vis comme une ombre (ou un nuage) dans laquelle il y avait comme des lanternes. Elle s'éleva dans les airs jusqu'à ce que je la perdis de vue." Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit: "C'étaient les anges qui t'écoutaient. (D'après une autre version, le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit qu'il s'agissait de la "sakînah". Il y a un grand nombre de divergences parmi les savants musulmans quant au sens de ce terme. Ce qui ressort de ces divergences, c'est que la "sakînah" est une créature particulière d'Allah qui descend parfois sur terre accompagnée d'anges.) Et si tu avais continué ta récitation, (elle serait restée et) les gens l'auraient vue le matin; elle ne se serait pas dissimulée d'eux."

(Rapporté par Mouslim, Ahmad, Nisaï et Boukhâri r.a.)
http://www.muslimfr.com/modules.php?name=News&file=article&sid=141

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici


Dernière édition par Benjamin le Mer 17 Déc 2008, 09:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'islam le coran et la vie extraterrestre   Mar 21 Oct 2008, 17:10

Mohammad et les extraterrestres

ABBASI david hassan, Siyavash AWESTA

HALIMA s’est occupée de MOHAMMAD pendant plusieurs années mais du jour au lendemain, elle prit la main du jeune garçon et le ramena chez son grand-père.

Le grand-père, étonné de ce retour, demanda une explication.

HALIMA lui dit : « J’ai peur que le Diable soit entré en lui »

AMENE et le grand-père n’acceptèrent pas cette version.

AMENE prétendait qu’au moment où elle était enceinte de MOHAMMAD, la lumière du monde était plus lumineuse et elle ne sentait pas le poids dans son ventre…

Un jour le fils de HALIMA qui jouait avec MOHAMMAD courut chez ses parents et dit : « Deux hommes habillés en blanc ont pris mon frère ( MOHAMMAD ), ils lui ont ouvert le ventre pour y chercher quelque chose….

C’est à la suite de cette histoire qu’HALIMA décida de ramener MOHAMMAD à sa famille.

MOHAMMAD raconte lui-même l’histoire de l’ouverture de son ventre à l’âge de cinq ou six ans lorsqu’il était adulte, quand il se disait prophète.

Un jour, un vieil homme sage de la tribu de BANI-AMER rend visite à MOHAMMAD pour l’interviewer ! !



L’homme sage dit: « Alors MOHAMMAD, dis-moi comment puis-je apprendre plus que je ne sais déjà ?

MOHAMMAD dit : « En continuant à apprendre ! »

L’homme sage dit : « Quels sont les signes de l’apprentissage ? »

MOHAMMAD dit : « Chercher et toujours poser la question. »

L’homme sage dit : « Comment va s’étendre le mal ? »

MOHAMMAD dit : « En insistant ! »

L’homme sage dit : « Le bien peut-il être positif après le mal ? »

MOHAMMAD dit : « Oui, on peut toujours s’excuser et abandonner le mal vers le bien. »

L’homme sage dit : « Quel est ton message ? »

MOHAMMAD dit : « Prier le seul Dieu. »

L’homme sage dit : « Si je fais cela, qu’est-ce que ça m’apportera ? »

MOHAMMAD dit : « Les jardins éternels avec de l’eau qui coule à tes pieds … »

L’homme sage dit : « Mais ça c’est très bien mais personne ne l’a jamais encore vu et raconté. De ce monde-là, ici et maintenant, que puis-je gagner que je puisse sentir et toucher ? »

MOHAMMAD dit : « Conquérir le monde, obtenir ses richesses. »



L’homme de la tribu de BANI-AMER accepta de devenir membre de ce mouvement de pensée.

Alors, il dit à MOHAMMAD : « Donnes-moi l’origine de cette prophétie ? Les autres prophètes venaient de familles éduquées et riches comme MOISE, grand général de l’armée d’Egypte, JESUS, le souvenir du temple de Jérusalem, le grand rabbin, ZACHARIA, ou encore MARIE, une femme de discipline et de pensée…. Mais toi, tu lances ta prophétie parmi les gens du désert qui prient pour les pierres ou les statues. Comment se fait-il ? Et quel est le secret et l’origine de ta prophétie ? »

MOHAMMAD répondit : « Quand que j’étais un jeune garçon, je n’aimais pas ces statues qui recouvraient La MECQUE. Je n’aimais pas non plus la poésie. Quand j’étais tout petit, je jouais avec mes amis dans une vallée. Trois personnes habillées de blanc qui tenaient une bassine dorée avec une lumière autour de leurs têtes, m’ont approché. Mes amis apeurés ont pris la fuite. De loin, ils criaient ; « Le gamin n’est pas comme nous, il vient de la tribu de GHOREISH, il n’a pas de père, il est chez nous pour être allaité. Si vous le tuez, vous ne gagnerez rien. ».

Mais les trois personnes n’écoutaient pas. Un des trois m’agrippa et m’allongea sur le sol. Il ouvrit mon ventre, de haut en bas, et prit tout ce qu’il contenait, posa le tout dans une bassine avec un produit qui ressemblait à la neige. Après avoir tout lavé et nettoyé, il remit tout à sa place.

La deuxième personne s’approcha de moi, sa main pénétra mon corps. Il y sortit mon cœur, il y avait du sang noir qui coulait J’ai pensé qu’il prenait quelque chose de mon cœur. Il avait une bague dorée qui reflétait de la lumière. Il tamponna avec la bague mon cœur et le remit à sa place.

Ensuite, la troisième personne se dirigea vers moi, toucha l’ouverture faite par la première personne et la referma. Ils m’embrassèrent et repartirent.

Ensuite, j’ai vu ma nourrice et les membres de sa tribu s’approcher de moi, très inquiets. Ma nourrice m’a pris dans ses bras, réjouit que je sois vivant.

J’ai pensé que les gens avaient vu toute cette opération alors que non. Ils pensaient que le démon était entré en moi. Je disais, non ça va, je suis conscient, je ne suis pas malade. Mes parents d’adoption étaient du même avis que moi. Mais les membres de la tribu insistaient pour que j’aille chez le grand voyant du désert, Mr. COHEN pour qu’il m’examine.

Alors je suis allé chez lui.

Dés qu’il entendit ma version, tel que je viens de te la raconter, il sursauta et cria : « Ola, quelle tristesse pour le peuple arabe, qu’Allah protège le peuple arabe de cette personne. Tuez ce garçon et moi ensuite. Je jure sur la tête de deux grande idoles, LATT et AZZA que si vous le laissez vivant, il détruira votre religion, votre cerveau. Il insultera vos ancêtres, créera la division et vous ramènera une religion que vous n’avez encore jamais vu et entendu parler…. »

Ma nourrice me prit dans ses bras et dit à Mr. COHEN : « C’est vous qui êtes fou, j’ai eu tord de vous amener mon fils. Vas chercher quelqu’un pour te tuer mais je ne tuerais pas mon fils….

A la suite de cette histoire, ma nourrice se trouvait dans l’obligation de me rendre à ma famille.

L’homme de la tribu de BANI-AMER embrassa MOHAMMAD en lui disant : « Je crois en toi et nous allons conquérir le monde ».



DJEN en arabe signifie « démon » et le mot « génie » en découle. Bien sûr, le mot MADJNOUN est utilisé pour désigner les personnes qui sont anormales et folles mais fou en arabe veut dire MAHBOUL.

Donc à l’époque, celui qui prétendait être habité par le démon était qualifié de MADJNOUN.

De temps en temps, MOHAMMAD avait une grande fièvre et un mal de tête énorme ce qui lui permettait d’avoir des pensées miraculeuses…

Génie veut également dire, celui qui a un démon (positif ou négatif) en lui à savoir envahit par un DJEN !

Citer des extraits du livre, L'islam top secret!! Regard Critique Sur l’Islam ! : ABBASI David Hassan, Siyavash AWESTA

http://www.avairan.com/Mohammad-%20les-extraterrestres.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'islam le coran et la vie extraterrestre   Mar 21 Oct 2008, 17:12

Les extraterrestres dans le Coran



Et les extraterrestres ?.....


Question: Bonjour, quelle est la position de l'islam à propos de l'existence d'extra-terrestres ?

Merci pour la réponse .

Réponse: Bonjour, avant de répondre à cette question, j'aimerai apporter une petite précision:

La mission dont a été chargée le Prophète de l'Islam, Mohammad (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui), consistait à diriger l'humanité vers le Droit Chemin, de la retirer des ténèbres de l'Egarement afin de la guider vers la Lumière Divine. Ainsi, son Message, tout comme le Livre qui lui a été révélé, le Coran, ont toujours eu pour objet d'accompagner l'homme dans son cheminement vers Dieu. C'est la raison pour laquelle on ne trouvera dans les sources religieuses islamiques que les informations essentielles et nécessaires à l'être humain pour sa vie présente et la préparation de la vie future. La question de l'existence de formes de vie extraterrestres n'étant évidemment pas une question essentielle pour le salut de l'humanité, les sources islamiques ne s'y sont donc pas attardées.

Il est vrai cependant que cette question a été évoquée par certains savants musulmans, et ce, à propos d'un verset du Coran qui dit: "Allah qui a crée sept cieux et autant de terres. Entre eux (Son) commandement descend…." (Verset 12/ Sourate 65) Tandis que certains savants pensent que le terme "terres" employé dans ce verset désigne les plaques continentales, les multiples régions de la terre ou les différentes couches qui composent la croûte terrestre, un grand nombre de commentateurs du Qour'aane (comme Allâma Aloûsi r.a., auteur de l'ouvrage nommé "Tafsir Rouhoul Mâ'ani") pense, qu'au contraire, ce verset constitue une preuve de la pluralité des mondes et des planètes habités. Selon eux, ces planètes seraient séparés par de grandes distances et abriteraient chacune des formes de vie dont Allah est le Seul à connaître la nature. Cette opinion est quelque peu confirmée par une Tradition rapportée du Prophète Mohammad (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) , dont l'authenticité, il est vrai, à été plus ou moins sévèrement critiquée (en fait, il semblerait que les propos en question soient en fait ceux de Ibné Abbâs (radhia Allâhou anhou) ; cette Tradition commente donc ce verset en disant: "Il y a sept terres, sur chacune d'elle il y a un Prophète comme le votre, et il y a eu un Adam comme votre Adam, un Noé comme le votre, un Abraham comme le votre, un Jésus comme le votre". Les savants expliquent ce Hadith (Tradition) en disant que chacun de ces mondes est habité par des créatures d'une origine commune, tout comme l'espèce humaine, et Dieu a aussi choisi parmi eux des êtres qu'Il a élu, tout comme il a choisi parmi les hommes des Prophètes comme Noé, Abraham, Jésus…. Certain théologiens musulmans connus, comme Wahab r.a., affirment qu'il existe plusieurs centaines de mondes différents.

Par ailleurs, il est intéressant de rappeler que les anges peuvent aussi être considérés comme des "extraterrestres", au sens littéral du terme, car ce sont des créatures qui vivent en dehors du globe terrestre. D'après une tradition prophétique (Hadith) rapportée par de nombreux auteurs, il apparaît que les êtres humains peuvent parfois apercevoir des anges, et la forme dans laquelle ils apparaissent (d'après la description qui en est donnée) est assez troublante. Jugez-en par vous mêmes:

Abou Saïd al khoudri (que Dieu l'agrée) (il s'agit d'un Compagnon du Prophète Mohammad (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui)) rapporte qu'une nuit, alors qu'Ousayd bin Houzayr (que Dieu l'agrée) était en train de réciter le Coran, (assis) dans son parc à chameaux, son cheval (qui était près de lui) commença tout à coup à s'agiter; il continua de réciter et le cheval s'agita à nouveau. Il continua (quand même) à lire et l'animal s'agita encore. Ousayd (que Dieu l'agrée) dit: "J'eus peur qu'il ne foule (mon fils,) Yahya (qui était près de lui). Je me levai pour aller le voir et c'est alors que je vis comme une ombre (ou un nuage) au dessus de ma tête, dans laquelle il y avait des sortes de lanternes. Elle s'éleva dans les airs, jusqu'à ce que je la perdis de vue." Il dit: Le (lendemain) matin, j'allai voir le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) et je dis: "O Envoyé de Dieu ! Alors que j'étais en train de réciter le Coran la nuit dernière dans mon parc à chameaux, mon cheval commença tout à coup à s'agiter." Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit: "Tu aurai du continuer à lire, ibné Ousayd". Il dit: "Je repris ma lecture, mais l'animal s'agita à nouveau." Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit: "Tu aurai du continuer à lire, ibné Ousayd". Il dit: "Je repris ma lecture et le cheval s'agita encore." Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit: "Tu aurai du continuer à lire, ibné Ousayd". Il dit: "Je me levai (alors) , (car) Yahya étant près de lui, j'eus peur qu'il ne l'écrase. C'est à ce moment que je vis comme une ombre (ou un nuage) dans laquelle il y avait comme des lanternes. Elle s'éleva dans les airs jusqu'à ce que je la perdis de vue." Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit: "C'étaient les anges qui t'écoutaient. (D'après une autre version, le Prophète (paix et bénédiction de Dieu soient sur lui) dit qu'il s'agissait de la "sakînah". Il y a un grand nombre de divergences parmi les savants musulmans quant au sens de ce terme. Ce qui ressort de ces divergences, c'est que la "sakînah" est une créature particulière d'Allah qui descend parfois sur terre accompagnée d'anges.) Et si tu avais continué ta récitation, (elle serait restée et) les gens l'auraient vue le matin; elle ne se serait pas dissimulée d'eux."

(Rapporté par Mouslim, Ahmad, Nisaï et Boukhâri r.a.)

Wa Allâhou A'lam !

Dieu est Plus Savant !



http://www.muslimfr.com/extra.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'islam le coran et la vie extraterrestre   Mar 21 Oct 2008, 17:13

Est-ce une première correlation entre anges & OVNI ?
Ousayd Ben Houdayr -que Dieu l'agrée- a rapporté qu'une nuit il
lisait la sourate de la Vache, alors que son cheval était attaché
près de lui. Le cheval commença à s'agiter, mais quand il cessa la
lecture, l'animal s'apaisa. Puis de nouveau il continua la lecture,
le cheval s'agita de nouveau, et quand il arrêta la lecture, il
s'apaisa, et ce fut ainsi pour la troisième fois. En poursuivant sa
lecture, le cheval s'agita, il le laissa et sortit en traînant son
fils qui était près de l'animal de peur qu'il ne lui fasse du mal et
il leva ses yeux vers le ciel et vit comme une nuée de cierges qui
s'éloigna pour disparaître à la fin. Le matin, il alla raconter ce
fait au Prophète (BSDL) qui lui dit: "Tu devais continuer ta
récitation, ô Ibn Houdayr! Tu devais continuer ta récitation ô Ibn
Houdayr!". Il lui répondit: "O Messager de Dieu, j'avais peur que le
cheval ne foule mon fils Yahia aux pieds car il était tout près de
lui. J'ai levé la tête (du Livre de Dieu) et je suis allé vers mon
fils, puis comme je levai ma tête vers le ciel, je vis comme un nuage
dans lequel il y avait des lampes qui s'éloignèrent et que je perdis
de vue". Le Messager de Dieu (BSDL) lui demanda: "Sais-tu ce que
c'était?" -Non, répondit-il. Et le Prophète (BSDL) de répliquer:
"C'étaient les anges qui s'approchaient quand tu lisais. Si tu avais
poursuivi ta lecture, le matin, les gens auraient pu les voir sans
échapper à leur vue". (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

BSDL: bénédiction et salut de Dieu sur lui

Les Compagnons du Prophète (Hayat-Assahaba)
Par Mouhammad Youssef Al-Kandahlawi - Volume II
Traduit par Fawzi Chaaban
Éditeur: Dar El Fikr - Beyrouth/Liban
Page 357

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'islam le coran et la vie extraterrestre   Mar 21 Oct 2008, 17:22

Les E.T. un bug dans la théologie ?
Posté par Neo Trouvetou le 2 mai 2008 dans > Blog Note, Croyances • 2 commentaires

Monseigneur Corrado Balducci, théologien au Vatican, avait déjà engagé l’Eglise dans la voie d’une reconnaissance de la réalité extraterrestre. Hier, le directeur de l’observatoire de Castel Gandolfo vient de rappeller que la foi en Dieu n’exclut pas d’envisager l’existence des aliens.
Le Révérend Jose Gabriel Funes a déclaré que l’immense étendue de l’univers montre qu’il est possible que d’autres formes de vie existent en-dehors de la Terre, même des êtres évolués.
Dans une interview publiée par L’Osservatore Romano le 13 mai, jour anniversaire de la première apparition de Fatima, le Révérend Funes a dit que cette idée “ne saurait être contraire à la foi chrétienne” parce que les aliens seraient des créatures divines.
L’interview reprend en titre une de ses formules : “L’extraterrestre est mon frère”. Selon lui, nier l’existence des E.T. serait comme “imposer des limites” à la liberté du Créateur. “Comme il existe une multiplicité de créatures sur Terre, il peut y avoir d’autres êtres également intelligents créés par Dieu”.

Emporté par son élan, il suggère qu’on parle alors de “notre frère extraterrestre” comme saint François d’Assise parlait de “frère” ou de “soeur” pour toutes les créatures terrestres.

Apparement ces dernières révélations n’ont pas l’air d’émouvoir les fidèles…

Mais qui croit vraiment que les extra-terrestres nous ont découvert depuis 1947, c’est à dire depuis les premières apparitions de disques volants?

50 ans, c’est vraiment peu dans l’échelle du temps. Si ils ont le moyen de venir ici, c’est depuis longtemps, et quand je dis “ils” c’est qu’en plus d’après les témoignages, ils sont de multiples races différentes, alors ils n’ont pas tous trouvé en même temps notre belle planète, il y a 50 ans.

Ils sont donc forcément là depuis longtemps, et en terme de temps, ça peut faire des millions d’années ou des dizaines de milliers d’années; en tout cas bien assez pour avoir pu “participer” au passé de nos civilisations.

Une question se pose: alors, nous ont-ils manipulés en se faisant passer pour Dieu grâce à un arsenal technologique qui pour nos malheureux ancêtres aurait pu passer (et d’ailleurs aussi aujourd’hui dans une moindre mesure) pour des miracles?

Qui sait qui a bien pu parler à Moïse dans le buisson ardent, et qui a bien pu générer un champ de force capable de séparer des eaux? Disons que c’est une hypothèse possible et beaucoup plus encore: probable! 9a ne veut pas dire que Dieu n’existe pas, mais que peut être certains en usurpent le nom parcequ’il ne s’occupe pas de nous de la manière qu’on pense; et d’autres prennent cette place.

Il y a un ouvrage intéressant intitulé “Bible et OVNI” qui traite beaucoup du sujet d’ailleurs et qui montre que beaucoup de termes hébreux ayant servi à rédiger l’ancien testament peuvent être interprétés bien différemment, par rapport à leur racine. Un exemple frappant: le buisson ardent pourrait aussi être traduit par “le bouclier ardent”, et qu’est-ce qui est rond comme un bouclier, et qui reluit d’une lumière “ardente”? Je vous le donne en mille! Un OVNI!!

La question est : que sait réellement le vatican à ce sujet ?

Dans la foulée on apprend que “les enseignements de l´Islam admettent l´intelligence extraterrestre”, a dit le représentant du conseil des Muftis de Russie.

“Selon le saint Coran, le Tout-Puissant parle de la création de plusieurs mondes. Nous connaissons le monde des hommes, des Djinns, des plantes et des animaux. Peut-être, ne les connaissons-nous pas tous. Le Créateur peut tout créer, D´autres créatures peuvent habiter les mondes qui sont hors de notre portée“, a dit le président du département international du conseil des Muftis, Rushan Abbyasov, cité jeudi par le quotidien Moskovsky Komsomolets,

Il a cité une sourate du Coran disant : “Louez Allah, le Seigneur des mondes !” et mentionna qu’ainsi le saint livre Musulman confirmait que “d’autres civilisations pouvaient exister“.

“Quand à la question si ces E.T porte le péché originel ou pas, il n’y a pas de notion du péché originel dans l’Islam. En fait, le Coran dit que si un bébé meurt, il va directement au paradis parce qu´il est pur et innocent,” a dit Abbyasov.

Le rabbin Zinovy Kogan a dit que “le Seigneur est la cause première pour tout ce qui existe dans les micros et macros mondes.”

“Il ne peut être exclu que d’autres créatures similaires à l’homme existent dans d’autres mondes,” souligna-t-il.

Le secrétaire du départment du patriarcat pour les relations externes de l´Église de Moscou (Moscow Patriarchate Department for External Church Relations) pour les affaires inter-chrétiennes, Fr. Igor Vyzhanov, spéficia que la question de l’existence E.T (UFO-people) n’avait rien à faire avec les enseignements chrétiens parce qu’ils considèrent la question de salvation de l’âme humaine.

“Je pense que les théologiens Orthodox autant que Catholiques, si interrogés, divergeraient. Certains diraient : l’existence de la vie extraterrestre est possible, comment pouvons-nous nier la puissance créatrice de Dieu. Les autres diraient que la vie terrestre est l’unique. Bien que cette question soit absolument insignifiante pour l’Église, ce n’est même pas une question scientifique, mais que curiosités futiles,” conclua le prêtre.

source : AFP Interfax-Religion (via La Centrale Ufologique)

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'islam le coran et la vie extraterrestre   Mar 21 Oct 2008, 17:24

Il existe de nombreuses similitudes entre les djinns et les enlèvements par des extraterrestres. Les démons sont des menteurs invétérés. Budd Hopkins disait, ne croyez jamais ce que disent les extraterrestres. Ils sont également de grands illusionnistes, capables de passer de l'état invisible à visible ou de matérialiser des objets physiques. Ils font usage de la télépathie tout comme les occupants des ovnis. Les animaux ressentent les Djinns tout comme ils sont sensibles aux manifestations OVNI. Les traditions musulmanes rapportent que les djinns peuvent prendre la forme d'animaux tout comme les aliens se dissimulant sous l'aspect d'animaux en guise de souvenirs écrans.

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'islam le coran et la vie extraterrestre   Mar 21 Oct 2008, 17:35

Le Coran et la science

Cliquez sur les titres et sous-titres pour atteindre précisément les passages souhaités


Introduction

I. Pourquoi le Coran contiendrait-il des connaissances scientifiques, et qu'est-ce que cela prouverait s'il en contenait ?

II. Y a-t-il dans le Coran des connaissances scientifiques en avance sur celles de son époque ?

Certains musulmans soutiennent que le Coran contient et expose des vérités scientifiques, qui étaient inconnues des hommes de l'époque (VIe-VIIe siècles) et impossibles à découvrir par ceux-ci. Ceux qui soutiennent cette thèse y voient un argument en faveur du caractère révélé du texte coranique : si ce livre contient des connaissances qu'aucun homme de l'époque ne possédait ni ne pouvait posséder, c'est bien la preuve qu'il est d'origine divine.
Une telle position conduit à soulever des problèmes divers et de natures différentes, qu'il est d'abord important de ne pas confondre.
Certes, il s'agit de savoir si, effectivement, le Coran contient des vérités de ce genre. Mais il s'agit aussi de s'interroger sur le désir même d'en chercher en lui, ainsi que sur les conclusions qu'il serait possible de tirer de leur éventuelle présence. La première recherche est, en principe et autant que possible, purement factuelle (oui ou non, le Coran expose-t-il des connaissances que seule la science moderne a été en mesure de découvrir par des voies purement humaines ?). La seconde est d'une nature différente, en ce qu'elle fait appel au raisonnement seul et non à l'établissement de faits : on peut l'appeler philosophique, ou théologico-philosophique, ou philosophico-scientifique pour une part (un livre présentant la Parole de Dieu est-il censé contenir des connaissances de physique, de chimie ou de biologie ? et si même de telles connaissances se trouvent en lui, l'inspiration divine est-elle la seule façon d'expliquer leur présence ?).
Nous commencerons par aborder ce second groupe de questions, puis nous tenterons de faire un point de la situation à propos de la première interrogation ("factuelle"), en rassemblant informations et études, dans la mesure de nos moyens.

Retour en haut de la page

* * *

I. Pourquoi le Coran contiendrait-il des connaissances scientifiques, et qu'est-ce que cela prouverait s'il en contenait ?

Au moins depuis l'apparition de la Thora, il y a des hommes qui pensent que le Livre révélé par Dieu doit contenir toute la connaissance, y compris la connaissance scientifique, c'est-à-dire celle qui porte sur la réalité physique et la façon dont elle est organisée ; et ces hommes, dans un esprit souvent fortement teinté d'ésotérisme et de gnosticisme, voire de magie, se sont acharnés à "lire" de telles connaissances dans les textes sacrés. Des tentatives semblables ont été faites avec la Bible chrétienne, ou même, comme je l'ai déjà indiqué, avec certains édifices comme les pyramides d'Egypte : celles-ci étant alors envisagées comme des sortes de "livres de pierre", dans lesquels les bâtisseurs auraient inscrit, sous forme de signes divers, tout une science à la fois spirituelle et scientifique (quelque chose de similaire existe à propos du Temple de Salomon, dans lequel toute une tradition ésotérique a pensé trouver une telle science ; on en voit des traces dans des organisations aussi diverses que celles des Compagnons, des Rose-Croix, des Francs-Maçons, etc.). L'idée générale et simplifiée que l'on peut en tirer est celle-ci : il y a une "sagesse" totale, couvrant la totalité de ce qui est connaissable, qui est donc à la fois religieuse, philosophique et scientifique ; elle était connue des Anciens, a été cachée dans certains monuments (au sens latin, c'est-à-dire : tout ce qui recueille une mémoire, donc aussi bien édifices que livres), et ceux qui savent les déchiffrer peuvent l'y retrouver.
Ce que l'on trouve dans l'islam d'aujourd'hui, chez certains, est un prolongement de cette attitude, dans la mesure où il y a la conviction que le Coran doit contenir toute la connaissance possible, ce qui permet d'envisager ce Livre comme absolument suffisant (rendant tous les autres livres inutiles, puisque tout s'y trouve). C'est effectivement une tendance forte de l'islam, et cela depuis son apparition, que de considérer le Coran comme l'unique nécessaire, ce qui peut et doit tenir lieu de tout ; et cela peut aller jusqu'à justifier que l'on élimine tous les autres livres. Mais ce n'est sans doute pas l'idée la plus répandue, y compris chez ceux qui prétendent aujourd'hui qu'il y a des connaissances scientifiques dans le Coran. Ils n'affirment pas nécessairement que toute la connaissance possible est écrite dans le Coran, mais plutôt que ce livre contient certaines connaissances scientifiques, inaccessibles aux hommes de l'époques, placées là comme des signes (des sortes de miracles) pour montrer que ce livre n'a pu être conçu par des hommes. Ayant ce rôle de signes, ces connaissances ne seraient donc pas à considérer comme importantes directement en elles-mêmes, mais seulement en raison de ce qu'elles montrent à propos de l'origine du texte. Par exemple, Dieu aurait révélé à Muhammad le fonctionnement du "cycle de l'eau", non pas essentiellement pour qu'il sache comment ce cycle fonctionne (et pour que les hommes en tirent ensuite un certain nombre d'applications pratiques), mais pour manifester que Lui, l'auteur du discours adressé à Muhammad et aux hommes, est plus qu'un homme.
Or la question est ici de savoir, non pas si de telles connaissances se trouvent effectivement dans le Coran, ni s'il est vrai qu'elles étaient inconnues des hommes de l'époque (ce sera l'objet de la seconde partie de notre propos), mais de savoir ce que l'on est en droit de tirer comme conclusion, même en admettant ces deux points.
Allons droit à l'essentiel : même si le cycle de l'eau et le développement de l'embryon humain sont expliqués dans le Coran, qu'est-ce que cela prouve ? Cela oblige-t-il à admettre aussitôt que Dieu est l'auteur de ce livre ? Non, en toute rigueur. Cela oblige seulement à admettre que l'auteur du livre est un être possédant des connaissances supérieures à celles des hommes de l'époque de Muhammad ; voilà exactement ce que l'on doit en conclure : pas plus, pas moins. Or n'y a-t-il que Dieu, et même précisément Dieu comme esprit absolu, omniscient et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, qui corresponde à cette description ? Non pas. Il y a bien d'autres explications possibles.
D'abord, on peut penser à un ou plusieurs hommes qui, par leur haute intelligence et leur travail, seraient parvenus à dépasser les connaissances de leur temps. Fondamentalement, rien ne s'y oppose, puisque les connaissances en question ne sont pas du tout inaccessibles à l'homme par nature : la preuve, c'est que les hommes ont fini par les découvrir par eux-mêmes. Leur découverte s'est avérée n'être rien d'autre qu'une question de temps et d'utilisation des ressources intellectuelles de l'homme. Il suffirait donc d'admettre que certains hommes ont été en avance par rapport aux autres : et en avance dans le même registre, celui des capacités purement humaines.
On peut même faire un pas supplémentaire, pour compléter et renforcer cette explication. Pourquoi ne pas admettre que, dans le cours de l'histoire, ont existé des civilisations d'un très haut niveau de développement intellectuel (peut-être même supérieur à celui que nous connaissons aujourd'hui), civilisations qui auraient ensuite complètement disparu d'une façon ou d'une autre, et dont le souvenir et presque tout l'héritage auraient été perdus, à l'exception de quelques vestiges (matériels ou intellectuels) ? Recueillis par quelques initiés, ces vestiges auraient pu ensuite parvenir jusqu'à d'autres hommes, appartenant à une époque beaucoup moins "savante". Cette théorie a des adhérents, et même ses lettres de noblesse : que l'on songe à la célèbre Atlantide, dont parle Platon dans le Critias, et qui eut son heure de gloire dans bien des récits de science-fiction. Hypothèse farfelue, difficile à croire et invérifiable ? Sans doute ; mais beaucoup trouveront qu'elle ne l'est pas plus, et même moins, que celle qui consiste à faire intervenir l'absolu en personne!
Autre possibilité : pourquoi ne pas voir, dans ces connaissances contenues dans le Coran (si elles s'y trouvent bien), la marque d'une intervention d'êtres non humains mais non divins pour autant ? Pourquoi ne pas en faire l'indice d'une intervention d'extraterrestres, possédant une science très avance sur celle des hommes de l'époque ? Là encore, on trouve des gens pour soutenir cette thèse, à propos de réalisations qui semblent dépasser les possibilités des hommes vivant à l'époque où elles furent faites. Ainsi certains croient-ils que les pyramides d'Egypte (encore!) ou le temple de Baalbek ont été édifiés par des êtres venus de l'espace (ou du moins avec leur aide), ou que certains tracés anciens, figurant sur le sol au Pérou, étaient faits à l'intention de tels êtres... Là encore, l'explication paraîtra saugrenue. On est irrésistiblement enclin à penser que ceux qui soutiennent ces théories sont de doux illuminés, qui utilisent tous les prétextes pour alimenter leurs lubies ; et c'est très probablement le cas. Mais on ne voit pas pourquoi leur "explication" serait moins bonne que celle avancée par certains musulmans. A nouveau il faut remarquer que celle-là peut sembler, à bon droit, moins "coûteuse" et moins "irrationnelle" que celle-ci. Elle respecte mieux le principe d'économie, qui stipule qu'en toute recherche d'explication, il faut partir des hypothèses les plus prochaines et les plus simples, et ne se tourner, de proche en proche, vers les plus lointaines et les plus complexes, que si les premières se sont révélées insuffisantes. Or l'hypothèse d'une intervention de créatures extraterrestres est suffisante pour expliquer le point en question (ie la présence dans le Coran de connaissances scientifiques, en admettant qu'il y en ait), et elle est plus proche du fait à expliquer que celle d'une intervention divine ; pour cette raison elle peut être jugée préférable à cette dernière [1].

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'islam le coran et la vie extraterrestre   Mar 21 Oct 2008, 17:35

En somme, on l'a compris, il s'avère que la déduction "il y a dans le Coran des connaissances supérieures à celles des hommes de l'époque, donc Dieu est l'auteur du Coran" n'est pas logiquement concluante. Les connaissances en question ne font pas partie de celles qui ne peuvent avoir que Dieu comme auteur. Il n'y a nul besoin d'être l'absolu en personne pour les posséder ; elles relèvent de ce que l'homme peut très bien parvenir à connaître par lui-même, ou, pourquoi pas, recevoir d'autres créatures (sur cette question, qui est celle des contenus ne pouvant avoir que Dieu lui-même pour source, voir La question de la Révélation I, 4). La conclusion s'impose : même si le Coran contenait des connaissances scientifiques encore inconnues à l'époque de sa parution, cela ne constituerait pas une preuve ni même un signe du caractère divin de ce livre. Mais le Coran contient-il vraiment de telles connaissances ? Dans quelle mesure les lectures qui prétendent les y trouver sont-elles sérieuses et crédibles ?

Retour en haut de la page



II. Y a-t-il dans le Coran des connaissances scientifiques en avance sur celles de son époque ?

Il faut commencer par tenter de dresser la liste des connaissances scientifiques (ou du moins des principales d'entre elles) qui, selon certains musulmans, seraient présentes dans le Coran. Selon les quelques recherches que nous avons pu effectuer pour l'instant, le Coran contiendrait des connaissances relatives à :

- la structure et le développement de l'embryon humain
- le caractère unique des empreintes digitales
- la localisation de la zone du cerveau "dirigeant" les mouvements volontaires
- le cycle de l'eau
- la sphéricité de la Terre
- la théorie du Big Bang
- l'expansion de l'univers
- la relativité du temps
- l'antimatière
- les couches de l'atmosphère

Dès que l'on entre dans le détail, on s'aperçoit que, sur certains points, la présence de connaissances scientifiques dans le Coran est si visiblement imaginaire, qu'il suffit de lire les versets coraniques en question, puis l'interprétation qui en est donnée, pour que l'imposture soit évidente. C'est par là que nous commencerons pour "déblayer le terrain". Afin de ne pas être soupçonné d'utiliser des traductions du Coran défavorables aux partisans de la scientificité de ce livre, nous nous réfèrerons à celles qu'ils proposent eux-mêmes.

1) Les impostures manifestes

Pour ce premier groupe de thèmes, nous ferons état des traductions et des interprétations présentées sur le site Les miracles du Coran (http://miraclesducoran.com), qui reprend les thèses du fameux Harun Yahya (spécialement dans son livre Miracles of the Qur'an).

a/ la théorie du Big Bang

La théorie scientifique de l'apparition de l'univers à la suite d'un "big bang" serait déjà dans le Coran. Voici le texte coranique censé le montrer :

"Lui qui est à l'origine des cieux et de la terre…" (Sourate al-An`âm, 101)

où le terme "Lui" désigne Dieu. Inutile d'insister sur l'immense dose de "bonne volonté" nécessaire pour voir la théorie du big bang dans ces quelques mots.

b/ l'antimatière

Une théorie scientifique moderne avance que chaque particule de matière a son "double" inversé, de sorte qu'"à côté" ou "en plus" de l'univers que nous connaissons, il en existerait un autre (sorte d'"anti-univers" composé d'"antimatière"). L'auteur du Coran aurait connu cette théorie, et voici les lignes qui l'attestent :

"Louange à Celui qui a créé tous les couples de ce que la terre fait pousser, d'eux-mêmes, et de ce qu'ils ne savent pas" (Sourate Yâ-Sîn [XXXVI], 36)

Ce sont les mots "et de ce qu'ils ne savent pas" qui sont censés constituer une allusion claire à la théorie de l'antimatière...

c/ le caractère unique des empreintes digitales

Les empreintes digitales sont chaque fois uniques et absolument propres à un individu, même dans le cas des jumeaux. Cette découverte du XIXe siècle aurait été déjà connue de l'auteur du Coran, comme sont censées le montrer ces lignes :

"L'homme, pense-t-il que Nous ne réunirons jamais ses os? Mais si! Nous sommes capable de remettre à leur place les extrémités de ses doigts" (Sourate al-Qiyamah, 3-4)

Si l'extrémité des doigts est mentionnée, il n'y a là aucune allusion aux empreintes digitales proprement dites, et encore moins au fait qu'elles sont uniques pour chaque individu. L'interprétation la plus simple et la plus vraisemblable est que, les os du bout des doigts étant particulièrement fins, ils sont mentionnés pour montrer qu'Allah peut reconstituer l'homme de fond en comble, dans ses moindres détails.



2) Les interprétations très généreuses

La frontière avec le groupe précédent n'est pas toujours facile à établir. Néanmoins, on peut considérer qu'à propos des thèmes qui suivent, il y a bien dans le Coran un vague petit "quelque chose" ressemblant à ce que l'on veut lui faire dire (alors que dans le groupe précédent, il n'y avait strictement rien). A chacun de rectifier la répartition comme il l'entend, sachant qu'en tout état de cause, on évolue là dans l'ordre des nuances fort ténues... Mêmes références que précédemment.

a/ la localisation de la zone du cerveau "dirigeant" les mouvements volontaires

Selon la science la plus moderne, différentes zones du cerveau correspondent aux différents types d'activités psychiques (langage, mémoire...). Passons sur les multiples difficultés qu'entraîne une telle idée de "correspondance", puisque les islamo-scientistes l'acceptent eux-mêmes. La zone qui correspondrait à l'activité volontaire et consciente, en bien et en mal (en particulier l'agressivité) serait la zone pré-frontale du cerveau. L'auteur du Coran l'aurait su, qui dit :

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Benjamin.d
Responsable du forum
Responsable du forum
avatar



Masculin Age : 39
Nombre de messages : 12596
Inscription : 11/03/2007
Localisation : France
Emploi : Privé
Passions : Ufologie, Histoire, lecture
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'islam le coran et la vie extraterrestre   Mar 21 Oct 2008, 17:35

"Car s'il n'y met pas fin, Nous le saisirons brutalement par le toupet du front, un toupet de mensonge et d'erreur" (Sourate al-Alaq, 15-16)

Le front est bien mentionné, comme zone où se situe le "toupet", siège de l'erreur et du mensonge. De là à voir dans ces lignes une connaissance de la localisation cérébrale des différentes activités psychiques, il y a tout de même bien loin. Les hommes ont-ils vraiment eu besoin du Coran pour appeler effronté celui qui fait preuve d'une audace de mauvais aloi, ou pour dire qu'il a du toupet ?

b/ La relativité du temps

Une des principales thèses de la théorie de la relativité, élaborée par A. Einstein au début du XXe siècle, est que le temps n'est pas absolument uniforme, mais se déroule plus ou moins vite selon les conditions dans lesquelles se trouve le sujet (la vitesse à laquelle il se déplace). Cela aurait été connu de l'auteur du Coran, comme le montreraient les trois extraits suivants :

"Et ils te demandent de hâter (l'arrivée) du châtiment. Jamais Dieu ne manquera à Sa promesse. Cependant, un jour auprès de ton Seigneur, équivaut à mille ans de ce que vous comptez" (Sourate al-Hajj, 47)

"Du ciel, Il administre toute affaire sur terre et la fait ensuite monter vers Lui en un jour équivalant à mille ans de votre calcul" (Sourate as-Sajda, 5)

"Les anges ainsi que l'Esprit montent vers Lui en un jour dont la durée est de cinquante mille ans" (Sourate al-Maarij, 4)

Passons sur le fait que la durée du "jour" divin est tantôt de mille ans, tantôt de cinquante mille. L'essentiel est plutôt que, ce qui est affirmé ici, c'est que le temps passé "auprès de Dieu" ou le temps de l'action divine se déroule beaucoup plus lentement que le temps terrestre. D'une part, l'idée qu'il y aurait encore du temps "auprès de Dieu" est théologiquement fausse (l'élément divin est celui de l'éternité, et non un temps quelconque). D'autre part, il n'est fait aucune allusion à la vitesse de déplacement de l'observateur, qui est pourtant le facteur essentiel dans la théorie einsteinienne. Pour considérer que ce facteur est pris en compte implicitement par le Coran, et donc que le Coran parle bien ici de la théorie de la relativité, il faudrait supposer que selon ce texte Dieu se déplace à une certaine vitesse... thèse théologiquement non moins problématique que la précédente !

c/ L'expansion de l'univers

Selon l'astronomie contemporaine, l'univers n'est pas fixe mais en expansion, c'est-à-dire qu'il se déploie en s'éloignant de son centre, un peu comme un ballon que l'on gonfle progressivement, et cela avec une vitesse toujours croissante. Le verset suivant montrerait que l'auteur du Coran ne l'ignorait pas, à une époque où nul n'imaginait rien de tel :

"Le ciel, Nous l'avons construit par Notre puissance et Nous l'élargissons constamment" (Sourate adh-Dhâriyât, 47)

Il faut admettre que, cette fois, le texte coranique offre une ressemblance assez directe avec ce qu'affirme la science moderne (à condition d'identifier le "ciel" et l'univers). Certes, l'extrême brièveté du propos rend l'interprétation islamo-scientiste bien hasardeuse. Néanmoins, au (large) bénéfice du doute, reconnaissons que ce passage peut être une fugitive allusion au fait que l'univers est en expansion, non sans rappeler :
1) que cela reste une vague et fragile possibilité. Il semblerait que le terme "élargissons" soit le résultat d'une traduction très récente et tendancieuse.

Pour un exposé sérieux et documenté qui va dans ce sens (avec texte arabe et argumentation linguistique), voir le dossier présenté sur le site La Parole de Dieu face à l'islam à la page :
http://facealislam.free.fr/science_expansionunivers.html

2) que, même si on transformait le doute en certitude, il faudrait garder à l'esprit toutes les précisions apportées ci-dessus en Première partie, relativement aux conclusions que l'on serait en droit d'en tirer.



3) Des interprétations bien généreuses encore, attribuant de plus au Coran des connaissances... déjà connues depuis longtemps, et mieux que par lui

Il s'agit cette fois d'interprétations présentant approximativement le même degré de fiabilité que celles du groupe précédent, mais qui offrent en plus la particularité de proposer comme révolutionnaires pour l'époque des "connaissances" qui, en fait, étaient connues, parfois depuis fort longtemps, et souvent d'une manière plus précise et plus exacte. Mêmes références que précédemment pour le point a ; pour les points b et c, nous en indiquerons d'autres au moment de les exposer.

a/ La sphéricité de la Terre

Tandis que tout le monde, à cette époque, aurait cru que la Terre est plate, le Coran aurait révélé qu'elle est sphérique. Le passage invoqué pour affirmer ce dernier point est le suivant :

"Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit…" (Sourate az-Zumar, 5)

D'une part, il faut bien reconnaître que la phrase "Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit…" constitue, dans le meilleur des cas, une image très lointaine et bien déformée de la sphéricité – sans compter que rien, dans le texte coranique, n'indique clairement que cette supposée sphéricité serait celle de la Terre. Mais d'autre part, quand bien même cette phrase constituerait une évocation de la sphéricité de la Terre, il n'en resterait pas moins que cette dernière était connue ou supposée, et cette fois de manière parfaitement explicite, bien longtemps avant l'époque du Coran (contrairement à ce que laisse croire une opinion courante fort tenace). L'affirmation de la sphéricité de la Terre remonte au minimum à Aristote, c'est-à-dire au IVe siècle avant Jésus-Christ (soit environ dix siècles avant le Coran) : on la trouve au chapitre XIV du livre II du Traité du Ciel, assortie de trois preuves, dont deux sont parfaitement valables même pour la science d'aujourd'hui (ce qui montre qu'il s'agissait de bien plus que d'une vague supposition, ou d'une fantaisie qui aurait eu l'heur de "tomber juste"). Bref : alors que le Coran propose une très vague allusion, dépourvue du moindre début de justification, Aristote avance mille ans plus tôt une thèse explicite appuyée sur une démonstration...

On ne peut s'empêcher de remarquer, sans mauvais esprit, que les musulmans des IXe-XIIe siècles connaissaient fort bien Aristote, et que ce sont même eux qui ont permis à l'Occident chrétien de renouer avec l'oeuvre du Stagirite un contact depuis longtemps perdu. Ce qui, en l'occurrence, ne manque pas de sel. Si les islamo-scientistes modernes étaient aussi cultivés que leurs prédécesseurs (ou du moins certains d'entre eux), cela leur aurait évité de se donner là un incontestable ridicule.

Pour un exposé court, clair et documenté de l'historique de la question de la sphéricité de la Terre, voir par exemple un article de P. Bégnana, présenté sur un site consacré à la philosophie :
http://philo.pourtous.free.fr/Articles/Patrice/terreplate.htm



b/ Le cycle de l'eau

Il s'agit du cycle évaporation / pluie : l'eau qui tombe du ciel sur la terre remonte ensuite dans le ciel (évaporation), y forme des nuages, puis retombe sur la terre (pluie), etc. Certains musulmans prétendent que ce cycle était ignoré des contemporains de Muhammad, et que le Coran en offre pourtant une description claire. Or non seulement ce cycle est décrit dans la Bible, de nombreux siècles avant le Coran, mais il y est décrit nettement mieux (plus longuement et plus précisément) que dans celui-ci. Cela dit, moins en vue de soutenir que la Bible surpasse le Coran en matière de révélations scientifiques, que de montrer que ce genre de connaissance est depuis fort longtemps à la portée des hommes, sans nécessité d'un secours divin.

Je renvoie sur ce point à un chapitre clair et détaillé d'un livre du Dr. W. Campbell (Le Coran et la Bible), présenté sur le site Jésus-islam.com, répondant en particulier aux thèses du Dr. Maurice Bucaille (La Bible, le Coran et la Science) ainsi qu'à celles d'un certain Dr. Torki, à l'adresse suivante :
http://www.jesus-islam.com/islam/coranbible/coranbible4-1.htm

Pour la présentation d'ensemble de l'ouvrage du Dr. W. Campbell :
http://www.jesus-islam.com/islam/coranbible/index.htm

Références coraniques et bibliques nombreuses et précises.



c/ Le développement de l'embryon

Le Coran contiendrait une description précise et exacte des différentes étapes du développement de l'embryon humain, qui auraient été complètement inconnues des hommes de l'époque. Or premièrement, les passages coraniques invoqués par les tenants de cette thèse sont courts et obscurs, soulevant d'épineuses questions de traduction. Deuxièmement, il semble bien que, lorsqu'ils sont clairs, ils contiennent de grossières erreurs (notamment une inversion de l'ordre d'apparition des os et des muscles). Troisièmement enfin, le développement de l'embryon humain avait été décrit de façon plus détaillée et aussi "juste" par le médecin grec Galien, qui vivait au IIe siècle après J.-C., soit environ cinq siècles avant le Coran.

Je renvoie sur ce point :

- au chapitre du livre de W. Campbell, Le Coran et la Bible, consacré à l'embryologie et à la génétique, très détaillé et très sérieux, présenté sur le site Jésus-islam.com, à la page :
http://www.jesus-islam.com/islam/coranbible/coranbible4-2-2.htm.

- au dossier très bien fait et très précis présenté sur le site La Parole de Dieu face à l'islam : reproduction du texte grec de Galien, citations de hadiths, citation d'un universitaire musulman (Basim Musallam), reconstitution du cheminement historique ayant permis à Muhammad d'avoir connaissance de la médecine grecque...
http://facealislam.free.fr/embryon_grec.html

- au dossier (moins substantiel) présenté sur le site Hérétiques, incroyants, rationalistes, à la page :
http://www.lemanlake.com/french/islam_embryologie.htm.
Je dois préciser que, si les informations linguistiques et scientifiques semblent sérieuses, le ton (sarcastique et moqueur) est plutôt déplacé – comme c'est assez souvent le cas de la part des critiques athées de l'islam. Quant à moi je le désapprouve.

écrire à l'auteur

Suite à venir

[1]. Par "proche" et "lointain", nous n'entendons évidemment pas, ici, une distance spatiale plus ou moins grande, mais une plus ou moins grande ressemblance et conformité de nature entre l'effet et sa cause.

http://islamenquestion.free.fr/islam%20et%20science/scienceetcoran.htm

_______________________________________
Veuillez svp respecter le forum en postant des messages sérieux et constructifs sans SMS. Merci à l'avance et bonne lecture.
Rendez-vous sur le blog: http://ovnis-ufo.org/ Poster votre témoignage: Cliquer ici Perte de mot de passe: cliquer ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ovnis-ufo.org/
Tiger
Participation appréciable
Participation appréciable
avatar



Féminin Age : 43
Nombre de messages : 23
Inscription : 03/12/2009
Localisation : Bruxelles
Emploi : Journaliste
Passions : Ufologie, archéologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'islam le coran et la vie extraterrestre   Ven 04 Déc 2009, 16:18

Je me permets de placer ici le texte d'un ami :
L'Islam et le Coran, sont en définitive plus "ouvert" qu'on ne le pense sur la question de la grandeur de l' Univers et de ses habitants.L'Islam ne ferme donc pas toutes les portes à une réflexion en profondeur à propos de l' Ufologie.

L' Islam nous invite même à beaucoup d'humilité par rapport à nos savoirs, dont " historique(s)" : Ibn hazm " Que celui qui l'ignore sache que les connaissances...de l'histoire ne va pas au-delà de certaines époques...Qu'en est-il alors des gens ...qui habitaient la terre avant eux ...complètement oublié ..." dont nous ne t'avons point raconté l'histoire" ( Sourate An-Nîsa , verset 164) " Et de ceux qui vécurent...et que seul Allah connaît "( Sourate Ibrâhîm , verset 9 )."

Attention donc à nos prétentions " historiques" et "scientifiques".

Le Coran donne 7 cieux.Ces 7 cieux étant contenu dans ce qu'ils nomment " El Kursy" , plus vaste que ces 7 Cieux.Abdul- Hamid explique : " Lorsque les Compagnons interrogèrent le Prophète Mohammed à ce sujet, il répondit " Le trône de Dieu ( Arch) en comparaison de son Piédestal ( Kursy) est comme un anneau jeté dans le désert."
Si l'homme ne peut comprendre l'immensité du premier ciel ( sur 7 ),comment pourrait-il saisir les limites des six autres cieux et concevoir ceux qui sont au-dessus".

Al Sha' Rawi : " Ce que nous savons de l' Univers est infiniment négligeable par rapport à ce que nous ignorons. " Et le ciel, nous l'élargissons" ( Coran S.51 V 47) ...C'est la raison pour laquelle à chaque fois que les scientifiques pensent avoir atteint une limite, ils découvrent de nouveaux éléments qui contredisent leurs déclarations et qui leur ouvrent de nouveaux horizons".

Le Coran précise même que finalement nous ne savons même quasi rien sur notre "propre nature" : Ibn Al-Qayyim Al-Jawziyya : " Coran S.17, V.85 " Ils te questionneront à propos de l'âme. Dis l' âme est du domaine de votre Seigneur.Vous n'avez reçu à son sujet que peu de savoir" ".Al Sha' Rawi : " Quant à l'âme, il a voulu la maintenir au secret, hors de portée du savoir humain".

Remarques à propos du Savoir des Anciens à propos de la grandeur de l' Univers.

" L'état de l' Univers avant que tout ne se divisât en de multiples parcelles ", théorie du " Big-Bang exprimée par Sénèque ( Stoïcien célèbre, comme Marc-Aurèle), bien avant nos scientifiques modernes.
A propos de l' homme : " infime la parcelle de terre qu'il occupe"." Tout l'océan une goutte d'eau" ( Marc-Aurèle).
" La terre entière n'est qu'un point ", comme quoi les Anciens ne se trompaient pas, comme on aime à nous faire croire.
Déjà l' Enéide de Virgile nous prédisait des contrées qui " s'étendent au delà des Constellations, au delà des routes du Soleil": Livre VI ( qui n'était donc pas "fixe" comme on aime à nous le dire de la conception des Anciens ).
La Bible elle-même parlait de la "sphère" terrestre et de la petitesse des hommes ( Esaïe 40:22 : " C'est lui qui est au-dessus du GLOBE de la Terre, et ceux qui l'habitent sont comme des sauterelles" ( Vers. Ostervald ). Comparez avec Proverbes 8 : 27 ).
Bible qui comme le Coran signale : " Il suspend la terre sur le néant" ( et non le dos d'une tortue ! ) Job 26: 7. ( Sourate 13 ).
Coran qui évoque ( comme l' Hindouïsme ) une sorte de Big-Crush avant un nouveau Big-Bang ( Sourate 77 :8 ).

D'autres êtres que l' homme ?

L' islam distingue QUATRE éléments et suddivise même son Alphabet Sacré de 28 lettres et "quatre" groupe.( 4 x 7 ).
Les lettres d' Air ( BA ), de Terre ( DAL ), de Feu ( ALEF) et d' Eau ( JIM). Un " initié" m'a expliqué qu'il en était de même des " créatures divines". L' Homme Terrestre ne représentant qu'un quart des êtres Vivants.
Fidal Haja :" Les Anges ont été créés de Lumière ( Air ), et les génies ( Djinns) de Feu .Adam a été créé de Terre ".
Avec la " grandeur" de l' Univers, voici qui ouvre des perspectives.
Comparable aux " Dakinis" du Bouddhisme, signalons les " Houris". Comme en Bouddhisme " créées à partir des gouttes de la miséricorde".

Le Coran et certains Hadiths évoquent même des " connections" entre notre monde et d'autres mondes plus subtils. Certains fleuves ayant une source dans cet "au-delà" ( dont le Nil et les fleuves sacrés des Indes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oğuz.K
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 28
Nombre de messages : 99
Inscription : 17/07/2009
Localisation : Belgique
Emploi : Étudiant
Passions : Informatique, Sciences et technologies, Histoire, Culture, Musique, Astronomie, ...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: L'islam le coran et la vie extraterrestre   Sam 05 Déc 2009, 09:09

Salam Aleikoum,

Wa Allâhou A'lam !

Et Mohammad Paix soit sur lui !

J'aimerai bien faire partager un site pour ceux à qui cela intéresserait concernant les preuves scientifiques qui sont présentés dans le Coran.

http://www.miraclesducoran.com/ (site de Harun Yahya)

Allah dans le Coran parle bien de sept cieux ! C'est un fait de sa création.
Hamdoulilah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'islam le coran et la vie extraterrestre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'islam le coran et la vie extraterrestre
» ISLAM:LE CORAN
» Qu'a apporté en bien l'Islam au monde ?
» Oui l'Islam est une religion de paix.
» rappel coran en image

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Ovni :: Archéo-ufologie: Cas d'observation d'ovni dans l'histoire :: Mythes, Légendes et histoire des religions-