Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous... Merci !!

Partagez | .
 

 Bang "inexplicables"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lilyrose
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 66
Nombre de messages : 297
Inscription : 27/06/2008
Localisation : Tarn et Garonne
Emploi : maman
Passions : Lecture, Cinéma, jardinage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Bang "inexplicables"   Sam 13 Sep 2008, 16:23



LaDepeche.fr | 08 Septembre 2008 | 10h45



DDM


OAS_AD("Position1");


Une sorte de déflagration sourde et puissante, a été entendue en
début de matinée dans Toulouse, provoquant de l'inquiétude et de
nombreux appels de particuliers dans les centres de secours et les
gendarmeries. Joints par téléphone ce lundi 8 septembre, les sapeurs
pompiers de Toulouse confirmaient à la fois avoir entendu cette
explosion ainsi que l'afflux d'appels au standard téléphonique. Ce
"bang" est en réalité dû au "mur du son" lié au passage d'un avion de
chasse de type Rafale sur Toulouse. Parti de la base de Mont-de-Marsan
dans les Landes, L'avion était en mission de contrôle au dessus du
territoire.



Des témoignages d'internautes






Je me trouvais à ma fenêtre vers 8H15, regardant le ciel. J'ai vu,
presque à la verticale, la trainée de condensation d un "jet" qui
volait très rapidement du Nord-ouest vers le sud-est . Alors qu'il
venait de passer au dessus de la ville sans un son audible, un" double
bang" s'est produit,:le premier plus fort que le second espacé d'une
seconde environ.Ayant pris mes jumelles (X 10 ,toujours à proximité) j
ai noté qu'il ne s agissait pas d'un avion de ligne: trop petit
,vitesse inhabituelle. J'ai l habitude de les observer même à haute
altitude). voila mon observation. Michel Marty.


Plus d'infos demain dans la Dépêche du Midi

RÉACTIONS DES LECTEURS



Un a380 à reaction? : Vinzc
Je
ne pense pas que ce soit un simple avion, du fait que cette
déflagration à été ressenti au moins de Tournefeuille jusqu'au busca
(d'apres mes collègues de travail), je l'ai personnellement ressenti
aux arènesAlerter | Voir profil



un A380 à reaction? : Pouinzk
Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un avion car après en avoir discuté avec
mes collègues de travail,la déflagration a été ressenti de
Tournefeuille jusqu'au Busca. Je l'ai moi même ressenti aux arènes.
C'est un peu beaucoup pour un simple avion qui passe le mur du son!Alerter | Voir profil



Zedleouf
Je tenais à vous signaler que l’hypothèse d’un avion à réaction me
semblait peu probable car nous avons clairement entendu (et senti la
déflagration) ce matin à 8h15/8h20 à Auterive (31190).

Les vitres de la maison ont vibré et le bruit était suffisamment
puissant pour sembler venir de la ville, ma femme ayant subit
l’explosion d’AZF y a immédiatement pensé d’ailleurs.

S’il s’agissait bien du passage du mur du son d’un avion, alors la même chose s’est passée aussi à Auterive.

D’autant plus que les avions n’ont semble t’il pas le droit de passer le mur du son à proximité d’une ville.

(J'ai déjà posté cette réaction lors de mon inscription, mais elle ne semble pas avoir été prise en compte)Alerter | Voir profil



la même chose que le 18 août dans le tarn ? : speedig
D'après votre édition Grand Sud du 18 août, la même chose s'est déjà produite
au dessus de Montauban et Valence d'Agen le mois dernier.Alerter | Voir profil



Etrange pour un mur du son : Nagahad
Ce matin, nous étions tranquillement en train d'appliquer notre rituel: le
papotage devant le café... quand soudain... une "Explosion", forte et
sourde se fit entendre... On a commencer à regarder par la fenêtre,
mais rien à l'horizon. Les gens sur le parking qui arrivaient non plus
n'avait pas l'air de paniquer. Mais qu'est-ce?

Tout le monde avait en tête les évenements de l'usine AZF. Ona tendu
l'oreil, rien. On a regardé aux quatre coins du batiment pour voir à
l'horizon, rien...

Des avions à réaction dépassant le mur du son, j'en ai personnellemnt
entendu plein lorsque j'étais petit., mais là, celà paraissait... plus
gros... plus sourd... plus lointain (un nouveau typer d'airbus A380
dépassant le mur du son? va falloir prévoir plein de petits sacs en
papier pour les passagers alors).

Je suis au sud de Toulouse, et un collègue est arrivé plus atrd en
raison des grêves. Il vit en plein centre, et malgré le bruit de celui
ci, il l'a quand même entendu.

Bref tout ça pour dire que, d'après mes collègues et moi même, la
possibilité de l'avion dépassant le mur du son nous parait pas très
crédible. Mais qui sait?!

NagAlerter | Voir profil



Une explosion vraiment impressionnante : elokassy31
Je
lis les commentaires des internautes et je suis vraiment étonnée de
voir que cette explosion se soit entendue jusqu'à 30km au sud de
Toulouse. Dans mon cas j'habite à une quinzaine de kilomètre à l'ouest
(communes Léguevin-Brax) et ici aussi l'explosion nous a paru toute
proche, nos murs et vitres ont tout de même tremblés. Un simple avion
de chasse qui provoque un bruit si fort et qui s'entend à des dizaines
de kilomètres à la ronde ! Possible mais étonnant. J'ai fait mes
propres recherches et oui en effet lorsqu'un avion passe le mur du son,
le bruit qu'il provoque peut s'entendre à plus de 25km de distance.
Donc pas de panique. Par contre il est vrai qu'un tel vol ne devrait
pas avoir lieu si près d'un grande agglomération !Alerter | Voir profil



CROIX : Victoria Terrienne
j'étais à Muret lorsque j'ai entendu cette détonation et ça ne me rappelle pas le boum d'un avion à réaction dont le son s'emplifie comme dans un
caisson. Là c'était vraiment net ! BOUM ! même pas
BOUUMMMMMMmmmmmm...........
Une bouteille de gaz ? Des essais ou un "ratage" de l'entreprise Murétaine LACROIX ?
Bref, j'aimerais mieux savoir déjà que le ciel est de plus en plus bizarre dans la région, entre autre ce matin ....Alerter | Voir profil



Avion bien sûr : CBlin
Je suis sorti immédiatement après ce boum qui m'a rappellé, en moins fort
quand même, celui d'un 21 septembre vers la même heure. J'étais aussi à
25 km de Toulouse. J'avais eu la même réaction... Le ciel était bleu,
sans trace d'avion. Ce matin, il y avait une longue tace bleue se
dirigeant vers sud-sud-est.Alerter | Voir profil



bruit d'explosion : mumu2602
mais que s'est-il vraiment passé ce matin? on attend plus de précision de votre part...
MerciAlerter | Voir profil



rien avoir avec un avion a reaction je pense : atis
travaillant a airbus,l'explosion c'est ressentie et les vitres on vibrés!!j'etais o
tel quand j'ai dis a mon chef il y as eu une explosion, 5 seconde plus
tard mon chef qui es lui a labege a resenti l'explosion et le toit qui
vibre ensuite..un collegue qui est a saint cyprien idem l'a
resenti,bref puis generalement apres le passage d'un avion a reaction
on entend l'avion,la aucun bruit...puis pour une simple raison que je
suis juste a coter des pistes de l'aeroport,donc bon bizarre!!!Alerter | Voir profil



forte explosion : choucroutte2
j'ai entendu ce fameux bruit ressemblant a une explosion vers 08h17 ce jour même au niveau de la zone du pahin.

Cela a fait un gros bang et j'ai ressenti l'onde de choc.
Mais pas un seul bruit de réacteur d'avion par contre et j'ai eut beau
chercher dans le ciel soit un avion, soit de la fumée, je n'ai rien vu.Alerter | Voir profil



Boum : danylan_223 | Leran
J'habite à côté du lac de Montbel et ce matin à 8h28 précises, j'ai entendu une déflagration qui a fait vibrer les vitres des fenêtres, mais ça
m'étonnerai que ça soit le bruit du mur du son d'un avion survolant
toulouse si nous parlons de la même chose. Etonnant.Alerter | Voir profil



à la bonne époque : vitesse
que de bons souvenirs lorsqu'on entendait ce fameux bang au passage du mur du son au dessus de Toulouse par les avions de chasse...nostalgia...Alerter | Voir profil



Mur du son ? Mon oeil! : Stef3181
La double déflagration a été entendu à St-Orens, Blagnac, Muret et
Toulouse, à moins que le pilote de cet étrange avion se soit amusé à
tourner en rond autour de notre belle ville rose.
Franchement, j'ai du mal à y croire, mais aprés tout, les nuages radioactif s'arretent à nos frontières alors pourquoi pas.Alerter | Voir profil



Quand même : Anubys
Le mur du son je l'entendais vers les 90's aux minimes. certes moins fort,
mais je crois que AZF a marqué les esprit et que des que ca pete fort
ca remonte a la surface... Si c'était pas un avion je crois que certain
n'aurais pas été la pour lacher leur comms...Alerter | Voir profil



bang supersonique : nicky31
Le "bang supersonique" ne se produit pas quand un avion passe le mur du
son, mais quand un avion a une vitesse superieur à la vitesse du son.
Donc un "Bang" sera entendu sur toute la trajectoire de l'avion, au
moment où il passe !Alerter | Voir profil



c'est bien un avion : Liccia
D'après moi, il s'agit bien du passage d'un avion. J'étais à Colomiers près du
centre ville quand "l'explosion" s'est produite, suivie tout de suite
d'une plus faible (l'onde). Dans le ciel une traînée confirmait le
passage d'un avion. Quelques secondes plus tard, j'ai entendu, le bruit
d'un moteur d'avion, mais très éloigné, comme s'il était à très haute
altitude.Alerter | Voir profil



INFOS COMPLEMENTAIRES : buildez
Pour info, on a entendu ce bang, quelques kilometres a l'est de villefranche
de lauragais (2 observations indépendantes et eloignees de 15 km),
ramonville (1 obs), villeneuve tolosane (1 obs), pibrac (1 obs).Alerter | Voir profil



et boum ! : boum-boum
Des "bang" de mur du son, j'en entendait il y a longtemps : c'est lointain
et ça fait un effet d'écho et on se sait pas d'où ça vient. Rien à voir
avec la déflagration de ce matin (j'étais à Lacroix-Falgarde !) que
j'ai cherché à localiser teelement le bruit était sec et précis.
Donc, rien à voir avec un "bang" aérien ! Comme si les pilotes de
chasse ne savaient plus subitement respecter les limitations de
vitesse... Vaut mieux ça dans la presse que de reparler d'industrie
chimique en zone urbaine, sujet politiquement très incorrect...Alerter | Voir profil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilyrose
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 66
Nombre de messages : 297
Inscription : 27/06/2008
Localisation : Tarn et Garonne
Emploi : maman
Passions : Lecture, Cinéma, jardinage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Sam 13 Sep 2008, 16:29

J'ajoute, pour ma part, habitant à une soixantaine de kilomètres de Toulouse, il m'arrive, très rarement, certes, d'entendre encore le bang du passage du mur du son. Cela fait trembler les vitres des maisons et je pense que pour cette raison il est interdit de passer cette vitesse au-dessus des villes.

Certains pensent "OVNI" dans la région.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilyrose
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 66
Nombre de messages : 297
Inscription : 27/06/2008
Localisation : Tarn et Garonne
Emploi : maman
Passions : Lecture, Cinéma, jardinage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Sam 13 Sep 2008, 16:35

Comme un bruit d'explosion

Tarn & Tarn-et-Garonne.

LaDepeche.fr | 18 Août 2007 | 09h03
OAS_AD("Position1");

Hier
matin, une forte détonation a été entendue au nord du Tarn, mais aussi
sur une grande partie du Tarn-et-Garonne, de Montauban à Valence
d'Agen. Aucune explication n'a été donnée à ce bruit intense qui a
alerté les habitants concernés. Pourtant, rien n'a été signalé sur le
front de la sécurité civile et des pompiers. On a pensé alors à un
passage du mur du son par des avions de chasse. Mais l'information a
été démentie par les bases aériennes de Cazaux, en Gironde et de
Mont-de-Marsan dans les Landes, lesquelles rappellent qu'un vol en
supersonique au-dessus du territoire national est tout bonnement
interdit. Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilyrose
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 66
Nombre de messages : 297
Inscription : 27/06/2008
Localisation : Tarn et Garonne
Emploi : maman
Passions : Lecture, Cinéma, jardinage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Sam 13 Sep 2008, 16:36

Détonation dans Toulouse et sa région : le spectre d’AZF








Bien curieuse affaire .. qui ne fait que réveiller le spectre de la catastrophe d’AZF, laquelle ne semble pas avoir dit son dernier mot ..




En effet, une importante détonation a été entendue jeudi vers 15 h de Toulouse jusqu’aux confins de la Haute-Garonne et du Tarn-et Garonne.




Alors
qu’aucun dégât ou incident n’ont été signalés par une quelconque
entreprise, compagnie aérienne, Direction Générale de l’aviation
civile, si le mystère reste entier, il pourrait bien éclairer d’un jour
nouveau les différents évènements survenus lors de la catastrophe de Toulouse du 21 septembre 2001, dite « catastrophe AZF ».


L’usine étant totalement détruite désormais, laissant même désormais la place au nouveau site du Cancéropôle, actuellement en cours de dépollution, l’ancien site de TOTAL Grande-Paroisse ne peut dans ce cas être mis en cause. Alors d’ou provient cette détonation, et quelle en est l’origine ?




Pour tenter de percer le mystère, nous avons besoin de tous vos témoignages, n’hésitez surtout pas à nous en faire part.




Les habitants de Toulouse et sa région ont revécu hier la catastrophe d’AZF.

Si cinq ans après, la justice n’a pu « trancher » sur les véritables raisons de la catastrophe, une importante détonation a heurté les oreilles de nombre d’habitants de Toulouse … mais également des communes éloignées de plus de 30 kilomètres…


Dans
la Ville Rose, mais aussi dans plusieurs endroits de Haute-Garonne et
même en Tarn-et-Garonne, de nombreuses personnes se sont inquiétées de
ce « boum », considéré par beaucoup comme « une explosion ». Certains
témoignages déjà récoltés par nos soins font même état de vibration du
sol à plus de 30 km du Nord-Ouest de la ville.

Les policiers, les secours, les
gendarmes et même le standard téléphonique de « La Dépêche » - seule
presse a en faire état actuellement - ont été, dans l'heure, submergés
d'appels.


Les relevés sismologiques tant ceux du RENASS que du CEA démontrent qu’aucun séisme significatif n’a été enregistré dans le périmètre concerné durant cette période.




Selon
la Dépêche du Midi, Météo France exclut pour sa part tout phénomène
météorologique. Gaz de France n'a relevé aucun incident. Les policiers
n'auraient rien remarqué d'anormal. La préfecture non plus.


A
noter comme point important : « Aucune explosion ni aucun incident
n'ont été signalés aux services de secours « signale la Préfecture
pour qui l'hypothèse la plus probable est donc celle du passage d'un
avion dans le mur du son, que nous essayons de vérifier ».




Pourtant
il semblerait que toutes les opérations de "passages de mur du son"
seraient désormais réalisées en haute mer, pour notamment ne pas
perturber voire inquiéter les populations. De toute manière, alors que le dossier AZF
a encore été réouvert la semaine dernière devant la justice de
Toulouse, on peut imaginer aisément que les autorités locales
n’auraient pas pris le risque d’un tel survol.




La Ville de Blagnac ou se situe aéroport et pistes d’essais de l’A380, la compagnie Airbus, la base militaire de Francazal, assurent ne pas être « à l'origine du boum ».




Le site de la SNPE - désormais dénommé ISOCHEM, limitrophe d’AZF n’a quant à lui pas encore communiqué sur le sujet alors que des témoignages de personnes travaillant sur le chantier du Canceropôle voisin font état de la proximité de la détonation.


Pour rappel, le site ISOCHEM, « culturellement » très proche de la Grande Muette produit notamment de l’UDMH, carburant de missiles, et du propergol, carburant de la fusée Ariane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Dim 14 Sep 2008, 10:47

L'aile entière d'un avion volant plus vite que le son est comme la membrane d'un gigantesque haut-parleur. Quand on mesure la portée, en espace ouvert, d'un porte-voix dont la membrane ne représente que quelques dizaines de centimètres carrés, on conçoit qu'une aile d'avion, comme celle du Rafale envoie en continu, en régime supersonique, une onde de choc qui peut se percevoir, si les conditions atmosphériques sont favorables et si l'avion vole à la « bonne » altitude, à plusieurs dizaines de kilomètres. Ne dit-on pas que les infrasons émis par un éléphant au nouveau du sol se perçoivent par ses congénères à plusieurs kilomètres, distance atteinte aussi par les sirènes des grands navires?
Si l'avion effectue des manœuvres serrées en supersonique, cette onde de choc sera modulée: plus faible ici, elle sera très renforcée là.
Cependant, si le bang d'un avion supersonique survient tout à coup, il est suivi généralement du bruit « long » du réacteur en surpuissance (post-combustion allumée). Il est étonnant que les personnes se trouvant dehors à cet instant-là ne l'ait pas signalé.
Pour mémoire, aucun avion Airbus, aucun avion civil dans le monde, maintenant que Concorde ne vole plus, n'est supersonique. Or le fameux double bang, le premier étant l'arrivée de l'onde de choc, le second un phénomène d'écho, donc moins puissant, ne peut être émis par un avion que s'il dépasse strictement la vitesse relative du son, mach 1!

En dehors d'un avion supersonique, quels phénomènes peuvent provoquer ce double bang de grande ampleur?
- l'explosion d'une munition en altitude, type obus de DCA ou maintenant missile (sol-air ou air-air).
- l'explosion d'une météorite, surtout si celle-ci contenait de la glace d'eau ou de méthane: la vapeur d'eau produite quasi instantanément par une brusque rentrée dans l'atmosphère d'un météorite faite de glace mélangeant l'eau et le méthane, gelés, issue du nuage d'Oort, très accélérée sur une trajectoire solaire et interceptée brutalement par la Terre, a une faculté d'expansion extraordinaire, comparable à celle d'un puissant explosif.
Cette mini-comète (quelques dizaines de kilogrammes) ne serait pas nécessairement détectée par le système de radars à longue portée qui surveillent l'environnement terrestre pour pouvoir aviser du risque d'une « grosse » collision: la glace d'eau est un très mauvais conducteur de l'électricité et donc un mauvais réflecteur radar.
- une manifestation ovni: les VET ont sûrement les moyens d'accélérer l'air à des vitesses hypersoniques et de provoquer, ainsi, une vaste « détonation ». Mais une telle manifestation, « anonyme », me paraît personnellement très improbable. Sauf pour étudier les réactions des habitants de cette région traumatisée par la catastrophe AZF.
Revenir en haut Aller en bas
lilyrose
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 66
Nombre de messages : 297
Inscription : 27/06/2008
Localisation : Tarn et Garonne
Emploi : maman
Passions : Lecture, Cinéma, jardinage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Dim 14 Sep 2008, 15:28

Merci Alain pour toutes ces explications très claires.
Voilà pourquoi de nombreuses personnes sont dubitatives quant à l'explication donnée "passage du mur du son".
De plus, je ne sais pas combien de kilomètres après un avion le dépasserait car l'aéroport est proche tout de même. Alors passer le mur du son peu de temps après avoir décollé...
Test pour étudier la réaction des habitants traumatisés par l'AZF ? Pourquoi pas.
Mini comète ? Missile sol-air ici ?
Le mystère est resté entier apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilyrose
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 66
Nombre de messages : 297
Inscription : 27/06/2008
Localisation : Tarn et Garonne
Emploi : maman
Passions : Lecture, Cinéma, jardinage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Dim 14 Sep 2008, 15:34

Je suis située, semble-t-il sur une ligne de passage des rafales et je ne les ai jamais entendus passer le mur du son mais passer à des vitesses vertigineuses dans un vacarme épouvantable au-dessus de ma maison.
Alors ce "bang" dû à un Rafale ? Hum, hum... sur la ville rose en plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GzU
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 30
Nombre de messages : 437
Inscription : 10/11/2007
Localisation : Toulouse
Emploi : informaticien, musicien La Compagnie Cuanol
Passions : jeux vidéos internet sorties musique tout types
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Lun 15 Sep 2008, 03:18

ça me rapel le cas du boom entendu de paris à la bretagne...même témoignage de tremblement et d'explosion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jamendo.com/fr/album/28044
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Lun 15 Sep 2008, 09:01

Bonjour, il y avais aussi eu un cas sur le forum qui avais parler d'un BOOM à l'étranger je ne sais plus trop ou exactement et tout le monde lui avais dis que ça n'avais rien a voir avec les OVNI, moi je me rend compte que ça n'est pas la première histoire de la sorte... a surveiller.

hjy-t
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilyrose
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 66
Nombre de messages : 297
Inscription : 27/06/2008
Localisation : Tarn et Garonne
Emploi : maman
Passions : Lecture, Cinéma, jardinage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Lun 15 Sep 2008, 09:52

Oui, je pense que cette histoire est à surveiller car il y a eu d'autres cas aussi mystérieux que celui de Toulouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Lun 15 Sep 2008, 13:10

(Désolé pour les deux rectangles vides ci-dessus (à supprimer): du fait de l'url que j'avais incrustée, le texte ne s'affichait pas! Il faudra l'entrer à la main sur le navigateur!)


Une autre piste pour expliquer des détonations de grande ampleur en mer pourrait être à rechercher du côté des hydrates de méthane.
A haute pression et à température proche de 0°, l'eau de mer peut former un composé avec le méthane CH4.
Le méthane est le plus simple des hydrocarbures. C'est un des composés organiques les plus fréquents, avec l'eau, H2O, de l'univers (On le sait par l'examen des spectres lumineux obtenus par les réseaux de diffraction à l'oculaire des télescopes)
Le gaz méthane est produit, aussi, sur Terre, lors de la décomposition de matière organique par des bactéries anaérobies dans un sol pauvre en oxygène. C'est la cas dans les marais et autres tourbières. Ce gaz est extrêmement inflammable dans l'air normal. L'inflammation peut-être spontanée, produisant le feu-follet des marais, qui terrorisait les hommes avant que l'explication scientifique soit trouvée. Courant dans la boue pour fuir ce qu'ils croyaient être un spectre de revenant, les malheureux faisaient surgir sous leurs pas précipités d'autres bulles de gaz qui s'enflammaient successivement aussi, leur donnant l'impression qu'ils étaient suivis par un malveillant fantôme!
Des gisements énormes d'hydrate de méthane ont été repérés dans différentes mers du globe. Le Japon, importateur inquiet d'hydrocarbures, en a découvert un de 1 100 milliards de mètres-cubes dans ses eaux territoriales qui pourrait assurer ses besoins en énergie pendant quatorze ans!
La question de savoir quand et comment ces gisements se sont formés et quelle est leur stabilité n'est pas tranchée. Car la formation est instable. Si, à la suite par exemple d'une discrète éruption sous-marine, l'eau est fortement réchauffée, près d'un gisement, le méthane se dissocie de l'eau et une série de bulles remonte alors vers la surface, en augmentant de diamètre à mesure que la pression de l'eau diminue. Un bateau qui naviguerait sur la « mousse » qui se forme alors, s'y enfoncerait comme un bloc de plomb (la densité de la mousse est très inférieure à 1).
Certains ont allégué que cela expliquerait (avec les vagues scélérates) un certain nombre de naufrages incompréhensibles.
Le méthane, surtout s'il est encore chaud, va s'élever au dessus de l'eau et former des poches provisoires en altitude. Si un avion ou une escadrille d'avions traverse cette poche, elle va l'enflammer et si elle contient une proportion convenable d'oxygène, la combustion sera détonante: l'avion ne pourra que s'abîmer dans les flots. Dans le pseudo « triangle des Bermudes » le chef-pilote d'un groupe d'avions qui a disparu d'un seul coup, a signalé par radio, avant interruption définitive: « La mer est bizarre! ». Cela s'expliquerait bien, ce changement d'aspect de la surface par des myriades de bulles de méthane venant y crever.
Dans leur déloyale campagne de lutte de dénigrement de Concorde, les médias états-uniens ont fait état d'énormes bruits sourds de déflagration, au large de leurs côtes, qu'ils attribuaient naturellement au supersonique franco-britannique.
Mais des vérifications ont montré alors que les détonations n'avaient pas lieu aux heures de passage de l'avion!
L'explosion de grosses poches de méthane à une bonne altitude, 2-3000 mètres, serait une bonne explication.

Le site mentionné ci-dessous explique les dangers qu'il y aurait à exploiter ces gisements d'hydrocarbures sous-marins:
http://www.naturavox.fr/article.php3?id_article=2955[i]
Revenir en haut Aller en bas
Hocine
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle




Masculin Age : 73
Nombre de messages : 1155
Inscription : 18/06/2007
Localisation : Afrique du Nord
Emploi : retraité
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Lun 15 Sep 2008, 22:43

Vers la fin de l’année 1970, (date non précise), il était 16 heures environ, une formidable explosion de nature mystérieuse nous a presque paralysé instantanément moi et ma famille elle venait du ciel , de toute ma vie je n’est pas entendu ce type d’explosion

Le lendemain en regagnant mon lieu de travail située a une quarantaine de km à l’Est du lieu de mon domicile, quelle fut ma surprise en entendant la conversation du personnel de la société sur le sujet de la formidable explosion inconnue survenu la veille.

Parmi ces personnes plusieurs habitaient à plus de 40km à l’Est du lieu de l’usine donc

cette explosion a était entendu à un rayon de 80km de mon lieu de mon domicile.
Quelques jours après, des chauffeurs de camions venu des lieus de plus de centaines de Km en entendu le même jour à la même heure cette explosion.

J’ai vu, j’ai entendu des explosions pendant un conflit le bang supersonique des avions dépassant la vitesse du son , mais tout cela n’égale pas cette explosion de ce jour la .

Cette explosion n’est pas de nature terrestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iann1971
Bonne participation
Bonne participation
avatar



Masculin Age : 46
Nombre de messages : 64
Inscription : 14/09/2008
Localisation : Oise 60
Emploi : Informaticien
Passions : Nature, montagne, internet...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Lun 15 Sep 2008, 23:23

Bonsoir,

j'habites à quelques kilomètres de la base aérienne militaire de Creil (Oise 60), et j'ai l'habitude d'entendre des avions de chasse passer, ils font un bruit énorme, mais jamais de bang ici, c'est une zone urbaine trés peuplée.

Il y a quelques mois, vers 5 heures du matin, j'ai entendu aussi une grosse explosion, ça m'a réveillé en sursaut, et la fenêtre entre-ouverte a tremblé. Il n'y a rien eu de signalé dans la presse ou ailleurs, donc pas d'explosion "officielle".

Mystère...

Amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.easyshopdiscountzone.com/netovni/
MissTigrine
Membre Confirmé
Membre Confirmé




Féminin Age : 37
Nombre de messages : 7
Inscription : 23/07/2008
Localisation : Toulouse
Emploi : Comptabilité
Passions : Mangas, internet, Cinéma, lecture...
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Jeu 18 Sep 2008, 20:21

J'ai entendu le "bang" sur Toulouse. Bizarrement moi j'y crois a la these du bang du rafale...

Sur la depeche, il a etait ecrit que le rafale poursuivait un avion commercial qui ne donnait plus aucune nouvelle a la tour de controle. Il a donc ete "pris en chasse" par un rafale, qui a passé le mur du son en decollant de mont de marsan (j'imagine pour rattraper l'avion en question). Pas d'autre explication puisqu'apres ça rentre en "secret defense"... (et si il avait poursuivi quelque chose de "bizarre" ? pour avoir passé le mur du son... ? moi c'est plus ça qui me "chagrine")

Les pilotes sont prêts 24h/24 pour tout type d'intervention. Et le dépassement du mur du son est bien sur exceptionnel, puisqu'il n'y a pas le droit de le faire en zone urbaine.

Sinon pour l'usine azf, rien a voir... Aucune comparaison a apporter...
D'ailleurs j'ai meme pas flipper pour ce bang, j'ai repris mes petites habitudes et voila...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Jeu 18 Sep 2008, 23:23

Un avion commercial d'une compagnie reconnue, effectuant un vol sur une ligne régulière, qui a déposé un plan de vol et progresse dans le ciel suivant ce plan, ne justifie pas que l'on fasse décoller un avion de combat dont l'heure de vol doit se chiffrer en dizaines de milliers d'euros.
Que ferait-il, après interception, ce chasseur, en découvrant que l'avion est bien de la compagnie prévue et vole normalement? Il n'aurait plus qu'à rentrer à sa base!
Un avion de ligne pourrait, certes, tomber aux mains de terroristes décidés à le précipiter sur un symbole fort de la France (Tour Eiffel, Arc-de-Triomphe). Mais repéré près de Toulouse, cela laisserait du temps au pouvoir politique et militaire pour prendre une décision: l'opération échouerait lamentablement.
Les avions de chasse décollent pour s'approcher des objets volants réellement non identifiés, et encore à la condition que ceux-ci se déplacent à la vitesse d'un avion ou plus lentement de manière à permettre l'interception: inutile de se faire « semer ». Encore faut-il que ces objets volants ne soient pas identifiables par leur plan de vol.
Dépasser le mur du son et déranger des centaines de milliers de gens pour rattraper un avion volant à une vitesse commerciale? C'est bien peu vraisemblable. Cela « sent » la désinformation gouvernementale, « l'explication » ayant été donnée par des militaires disciplinés aux journaux qui l'ont reproduite telle quelle...
Revenir en haut Aller en bas
lilyrose
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 66
Nombre de messages : 297
Inscription : 27/06/2008
Localisation : Tarn et Garonne
Emploi : maman
Passions : Lecture, Cinéma, jardinage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Ven 19 Sep 2008, 23:42

Alors là, encore une fois, chapeau bas Alain, bien répondu. Moi non plus je ne crois pas qu'on envoie un rafale depuis Mont de Marsan donner la chasse à un avion commercial -transportant sans doute des passagers- ne donnant plus signe de vie.
C'est du n'importe quoi cette désinformation et justement d'avoir tenté de nous faire avaler des couleuvres me fait plus penser à la chasse à un OVNI qu'à un avion commercial en perdition.
Les militaires obéissent toujours à une hiérarchie et le temps que les ordres arrivent... et puis personne n'a dit avoir entendu passer un avion avant le bang ni n'avoir vu un Rafale.
Il en passe au-dessus de ma maison assez souvent et je peux vous dire que vous les entendez, ils font un boucan effroyable. Croyez-moi, si Rafale est passé, vous l'auriez vu et entendu au moins et ils ne font pas de "bang".
Si vous aviez vu et entendu un Rafale et dans le même temps un "bang" personne n'aurait été étonné de ce fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norther
Très bonne participation
Très bonne participation




Masculin Age : 25
Nombre de messages : 160
Inscription : 07/08/2008
Localisation : Bretagne
Emploi : Etudiant
Passions : Certes beaucoup
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Sam 20 Sep 2008, 00:47

En ce moment il y a pas mal de vol de l'armée de l'air. Pas étonnant si c'est un avion. Super étandard, mirages et autres rafales font des sorties en ce moment. Pourquoi? Simple entraînement ou secret défense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Sam 20 Sep 2008, 09:46

Ces manœuvres se justifient sans doute par un engagement croissant en Afghanistan.
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle
Analyste Observations
Analyste Observations
avatar



Féminin Age : 34
Nombre de messages : 351
Inscription : 19/01/2008
Localisation : Paris
Emploi : Privé
Passions : Lecture, musique, ciné, websurfing, ufologie, langues
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Sam 20 Sep 2008, 11:07

Je n'ai pas entendu ce bang, étant pourtant à Toulouse (j'ai le sommeil lourd, lol). Néanmoins, je me souviens de l'histoire d'une "explosion" similaire (sans double bang cependant) que beaucoup de monde avait aussi entendu il y a quelques années (deux ans peut-être) à côté de Toulouse. Ca n'avait pas fait grand bruit, juste peut-être un petit article dans le métro ou le 20 minutes.

Un autre article par Philippe Emery du 10 Septembre 2008, 08h38, reliant le phénomène à AZF:

Philippe Emery a écrit:
Comment le bang du Rafale a réveillé la peur d'AZF
Décryptage. Il a suffi d'un double bang dans le ciel mardi pour attiser la peur collective du 21 septembre, sept ans après.


Plus de 50 000 consultations sur notre site internet en deux jours ! Le passage du mur du son par un avion de chasse, lundi matin entre 8 h 12 et 8 h 17, a réactivé les souvenirs du
drame AZF. Presque sept années jour pour jour après l'explosion du 21 septembre, le bang entendu de Colomiers à Villefranche-du Lauragais et de Muret jusqu'en Ariège, a fait surgir de notre inconscient collectif la grande peur toulousaine du XXIe siècle (lire ci-dessous). Et avec elle, les interrogations, les doutes irrationnels sur les vérités officielles. « Mur du son, mon œil ! » lançait ainsi un internaute incrédule à la lecture de l'article qui, dès 10 h 45 lundi matin, expliquait sur notre site que « l'explosion » provenait en fait du passage d'un Rafale à haute vitesse au-dessus de Toulouse. « Étrange pour un mur du son », notait un autre, tandis que celui-ci ironisait : « Les nuages radioactifs s'arrêtent bien à nos frontières ».
Certains accusaient déjà « une usine de feux d'artifices murétaine d'avoir raté une expérience » et un autre « les sites chimiques qui restent à Toulouse ». Mais d'autres internautes, plus sages, relativisaient : « À 25 km de Toulouse, comme pour AZF, je suis sorti immédiatement dehors après ce boum qui m'a rappelé la catastrophe. Mais c'était quand même moins fort qu'en 2001 ! ».

Rue Bernadette, le traumatisme

La rue Bernadette ne porte plus guère de stigmates de la catastrophe. À deux pas d'ici, on inaugurait, lundi après-midi, quelques heures seulement après le bang matinal du Rafale, un lycée Gallieni flambant neuf et ultramoderne avec ses cellules photovoltaïques. Il semble bien loin, sept ans presque jour pour jour, le drame du 21 septembre.
Et pourtant, enfoui dans les têtes, trotte le souvenir d'AZF. Il a suffi d'un gros bang provoqué par un avion de chasse, et de son onde de choc rappelant le « double boum » de 2001 pour faire ressurgir les images et les bruits qu'on croyait oubliés.
« Dès que ça pète fort quelque part sur Toulouse, AZF, ça remonte à la surface » résume un habitant du quartier.
« Leurs bangs au-dessus de la vitesse du son, qu'ils aillent les faire ailleurs », lance même Frédéric Arrou, président de l'association des sinistrés d'AZF, « j'ai entendu hier matin (lundi-NDLR), comme tout-le-monde et j'ai trouvé cela pour le moins insolite, inquiétant, angoissant ».
« les gens ont envie de douter »
« Beaucoup de gens m'ont demandé au travail ou m'ont appelé pour savoir ce que c'était », poursuit le responsable associatif qui se passerait bien de la réputation qui lui colle désormais à la peau : « On me prend pour un spécialiste en détonation impromptue, le passage du Rafale a réactivé cette inquiétude sourde qui entoure les phénomènes inexpliqués. C'est comme un boomerang catastrophe qui me revient dessus. Ça m'oblige à jouer les médiateurs, comme après la fuite d'Isochem en juin 2007, où j'ai aussitôt été sollicité par des particuliers : c'est moi qui aie prévenu le directeur d'école de Maurice Jacquier »
Le responsable n'est pas étonné par la confusion de lundi matin entre un bang d'avion et l'explosion d'AZF : « Le 21 septembre 2001, les gens du comité d'entreprise d'Air France ont cru que c'était un bang d'avion, alors… ».
Plus inquiétant, selon Frédéric Arrou, le phénomène de doute que ramène le bang de lundi matin : « Les gens ont envie de douter… Et puis avec l'approche du procès AZF, on assiste au réveil des complocistes de tout poil »

Le « bang » a fait parler de lui

Camille Poirot, 18 ans, étudiante, Toulouse. J'ai pensé à l'explosion d'une usine AZF bis ! J'allais entrer en cours à la fac de pharmacie hier, vers 8 h 30. J'avais mes écouteurs et j'ai quand même entendu cette explosion . Toutes les personnes autour de moi ont été très surprises et ont toutes regardé en l'air. J'ai tout de suite pensé à une explosion du style de l'usine AZF. J'ai pensé qu'on allait vivre un évènement AZF bis !
Sylvette Corneil, 58 ans, retraitée, Bezac. On l'a entendu, jusque dans l'Ariège. J'ai en effet entendu un « boum » alors que j'étais dans ma maison. Je suis sortie de chez moi pensant qu'il y avait eu l'explosion d'un avion dans l'air. J'ai plus pensé à une explosion aérienne, pas terrestre, je n'étais pas là lors de l'explosion de l'usine AZF, c'est pourquoi je n'ai pas pensé à cet événement contrairement à d'autres personnes de mon entourage.
Maurice Corney, 60 ans, retraité, Bezac. J'ai pensé à une explosion lors de travaux. J'étais en train de faire du footing quand j'ai entendu un « boum ». Il y a des travaux autour de chez moi, j'ai d'abord pensé que ce bruit pouvait venir de cela. Cependant, on a souvent des avions de la base d'Orange qui vont à Mont-de-Marsan et passent en faisant du bruit, mais pas autant. C'est pour cela que j'ai été interpellé et que j'ai pensé à un second AZF.
Nicole Siebois-Friederich, 56 ans, fonctionnaire, Toulouse. J'ai cru à l'explosion d'une bouteille de gaz. J'étais sur le parking du métro quand le « bang » a eu lieu. J'ai pensé qu'une bouteille de gaz avait explosé chez un particulier. J'ai vécu l'explosion de l'usine AZF en direct, et je peux vous dire que le bruit n'était pas comparable. Cependant, j'ai quand même appelé à droite à gauche pour m'assurer que rien de grave ne s'était produit.

Trois questions à Dr Christophe Arbus, psychiatre

Christophe Arbus est médecin psychiatre, chef de clinique au CHU de Toulouse.
Que pensez-vous de la réaction des gens qui se sont émus du bang provoqué par l'avion de chasse, lundi matin, au point de se précipiter sur le site internet de la Dépêche ou d'appeler les services d'urgence ?
C'est une réaction normale, rien de pathologique. Un tel événement indice des souvenirs qui commençaient à être enfouis dans la mémoire de chacun. Ça réactive un souvenir traumatique très fort pour tous ceux qui ont vécu, subi ou participé de plus ou moins près à l'explosion d'AZF.
Pourquoi tant d'incrédulité dans ces réactions ?
Il y a eu beaucoup de doute à l'époque sur l'origine de l'explosion d'AZF. L'événement de lundi a provoqué une réminiscence qui a ramené au doute originel. Le doute est revenu avec le souvenir.
Peut-on dire qu'AZF est devenue une peur collective toulousaine, qu'elle a entraîné certaines pathologies ?
Des études ont été réalisées par la cellule de veille sanitaire mise en place après la catastrophe AZF pour évaluer les suites traumatiques, la prise de psychotropes, etc. Tout cela est bien connu. On peut dire qu'il y a eu une désensibilisation progressive au traumatisme AZF mais que la population est plus sensible à une explosion bis. Elle surréagit un peu comme quelqu' un réagit à un produit suite à une allergie.



http://www.ladepeche.fr/article/2008/09/10/474762-Comment-le-bang-du-Rafale-a-reveille-la-peur-d-AZF.html


Dans le même genre de phénomène, j'ai trouvé ça:

"Le mystère de l'explosion s'épaissit. Un gros boom a été entendu ce matin dans les Côtes d'Armor, entre Saint-Brieuc et Saint-Malo. Les témoignages n'ont pas tardé à affluer sur les forums. Venant d'abord des habitants des Côtes-d'Armor, les réactions proviennent maintenant d'habitants de la région parisienne!

Quelle est alors l'origine de cette ou de ces explosion(s) ? Pour LCI.fr, il s'agirait d'un Rafale qui passait au dessus de la capitale. Mais cela n'explique pas les bruits entendus en Bretagne. Pour Maville.com, le bruit venait d'essais réalisés en mer par l'OTAN. Ce qui est contradictoire avec la version de LCI.

Les internautes ne croient pas beaucoup à l'hypothèse d'un avion. Beaucoup ont d'abord pensé à une conduite de gaz. Maintenant certains avancent plutôt l'hypothèse d'une météorite. Les centres d'appel ont été pris d'assault, mais les internautes se demandent toujours quelle est l'origine de cette explosion. C'est un véritable buzz qui a lieu sur les forums autour de cette affaire."

http://www.lepost.fr/article/2008/06/24/1213356_une-explosion-entendu-de-paris-a-la-bretagne.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miura30
Participation sympathique
Participation sympathique




Masculin Age : 35
Nombre de messages : 10
Inscription : 13/07/2008
Localisation : ales
Emploi : etudiant
Passions : sport
Règlement : Règlement

MessageSujet: n   Sam 20 Sep 2008, 19:42

Alain02 a écrit:
Un avion commercial d'une compagnie reconnue, effectuant un vol sur une ligne régulière, qui a déposé un plan de vol et progresse dans le ciel suivant ce plan, ne justifie pas que l'on fasse décoller un avion de combat dont l'heure de vol doit se chiffrer en dizaines de milliers d'euros.
Que ferait-il, après interception, ce chasseur, en découvrant que l'avion est bien de la compagnie prévue et vole normalement? Il n'aurait plus qu'à rentrer à sa base!
Un avion de ligne pourrait, certes, tomber aux mains de terroristes décidés à le précipiter sur un symbole fort de la France (Tour Eiffel, Arc-de-Triomphe). Mais repéré près de Toulouse, cela laisserait du temps au pouvoir politique et militaire pour prendre une décision: l'opération échouerait lamentablement.
Les avions de chasse décollent pour s'approcher des objets volants réellement non identifiés, et encore à la condition que ceux-ci se déplacent à la vitesse d'un avion ou plus lentement de manière à permettre l'interception: inutile de se faire « semer ». Encore faut-il que ces objets volants ne soient pas identifiables par leur plan de vol.
Dépasser le mur du son et déranger des centaines de milliers de gens pour rattraper un avion volant à une vitesse commerciale? C'est bien peu vraisemblable. Cela « sent » la désinformation gouvernementale, « l'explication » ayant été donnée par des militaires disciplinés aux journaux qui l'ont reproduite telle quelle...

alain je suis souvent d'accord avec vous et c'est un plaisir de vous lire.Pareille je pense que ce n'est pas un incident "banale" comme un avion de ligne en perdition malheureusement je pense que l'on n'en saura pas plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilyrose
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 66
Nombre de messages : 297
Inscription : 27/06/2008
Localisation : Tarn et Garonne
Emploi : maman
Passions : Lecture, Cinéma, jardinage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Lun 22 Sep 2008, 16:53

yckjgc Laughing hjy-t

Sur la page d'accueil du forum, tenez-vous bien, j 'aurais lancé ce sujet, le 1er janvier 1970, pioouu!!! un autre dysfonctionnement trje,tu

Devin, je suis cheers ^ùù^ù
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Lun 22 Sep 2008, 17:56

Copie d’un message du dimanche soir 21 septembre 2008 (disparu en raison d’un pb technique)

Bonjour tous,

La lecture du fil de ces échanges m’incite quelques commentaires.

1) De même que pour ce qui concerne le phénomène des ovnis l’on ne peut pas écarter d’un simple revers de la main un témoignage rapportant l’observation d’un objet exotique, il est ici aussi nécessaire de prendre en compte ce dont témoigne Michel Marty et qui a son importance concernant le sujet créé par lilyrose :

Michel Marty a écrit:
Je me trouvais à ma fenêtre vers 8H15, regardant le ciel. J'ai vu, presque à la verticale, la traînée de condensation d un "jet" qui volait très rapidement du Nord-ouest vers le sud-est. Alors qu'il venait de passer au dessus de la ville sans un son audible, un" double bang" s'est produit:le premier plus fort que le second espacé d'une seconde environ. Ayant pris mes jumelles (X 10, toujours à proximité) j’ai noté qu'il ne s’agissait pas d'un avion de ligne: trop petit, vitesse inhabituelle. J'ai l’habitude de les observer même à haute altitude). Voila mon observation.

>>> Un jet probablement de l’aviation militaire a été observé au-dessus de Toulouse juste avant la perception du "ban-bang"

2) Concernant une cible du terrorisme aérien
Alain02 a écrit:
Un avion de ligne pourrait, certes, tomber aux mains de terroristes décidés à le précipiter sur un symbole fort de la France (Tour Eiffel, Arc-de-Triomphe). Mais repéré près de Toulouse, cela laisserait du temps au pouvoir politique et militaire pour prendre une décision: l'opération échouerait lamentablement.
L’image ci-dessous présente une cible à 75 km de Toulouse dont l’atteinte déclencherait une terreur certaine :



>>> Les cibles potentielles du terrorisme aérien ne se situent pas qu’à Paris pour ce qui concerne la France.

3) Si la position et la vitesse-sol (= par rapport au sol) d’un avion peuvent être aujourd’hui définies avec une relativement bonne précision, sa vitesse-air (= par rapport à l’air) l’est moins car il faut penser à la direction et à la vitesse du vent qui peut être importante en altitude (courant-jet).
De plus la vitesse du son varie avec la pression atmosphérique (et donc notamment l’altitude), la température, et la frontière entre le subsonique et le supersonique n'a pas de réalité physique : il s’agit d’une zone de transition assez large, dite transsonique, dans laquelle les phénomènes sont particulièrement complexes.
Tout ceci fait que le pilote ne sait pas exactement quand son avion franchira-t-il le "mur du son" et peut le faire sans le vouloir, à moins de conserver une très grande marge de sécurité, au cours d’un banal vol de surveillance ou d’entraînement.

>>> Un avion peut franchir le "mur du son" sans que son pilote l’ait sciemment décidé et malgré que cela soit interdit au-dessus du territoire.

4) La lecture de ce fil donne à réfléchir sur ce que peut être la genèse d’une rumeur, d’une légende urbaine que l’Internet favorise et permet de répandre.

Cordialement,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Lun 22 Sep 2008, 17:56

Copie d’un message du dimanche soir 21 septembre 2008 (disparu en raison d’un pb technique)

Bonjour lilyrose,

lilyrose a écrit:
Il en passe au-dessus de ma maison assez souvent et je peux vous dire que vous les entendez, ils font un boucan effroyable. Croyez-moi, si Rafale est passé, vous l'auriez vu et entendu au moins et ils ne font pas de "bang".
Si vous aviez vu et entendu un Rafale et dans le même temps un "bang" personne n'aurait été étonné de ce fait.
Vous confondez ici vol à basse altitude, avec bruit « effroyable » de réacteur(s), et vol à haute altitude lors duquel un "ban-bang" aurait été généré >>> dans ce 2ème cas vous n’entendrez qu’ensuite, après le "ban-bang", et faiblement, puisqu’en haute altitude, le bruit de réacteur(s) de l’avion alors qu’il se déplace plus vite que le son !

Si à basse altitude au-dessus de chez vous un avion franchissait le "mur du son", vitriers et couvreurs auraient subitement un carnet de commandes des plus fournis car toutes les fenêtres et toutes les toitures à l’entour en souffriraient.

Cordialement,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Curnonix
Culture Scientifique
Culture Scientifique
avatar



Masculin Age : 57
Nombre de messages : 1993
Inscription : 31/05/2008
Localisation : France
Emploi : Actif
Passions : Divers
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Lun 22 Sep 2008, 17:57

Copie d’un message du dimanche soir 21 septembre 2008 (disparu en raison d’un pb technique)

Bonsoir lilyrose,

lilyrose a écrit:
Habitant à 22 kms, par la route, de la fameuse centrale nucléaire de Golfech, effectivement, nous vivons un peu dans la crainte d'un acte terroriste et cela pourrait justifier le vol d'avions militaires pour sa surveillance. Il existe d'ailleurs un peloton de gendarmerie affecté à sa surveillance, le PSIG, situé à Castelsarrasin.

J'entends, parfois encore, des "bang" de passage de mur du son et je m'étonne quand même que si c'est le même "bang" qui a été entendu à Toulouse, il ait fait autant de "bruit", courir autant de rumeurs, naître autant de crainte. Ou alors c'est le syndrome de l'AZF dont justement nous fêtons les 7 ans jour pour jour aujourd'hui, 10 jours après les Twins à New-York.

1) La distance orthodromique (="à vol d’oiseau") entre Moissac et Golfech est de 18,8 km :



>>> La « crainte » des habitants de votre région n’est pas exempte de fondement.

2) L'application du plan "Vigipirate renforcé" concernant le site de la centrale électronucléaire EDF de Golfech (voir : source ) témoigne de la prise en compte par nos autorités du risque potentiel représenté par cet établissement … avec ses 18 semblables vis-à-vis du terrorisme aérien :



>>> Les sites de Golfech et du Tricastin – site qui accueille la plus importante concentration d'industries nucléaires et chimiques de France, deuxième site nucléaire le plus étendu de l’Hexagone après l'usine de retraitement de La Hague – sont susceptibles d’engendrer une surveillance aérienne particulière avec survols de la région toulousaine par des chasseurs/intercepteurs de l’armée.

3)
lilyrose a écrit:
je m'étonne quand même que […] . Ou alors c'est le syndrome de l'AZF dont justement nous fêtons les 7 ans jour pour jour aujourd'hui, 10 jours après les Twins à New-York.
Voir ci-dessus dans le fil de ce sujet, que je reproduis ici :

Trois questions au Dr Christophe Arbus, psychiatre :

Citation :
Christophe Arbus est médecin psychiatre, chef de clinique au CHU de Toulouse :

- Que pensez-vous de la réaction des gens qui se sont émus du bang provoqué par l'avion de chasse, lundi matin, au point de se précipiter sur le site internet de la Dépêche ou d'appeler les services d'urgence ?
> C'est une réaction normale, rien de pathologique. Un tel événement indice des souvenirs qui commençaient à être enfouis dans la mémoire de chacun. Ça réactive un souvenir traumatique très fort pour tous ceux qui ont vécu, subi ou participé de plus ou moins près à l'explosion d'AZF.

- Pourquoi tant d'incrédulité dans ces réactions ?
> Il y a eu beaucoup de doute à l'époque sur l'origine de l'explosion d'AZF. L'événement de lundi a provoqué une réminiscence qui a ramené au doute originel. Le doute est revenu avec le souvenir.

- Peut-on dire qu'AZF est devenue une peur collective toulousaine, qu'elle a entraîné certaines pathologies ?
> Des études ont été réalisées par la cellule de veille sanitaire mise en place après la catastrophe AZF pour évaluer les suites traumatiques, la prise de psychotropes, etc. Tout cela est bien connu. On peut dire qu'il y a eu une désensibilisation progressive au traumatisme AZF mais que la population est plus sensible à une explosion bis. Elle surréagit un peu comme quelqu'un réagit à un produit suite à une allergie.

Cordialement,

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilyrose
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 66
Nombre de messages : 297
Inscription : 27/06/2008
Localisation : Tarn et Garonne
Emploi : maman
Passions : Lecture, Cinéma, jardinage
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Bang "inexplicables"   Lun 22 Sep 2008, 21:31

Nous revenons quand même à la question cruciale : que poursuivait le Rafale puisque des témoins en aurait aperçu un mais pas d'avion de ligne ?

Ou alors c'est un des nombreux rafales, comme ceux que j'ai l'occasion de voir passer au-dessus de ma maison dans un raffut épouvantable, preuve qu'ils ne volent pas très haut. En fait, je les vois toujours arriver de la direction de la centrale nucléaire de Golfech et aller où vers l'Est ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Bang "inexplicables"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Y avait quoi avant le big bang?
» Vidéo documentaire Arte "A la recherche des secrets du big bang"
» évolution , big bang etc...
» La NASA et la recherche pour réduire le bang supersonique
» Big Bang aujourd'hui en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Les témoignages d'observation d'ovni :: Observation ovni vos témoignages ovnis :: Les méprises courantes-