Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 11:19

Cher Jean,
Pour vous répondre il faut aussi que je fasse des dessins et que j'apprenne à les mettre en ligne. Je remets ce "devoir scolaire" constamment à plus tard car j'entreprends plusieurs autres travaux personnels qui me demandent chacun beaucoup de recherches, de compilation et de réflexion.

Cependant, il est une objection à l'avion hypersonique -MHD ou non- qui ne nécessite pas de croquis: c'est la masse au décollage, compte-tenu que la consommation est 100 fois plus importante à 10 000km/h qu'à 1000km/h.
C'est pourquoi il est inconcevable que tout le vol de l'avion de reconnaissance hypersonique soit "sol-sol" sans ravitallement en vol.

Cordialement, Alain02
Revenir en haut Aller en bas
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 13:42

Bonjour Alain02,

Merci pour votre réponse.

Alain02 a écrit:
Cependant, il est une objection à l'avion hypersonique -MHD ou non- qui ne nécessite pas de croquis: c'est la masse au décollage, compte-tenu que la consommation est 100 fois plus importante à 10 000km/h qu'à 1000km/h.
Non pour ce qui concerne un aérodyne MHD à écoulement externe, c'est-à-dire ce que vous appelez « soucoupe de JPP », pour lequel la consommation énergétique se trouve considérablement allégée.

Pour des nombres de Mach faibles, cette consommation est de l’ordre de celle des machines volantes conventionnelles, comme Concorde dont les 4 réacteurs développaient 200 MW, la puissance d’un petit réacteur nucléaire, pour voler à Mach 2.
L’intérêt de la mécanique des fluides engendrée par la MHD se révèle, pour l’aérodyne MHD à écoulement externe, à plus haut nombre de Mach grâce notamment à la suppression systématique de l’onde de choc et aux parties du dispositif se comportant en générateur MHD récupérant de l’énergie … il faut alors ne plus raisonner avec nos connaissances de la mécanique des fluides conventionnelle pour laquelle la résistance de l’air croît avec le carré de la vitesse.

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thefly
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 573
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 14:08

Trés intérressant cette querelle d'experts j'en apprends plus que par le biais des sites traitant de la MHD, merci messieurs.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 15:12

Bonjour thefly,

Je ne suis pas certain que l’expression « querelle d'experts » soit tout à fait appropriée … prenons-la au second degré comme synonyme de : "échange de participants". Wink

Si des notions relatives à l’aérodyne MHD-gaz à écoulement externe vous intéressent, vous en trouverez notamment ici , page 2 du fil du sujet "2008: Samedi 14 Juin une lumiere bleue à 4h10 ( Epagny a 10km d'annecy en haute savoie)"
>>> Voir mon post du Mer 18 Juin 2008, 12:46 puis la suite du fil.

Cordialement,

Jean
-------------------------------
Ma présentation se trouve ici
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thefly
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 573
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 15:43

L'expression « querelle d'experts » etait bien du 2nd degré hreh , je confirme.
Merci pour le lien.
Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 18:31

À propos d'aéronefs « MHD » (ainsi dénommés pour faire court), il y a clairement deux familles de modèles totalement différents.
Il y a ce que l'on pourrait appeler le « modèle lenticulaire à ceinture biconcave » dérivé de celui (convexe, si j'ai bonne mémoire) qu'il avait dessiné dans son livre, le mur du silence. Avec ces esquisses, il n'est jamais précisé comment l'électricité, énergie secondaire, est produite, et avec quel rendement. Ce qui est pourtant la question préalable essentielle.
Supposons la cependant résolue de manière satisfaisante. L'appareil a réussi à décoller. Maintenant il doit contrôler son attitude quel que soit le vent et les turbulences toujours fortes près du sol. Il n'a pas comme l'hélicoptère l'effet gyroscopique de son rotor aux pales flexibles pour se « tenir » , il faut que l'ordinateur de bord, beaucoup plus rapide que le pilote, crée des couples de forces pour compenser ces déstabilisations. Il faut pour cela consentir à des pertes de portance du côté qui est soulevé. La charge maximale au décollage devra être diminuée d'autant. Les rotations pour choisir le cap impliqueront aussi des couples de rotations horizontales dont l'énergie sera prélevée sur celle qui sert à la sustentation.
Maintenant, pour se déplacer horizontalement, l'appareil doit, tel un hélicoptère, s'incliner sur l'avant. S'incliner toujours plus pour augmenter cette vitesse horizontale.
À mesure que l'aéronef accélère, le vent apparent qui frappe son avant accélère aussi, la pression de l'air augmente avec le carré de la vitesse de ce vent.
Pour maintenir « un effet Coanda » efficace, c'est-à-dire « évacuer » suffisamment la couche limite subissant ce « martèlement » de molécules d'air et qu'elle dévie latéralement pour éviter une surpression sur la paroi de l'engin (mais plus efficacement en périphérie avec une couche limite accélérée depuis le centre, plutôt qu'au centre où se trouve, nécessité géométrique un « ombilic » qui reçoit la pression d'air de plein fouet), il faut bien augmenter le champ magnétique de la MHD en raison du carré de la vitesse du vent apparent.
Il faut bien réaliser aussi que pour obtenir un bon effet Coanda, les molécules d'air ionisées de la couche limite doivent aller beaucoup plus vite que celles du vent apparent qui leur « arrivent dessus » en quelque sorte, perpendiculairement.
Plus l'engin est incliné en recherche de vitesse, plus grande est la partie de la « coque » qui sert d'avant exposée à ce vent. Donc, pour une même vitesse de vent, la pression totale à « neutraliser » est d'autant plus grande que l'engin est incliné.
Mais dans le même temps, cet appareil « en position oblique » (et inconfortable pour les passagers) doit garder son altitude et pour cela compenser l'accélération de la gravitation avec une « surface utile » dédiée à cette impérative obligation, d'autant plus petite que l'appareil est plus incliné. Il faut donc augmenter, proportionnellement à sa diminution, la dépression atmosphérique sur ce qui sert d'extrados d'aile pour la sustentation.
Au bilan, il n'y a pas de miracle énergétique: la facture augmente bien avec le carré de la vitesse. Un tel engin ne pourrait pas atteindre le mur du son: l'énormité du champ magnétique qu'il faudrait entretenir pour évacuer suffisamment vite la couche limite en périphérie de manière à ce que la différence de pression entre l'air de l'avant et celui de l'arrière de l'engin soit suffisante pour maintenir l'aéronef à une telle vitesse ferait exploser n'importe quel bobinage surchauffé.
La soucoupe MHD ne peut pas plus atteindre le mur du son qu'un avion à hélice (en vol horizontal).

Le dessin que vous présentez aujourd'hui, Jean, ne représente plus un l'engin peu ou prou lenticulaire... mais seulement un propulseur qui n'utilise la MHD que pour ralentir l'air devant l'entrée d'un réacteur conventionnel et accélérer encore le flux d'air chaud ionisé éjecté. C'est donc une combinaison de réacteurs, classiquement thermique mais en quelque sorte aussi thermoïonique.
Pourquoi pas si les pertes d'énergie dues à la transformation de l'énergie cinétique en électricité sont (très) limitées. Cependant, je trouve curieux qu'on ralentisse l'air, donc qu'on augmente sa pression sur une extrados, ce qui crée un effet de déportance et qu'on l'accélère sur un intrados courbe « allant » vers le haut, ce qui crée là-encore un effet de déportance...
Quoi qu'il en soit, un propulseur de ce type augmentera bien sa consommation en proportion du carré de la vitesse de l'engin, sa pénétration dans l'air n'étant pas facilitée par une couche limite ionisée.
Je pense d'autre part qu'il est illusoire d'espérer récupérer de l'énergie électrique à l'éjection sur ce qui aura été dépensé à ralentir l'air à l'entrée: l'essentiel en aura été transformé en chaleur. Et, malheureusement, ce réchauffement de l'air avant l'entrée dans le compresseur nuit au rendement du réacteur. Ce n'est pas par hasard qu'on refroidit l'air compressé dans les moteurs « turbo-diesel » des poids lourds avec le fameux « intercooler », pour diminuer le volume de cet air et ainsi mieux gaver les cylindres, y améliorer la compression et donc le rendement.
Après passage dans la chambre de combustion et sa grande l'élévation de température, synonyme de sauts quantiques des électrons et donc d'une grande conductivité électrique, il est probable qu'il ne restera guère d'ions positifs ou d'électrons excédentaires (il faut en effet savoir si l'ionisation choisie consistera en un excès ou une lacune d'électrons) pour, entraînés par la force de Laplace selon les lois du bonhomme d'Ampère, accélérer significativement la vitesse du flux éjecté.
En n'oubliant pas que, là aussi, l'efficacité de réaction d'un jet, autrement dit son rendement, s'améliore plus par une augmentation de la masse éjectée que par un gain de sa vitesse. Du fait de cette loi, il serait plus intéressant d'accélérer de l'air ionisé «froid» que le jet déjà brûlant du turboréacteur.

Votre esquisse, Jean, ne ressemble pas du tout à la maquette que Jean-Pierre Petit exhibait, dans une émission de TV, comme étant celle du futur avion US de reconnaissance hypersonique.
L'utilisation de la MHD semblait n'y être proposée, alors, que pour la pénétration dans l'air. Mais avec un avion en cabré perpétuel pour avoir suffisamment de portance à très haute altitude, ce qui induirait une traînée gigantesque. Les énormes propulseurs ventraux, très « courts » semblent être des turboréacteurs classiques, sans donc ionisation de l'air comme dans votre esquisse. Or aucun turboréacteur ne peut atteindre mach10: les palettes du compresseur, bien inutile à cette vitesse, plieraient sous la pression de l'air, même celui raréfié qu'on rencontre à 60 000 mètres d'altitude, du fait de cette vitesse invraisemblable!
Le modèle qui sert de base de discussion dans le thème « l'aurora mythe ou réalité? », extrait par Benjamin de la revue Air et Cosmos, est encore plus « classique » avec son nez conique-ogival.
Son classicisme le soumet, et lui sans contestation possible, à la loi générale qui stipule que la consommation d'énergie est proportionnelle au carré de la vitesse.
Avec son aile delta à flèche extrême, je doute d'ailleurs qu'il décolle facilement à pleine charge (100 tonnes de kérosène) sans plan canard. Celui-ci lui autoriserait, comme pour le Rafale, une forte incidence de vol à basse vitesse et le déploiement de volets hypersustentateurs pour pouvoir atterrir à une vitesse raisonnable pour les pneumatiques.
De toute façon, si le carburant est stocké dans l'énorme espace de carlingue situé derrière le cockpit, le centre de gravité au décollage, réservoir plein, serait situé tellement en avant du centre de portance des ailes, que l'appareil, serait incapable de se cabrer pour quitter le sol, même en « contrebraquant » à fond les commandes de profondeur!!!
Un avion avec une telle flèche d'aile ne devrait plus avoir de portance à moins de 400km/h. Ce qui doit être aussi un minimum de vitesse pour le décollage. Le pilote avec une visibilité presque nulle vers l'avant devrait « s'amuser ». Et félicitations anticipées aussi au futur fabricant des pneumatiques!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 18:43

C'est bien connu sur terre,mais il en est quoi sur une civilisation extra-terrestre.Les humanoides se sert de la relativité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 19:19

Je ne sais pas comment fonctionnent les véhicules extraterrestres. leurs concepteurs font appel à une physique beaucoup plus savante que la nôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 20:45

Messieurs , relisez vous .
Ne voyez vous pas que votre "conversation" n'appartient qu'a celui qui aura le dernier mot ?
Je doute que pour nos "visiteurs" du forum cela soit un bonne chose .
Revenir en haut Aller en bas
Jdeuxf
Participation excellente
Participation excellente




Masculin Age : 41
Nombre de messages : 269
Inscription : 23/11/2008
Localisation : Bonneval
Emploi : non communiqué
Passions : lecture, information
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 21:02

Citation :

À Jdeuxf:
Fixer une bâche tendue sur des poutrelles sous les patins d'un hélicoptère aurait pratiquement pour effet de rendre le décollage impossible: le vent « rabattant » créé par le rotor pousserait une telle voile de navire vers le bas, annulant presque entièrement la portance.
Pour avancer un hélicoptère doit s'incliner vers l'avant: la bâche creusée par le rabattant se comporterait comme les déflecteurs des Formule1 qui créent une anti-portance pour augmenter dynamiquement le poids de la voiture mais pas sa masse inerte et ainsi améliorer l'adhérence des pneumatiques.
Si elle ne se déchire pas sous la contrainte, la bâche ramènerait l'hélicoptère au sol plus vite que prévu dès qu'il aborderait sa phase de translation, si tant est, bien sûr, qu'il ait pu décoller.

Je ne pensais pas à une bache mais carrément à une structure en bois, en plastique ou en métal sous un hélicoptère mimant de dessous la forme très populaire d'un ovni en forme de triangle. Je parlais de ça car lors de l'ouverture des JO de Los Angeles les Américains avaient fait voler au dessus du stade un vrai-faux ovni fixé sous un hélicoptère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
exodus
Participation appréciable
Participation appréciable
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 38
Inscription : 06/11/2008
Localisation : savoie
Emploi : sans
Passions : aquariophilie,science
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 21:41

spécialement ,je n'ai vu qu'un croquis schématique pour éclairé sur un fonctionnement.
je n'ai pas vu ou (??) que le dessin de ce réacteur faisait parti d'une nacelle,du fuselage, de l'aile,ou le dessin était renversé (entrée d'air dessous ) .
a mon avis c'est peu réalisable a l'heure actuel:
car pour creer un champ suffisant pour être pleinement éfficace il faudrait embarqué une centrale nucléaire.
un autre point que je voudrais soulever ,est sur le fonctionnement d'un reacteur:
le rendement d'une turbine est amélioré par un recyclage d'une partie des gaz d'ejection .

dernier point que je voudrait apporté;dans le fonctionnement du croquis un simple statoréacteur "ouvert" est un choix plus judicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 22:41

Bonsoir christian 17,

christian 17 a écrit:
Messieurs , relisez vous .
Ne voyez vous pas que votre "conversation" n'appartient qu'a celui qui aura le dernier mot ?
Je doute que pour nos "visiteurs" du forum cela soit un bonne chose .
Il est évidemment possible d’avoir cette interprétation à la lecture de l’échange de messages entre Alain02 et moi au sujet de la MHD.
Or ce n’est bien évidemment pas notre but, celui-ci étant d’informer les « "visiteurs" du forum » de l’état actuel de nos connaissances sur le sujet.

Mais dont acte, conformiste, je me conformerai à ce que la modération « doute que pour nos "visiteurs" du forum cela soit un bonne chose. » … ce qui est bien dommage, pour ne pas écrire dommageable, car la résolution du puzzle que constitue le dossier du phénomène ovni passe par la compréhension d’un modèle cosmologique qui permet le voyage interstellaire ainsi que de celle des modes de propulsions intra et extra-atmosphériques.

Cordialement,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 22:42

Bonsoir Alain02,

Les aspects technoscientifiques développés dans le fil d’un sujet traité sur un forum grand public apparaissent de manière générale rébarbatifs, ce que le « doute » émis ci-dessus par la modération nous enjoint de prendre en compte.

Les réponses à vos objections, que je ne développerai donc pas en raison du « doute » prononcé, se trouvent notamment dans les travaux d’Augute Meessen et de Jean-Pierre Petit consultables dans de multiples revues scientifiques à comité de lecture ainsi que des communications aux Comptes rendus de l’Académie des sciences (CRAS).

Elles sont résumées ainsi que vulgarisées notamment dans des bouquins tels que :

Enquête sur les OVNI – Voyage aux frontières de la science

OVNIS et armes secrètes américaines

Bien cordialement,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 22:57

Bonsoir exodus,

@exodus a écrit:
[…]dans le fonctionnement du croquis un simple statoréacteur "ouvert" est un choix plus judicieux.
Non cela ne serait pas judicieux, car un aéronef équipé d’un statoréacteur ne peut pas décoller seul.

Cordialement,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre.B
Equipe du forum
Equipe du forum
avatar



Masculin Age : 35
Nombre de messages : 4165
Inscription : 30/08/2008
Localisation : vendée,france
Emploi : electrotechnicien
Passions : lecture, musique, sciences et technologie,espace,photo
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Dim 30 Nov 2008, 23:11

Bonsoir,

Mon avis personnel sur vos interventions,Jean et Alain,
est qu'elle sont plutôt bénéfique au forum.

Elles sont certes scientifiquement poussée,
mais très intéressantes.

Au plaisir de vous lire.

Anakin19
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Lun 01 Déc 2008, 10:23

Si, sur un forum, tout le monde était d'accord, il n'y aurait plus qu'à résumer l'opinion commune en quelques lignes ... et à le fermer!
Le débat d'idées contradictoires c'est la raison d'être d'un forum.
Ce qui est insupportable, c'est l'attaque personnelle "ad hominem", y compris la mise en doute des compétences intellectuelles (du genre "un tissu d'âneries") ou "techniques" de l'auteur, surtout que l'anonymat ne permet pas de connaître le "profil" de chacun.
Cette heureuse ignorance donne même tout son intérêt à l'aventure en empêchant le plus diplômé, le plus titré (souvent aussi le plus âgé!) de décréter qu'il a "forcément" raison, vu son "pedigree"!!
J'ai entendu le mot qui fait référence pour des chiens, à la race, à la naissance, réellement quand j'étais jeune. Je m'en suis souvenu depuis pour le haïr, comme tout argument d'autorité !
Quand je pourrai, je ferai un long travail avec dessins et sans maths sur l'aéronautique, dans un thème dédié. Si c'est possible avec débat d'idées contrdictoires, "ad libitum".
Revenir en haut Aller en bas
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Lun 01 Déc 2008, 13:59

Cher Alain02,

"A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto." !!! ( Wink )

Bien cordialement à vous,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
exodus
Participation appréciable
Participation appréciable
avatar



Masculin Age : 47
Nombre de messages : 38
Inscription : 06/11/2008
Localisation : savoie
Emploi : sans
Passions : aquariophilie,science
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Lun 01 Déc 2008, 14:56

@Jean Curnonix a écrit:
Bonsoir exodus,

@exodus a écrit:
[…]dans le fonctionnement du croquis un simple statoréacteur "ouvert" est un choix plus judicieux.
Non cela ne serait pas judicieux, car un aéronef équipé d’un statoréacteur ne peut pas décoller seul.

ce qui est logique si l'on consois un strato classique.d'aprés ce que j'ai vu ,un programme ce servais du stato en moteur fusée(entrée d'air bouché),puis des trappes s'ouvraient pour lancer le cycle du stato.l'alimentation de celui-ci était réalisé par un mélange hydrogéne/oxygéne.en fait ,je me demande ou en ai le projet d'avion spacial avec ce type de propulseur.
un petit lien pour illustré:
http://www.astrosurf.com/voyager3/astro/transfutur/encadre1.htm


Dernière édition par exodus le Lun 01 Déc 2008, 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Lun 01 Déc 2008, 15:12

Bonjour Alain02...et Jean

Citation :
il n'est jamais précisé comment l'électricité, énergie secondaire, est produite, et avec quel rendement. Ce qui est pourtant la question préalable essentielle.

Pour nous, n'est-ce pas?
Quid d'ET ayant cent, mille, un million d'année d'avance sur NOUS!

Citation :
Supposons la cependant résolue de manière satisfaisante. L'appareil a réussi à décoller. Maintenant il doit contrôler son attitude quel que soit le vent et les turbulences toujours fortes près du sol.

Dans le cadre d'une dynamique des fluides conventionelle évidemment mais n'est-il pas question d'une révision de celle-ci en présence de plasmas?

Citation :
Il n'a pas comme l'hélicoptère l'effet gyroscopique de son rotor aux pales flexibles pour se « tenir » , il faut que l'ordinateur de bord, beaucoup plus rapide que le pilote, crée des couples de forces pour compenser ces déstabilisations.

Là, je puis te garantir sans hésitation que le meilleur pilote sans ces artifices n'aurait aucune chance de faire voler le "Rafale" (ou tout autre avion moderne).

Citation :
dont l'énergie sera prélevée sur celle qui sert à la sustentation.

Le problème de l'énergie, qui certes actuellement nous bloque, a été évacué en début de texte. Je pense donc qu'i est inutile de le remettre sur le tapis.


Citation :
À mesure que l'aéronef accélère, le vent apparent qui frappe son avant accélère aussi, la pression de l'air augmente avec le carré de la vitesse de ce vent.
Pour maintenir « un effet Coanda » efficace, .....................et celui de l'arrière de l'engin soit suffisante pour maintenir l'aéronef à une telle vitesse ferait exploser n'importe quel bobinage surchauffé.
La soucoupe MHD ne peut pas plus atteindre le mur du son qu'un avion à hélice (en vol horizontal).

Selon les règles aérodynamiques académiques il n'y a rien à dire.
Mais des témoins ont vu des engins voler, sans hélices, sans ailes, sans bruit, effectuant des manoeuvres incroyables à des vitesses et accélérations démoniaques, donc sauf si gens là sont des illuminés il doit bien exister une solution.
Jean en évoque une, qui reste dans le domaine, non de mes compétences mais seulement de ma compréhension, qui me semble tenir debout et qui sûrement n'est qu'une esquisse; esquisse ayant l'avantage d'avoir été expérimentée en modèle réduit (avec apport d'énergie évidemment extérieur).
Note: les Soviètiques avaient des torpilles pouvant franchir les 400 Km/h (et sûrement plus) dans l'eau qui offre une résistance à la pénétration autre que l'air.

Outre l'amélioration des performances d'un réacteur normal par l'équipement de l'entrée et la sortie d'air cité par Jean, l'amélioration des performances aérodynamiques par d'équipement du bord d'attaque et du bord de fuite que tu cites, il y a aussi l'utilisation du flux du réacteur à la façon d'une post-combustion pour la production d'électricité et l'alimentation d'une arme laser par exemple. Ceux sont des solutions partielles mais elles existent.

S'il vous plait continuez ces échanges en pensant quand même aux petits cerveaux qui vous lisent.
Merci à tous les deux.

Cordialement
jlj
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Lun 01 Déc 2008, 16:05

Neandertal,

Il y a confusion! Ce n'est parce que je soutiens que les aéronefs dont on discutait précédemment ne seront jamais opérationnels que je nie l'existence d'engins ET capables de voyager aussi bien dans le vide spatial que les différentes couches de l'atmosphère et même sous l'eau!
C'est moi qui ai témoigné dans le forum privé relatif aux expériences exceptionnelles qu'un ovni obscur qui semblait m'attendre à quelques mètres de moi, comme suspendu "sur sa tranche", a filé comme l'éclair, début octobre 2007, dans la nuit, sans le moindre bruit ou déplacement d'air. Je ne suis pas sûr vu sa vitesse extrême mais je pense qu'il rapetissait aussi en s'éloignant, aussi furtif et obscur qu'une ombre en relief". Ce n'est pas la MHD qui permettrait cela...
"S'encombrer" de cette technologie primitive serait comme penser qu'une fusée peut avancer avec un feu de bois.

Le grand inconvénient qu'il y a à mettre en avant la MHD pour la propulsion des VET, c'est qu'elle dispense de chercher autre chose comme principe de fonctionnement dans la physique la plus pointue.
Je me dis parfois que si les ET parviennent à vaincre le principe d'exclusion de Pauli, lequel interdit à deux fermions (protons, neutrons électrons) d'occuper le même "espace" dans le même état quantique, en les "transformant" provisoirement et sans perdre leur « charge d'information » en bosons comme le sont les photons ou les neutrinos, le VET pourrait "traverser" l'air, l'eau, éventuellement la roche par exemple, comme la lumière traverse une vitre, l'eau, l'air sans le moindre bruit, ni courant d'air, ni perturbation d'aucune sorte. Às l'arrêt ou à très basse vitesse (relative), l'engin de nouveau constitué de fermions pourrait émettre des bruits copiés sur ceux de nos appareils (bruit d'hélicoptère ou de compresseur de turbine à gaz) et déplacer de l'air ou de l'eau.
Une autre possibilité, sachant que la matière est en réalité faite essentiellement de «vide quantique», serait que les constituants de la matière ordinaire constituant le VET puisse se "faufiler" entre les atomes de la matière environnante un peu comme les électrons allant d'un atome à l'autre dans le courant électrique...
C'est plutôt quelque chose comme cela qui doit être LA solution. De toute façon, nous ne la découvrirons qu'après des spéculations de la sorte.
Einstein disait déjà, en substance, que l'imagination était plus importante que la rigueur mathématique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)   Lun 01 Déc 2008, 17:14

Oh, je ne pense pas moi non plus que la MHD est le nec plus ultra de la technologie du futur.
Dans ma présentation j'ai essayé de faire ressortir qu'en ufologie je pensais que l'inimaginable est possible (y compris certains aspects ésotériques a fortiori dans le technologique). Mais que j'essayais de m'en tenir à ce qui est le plus évolutivement proche (pour ne pas dire à la hauteur de mes neurones Wink ).

Seulement pour contrer la MHD tu utilises des arguments qui n'ont plus lieu d'être d'où ma confusion.

Je soutiens la MHD, car pour primitive qu'elle soit, c'est celle qui est à nôtre portée dans l'immédiat (la turbine a été inventée bien avant le "moteur" pourtant elle n'a été opérationnelle que bien après).
La physique quantique nous promet de grande avancées théoriques qui déboucherons un jour sur du pratique (au passage mais sans certitude il me semble que récemment une université américaine a plus ou réalisé ton histoire de fermions?).

Parmi ces avancées, parcellaires, il y a celle de l'orientation du spin des particules qui commence à être maîtrisée et selon la théorie des univers gémellaires utile à la plongée dans l'univers imbriqué à nôtre univers visible et permettant le voyage interstellaire.
Mais là je ne suis plus à la hauteur et je risque fort de ne raconter que des salades (et bien mélangées).

Cordialement
jlj
Revenir en haut Aller en bas
 

2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» 2008: Le 09/10 vers 19h00 - Étrange avion - (Canada)
» 2008: Le 11/07 vers 19h00 - Observation en Belgique
» 2008: Le 12/05 vers 22h00 - Deux lumieres de la taille d'une etoile elles bougeaient
» 2008 le 13/09 vers 20h24 - Observation à Pégomas - (06)
» 2008: fin août vers 08h00 - Chalette sur Loing - (45)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Les témoignages d'observation d'ovni :: Observation ovni vos témoignages ovnis :: Les témoignages ovnis archivés :: Phénomènes Non Identifiables (Pan C)-