Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Technologie aliène ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Derek3D
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 30
Nombre de messages : 763
Inscription : 22/05/2008
Localisation : Belgique
Emploi : Sans
Passions : Ufologie
Règlement : Règlement

MessageSujet: Technologie aliène ?!   Dim 05 Oct 2008, 02:09

Le Capitaine Robert Collins, auteur de “Exempt from Disclosure”, entretient une petite liste de diffusion. Il vient d’y publier ce qu’il sait des recherches en cours menées par Hal Puthoff. Il diffuse un court article intitulé : “Le Système de Propulsion des Ovnis n’est pas d’origine nucléaire.” C’est en partie un condensé de son livre, publié en 2006.

“Leur mode de propulsion est en rapport avec l’étirement de l’espace de Miguel Alcubierre, et l’Isotope H5 de l’Hydrogène. Cet isotope, dans le Rectangle de Cristal, est utilisé pour extraire l’énergie du vide (Energie du Point Zéro).”

Alcubierre expose une solution théorique pour voyager plus vite que la vitesse de la lumière, sans violer le principe de la physique qui démontre son impossibilité.

[”Miguel Alcubierre est un physicien théoricien mexicain. Il a travaillé à l’Institut Max-Planck de physique gravitationnelle à Potsdam, en Allemagne, où il a développé de nouvelles techniques numériques pour décrire la physique des trous noirs.

A partir de 2002 il travaille à l’institut nucléaire des sciences de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM), où il conduit la recherche dans la relativité numérique, le travail d’utilisation des ordinateurs pour formuler et résoudre les équations physiques proposées par Albert Einstein.“] Source

Robert Collins poursuit : “La Propulsion des Ovnis fonctionne selon un système générateur de Force Négative (un terme technique utilisé sur la Zone 51 et à Los Alamos), autrement dit, l’antigravité.“

“H. E. Puthoff, Eric Davis et Michael Ibison, de “l’Institute for Advanced Studies”, basé à Austin, Texas, poursuivent des recherches intensives pour déterminer comment le champ d’Energie du Point Zéro pourrait coller avec l’idée de “pression négative du vide”, en rapport avec les théories de la Gravité et de l’Inertie.

Cette “pression négative du vide” génère l’antigravité universelle qui éloigne les galaxies les unes des autres, et c’est la même force qu’utilisent les Ovnis.“

Quelques unes des
publications scientifiques de l’IAS.






Les aspects techniques des travaux de Miguel Alcubierre se trouvent ici : Le Voyage supraluminique.


“En 1994, le physicien mexicain Miguel Alcubierre imagine une méthode qui consiste à étirer l’espace dans une “vague” qui selon la théorie du tissu d’espace-temps se contracterait à l’avant d’un vaisseau spatial tandis qu’il se dilaterait derrière lui. Le vaisseau monterait sur cette “vague” à l’intérieur de ce que Alcubierre appelle “bulle de chaîne en espace plat”. Puisque le vaisseau ne se déplace pas dans cette bulle, mais qu’il est porté par la bulle tandis qu’elle-même se déplace, les effets relativistes conventionnels tels que la dilatation de temps ne s’appliquent pas de la manière qu’ils le feraient normalement pour le cas d’un vaisseau se déplaçant à une vitesse relativiste.“


Robert Collins raconte que Hal Puthoff travaille également sur des théories en physique telles que :

1) Le Rayon Tracteur Bleu : c’est un effet de l’Energie du Point Zéro du vide, une manipulation de la pression du vide, qui donne à ce rayon la capacité de diminuer la pression intérieure du vide, permettant à la pression “extérieure” de se comporter comme une pince pour soulever un objet, une vache, ou un individu.

2) Les bulles spatio-temporelles et les décalages : les Aliens utilisent un ‘décalage spatio-temporel’ qui leur permet de traverser les murs, les fenêtres, ou toute surface solide.

Les murs et les fenêtres se situent dans un Espace-Temps et l’Alien dans un autre. Des abductés racontent par exemple qu’ils ont vu des Aliens émergeant de sphères de lumière. C’est une manière de décrire leur bulle spatio-temporelle. Cette ‘bulle’ permet aussi aux Aliens d’accélérer ou de ralentir le temps, ce qui leur permet de se rendre invisibles aux observateurs.

“Mais ce ne sont que quelques exemples : Hal Puthoff a développé bien d’autres moyens ingénieux qui permettent d’expliquer les technologies aliènes et leur fonctionnement.“



Source : Ovnis-usa.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thefly
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 51
Nombre de messages : 573
Inscription : 04/04/2008
Localisation : normandie
Emploi : géomètre
Passions : tout et rien
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Technologie aliène ?!   Dim 05 Oct 2008, 10:28

comment violer les lois edictés par Einstein sur la limite de la vitesse de la lumiere?
Il ne faut pas s’intéresser au véhicule lui-même, mais à l’espace-temps qui l’entoure. Einstein à prouvé que l’espace temps, qui structure notre univers se déforme en présence de matière. On peut donc théoriquement rétrécir cet espace temps devant un vaisseau et l’agrandir derrière. Le vaisseau avance alors comme sur une sorte de tapis roulant tout en restant immobile par rapport à l’espace temps qui l’entoure.Ce tapis roulant peut aller beaucoup plus vite que la vitesse de la lumière. (sans violer la vitesse limite de la lumière puisqu’il est immobile)
Pas mal cette theorie!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Technologie aliène ?!   Dim 02 Nov 2008, 19:31

Soit un objet pris entre deux ressorts opposés et alignés. On pousse l'objet en direction de l'extrémité opposée d'un des ressorts. Celui-ci se contracte pendant que l'autre se dilate. On relâche l'objet: il revient à sa place après quelques oscillations.
C'est le même résultat qu'on doit obtenir si on contracte l'espace « devant » l'objet et si on le dilate derrière: l'objet reste à la même place sur son référentiel spatial. Que « l'effet » (inconnu) qui à modifié la géométrie d'une dimension de l'espace, cesse, et l'objet qui, effectivement, n'a pas bougé selon la relativité, s'éloignera d'autant de son but qu'il s'en était rapproché.

Comment font donc les ovnis pour se déplacer sans utiliser le couple action-réaction de nos fusées et d'un hypothétique propulsion électrique (MHD ou réacteur ionique)?
Louis de Broglie (1892-1987) ayant démontré que toute particule peut être regardée comme une onde adoptant des valeurs « discrètes » (discontinues), une particule qui se déplace (notamment électron et quarks) c'est une onde qui donc modifie successivement des unités élémentaires d'espace-temps, un peu comme sur un écran de télévision, un spot lumineux qui se déplace (la particule) ce sont des photophores successifs qui s'allument puis s'éteignent.
Naturellement, à la différence des photophores de télévision, les unités élémentaires d'espace-temps sont petites à un point inimaginables. Ils ont, comme dimensions d'espace, la plus petite distance existante dans l'univers, laquelle, nommée distance de Planck, est des milliards de fois plus petites qu'un atome.
Une particule au repos, c'est une onde stationnaire comme on en voit sur une corde de guitare. Ce caractère vibratoire se retrouve dans le schéma de la théorie des cordes qui vise à réduire, sans succès jusqu'à présent la contradiction entre Relativité et physique quantique. Pour que cette « onde » se déplace, il faut qu'un supplément de vibration en quelque sorte (un supplément d'énergie) lui soit communiquée. Plus « l'amplitude » de l'onde est grande, plus il faudra d'énergie pour que l'onde cesse d'être stationnaire ou, le plus souvent, pour que son mouvement s'accélère.
Cette plus grande quantité d'énergie vibratoire car devant être de la même grande amplitude que celle de l'onde quantique qui la reçoit se comprendra si nous disons que « sa masse inerte est plus grande ».
Une fois mise en mouvement, l'onde conservera naturellement cette énergieet continuera son déplacement à la même vitesse, du moins tant qu'elle n'interférera pas avec une autre particule.
Cette remarque rejoint la loi qui dit qu'un mobile se déplace indéfiniment en ligne droite s'il ne subit pas d'accélération.
Une particule en mouvement investit les unes après les autres les nombreuses unités élémentaires d'espace-temps « adjacentes » qui lui sont nécessaires selon sa « masse ».
Mais ce « changement de domicile » n'est pas instantané, car alors il n'y aurait ni passé ni futur tout s'opérerait dans un présent sans « épaisseur temporelle ». Le temps est issu de la « difficulté » à opérer ces déménagements des ondes quantiques d'une série de domaines élémentaires d'espace-temps à leurs voisins. On comprend que s'il n'y a pas d'ondes, autrement dit de matière, il n'y a pas de temps.
Si la densité des ondes quantique est forte, la probabilité que les transitions s'opèrent diminuera, à l'image de gens qui se bousculeraient à l'entrée d'un bâtiment allant alors beaucoup moins vite que des personnes arrivant isolées (ou un groupe marchant au pas). Tout se passera à notre niveau, qui est celui de la Relativité, comme si le « rythme » du temps ralentissait. C'est ce qu'ont établi des mesures de temps ultra-précises par horloges atomiques.
Ce ralentissement du « rythme » du temps par rapport à celui de l'extérieur apparaît également de manière sensible quand une particule est très accélérée (proche de la vitesse de la lumière). Si elle est instable, elle « vivra » plus longtemps à grande vitesse qu'au quasi arrêt. L'explication, dans le cadre des ondes quantiques serait, que, comme dans un fort champ de gravitation, la probabilité que s'établisse le passage, d'un domaine d'espace-temps à son voisin, de l'onde quantique bousculée en quelque sorte, par sa suivante, augmente. Tout se passe alors pour la particule rapide comme si le rythme du temps ralentissait et que sa probabilité de disparaître diminuait donc. (La « mort » de la particules est en réalité son fractionnement en un faisceau de particules-« filles » moins énergétiques.) En conséquence, la particule rapide « vit » plus longtemps, se fractionne plus tard.
Le photon étant une particule, c'est une onde quantique soumise au déplacement de domaines élémentaires en domaines élémentaires selon une logique de probabilité. Comme ce passage n'est pas instantané quoique rapide du fait de la simplicité de sa « composition », pour Louis de Broglie, il a nécessairement une masse. C'est une masse très faible au regard de celle de l'électron, lequel est déjà très léger par rapport au proton ou au neutron, mais c'est une masse qui limite sa vitesse. Donc 300 000km/s n'est plus LA vitesse absolue!!!
De Broglie est ici en contradiction absolue avec Einstein et cela a beaucoup nui à son prestige.
Selon lui, les photons déviés de leur trajectoire quand ils frôlent une grosse masse subiraient la gravitation comme n'importe quelle particule, alors qu'Einstein dit que c'est l'espace-temps qui est courbé.
Il faut aussi expliquer pourquoi la vitesse du photon ne s'additionne pas avec celle de l'émetteur, mais voit en proportion sa longueur d'onde diminuer: c'est la même chose d'avec le son. Si un mobile bruyant se rapproche d'un micro, la vitesse du son ne change pas mais sa hauteur augmente car les crêtes sont en quelque sorte aplaties comme un accordéon que l'on replie. Ce succédant plus rapidement sur le tympan ou la membrane du micro, elles donnent l'impression d'un son plus aigu.(C'est le fameux effet doppler; qui est utilisé en échographie médicale.)

Mais si le photon a une masse (infime), on peut donc espérer aller plus vite que lui!!! Il suffit de modifier la probabilité de l'occurrence du passage d'un domaine d'espace-temps élémentaire au suivant. Comme nous avons-vu que cette probabilité diminue quand l'énergie « locale » augmente, il faut et il suffit (!) de diminuer ce nouveau d'énergie pour atteindre une vitesse supraluminique.
Le problème est que l'on ne peut évidemment pas supprimer les atomes que l'on veut faire voyager. Il faut donc supprimer l'autre source de ralentissement: les particules virtuelles qui constituent l'énergie quantique du vide. Leur existence a été prouvée expérimentalement. Ces particules à vie ultra-brève (le temps de Planck -encore lui marié à l'incertitude d'Heisenberg!) sont des ondes quantiques elles aussi.
L'idée serait de créer l'antiparticule de toutes celles qui se trouvent sur le chemin du véhicule supraluminique. Un peu comme les gardes à cheval qui faisaient se garer les passants avant le passage du carrosse du roi, autrefois. Ou d'empêcher la formation du couple particule-antiparticule virtuelles.
C'est évidemment plus facile à dire qu'à faire! Mais « l'engin » ayant atteint la vitesse de la lumière pourrait peut-être investir un domaine d'espace-temps élémentaire avant qu'ait le temps de se former un couple particule-antiparticule virtuelles. L'avantage est que la production d'énergie ne serait nécessaire que dans la phase qui précède, quand le vaisseau accélère pour atteindre cette vitesse de la lumière. Cela expliquerait le faisceau de lumière blanche s'allumant brièvement à l'avant de l'ovni filmé en Chine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Technologie aliène ?!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Technologie aliène ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Technologie aliène ?!
» Un panneau d’éclairage souple de technologie Oled
» la technologie au service de l'homme?
» La TECHNOLOGIE ? solution ou désastre ?
» Quelles sont les formes possibles avec la technologie M.H.D?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Sciences: aéronautique, technologies de pointe, découvertes-