Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis
Bonjour et bienvenue sur le forum "les mystères des ovnis",

Si vous êtes témoin de phénomènes inexpliqués, il est très important de témoigner en cliquant ici. N'hésitez pas à vous inscrire sur le forum en cliquant sur s'enregistrer.

Nous vous proposons de consulter les nombreux articles du site associé au forum. Vous y trouverez de nombreuses informations importantes et sérieuses. http://ovnis-ufo.org

Cordialement


Un site consacré à l'étude sérieuse des ovnis et de leur histoire - informations riches et pertinentes sur le phénomène des ovnis.
 
Ovni Accueil site PortailPublicationsFAQRechercherMembresS'enregistrerGroupesConnexionTémoignage ovniAccueil
Depuis 10 ans, le forum n'a cessé de grandir grâce à vous, en faisant aujourd'hui la première plateforme francophone par sa fréquentation.

Partagez | .
 

 Astro actualité divers. A compléter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Astro actualité divers. A compléter.   Ven 19 Sep 2008, 12:43

Le point sur une mission de retour d'échantillons martiens
Américains, Européens, Français et Russes, chacun aura envisagé sa mission de retour d'échantillons martiens (MSR). Repoussée, abandonnée, internationalisée ou nationalisée, la première mission de retour d'échantillons martiens se fera peut-être entre 2018 et 2023. C'est du moins ce qui ressort de la réunion du Groupe de travail international sur l'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) de Mars qui vient de se tenir à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville...) (IMEWG).

S'il est acquis depuis longtemps, au sein de la communauté internationale, que la prochaine étape indispensable, susceptible d'améliorer de manière exponentielle (La fonction exponentielle est l'une des applications les plus importantes en analyse, ou plus généralement en...) nos connaissances sur la Planète (Selon la dernière définition de l'Union astronomique internationale (UAI), « une planète est un corps céleste (a)...) rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) et son environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se...), est une mission de retour d'échantillons, la mission en elle-même sera tout sauf simple.


Grande complexité (La complexité est une notion utilisée en philosophie, épistémologie (par exemple par Anthony Wilden ou Edgar Morin), en...)

Techniquement, la mission de retour d'échantillons sera d'une très grande complexité et mettra en oeuvre plusieurs engins spatiaux, car il faut se poser sur Mars, récupérer des échantillons et rejoindre la Terre (La Terre, foyer de l'humanité, est surnommée la planète bleue. C'est la troisième planète du système solaire en partant...). Quant à son coût, il sera très important. Pour ces raisons, elle pourra se faire seulement dans le cadre d'une coopération internationale.

L'intérêt d'une mission MSR ne date pas d'aujourd'hui. De nombreuses études exploratoires et conceptuelles ont été menées tant par la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de...) que par le CNES et l'ESA. Les Russes ont un temps (Le temps est un concept développé pour représenter la variation du monde : l'Univers n'est jamais figé, les...) envisagé une telle mission mais en raison de contraintes financières et de sauts technologiques à franchir ont dû abandonner leur projet (Un projet est - dans un contexte professionnel - une aventure temporaire entreprise dans le but de créer un produit ou...). Bref, toutes les agences spatiales ont dans leurs cartons des profils de mission et des scénarii déjà prêts.

Les premières études exploratoires ont permis de dégager un concept qui prévoit l'utilisation de cinq modules. Un étage de transfert entre la Terre et Mars, un orbiter (Orbiter est un simulateur de vol spatial réaliste, diffusé sous forme de graticiel (mais non open source), pour le...) martien, un module de descente, un module de remontée et une capsule de rentrée atmosphérique.

Pour le directeur général de l'ESA, Jean-Jacques Dordain, un tel projet d'exploration "ne peut être qu'un objectif politique" car "il dépasse les cadres de la science (La science (du latin scientia, connaissance) relève Historiquement de l'activité philosophique, et fut pendant...), de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) et de l'éducation". Pour Jean-Pierre Bibring, de l'Institut français d’astrophysique (L’astrophysique est une branche interdisciplinaire de l'astronomie qui concerne principalement la physique et...) "on ne peut pas imaginer ce qui sortira d'une mission de retour d'échantillons de Mars".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Astro actualité divers. A compléter.   Ven 19 Sep 2008, 12:55

La fragmentation par rotation à l'origine des astéroïdes binaires

Deux chercheurs du laboratoire CASSIOPEE (INSU-CNRS - Observatoire de la Côte d'Azur, Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche),...) de Nice) (1) en collaboration avec un chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile...) de l'Université de Maryland (USA) (2) viennent de trouver par simulation numérique l'origine des astéroïdes binaires qui constituent 15% des deux populations d'astéroïdes, celle située entre Mars et Jupiter dans la Ceinture principale et celle croisant la trajectoire de la Terre (La Terre, foyer de l'humanité, est surnommée la planète bleue. C'est la troisième planète du système solaire en partant...). Un effet thermique (Le thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de...) est connu pour entraîner une augmentation de la vitesse (La vitesse est une grandeur physique qui permet d'évaluer l'évolution d'une quantité en fonction du temps.) de rotation d'un astéroïde (Un astéroïde est un objet céleste dont la taille varie de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres de...). Lorsque celui-ci est un agrégat, l'accélération (Dans la vie courante, on distingue trois événements que le physicien regroupe sous le seul concept d'accélération :) de sa rotation provoque un déplacement (En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse,...) de matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont...) des pôles vers l'équateur et un échappement de cette matière à l'équateur. Cette matière va de nouveau s'agréger pour former un satellite (Satellite peut faire référence à :) de l'astéroïde avec les propriétés observées. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature du 10 juillet 2008.

Les astéroïdes binaires sont composés d'un corps central autour duquel tourne un petit satellite. Ces astéroïdes constituent 15% des populations des objets de la Ceinture Principale et des géocroiseurs, objets passant à proximité de la Terre. L'étude de la nature de la composition rocheuse de ces astéroïdes répond à une double problématique: mieux comprendre la structure des géocroiseurs qui nous "menacent", nous informer sur la composition initiale du Système solaire (Le système solaire est le nom donné au système planétaire composé du Soleil et des objets célestes gravitant autour de...) que ces astéroïdes ont gardé en mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.). L'existence d'astéroïdes binaires et leur origine peuvent nous révéler des informations sur les propriétés physiques de ces petits corps.

Ces astéroïdes doubles ont des propriétés bien caractéristiques: le corps central (dit "primaire") est en général presque sphérique, et le secondaire (le satellite) est sur une orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que décrit dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous...) presque circulaire autour du primaire. Des études montrent que des effets de marée (La marée est le mouvement montant (flux ou flot) puis descendant (reflux ou jusant) des eaux des mers et des océans...) peuvent casser un corps passant près d'une planète (Selon la dernière définition de l'Union astronomique internationale (UAI), « une planète est un corps céleste (a)...). Mais s'il y a formation d'un système binaire (Le système binaire est un système de numération utilisant la base 2. On nomme couramment bit (de l'anglais binary...), d'une part ce système peut se déstabiliser rapidement lors d'un passage suivant, d'autre part la forme du primaire sera plutôt allongée, ce qui est contraire aux observations. Les effets de marée ne peuvent donc expliquer le fait que 15% des astéroïdes soient doubles avec un corps primaire de forme quasi-sphérique.

Simulation numérique du processus: initialement, l'astéroïde est un agrégat
constitué de roches liées par la gravitation (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.).
Quand la rotation de l'astéroïde accélère du fait de l'effet YORP,
les roches situées à l'équateur vont pouvoir s'échapper,
celles des pôles vont descendre vers l'équateur et aussi s'échapper.
Parmi toutes ces roches qui s'échappent, sous certaines conditions,
quelques-unes vont se réaccumuler autour de l'astéroïde et former ainsi un satellite (3).
© OCA. INSU

Dans l'article, les trois chercheurs montrent, par simulation numérique, qu'il existe un mécanisme très robuste pour former les astéroïdes binaires avec les bonnes propriétés: l'effet Yorp. Il s'agit d'un effet thermique, qui tient compte de l'éclairement du Soleil, de la forme de la surface (Il existe de nombreuses acceptions au mot surface, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, souvent...) de l'astéroïde, et du taux d'absorption (En optique, l'absorption se réfère au processus par lequel l'énergie d'un photon est prise par une autre entité, par...) du rayonnement (Le rayonnement est un transfert d'énergie sous forme d'ondes ou de particules, qui peut se produire par rayonnement...) par cette surface. Cet effet peut augmenter ou diminuer le taux de rotation des astéroïdes de taille kilométrique. Il a déjà été observé récemment sur deux astéroïdes géocroiseurs.

Les chercheurs ont donc simulé l'augmentation du taux de rotation d'un astéroïde due à cet effet, en représentant l'objet par un agrégat composé de sphères liées par gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.), hypothèse en accord avec différentes études et observations. Ils ont mis en évidence deux phénomènes lorsqu'un corps de ce type se met à tourner de plus en plus vite. Certaines particules descendent du pôle vers l'équateur et l'astéroïde perd de ces morceaux depuis son équateur, là où la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou...) centrifuge est la plus élevée. Ces particules, qui s'échappent, vont se réaccumuler pour former un satellite. Le primaire du fait de l'aplatissement (L'aplatissement d'une planète est une mesure de son « ellipticité »; une sphère a un aplatissement de 0,...) de ses pôles, contrebalancé par l'échappement de matière au niveau de l'équateur, aura une forme approximativement sphérique. Les particules s'échappant, si elles sont constituées de materiaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) suffisamment poreux, pourront se réaccumuler d'une manière stable. Le résultat final sera donc un astéroïde double, composé d'un primaire assez sphérique, d'un secondaire dont la taille par rapport à celle du primaire est similaire à celles observées, et dont l'orbite est aussi similaire aux observations. Le résultat final est même très similaire à l'image radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets...) du binaire 1999 KW4.

Image radar d'un astéroides binaire (Un système astéroïdal est ...) réel 1999 KW4.
La forme du primaire produit par la simulation est en parfait accord avec l'observation(L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide...),
ainsi que la taille du secondaire. A la fin de la simulation la séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque chose ou son résultat. Plus...)
entre les deux objets sera similaire à celle de 1999KW4.
© Ostro et al. NASA

L'effet YORP semble bien être à l'origine de la grande fraction des binaires observés. Mais ceci fait aussi apparaître que les objets binaires sont préférentiellement issus d'un agrégat, et non d'un monolithe (Un monolithe est un élément fait d'un seul bloc de pierre de grande dimension. Son nom vient du grec ancien...), ce qui est en accord avec l'idée que ces astéroïdes sont poreux. Ceci a des implications fortes dans la définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les...) des stratégies de défense pour faire face au risque d'impact. Un autre résultat très intéressant est que ce sont les particules de la surface du primaire, qui viennent du pôle et s'échappent de l'équateur, qui forment le secondaire. Ainsi on peut s'attendre à ce que la surface du primaire soit plus "fraîche" que celle du secondaire, comme si on lui enlevait sa première peau en laissant apparaître de la matière n'ayant pas subi d'interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une...) avec le milieu environnant. Ce serait donc très intéressant d'aller voir un tel objet, voir de récolter un échantillon (De manière générale, un échantillon est une petite quantité d'une matière, d'information, ou d'une solution. Le mot est...), comme la mission Marco Polo en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en...) d'étude à L'Agence spatiale européenne (L'Agence spatiale européenne ou ESA, European Space Agency, est une Agence Spatiale fondée [1] le 31 mai 1975. Elle est...) se propose de le faire sur un astéroïde primitif, car ce serait une façon d'avoir des informations de sous- surface sans avoir à creuser!


[i]Notes:

(1) Kevin Walsh, boursier Post-Doctoral Poincaré à l'Observatoire de la Côte d'Azur (OCA, INSU) et Patrick Michel, Chargé de Recherches au CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de...), responsable du groupe de planétologie (La planétologie est la science de l'étude des planètes. La discipline recouvre de nombreuses branches de la...) de l'UMR Cassiopée (INSU-CNRS, OCA, Université de Nice-Sophia Antipolis).

(2) Derek C. Richardson, Professeur au Département d'Astronomie (Avec plus de 6 000 ans d'Histoire, l'astronomie est probablement la plus ancienne des sciences naturelles, ses origines...) de l'Université de Maryland (USA)


(3) Sur la figure, les particules en orange sont celles qui étaient initialement à la surface de l'astéroïde et celles en blanc étaient initialement situées au-dessous de la surface. La figure montre bien que les pôles du corps primaire ont été ainsi "dégarnis" et qu'ils sont maintenant constitués de matière "fraîche" (non exposée aux radiations solaires) qui était initialement sous la surface. Cela rend L'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) des astéroïdes binaires particulièrement intéressante pour observer l'intérieur d'un objet sans avoir à creuser.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Astro actualité divers. A compléter.   Ven 19 Sep 2008, 13:00

Le Bras lointain à 3 kiloparsecs



Une découverte majeure était tapie dans les données. Accidentellement, alors qu’il préparait une intervention sur les bras spiraux de notre Galaxie qu’il devait faire au congrès de la Société Américaine d'Astronomie, Tom Dame (Harvard Smithsonian CfA) tomba dessus: un nouveau bras spirale dans la Voie lactée. Le bras est désigné dans cette illustration sous l’appellation de Bras lointain à 3 kpc, ce qui signifie qu’il se trouve à une distance de 3 kiloparsecs du centre galactique, soit à peu près 10 000 années lumières, du côté opposé au Soleil. Avec le Bras proche à 3 kiloparsecs, sa contrepartie dont l’existence est connue depuis le milieu des années 1950, le Bras lointain permet maintenant d’établir que notre Galaxie a bien une symétrie simple. Les bras sont formés de gaz interstéllaire choqué s’écoulant des deux extrémités de la barre centrale de la Galaxie. Dame et son collaborateur Patrick Thaddeus ont enregistré la présence des deux bras spiraux internes dans leurs données radio liées à l'émission des molécules de monoxides de carbone le long du plan galactique. Combien d’étoiles se forment aujourd’hui dans ce bras ? Malgré la description des étoiles et des régions de formation d’étoiles le long des bras qui fut menée à cette occasion, la dernière tentative de recherche de formation d’étoiles dans le Bras proche en 1980 n’a rien donné. La découverte de sa contrepartie lointaine suscite un nouvel intérêt pour cette question ainsi que pour bien d'autre concernant le centre de la Voie Lactée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Proche collision galactique   Mer 15 Oct 2008, 09:56

Proche collision galactique

L’amas de galaxies de la Vierge est l’un des plus proches de la Voie lactée et pourtant, les astronomes n’avaient pas remarqué qu’une violente collision galactique s’y était produite. Ils ont découvert la trace de cet événement sur ce cliché pris avec le télescope de 4 m de l’observatoire de Kitt Peak (Etats-Unis) : des filaments gazeux qui relient la spirale M 86 avec la lenticulaire NGC 4438, distante de 400000 années-lumière. Cette collision est l’une des plus proches qui soit connue puisque l’amas de la Vierge se trouve environ à 50 millions d’années-lumière.



Pour agrandir l'image cliquez sur le lien ci-dessous

http://www.cieletespace.fr/files/image_du_jour/M86_large.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Opportunity en route vers un immense cratère   Mer 15 Oct 2008, 10:03

Opportunity en route vers un immense cratère

Le robot Opportunity, sur Mars depuis janvier 2004, a entamé une nouvelle phase d’exploration. Après avoir passé de nombreux mois dans le cratère météoritique Victoria (750 m de diamètre), il a commencé à le contourner par le sud, afin de mettre cap au sud-est vers un autre cratère bien plus vaste : Endeavour, de 22 km de diamètre. Pour l’atteindre, il devra parcourir 11 km à travers les étendues sablonneuses de Terra Meridiani, la région équatoriale où il s’est posé.
L’engin a déjà 12 km au compteur, mais il est en bonne santé et ses performances lors de ces nouveaux déplacements sont optimales. Ainsi, le 27 septembre, il a progressé de 153 m en une seule journée, soit sa deuxième plus longue distance parcourue en une seule traite. Le 30 septembre, il a encore avancé de 129 m. À ce rythme, il lui faudra tout de même deux ans pour atteindre le bord du cratère Endeavour.



Dans ses premiers tours de roue en direction d’Endeavour, Opportunity a longé le bord du cratère Victoria et photographié un petit impact appelé Spoutnik. Crédit : Nasa/JPL-Caltech/Ciel et Espace Photos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Messenger dévoile une nouvelle face de Mercure   Mer 15 Oct 2008, 10:07

Messenger dévoile une nouvelle face de Mercure

La première image de la surface de Mercure, prise le 6 octobre par la sonde Messenger, vient d’arriver sur la Terre ! Réalisée après le passage au plus près de la planète, elle montre des régions jamais photographiées auparavant. Celles-ci se trouvent entre le cratère Kuiper, très brillant et situé au centre de l’image, et le bord droit de la planète. Cette photo de la caméra à grand champ révèle un vaste cratère de 85 km de diamètre entouré de rayons (en bas à droite), qui avait été découvert par des observations radar menées à Arecibo. Il pourrait, selon les spécialistes, s’agir du plus récent impact de tout le Système solaire.
Tout près du limbe nord, un autre grand cratère, lui aussi repéré par radar depuis la Terre, surprend par ses rayons blancs zèbrant tout cet hémisphère.




Pour agrandir l'image,cliquez sur le lien ci-dessous

http://www.cieletespace.fr/files/image_du_jour/CW0131775256F_web.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: 47 du Toucan haut en couleur   Mer 15 Oct 2008, 10:31

47 du Toucan haut en couleur

Comme la plupart des amas globulaire, 47 du Toucan possède des étoiles vieilles, reconnaissables à leur éclat jaunâtre. Visible depuis l’hémisphère Sud, près du Petit Nuage de Magellan, le second amas le plus brillant du ciel a été photographié par l’amateur américain Robert Gendler depuis l’Australie. Un cliché réalisé à l’aide d’un télescope de Ritchey-Chrétien de 360 mm et d’une caméra CCD STL 11000.



Pour agrandir l'image cliquez sur le lien ci-dessous

http://www.cieletespace.fr/files/image_du_jour/019-00400-10high.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Le cosmos est un être vivant...   Ven 17 Oct 2008, 10:14


Le cosmos est un être vivant


Par Pierre Crepon



Bonjour, je viens de trouver un article sur une page web que je trouve intéressant, bonne lecture.
(une fois sur le site vous allez vous balader sur plusieur page très intéressante très bon site!)

Cliquez sur le lien ci-dessous

http://www.nouvellescles.com/article.php3?id_article=83

:$*^*m:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalila
Participation excellente
Participation excellente
avatar



Féminin Age : 35
Nombre de messages : 252
Inscription : 21/08/2008
Localisation : belgique
Emploi : employée
Passions : le dessin , la décoration, ufologie, ancienne civilisation, la science
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Astro actualité divers. A compléter.   Ven 17 Oct 2008, 10:51

Salut,

Merci pour l'info .:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wisdom
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Féminin Age : 32
Nombre de messages : 378
Inscription : 18/03/2008
Localisation : Normandie
Emploi : Etudiante
Passions : Astronomie, Ufo, Ecriture, Photographie, Karaté, Nature.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Re: Astro actualité divers. A compléter.   Ven 17 Oct 2008, 22:14

Merci Ovni77280 pour cet article sur le cosmos.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: Hubble : la réinitialisation du télescope spatial échoue !   Sam 18 Oct 2008, 12:28


Hubble : la réinitialisation du télescope spatial échoue !


Cliquez sur le lien cidessous

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/hubble-la-reinitialisation-du-telescope-spatial-echoue_17071/

gnjs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien
Participation exceptionnelle
Participation exceptionnelle
avatar



Masculin Age : 27
Nombre de messages : 925
Inscription : 14/08/2008
Localisation : othis
Emploi : Actif
Passions : Astronomie, ufologie, auto, science.
Règlement : Règlement

MessageSujet: La comète 17P/Holmes explorée en profondeur par le télescope Spitzer   Sam 18 Oct 2008, 12:46


La comète 17P/Holmes explorée en profondeur par le télescope Spitzer


Cliquez sur le lien ci-dessous


http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/la-comete-17pholmes-exploree-en-profondeur-par-le-telescope-spitzer_17064/

hreh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Astro actualité divers. A compléter.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Astro actualité divers. A compléter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Astro actualité divers. A compléter.
» Faits divers & Autres actualités
» HSA et complément de service...
» Compléments alimentaires
» La grande messe du matériel astro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ovni et vie extraterrestre: les mystères des Ovnis :: Rubriques Thématiques :: Thématiques Sciences :: Astronomie et Astrophysique-