Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 UN CIGARE SUR SATURNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: UN CIGARE SUR SATURNE   Dim 19 Oct 2008, 18:33

UN CIGARE SUR SATURNE

La sonde Cassini nous étonnera toujours. Le 19 Aôut dernier, à 280000 km de distance des anneaux, l'engin a observé à plusieurs reprises dans le "Keeler Gap" un objet en forme de ciagre.
Le "Keeler Gap" est une zone de 42 km de large située dans l'Anneau A et dans lequelle un satellite nommé Daphnis (découvert en 2005) avait été observé en train de faire le "ménage" sur son orbite. Mais voilà, à l'époque de sa découverte, Dalphnis ressemblait à une "cacahouète" et non à un cigare! Or c'est bien une forme allongé que Cassini a observée en Aôut dernier. Est-ce le même objet qui se serait transformé entre-temp ou s'agit-il d'une nouvelle découverte? Le mystère plane, mais quoi qu'il en soit, la forme de cette lune est très surprenante...

Le 27 octobre 2006 (forme ovale)



Image du 19 août 2008 (forme allongée)



?????????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Dim 19 Oct 2008, 19:01

Passage d'un forum...

j'avais quand même réfléchis sur le fait que cette forme allongée pouvait provenir du déplacement de Daphnis durant la pose. Le problème c'est qu'aussi les anneaux se déplacent à des vitesses proches de celle du satellite (lois de Képler obligent) et devraient induirent de la même façon un étirement (voire un flou) notable. Ce n'est pas visiblement pas le cas des "vagues" (perturbations gravitationnelles) qui accompagnent Daphnis (et si c'est bien lui ? Ce n'est pas dit dans le texte : juste "SATURN-RINGS")
http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/raw-images-details.cfm?feiImageID=166408
semblent assez nettes et comparables à celles des autres photos sur lesquelles Daphnis apparaît ovale.
http://photojournal.jpl.nasa.gov/jpeg/PIA09850.jpg
J'ai fait un essai en comprimant l'image jusqu'à ce que Daphnis devienne non étiré et je trouve les "vagues" exagérément rapprochées avec des pentes trop raides.
De plus, l'assombrissement de la photo ne plaide pas en faveur d'un temps de pose élévé, mais évidemment on ne connaît pas la géométrie de l'éclairage (directe du Soleil ou indirecte de Saturne ou rasant).
Deux autres photos prises à la même époque donnent aussi le même résultat :
http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/raw-images-details.cfm?feiImageID=166366

http://saturn.jpl.nasa.gov/multimedia/images/raw/raw-images-details.cfm?feiImageID=166439 (vagues très nettes)



Bon ! Je m'interroge toujours, et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Dim 19 Oct 2008, 19:07

Source d'un autre forum

Un agrandissement commenté d'une autre image (Cassini - N00118731), déjà citée.
Au même endroit (Keeler Gap), un peu plus loin (415200 km) et une journée avant (18/8/2008).
Est-ce la même objet ? Est-ce Daphnis transformé ou vu sous un aspect inhabituel ?
Et toujours la silence radio, côté NASA/JPL !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Dim 19 Oct 2008, 19:11



En 1996, le télescope Hubble pris des photos de Saturne en infrarouge ce qui permit de découvrir de nouvelles lunes. Mais sur la photo on peut aussi apercevoir trois objets suspects (notés A, B et C ci-dessous) dans les anneaux de la planète.

Le 30 janvier, l’émission radio de Alan Handlemann de Greenville, Caroline du Sud, présentait une entrevue avec un scientifique de la NASA, le Dr Bergrun, où l’on a discuté de son nouveau livre, " The Ring-Makers of Saturn".

Le Dr Bergrun a révélé que la NASA a reçu des photos de la sonde Voyager montrant les anneaux de Saturne où l’on peut voir trois engins en forme de cigare.

La taille de l’un de ces engins est estimée être celle de la Terre.

(...)

Le Dr Bergrun dit qu’on pouvait voir des hublots sur le côté de cet énorme engin en forme de cigare. Le livre, "The Ring-Makers of Saturn" est supposé montrer une photo prise par Voyager de cet énorme EMV. Le Dr Bergrun prétend que ce vaisseau est définitivement assez grand pour supporter une civilisation entière.

trje,tu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel J
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 322
Inscription : 28/02/2008
Localisation : Charente
Emploi : Développeur informatique
Passions : Astronomie, astrophysique, geologie, informatique, Astrophotographie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Dim 19 Oct 2008, 19:49

Sympatique document, dans le cas ou c'est véridique, la civilisation capable de construire de tels vaisseaux doit être remarquablement avancée...j'avais déjà entendu parler de cette histoire.
Malgré ce que j'ai dis, il est possible que ça soit autre chose cela va sans dire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalila
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 35
Nombre de messages : 252
Inscription : 21/08/2008
Localisation : belgique
Emploi : employée
Passions : le dessin , la décoration, ufologie, ancienne civilisation, la science
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Dim 19 Oct 2008, 20:00

Salut,

Très interressants hjy-t ,tu en penses quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wisdom
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 32
Nombre de messages : 378
Inscription : 18/03/2008
Localisation : Normandie
Emploi : Etudiante
Passions : Astronomie, Ufo, Ecriture, Photographie, Karaté, Nature.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Dim 19 Oct 2008, 20:49

J'avais déjà entendu parler de cette histoire et du livre.
Je trouve cela surprenant. Et il est impossible d'en être absolument sur, mais pourquoi pas !!! En tout cas, si c'est un vrai vaisseau, alors comme le dit Anubis, cela doit être une civilisation très très évoluée, pour construire de tels vaisseaux.
Merci pour ses informations.
Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Dim 19 Oct 2008, 21:31

inconnu a écrit:
Salut,

Très interressants hjy-t ,tu en penses quoi?
Et j'en pense que je doit rester prudent, mais ça fait tout de même rêver...
J'avais vu une vidéo dans la vidéothèque, ou une personnes disait qu'ils étaient très certainement sur une base situer dans notre system solaire afin de pouvoir nous étudier ou nous surveiller et la je tombe sur ça alors j'en pense quoi? et bien ça concorde quand mémé beaucoup???

trje,tu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rémy.F
Modérateur
Modérateur
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 797
Inscription : 03/12/2007
Localisation : Grenoble
Emploi : Etudiant
Passions : divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Dim 19 Oct 2008, 21:37

Il y a eu une affaire de ce genre il y a quelques dizaines d'années je crois. Trois engins en forme de cigare autour de saturne.
En poussant loin, on peut aller penser que ce sont les mêmes vaisseaux mais coincés dans les anneaux de saturne depuis des années, et que le fait d'être coincé serait dû à la matière des anneaux qui empêcherai les engins d'avancer...
Après, je vais très loin évidemment... Une hypothèse :) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Lun 20 Oct 2008, 10:35

Je me pose tout de même une question principale, qu'elle est la taille des passagers de ces appareils si c'est bien un appareil et qu'il est habité. Est-ce des géants par rapport a nous? ou alors sont-ils comme nous et capable de faire l'impossible, crée un vaisseau de la taille d'une planète comme dans star-wars l'étoile de la mort? (je ne parle pas du mal juste de l'appareil). Je m'interroge vraiment sur cette découverte que j'ai lu tout simplement dans la revu L'astronomie que j'ai acheté hière, celui d'Octobre 2008, l'article est en couverture de fin comme si c'était une pub??? ça ma vraiment marqué.
Je réfléchi sur l'infiniment grand, et l'infiniment petit...
Car nous, somme grand par rapport à qui, à quoi?...

u;ioè!puà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalila
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 35
Nombre de messages : 252
Inscription : 21/08/2008
Localisation : belgique
Emploi : employée
Passions : le dessin , la décoration, ufologie, ancienne civilisation, la science
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Lun 20 Oct 2008, 13:05

Salut,

si c'est le cas que c'est des vaisseaux ,je me demande qu'es qui font là entre les anneaux? Peut être qu'ils ont trouvés un moyen pour être plus vite propulsé? S'ils viennent de saturne?Normalement s'il ont pu passé entre les anneaux ils savent en sortire? hjy-t Bref ça nous dépasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Mar 21 Oct 2008, 19:30

Un vaisseau de la taille
de la Terre, s'il avait une enveloppe mince (quelques centimètres ou même décimètres d'épaisseur) même fabriquée dans un matériau très dur serait extraordinairement fragiles compte tenu des forces gigantesques, notamment des vibrations qui ne manqueraient pas de s'y développer. Évoluer en plus au milieu de la ceintures de blocs qui constituent les anneaux avec un risque multiplié par un nombre … très grand, de collision, ce serait tout sauf intelligent! Or il faut l'être pour construire un « engin » de cette taille!

Dont on imagine mal, s'il est rempli d'être biologiques dont l'organisme contenant vraisemblablement une forte proportion d'eau libre, les raisons qui imposent de séjourner dans la zone glacée du système solaire. Que la civilisation extraterrestre unifiée ou des civilisations extraterrestres indépendantes surveillent en permanence la planète des hommes me paraît très vraisemblable. Mais de là à installer le vaisseau de surveillance dans les anneaux de Saturne alors qu'il y a tant de meilleurs endroits (en satellite du soleil ou même d'une planète sans anneaux), voire sur l'orbite de la Terre mais en opposition permanente à elle...

Enfin, un tel vaisseau creux, même de la taille de la Terre ne créerait pas une telle perturbation gravifique sur les myriades de petits blocs de glace qui constituent les anneaux. Seul un objet plein peut être assez lourd pour créer dans l'anneau extérieur voisin une telle perturbation qui se manifeste par les ondulations régulières sur le bord interne, perturbations qui vont en s'apaisant à mesure que le cylindre les « sème » (phénomène difficile à expliquer par le menu d'ailleurs!)

Cependant, c'est vrai, si la longueur de ce qui apparaît comme un cylindre presque parfait est constitué de matière naturelle, par exemple des blocs de méthane glacés qui constituaient l'anneau complet auparavant et qui se sont plus ou moins agglomérés par la fusion due à l'élévation de température lors de chocs entre eux à faible vitesse relative, alors la force de gravité devrait transformer ce cylindre en boule, en sphère, même imparfaite, compte-tenu de sa taille.
Sauf que si le cylindre de matière exerce une action gravifique sur les anneaux voisins, ceux-ci modifient le champ gravitationnel du dit cylindre en retour. Et que cela pourrait expliquer pourquoi il ne s'effondre pas en sphère. Les lois de la gravitation affaiblies à bonne distance de l'astre ne sont pas intuitives pour nous qui vivons à la surface de
notre planète...

Pour moi, ce « cylindre » est un phénomène naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Mar 21 Oct 2008, 22:52

Bonjour Alain02 et merci beaucoup pour cette explication. C'est un point de vu très bien détaillé et qui remets les idées en place. Moi je m'était dis qu'ils se seraient mi entre les anneaux de Saturne car c'est une très bonne planque. Mais il est vrais que je laisse très vite mon imagination prendre le dessus sur la raison. Merci amitié. Je précise que je surveille de près tout de même l'évolution de se phénomène...
(au bon vouloir de la nasa qui dira ou non l'évolution...)
Mais je voulais dire aussi, peut être que l'engin n'est pas d'une seul pièce mais plusieurs engin accolé les un au autres se qui expliquerais qu'au début, c'était un tout petit point et maintenant un gros.

fhd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Dim 26 Oct 2008, 14:58

Citation de la revue "Ciel & espace" en ligne:
"Le petit satellite de Mars n’est pas un astéroïde capturé. Ce serait plutôt un empilement de débris rocheux. Une théorie que les récents survols de Phobos par la sonde européenne Mars Express viennent de conforter.
L’objet, long de 27 km et large de 19, a la forme d’un patatoïde. Mais sa très faible densité intrigue les astronomes depuis des décennies. En passant plusieurs fois près de lui au cours de l’été 2008, la sonde Mars Express l’a photographié en haute résolution et en stéréo. Cela a permis de constituer un modèle en trois dimensions précis de Phobos (voir vidéo ci-contre à gauche), de sorte que son volume a pu être établi avec exactitude. Parallèlement, les ingénieurs de l’Agence spatiale européenne ont enregistré des variations du signal radio de Mars Express, correspondant aux déviations de trajectoire produites par le champ de gravité du satellite. Ce qui, par le calcul, leur a donné sa masse exacte.
De toutes ces données, ils ont conclu que Phobos était bien, comme ils le suspectaient depuis quelques années, un empilement de roches éparses. Sa faible densité viendrait du fait qu’il contiendrait d’énormes cavités entre les “morceaux” qui le constituent. Ces roches proviennent peut-être d’un gigantesque impact météoritique sur Mars, qui aurait éjecté dans l’espace une grande quantité de matériau. Mais elles peuvent aussi avoir pour origine la Ceinture d’astéroïdes, située entre Mars et Jupiter. Seule une analyse d’échantillons permettra de trancher. Ce sera le but de la mission russe Phobos-Grunt, dont le lancement est prévu pour octobre 2009 et qui devrait rapporter sur Terre des fragments du satellite martien en 2012.

Philippe Henarejos, le 16 octobre 2008"


Une des raisons de la légèreté de Phobos, mini-satellite de Mars avec Deimos en qui certains ont voulu voir un véhicule géant extraterrestre, outre qu'il cacherait des espaces vides entre blocs serait que les blocs qui le constituent, arrachés à la planète rouge par un bolide seraient constitués de pierre ponce. On sait que la pierre ponce peut flotter sur l'eau, possédant une densité inférieure à celle du bois. La pierre ponce est de la lave volcanique très riche en gaz. Quand la pression diminue soudain en arrivant à la surface, ce gaz forme des bulles qui restent prisonnière de la roche fondue qui se solidifie en se refroidissant. Un gros bolide bien lourd en fer de plusieurs centaines de mètre de long aurait pu éjecter dans l'espace une quantité suffisante de blocs de cette légère ponce pour que ceux-ci liés par une faible gravitation vu leur petite densité constituent Phobos et Deimos avec de nombreux vides entre eux.

Cette idée de nombreuses cavités pourrait être reprise à propos du "cigare-cylindre de Saturne" pour expliquer qu'il ne soit pas autoformé en "patatoïde", lui aussi, voire en sphère, comme tous les astres de la taille de la Terre.
Le mécanisme de sa formation pourrait être celui de "l'embouteillage": sur un circuit automobile, si on interdit les dépassements, la voiture la plus lente sera bientôt suivie de toutes les autres. Supposons que des blocs de glace de l'orbite concernées soient très légèrement ralentis, par exemple, par un phénomène magnétique. Ils ont tendance à sortir de leur trajectoire aux extrémités de leur orbite elliptique, laquelle est d'ailleurs très proche d'être parfaitement circulaire. Mais comme ils s'approchent des blocs de la ceinture extérieure, ils sont repoussés par eux, ces derniers en subissant le contrecoup sont accélérés vers la bande médiane de leur anneau avec effet ondulatoire, soit la force électrostatique de même signe, soit par un effet magnétique, avant de revenir en place. (Un tel champ, électrostatique et/ou magnétique doit exister nécessairement pour maintenir la stabilité globale des anneaux de Saturne). Ceux qui suivent les blocs attardés vont les rattraper sur l'orbite mais comme la différence de vitesse n'est pas grande, ils sont maintenus à distance des traînards par la même force électrostatique et/ou magnétique qui empêche les autres anneaux de "coaguler" en satellites sphériques. Ceux qui rattrapent accélèrent, par effet de "poussette" sans contact, ceux qui sont rattrapés ce qui fait que les derniers blocs sont presque à la même vitesse que le "train" déjà formé. Au final la densité de celui-ci est suffisamment faible pour que sa forme reste cylindrique.
Revenir en haut Aller en bas
christophe
Membre Confirmé
Membre Confirmé




Masculin Age : 39
Nombre de messages : 7
Inscription : 01/06/2008
Localisation : france
Emploi : brancardier
Passions : activiter paranormal
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Dim 20 Juil 2014, 16:44

3 vaisseaux en forme de cigare en réalité




Le 30 janvier 1996, pendant une émission de radio d’Alan Handlemann à Greenville en Caroline du Sud ou était présenté une entrevue avec un scientifique de la NASA, le Dr Bergrun, qui a parlé de son livre, « The Ring-Makers of Saturn », le Dr Bergrun a révélé que la NASA avait reçu des photos de la sonde Voyager montrant les anneaux de Saturne où l’on pouvait voir trois énormes engins en forme de cigare.

La taille du plus gros de ces engins était estimée à celle de la Terre. Quand on lui a demandé pourquoi il n’avait pas obtenu d’images de la Nasa auparavant, le Dr Bergrun a répondu qu’ils ont tendance à les cacher. Il affirmait que, selon lui, les anneaux de Saturne cachaient plusieurs autres engins et que l’acte de 1958 sur la publication des photos et des données provenant de l’espace était assujetti à la détermination que celles-ci ne représentent pas une menace. Un engin de cette taille serait donc considéré comme une menace, et on lui attribuerait une grande puissance militaire. Selon le Dr Bergrun , on pourrait voir des hublots sur le côté de ces énormes engins en forme de cigare ( ?). Et il prétend que ces vaisseaux sont définitivement assez grands pour emporter une civilisation entière. Il semblerait également que l’énorme masse de ces trois appareils exerce une attraction suffisante pour déformer les anneaux que ces engins parcourent.
Voici des images prises par le telescope hubble montrant des objets en forme de cigare dans les anneaux:

Le 29 octobre 2004, l’observatoire du JPL de la NASA a reçu l’image N00023784.


un objet inconnu echappe des anneaux de Saturne.
Cette image a été prise qu’ approximativement à 500 milles de distance. Elle montre un objet inconnu s’échappant apparemment des anneaux de Saturne:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain Vella
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 42
Nombre de messages : 3162
Inscription : 06/05/2011
Localisation : France
Emploi : privé
Passions : Curiosité maladive
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Dim 20 Juil 2014, 23:07

on pourrait voir des hublots sur le côté de ces énormes engins en forme de cigare(?)

Source: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t4686-un-cigare-sur-saturne#ixzz382r1QWk6

Je comprends que vous ayez mis un (?) car c'est le détail qui plombe le texte  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Lun 21 Juil 2014, 17:31

Bonjour à tous,

En ce qui concerne, je cite, "un objet inconnu echappe des anneaux de Saturne", il s'agirait d'une des lunes de Saturne, satellite berger "Prométhée", qui s'approche toutes les 15 heures de l'anneau F de Saturne, comme très bien expliqué sur wikipédia :

[b]Agitation des anneaux
Il règne dans les anneaux une agitation permanente : vagues, collisions, accumulations de matières.
La vie agitée des anneaux de Saturne a commencé à être étudiée depuis les missions américaines « Voyager ». Les astronomes ont pu alors constater qu'ils étaient faits d'une multitude de sillons « à la manière d'un tissu en velours côtelé ».
Depuis juillet 2004, la sonde Cassini, en orbite autour de Saturne, fournit des images de très grande qualité de la planète et de ses anneaux. Selon les théories actuelles, l'effervescence dans les anneaux serait due à la cinquantaine de satellites de Saturne :
• certains sont situés à l'intérieur même des anneaux ;
• d'autres sont situés à l'extérieur, mais créent à distance et sur des temps très longs, des vagues à la surface des anneaux, selon le même principe que la vibration d'un tambour ;
• quelques satellites sont situés entre les anneaux, et même s'ils ont pour la plupart des corps relativement petits — d'une centaine de kilomètres de long — ils seraient à l'origine de nombreuses perturbations qui déplacent les particules composant les anneaux.
La sonde Cassini a permis d'améliorer de manière importante la connaissance du mécanisme des anneaux en particulier pour tout ce qui concerne leur évolution. L'anneau F a fait l'objet d'une étude approfondie ; les effets de marée sont si forts qu'aucun satellite n'y survit et on n'y trouve que de fines particules. L'anneau F est entouré de deux satellites, Prométhée et Pandore, ses satellites bergers, qui sont à l'origine de sa finesse. Toutes les quinze heures, le satellite Prométhée se rapproche de l'anneau et y crée de véritables saignées en attirant à lui de la matière par sa masse. Il brise l'anneau et l'ensemble de ces morceaux forme une spirale géante qui s'étale dans tout l'anneau. Phénomène encore plus curieux : la sonde Cassini a permis de mettre en évidence l'existence de satellites éphémères, toujours à l'intérieur de l'anneau F, qui disparaissent aussi rapidement qu'ils se forment.

avec la même photo postée plus haut en noir et blanc.

Cordialement

Source: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t4686-un-cigare-sur-saturne#ixzz387J5KG77
Revenir en haut Aller en bas
Stilgar
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 49
Nombre de messages : 433
Inscription : 25/08/2010
Localisation : Loire
Emploi : Ingénieur informaticien
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Mar 22 Juil 2014, 21:43

Bonsoir Christophe,

dans l'article que tu présentes heureusement que le Professeur Gérard Demarcq est présenté comme étant un géologue et un paléantologue parce que parler de la MHD dans l'espace ferait plutôt bondir un physicen.

J'ai fait une rapide recherche sur le net avec comme mots clés "Gérard Demarcq" et "professeur Gérard Demarcq".

Sous Gérard Demarcq on trouve une personne déléguée syndicale de la police nationale, avec un CV très "syndicaliste" : [url=http://www.cfecgc.org/upload/documents/CVGerardDemarcqavril 2013.pdf]Ici[/url].

En ce qui concerne "professeur Gérard Demarcq" on retrouve des entrées parlant de ses livres, mais nulle part une quelconque trace de publication scientifique, plutôt étonnant pour un enseignant universitaire, surtout qu'on ne peut pas qualifier Lyon de petite bourgade rurale...

Si quelqu'un trouve des traces du passé scientifique du professeur Gérard Demarcq qu'il les communique sur ce fil.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat04
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 59
Nombre de messages : 58
Inscription : 07/01/2011
Localisation : alpes de hautes provence
Emploi : monteur
Passions : pan
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Mar 22 Juil 2014, 22:36

bonsoir Stilgar

"Si quelqu'un trouve des traces du passé scientifique du professeur Gérard Demarcq qu'il les communique sur ce fil."
un des multiples lien, géologie et extraterrestre ? :


http://www.libfly.com/gerard-demarcq-auteur-256948.html

cdt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stilgar
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 49
Nombre de messages : 433
Inscription : 25/08/2010
Localisation : Loire
Emploi : Ingénieur informaticien
Passions : nombreuses
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Mer 23 Juil 2014, 19:38

Bonjour pat04,

j'ai du mal m'exprimer, je ne parlais pas de ses livres, je parlais de publications scientifiques qui sont étudiées et validées par des comités de lectures, jaugées par les pairs du domaine.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seb91
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 43
Nombre de messages : 435
Inscription : 07/12/2011
Localisation : Essonne
Emploi : Informatique
Passions : Sciences
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   Jeu 24 Juil 2014, 15:52

Bonjour,

La nasa a eu des photos montrant des cigares géants de la taille de la terre et ayant de hublot(de la taille de la lune??et les types mesurent combien? 100m de haut? loool) ...
On peu les voir les photos? "ha ben non en général ils ne les montres pas"

Sinon moi aussi j'ai beaucoup de photos mais je peux pas les montrer..


On repassera...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: UN CIGARE SUR SATURNE   

Revenir en haut Aller en bas
 

UN CIGARE SUR SATURNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» UN CIGARE SUR SATURNE
» Video Saturne au télescope
» 2008: Le 26/12 vers 8h50 - "Cigare" à Rouen Seine-Maritime (76)
» SATURNE: après les anneaux, les arcs
» Vidéo documentaire "Cassini: rendez vous avec saturne"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Astronomie et Astrophysique-